AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de livrement_ka


livrement_ka
  10 août 2019
Titre :  QUAND LA PATISSERIE S'EN MELE

Auteur : Marylin Masson

Editions : Nouveaux auteurs

Genre : roman

Nombre de pages : 298

Date : 2019 (juin)

Prix : 17,95 €



Présentation physique du livre :

Un livre de moyen format qui comprend près de 300 pages.

La couverture vraiment alléchante représente plein de petits cakes.



Résumé :  

Eva se morfond profondément dans son job et se verrait bien devenir pâtissière, l'un des plus beaux métiers du monde.

Elliott, pâtissier averti, guette lui aussi un changement de vie.

Tous deux héros vont voir leur vie chamboulée, grâce à leur passion commune pour le langage des papilles.

Sauront-ils surmonter leurs peurs et croire en leurs rêves ? À déguster sans modération.



AVIS



Un feel good vraiment sympathique.

Alors comme vous le savez sûrement au fil de mes chroniques, les romances ne sont pas ma tasse de thé, même si je m'y essaie de temps en temps . Et oui, je n'aime pas mettre un genre de livres de côté de peur de passer à côté d'une pépite.



Début du livre

Dimanche 4 Juillet 2010 - Elliott

- Mais qu'est ce qu'elle fait cette voiture devant nous ? Un coup elle accélère un coup elle ralentit. Elle commence sérieusement à m'énerver.



Le livre débute avec un prologue qui se situe 4 ans avant le reste de l'histoire. Ce prologue va expliquer au lecteur la raison du changement de vie d'Elliott.

Aujourd'hui. Elliott est formateur en pâtisserie. Il donne des cours de pâtisserie à des adultes, par petits groupes de 4.

Son frère Adam libraire, est marié avec Julia, enceinte jusqu'aux dents.

Il se plait dans son métier, mais regrette sa vie d'avant : il tenait un restaurant avec Claire sa femme, dont il était profondément épris.

Eva quant à elle se morfond dans son métier de statisticienne avec une chef totalement imbue de sa personne et n'hésitant pas à s'attribuer tout le mérite et le travail de ses subalternes.

Elle rêve au fond d'elle, d'ouvrir un salon de thé et de vendre des pâtisseries.

Heureusement qu'elle a Vincent, son voisin et confident depuis qu'elle a appris qu'elle n'avait aucune chance avec lui en raison de son homosexualité. Et elle a également sa grand mère, qui malgré son fichu caractère est très proche d'elle.

Le hasard fait qu'Eva et Elliott se croisent à un mauvais moment et dans de mauvaises conditions. Tous les deux montent sur leurs grands chevaux et s'embrouillent pour un livre de Musso.....

Puis le hasard, encore celui-là, fait que Vincent offre des cours de pâtisserie à Eva et devinez le nom du professeur.

Je vous laisse deviner la suite....



Les personnages sont émouvants et attachants.

- Eva : c'est une jeune femme au caractère bien trempé, (est-ce de famille ?), qui rêve de faire de sa passion la pâtisserie son métier. Elle est célibataire et aimerait trouver le grand amour, car côté personnel, sa vie est un flop.

- Elliott : toujours amoureux De Claire, il n'arrive pas à se sortir son ancienne vie de sa tête. Il vit dans le passé. Alors qu'avant il tenait un restaurant, aujourd'hui après une grosse dépression, il donne des cours de pâtisserie, n'ayant pas le courage ni l'envie de faire plus. Côté sentimental, c'est le calme plat puisqu'il ne cesse de vivre et de ressasser le passé, n'arrivant pas à aller de l'avant.

- la grand-mère : un sacré phénomène, une tête de mule qui n'en fait qu'à sa tête mais dont une alerte va quelque peu la calmer. Enfin juste un peu. Elle habite à une centaine de kilomètre d'Eva, mais cette dernière lui rend visite régulièrement.

- Vincent : l'ami et confident d'Eva, il a être d'une aide précieuse et réciproquement. Ces deux là habitant le même immeuble, savent qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre.

- Adam : frère d'Elliott qui va pousser son frère à aller de l'avant, à sortir à faire des rencontres, et surtout à aller jusqu'au bout de son rêve en lui rabâchant d'ouvrir son restaurant.



Le point fort de l'histoire : un feel-good mêlant des personnages au caractère fort à un soupçon de gourmandise. 



Le style de l'auteur

Le récit est divisé en plusieurs chapitres, très courts.

Les chapitres se succèdent et sont alternativement la vision d'Eva et le suivant la vision d'Elliott. On arrive du coup à saisir les ressentis de chacun d'eux sur les événements vécus .

Le prologue se passe en 2010 et l'histoire en 2014.

Le texte est très aéré et l'écriture très fluide. Ce qui en fait une lecture très agréable. 

On a l'impression que l'auteure se sert de sa passion la pâtisserie pour bâtir l'histoire. Beaucoup de similitudes entre Eva et l'auteure : entre le métier, la passion : sont-ce les seuls points communs ????

Par ailleurs, j'ai vraiment apprécié le caractère de chacun des personnages : aucun d'eux n'est gnan-gnan, ni lisses. le lecteur peut facilement s'identifier à l'un ou l'autre.

Certaines situations sont cocasses, d'autres plus difficiles. Aucun passage à vide ni fioritures, le lecteur est emporté par l'histoire non conventionnelle d'Eva et Elliott. Une histoire qui démarre vraiment mal. 

La plume est rythmée et les pages se tournent facilement aiguisant la curiosité du lecteur qui n'a de cesse de découvrir la manière dont vont se passer les cours de pâtisseries. 

Et comment ne pas avoir l'eau à la bouche avec les  pâtisseries préparées lors des cours : j'aurais bien aimé avoir les recettes ???? bon pas celles des pâtes à la carbonara de Julia !!!!!!



Est-ce qu'amour et pâtisserie font bon ménage  ?





Sur l'auteur et son univers 

Marylin MASSON habite en Haute Savoie. Statisticienne dans l'agroalimentaire, elle s'est reconvertie dans un domaine qui la passionne, la pâtisserie.... tout en se rapprochant de la montage une autre de ses passions.

Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox