AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de christinebeausson


christinebeausson
  18 juin 2019
Le nom zoroastrisme, vient du mot Zoroastre ou Zarathustra, prophète et fondateur du zoroastrisme.... Ça s'éclaircit question origine !
Religion alors quels en sont les dogmes :
Zoroastre n'a jamais prétendu être un prophète, il s'est contenté de donner des directions de recherche spirituelle. Les zoroastriens considèrent que leur dieu n'a besoin ni d'adoration, ni d'intermédiaires. L'homme, par la pureté de sa vie, de ses pensées, de ses paroles et de ses actes, devait se détourner des puissances du Mal et mériter ainsi le bonheur après la mort. La doctrine se résume en une maxime : bonne pensée, bonne parole, bonne action. (*)
N'ayons pas peur de cette introduction un peu trop sérieuse.
Tout est bien expliqué dans ce roman graphique on s'y retrouve facilement, l'auteur nous faisant partager sa découverte de cette minorité religieuse dans l'Iran actuel.
Cette religion a eu un poids très important dans la culture perse... les arabes ont eu raison des perses et ont imposé leur islam ... mais n'oublions pas que la religIon est une invention humaine et qu'elle est forcément destiné à disparaître.

L'apercu que nous donne ce texte sur l'ran des années 80 à celui de nos jours est passionnant, nous suivons la vie d'un personnage hors du commun qui a disparu pour des raisons très mystérieuses.
C'est drôle et donner à voir un sujet comme les persécutions, les meurtres au pays des ayatollahs n'est pas une chose aisée. Nicolas y réussit car il s'agit plus d'une initiation à la culture politique de cette région du monde. La narration permet de remonter très très loin dans le temps pour notre plus grand plaisir.
J ai beaucoup appris, découvert la culture perse loin des images caricaturales que nous avons malheureusement l'habitude de trouver .... et
Une belle découverte le zoroastrisme, c'est bien la première fois que je découvre une religion plutôt sympa !
Écoutez donc cet extrait du cylindre de Cyrus, 538 avant jc :
"j'ai accordé à tous les hommes la liberté d'adorer leurs propres Dieux et ordonné que personne n'ait le droit de les maltraiter pour cela.
J'ai ordonné qu'aucune maison ne soit détruite. J'ai garanti la paix, la tranquillité à tous les hommes. J'ai reconnu le droit à chacun de vivre en paix dans le pays de son choix ..."

(*)
Dans la doctrine de Zoroastre,
Chaque personne répond de ses actes en vertu de la nature de son « Fravahr », l'équivalent du karma hindouiste.
Les rites et les sacrifices traditionnels offerts aux dieux par les Perses sont condamnés, mais la tradition du culte du feu a été conservée.
La « bonté » est quelque chose comme une lumière qui vient du fond de soi, et cette bonté est inhérente à l'homme.
Une vie après la mort et un jugement des âmes sont admis, chaque être humain étant jugé selon ses mérites.
Un autre thème important du zoroastrisme est donc la promesse d'une vie éternelle après la mort, où les âmes seront départagées lors de la traversée du pont de Chinvat, et finissent soit dans la Maison du Druj soit dans la Maison des Chants.
La notion de résurrection existe.
Les préceptes de Zoroastre sur la morale collective et les liens qui attachent les hommes restent encore aujourd'hui d'actualité, alors que la plupart des religions ne leur ont pas accordé d'importance. Par exemple :
* L'égalité des hommes et des femmes a été soulignée à maintes reprises dans les Gāthās et réalisée dans l'histoire de la Perse antique par l'avènement au pouvoir de femmes. Des femmes prêtres ont récemment été ordonnées en Iran.
* Préserver la pureté de l'eau, de la terre, de l'air et du feu est un autre précepte des adeptes de cette religion. Cependant, comme l'air, l'eau et la terre sont les éléments divins qui existent sans le concours de l'être humain alors que le feu est l'élément divin qui a besoin du concours de l'homme pour être entretenu, pour continuer d'exister, les Zoroastriens vénèrent plus que tout le feu sacré car il exprime mieux que tout le véhicule de communication entre Ahura Mazda et les hommes.
* L'esclavage et la soumission de l'être humain, sont complètement rejetés dans la doctrine de Zoroastre.
* Cette doctrine met l'accent sur l'importance de la récolte et rejette toute idée de paresse, de vivre au crochet d'autrui, de voler le bien d'autrui. Chacun doit vivre de ses efforts et pouvoir bénéficier de sa propre récolte.
* L'idolâtrie, l'adoration de la pierre ou tout autre lieu construit, sont prohibées dans la pensée de Zoroastre. La maison de Dieu n'est pas celle construite par l'homme, mais le coeur et l'esprit de ce dernier, ce qui rappelle l'idée chrétienne du corps comme temple de l'esprit.
* Aucune oppression ne peut être admise à l'égard des hommes, et si nécessaire, il faut se soulever pour l'éliminer.
* Aucun mal ne doit être commis à l'égard des animaux et leur sacrifice doit être considéré comme un crime des hommes à leurs égards.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus