AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Enroute


Enroute
  11 août 2019
On quitte le roman petit à petit pour entrer dans le témoignage et achever dans la profession de foi qui recolle, par son côté mystique au récit ; c'est tant mieux, les chapitres du centre m'ont paru trop quotidiens pour que je puisse m'y engager. Le mode de découverte de l'universel est surprenant et original - et l'auteur a dix ans d'avance sur Augustin qui n'a eu sa révélation qu'à quarante ans... Il est par ailleurs saisissant que, de ce que l'auteur en dit, le comportement qu'il a eu dans son adolescence indique qu'il a toujours su ce qu'il a découvert et su verbaliser plus tard. Le livre donne une version plus sereine, peut-être plus libre, plus ouverte, que celle que j'avais d'Al Ghazali... - même si l'on garde une gêne de cette manie à insérer des "psl" à toutes les pages. Les rapports entre les communautés musicale et islamique en France sont aussi intéressants à aborder et révèlent sans doute une complexité immense qui n'est que synthétisée ici, on comprend l'avertissement de départ - un texte intéressant même si l'ensemble reste centré sur l'auteur dans une forme d'autosatisfaction et d'attraction - que doit sans doute produire toute personne qui vit de sa production artistique. A lire comme un roman, pour que l'on mette de la distance sans laquelle la lecture perd tout intérêt à mon sens (et pose la question de la délinquance, de la situation actuelle de l'auteur, de la véridicité, etc. toutes ces questions qui viendraient réduire le texte en l'insérant trop dans la réalité).
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus