AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de SapereAude


SapereAude
  29 octobre 2018
Je vous disais dans ma chronique du tome un que j'avais trouvé facile le côté « Jurassic Park » pour un premier tome; et le second tome rattrape vite cette petite facilité avec plusieurs voyages dont trois marquants, à l'époque de Jack L'éventreur, en 680 avant Jésus Christ, et à l'époque de Marie Stuart et d'Elizabeth. du coup c'était vraiment alléchant ! J'ai passé un bon moment entre les différents voyages, bien que j'aurais aimé en apprendre plus sur la créature de Jack L'éventreur, étant donné qu'on sait que la Muse de l'Histoire interfère parfois: je suis certaine qu'il y a différentes légendes qui peuvent vraiment prendre corps dans cet univers !
Je trouve que l'auteur se débrouille bien avec ses connaissances en Histoire et on peut vite oublier son excuse du premier tome ! Tout me semble correct, sinon logique et réaliste, et c'est vraiment cool.

Au niveau des personnages, je me suis finalement bien habituée au caractère et au franc-parlé brut de Max, le personnage principal, qui monte en grade ! Sa façon de narrer l'histoire en nous prévenant parfois que les choses vont se casser la gueule contribue à l'envie d'en découvrir plus ! Je l'ai adoré dans ce second tome (sauf au niveau de l'épisode de la voiture, je l'ai trouvé un peu trop violent compte tenu du peu de répercussions psychologiques qu'on a avant), j'espère que l'auteur approfondira son personnage et son passé parce que je pense qu'il y a pas mal de choses à explorer ! On retrouve un peu moins la relation entre Max et Farell, l'intrigue et les problèmes prennent une place plus importante et ce n'est pas plus mal ! La grosse intrigue avec le « méchant » de l'histoire se complexifie, on aborde enfin le principe de paradoxe temporel et c'est vraiment chouette !

Le style de l'auteur est semblable à ce que l'on a dans le premier tome: la narration sans filtre de Max conditionne le récit, ça se lit bien quand même, ça apporte un peu de fraîcheur par rapport à la narration plus classique d'autres romans. Je sais que cette façon de raconter l'histoire peut être déroutante pour certains et manquer de subtilité, mais je m'y suis pour ma part habituée ;)

Lien : https://leboudoirbibliothequ..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus