AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  02 novembre 2014
Zita déambule dans les couloirs à bord d'un tout nouveau modèle d'ambulance agréé par la ministère de la santé autrement dit une trottinette. Avec, en plus, un joli gyrophare bleu vissé sur la tête! de quoi donner de la vie et des sourires dans cet hôpital qui en a bien besoin. En effet, sa voisine de chambre se rend compte qu'elle commence à perdre plein de cheveux. Des poignées entières, dues à l'effet de la chimio. Madame "90° coton" vient d'être admise aux soins intensifs pour cause d'infarctus. Supermalade, rencontré dans l'ascenseur, va subir une ponction lombaire. Pour couronner le tout, le nouveau-né a un bec de lièvre... Pas réjouissant tout ça... Et pourtant, les sourires s'affichent, de bonnes nouvelles arrivent et Zita est toujours là pour remonter le moral des troupes!

Un troisième opus tout aussi touchant et empli d'humanité que les autres. La petite Zita, alias Boule à zéro, n'a rien perdu de son sens de l'humour et de sa verve. Cette fois, elle enfile carrément sa blouse blanche pour faire sa tournée des chambres. Pour qui a un petit coup de blues, elle est toujours là pour trouver les mots réconfortants et redonner le sourire. Zidrou réussit haut la main son pari de traiter un sujet aussi sensible. L'on est confronté de plein fouet à la maladie, aux traitements inhérents et à la mort. le dessin de Ernst se prête parfaitement pour attirer l'oeil aussi bien des adultes que des enfants.

A noter 8 pages supplémentaires intitulées "La gazette de Zita" avec témoignages d'enfants malades, un conte de Mama Kigali et un dossier sur le cancer.

Boule à zéro, Docteur Zita reçoit tous les jours...
Commenter  J’apprécie          370



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (32)voir plus