AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Cannetille


Cannetille
  09 mars 2019
Trop c'est trop : trop trash, trop gore, là j'ai failli abandonner en cours de route. M'ont maintenue en selle les talents de conteurs de Zykë / Poncet, la narration efficace et rythmée, les personnages croqués avec un réalisme saisissant, l'origine vécue de ces quatre histoires extrapolées à leur paroxysme mais étayées par une indéniable connaissance des lieux et des ambiances. Malgré l'écoeurement et la lassitude ressentis devant la répétition des mêmes outrances, l'intensité des récits m'a quand même happée jusqu'au bout.


Dans cette série de quatre histoires, où ma préférence va nettement pour Dust, Zykë met en scène son avatar : Tuan Charlie, aventurier à son image (à la puissance dix), chef d'expéditions en compagnie d'hommes de sac et de corde, confronté au mal absolu, et qui parvient toujours à s'en sortir au prix d'un courage et d'une force incomparables alors que tous crèvent autour de lui. Pilleurs de tombes dans la jungle de Bornéo, prisonniers d'une tribu dégénérée et sanguinaire du Triangle d'Or, confrontés à la haine raciste des Australiens blancs du Queensland pour les aborigènes, ou naufragés sur un îlot désert d'Océanie après une dramatique pêche à la perle, les protagonistes vivent à chaque fois une plongée en enfer. C'est noir, violent, cruel et abject jusqu'à l'outrance. Et pourtant bâti sur un fond de vérité qui empêche de sourire et de prendre ses distances.


Les qualités littéraires de Zykë / Poncet sont toujours là, indéniablement, mais là j'ai frisé l'overdose de sexe et de violence.


Je n'ai aucun mal à imaginer Tuan Charlie dans une bande dessinée ou un jeu vidéo pour adultes très avertis.

Lien : https://leslecturesdecanneti..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus