AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de pititecali


pititecali
  19 septembre 2013
Mon avis : 4/5. Sans coup de coeur à cause d'un démarrage un peu "distant", le niveau est néanmoins bien remonté sur le dernier tiers !



Ô joie, il y a quelques mois (en juin) j'ai pu acquérir, en l'achetant d'occasion à une autre blogueuse, ce roman sur lequel je louchais depuis sa sortie, et notamment après avoir suivi les commentaires de lecture de Megworld, qui avaient achevé de me convaincre que j'avais super envie de le découvrir. (aucune personnalité, Cali !)



J'ai eu un peu peur sur les deux premières parties de la LC (LC avec Sandra effectuée sur la page Facebook le petit salon des trinomettes) je n'arrivais pas à vraiment entrer dans l'histoire, à m'attacher aux personnages. Je trouvais l'écriture agréable, sans pour autant y trouver un style extraordinaire. L'histoire était originale et me plaisait, mais sans plus, je me sentais assez extérieure à tout.

Heureusement, juste après les deux premiers tiers, il y a... le dernier tiers !! Ah ah ! Et là, je me suis comme qui dirait légèrement emballée. J'ai planté Sandra et la LC (bien involontairement), prise que j'étais dans le récit, et me suis envolée vers la fin avec plaisir et délectation. La joie d'être enfin "dans ma lecture" me faisant oublier tout le reste.

Dans un premier temps donc, les personnages m'ont paru assez flous. Je ne les comprenais pas trop, les connaissais peu, avais du mal à comprendre leurs réactions, leurs motivations. Tout s'est éclairé sur la dernière partie, et je me suis finalement pas mal attachée à notre triton Calder et à la petite Lily.

Calder est touchant, différent de ses soeurs sirènes, il ne s'est jamais senti complètement comme elle, et pourtant depuis des années, il vit et agit, comme toutes les sirènes, suivant les mêmes moeurs, et sans se poser trop de questions finalement. Et un jour, afin d'assouvir une vengeance longtemps ruminée, Calder se rapproche de Lily. Et comme de bien entendu dans toute histoire d'amour, c'est là que les choses sérieuses commencent, et que Calder et tout son univers basculent.

L'histoire est originale, et j'ai vraiment apprécié d'avoir un point de vue un peu moins édulcoré sur mythe des sirènes, qui sont ici des créatures cruelles, des "monstres", comme Calder le répète tout au long du livre, qui ne font ni dans la dentelle, ni dans le sentiment, qui cherchent juste à se nourrir des émotions des humains en absorbant leur vie. On est assez loin de la version Ariel, la petite sirène de Disney... Elle est bien racontée, bien écrite aussi, même si on reste dans une littérature "young adult" donc pas hyper fouillée stylistiquement parlant. Néanmoins, dans sa catégorie, c'est un bon roman et Anne Greenwood Brown a une plume tout à fait honorable.

J'ai cru, presque tout le livre, savoir exactement comment ça se terminerait. J'ai eu la joie de me faire surprendre à la fin, car j'avais un bout de la clé de l'histoire, mais ça ne s'est pas tout à fait déroulé comme je le pensais, et une révélation m'a vraiment vraiment agréablement étonnée. J'aime penser que je sais, et me rendre compte au bout du chemin que je me suis plantée, ça fait vraiment partie des bonnes surprises d'un livre pour moi :)

Durant toute la lecture, on oscille entre une romance et une histoire fantastique pure, l'équilibre se faisant finalement assez facilement, pour ne pas tomber plus d'un côté que de l'autre. Romance fantastique donc, mais vraiment fantastique. Il ne s'agit pas là juste d'une banale histoire d'amour avec l'unique particularité qu'un des deux protagonistes ne serait pas humain. Il y a plus, il y a une vraie trame fantastique (et pas forcément très gaie, beaucoup de cruauté, une motivation des sirènes pas franchement honorable ou fleur bleue) qui fait que ce roman peut plaire à tous les genres de lecteurs.

Alors, étant donné que je n'ai "vraiment accroché" que sur 1/3 du roman, le reste étant sympa mais sans plus, je ne peux pas donner une note plus haute ni faire une chronique plus enthousiaste, mais croyez-moi, si le début avait été aussi bon que la fin, je pense qu'on aurait pu avoir un coup de coeur.
Maintenant que j'ai terminé, j'ai super envie de lire et découvrir la suite, qui devrait sortir à la fin du mois et qui changera de narrateur pour se placer du point de vue de Lily :



attirance2

Et j'espère de tout mon coeur que pour ce tome 2, je serai totalement envoûtée dès le départ et qu'on finira sur un beau coup de coeur. Parce qu'on sent que la collection Macadam fait des efforts pour nous présenter des textes de qualité et des histoires originales, et que ça fait du bien, ce petit coup de fraicheur :)

Un petit mot sur les couvertures : Si je ne les trouve pas particulièrement attrayantes ou magnifiques, elles sont loin de me rebuter, elles sont agréables, douces et brillantes. Un peu sombres et pas assez "fantastiques" peut-être, je dirais qu'il manque vraiment les sirènes, attirantes et magnifiques, limite hypnotiques, cet élément fantastique qui fait quand même une grosse part de l'histoire du livre, et qui apporterait ce petit quelque chose qui m'attirerait plus l'oeil. Mais soit, elles sont comme elles sont, et elles ne font pas honte à ma bibliothèque ! :)

En résumé, oui, complètement, je vous conseille ce livre, qui que vous soyez et quel que soit le type de lecture que vous préférez, vous trouverez à l'intérieur de quoi prendre du plaisir, c'est certain :)

Je vous publierai un lien vers l'avis de Sandra dès qu'il sera disponible !



Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus