AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de TerrainsVagues


TerrainsVagues
  09 janvier 2019
Larmes blanches, un joli billet de Titania l'été dernier, un sujet qui me fait dresser les poils et hop, j'suis parti au pays du blues.
Deux potes, l'un dingue de musique, l'autre de sons multiples et divers. Carter, issu d'une famille à l'abri du besoin pour les deux ou trois prochains millénaires, Seth, tranquille pour à peu près les cinq prochaines minutes. L'un explore tous les styles musicaux de fond en comble, l'autre enregistre tous les bruits de la rue.
Un jour, en écoutant l'enregistrement de la journée, un vieux blues attire l'oreille des deux amis.
Entre investigation pour retrouver le bluesman et escroquerie dans le milieu des collectionneurs de disques, quelques substances illicites et un brin de pratiques vaudou vont nous emmener aux racines du blues.

Page après page, un air m'a trotté dans la tête. Dealing with the devil de Sonny Boy Williamson version James Cotton, le pied. (https://www.youtube.com/watch?v=PCwtdvwVzho&index=2&list=RDME9Tq-wHzzQ bonne écoute si le coeur vous en dit).

Et puis et puis… ça a merdé quelque part. Arrivé à la page 301, j'ai fermé définitivement le bouquin.
Oui ce sont des choses qui arrivent de fermer un livre quand on a fini, le problème c'est que là il y a 371 pages. J'ai abandonné à… 70 pages de la fin. J'ai essayé de le terminer mais je n'ai pas pu à mon grand désespoir.
J'ai commencé à partir en vrille aux premières prises de champignons. Leurs effets malheureusement désirables m'ont fait lâcher prise petit à petit jusqu'au largage complet. le voyage à travers le temps, ça m'épuise et quand d'une page à l'autre je ne sais plus où je suis ça me gave vite. D'être perdu m'a fait décrocher de l'histoire, me l'a faite oublier.
Grosse déception car pas fan de retour vers le futur et autres produits dérivés, mais un bouquin qui pourrait plaire à beaucoup.
Commenter  J’apprécie          367



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (34)voir plus