AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Arlavor


Arlavor
  09 février 2012
Le concept de ce roman m'intéressait et j'avais hâte de voir Sherlock Holmes marié car cela n'allait pas du tout avec l'illustre détective.

L'enquête en elle-même est plutôt intéressante même si je m'attendais totalement à autre chose. J'aurais souhaité plus d'investigation pour savoir si le papyrus est réel, s'il n'est pas juste un grand canular. J'avoue que je n'ai pas très bien compris la résolution de l'enquête, au début et j'ai été obligée de la relire une fois de plus por tout saisir.

Les methodes utilisées sont plutôt étonnantes, notamment la séance d'auto-hypnose qui est vraiment étrange. J'ai du mal à imaginer Sherlock Holmes cautionnant ce genre de façon de faire car il n'y a rien de plus trouble que l'esprit. Et puis, j'ai aussi du mal à imaginer Sherlock Holmes faisant confiance à une femme pour l'aider dans ses enquêtes, lui qui est plutôt méprisant par rapport aux femmes.

Mary Russell n'est tout de même pas une femme comme les autres. Elle est très intelligente, capable de se défendre et possède un bon sens de la répartie. Elle a une trentaine d'année et vit à Holmes depuis huit ans dans un cottage (avec Madame Hudson, ce qui n'est pas logique puisqu'elle n'était pas la gouvernante de Holmes et Watson mais leur logeuse). Elle est très érudit, toujours plongée dans ses livres.

Parlons de Sherlock Holmes à présent. Il est vieillissant, se fatigue plus vite à la tâche et il n'a plus sa vigueur d'autrefois. le voir marié est plus qu'étonnant mais il appelle sa femme quasiment uniquement "Russel" et n'est pas forcément très agréable avec elle. Mais parfois, on le sent plus tendre, parfois même.. amoureux (arrrgh!). Bon, heureusement, il est toujours aussi intelligent, au moins ça, ça ne change pas. Par contre, il utilise le mot "adorable" à un moment et ça ne lui va pas du tout de parler ainsi.

On rencontre également Mycroft Holmes, le frère de Sherlock et Lestrade (mais pas celui de Conan Doyle car celui-ci est en fait son fils) et ils mènent tous les quatre l'enquête sur la mort de Dorothy Ruskins.

A un moment, Mary Russel se rend à Oxford et y rencontre...Tolkien! "Eu une conversation agréable avec quelques amis devant une tourte et une bière, et rencontré un vieil original nommé Tolkien, chargé de cours de littérature anglaise à Leeds, passionné de poésie primitive anglo-saxonne et de légendes scandinaves."


Un roman intéressant même si Sherlock Holmes est un peu différent de ce que l'on connait.
Lien : http://lemondedarlavor.blogs..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus