AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de lumerolle


lumerolle
  15 novembre 2022
12 km sous terre est le dernier roman court de Julien Maero que je remercie pour sa confiance. Par ses thématiques, ce récit d'anticipation entre parfaitement dans le menu Automne Rayonnant (You cannot eat the money) du Pumpkin Autumn Challenge.

Le gouvernement russe requiert l'aide de l'éminent géologue Igor Romanovsky pour enquêter sur un événement étrange qui se déroule à Kola. Lieu d'un des plus profonds forages terrestres, le trou s'élargit de façon inexpliquée. La mission dont le professeur fait partie doit en trouver la cause. Dans les entrailles obscures de la planète, Igor fera une découverte qui chamboulera sa conception du monde.

L'URSS a démarré un forage dans le nord de son territoire, près de la ville de Kola, en 1970. Outre l'étude du sol, l'objectif était d'atteindre le Moho (la limite entre la croute terrestre et le manteau supérieur) avec une profondeur de 15 000 m. le projet a été arrêté à un peu plus de 12 km pour des raisons politiques et techniques.

Julien Maero base son roman sur ce brin d'histoire. Ce cratère creusé par l'homme, oublié de la plupart des gens, qui se rappelle à eux en s'effondrant sur ses bords. Pourquoi cela arrive-t-il après tant d'années ? Que se passe-t-il dans ces profondeurs ? Qui ou quoi menace la Russie ? L'auteur nous entraîne à la manière de Jules Verne dans une exploration où le mystère se construit en quelques chapitres courts et rythmés. Les secrets des équipiers d'Igor et de la présidente suscitent l'intérêt tel des filaments qui nous emprisonnent et nous attirent entre les pages qui se tournent à une vitesse folle jusqu'à la révélation… Inattendue et extraordinaire.

La chose dissimulée dans les abysses porte un message cher à l'auteur. Elle intègre la conséquence de la bêtise humaine, celle des politiciens avides et des scientifiques sans scrupules. N'essayez pas de deviner quel monstre est dévoilé à la fin (et surtout, ce que sa présence signifie), vous n'arriverez pas à vous l'imaginez tant elle est frappante et atypique. Notez que je ne lis pas beaucoup de science-fiction. du coup, mon jugement est peut-être altéré. Toutefois, il est indéniable que Julien Maero a réussi à créer à partir du néant issu de ce trou noir terrestre, une conception exceptionnelle du monde en jouant sur la notion du microscopique et du macroscopique, mais pas dans le sens habituel des termes.

Cette fin m'a vraiment bluffée. C'est le point fort du roman. Les personnages sont bien construits, même si certains sont peu esquissés. Igor a la grosse tête. Nommé chef d'équipe, il ne cesse de se disputer avec Ivan qui a plus de qualité de leader. Sa curiosité scientifique lui confère un certain courage face à la menace.

Brossons les autres membres de la mission : Ivan se présente comme un foreur asocial, taiseux et mystérieux. Son attitude soulève la suspicion, car il possède de multiples talents qui les sauvent. Des aptitudes qu'un simple foreur n'a généralement pas. Les frères Rybakov sont des militaires associés au groupe pour le protéger. Et enfin, nous avons Evgeny, un sismologue et Mikhail le pilote d'hélicoptère. Que des hommes ! Oui, mon sourcil s'est levé jusqu'à ce que j'apprenne que la Russie était dirigée par une femme. Une seconde femme apparait au cours de l'histoire et aura un rôle plus ordinaire vu qu'Igor en tombe amoureux. Svetlana prend soin de son père dans les bois, proche de Kola. Elle a fait des études de géologie. L'énigme du forage, la pousse à suivre la mission.

La plume de Julien Maero nous plonge dans les paysages enneigés de la Russie. Il distille des données scientifiques de façon compréhensible. Élaborant le mystère avec brio, il nous emmène dans l'obscurité où l'horreur nous attend. Si vous aimez les animaux faites demi-tour, les humains ne sont pas les seuls à subir la violence brute de la chose.

En bref, 12 km sous terre porte un message percutant. Il intègre et joue avec plusieurs notions scientifiques pour stimuler notre cerveau face au mal qui ronge la planète. Avec sa plume affutée, il nous entraîne vers les abysses insondables et incroyables.
Lien : https://uneloupiotedanslanui..
Commenter  J’apprécie          00