AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de AmericaLatinaLover


AmericaLatinaLover
  19 juin 2019
Tout d'abord, j'ai acheté ce livre pour son titre. Quand j'ai lu son titre "Les Carnets de Guantánamo", j'ai compris tout de suite qu'il traite de Cuba, plus particulièrement de la basse états-uniennes sur l'île. Comme je suis passée pas si loin de la basse lors de mon séjour à Guantánamo. Je me suis dit que je devrais lire ce livre pour en savoir plus.
Guantánamo est une basse militaire US et non un camp de détention cubaine (on n'en fait une erreur). C'est une petite terre des Etats-Unis à Cuba, à la suite d'un accord entre Cuba et les Etats-Unis avant la Révolution de 1959.
Pour ma part, j'ai trouvé que l'introduction est un peu trop longue et assez fatigante. On a tout de suite envie de lire le premier chapitre et ne pas suffoquer sur sa lecture. Mais, je l'ai terminé et sa fin en vaut le coup de poursuivre.
Ensuite, ce livre révèle de nombreux horreurs inimaginables entreprissent par les gouvernements et les autorités. En lisant, je me disait souvent : "mer** ! le gouvernement US peut faire ça ? C'est atroce ! Il y a plein de choses qu'on ne sait pas et qu'on n'imagine même pas !". Ma grande envie de révolte était réveillée. On apprend beaucoup sur le fonctionnement du gouvernement. C'est impensable, comment un Etat comme les Etats-Unis se croyant "la police ou le gendarme du Monde" est autorisé ou cache des choses pareilles telles que les tortures. Surtout du fait qu'ils veulent toujours avoir raison, même à faire des choses telles que faire croire au suspect qui est coupable, même s'il/elle est innocent(e). C'est honteux, effrayant et même haïssant, et j'en passe.
On se croirait dans un film policier à l'américaine avec des révélations troublantes. Je suis totalement d'accord avec la fermeture du camp de détention de Guantánamo.
Puis, je trouve que les mots ou les paragraphes censurés ne servent à rien. J'aurais aimé lire le poème de l'auteur qui a malheureusement été censuré aux pages 424 et 425. Je n'apprécie guère que les pronoms, les articles et les prénoms féminins sont censurés. du sexisme ?
L'auteur est très fort mentalement et courageux. Il garde toujours la foi, avant comme après sa libération. Il reste toujours très correct. On remarque au fil du livre son haut niveau intellectuel. Il est très intelligent et a un bon répondant franc. Il réfléchit et dans n'importe quelle situation il essaye d'apprendre et s'instruire comme la langue anglaise et la religion chrétienne. J'aime sa manière de temps en temps à s'adresser directement aux lecteurs en nous demandons notre avis ou à nous faire réfléchir sur tel thème ou telle question.
Parfois, la lecture peut paraître assez ennuyante et brute. Mais, il faut continuer à lire. On apprend beaucoup d'informations que la majorité ignore ou ne s'intéresse pas. Et cela permet d'avoir des opinions plus matures, intelligentes, plus fondées et moins influencées par les "autres".
Au final, ce livre de témoignage était mon premier et ne sera pas mon dernier. Je ne suis pas déçue. Donc, évidemment, je le conseille de lire, surtout pour comprendre le Monde obscure de la politique, des gouvernements d'aujourd'hui, de la faim du pouvoir et tout ce qui s'ensuit.
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (18)voir plus