AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ptitelfe


Ptitelfe
  29 juin 2014
Cet avis étant écrit à chaud, ne soyez pas étonné de son amertume….



Dans le cadre du challenge 100% Milady du mois de Février, Azariel du blog ptiteboukinette et moi avons décidé de lire le tome 4 des vampires de Chicago, de Chloe Neill.



Je vous avoue que j'étais très impatiente de le découvrir, j'en avais entendu beaucoup de bien, j'avais également appris que la fin était atroce, et la sortie du 6 m'a poussé à le sortir à ce moment.



Il m'a fallu quasiment une semaine pour le lire. L'effet de mode n'a pas du tout fonctionné pour moi, et autant le dire de suite, j'ai été extrêmement déçue par ce tome ! Je l'ai trouvé super long, l'intrigue n'avançait pas, il a fallu 400 pages à l'auteur pour nous amener sur la piste du responsable, celui qui a amené de la drogue dans les raves de vampires. En parlant de cela, ça m'a fortement rappelé La communauté du sud…



D'autre part, j'ai trouvé qu'elle se répétait vraiment trop ! Par exemple, à un moment, elle dit qu'elle ressent de la magie dans la pièce, qui n'est pas la même que celle utilisée par Catcher et Mallory…. Et bien je vous promets que quelques paragraphes plus tard, elle redit exactement la même chose mais d'une autre manière, et ça arrive tout le long du livre ! Pff, c'était vraiment long…



Pourtant, j'ai beaucoup aimé les premiers chapitres, je trouvais qu'elle nous remettait bien dans le bain, qu'elle resituait les éléments du tome 3 etc. En y repensant, elle introduit un humain, Mcketrick, qui n'apparait presque plus dans la suite de son récit ! On ne sait pas trop ce qui s'est passé ! Tout comme les manifestations anti vampires devant la maison de Cadogan on dirait qu'elles ont disparu en peu de temps, l'auteur n'aborde plus ce sujet… Enfin… si elle en parle, c'est d'un côté plus politique ! le maire implique la maison Cadogan pour savoir comment 3 humaines sont mortes, saignées à blanc. Donc on oublie les manifs et on se concentre sur l'enquête ! Forcément, c'est Merit qui s'y colle, la petite vampire de 4-5 mois, qui est déjà nommée Sentinelle dès le tome 1.



Par ailleurs, la proposition qui lui a été faite dans le tome 3 n'a toujours pas trouvé de réponses ! En deux tomes, la jeune femme n'arrive pas à se décider ! Et entre deux, elle nous ressasse toutes ses hésitations ! Hésitations qu'elle éprouve également sentimentalement, vis-à-vis de son maître. Ethan et elle, c'est un pas en avant trois pas en arrière, j'avais vraiment envie de les secouer ! Déjà qu'Ethan n'est pas mon personnage préféré, bien qu'il ait réussi à m'émouvoir dans le tome 3, ici, toute mon estime pour lui est retombée… Au niveau des personnages secondaires, je suis aussi déçue, on ne voit quasiment pas Catcher, Mallory et Morgan, un peu comme dans le tome précédent, sauf que dans le trois, il y a avait de nouvelles créatures surnaturelles et un rythme très bon…



Ici, on voit très peu les nouveaux personnages, le retour de Célina m'a plus qu'enervé également, on reprend les mêmes et on recommence, il faudrait vraiment changer de disque parce qu'au bout de 4 tomes, c'est bon, on a notre dose de Célina qui veut se venger...



Bref, vous l'aurez compris, je n'ai vraiment pas aimé ! A tel point que je me pose la question de savoir si je poursuis la série ou pas ! La fin, effectivement est surprenante, l'auteur met un cliffanger à la hauteur des séries bit lit, mais là encore, ayant lu le tome 6, je sais que cela n'est pas « éternel » et qu'une solution sera trouvée…



Et puis le dénouement de l'intrigue était trop rapide, en quelques pages, Jeff découvre la vérité et hop, tout est réglé ?! Non mais franchement, ça passe pas.



Par contre, si vous n'aimez pas les scènes érotiques, vous pouvez y aller, il n'y en a aucune dans ce tome. Merit baigne uniquement dans l'intrigue, à la recherche des trafiquants de drogue.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr