AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Francinemv


Francinemv
  10 février 2021
Sous les rires, l'émotion. Profondément touchant, l'album le plongeon scénarisé par Séverine Vidal et illustré par Victor L. Pinel paru aux éditions Bamboo dans la collection Grand Angle nous fait passer du rire aux larmes. Sacrée Yvonne ! Nous entraînant à sa suite dans la maison de retraite où par nécessité elle a choisi de finir ses jours, elle va dans un dernier baroud d'honneur faire voler en éclats de rires le quotidien des résidents. Plonger. Pour ne pas se perdre, pour ne pas tomber.

Elle a été heureuse Yvonne dans sa grande maison de campagne, témoin des choses de sa vie : le mariage avec Henri, les enfants qui grandissent, le glissement en douceur vers la vieillesse aux côtés de l'homme qu'elle aime… Oui mais voilà, aujourd'hui, elle a 80 ans et Henri est décédé quelques mois plus tôt. Alors, tant qu'elle est encore en possession de tous ses moyens, elle prend la lourde décision de vendre sa maison et aller s'installer à la résidence des Mimosas. Pour cette femme indépendante jalouse de sa liberté, le changement de vie est radical et l'adaptation difficile. Refusant qu'on l'infantilise, elle a du mal à se plier aux règles de vie en collectivité et va s'employer à les transgresser avec drôlerie, entraînant avec elle les autres pensionnaires avec lesquels elle va se lier. Maniant l'humour, masque de son désarroi, elle va réveiller tout ce petit monde …

La grande force émotionnelle de ce récit tient tant à l'extrême justesse du ton employé qu'aux situations et aux personnages fictifs créés à partir de vraies rencontres réalisées à l'occasion d'ateliers d'écriture que Séverine Vidal a animés en EHPAD. le personnage d'Yvonne, esprit rebelle à l'humour ravageur dissimulant une extrême sensibilité, est inspiré de quatre ou cinq résidents qui l'ont soit émue, soit fait rire. Les autres personnages qui composent son nouvel univers sont également extrêmement bien campés : ses ami.e.s, le fameux P.F. mais également Youssef l'infirmier débordant d'humanité et d'empathie ainsi que la directrice de l'établissement stricte, rigide et infantilisante. Si l'histoire et les personnages sont pure fiction, le quotidien retracé à partir des anecdotes racontées lors des ateliers d'écriture, lui, aborde avec pertinence les différentes problématiques liées aux conditions de vie dans ce type d établissement  : les relations entre résidents, le bon escient des ateliers proposés, l'attente des visites, le sentiment de culpabilité des familles, l'infantilisation, le personnel en sous-effectif et, brisant le tabou, la sexualité traitée avec beaucoup de tact et de délicatesse …

Le propos est subtilement illustré par le dessinateur Victor L.Pinel, également storyboarder et coloriste pour les films d'animation. Après Rose publié aux éditions Les Enfants Rouges et La maison de la plage éditée dans la collection Marabulle chez Marabout, c'est ici sa troisième collaboration avec la scénariste. L'utilisation d'une palette aux tons dessaturés à dominante froide confère une douceur nostalgique au récit. le cadrage et le découpage sont dynamiques et les planches muettes profondément parlantes. La très grande expressivité des visages, les regards qui en disent long soulignent bien les différents sentiments – tendresse, chagrin, perte, peur de ces mots que soudain on ne trouve plus, des souvenirs qui s'effacent, joie, tristesse, désir, plaisir – qui animent le petit groupe d'amis et font jaillir l'émotion du lecteur. C'est sans fard mais avec sensibilité et pudeur qu'il représente la nudité de leurs corps usés loin de toute forme de voyeurisme.

En ces temps bien particuliers où les conditions de vie dans les EHPAD sont au coeur de l'actualité, voilà un album d'une grande sensibilité qui nous touche en plein coeur. Cette chronique douce-amère pleine de peps, pétrie d'humanité, souvent drôle, relate l'échappée belle d'Yvonne et ses amis, un ultime plongeon dans le tourbillon de la vie …tant qu'il est encore temps.
Retrouver la chronique sur L'accro des bulles:
Lien : https://laccrodesbulles.fr/2..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus