AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Chevaliers d'Emeraude, tome 8 : Les Dieux déchus (29)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Rogues
  24 juin 2018
Lors du bataille contre les insectes, Wellan, le commandant des chevaliers d'émeraude, s'aperçoit qu'il n'a pas assez de chevaliers pour combattre. Jenifael qui a maintenant 12 ans, trouve une incantation pour faire vieillir les écuyers. Mais l'incantation ne marche pas et toutes les personnes qui veulent pratiquer la magie à émeraude ne peuvent. Wellan s'aperçoit que Jenifael, Liam, et Lassa en sont responsables.

Pendant ce temps, la famille de Sage, revient et :
-Santo tombe amoureux de Yanné, la soeur de Sage,
-Hawke tombe amoureux d'Élizabethl, la fille du forgeron Morrison mais il refuse de lui accorder sa main. Il est finalement obligé par Onyx.

Émeraude Ier, le roi d'émeraude est mort. Kira est la seule héritière, mais elle ne veut pas monter sur le trône. le peuple decident de faire monte Onyx comme roi. Onyx acquiert la Griffe de Toute Puissance, une arme capable de tuer les êtres divins. Akuretari (Nomar) provoque une diversion en tendant un piège à Dylan. Abnar disparaît a cause de Akuretari qui l'enferme dans du cristal, la seule matière plus forte que les etres divins.


J'ai adoré ce livre comme les autres, mais un petit + : on voit que Onyx est plutôt gentil quand il le veut !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ewylyn
  10 août 2013
Je poursuis mon challenge de relecture et m'aperçoit que ce tome me ravit tout autant que les deux derniers.

Nouveauté : la concentration importante sur les Dieux Déchus, en particulier Akuretari, dont on commence à entrevoir la complexité du personnage ainsi que sa fourberie. J'ai apprécié l'apparition de ce protagoniste, car la guerre commence à toucher le plan divin, Immortels comme Dieux se voient confrontés à cette divinité déchue.

En parlant de la guerre, on commence à voir une stratégie plus poussée de la part de l'empereur. Une diversion se profile, une attaque impitoyable s'abat sur le royaume d'Emeraude et sur son château, ces passages sont très réussis et prenants, car inédits dans la saga. Ce changement est apprécié, d'autant plus que l'auteur maitrise toujours son style et que ses descriptions sont toujours aussi intéressantes. D'ailleurs la bataille à Emeraude va faire un blessé grave et l'on compatit à la douleur des parents.

Ce tome voit le retour de Kevin parmi les Chevalier, après que celui ait été infecté par le sang des insectes. Quelle belle preuve d'amitié que celle qui unit Sage, Kira, Kevin et Nogait. J'ai trouvé ce début de tome très beau, tout comme l'amour que porte Maïwen pour Kevin.

L'autre volet important c'est la montée en puissance de Farell (Onyx), il se met à la recherche d'artefacts anciens, rêve de faire revenir Hadrian d'entre les morts ou tout simplement de devenir roi d'Émeraude. Ce personnage gagne en intensité, vu que je l'adore, ça ne m'a posé aucun souci. Sa relation avec Swan est toujours aussi drôle. Hawke, l'autre magicien du Royaume d'Émeraude continue sa progression, tout doucement, mais il parvient à devenir de plus en plus important dans la saga et cela fait plaisir à voir.

Pour d'autres personnages, on amorce un tournant, Abnar ou encore Dylan. On les revoit, parfois en difficultés, mais certains évènements vont les conduire à changer de cap. Ce qui est magique avec cette saga, c'est que l'auteur maitrise ses histoires, mais l'on a toujours l'impression que tout peut basculer d'un moment à l'autre.

Ce qui est le cas pour le début du tome, les chapitres nous dévoilant Jenifael, Liam et Lassa en train de changer le temps pour qu'il y ait autant de soldats que d'écuyers, j'étais loin d'imaginer les terribles (ou drôles) de conséquences que cet acte allait avoir. Je ne pensais pas que Kevin reviendrait ou qu'il arriverait telle chose pour untel, la surprise est toujours présente.

