AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Anae75


Anae75
  24 juillet 2020
La toute première fois était une lecture que j'ai beaucoup aimé. Ce qui m'a attiré, c'est le résumé. J'adore les triangles amoureux encore plus si il y a le meilleur ami dedans. Ce genre de problèmes que l'on retrouve souvent dans la littérature Young Adult donnent des histoires déjantées et super. Dans ce livre, les personnages étaient sympathiques et il n'y en avait pas un seul que j'avais envie d'étriper. Les clichés étaient peu présents, un vrai vent de fraîcheur je trouve, et le sujet traité était très intéressant.

Ce livre parle d'une jeune terminale toujours vierge qui se sent mal à l'aise et limite seule à cause de ça. Tout le monde autour d'elle a déjà perdu sa virginité et elle pense que cela veut dire qu'elle doit le faire aussi. Un jour, elle rencontre un étudiant qui lui plaît vraiment et vice versa. Ils commencent alors une relation et, à un moment, commencent à passer à l'acte jusqu'à ce qu'elle arrête tout. Commence alors un mensonge sur sa virginité qu'elle aurait soit disant déjà perdu et une angoisse d'être inexpérimentée la première fois ce qui mènerait à la découverte de son secret. Tout ça, à cause de ses copines qui ne lui disent que des mauvaises choses sur les garçons parce que ceux avec qui elles ont perdu leur virginité les ont plaqué juste après ! Avec cette histoire de virginité et donc ce passage à la maturité, l'auteure aborde aussi le sujet du regard des autres et de l'impact qu'ils ont sur nos choix et notre vie. Même si on a beau se répéter qu'on ne se laisse pas mener en bateau par les autres et que nous sommes les seuls à prendre nos décisions, on sait tous que le regard des autres a toujours été très important pour n'importe qui. On a tous jamais porté un vêtement de notre mère ou père que l'on trouvait super mais qu'on ne voulait pas mettre de peur que les autres le trouvent ringard car il n'était pas à la mode. On a tous caché nos goûts musicaux parce qu'on écoutait une vieille chanson d'Ariana Grande ou Selena Gomez qui datait d'il y a à peine six ans mais qui est déjà has-been pour les autres. Pour Kelly, le personnage de la toute première fois, c'est le regard des autres qui la pousse à se croire inférieure car elle est encore vierge et c'est l'avis des autres qui la pousse à faire le choix de ne pas perdre sa virginité avec l'étudiant car on lui a dit qu'elle serait inexpérimentée. C'est à cause de ses copines et de leur avis que Kelly en vient à demander à son meilleur ami, un tombeur de première qui couche avec n'importe qui, n'importe quand, de coucher avec elle et de tout lui apprendre pour qu'elle ne soit pas inexpérimentée.

Et c'est là que tout dérape et que tout commence. Si je devais noter un petit point négatif dans cette histoire que j'ai pourtant trouvé super, c'est la famille. Récemment, grâce à ma lecture de Triangle amoureux (ou pas), j'ai appris que j'adore le côté familiale dans les livres. Notamment dans American Royals où la famille est très important vu qu'elle est royale ou encore dans le Pays des Contes dont les deux principaux personnages sont des jumeaux qui ont une relation très forte mais aussi avec leur mère ou leur grand-mère. Enfin voilà, je me suis rendu compte que j'adore le côté familiale, qui m'a permis d'avoir un coup de coeur pour Triangles amoureux (ou pas), et, malheureusement, il n'est pas assez présent dans La toute première fois. On voit les parents deux ou trois fois et la plupart des scènes se déroulent soit au lycée soit quand ils ne sont pas là. Même si l'histoire reste super sans ça et qu'on ne s'ennuie jamais avec ce qu'il se passe, je pense que ça aurait été encore mieux si l'auteure avait rajouté plus de relations avec la famille. Les parents de Kelly et ceux d'Andrew, sont meilleurs amis, s'entendent très bien et sont même très proches, ce qui aurait pu être mieux exploité je pense. Mais bon, heureusement que les personnages n'en restent pas moins très sympathiques.

Kelly est la narratrice et donc le personnage principale de l'histoire. C'est elle, la jeune vierge qui ne se sent pas très bien parce qu'elle veut coucher avec son mec, qu'elle lui a dit qu'elle l'avait déjà fait avant et qui a peur qu'il découvre qu'elle a menti face à son manque d'expérience au lit. Je l'ai bien aimé mais sans plus. Ce n'est pas un de ses personnages pour qui j'ai eu un énorme coup de coeur et qui m'a profondément marqué mais elle était assez bien pour que je ne la trouve pas ennuyante et sans intérêt. Pour une fois, je ne me souviens pas lui avoir crié de ne pas faire ça ou alors simplement de trouver une issue de secours tellement évidente que le fait qu'elle ne l'ait pas vu, me la présente comme une fille tout simplement débile et pathétique. Il y a bien des moments où je me suis sentie un peu mal à l'aise face à son manque d'expérience au lit qui donnait des résultats assez humiliants mais cela restait mignon alors il n'y avait pas de problèmes. Comme tout humain normal, elle a des défauts et son plus gros est, comme je l'ai dit dans le paragraphe avant, le fait qu'elle se fie trop à l'avis des autres. Elle écoute beaucoup trop les filles qui ne font que la tolérer dans leur groupe d'amies et qui lui dictent carrément comment elle doit vivre sa vie. Elle porte beaucoup trop d'importance à ce que disent ces filles jusqu'à parce qu'elles ne sont plus vierges alors que l'une d'entre elles ne la fait qu'une fois et c'était au tout début du livre (la première scène même !). Mais bon, si elle n'était pas comme ça il n'y aurait pas eu d'histoire alors je laisse passer… Comme dans tout livre, au fil de l'histoire, elle évolue et commence à ne plus écouter les autres pour prendre ses propres décisions toutes seules. Elle découvre aussi pleins de choses sur des personnes qu'elle n'aurait jamais cru et remet en cause son propre jugement. Reprendre leur vie en main, c'est souvent ce que font les héroïnes de romances vers la fin du livre et, même si ça devient la routine de ce genre d'histoire, on aime toujours les voir comme ça évoluées et plus sure d'elles. Même si on ne connait pas le reste de leur vie, car on sait bien que leur histoire ne va pas se finir là où le livre se termine, on sait avec soulagement qu'elles ne reproduiront pas les mêmes erreurs qu'avant et qu'elles sauront mieux s'accepter tel qu'elles sont.

Donc, dans ce livre, le thème du sexe est très présent. Dès la première scène, Cameron Lund nous plonge dedans mais cela reste quand même du Young Adult. Avec un message sur l'importance de faire ses propres choix seul et celle de ne pas trop faire attention aux regards des autres. La prochaine fois que vous voudriez sortir avec un vieux t-shirt Mickey Mouse que vous chérissez tendrement, n'hésitez pas. A la prochaine sortie scolaire, quand dans le bus vous écouterez seule votre musique pendant que votre meilleure amie dort sur votre épaule et que la fille de devant vous demande ce que vous écoutez, n'hésitez pas à lui montrer sans changer de titre même si c'est Breaking Free dans High School Musical. Chacun ses goûts, chacun ses envies et chacun ses choix, c'est ce que j'ai compris de la moral de ce livre et c'est ce qu'on devrait tous assimiler.

C'était une super lecture et, si Cameron Lund sort d'autres livres, je n'hésiterais pas à lire le résumé pour me laisser une nouvelle fois tentée. Et, pour finir, un grand merci à Michel Lafon pour ce service presse.
Lien : http://www.livresavie.com/la..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox