AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de JunoR


JunoR
  11 février 2017
Nouveau tournant graphique pour M. Weyland et sa série Aria. L'apparence de l'héroïne a beaucoup changé entre l'album précédent et celui-ci, ses traits se sont adoucis, elle semble plus petite et plus ronde, plus féminine aussi.

L'auteur semble vouloir utiliser une héroïne plus féminine pour défendre ses valeurs féministes et c'est une plus value pour la série selon moi. Un genre de "garçon manqué" faisant la morale aux hommes et leur montrant qu'elle sait faire "aussi bien" qu'eux ne prouve pas grand chose, en effet, si ce n'est que les hommes ont raison de se sentir supérieurs.

Cet album, tout en sensibilité et en poésie, recèle beaucoup de romantisme (au sens littéraire du terme) et de féminité du coup. Malheureusement, il manque d'envergure et d'enjeux par rapport aux deux tomes précédent. L'auteur semble vouloir persister dans la formule "un album, une aventure".
La comparaison entre Aria et Luky Luke suggérée dans la critique du babelionaute LesPortesDeLimaginaire pour l'album 'La Montagne aux sorciers" me paraît très judicieuse à ce point de vue. Cela semble être la solution de facilité et pourtant ça exige que chaque album soit une perle en lui-même car la série n'emporte pas durablement le lecteur et lui permet de se demander après chaque tome s'il vaut la peine de continuer ou non.

Bilan mitigé, donc, pour cet album.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus