> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Eric Kayser
    Eric Kayser
    The Larousse Book of Bread: Eric Kayser Eric Kayser is a fifth generation French baker and the..
  • Russell Banks
    Russell Banks
    Russel Banks. Librairie Millepages. Réseau Librest Rencontre avec Russel Banks à la librairie..
  • Jordi Lafebre
    Jordi Lafebre
    Angoulême 2015 - jour 1 Malgré la pluie, le froid et la sécurité renforcée, les festivaliers..

Devenez jury du concours Nos lecteurs ont du talent
Rendez-vous à Angoulême !
Quand nos membres rencontrent Chimamanda Ngozi Adichie

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Mehdi  Mehdi Ben Cheikh

    C`est vous, Mehdi Ben Cheikh, qui êtes à l`origine de la Tour Paris 13. Comment en êtes-vous venu au Street Art ? Avez-vous toujours baigné dans cet univers artistique ? 

    Après avoir fait des études d’art plastique à la Sorbonne, j’ai enseigné l’art pendant huit ans, et en parallèle, en 2004 j’ai décidé d’ouvrir ma propre Galerie dans le 13 ème arrondissement parisien. L’art urbain a toujours été mon courant de prédilection, de part son côté « in situ », il brasse problématiques sociales et urbaines, il est finalement une expression ultra contemporain de l’art et surtout une expression totalement universelle, assise sur une base très populaire. J’ai toujours admiré l’énergie des artistes de ce mouvement et c’est ce que me plait le plus.


    La Tour Paris 13 était une exposition d`art éphémère qui a eu lieu à Paris pendant un mois et réunissant plus de 105 artistes issus d`une quinzaine de pays différents. On parle de près de 30 000 visiteurs. Avez-vous été surpris par le succès de l`exposition ? Combien de visiteurs prévoyiez-vous à l`origine ? 

    Nous savions qu’à la base nous faisions un projet hors du commun, qui n’avait jamais été fait auparavant. De part le nombre d’artistes rassemblés mais aussi de part le lieu en lui même : une tour d’habitation vouée à la destruction. Nous savions que cela allait avoir un certain succès, mais ne nous...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Taniguchi met ici en scène la rencontre entre deux adolescents dans le Japon de l'entre-deux guerres (1925-1932). T...


"Lorsqu'un Don Juan se retrouve prisonnier sur une île remplie de femmes... Céleste Bompard est un « Coq en l'air », un as de la...


La Colline, Alexandria Quelque temps après la Guerre totale. Une autre vie commence pour les surviva...


Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’ava...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Celinette33, Aujourd'hui

    Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

    Un pur moment de lecture !
    Connaissant le blog de l'auteure et ayant lu la nouvelle à la base de l'histoire, je savais que je me délecterai de ce roman ...
    Je n'ai pas été déçue : le temps me manquait mais si j'avais pu je l'aurais dévoré en une nuit ; on a tellement envie de connaitre la suite !
    On se retrouve forcément un peu dans ces 3 femmes qui sont chacune à leur façon des héroïnes ...
    A lire sans attendre !
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par ladyoga, Aujourd'hui

    Paris vu du ciel de Yann Arthus-Bertrand

    Paris. Paris comme je ne l'ai jamais vu. Paris comme je ne le verrai probablement jamais.
    Paris vu du ciel. 95 pages de magnifiques photographies de Paris vu du ciel et ses principaux monuments , quelques lignes d'introduction français / anglais pour chacune des cinq parties.
    J'ai été très contente d'admirer les belles photos de Yann Arthus-Bertrand.
    Mais un peu déçue par le format de ce livre ( une page de 13 cm par 21 cm ne permet pas d'apprécier totalement le travail du photographe et ne le met pas en valeur), un peu déçue également que quelques pages soient abîmées au milieu du livre...
    Je remercie Masse Critique et les Éditions du Chêne pour cet ouvrage et pour le temps que j'ai passé à le feuilleter en rêvant de ... Paris.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par sld09, Aujourd'hui

    Le secret du Docteur Barry de Sylvie Ouellette

    Cette biographie romancée est essentiellement axée sur le parcours professionnel du docteur Barry (sans doute parce que les archives disponibles concernaient uniquement, ou presque, sa carrière médicale dans l'armée). On y découvre le destin d'une femme d'exception qui non seulement a réussi à bluffer tout le monde jusqu'à sa mort (même en tant que lecteur, il m'arrivait d'oublier que ce n'était pas l'histoire d'un homme que je lisais), mais qui en plus est parvenue à se distinguer en devenant l'un des meilleurs médecins de son époque.

    J'ai juste trouvé dommage que l'auteur survole un peu trop vite les années dans la seconde moitié du roman, effleurant à peine des sujets qui auraient peut-être mérité d'être davantage développés (comme la rencontre de James Miranda Barry avec Florence Nightingale par exemple).

    Mon côté "fleur bleue" regrette un peu que l'intrigue ne soit pas plus romantique, mais comme il s'agit d'une biographie, je reconnais que Sylvie Ouellette pouvait difficilement réinventer l'Histoire...
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Lusit8no, Aujourd'hui

    Art sublime et ultime des points vitaux de Centre national...

    Les défis de type "on va se battre à la loyale entre hommes" ou "sors dehors si t'es z'un n'homme !" ne concernent pas le "fair play" à l'anglaise.
    Ethologiquement décryptées, ces provocations signifient "battons-nous entre mâles de la même espèce pour savoir qui est le dominant" et "sors dehors, si tu es un singe comme moi et non pas une autre espèce animale, comme tu en as l'air". Car aucune des lois du rituel n'est totalement oubliée dans les portions primitives de notre cerveau.
    > lire la suite

  • Par manU17, Aujourd'hui

    CINEMA BOX de Paolo Mereghetti

    Un réalisateur doit être flic, sage-femme, psychanalyste, flatteur et bâtard.

    Billy wilder

  • Par Pixie-Flore, Aujourd'hui

    Hannibal Lecter - Les origines du mal de Thomas Harris

    A l'automne de cette année-là, on lui a présenté une petite soeur, Mischa. Par devers lui, il s'est dit qu'elle ressemblait à un écureuil rouge et ridé, et il a déploré qu'elle n'ait pas hérité de la beauté de leur mère. Se sentant usurpé et trahi, il s'est fait la réflexion que rien n'aurait été plus pratique que de voir l'aigle, qui parfois planait au-dessus du château, fondre sur l'enfançon pour la transporter avec ménagement jusqu'à une ferme paisible dans un pays lointain dont tous les habitants ressembleraient eux aussi à des écureuils et où elle ne serait donc pas une rareté. En même temps, il s'est rendu compte qu'il l'aimait d'un amour qu'il lui était impossible de nier, et qu'il attendait avec impatience le moment où il pourrait lui montrer et lui expliquer des choses, quand elle serait assez grande pour s'étonner et s'émerveiller [...]
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio