AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Luna05


Luna05
  06 mai 2012
Poursuivant lentement mais surement mon exploration dans la romance historique je me devais tôt ou tard de passer au crible l'une des expertes officiant dans le genre depuis de nombreuses années, Julie Garwood. J'ai pris mon temps quant au choix du titre afin de me familiariser avec le style de cette romancière, j'ai beaucoup peiné quant à me décider au vu de la carrière prolifique de cette dernière. Je me suis finalement tournée vers une des ses oeuvres phares ayant récolté beaucoup de succès, "Le secret de Judith".


Ce récit débutera lors de la première rencontre entre Judith et celle qui deviendrait sa soeur de coeur et meilleure amie France Catherine. Une rencontre innocente entre deux fillettes qui se lieront d'une amitié pure malgré leur origines respectives, l'une étant Écossaise et l'autre Anglaise en plein antagonisme Anglo-Écossais. Nous les retrouverons à l'âge adulte avec une France Catherine enceinte souhaitant que sa meilleure amie Judith la rejoigne en Écosse pour être auprès d'elle lors de son accouchement. Une promesse qu'elles s'étaient faites quelques années plus tôt. Entre guerre de clans dans les Highlands, haine raciale et un secret que Judith tentera de cacher au risque de tout perdre notre jeune et audacieuse héroïne aura fort à faire. Malgré tous les dangers auxquels cette dernière devra se heurter, rien ne l'empêchera cependant d'être auprès de sa meilleure amie et ce au grand dam de l'imposant et effrayant Laird Ian Maitland. Chargé d'escorter Judith ce dernier n'aura de cesse d'être à la fois attiré par le charme et le courage de la jeune Anglaise et agacé par son fort caractère indomptable et insoumis. Une attraction qu'il tentera de contenir avant de tout bonnement renoncer pour la garder auprès de lui avec ou sans le consentement de cette dernière.


Pour mon premier Julie Garwood, je pense avoir fait une bonne pioche quant au titre choisie même si au départ ce n'était pas gagné. Pour ma part, il est toujours de mauvaise augure quand, lors de ma lecture je commence à réfléchir au prochain roman que je compte attaquer. Ma plongée dans ce livre m'a quelque peu laissé dubitative, car, malgré un début partant bien je me suis très vite lassée et ennuyée, j'étais loin d'être transportée malgré une plume délicieuse, fluide et amusante il me manquait quelque chose de primordiale pour me faire perdre pieds et pour ainsi dire m'accrocher quant à continuer cette aventure. Il m'est même arrivée ce que j'appelle "le décrochage", l'envie ne se faisant pas pressant quant à poursuivre j'ai préféré ne pas lire pendant trois soirs et repousser ma lecture. Puis coup de théâtre, sans prévenir et à ma grande stupéfaction je me suis retrouvée totalement enchantée et dans l'incapacité de lâcher le livre avant d'en connaitre la fin. le charme a pris son temps pour agir mais il a finalement opéré sur moi.
L'intrigue sera divisée en trois parties toute plus conséquentes les une que les autres et décris avec autant de passion que d'humour par l'auteur. Que dire des personnages à part qu'ils sont dans l'ensemble une réussite et plus particulièrement Lady Judith Hampton. Une fois que vous aurez fait la connaissance de cette intrépide Anglaise vous ne verrez plus les Ladies de la même manière car ce petit bout de femme est totalement impayable et inoubliable. Il sera difficile à l'avenir de ne pas trouver les autres héroïnes fades face à elle. Judith m'a souvent fait sourire, pouffer de rires et émue également en un rien de temps. Une Lady attachante, intelligente, drôle et perspicace qui saura se faire une place au coeur des Highlands de manière toujours subtile et malicieuse. J'ai particulièrement apprécié les passages l'opposant aux anciens assez conservateurs, rétrogrades ayant une vision de la femme et de sa place dans le clan quelque peu désuètes. La furie blonde apportera un vent de renouveau le bienvenue au sein des vieux guerriers Écossais nous gratifiant de scènes d'ailleurs très cocasses et hilarantes au possible. Pour tenir tête à la jeune Anglaise il fallait à Judith un homme possédant un charisme égal voir supérieur à notre Lady et ayant un sens de la répartie aussi pertinent et succulent que cette dernière, Ian Maitland postulera pour ce rôle. Je dois dire que je n'ai pas apprécié immédiatement cet ours mal léché. Laird assez autoritaire n'aimant pas les Anglais, ayant l'habitude d'être obéis au doigt et à l'oeil, sa première rencontre avec Judith fera obligatoirement des étincelles. Les traditions, coutumes et meurs étant assez différents entre l'Écosse et l'Angleterre, tout deux se heurteront à un choc culturel et Ian devra apprendre à faire preuve de patience face à la mutine Anglaise. le guerrier assez grincheux du début laissera peu à peu place à un homme sensiblement différent, attentif au bien être de Judith, faisant des concessions sans toutefois renier sa nature de guerrier. Ian deviendra un homme très attachant et fera tout pour protéger celle qu'il aime même si ses façons de faire, bien que partant d'un bon sentiment se révèleront souvent maladroites. Un couple fort réussis ou l'attirance et le désir seront palpables dès leur rencontre mais où les sentiments feront surface et s'intensifieront au fur et à mesure de manière réaliste nous offrant au passage des joutes verbales savoureuses et bras de fer cocasses au possible.
L'auteur n'a heureusement pas mis de côté les personnages secondaires, ces derniers auront également des rôles important à jouer. La complicité entre Judith et France Catherine sera décrite de très belle façon et se révèlera à la fois touchante et amusante. Les guerriers seront tous très charismatiques, je n'en citerai cependant qu'un appelé à être le prochain héros de cette trilogie, Brodick. Un homme pourvu d'un sale caractère qui pourtant s'adoucira au contact de l'héroïne et deviendra même un temps le rival de Ian. J'ai pouffé de rire à la fin concernant sa future partie de chasse en Angleterre. Les lectrices comprendront où je veux en venir...
Seul bémol à citer tout de même, le secret de Judith nous étant dévoilé dès le prologue, j'aurai préféré que l'auteur conserve le suspense le plus longtemps possible et distille ça et là des indices au lieu de nous mettre d'entrée dans la confidence.


Ce fut mon premier Julie Garwood et pour moi une excellente surprise me laissant un ressentis agréable. Une lecture rafraichissante et concluante malgré un début difficile. Une oeuvre hilarante à découvrir pour son intrigue rondement bien menée, ses personnages d'envergures et une plume exquise.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus