Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Dernières Cette semaine Ce mois-ci Depuis la nuit des temps


Dernières citations RSS

  • Par marieclaire14, aujourd'hui


    H.G. Wells H.G. Wells

    “Ayez le courage de regarder la réalité en face. Alors seulement on pourra peut-être faire quelque chose.”

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par levanahbatiah, aujourd'hui


    La confrérie des chasseurs de livres de Raphael Jerusalmy

    La vaisseau appareille à l'aurore. Un quartier-maître vocifère les ordres de manœuvre. Mal réveillés, les hommes lâchent un filet de jurons avant de monter aux vergues. Dès la sortie du pont, la houle se fait plus vigoureuse, frappant les voiles avec des claquements de fouet. Le capitaine se tient à l'ombre de la misaine, s'assurant qu'on évite les écueils. Une fois certain d'avoir atteint la pleine mer, il hurle à son second :
    - Cap sur la Terre sainte, monsieur Martin !

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation


  • Par Wewillcarryyouoverthemountains, aujourd'hui


    Intérieur nuit de Marisha Pessl

    C'est terrible de mentir. C'est un champ qu'on n'arrête pas de semer, d'arroser et de labourer, mais rien ne poussera jamais dessus.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation


  • Par levanahbatiah, aujourd'hui


    La confrérie des chasseurs de livres de Raphael Jerusalmy

    Dans son esprit, le Carmel est une immense montagne aux pics ornés de croix géantes qui percent les nuages. La Samarie est un jardin édénique, empli de fleurs aux mille couleurs, où batifolent ânes blancs et brebis frisées. Sans oublier les hydres et les cyclopes.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Wewillcarryyouoverthemountains, aujourd'hui


    Intérieur nuit de Marisha Pessl

    Ce n'étais jamais l'événement lui-même qui nous ravageait, inlassablement, mais la perception que l'on en avait.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Pixie-Flore, aujourd'hui


    Journal d'une petite écolière, livre de lecture et de composition pour la préparation au certificat d'études primaires, d'après les cahiers d'une élève, par Claire Nectoux, 3e édition de Claire Nectoux

    Le livre éclaire la vie; mais la vie à son tour éclaire le livre; c'est pourquoi il est bon de relire à quelques années de distance un livre qui nous a impressionné.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par mob39, aujourd'hui


    Pensées, provocs et autres volutes de Serge Gainsbourg

    Jacques Brel, un jour, me dit : " Tu ne réussiras que quand tu auras conscience que tu es un crooner ! " Je lui dis : " Moi, un crooner, avec ma sale gueule ? " Eh bien, à l'analyse, il avait vu juste : L'Eau à la bouche, Je t'aime moi non plus, Je suis venu te dire que je m'en vais... Ce sont des chansons de crooner. De crooner destroy, mais de crooner !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par pied2chien, aujourd'hui


    Defonce de Mark Haskell Smith

    Il vit la jeune femme déballer son petit paquet, et se sentit étrangement émoustillé par le son du papier froissé. Elle en sortit un livre dont la couverture annonçait : Um Deux Passeando pela Brisa da Tarde.
    « Tu es Portugaise ? » dit-il sans avoir voulu poser une question. Elle acquiesça. « Et toi, tu es Américain.
    – Californien. Los Angelino. » Il étira trop le « Angelino » en essayant d’accentuer la prononciation espagnole, mais le « g » resta coincé dans sa gorge comme un gros chewing-gum, ce qui donna l’impression qu’il était frappé d’un défaut d’élocution.
    Elle sourit de plus belle. « Un Californien complètement défoncé. »
    Miro haussa les épaules. Que pouvait-il répondre ? Elle avait raison. Il regarda par la fenêtre, sans savoir comment poursuivre cette conversation, et pas franchement convaincu que c’était la meilleure chose à faire. Il fut distrait par un camion de livraison et les motifs dessinés par la pluie dans les flaques ponctuant le trottoir

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Miaka, aujourd'hui


    Animale, tome 2 : La prophétie de la Reine des neiges de Victor Dixen

    Il retourna l’enveloppe pour tenter d’y déceler une adresse, un nom de ville, un indice pour contacter l’expéditrice. Il ne trouva rien de tout cela. Je n’attends pas de réponse à cette lettre, avait écrit Blonde dès les premières lignes. Elle n’avait laissé aucune piste derrière elle.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Miaka, aujourd'hui


    Animale, tome 2 : La prophétie de la Reine des neiges de Victor Dixen

    Deux choses frappèrent simultanément mon esprit affolé : d’une part, la voix ne s’était pas exprimée en danois, mais en français ; d’autre part, elle avait prononcé un nom que j’avais déjà entendu, un nom qui était inextricablement lié à mon passé. Un éclair déchira le ciel, illuminant le visage de la créature. Je ne pus retenir un cri de terreur. Le front, les tempes, les joues dévorés par une barbe drue : la face était entièrement couverte de poils roux. Seule ressortait dans ce masque rouge une rangée de dents jaunes et pointues, qui s’avançait comme la mandibule d »un gorille monstrueux, et des yeux brillants, humides, vides. Un fracas métallique retentit, m’arrachant à cette terrible contemplation. La chaîne reliée à la taille de la créature s’était tendue à bloc, l’empêchant d’avancer davantage. Entre les hallebardes de pluie, je vis qu’elle était attachée non pas à un, mais à trois troncs de bouleaux.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Miaka, aujourd'hui


    Animale, tome 2 : La prophétie de la Reine des neiges de Victor Dixen

    Il en sortit une liasse de feuilles – non pas dix, non pas vingt, mais au moins une cinquantaine. Cinquante feuilles couvertes d’une écriture fine, qui semblait couler comme l’eau d’un fleuve, onduler comme les vagues d’un océan. Le jeune homme sentit la tête lui tourner, à voir toutes ces lettres, toutes ces lignes, tout ce plein, lui qui depuis des mois luttait contre l’angoisse de la page blanche. Au bout de quelques instants de vertige, le flou laissa la place au net, les mots prirent un sens.

    Tout ce que vous pensez savoir de moi est faux.

    C’était la première phrase. Une phrase qui sonnait comme une menace, comme une promesse. Une phrase qui réveilla le coeur de Hans au creux de sa poitrine glacée, qui enflamma ses souvenirs au fond de son cerveau.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par jeliscurieux, aujourd'hui


    L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

    Un roman tout doux mis en scène par une plume délicate et sensible qui aborde avec rondeur les blessures de ces femmes.
    Roman contemporain sur le thème de la solitude, du retranchement mais aussi des rencontres sur internet ou issues du fruit du hasard...

    On découvre une à une ces locataires, le récit passe de l'une à l'autre comme pour mieux faire connaissance.

    J'ai passé un très bon moment,
    c'est à la fois écrit simplement et plein de subtilité.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par mahaultb, aujourd'hui


    Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

    Les yeux des êtres vivants possèdent la plus étonnante des propriétés : le regard. On ne dit pas des oreilles des créatures qu'elles ont des "écoutard", ni de leurs narines qu'elles ont un "sentard" ou un "reniflard".
    Qu'est-ce que le regard? C'est inexprimable. Aucun mot ne peut approcher son essence étrange. Et pourtant, le regard existe. Il y a même peu de réalités qui existent à ce point.
    Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et les yeux qui n'en ont pas ? Cette différence a un nom : c'est la vie. La vie commence là où commence le regard.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par levanahbatiah, aujourd'hui


    Churchill m'a menti de Caroline Grimm

    L'argent n'a pas d'odeur, pas de mémoire, seul compte que nous sommes riches à foison.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par mob39, aujourd'hui


    Pensées, provocs et autres volutes de Serge Gainsbourg

    Un artiste ? C'est un gentleman de l'inutile. Pas dégueu... Ou alors "le prince de l'inutile". Classieux, non ?

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par levanahbatiah, aujourd'hui


    Churchill m'a menti de Caroline Grimm

    Les disparus ne sont plus, pertes et profits, on fera les comptes plus tard, ou plutôt nous ne ferons jamais les comptes, on a tous trop à y perdre, une réputation, un honneur, une dignité, une fierté.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Danieljean, aujourd'hui


    Initiations lamaïques de Alexandra David-Néel

    [...Si l'on admet, comme le font les Thibétains que, certaines personnes sont capables de rendre leurs pensées visibles et même tangibles en créant de toutes pièces un fantôme, ces phénomènes s'expliquent aisément.

    L'on peut aussi croire qu'au moment ou ceux-ci se produisent, l'esprit des assistants étant concentré sur une même idée ou sur une même personnalité, cette unité de pensée favorise grandement la formation d'une vision.

    Les traditions et les légendes rapportent un bon nombre de ces faits surprenants mais, de façon générale, leurs descriptions se répètent et il y a peu de variété dans les types d'apparitions.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par mahaultb, aujourd'hui


    Pierre et Jean de Guy de Maupassant

    Il se mit à réfléchir profondément à ce problème physiologique de l'impression produite par un fait sur l'être instinctif et créant en lui un courant d'idées et de sensations douloureuses ou joyeuses, contraires à celles que désire, qu'appelle, que juge bonnes et saines l'être pensant, devenu supérieur à lui-même par la culture de son intelligence.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par Tatooa, aujourd'hui


    Le Cycle des démons, tome hors-série collector : L'Or de Brayan de Peter V. Brett

    Le soleil du désert était accablant. Au-delà de la chaleur ou de l'éclat de ses rayons, il était un véritable fardeau, une force oppressante qui s'abattait sur les épaules d'Arlen. Très souvent il se surprit à s'incliner, comme sous la pression de l'astre du jour.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par levanahbatiah, aujourd'hui


    Churchill m'a menti de Caroline Grimm

    Nous sommes des morts vivants, et souvent, nous sommes plus morts que vivants. La phrase tourne dans ma tête. Le printemps chante. J'essaie de ne plus l'entendre, de le nier, cela me surprend tant, un printemps qui chante.
    Je suis un mort-vivant. Qu'est-ce qui est vivant, qu'est-ce qui est mort ?
    C'est vivant autour de moi, mort à l'intérieur.
    Morts, mes membres, dont il ne reste que des os, mort mon regard, mortes mes pensées, mais vivante ma mémoire. Pourquoi ai-je gardé la mémoire ? Pourquoi cette injustice ? De ma mémoire ne s'éveillent que des images qui me mettent des larmes aux yeux.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


> voir plus

Lecteurs actifs cette semaine

Dernières critiques

  • Par babichon, Aujourd'hui

    Le plus bel endroit du monde est ici

    Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à lire un livre. Ce roman est d'une poésie enchanteresse et d'une douceur incroyable, il se dévore et on arrive au bout essoufflé...

  • Par andena, Aujourd'hui

    Le coup du sort

    En découvrant le résumé, celui-ci m'a plus qu'intrigué tant par l'histoire mais aussi par l'évocation d'un pompier ;) Ici nous découvrons Katelyn, une femme d'affaires froide, distante avec...