AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de morin


morin
  31 octobre 2017
Le commissaire Charitos, blessé grièvement lors d'une interpellation est en convalescence. Il s'ennuie et déprime. Sa femme lui prépare de la soupe au vermicelle et du blanc de poulet, il n'en peut plus.
De plus il craint que son remplaçant Yanoutsos lui prenne sa place au commissariat.
Il fait très chaud à Athènes et la circulation est difficile. Les travaux des jeux olympiques 2004 sont en cours.

Un événement va le sortir de son ennui : Au cours d'une émission de télévision un chef d'entreprise bâtiment se suicide en direct. Deux autres personnes se suicideront ensuite, l'un de nouveau à la télévision, le troisième au cours d'une fête à son domicile.
Charitos stoppe sa convalescence pour enquêter officieusement dans un premier temps puis officiellement. Son remplaçant ne semble pas au niveau. Il reprend du service et oublie sa déprime. Pour lui, pas de doute, ces trois suicides ne sont qu'une série de meurtres télécommandés. Ils sont revendiqués par un groupuscule qui se nomme "ORGANISATION NATIONALE DES GRECS PHILIPPE DE MACEDOINE". Charitos sera assisté par la jeune policière Koula, spécialiste des recherches sur internet.
Charitos dirige son enquête sur l'histoire individuelle et commune des trois suicidés. Il découvre d'une part qu'ils se connaissent depuis leurs études, qu' ils ont mené une action contre la junte, qu' ils ont été détenus et d'autre part qu'ils ont encore quelques liens entre eux.

La lecture nous emmène à suivre Charitos non seulement dans l'enquête mais aussi dans sa vie de famille. Nous assistons notamment à la rencontre de Charitos et Adriani avec les parents de Phanis, le fiancé de Katérina.

Ce roman a été édité en 2003. La Grèce n'est pas encore rentrée dans la crise qu'elle connaît actuellement et qui se trouve être un des thèmes traités dans les derniers ouvrages de l'auteur.







Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus