AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nastie92


Nastie92
04 février 2016
★★★★★
★★★★★
Une fois n'est pas coutume, je copie les premières lignes :
"Ils sont là, derrière la porte. Il ne faut pas que je rate mon entrée.
Maintenant que je les ai trouvés, tous les quatre, que je les ai rassemblés, il va falloir que je les réunisse. Réunir, ce n'est pas juste faire asseoir des gens dans la même pièce, un jour. C'est plus subtil. Il faut qu'entre eux se tisse quelque chose de fort."
Quelle entrée en matière ! Je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis ferrée, j'ai l'hameçon bien accroché dans ma bouche et je ne peux que suivre l'auteur où elle voudra bien m'emmener.
Rassurez-vous, je ne révèlerai rien de plus, ni du texte, ni de l'histoire : je vous laisse le plaisir de découvrir ce magnifique roman.
Un roman sensible et profondément humain.
Un roman au début mystérieux qui révèle petit à petit ce qu'il veut nous dire.
Un roman impressionniste habité par des personnages dont l'histoire et la personnalité nous sont dévoilées par petites touches.
Et quelle habileté dans le dosage !
Jeanne Benameur sait manier les ingrédients avec la maestria d'un grand chef étoilé : une pincée de ceci, une goutte de cela puis elle laisse mijoter le temps nécessaire avant de rectifier l'assaisonnement, de rajouter ce petit "truc en plus" qui transforme un plat déjà très bon en un chef d'oeuvre pour le palais... enfin, ici, ce sont nos yeux qui se régalent à la lecture de ces lignes. Mais pas seulement. À certains moments, l'émotion a été tellement forte, je me suis sentie tellement touchée, à la limite du frisson, que j'ai eu l'impression de lire ce livre bien plus qu'avec mes yeux : avec mon coeur. Avec mon âme.
Octave et les quatre personnes qu'il a choisi de réunir sont tous en souffrance. Chacun a une blessure secrète, a vécu un drame dans sa vie. Et cette drôle d'équipe va avancer vaille que vaille. Cette "improbable communauté" comme le dit fort justement la quatrième de couverture va permettre, par les échanges qu'elle va susciter, à chacun de se retrouver et de retrouver une nouvelle énergie, une raison d'avancer. Car, comme le dit Octave, "frotter mon âme à d'autres âmes aussi imparfaites et trébuchantes que la mienne", voilà ce qui permet d'aller de l'avant.
Un roman que j'ai lu par petits bouts, dégustant avec délectation chaque phrase, chaque mot. Car en plus du contenu, Jeanne Benameur a soigné la forme à l'extrême. Chaque mot a dû être pesé, soigneusement choisi. le résultat est éblouissant : une promenade vertigineuse dans l'âme humaine.
Un dernier mot concernant les "portraits du Fayoum" souvent évoqués dans le texte. J'avoue que je ne connaissais pas du tout. J'ai donc cherché sur internet et suis tombée sur des portraits d'une beauté saisissante.
Commenter  J’apprécie          5717



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (52)voir plus