> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Ken Follett
    Ken Follett
    En route pour l'Histoire avec Ken Follett 8 - Londres Dernier épisode d'En route pour..
  • Raphaël Fejtö
    Raphaël Fejtö
    Raphaël Fejtö - La vie à deux, ou presque .Nadia Butaud vous présente le livre de Raphaël Fejtö..
  • Bruno Deniel-Laurent
    Bruno Deniel-Laurent
    Bruno Deniel-Laurent - L'idiot du palais .Bruno Deniel-Laurent vous présente son ouvrage "L'idiot..

Nouvelle compétition de quiz : l'érotisme en littérature
Notre entretien avec Carine Fontaine, éditrice jeunesse
Les meilleurs livres de la rentrée littéraire 2014

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Jean-Louis  Jean-Louis Fournier

    Quel a été l`élément déclencheur de la rédaction de ce livre ?

    L`achat d`une brosse à dent dans un hypermarché, il y en avait, cinq cent sortes...


    Est-ce que la société a toujours souffert du "trop" ou est-ce un phénomène récent ?

    Ca empire, le marketing envahit tout, la société transforme les citoyens en client.


    Vous-même, avez-vous toujours porté ce regard sur notre société de consommation et ses travers ou est-ce un ras le bol récent ?

    Un ras le bol récent.


    Si nous sommes aujourd`hui envahis par le « trop de choix, trop de beurre, trop d`argent, trop de gâteaux… », de quoi manquons-nous en revanche ?

    De simplicité, de sobriété, de frugalité, d`authenticité.


    Pour beaucoup de gens, avoir beaucoup de choix est une chance. Pourquoi cela n`en est pas vraiment une selon vous ?

    Trop de choix ce n`est plus le choix, c`est l`embarras du choix. Le bonheur ne peut pas être associé à l`abondance de bien.


    Vous aviez déjà fait part de votre « mauvaise humeur » dans un précédent livre paru en 2012. le billet d`humeur est-il un genre ou exercice de style qui vous plait particulièrement ?

    > lire la suite




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Un portrait sensible et fascinant d’un artiste jamais égalé ! Ce diptyque nous entraîne dans l’...


Une réécriture des contes de fées dans un décor steampunk Il était une fois un couple de fées, le...


Après un dernier briefing, Rick rassemble ses troupes et va au Sanctuaire. Il annonce ...


Frankie Pratt a 17 ans lorsqu'elle commence son journal de bord, armée de la machine à écrire - une Corona -...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Patroth, Aujourd'hui

    Paris insolite de Jean-Paul Clébert

    Très bon livre sur le Paris d'avant 1960; Beaucoup d'anecdotes d'une vie de marginal , très touchant.
    On y découvre un Paris inconnu qui a bien changé depuis....C'était une autre époque...

    • Livres 4.00/5
    Par lyoko, Aujourd'hui

    Les rats de James Herbert

    Je n'aime déjà pas ces bestioles à la base... je dois être un peu maso sur les bords pour aborder un tel livre...Londres est complètement envahie par ces petites bêtes.. pas si petites que ça d'ailleurs. La population est terrorisée .. on le serait à moins !!
    Une chose est sûre , c'est que à côté de la terreur, les dirigeants sont tous les même.. ils cachent la menace et les dangers pour éviter la panique de la population !! Est-ce une bonne chose, cela reste à voir. De même que l'ambition des politiques passe parfois avant l'intérêt de la nation et le bien être de la population.

    L'auteur est un maître dans la description de la terreur et du machiavélisme des rats. Néanmoins certains points restent encore obscurs.. tout n'est pas dit dans ce premier tome... et ma curiosité est plus forte que mon dégoût des rats, je vais donc poursuivre sur le tome 2 de cette trilogie
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Aifelle, Aujourd'hui

    La part des nuages de Thomas Vinau

    Thomas Vinau, c'est avant tout une sensibilité à fleur de peau, une attention aux petites choses de la vie, une pudeur qui met de la distance avec la difficulté d'être, le tout baigné dans une poésie qui semble innée chez lui.

    Après l'angoisse de la paternité (Nos cheveux blanchiront avec nos yeux), le retour à la maison de l'enfance (Ici ça va), voici des temps plus désenchantés. La femme aimée est partie, laissant Joseph s'occuper de leur fils de 7 ans, Noé. Le roman se déroule sur une semaine, celle où Noé va passer huit jours chez sa mère, laissant Joseph déboussolé, ne sachant que faire de ce temps vide devant lui. Il va se réfugier dans la cabane de son fils, bricolée dans un cerisier et se laisser dériver doucement, observer la nature, les nuages, en se gavant de nourriture régressive et en picolant.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Alfaric, Aujourd'hui

    Les révélations de Riyria, tome 3 : L'Empire de Nyphron de Michael J. Sullivan

    - Mais pendant un instant, il a failli changer le destin de cette ville, fit remarquer la jeune femme.
    - Non, il n’aurait fait que remettre le pouvoir entre d’autres mains. Le cours des choses serait resté le même. Le pouvoir s’élève délicatement vers les sommets avec une cruauté déguisé en bienveillance… et qui parvient souvent à passer pour telle. Avec les hommes, il n’y a pas d’autre solution. C’est un système naturel, comme le temps. Et nous ne pouvons pas le contrôler.
    Arista réfléchit un instant et leva les yeux au ciel. Puis elle déclara d’un air de défi :
    - Je n’en suis pas si sûre.
    > lire la suite

  • Par Aifelle, Aujourd'hui

    La part des nuages de Thomas Vinau

    "La peur et la joie. Pile ou face. On vit toute une vie avec ça. La peur ou la joie. Etre une pièce. On tombe d'un côté ou de l'autre. On choisit, plus ou moins, de quel coté on tombe. La joie est le dos de la peur. Quand l'une s'éloigne, on distingue le sourire sur le visage de l'autre. On est les deux. Une pièce. Qui vole en l'air. Qui tourne. Qui tombe. S'il n'y a rien ou personne pour nous lancer une nouvelle fois. On reste en bas".
    > lire la suite

  • Par Nastasia-B, Aujourd'hui

    Le Génie des alpages, tome 5 : Les intondables de F'Murr

    LE CHIEN (qui parle à deux aigles) : Que fait ce prédateur céans — ça n'est pas son territoire, ici ?...
    LE PREMIER AIGLE : Il ne peut plus retrouver son aire.
    LE CHIEN : Ben il n'a qu'à réciter.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio