AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Chroniques de St Mary, tome 2 : D'écho en échos (48)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Kittiwake
  06 août 2019
Deuxième opus des aventures de l'équipe déjantée de St Mary, avec Max en tête, qui s'offre le luxe risqué de suivre les traces de Jack l'éventreur! Et commet de plus la maladresse de ramener , en provenance directe de l'Angleterre victorienne une espèce d'émanation maléfique : et ça, c'est rédhibitoire dans les règles de St Mary, et si on n'avait pas la connaissance de tomes ultérieurs, et surtout d'un nombre non négligeable de pages à venir dans le tome actuel, on aurait pu croire un instant que tout était fini pour l'historienne intrépide.

A peine remise de cet épisode anxiogène, la voilà repartie sur les traces du méchant de service, Clive Ronan, qui s'en est pris à Marie l'écossaise et a modifié le cours de l'histoire pour son propre profit. C'est compliqué les voyages dans le temps, on le sait, car l'équipe veut rectifier les aberrations de leur ennemi mais ne peut risquer de créer un paradoxe. Il va falloir la jouer finement.

Les amours mouvementées du couple Max et son boss, occupent une partie non négligeable du récit, leur caractère entier et les frasques de l'ennemi public numéro 1 en sont responsables à parts égales.

Entre deux excursions en Angleterre, on a aussi le doit à une visite des jardins suspendus de Babylone, qui ne trouvent en fait à Ninive, et forcément ce ne sera pas une promenade de santé.

Mené tambour battant, ce deuxième tome est tout aussi réjouissant que le premier et on est plutôt impatient d'accompagner l'équipe, bien à l'abri derrière les pages que l'on tourne, à Troie.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Ptitgateau
  06 juin 2019
Pas d'ennui ni de longueurs dans ce deuxième tome, le docteur Maxwell (Max pour les intimes, qui, il faut bien l'avouer, ne sont pas hyper nombreux), historienne de son état fait impeccablement son docteur Maxwell. Propulsée dans le futur elle part à la recherche de Léon, Alias chef Farrell, avec qui elle tente presque avec succès, d'entretenir une liaison, qui a été enlevé par l'infâme Ronan, ennemi récurrent qui donne au roman des airs de ressemblance avec quelques séries d'aventure bien connues du public. Dans le futur, Max se trouve aux prises avec ses ennemis, trouve institut St Mary perturbé et non opérationnel, elle se devra donc diriger les opérations qui remettront l'institut à flot. Puis elle revient dans le présent où la routine reprend…

Enfin presque, puisqu'un repos quasi forcé va occasionner quelques tensions entre elle et son Léon, entre elle et le directeur du centre de repos, entre elle et le directeur de Ste Mary, entre elle et… tout le monde finalement, et quand La docteure Maxwell est furieuse… le personnel n'a plus qu'à se mettre aux abris, et essayer de rester optimiste en pensant aux frais et dommages possibles.

Comme dans tous les romans abordant la délicate question du voyage dans le temps, la seule chose que craignent vraiment nos historiens de choc, c'est que le ciel leur tombe sur la tête sous la forme d'un paradoxe temporel. Des individus semblent s'appliquer à faire changer le cours de l'histoire, menaçant tout bonnement l'existence de l'institut.

Mais bon ! St Mary en a vu d'autres… et l'aventure continue… certaines missions sensées se dérouler paisiblement peuvent tourner au vinaigre, comme beaucoup de missions dans le passé, heureusement car c'est ce qui les rend hilarantes, plus c'est la pagaille, plus c'est comique.

Toutefois, St Mary, ce n'est pas que de l'humour, on y trouve aussi des moments tendres, des épisodes de grande tension durant lesquels on se demande vraiment comment nos héros vont s'en sortir, des scènes bien tristes parfois, même si elles ne sont pas légion. On y voit progresser une héroïne intelligente, perspicace, créative (ô combien !), teigneuse à souhait voire caractérielle, et c'est ce qui fait le charme du récit.

J'écris, j'écris, mais là faut vraiment que je laisse là ce deuxième volet pour aller voir du côté du Tome 3 afin de connaître la suite des aventures de notre héroïne.
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
iris29
  19 septembre 2019
Alors que j'avais été enthousiasmée par l' originalité du premier tome, j'ai été déçue par le deuxième , qui n'apporte pas grand chose de nouveau à cette série. On dirait bien que le soufflé est retombé...
Il me semblait bien que l'auteure avait tout donné au début, n' hésitant pas à concrétiser l'histoire d'amour naissante entre le Chef et Max, y apportant même un épisode dramatique, là où d'autres auteures étale ça, sur des kilomètres de pages, tenant un bon filon ...
Bien- sûr , le style est toujours là.
Bien- sûr, Max a toujours des pensées et des réparties décalées et marrantes.
Bien- sûr , c'est très rythmé. L'auteure accumule les voyages dans le temps, les bagarres , la castagne , les bons mots , mais comme chantait l'autre : "C'est plus comme avant ..."
Jodi Taylor ne prend pas le temps de savourer les différents moments . Ainsi, l'épisode dans lequel Max rencontre Jack l' Eventreur est trop rapide, on apprend rien, ça pourrait être n'importe qui. C'est même à se demander si l'auteure a pris le temps de se documenter ...
Et ça s'enchaîne , et ça bavarde, et ça se bagarre. On ne voit pas où elle veut en venir, si elle suit une trame, un plan, s'il y a une morale, une chute, un but. Sans compter qu'elle peut tartiner ça , encore, sur des kilomètres de tomes ...
Bref, Non seulement, je me suis ennuyée énormément, mais en plus , je suis déçue d'avoir été déçue...
Je donnerais néanmoins, une seconde chance à Jodi Taylor, avec le troisième tome , qui ( fait exprès ? ), s'appelle : Seconde chance !

Challenge mauvais genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          336
basileusa
  09 juillet 2019
Un tome 2 aussi bien que le premier , dans lequel les actions s'enchainent sans temps mort ! Madeleine prend du galon, gère les problèmes comme si elle avait fait ça toute sa vie ^^ C'est moins le cas côté privé par contre , on peut dire qu'elle est impulsive !
Le tome commence fort avec un moment assez stressant face à Jack L'éventreur ! Heureusement ça se calme un peu après même si il n'y a pas de répit pour Ste Mary ! Entre les assyriens, la chasse aux dodos et Marie Stuart, l'équipe est encore bien occupée et sous tension ! Comme moi ;)
J'ai une nouvelle fois adoré ce tome et j'ai hâte de plonger dans le troisième , direction Troie !
Challenge Mauvais genres
Challenge séries
Multi-défis 2019
Commenter  J’apprécie          310
LePamplemousse
  10 avril 2019
Aimant beaucoup les romans où les protagonistes font des voyages dans le temps, j'avais dévoré le premier tome de cette série avec plaisir. Le second volume est tout aussi plaisant.
On retrouve des personnages déjà connus, les membres de l'institut St Mary. Dans ce tome, nous allons suivre Max et ses collègues dans les ruelles de Whitechapel au moment où Jack l'éventreur officie, ils iront à la recherche des jardins suspendus de Babylone, tenteront de sauver les dodos de l'extinction, marcheront dans les pas d'une reine…
Les sauts dans le temps sont savoureux, bien que souvent assez courts. L'intrigue est rythmée, mais les complots et les retournements de situation concernant qui est méchant et qui ne l'est pas me fatiguent un peu. De même que l'histoire d'amour de Max que je trouve digne d'un épisode d'une série télé pour adolescents.
Mais ça se laisse lire avec grand plaisir et rapidité.
Commenter  J’apprécie          251
iz43
  26 novembre 2018
Voici un 2ème tome réjouissant des aventures de celle qui est devenue mon historienne préférée, Max, au sein de l'institut St Mary.

Après avoir été emportée dans un tourbillon fantastique et jubilatoire avec le tome 1, c'est avec plaisir que j'ai entamé ce tome 2.
Reçu dans le cadre d'une masse critique privilégiée, j'ai eu le plaisir de découvrir en plus du tome 2 dans mon colis le tome 1. Mon petit coeur a bondi de joie devant cette bonne surprise.
Si le tome 2 peut se comprendre sans avoir lu le tome 1, je vous conseille vivement la lecture du tome 1 qui est vraiment excellent et qui plante bien le décor et les personnages.

Je me suis encore éclatée en suivant les aventures de Max. A St Mary, les historiens ont la chance de pouvoir remonter le temps pour vivre des événements historiques. Interdiction leur est faite d'agir sur les événements car c'est L Histoire avec un grand H qu'ils modifieraient.

Les péripéties s'enchaînent à un rythme effréné (on comprend pourquoi le cross est une activité obligatoire dans le cursus de l'apprenti historien !) et il faut souvent prendre ses jambes à son cou ou son courage à deux mains.

Aventures, passion, émotions sont bien présentes. Mais surtout j'ai adoré retrouver le côté déjanté de l'institut et des personnages. Les réparties sont toujours aussi drôles et certains passages m'ont bien faits rire. (par exemple le passage de la capture des dodos est juste à mourir de rire).

D'autres passages sont plus effrayants (je pense à l'ouverture du tome 2 avec une poursuite avec jack l'éventreur qui est terriblement angoissante) ou émouvants.

Enfin, Max est toujours aussi attachante, passionnante, mordante, petit bout de femme avec un gros caractère. Quant à son histoire d'amour avec le chef Farrell et bien on peut dire qu'elle est faite de hauts et de bas.

je remercie vivement Babelio et les éditions HC pour cette découverte qui fut pour moi un gros coup de coeur. Je vais poursuivre les aventures de Max et de l'institut avec plaisir (9 tomes existent apparemment) maisil va être dur d'attendre le tome 3 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
book-en-stock
  03 décembre 2018
Un roman qui démarre à un rythme effréné qui ne retombe jamais !

Après un tome 1 « coup de coeur », je craignais une déception avec le tome 2 : il n'en est rien, absolument rien !!! L'écriture est toujours aussi jouissive dans la bonne humeur quand bien même certains passages sont plus dramatiques.

L'auteur a su habilement élargir ce monde restreint tout en le gardant restreint à l'univers de St Mary (je n'en dévoilerai pas davantage pour les futurs lecteurs) et les aventures sont tout autant rocambolesques quoique différentes. On sent une nette évolution de la psychologie du docteur Maxwell, plus approfondie, donnant lieu à des passages plus profonds… qui retombent vite dans cet humour sans doute très british, en tous cas addictif !
Je l'ai déjà écrit, le but de l'auteur n'est en aucun cas la vraisemblance ou la crédibilité. Qu'à cela ne tienne, une fois cela accepté, le lecteur n'a plus qu'à se délecter d'une histoire divertissante au possible. Je suis admirative de la capacité de Jodi Taylor à imaginer autant de péripéties aussi différentes les unes que les autres mais qui finissent toujours par se recouper d'une façon ou d'une autre autour d'un fil directeur qui a débuté au tome 1 (même si l'on peut tout à fait lire les tomes séparément, je le précise, car l'auteur rappelle les éléments essentiels). Un suspens est créé grâce à ce fil directeur et nous attache à cette histoire dont on veut connaître l'issue finale, tout en savourant les épisodes intermédiaires.

J'aime ces personnages loufoques, cet univers déjanté et cet humour consommé ! Et j'ai bien envie de poursuivre la lecture des tomes suivants…

Mes sincères remerciements à Babelio et aux éditions HC pour cet envoi et ce beau cadeau riche en « rigolades »!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Srafina
  31 août 2019
Et voila, aussitôt dit aussitôt fait, j'ai terminé ce deuxième tome toujours aussi trépidant que le premier.
Max est toujours en première ligne, dès le début du livre c'est à la poursuite de Jack l'éventreur qu'elle part avec son amie Kalinda dite Kal. Pour cette dernière c'est la mission plaisir qu'elle s'attribue pour son départ. (On pourrait choisir mieux, vous ne trouvez pas) surtout que la petite virée en Angleterre victorienne manque bien de se terminer en eau de boudin, nos deux historiennes en réchappant de peu. Et de plus l'histoire ne se termine pas bien sous tout rapport car elles ramènent un petit souvenir de leur voyage.
Pour ce tome, les actions, les missions se succèdent, les problèmes personnels de Max aussi, surtout ses rapports avec son Chef et amoureux Léon Farrell ne sont pas toujours au beau fixe. Les deux caractères sont explosifs et ça fait des étincelles. Il n'empêche que les missions sont forts intéressantes, voyage vers les jardins de Babylone qui s'avèrent être les jardins de Ninive ; émotions fortes pour Max et son ami Tim Peterson. Puis excursion en Écosse au 16ème siècle à la cour de Marie Stuart. Leur ennemi Ronan ayant perturbé le cours de l'histoire, il faut tout remettre en place.
Comme vous devez vous en douter j'ai beaucoup apprécié ce deuxième opus. C'est à la fois instructif, bon pas très fouillé niveau historique mais on apprend un tas de petites anecdotes. C'est plein d'humour, de bons jeux de mots et tout comme bonne série Tv du genre, la rigolade n'est jamais très loin, malgré les mésaventures de nos héros.
Je vais faire une petite pose, et oui quelques challenges requièrent mon attention mais très bientôt je reprendrai la suite avec le tome 3 « Une seconde chance ». Surtout que le tome 4 s'annonce pour octobre il me semble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Phoenicia
  09 juillet 2019
Encore une plongée bien chaotique avec les zinzins de St Mary. Et toujours cette envie irrésistible de soumettre ma candidature.

Le tome 2 est la suite immédiate du tome 1. Pour autant, l'auteure prend bien le temps de nous faire des rappels si jamais la lecture entre les deux tomes est espacée, comme ce fut mon cas, de plusieurs semaines. Et je pense que le tome 3 sera une immersion immédiate, telle que s'est annoncée à la fin du tome 2. Il me tarde, vu le programme. Mais parlons du programme du tome 2!

A nouveau, pas le temps de s'ennuyer. le tome 2 c'est Jack l'Eventreur vis-à-vis duquel on commence sur des chapeaux de roues. C'est les 7 merveilles du monde (génial). C'est Mary Stuart que je plains très sincèrement, pourtant moi-même fan des Tudors! C'est Thomas Becket que j'ai appris à connaître. C'est la chasse aux dodos ( mon voyage préféré). Tout ça, comme dans le tome 1, en saut de puce. On se balade dans L Histoire, pour notre plus grand plaisir.

C'est aussi et toujours la fine équipe de St Mary avec les accidents techniques, les prises de têtes et le bazar ambiant. On retrouve avec plaisir Max. On suit son évolution, professionnelle ( mutation et poste par intérim qui n'est pas sans causer quelques inquiétudes) comme personnelle ( alala le Chef...) . Sa personnalité reste identique : toujours prompte à mettre le foutoir, passionnée, prête à en découdre et avec un humour bien particulier!

Bien sûr en arrière-plan, toujours le même personnage, Ronan l'Affreux qui veut bazarder St Mary et L Histoire tout entière.

Bien souvent, j'ai ri dans ce tome. Ce tome m'a également tenue éveillée. Un tome 2 réussi qui appelle la lecture du tome 3 sans tarder!

Challenge le tour du scrabble en 80 jours ( 5e éd)
Challenge Trivial Reading III
Challenge Séries
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Mauvais Genres
Challenge 50 objets 2019-2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Patience82
  06 janvier 2019
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série sur le thème du voyage dans le temps. J'ai donc retrouvé tous les personnages et cet univers avec plaisir. On n'en apprend pas tellement plus sur le personnage de Max, sur son enfance difficile.
Comme dans le premier tome, il va y avoir plusieurs intrigues qui se succèdent et se chevauchent. J'ai trouvé ça dommage. Autant dans le tome 1, ce côté multi-intrigues ne m'a pas dérangée car tout se met en place, autant dans ce deuxième tome, j'aurais apprécié quelque chose d'un peu moins éparpillé, d'un peu plus construit et complexe. Mais ça reste une très bonne lecture et je lirais avec grand plaisir la suite qui je crois, doit sortir bientôt.
Commenter  J’apprécie          150


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..