AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PoisonLady


PoisonLady
19 juin 2017
Avant toute chose, je tiens à remercier Audrey Lardy pour m'avoir fait parvenir son ouvrage.

Malheureusement, rédiger cette critique se sera avéré très difficile.
Au départ, il m'aura vraiment fallu me forcer à poursuivre ma lecture en raison de défauts rédhibitoires dont il est quasiment impossible de faire abstraction, et qui sautent aux yeux du lecteur dès la toute première page. Heureusement, il n'en allait pas de même sur la fin, et ce malgré la mauvaise idée de commencer le récit par un flash-back tellement limpide que l'on devine sans mal l'issue du roman...

Une petite maladresse qui reflète finalement l'ensemble du livre, parsemé de bonnes idées, de passages VRAIMENT sympathiques mais hélas trop rares (), et dont l'histoire se laisse finalement suivre en dépit de son héroïne insupportable, une petite chose fragile pourrie-gâtée totalement déconnectée de la réalité tombant dans les pommes pour un rien, mais alors, vraiment pour un rien... Ses réactions de préadolescente capricieuse auraient éventuellement pu passer (quoique restant agaçantes) si elle avait eu dix ou douze ans... sauf que Rose n'est pas une écolière, mais bien une jeune adulte allant à la fac !
Cependant, on finit par relativement s'y habituer. D'autant que le récit se veut basé sur les interactions entre les personnages, et que celles-ci sont somme toute assez bien gérées (qu'il s'agisse ). Ou alors, c'est notre côté sadique qui nous donne envie de découvrir quels ennuis attendent encore cette cruche de Rose !
Toujours est-il que plus l'on avance dans le récit, plus il devient intéressant.

Non, le véritable problème d'A fleur de sang, ce n'est pas le fond, possédant certes un arrière-goût de déjà-lu mais demeurant sympathique (après tout, n'est-ce pas dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs plats?), mais bien la forme.

C'est la première chose que l'on remarque, dès la première page, dès les premières lignes, même.
Le texte donne méchamment l'impression d'être un premier jet brut, entre les très nombreuses fautes de conjugaison (à toutes les pages ou presque), de grammaire, et un style d'écriture trahissant le manque d'expérience de l'auteure.

Du côté des fautes, même avec une bonne dose d'indulgence, difficile de passer outre. Même lorsque l'on est un peu fâché(e) avec le français, plusieurs relectures supplémentaires auraient peut-être permis d'en éradiquer une partie. Ne serait-ce que ces coquilles venant écorcher le nom d'un des personnages principaux(!) à quelques reprises. De même que ces verbes soudainement au passé alors que l'ensemble du texte est narré au présent. Indéniablement, A fleur de sang est sorti un peu trop tôt. Mais bon. On peut espérer que la réédition prochaine aux éditions du Chaton Rose annoncée par l'auteure sera l'occasion de peaufiner cet aspect du texte.

En revanche, du côté du style, impossible d'être aussi catégorique.
Alors oui, c'est blindé de défauts. Oui, pour le moment, Audrey Lardy écrit comme on parle ; oui, les dialogues manquent cruellement de ponctuation (en particulier de virgules!), surtout dans la première moitié du livre ; et oui, la narration s'attarde parfois sur des choses totalement inintéressantes ou se révèle juste maladroite (« Elle en profite donc pour sortir du bain, s'habiller (enfin mettre un long t-shirt, qu'elle ne sort que le dimanche, mais pour une fois, pour le vendredi ça ira très bien) » illustre parfaitement le problème). Mais ces « commentaires dans le texte » tendent à s'atténuer au fur et à mesure. L'amélioration n'est certes pas flagrante, mais elle est là ; la narration se veut meilleure sur la fin, les dialogues insipides du début deviennent plus rares.
Notons également une excellente idée, celle de distiller les informations au compte-gouttes. Ainsi, au début, on ne sait même pas qui sont Rose et Ezrah l'un pour l'autre : il faut attendre plusieurs chapitres pour que l'information tombe, d'elle-même, sans révélation en grande pompe. Et ça, c'est plutôt cool. Et il en va de même pour quasiment tout l'univers. C'est un peu comme peler un oignon, sous chaque nouvelle couche d'informations, il y en a une autre. Certain(e)s trouveront peut-être le début un peu lent à cause de ça, mais que l'on aime ou pas cette façon de faire, force est de reconnaître que ça fonctionne ici très bien.

Aussi ne faut-il jamais, JAMAIS oublier qu'il s'agit là d'un tout premier roman et que la plume d'Audrey Lardy ne demande qu'à s'affiner. Et a déjà commencé à le faire.
Oui, A fleur de sang est définitivement sorti beaucoup trop vite.
Mais oui, je suis RÉELLEMENT convaincue qu'une réécriture d'ici quelques années permettrait d'exploiter le plein potentiel de cette histoire, classique il est vrai, mais pas mauvaise en elle-même.

Et enfin oui, même si j'ai eu énormément de mal avec ce livre au début, j'ai tout de même envie d'en découvrir la suite.

Voilà pourquoi rédiger cette critique aura été si difficile. S'il avait fallu simplement juger de son potentiel, j'aurais sans hésiter pu monter jusqu'à trois étoiles. Hélas, en l'état, il est impossible de mettre une note plus élevée à ce livre, et malheureusement aussi de le recommander en niant ses faiblesses, même aux plus fervent(e) amateur(e)s de paranormal romance.
Cependant, j'encourage les plus curieux à lui laisser une chance. Car tous les auteurs ont bien dû commencer quelque part un jour.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (1)voir plus