AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crossroads


Crossroads
  16 octobre 2017
L'un est blanc, l'autre noir.
L'un est aussi musculeux que benêt, l'autre chétif et érudit.
Ils vont se lier d'amitié.
Et alors me direz-vous ?
Alors bon courage à nos deux nouveaux poto que sont Will et Abe pour s'afficher au vu et au su de tous en cette Louisiane des années 30 un brin tatillonne sur le mélange des races. Si, si, un peu quand même.
Un point commun, cependant, histoire de positiver un chouïa, l'échelle.
Sociale et ascendante pour les blancs. Ultime assaut avant la corde pour les noirs.
M'ouais, pas plus convaincu que ça quant au bien fondé de cette dernière comparaison...

Trait précis, hyper agréable. Couleurs chaudes. le tout se déguste comme un bon mojito au saindoux un soir de canicule.
Le récit est prenant à défaut d'être surprenant mais tape dans l'originalité d'une amitié à la de la Fontaine qui, à l'instar d'un roseau ballotté par les vents de l'Histoire, pliera mais onc ne rompra.

Le message de tolérance est fort et sonne majoritairement juste.
A déplorer certains comportements amoureux caricaturaux assombrissant un brin la force du propos sans jamais, toutefois, le rendre croquignolesque. Manu, si tu me lis...

Si les parents semblent totalement hermétiques au message du dreamer qu'est Martin Luther King, ils peuvent toujours se replier sur un bon vieux Supertramp des familles, les gamins prouvent que l'avenir leur appartient pour peu qu'ils veuillent bien se donner la mimine plutôt que de se l'échanger à grands coups de mandales.

Bon moment.
Commenter  J’apprécie          420



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (41)voir plus