AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Diabolau


Une très bonne histoire dont la fin a réussi à me surprendre, menée tambour battant derrière un dessin sûr de lui, un bon choix de couleurs, une narration fluide et une bonne connaissance globale du sujet, avec des textes et des phylactères ma foi plutôt percutants.

Assurément, on sent que le dessinateur s'est imprégné des lieux et est allé les visiter, et que le scénariste a étudié avec attention l'histoire du bagne de Guyane et de ses différents lieux de perdition, même s'il n'a pas réussi à éviter quelques erreurs (comme l'arrivage de bagnards en pleine première guerre mondiale : les déportations furent suspendues car le bateau prison avait été réquisitionné pour la guerre ; il fut même coulé).

Le personnage principal, Tirancourt, est peut-être un chouïa caricatural et paradoxal. Un grand costaud comme ça (et qui le restera... pourtant, on ne restait pas longtemps costaud au bagne), condamné parce qu'il a voulu se planquer de la première guerre mondiale alors qu'il prend tous les risques et semble n'avoir peur de rien, ça sonne un peu faux.

Bon, il faut dire que je n'ai pas lu le premier tome, ce que je vais corriger tôt ou tard. Peut-être que les raisons de son embusquage m'apparaîtront alors dignes de foi.

Commenter  J’apprécie          150



Ont apprécié cette critique (15)voir plus