AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Slava


Slava
  14 juin 2017
Dans les Royaumes de l'Hiver, plus précisément dans le royaume de Margolan, le carnaval bat en son plein. Matris Drayke, jeune prince, profite moyennant de la fête : en effet, les esprits, qui ce jour-là apparaissent aux yeux des vivants, lui disent qu'il est en danger... de plus, il doit gérer son ingérable frère qu'est Jared, son aîné violent et brutal. Alors que les festivités se terminent, Matris doit fuir : Jared a tué son père et le reste de la famille et veut également sa mort. En compagnie de ses fidèles amis, dans la route, Matris voit ses pouvoirs se développaient. Car c'est un Invocateur, un Nécromancien où précisément une personne pouvant interagir avec les morts, les convoquer, bref faire des affaires avec les revenants. Mais pour mieux le maîtriser, il doit se rendre à un endroit secret pour perfectionner ses talents qui lui permettront de venger sa famille et retrouver le trône...
C'est le pitch du premier tome des Chronique du Nécromancien, l'Invocateur, et qui est un des plus classiques. Mais j'ai plutôt bien apprécié celui-ci, parce que mine de rien, ce premier livre est sympathique.
L'idée de base est juste ingénieuse : le héros principal est un nécromancien, ce qui brise immédiatement le cliché du nécromancien méchant, machiavélique, toujours vêtu d'une robe sombre, au service du Maaaaal absolu et qui a une armée de squelette et de zombies pour servir ses terribles desseins (vous reconnaissez ce "trope" dans les jeux de rôles, quelques romans et films de fantasy ? c'est normal). Non ici, le héros est un homme qui depuis son enfance voit les esprits et tente de les aider, mais aussi de les rallier à sa juste cause. Rien que ça, je dis : bonne idée !
Ensuite, point d'elfes, d'orcs, de nains, de dragons et d'autres créatures communes : on a des entités diverses et variées, aussi bien des revenants vengeurs que des esprits messagers, si vous aimez les spectres, vous en serez comblé ! En plus des fantômes, on a même un peu de vampires dans le lot, mais leur présence est encore un peu mineure pour l'instant (et pour ceux qu'ils veulent savoir : ici, ils sont gentils mais n'hésitent pas à boire le sang humain, ouf).
Le monde des Royaumes d'Hiver est un peu simple mais la religion est plutôt interessante : une déesse avec plusieurs incarnations et qui sollicite les héros. On verra pour la suite...
En revanche, les personnages sont bien classiques. le protagoniste malgré son don de nécromancien, est le profil type du héros de fantasy, tout gentil, valeureux, qui doit apprendre sur ses talents blabla... ses compagnons sont les amis de service, le grand séducteur, le blagueur insolent, ainsi que la jolie princesse souvent l'élue qui doit tomber amoureuse du héros... idem pour le méchant, Jared, qui a tous les défauts du méchant. A la limite, son conseiller diabolique Arontala est un peu plus consistant, plus mystérieux, qui cache des secrets...
Ensuite, le rythme de l'histoire est problématique : si les premiers chapitres sont prenants et plein d'actions, les autres sont plutôt plats malgré les interactions avec les spectres, il faut attendre la fin du livre pour que ça redémarre.
Quant au style, il est fluide, avec quelques jolis phrases même si ça ne vaut pas le style de G.R.R Martin.
En résumé, un bon livre de fantasy avec quelques superbes idées mais très classique et qui ne casse pas trois pattes de canard. Je vais continuer la saga pour voir si cela s'améliore et surtout voir si les fantômes resteront le thème principal.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr