AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MassLunar


MassLunar
  07 octobre 2021
L'enquête pour découvrir l'identité de l'instigateur du revenant se conclut dans ce volume qui est sans doute le plus épique de la série jusqu'à maintenant tout en n'étant pas avare en terme de révélations.

Mené par Kate et Emilico, notre petit groupe de promo enquête d'abord chacun de son côté. C'est là l'occasion d'apprécier davantage leur motivations mais aussi leur évolution. Ainsi le duo snob Ricky et Patrick cherche leur fiancée malgré le fort ressenti de Patrick pour Emilico ( pour un peu, on se croirait dans un soap opera ) tandis que Louise devient plus humaine et plus attentive à Lou. Shadows House possède vraiment des qualités de titre hybrides. On relève ce côté slice of life puisque nous continuons à suivre le quotidien de ces ombres et de leurs poupées vivantes. Nous suivons l'état de leur relation, leur complicité, leur rivalités tout en découvrant des rouages de plus en plus sombres autour du manoir Shadow.

A travers une impressionnante scène de cocon , nous découvrons ce qui arrive aux ombres et poupées devenues adultes. Shadows House possède un certain sens du macabre qui s'assortit parfaitement avec cet univers façon doll house, il y un côté coquet et innocent qui flirte avec le macabre et la poésie gothique. Chaque volume, de par cette atmosphère s'illustre par cette suie du macabre. Une suie qui se manifeste sous toutes ses formes et plus spécialement dans ce sixième volume qui donne lieu à une confrontation solide face à la mystérieuse "ombre à la robe" parue dans le second tome.

Nous découvrons enfin son identité et ses pouvoirs ce qui donne lieu à une bonne séance de course-poursuite dans laquelle John et Kate devront faire preuve de stratégie pour venir à bout du boss.

Remarquable, avec ce volume 6, Shadows House prouve aussi qu'il en a un peu dans le bide en terme d'action tout en restant dans une certaine finesse. Nous noterons les émotions des personnages, la qualité des mouvements expressifs des ombres et plus spécialement celle de l'Ombre à la robe qui donne beaucoup de coeur à ce personnage. Shadows House fait preuve d'une certaine finesse jusqu'au traitement de ses personnages, tous différents mais tous prisonnier de ce sinistre manoir.

En somme, ce sixième tome nous entraîne sur une confrontation décisive et stratégique pour nos héros. Les rouages du manoir se révèlent toujours plus sombre tandis la quête de Kate et Emilico va sans doute prendre un tournant décisif sur le septième opus. Un volume de qualité qui privilégie aussi bien le rythme posé et soutenu du quotidien de certaines ombres et le panache d'une séquence de combat recherchée.

Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus