AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de alouett


alouett
  16 janvier 2012
(...)
« Swallow me whole » ou « Dévorez-moi tout entier » est un roman graphique sur l'adolescence. Si, pour certains, cette transition vers l'âge adulte s'est passée sans encombres pour d'autres, les bouleversements qu'elle génère ont été douloureux : conflit avec les parents, sentiment d'extrême solitude, idées suicidaires, peur de l'avenir… C'est cette adolescence houleuse que Nate Powell a développé mais il ne traite pas cette question de manière frontale. Ainsi, il part d'un univers réaliste et emmène son histoire dans des excursions oniriques qui nous permettent de pénétrer dans l'esprit de ces enfants. Leur monde imaginaire prend ici une place si envahissante qu'il dessert parfois le propos de l'auteur.

L'auteur montre que deux individus d'une même famille – et jumeaux de surcroît – n'ont pas le même bagage émotionnel pour faire face aux angoisses de l'adolescence. Son scénario s'intéresse au fait que l'adolescent se sent en décalage par rapport aux autres et qu'il s'isole pour prendre du recul sur sa différence. L'auteur offre cependant une alternative à ce repli puisqu'en utilisant la gémellité de ses personnages, il permet un espace de dialogue où les phobies de l'un font écho aux phobies de l'autre. Ces confidences donnent de la consistance au scénario.

Mais Nate Powell prive son récit de nombreuses transitions pourtant nécessaires. En effleurant certaines questions propres à l'adolescence, en en occultant d'autres, il ne permet pas à son lecteur de s'investir dans son histoire. La lecture est saccadée, on reste spectateur. Pourtant, ce choix d'écriture fait bien ressortir le sentiment de mal-être de ses personnages. Il montre également l'impuissance des parents face à l'attitude de leurs enfants, ils sont déroutés. D'ailleurs, Nate Powell consacre un bref passage à développer ce point mais il l'étoffe si peu que j'en suis venue à me poser la question de son utilité. Quoiqu'il en soit, chaque élément du récit contribue à brosser le tableau d'une adolescence difficile, d'une quête d'identité douloureuse. Il met ses adolescents dans une impasse et le fait qu'il les affuble d'hallucinations visuelles et auditives crée un malaise. Ses personnages n'ont que peu d'alternatives face au choix réducteur devant lesquels on les a placés : folie ou raison ? la manière dont Nate Powell aborde la notion de la psychose n'est pas concluante selon moi : elle aurait mérité d'être un peu plus étoffé, elle donne un côté dramatique qui vire au mélo (...)
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus