AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de levri


levri
  11 novembre 2019
Sven et les Aux' sont prêtés à l'U/Libre afin de mener une mystérieuse mission, petit à petit son ou ses buts supposés se dévoilent, cependant, comme dans le précédent tome, les choses ne sont pas forcément celles déclarées ou apparentes et les péripéties se multiplient dans la variété, avec le sang comme liant habituel …


Les choses ont évoluées, nous somme loin du fort perdu dans le désert, Sven a été remarqué par les puissants de la galaxie et tous aimeraient l'acquérir, l'utiliser ou le manipuler, mais dans le genre électron libre difficile de faire mieux que Sven aux capacités étonnantes dans un esprit étriqué. Accompagné des ses Auxiliaires dévoués aux talents variés et de son pistolet doté d'une I.A sarcastique Sven se lance dans une mission officiellement de routine qui va évoluer de manière exponentielle jusqu'à une apothéose explosive.
L'air de rien et de manière instinctive sans que l'auteur ne donne d'explications inutiles les Aux' vont dégommer tout ce qui s'oppose à eux, un président de l'U/Libre aurait mieux fait d'éviter les toilettes, une armée et son général félon ne manqueront à personne et un monstrueux navire amiral Tressé va disparaître avec en dégât collatéral un monde artificiel anéanti. de l'action et pas grand chose d'autre, mais vraiment de l'action prenante même si l'auteur semble parfois se moquer de la cohérence ou de la logique.
Encore une fois ce sont les supérieurs qui tireront les bénéfices des capacités de Sven, même si l'Empereur lui a accordé une faveur qui introduira le troisième tome.


L'écriture est fluide et agréable, pour peu qu'on ne soit pas trop regardant sur la cohérence générale et qu'on ait envie de se détendre avec un space opera quelque peu bourrin …
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus