AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Florel


Florel
  12 décembre 2012
C'est très intéressant de suivre la vie de cet homme tué injustement pendant la révolution chinoise, puisque l'on suit grâce à toutes ses réincarnations le déroulement de la vie chinoise en campagne. On découvre ainsi de plus près la censure, la rééducation des riches par le travail, les conditions de vie, la commune... mais aussi la vie de tous les membres de ce village.

Cela étant j'avoue que ça commence à faire un peu long vers le milieu de la vie de Ximen Nao en cochon. C'est pas qu'on s'ennuie, loin de là ! C'est dense, très riche, mais c'est un peu lent et y'a aussi quelques longueurs qui commencent à fatiguer. Cela dit ça ne dur pas tout le long, puisqu'à la fin de sa vie de cochon on retrouve de nouveau un regain d'intérêt, qui d'ailleurs se confirme quand Ximen Nao est réincarné en chien, vu que dans cette partie du livre on sort de la commune, de l'agriculture, de la politique, pour suivre de plus près la vie des descendants qui se sont établis dans d'autres villes. A ce moment précis du livre, c'est plus les histoires de famille et d'amour qui dominent, ce qui donne un grand bol d'air qui fait du bien, car je crois qu'à la longue et vu que le livre est gros, la vie dans la commune aurait fait sacrément long au point de ne plus devenir intéressante.

Cela dit un bémol vers la fin, j'ai trouvé la dernière vie de Ximen en singe un peu trop courte par rapport au reste. Alors oui j'étais contente d'arrivée au bout de ces 973 pages, mais en comparant au reste ça fait un peu "j'en ai marre d'écrire", mais attention ce n'est pas pour autant que c'est bâclée, ça reste très correct.

Suite blog
Lien : http://voyagelivresque.canal..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus