AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de IreneAdler


IreneAdler
  17 février 2017
Challenge ABC 2016-2017
11/26

Je ne sais pas trop comment aborder cette chronique. C'est un roman d'anticipation sociale, l'histoire d'une révolution. S'il y a une histoire, il me semble que ce n'est pas le plus important. Ce roman, ces mémoires plutôt, sont écrites par Avis Everhard, épouse d'un des chefs de la révolution et révolutionnaire elle-même, en 1932 et découvertes en 2368, après 3 siècles de domination du talon de fer, système oligarchique où l'argent est tout, le peuple rien et réduit en esclavage. Il n'est pas considéré comme humain. Pour bien le faire comprendre, l'historien de 2368 met des notes de bas de page pour situer les évènements pour ses contemporains. Il s'agit à la fois d'un manifeste politique et de mémoires de lutte.
London a sans doute été inspiré par sa propre expérience dans la classe laborieuse puis par les observations qu'il a pu faire en Amérique du Nord et dans certaines villes européennes. Il a observé les conditions de vie de ceux qu'il appelle "le peuple de l'abîme" (nommé ainsi dans le talon de fer également). Il a mélangé tout cela avec des convictions marxistes (les siennes ?), a extrapolé. C'est l'histoire d'une révolte longue et douloureuse, mais qui portera ses fruits dans le temps long.
Tout au long de ma lecture, j'ai pensé à plusieurs autres ouvrages : Promenades dans Londres de Flora Tristan et Dans la Dèche à Paris et à Londres de Georges Orwell. L'une fut journaliste et l'autre parle de son vécu. Mais aussi La Servante Écarlate de Margaret Atwood pour la forme puisque qu'il s'agit d'un journal découvert des siècles plus tard (mais non pris au sérieux par les historiens) et que dans les 2 cas, une femme en est la narratrice et la protagoniste. Et je crois que c'est suffisamment rare pour être souligné. le talon de fer est un livre politique à bien des égards.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus