AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sachenka


Sachenka
  11 avril 2018
Plusieurs décennies après le début du déferlement des polars scandinaves dans nos librairies et bibliothèques, trouver des romans policiers originaux devient de plus en plus difficile. À cet égard, je ne voudrais pas me montrer trop critique à l'endroit d'horreur boréale car je suis conscient qu'il est ardu pour les auteurs d'innover. Et il je n'ai pas vraiment de trucs négatifs à dire sur ce dernier bouquin. Mais pas plus de particulièrement positifs non plus. L'écriture est correcte, l'intrigue est plutôt bonne. Bref, une note moyenne pour le premier roman d'Asa Larsson, même si je suis une quinzaine d'années en retard.

Le début m'a un peu déstabilisé, je n'étais pas certain de comprendre qui était le protagoniste. On s'attarde sur Viktor, la victime. Puis sur les policiers chargés de l'enquête. Chaque fois que l'inspectrice Anna-Maria se pointait, enceinte, j'avais en tête l'image de la chef de police Marge Gunderson du film Fargo. Puis d'autres personnages avec plein de potentiel continuent la ronde. Qui sera le personnage principal ?

Eh bien, ce sera Rebecka Martinsson. Et elle m'a paru sympathique dès le début. Elle est juriste de formation et pas policière, mais enquête pour aider une amie (et non pas à titre officiel) est une avenue intéressante… même si elle n'est pas toujours heureuse. J'ai eu des affreux flashbacks de mes pénibles lectures de Camilla Lackberg. Heureusement, Horreur boréale me laisse sur une meilleure impression.

Rebecka Martinsson me semblait assez crédible et sa manière de mener son enquête m'a satisfait. J'ai aussi beaucoup apprécié la façon de dépeindre la Suède, plus éloignée de son aspect édulcoré que plusieurs en font. le nord, les communautés religieuses fermées sur elles-mêmes, une certaine austérité des gens qui les habitent. Finalement, même si ce n'est pas un coup de coeur, j'aime suffisamment l'approche d'Asa Larsson et, assurément, je lirai son roman suivant.
Commenter  J’apprécie          431



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (42)voir plus