AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  05 juillet 2015
Voilà des jours, des mois, peut-être des années qu'il ne dort plus. Des insomnies dont il ne trouve pas l'origine. Et pour cause, il est également amnésique. Il erre ainsi dans la montagne. Arrivé au Bouddumonde, une étrange île, le jeune homme est très mal accueilli par les quelques rares clients du saloon qui le somment de quitter ce lieu. Une chose qu'il accepte tout à fait sauf qu'il se fait attraper par deux abrutis qui le kidnappent, l'assomment et l'enferment dans une cage. Il est alors sous la surveillance du shérif qui, lui montrant la photo d'une jeune fille, lui demande s'il ne l'aurait pas croisée. Subitement, l'homme s'endort et arrive cette jeune fille justement, chevauchant un cheval de bois et avec une banane en guise de révolver. Dotée d'un pouvoir soporifique et donc étonnée de voir que le jeune homme ne dort pas en sa compagnie, elle le libère et lui propose de l'héberger. Quant au jeune homme, il ne s'explique pas les quelques flashes qui lui reviennent...

Qu'est-il donc arrivé à ce jeune homme pour qu'il perde la mémoire et souffre d'amnésie? Comment expliquer le sang sur ses mains? A quoi ressemble son passé? Dans ce décor de conte, non pas de fée mais de sorcière, l'on suit les mésaventures de ce jeune homme. Grâce à sa rencontre avec cette jeune fille un peu fofolle et excentrique, il pourra mettre des mots sur son passé. Jonathan Munoz dévoile petit à petit les brides des ces souvenirs, rendant ce jeune homme d'autant plus attachant. le scénario est enjoué, burlesque par moment ou bien touchant. le dessin, quant à lui, est élégant et original. le trait de crayon particulièrement charmant et les couleurs sont en parfaite harmonie, Jonathan Munoz jouant sur des ambiances sombres.

Les dormants nous tiendront éveillés...
Commenter  J’apprécie          420



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (36)voir plus