AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de magireve


magireve
  04 mars 2019
Quelle joie de retrouver cette irrésistible héroïne! Ce fut un grand moment d'émotion! J'avais déjà été subjugué par la lecture de Laser Ninja et de L'âge de cristal, mais avec ce huitième tome, Julien Neel accomplit un tour de force. L'été est enfin arrivé, et Lou a pris une grande décision: celle de partir en solitaire à l'aventure. La voici donc catapultée dans l'école de la vie: elle fait des rencontres, exhume de vieux souvenirs et continue de grandir. C'est un vrai plaisir de voir Lou voler de ses propres ailes. La jeune femme (que de chemin parcouru depuis Journal infime!) part en quête d'elle-même au cours de ce voyage initiatique. le lyrisme qui faisait le charme de la série dans les précédents tomes est une fois de plus au rendez-vous; on s'émerveille devant les couleurs chatoyantes et les paysages à la végétation dense! le lecteur se rend compte que l'adolescente a bien grandi (elle fait preuve de réalisme et se montre beaucoup plus terre à terre que dans les tomes précédents). On retrouve également les personnages déjà apparus dans la série (Tristan, Marie-Émilie, Mina, Jean-Jean), et ce pour notre plus grand plaisir! Je crois que pour tous ceux et celles qui ont découvert Lou lorsqu'ils étaient enfants, ce huitième tome leur apportera beaucoup de sensations: quelle joie de suivre Lou dans son périple! On est déconcerté, surpris, hébété et sous le charme! Après avoir lu ce tome, j'ai eu moi aussi l'envie de partir à la découverte du monde de la même manière que Lou! Qui sait, peut-être que je tenterai ma chance à mon tour! Vous serez conquis en lisant ce tome, indubitablement! C'est probablement ça, la magie de Julien Neel: lorsqu'on feuillette Lou!, c'est comme si on "lisait" un album photos remplis de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus