AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jamiK


jamiK
  18 décembre 2017
La véracité des faits peut prêter à débats, ce Edward John Trelawney est de toutes manières un personnage haut en couleurs, excentrique, aventurier, romantique, révolutionnaire. Un vrai personnage de roman, et son ami et mentor, de Ruyter, n'est pas mal non plus. Dans ce roman autobiographique, nous parcourons l'Océan Indien au début du XIXe siècle, dans un navire corsaire, au service de la France, alors Napoléonienne, contre la couronne d'Angleterre et la Compagnie des Indes. Si la construction de ce livre n'est pas celle d'un roman de fiction, les événement s'enchainent, parfois anecdotiques, sans véritable fil conducteur, et pourtant, l'aventure nous emporte jusqu'à un dénouement romanesque. La narration, maritime dans le vocabulaire et l'action, a très certainement été une source d'inspiration pour beaucoup de fictions de piraterie, de flibuste et d'aventures dans les îles, de Stevenson, Defoe, Dumas, Conrad, Pratt, et tant d'autres, en passant par Pirates des Caraïbes... L'écriture est inégale, passant d'un romantisme lyrique au compte rendu plus prosaïque, teintée de pointes contre la tyrannie de l'économie colonialiste des anglais et hollandais dans cette région du monde. C'est un voyage dépaysant, exotique, maritime, notre aventurier n'est pas loin d'y laisser sa peau plusieurs fois. Ce livre m'a fait rêver, justement par son côté authentique, et même si cette authenticité peut paraître douteuse, j'ai eu envie d'y croire, parce qu'après tout, ce livre, c'est surtout une ode à la soif de liberté.
Commenter  J’apprécie          3313



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (32)voir plus