Tout comme l'humour. Je n'en ai pas réellement parlé dans mes anciennes chroniques, mais l'humour de quelques scènes permet d'alléger l'ambiance pesante et la tension de cette guerre. C'est plutôt bien vu de ma part, j'aurais eu du mal avec un récit lourd de bout en bout, l'humour est cependant bien dosé. Tout comme d'autres émotions, l'amour ou la tristesse. Après un triste départ durant le tome 6, nous avons un nouveau départ dans ce tome. Un départ qui m'aura certainement plus touchée, il est très bien écrit et je trouve qu'il aurait mérité plus d'hommages, plus de place. C'est un petit point négatif, car j'ai l'impression que ce départ a été signifié, mais vite oublié, dans le sens où l'on passe très vite à autre chose. Les batailles qui se succèdent y sont pour beaucoup, mais c'était tout de même un protagoniste fort.

Des nouveaux personnages apparaissent, comme Morrison que l'on voit plus souvent, sa fille ou encore Yanné, la demi-soeur de Sage. Les rares moments où on les voit sont très appréciées de ma part, j'aime beaucoup les deux personnages féminins présentées dans ce tome, je les trouve différentes et intéressantes. Amayelle, Catania et Sanya ont droit à leur petit moment de gloire et là aussi j'approuve ces passages, ces personnages changent de nos habituels guerriers en cuirasse verte. Bien que je les aime, je trouve pertinent de ne pas toujours donner la vedette aux mêmes personnages, j'applaudis l'initiative de l'auteur.

En conclusion, un excellent tome dans la continuité des deux précédents. La guerre entre dans une nouvelle dimension, la dureté des combats se fait ressentir et cette tension est contrebalancée par l'amour, l'amitié et l'humour. Certains personnages entrent en scène, d'autres poursuivent sereinement leur ascension et le trio d'enfer (Liam, Jenifael et Lassa) deviennent enfin écuyers. Ce tome est rythmé par de nombreuses péripéties et j'ai rarement eu le temps de m'ennuyer, c'est donc une bonne suite à la saga.

