AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Squirelito


Squirelito
  27 août 2017
On dit que chaque livre a une odeur, « le silence des chrysanthèmes » de Bertrand Redonnet, sent bon la campagne, celle du foin coupé, celle des arbres aux multiples senteurs, celle d'un labeur d'antan avec ses difficultés mais avec le souffle de la liberté.
L'auteur relate son enfance poitevine et chaque chapitre se termine par le récit progressif d'un fait marquant sa jeunesse : l'homme aux cordes… Troublant et il ne faut pas longtemps au lecteur pour deviner son identité révélée à la fin. Un milieu paysan, une fratrie conséquente et pour diriger le tout, une femme, une maitresse-femme avec ses convictions, ses idéaux, sa ligne de route et son refus de se plier aux injonctions d'une société en évolution.

Scènes touchantes de la vie d'autrefois avec des anecdotes qui font alternativement sourire et moins sourire. Comme la vie. Des réflexions personnelles dans un environnement que l'on aimerait parfois façonner selon ses sentiments mais le destin en décide autrement.


C'est que le petit Bertrand n'est pas un enfant, un adolescent, un adulte comme un autre. Il a une passion, la lecture et dans cet univers champêtre, l'incompréhension règne autour de lui. Mais son envie infinie de lire, de connaître tout est une arme redoutable pour affirmer tout de même sa présence. Et pour nous, de savourer aujourd'hui une saga extraordinaire de gens que l'intelligentsia a trop tendance à considérer comme ordinaire…
Les plus âgés se remémoreront leur jeunesse, les plus jeunes découvriront un autre temps, voire une autre planète, depuis l'eau en a parcouru du chemin le long des ruisseaux, tant que la plupart se sont asséchés… par manque d'entretien, d'attention et parce que la main de l'homme a détruit ce que la nature avait savamment construit. Un livre écologique ? Non, en aucun cas, un livre seulement authentique et c'est déjà beaucoup.


La nourriture qui accompagne ce fond de campagne est fort riche : de la poésie, une syntaxe élaborée, un franc-parler (bien qu'arboricole votre serviteur noisette cette anti-langue de bois) et que de scènes cocasses et touchantes (l'épisode de la voiture ferait éclater de rire le croque-mort le plus sinistre), du piquant et de l'humour avec quelques tournures stylistiques que je vais inscrire sur mon noisetier.
Car franchement et contrairement à ce qu'il prétend, de Bertrand Redonnet, on ne s'en fout pas du tout…
« Chaque homme promène en lui la dualité d'un soleil de minuit. Il est à la fois aurore et crépuscule »
Lien : http://squirelito.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox