AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Merik


Merik
  08 juillet 2018
Cora, esclave délaissée par sa mère fugitive, perdue parmi tant d'autres dans une plantation de coton en Géorgie. C'est plus ou moins sur un simple regard qu'elle sera l'élue de Caesar dans l'entreprise de ce pour quoi ils continuent à respirer malgré tout, malgré leur quotidien à la cruauté vacharde, malgré une vie déjà accablée à seize ans : « Le matin, l'après-midi, la nuit. Tout esclave en rêve. Chaque rêve est un rêve d'évasion quand bien même ça ne se voit pas. ».
Underground railroad est le réseau clandestin d'évasion, magistralement revisité dans ce roman par un train allégorique caracolant dans des tunnels obscurs, reliant des bouts de gares à des humains, des planques à des horreurs, des villes à des espoirs. L'occasion de visiter différents États, aux orientations différentes voire opposées en ce qui concerne l'esclavagisme : Géorgie, Indiana, Tennessee. Caroline du Sud ou Caroline du Nord, l'une s'annonce abolitionniste quand l'autre s'accroche à la répression de peur d'une rébellion massive, l'une révèle de faux accents de liberté quand l'autre s'enfonce dans la terreur.
Mais « aux champs, sous terre ou dans un grenier, l'Amérique restait sa geôlière. ». C'est le pays en entier qui endosse la figure d'un mal gangréné de racisme, d'avidité ou de croyance, même si des personnages spectaculaires comme Ridgeway l'incarne en précision dans le roman, sous la forme d'un pourchasseur de rêves et d'évasion, avide de primes et de rectitude, à la poursuite de Cora dont la mère lui avait déjà échappée naguère. de quoi rendre le périple de Cora haletant pour le lecteur, s'il n'a pas trouvé de quoi se satisfaire par ailleurs. Dans l'écriture par exemple, absorbante et précise de réflexion, ou bien la construction narrative. Ou encore l'atmosphère de cette Amérique d'avant la guerre de Sécession, où il y fait froid dans le dos. Comme souvent d'ailleurs. Ce qui fournit largement de quoi alimenter la réflexion sur celle d'aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          640



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (58)voir plus