AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de iarsenea


iarsenea
  06 août 2014
Voici le livre qui m'a accompagnée lors de mon voyage dans le Pacifique. Mon amie me l'a prêté en me disant que sa mère avait pensé que j'aimerais le lire. Elle avait bien raison, car c'était le livre idéal pour continuer à rêver du Pacifique tout en m'y trouvant.

Le livre est divisé entre quatre parties et raconte la visite de quatre îles isolées de la Micronésie et des Mariannes par l'auteur, un neurologue passionné.

Dans la première partie, il raconte sa visite de Pingelap, une petite île du Pacifique où s'est développé une forme de daltonisme complet où les gens ne voient la vie que dans différentes nuances de gris. Si cette maladie existe partout dans le monde, ceux qu'on peut appeler «totally colorblind» sont extrêmement rares et ils se trouvent en quantité anormalement grande sur cette petite île. Oliver Sacks a donc fait des heures et des heures d'avion pour s'y rendre, dans le but d'en apprendre plus et de tenter d'aider la population.

Il s'est ensuite rendu à Ponhpei, l'île principale de l'archipel, où se trouvent plusieurs natifs de Pingelap.

Dans la troisième partie, que j'ai encore plus aimée, Oliver parle d'une autre île où s'est développé une maladie dégénérative mystérieuse ressemblant étrangement à la sclérose latérale amyotrophique. Presque toutes les familles de l'île sont touchées par cette maladie, le Lytigo-bodig, à divers degrés. Dans certains cas, les patients qui en souffrent ont des symptômes ressemblant au Parkinson, dans d'autres, ils deviennent complètement paralysés. L'origine de cette maladie demeure tout à fait inconnue. Plusieurs hypothèses ont été émises, la plus admise étant que les habitants mangent les fruits et les graines du cycas, un arbre commun sur l'île qui serait toxique s'il est mal apprêté.

Dans la dernière partie, Oliver Sacks se rend sur une autre île sauvage où les cycas poussent en abondance, pour tenter d'en apprendre plus sur cet arbre. Non seulement Sacks est-il un neurologue et un voyageur accompli, mais il a d'autres intérêts qu'il nous partage tout au long du livre : la botanique et la plongée.

Cela en fait un livre complet et passionnant, à mi-chemin entre la fiction et le documentaire. le tout me fait fortement penser à du Bill Bryson, mais sans le côté humoristique (ce qui n'est pas défaut, je le précise).

Une belle lecture qui m'a donné le goût de plonger dans le reste de l'oeuvre d'Oliver Sacks.
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox