AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lilypuce19


Lilypuce19
  03 mai 2019
J'ai découvert cette auteure avec Les gens heureux lisent et boivent du café qui avait été un véritable coup de coeur pour moi. J'ai, bien évidemment, poursuivi avec la suite La vie est facile ne t'inquiète pas, pas tout à fait un coup de coeur mais toujours autant aimé la plume de l'auteure et sa façon si touchante de décrire des personnes qui pourraient être vous, qui pourraient être moi.
J'ai donc retenté ma chance avec Désolée je suis attendue, moins touchée au coeur par l'histoire que sur son premier roman j'ai tout de même beaucoup aimé. J'ai retrouvé avec joie sa plume et sa façon de décrire des tranches de vie si naturelle et émouvante.
Yael, la trentaine, est une jeune femme brillante et terriblement investie dans son travail. Elle y passe tellement de temps, qu'elle a perdu tous ses repères, au point même qu'elle a perdu son identité. Elle voit peu, voir plus du tout, ses proches, n'a plus de vie privée. Sa vie se résume à l'adage "métro, boulot, dodo" mais presque sans le "dodo"... Elle se lève de bonne heure pour aller nager, partir au travail, mange peu et très sainement, rentre tard, se retrouve seule dans son appartement aseptisé. 
Jusqu'au jour où elle retrouve, par hasard, son amour de jeunesse au détour d'une ruelle. Parallèlement, sa santé commence à se dégrader, le burn-out pointe le bout de son nez, et son patron la contraint à quitter Paris quelques temps pour essayer de se retaper, et ce au plus grand désespoir de Yael qui ne sait plus ce que profiter de la vie veut dire.
On a tous une part de Yael en nous... Charge à chacun de trouver l'équilibre parfait entre vie privée et vie professionnelle, travail et amour... Peut-être plus facile à dire qu'à faire...
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus