AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  03 juin 2019
En continuant à parcourir la liste de mes livres déjà lus mais non critiqués, j'ai retrouvé Nippon no Haikyo. Ayant récemment lu l'excellentissime Urbex 2 de Timothy Hannem le mois dernier, l'envie de me replonger sans tarder dans des ruines, mais cette fois plus lointaines, n'a pas raté.

Là où le point fort de l'ouvrage de Timothy Hannem est très clairement le texte, celui de Jordy Meow met davantage l'accent sur les photos. Passé un court paragraphe d'introduction, parlant de façon succincte soit de l'histoire du lieu, soit des circonstances de sa visite, soit brièvement de la visite elle-même, ce sont minimum trois pleines pages de photos qui nous attendent. Celles-ci sont suffisamment grandes pour nous permettre d'observer en détail l'architecture ou le chaos qui règne dans les différents lieux, classés par thèmes : écoles, parcs d'attraction, hôpitaux...

Deux chapitres toutefois se détachent clairement du lot, beaucoup plus riches en texte : Gunkanjima, le vaisseau de béton, île abandonnée jadis tout entière consacrée à l'exploitation minière ; et la maison royale, où l'auteur a mené un travail d'investigation poussé et de longue haleine pour reconstituer moins l'histoire de la maison en question que de ses habitants.
La longueur desdits textes rend soudain le livre beaucoup plus immersif et l'on ne peut que regretter que tous les lieux n'aient pas eu droit à une présentation un peu plus poussée...

On appréciera aussi les quelques lignes de haikyoïstes en fin d'ouvrage. Certaines de ces citations sont très belles, et l'on remarque que les motivations des amateurs sont souvent les mêmes : garder une trace du passé, s'imprégner de l'atmosphère des lieux, méditer sur la notion d'éphémère...

Nippon no Haikyo est malgré tout moins un livre à lire qu'à admirer. Il n'en reste pas moins un très beau livre, qui plus est passionnant, même si le voyage ne dure malheureusement pas plus d'une petite soirée. A moins, bien sûr, de décider d'aller découvrir certains lieux sur place...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus