AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Claire_Qln


Claire_Qln
  03 novembre 2021
Aaahh, les Carmidor… J'avais eu la chance il y a deux ans de lire la version Wattpad de ce formidable roman de politico-fantasy. Déjà à l'époque, j'avais énormément aimé ces quelques heures passées en compagnies de personnages tous plus tordus ET attachants les uns que les autres. La seconde lecture ne m'a pas déçue, elle a même été encore meilleure ! Olivia Gometz avait publié un diamant brut, la version polie est un véritable bijou, pour poursuivre dans le thème.

De toute évidence, le roman attire une comparaison évidente, l'incontournable Game of Throne de Georges R.R. Martin. Mais la comparaison est franchement à l'avantage des Carmidor. Là où – mais peut-être la faute de la traduction – GoT m'a semblé long et inutilement compliqué ou trash, les Carmidor sont une vraie révélation pour le genre.
L'intrigue est incroyablement bien menée. Ayant la chance d'avoir déjà lu l'histoire je ne me suis pas du tout perdue entre les différentes familles et j'ai suivi tous les retournements de situation avec grand plaisir. Et des retournements de situation… je peux vous assurer qu'il y en a ! J'en avais oublié certains et je suis certaine que j'ai été aussi surprise que la première fois quand je les ai lus ! Olivia Gometz nous a concocté un formidable panier de crabe politique où ce que vous croyez acquis ne l'est jamais tout à fait et où les plus fidèles alliés peuvent se révéler les pires traîtres. Complots politiques, alliances dans tous les sens, questions matrimoniales, velléités d'indépendance, religion… Il ne manque rien à ce merveilleux cocktail. Si vous êtes fans d'intrigues complexes (mais pas lourdes ou imprécises !), foncez ! Vous allez adorer.

Une autre force immense de ce roman ce sont ses personnages. Ah, Giorda, Aron, Dorio, Dista, Rehard et tous les autres… vous allez adorer les détester, et rarement cette phrase a aussi bien collé à la situation. Ils ont beau appartenir à un autre univers, ils sont tout aussi humains que nous, et sont capables du pire comme du meilleur. Olivia évite avec brio le piège du manichéisme, et je vous assure qu'il n'y en a pas un seul dont on peut dire avec certitude qu'il est un ange ou un démon. Tous ont leur part d'ombre et de lumières, leurs secrets, leurs motivations cachées, des désirs impérieux… Tous sont uniques, mémorables, et j'ai adoré ce voyage de quelques heures en leur compagnie. Là encore, certains peuvent prêter à comparaison avec GoT (le parallèle Daenerys/Dista vient vite à l'esprit), mais franchement n'ayez aucune crainte. Les personnages ont leur vie et leur chemins propres, et puis en vrai, c'est beaucoup mieux que Game of Throne, je vous jure. le livre, du moins. Mais j'attends avec impatience de voir les Carmidor en série.

Enfin, comment clore sans évoquer le style de ce roman ? Olivia emploie un langage soutenu mais qui se fond parfaitement dans l'histoire. Tous les mots sonnent juste, toutes les phrases sont efficaces, et l'on sent un vrai travail stylistique. Ce qui, dans le paysage de la fantasy est fortement appréciable. Parce que de fait, vous lisez un bon livre, et un beau livre. Mention spéciale à la couverture, d'ailleurs, qui me donne très fortement envie d'acheter le roman en papier pour qu'il vienne compléter ma bibliothèque.

En quelques mots pour clore : foncez, vous ne serez pas déçus, et Olivia dépêche-toi de nous pondre la suite s'il te plaît !
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus