AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Tachan


Tachan
  25 juin 2022
Comme pressenti lors du tome 1, quelle belle chronique sociétale âpre et juste, offrant un portrait saisissant des jeunes actifs japonais dans leurs désirs de couple et d'enfant.

J'avais déjà souligné la fois précédente la justesse de l'autrice dans l'écriture des personnages et de leurs relations, j'y reviens cette fois encore. Alors oui, ses portraits ne nous brossent pas dans le sens du poil mais ils font vraiment sens et pose des interrogations pertinentes.

Ainsi on a envie d'en vouloir à cet homme qui a trompé sa copine et pourtant, l'autrice n'en fait pas un salaud, mais plutôt un type assez jeune et influençable qui essaie désormais de se rattraper. On a aussi envie d'avoir une héroïne forte qui porterait les valeurs du féminisme, mais on a plutôt une jeune femme sensible qui s'accroche à ce qu'ils ont construit et qui est capable de faire la part des choses. Elle sait qu'il a déconné, elle sait que tout n'est pas parfait, elle doute aussi parfois de ses désirs et de son couple, mais elle reste franche et honnête. J'aime beaucoup ces ambivalences.

Mais le point fort du titre est pour moi clairement dans le portrait fait des femmes, de leur corps et de leur désir ou pas d'enfant. J'ai adoré les discours des différentes femmes qui préviennent Takano de la réalité de la vie d'une mère et a fortiori d'une mère célibataire. Elles ne mâchent pas leurs mots et la confronte à la réalité, loin du discours idyllique qu'on a un peu trop tendance à entendre sur l'arrivée d'un enfant. Ici, l'autrice ose dire à travers elles que c'est dur, que ça change une femme, que c'est épuisant et qu'on a besoin d'aide dans ses cas-là. A travers la mère de Takano, elle ose aussi dire qu'on ne peut pas toujours compter sur nos parents pour nous venir en aide, leur imposer cela sans que cela soit leur choix, et que vouloir un enfant c'est quelque chose qui se réfléchit mûrement. J'ai beaucoup aimé ce discours mature, ce discours de vérité, qu'on voit bien trop rarement et que j'ai trouvé très actuel.

A côté de cela, le récit, qui se veut très féminin, en vient aussi à évoquer tout le spectre des maladies et syndromes purement féminins, que ce soit les problèmes hormonaux, les sautes d'humeur, les douleurs aux ovaires, etc. C'est puissant de retrouver cela dans un récit qui se veut le reflet des jeunes adultes actuels où on aborde la précarité des premiers emplois, la difficulté à être indépendante et à se séparer de quelqu'un quand on ne gagne pas beaucoup, les désillusions parfois des premières relations sérieuses, etc. C'est exactement ce que j'attends des promesses de la collection "Life" et de ses récits plus matures.

Grâce à ces questionnements sur le corps féminin, le couple et les enfants, grâce à ces personnages réalistes ancrés dans la société japonaise actuelle, alors que je trouvais le sujet de cette série très casse-gueule, j'adore ce qu'en fait Peko Watanabe. C'est âpre, juste et sensible à la fois, osant évoquer certains tabous très frontalement et avec finesse aussi. Je recommande chaleureusement aux jeunes (et moins jeunes) de lire cette série.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus