AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de gyselinck_dominique


gyselinck_dominique
  15 mars 2021
Voilà des années que le calme règne à Xénia, la blanche cité mère et son royaume de Nemès.

Mais soudainement, les fondations de la capitale tremblent sous les manifestations du peuple qui réclame plus de pain et de justice.

L'empereur va décider de rétablir un service militaire de trois ans pour tous les fils du royaume, et ce, qu'ils soient issus du peuple ou de la noblesse.
Une décision qui apaise les esprits et montre que tous sont bel et bien égaux à Nemès.

Dans cet esprit, Navel, fils du Maître de la corporation des négociants et premier fournisseur d'étoffes du Palais, et Araes, fils de sénateur font connaissance car envoyés comme soldats à la frontière nord du royaume, dans la province impériale d'Enoch.

Une petite planque en soi car si il n'y s'y passe jamais rien depuis des siècles, les provinces du sud connaissent bien quelques petites velléités de temps à autre.

Mais dans le royaume barbare des Volcaniens, les choses commencent tout doucement à s'échauffer.

Ishan le Noir, fils d'Orcha, chef des clans du sud et redoutable guerrier entend bien profiter de la loi, et prendre le trône à Anrogh, dans un combat singulier.

Chaque année, le bâton de commandement est en effet remis en jeu, et celui qui remporte le combat, si combat il y a, règne en maître sur les tribus barbares.

Mais Anrogh, une fois de plus, ne perd pas beaucoup de temps à asseoir son autorité, sa force et sa férocité et massacre tout simplement Ishan, pourtant rompu à l'Art du combat.

Mais les ambitions de Anrogh portent désormais un nom : Nemès
En débarquant avec ses troupes au nord, tant Araes que Navel risquent bien d'être dans les premiers Nemèsiens à faire sar rencontre...
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus