AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de blaise_k


blaise_k
  13 mai 2022
La fille de la piscine est un roman vertigineux. le saut du plongeoir qui ouvre le livre, peut-être que l'héroïne y renonce mais vous, lecteur, lectrice, vous aurez à y passer plusieurs fois par page. Plongeon dans les impressions, dans les choses, dans les liens affectifs entre les personnages, même les choses les plus anodines (et surtout elles sans doute) ne cessent de vous mettre des claques tout au long de ce roman, vous laissant à chaque bas de page avec un vertige semblable à celui que l'on endure si on se lève trop vite après avoir passé du temps sous le soleil d'août.
Comme dans les plus grands romans (dont on apprend ici à se fiche assez), tout se passe comme si l'intelligence devait passer par un récit prosaïque d'amourette d'été pour faire comprendre en quelques mots ce que les traités de psychologie peineront toujours à exposer en douze volumes. Mais l'adolescence n'est pas pour autant un prétexte, c'est le point de vue idéal pour ce que vous avez à lire : la fille de la piscine n'est pas un roman sur l'adolescence, mais bien un roman du point de vue d'une adolescente, dont les sens et l'intelligence sont exacerbés par sa condition, plus vifs, plus purs et plus à même de saisir le monde qui l'entoure et qu'elle semble tout aussi bien tisser autours d'elle avec une cruauté bienveillante (les choses et les gens passent du premier plan à l'indifférence et retour avec une rapidité vertigineuse et pourtant évidente). Et bien entendu, elle ne nous demande jamais ce qu'on en pense, si l'on adhère ou pas, ne se justifie pas et n'explique rien, se contentant d'une clarté et d'un style qui vous enfilera durablement son point de vue sur le nez, et vous donnera envie de lire la suite. Patience donc.
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (7)voir plus