Trois mots pour conclure : Courage, Honneur, Justice.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
angelita.manchado
  22 octobre 2011
Les petits jeunes ont grandi. Lassa a maintenant 12 ans et il a fini sa formation, tout comme Liam et Jenifael. Ils vont avoir des maîtres avec qui ils vont apprendre tous les rudiments indispensables pour devenir un bon chevalier.
Mais Lassa est un rêveur. Il doit faire face à son destin même si cela ne lui plait pas. Wellan le choisira comme écuyer puisqu'il doit le protéger
Comme le nombre de petits qui arrivent est très important, les Chevaliers ne sont pas assez nombreux pour accueillir les enfants et finir la formation de leurs écuyers.
Jenifael va tenter de faire vieillir ses derniers.
La famille de Sage se rend à Emeraude.
La pouponnière de l'Empereur Noir est détruite mais elle va vite reprendre pour que les combats continuent.
Kevin, toujours malade, se transforme en insecte de plus en plus. Il ne peut plus combattre avec ses camarades. Mais Kira va lui faire un somptueux cadeau. Comme ils ont récupéré les « chevaux » de l'Empereur noir lors de la dernière bataille, elle va en offrir un à Kévin pour qu'il puisse retrouver un peu d'autonomie.
Jenifael a d'immenses pouvoirs. Trop petite, elle ne connait pas encore le secret de sa naissance. Vu qu'elle a vite grandi, elle est beaucoup plus jeune que ses camarades mais l'âge importe peu en définitive puisqu'elle a la même éducation. Que va-t-elle nous réserver ? Surtout qu'elle devrait être séparée de ses camarades. le secret de sa naissance lui sera révélé lorsqu'elle utilisera des pouvoirs qui lui ont été attribués.
Santo a peur de tomber amoureux, lui, qui depuis des années est amoureux de Bridgess. Mais il devrait laisser parler son coeur et enfin trouver le bonheur.
Même les magiciens ont droit au bonheur puisque Hawke tombe amoureux.
Plusieurs choses se passent donc dans ce tome entre les amours des uns et des autres, ou des amours qui pourraient être contrariés. Kevin qui se transforme en insecte et qui va vite trouver un écuyer qui l'aidera lors des combats.
Nomar fait encore des siennes. Il veut se venger de Wellan en capturant son fils. Mais la magie ne pourra pas opérer. En plus, Nomar veut aussi se venger d'Onyx, donc il va enlever le fils de Farrell-Onyx. On apprend qui est vraiment Nomar dans ce tome et la différence entre les Immortels et les Dieux mais aussi ceux qui sont déchus par Parandar. Les Immortels ne savent rien des Dieux, le magicien de Cristal en fait la douloureuse expérience en étant l'otage de Nomar. Mais il est possible qu'il puisse s'allier avec le fils de Farrell avant que ce dernier, petit-fils de Nomar, ne détruise tout l'Empire.
Toutes les attaques qui ont eu lieu sont le fait de Nomar. Il souhaitait que les Chevaliers pensent à des attaques de l'Empereur Noir mais la magie est différente.
Onyx arrive à obtenir le pouvoir de protéger les humains contre les Dieux. Ce roman se finit sur ce que voulait Onyx depuis plus de 500 ans. Régner sur Emeraude.
Je vous dis franchement que j'arrive à un point où il me tarde de finir ces 12 tomes. Je trouve ça très loin. La plume d'Anne Robillard est parfaite pour un jeune public. Même s'il y a beaucoup d'actions, entre les bagarres, la magie des uns et des autres, on se demande toujours ce qu'ils vont se faire surtout sur les personnages qui cherchent à se venger. D'ailleurs, je pense que ma critique est un peu décousue. Réellement, je n'arrive plus à critiquer ces romans car je ne trouve pas qu'il y ait trop de suspense même si on se demande ce que va bien pouvoir faire Onyx mais aussi ces enfants, écuyers, qui grandissent. En quatre tomes, est-ce que le Porteur de Lumières pourra vaincre l'Empereur Noir ? Je me le demande franchement. Car si tel n'est pas le cas ou s'il ne lui arrive pas malheur dans les quatre derniers tomes, j'aurai lu toute une saga, que je dirai, familiale.
Lien : http://angelitamblog.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
idevrieze
  09 novembre 2016
Onyx nous fait encore des bêtises ?

Vous allez me dire, s'il n'en fait pas une au moins une fois par tome, c'est pas vraiment un tome des Chevaliers d'Emeraude. Onyx, on l'aime, on le déteste, on s'énerve contre lui, on aimerait aussi lui mettre une fessée déculottée parfois. Il est comme cela et c'est un des personnages de cette saga qui provoque le plus d'émois. Vous le savez maintenant au tome 8, Onyx nourrit des rancoeurs contre les dieux et contre les êtres de lumières. Il pense sincèrement que si on en est arrivé là, c'est un peu de leur faute quand même car ils ne se bougent pas des masses. Pire, ils leur arrivent parfois de retirer des pouvoirs aux chevaliers.

Et plutôt que de bouder dans son coin ou de faire avec ce qu'il a, il va provoquer le sort. Pour cela, il y 'avait Danalieth qui a fait des armes. Et il les a disséminé dans le monde. Il s'avère qu'Onyx sait où s'en trouve une. Alors ce que les dieux ne veulent pas lui offrir alors qu'il pense le mériter, Onyx va le prendre. Point. C'est aussi simple que cela. Et c'est je pense le fait qu'il bouscule ainsi les choses établies qui fait qu'on ne peut qu'avoir une vive réaction contre ou pour lui. Après, est ce que cela va changer la donne ? Je pourrai vous répondre mais j'ai envie de vous laisser lire la suite de la saga.


Onyx influence grandement la prochaine génération.

Du fait que sous Farell, il a éduqué de jeunes chevaliers d'Emeraude, il leur a insufflé cette combattivité, le fait de chercher un moyen de contrer le sort. Dans ce cas précis, la guerre est à nos portes, il n'y a pas assez de chevaliers, et bien le trio gagnant va s'arranger pour vieillir certains écuyers. Comme ça pouf. de l'ancienne génération, et pourtant, Wellan a tenté pas mal de choses, jamais ils n'auraient eu cette idée. La seule à la rigueur qui aurait pu tenter ce coup du sort aurait été Kira. Mais bon.

On voit clairement ici le choc des générations, l'audace de la nouvelle génération insufflée par l'ancien Chevalier. Et c'est ce qui est très intéressant dans ce tome car de l'autre côté, celui des méchants, on a encore des révélations, des coups retors, des complots et autres joyeusetés. L'échiquier se bouscule ici. Et c'est en cela que ce tome est important dans l'arc narratif.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
IMMissy
  08 octobre 2015
Dans ce tome, on suit un grand tournant. Les premiers enfants de nos chevaliers deviennent des écuyers. Mais pas le temps de résoudre le problème de les attribuer qu'un nouvel ennemi fait surface, un ennemi plus dangereux et plus coriace qu'Amecareth.

Ce tome est à mon sens un tome de transition entre la mise en place des nouveaux chevaliers, que présentent les premiers tomes, et la mise en action de la prophétie.

Cela passe par le fait que les enfants prennent plus de place, notamment le trio Liam/Jenifaël/Lassa. L'histoire ne se concentre plus sur nos héros de départ. D'ailleurs j'ai trouvé que Kira était assez absente dans ce tome!
Ces derniers deviennent enfin écuyers, ce qui donne enfin à Lassa l'importance qu'il a dans l'histoire, et pour la prophétie. On en apprend beaucoup plus sur ces trois personnages, que ce soit sur leur caractère ou sur leur capacité à être des chevaliers.

Dilan est également un peu plus présent dans ce tome. Peu à peu on apprend le rôle qu'il va devoir jouer dans l'avenir.
Il en est de même pour Jénifaël et Liam.

Le personnage de Farrell/Onix prend également une grande tournure, avec une place extrêmement importante. Ce qui n'est pas pour ma déplaire, moi qui adore ce personnage!

Un gros changement également au niveau des combats, de part leurs lieux géographiques. On quitte la côte du continent, pour pénétrer dans les terres notamment au Royamaud d'Emeraude, mais pas seulement.
De plus, et c'est toute l'intrigue de ce tome, on doit faire fasse à un nouvel ennemi, bien plus coriace et terrifiant qu'Amecareth, car il s'agit d'un demi-Dieu.
On apprend également quel est le lien entre ce Dieu déchu et Amecareth. Ce qui nous permet d'en savoir beaucoup plus sur l'animosité que l'on connait chez Amecareth.

Le récit est bordé de révélations sur nos ennemis, mais également sur la prophétie et le rôle des chaque personnage. On commence à avoir beaucoup de réponse aux questions que l'on se posait dans les tomes précédents. Notamment sur les Dieux!

Toute fois, le manque d'action et de combats on fait que j'ai trouvé ce tome un peu moins bon que les précédents.
Malgré cela, la plume de l'auteur reste tout aussi exceptionnelle, féérique, et fantastique. Comme à son habitude, l'auteur à écrit ce tome avec un style très fluide. Les pages de tournent en un clin d'oeil.



En bref:
Un tome que j'ai trouvé un peu moins bon, mais qui reste quand même excellent. Nous entrons dans une grande tournure au niveau de notre histoire, et il me tarde de lire comment cette évolution va continuer, et comment la prophétie va se mettre en place.
Bien évidemment je vous conseille ce tome, et si jamais vous ne connaissais pas cette saga, je vous la conseille et reconseille mille fois!
Lien : http://immissy.esy.es/chroni..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fairy-man
  15 février 2014
Ce huitième tome apporte un nouvel intérêt à la série, les dieux déchus font leur apparition (ou du moins en apprenons nous plus sur eux) et c'est pour notre plus grand plaisir.
Anne Robillard (l'auteur) durcis le ton, les chevaliers deviennent de plus en plus impuissant face au attaque de l'empereur noir et de leur nouvelle ennemi qui est une divinité. En parlant de divinité, on saisi désormais plus de chose sur eux, notamment qu'ils ne sont pas si puissant que ça puisque même eux ne savent pas tout ce qui ce passe. de plus, on commence aussi à réduire les problèmes qui ce résolve d'un chapitre à l'autre. Ce qui apporte un plus. Sinon de nouvelle relations au sein de l'ordre naissent, de nouveau chevalier et écuyers arrivent aussi pour renforcer l'ordre.
Un très bon tome qui relève le niveau devenue stagnant depuis le tome quatre (enfin pour moi).

PS : Merci à Farell possédé par le renégat Onyxx pour tout le bonheur qu'il nous procure dans ce livre, depuis son apparition on ne s'ennuis plus. C'est simple, c'est principalement grâce à ce personnage plutôt méchant et dominateur que j'apprécie de plus en plus cette saga. C'est tout ce qu'il manquait au chevalier d'émeraude, un peut plus de dureté et moins de calin calin. ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jeni
  06 mars 2016
lisez le si vous adorer le fantastique !!
Commenter  J’apprécie          20
Virginy
  25 janvier 2016
Dans ce tome, nous retrouvons les enfants Liam, Lassa et Jenifael, plein de bonnes intentions, puissants, mais malheureusement leur inexpérience amènera des complications au déroulement des événements. Mis en avant également, Kevin, le chevalier que nous avions laissé dans un état fâcheux lors du précédent volume, qui se verra confier l'apprentissage d'un des enfants, à leurs plus grandes surprises à tous les deux. Onyx, dans le corps de Farrell, mari de Swan, va voir sa position s'affirmer, son influence se confirmer.

Pendant que certains acquièrent du pouvoir ou s'élèvent dans la hiérarchie des Chevaliers, d'autres trouvent l'amour, de façon inattendue.

La menace sur Enkidiev se fait plus sournoise, le Royaume d'Émeraude essuie son lot d'attaques et son avenir s'assombrit. Une nouvelle page se tourne pour le Royaume où sont les enfants magiques apprennent à devenir les futurs Chevaliers.

Pas mal de rebondissements dans cet opus, et des personnages plutôt secondaires jusqu'à maintenant qui prennent une réelle importance, comme les trois enfants Lassa, Liam et Jenifael, même si Wellan mène toujours les troupes de main de maître.
Lien : https://deslivresdesfilsetun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sev59283
  27 septembre 2012
Suite aux Halliennales et à ma rencontre avec Ingrid, on a décidé de se remettre enfin à notre lecture commune des Chevaliers d’émeraude et de les terminer.

Il faut le dire un tome des chevaliers d’émeraude ne fait pas long feu dans nos mains. Aller 2 jours grands max, en même temps, c’est tellement addictif et Wellan, Hadrian, Onyx et Sage entre autres, une fois en leur compagnie, c’est difficile de les laisser.

On a donc repris où l’on s’était arrêté, c’est-à-dire au tome 8. Comme c’est une relecture, on se souvient quand même facilement des grandes lignes, mais certains détails m’avaient échappé.

On attend des nouvelles de Kevin, vues ce qui lui est arrivé dans le tome précédent. N’étant pas le personnage principal, on devra attendre un peu. J’adore ce personnage, en même temps, j’en aime beaucoup, mais à la fin y à vraiment beaucoup de personnages.

Liam, Lassa et Jenni font dès leur, ils veulent aider les grands sauf que forcement, ils ne sont pas encore écuyers, ils sont encore trop jeunes et leur aide va tourner au n’importe quoi.

Wellan devra faire face à de nouveaux dangers et régler les problèmes qui surviennent au château. Certains devront faire face à l’amour et c’est assez comique. La vie continue malgré tout.

Je ne vais pas entre plus dans les détails, je dévore toujours autant, j’adore toujours autant. Un tome encore plein d’action de rebondissement, de rire. Bref que du bon.
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
laptiteviedelily
  08 octobre 2010
J'ai légèrement, mais juste très légérement, moins accroché sur ce tome. Je n'ai pas dis que je n'aimais pas bien au contraire mais je l'ai juste trouvé un peu plus complexe mais peut-être est-ce dû au fait que je sois dans un état létargique à cause d'un coup de froid.
Lien : http://laptiteviedelily.over..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
257 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre