AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Emylit23


Emylit23
  07 mai 2021
Mille mercis à Bambou Edition et à Babelio pour l'envoi de cette BD (ou roman graphique pour ceux qui préfèrent), vous avez réussi à m'appâter et me tenez dans vos filets. Je suis séduite.

Comme beaucoup, j'ai lu «Le plongeon» de Séverine Vidal et Victor Lorenzo Pinel qui aborde la thématique de la maison de repos (terme utilisé en Belgique, plus parlant et moins déshumanisé à mes yeux que le terme EHPAD) mais pour moi, le point commun entre ces deux ouvrages s'arrête là.

Rudo parle de la maison de repos mais c'est avant tout, me semble-t-il, le regard de l'auteur arrivé à un tournant de sa vie. Ce virage n'est pas un tournant facile à prendre mais plutôt un lacet en montagnes où les virages serrés s'enchaînent les uns après les autres. Il n'exerce pas (ou plus) un « vrai » métier car il n'arrive plus à vivre de son dessin. S'impose à lui de devenir agent de soins dans un EHPAD. En parallèle, sa femme décide de faire une pause dans leur couple le trouvant trop dépendant affectivement puis, finalement, le quitter. Il enchaîne les jours de travail ce qui lui laisse peu de temps pour voir ses deux enfants. de belles rencontres naissent aussi au sein de cet EHPAD entre les membres du personnel mais aussi avec les résidents.

Certes l'auteur taille aussi un costard aux EHPAD notamment dans la manière dont elles sont gérées tant pour les pensionnaires que pour le personnel. Mais réduire cette BD à cette seule thématique ne serait pas correct. Cet album regorge de richesses : les thèmes abordés sont multiples (le changement de profession, la séparation, le stress d'un nouvel emploi, le cancer, la démence sénile, la perte d'autonomie…) ; le dessin aux personnages très expressifs, aux couleurs variant en fonction du présent, du passé mais aussi de l'inconscient ; les instants de vie comme la visite chez sa maman (touchant), l'annonce à ses enfants de son nouveau métier, la rencontre de Colette (personnage magnifique) ainsi que bien d'autres).
Seul petit bémol, «on a fini(t) », « leur(s) vie(s)»,… ça pique aux yeux, non ? ou je suis trop pointilleuse ? ;)

J'ai pris un réel plaisir à lire cette BD. Plaisir parce que l'auteur parle juste, parle vrai sans ajouter de pathos. Il critique notre société à travers sa recherche d'emploi, son travail en EHPAD,… Plaisir parce que l'auteur est humain, bienveillant à l'égard des personnes qu'il côtoie (si mes jours se finissent en maison de repos, j'espère de tout coeur, rencontrer un Geoffroy) mais, également bienveillant, dans la manière de raconter. Plaisir parce que j'ai ri aussi avec son « supposé psychanalyste », ses enfants, l'agent de soins qui pète un plomb,... Plaisir parce qu'il m'a touchée dans sa manière de raconter cette période qui a dû être en réalité une galère. Plaisir aussi par le bel hommage rendu à son papa, dessinateur passionné qui a exercé un « vrai » métier par choix ou par pression familiale ??? Plaisir parce que j'ai aimé la manière dont il a construit cette histoire.

Un petit bijou que je vous invite à découvrir. Belle lecture et merci Rudo de nous avoir partagé ce moment de vie, prenez bien soin de vous !!

Commenter  J’apprécie          333



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (33)voir plus