AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de beatriceferon


beatriceferon
  09 février 2019
Le Chat-Bouboule porte bien son nom. Il est gros. Très gros, même. Oserais-je... obèse ? Nathalie Jomard croque ici toute une série de situations désopilantes dans lesquelles se fourvoie notre matou. Ses aventures sont entrecoupées de délires onirico-drolatiques où la propriétaire de Bouboule s'imagine en chat. Et voir les attitudes d'un félin transposées en mode humain, c'est souvent irrésistible : le jeu avec un rouleau de papier WC, l'amour des cartons trop petits ou la folie de se fourrer dans n'importe quel contenant, pourvu qu'il soit difficile d'y entrer et impossible d'en sortir, sont de grands classiques de nos petits amis à fourrure.
Ce qui me fascine, c'est de constater à quel point tous les chats du monde sont semblables. J'ai retrouvé dans cet album nombre de situations vécues. Par moi : comment capturer la bête pour l'emmener chez le vétérinaire, la joie de retrouver continuellement de la litière à côté du bac (sans parler de l'odeur!), la frénésie du rouleau de papier collant utilisé pour ôter les poils des vêtements (sans succès, je l'avoue). Par des connaissances : les places squattées dans le divan ou le lit (les miens n'ont accès ni au salon ni à la chambre). Par des internautes : le saut raté, la chatière devenue subitement trop petite, ou la bataille avec la boîte en carton.
Ce que j'ai préféré : l'arbre à chat de luxe snobé au profit d'un vulgaire emballage.
Ce que je n'ai pas aimé : l'humour scatologique vraiment très présent.
Ce que les miens ne font jamais jamais jamais, quoi que je puisse leur faire : me griffer.
J'ai beaucoup aimé cet album très drôle et ne manquerai pas de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus