AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur La tour des rêves (10)

rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Chacun, dans le monde arabe, veut rencontrer Aïda. Mais ce n’est pas possible. Ces gens-là sont entourés de gardes, de policiers, de personnalités, de responsables, d’une kyrielle d’assistants, de secrétaires, de domestiques et de serviteurs. Ils vivent dans des grandes villas, dans des quartiers où on ne laisse entrer que les riches. Des millionnaires, des milliardaires se disputent le privilège de s’asseoir à leur table.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Il s’était rapproché d’elle : il avait parlé à son agent ! Il se rendait bien compte que c’était une sorte d’obsession proche de l’amour, un peu comme ce qu’éprouve un gamin de douze ans qui passe devant la maison d’une fille pour qui il en pince. Le fait qu’un fantasme publicitaire postmoderne puisse engendrer le même sentiment proche de l’onanisme aurait peut-être dû le désillusionner, mais il n’en était rien. Peut-être cette sorte d’amour était-elle ce que pouvait espérer de mieux un homme comme lui, dans une époque pareille : une espèce de Roméo et Juliette sous Prozac et LSD.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
L’explosion démographique ! Les gens ont des enfants comme ils en ont depuis le commencement des temps ! Elle a bon dos, l’explosion démographique ! C’est juste un prétexte invoqué par le gouvernement pour masquer sa corruption et son incompétence !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
S’aveugler soi-même est source de grands péchés. Beaucoup de gens, en Égypte, prétendent être de bons musulmans et ne sont que des idolâtres, des ignorants qui servent ceux qui se sont érigés en dieux et se repaissent de leur adoration. Un vrai musulman ne voudrait jamais avoir commerce avec les Studios du Nil, évidemment, mais beaucoup de gens qui se disent musulmans y travaillent.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Les Arabes ne peuvent plus compter sur la charité des pays étrangers. Ils doivent se débrouiller par eux-mêmes. Où sont les pays du Golfe et leurs milliards, dans cette crise ? Où sont les savants et les ingénieurs palestiniens, les Soudanais avec leurs excédents agricoles ? Je vous le dis, les Arabes n’ont réussi à tirer leur épingle du jeu qu’à un moment de l’histoire : quand toute la nation arabe a été unie sous la bannière de l’Islam.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Si l’on pouvait voir les Images en rêve, c’était précisément parce que l’énergie psychique inconsciente s’était investie en elles – la même énergie qui leur conférait leur puissante emprise sur les consommateurs lorsqu’on les utilisait dans la publicité. Mais une Image ainsi livrée au public ne conservait pas éternellement son pouvoir, l’intérêt conscient des masses la vidant rapidement de son énergie intrinsèque.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Les Images, de quelque registre qu’elles soient, ne restaient pas longtemps actives ; elles finissaient par perdre leur potentiel attractif, elles cessaient d’inspirer des fantasmes et de pousser les gens à acheter les produits que leur associaient les publicitaires. Elles étaient vidées de leur noumène par l’exposition à la conscience de masse du public consommateur. C’était leur principe même.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
Renoncer à tout contrôle sur soi-même était un antidote qu’un individu de son espèce ne chercherait jamais de son plein gré ; mais quand l’occasion s’en présentait d’elle-même, il était difficile d’y résister.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
La radio retransmettait les beuglements d’Oum Kalsoum, la chanteuse la plus vénérée du Moyen-Orient, quarante années après sa mort comme pendant les quarante années qui l’avaient précédée, et malgré ses cris sinueux et le rugissement du moteur, deux des passagers avaient réussi à se lancer dans une discussion politique.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   20 février 2015
C’était un mélodrame égyptien de la même veine que tous ceux qu’il avait eu l’occasion de voir : surchauffé, clinquant, une intrigue filiforme, conçue pour fournir aux masses des villes et des campagnes arabes des images glamour, délectables, d’une société huppée, fortunée dont ils n’auraient jamais l’occasion de découvrir qu’il s’agissait de purs fantasmes.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Jamil Nasir (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    3506 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre