AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Loryane


Loryane
  23 juillet 2015
Plus de dix-huit après l'histoire de Nell et Colt, de Becca et Jason ; voici celle de Kylie la fille du couple mythique de « Te succomber » qui est le premier tome de cette saga. Un troisième livre qui n'est pas autant triste que les deux précédents, mais il suffit de s'attacher aux personnages et de connaître leur maux et leur péripétie, pour finir en larmes. J'en ai versé, je les ai laissés couler sans hésitation, avec tout mon cœur. Ce roman m'a fais vibrer dans tout les sens du terme ; par la musique mais aussi par l'émotion du début qui est comme sur un fil de somnambule, prête à exploser et qui petit à petit, monte, avec profondeur et surtout un chagrin puissant. Ce n'est peut-être pas le récit le plus original, il n'empêche que cette œuvre m'a surprise autant que troublée. J'en suis encore toute retournée.

Kylie est une jeune fille de presque dix-huit ans, au commencement de cette narration. C'est une femme sage, intelligente et belle ; quelqu'un qui a tout pour elle mais qui souhaite réussir pour son talent et non grâce à ses parents. Je l'ai admiré tout de suite, je me suis sentie très proche de ce personnage. J'ai aimé son courage, son besoin de devenir une vrai femme mais aussi son côté sexy, presque impudique. Elle n'est pas vulgaire, c'est juste au moment où elle rencontre l'amour de sa vie qu'elle change un peu de comportement, mais en restant toujours ce qu'elle est. Une fille bien. Je me suis réellement pris d'affection pour Ky, j'ai pris un grand plaisir à découvrir cette demoiselle.
Oz Hyde, homme de vingt-et-un ans. En total harmonie avec le Metal, ce protagoniste m'a étonné dans plusieurs cas et bien sûr il y a son côté un peu cliché qui m'a plu. Oz c'est quelqu'un d'amer envers la vie, il n'a pas tellement confiance en lui et il est loin d'être arrogant ; il prend l'existence comme elle vient. C'est un garçon en souffrance, mais pas suicidaire. C'est un personnage qui m'a ému au plus haut point. J'ai beaucoup aimé son caractère parce que même s'il fait des erreurs, il garde les pieds sur Terre. Il est souvent attendrissant, j'ai eu envie de le prendre dans mes bras et de l'aider comme Kylie l'a fait. C'est un héros vraiment saisissant, il m'a touché l'âme. Je me souviendrai longtemps de lui, c'est sûr et certain.

Et surprise ! Une chose à laquelle je ne m'attendais absolument pas. Colt est très important dans cette suite, c'est le père de Kylie ; on a son point de vue, ce qui est extraordinaire et excellent comme choix de l'auteur. En effet, d'habitude ce sont les deux personnages d'une relation qui prenne la place essentielle du récit, avec leurs pensées pour chacun d'eux. Mais ici, c'est Oz et Colt qui ont une place primordiale et je suis très heureuse d'avoir retrouvée ce dernier. Sa perspective de papa est très intéressante, elle est même forte en sentiment. Et je l'ai apprécié en tant que tel, comme en tant que jeune adulte du premier opus. Il a changé, grandit et l'évolution est vraiment bien travaillée.

Il y a un autre protagoniste pour lequel je ne vais pas révéler énormément de chose. C'est Ben, le fils de Becca et Jason et le meilleur ami de Kylie. Pendant la plupart de ma lecture je l'ai trouvé fortement agaçant, son comportement me sortait par les yeux, sincèrement. Mais à la fin, il m'a atteins autrement ; sa colère, sa mélancolie, sa culpabilité et sa douleur m'on prise aux tripes et je me suis un peu revue en lui, dans ses regrets. C'est un garçon bien au fond, malgré son attitude détestable.

Kylie et Oz commence par une amitié légère, mais tout les deux ressentent une grande attirance. Pour la jeune fille, ce n'est pas vraiment dérangeant et elle le fait savoir ; tandis que le garçon est plus sur la réserve malgré son désir d'elle, il pense ne pas la mériter. Mais petit à petit un lien va s'installer entre eux, c'est une histoire d'amour intense mais un peu clichée. Ensemble ils sont vraiment adorables, leur couple fait plus que rêver.

Il n'y a pas une grande intrigue, par contre la réalité des sentiments et des problèmes des héros ; remplace celle-ci. Certes, les rebondissements sont là, de temps en temps et avec finesse, mais l'étoile filante de ce roman c'est la révélation qui est justement grandiose et qui se pointe seulement dans le dernier quart du livre ; mais au moins j'en suis restée bouche bée. Ce n'est pas franchement un récit original, mais il y a une authenticité pleine de magie dans les émotions et les personnages ; et pour moi ça vaux tout l'or du monde.

Si je devais décrire les sensations de cette histoire, ça serait pratiquement impossible. Bien que pendant une grande partie de l'ouvrage, les sentiments sont simples et délicats en restant vif ; la fin est un feu d'artifice embrouillant les neurones et le cœur, me touchant d'une manière à la limite de l'insupportable mais je les ai appréciés largement plus de cette façon. C'est juste inoubliable.

Jasinda Wilder a un vrai don pour l'écriture, autant parfois sa plume est un peu vulgaire, autant c'est un style qui correspond totalement à la synopsis et aux protagonistes. C'est un complément qui donne encore plus de charme au roman. J'aime beaucoup les descriptions et les dialogues, ils sont passionnants par la forme dont l'auteur l'aient mets en valeurs.

« Lui Succomber » est clairement un coup de cœur, c'est aussi limpide que les sentiments ressentis à travers. Franchement je n'ai aucun point négatif à soulever, c'est une histoire tellement douce et poignante. Oz est un jeune homme ténébreux, Kylie une adolescente sage mais curieuse et pleine d'ambition ; ensemble ils forment quelque chose d'unique et commun, c'est un mélange de caractère, de personnalité différent et dévastateur et pourtant tout cela est naturel, un peu ordinaire ; sauf que c'est beau et terriblement excitant comme récit. Une romance sublime et moderne, une œuvre fascinante et émouvante, une lecture convaincante et familière ; un genre que j'aime de plus en plus, la New-Adult.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus