> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Renée Robitaille
    Renée Robitaille
    Renée Robitaille : La journée des pets et des rots Entretien avec la conteuse Renée..
  • Pascal Ory
    Pascal Ory
    Peut-on rire de tout ? .Le dessin de presse, depuis les caricatures danoises en 2005, constitue un..
  • Dany Laferrière
    Dany Laferrière
    Dany Laferrière: Journal d'un écrivain en pyjama

Recevez un des deux romans à paraître de Linwood Barclay
Gagnez le premier roman d'Alain Gillot et venez le rencontrer
Participez au Prix des Lectrices 2015

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Frédéric  Frédéric Aribit

    Dans Trois langues dans ma bouche, le narrateur redécouvre, presque subitement, la langue de son enfance, c`est-à-dire le basque, une langue qu`il n`a jamais vraiment apprise. Comment expliquer cette redécouverte ? Que provoque-t-elle pour le narrateur ?

    C`est comme une mémoire enfouie qui revient à travers quelques mots en basque que le narrateur entend de la bouche de sa mère, à la manière d`une madeleine de Proust.


    Par accident, on retrouve parfois des pans entiers de mémoire qui surgissent, qui jaillissent à partir de quelques mots entendus au hasard d`une conversation. Les mots font rejaillir des souvenirs, et inversement les souvenirs font rejaillir toute une langue. Au départ ce sont quelques bribes seulement, quelques comptines d`enfance peut-être, et tout à coup c`est un rideau qui tombe et un théâtre de souvenirs qui s`ouvre derrière. Et il redécouvre alors une langue oubliée.

    La langue basque a d`ailleurs ceci de particulier que c`est une langue menacée qui aurait pu disparaître de la surface de la Terre. C`est la métaphore même de la langue de l`enfance, que nous avons tous sue puis parfois oubliée. C`est en cela qu`il ne s`agit pas d`une autobiographie : cela n`aurait pas eu de sens de raconter ma vie...



> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Après leur première collaboration sur American Vampire Legacy, les deux plus grands talents actuels de l’industrie des comics, Scot...


112 pages N&B + couleur...


Le jour de son mariage, Simon aperçoit Héléna sur la grande place de la mairie de Nice. Héléna, la beauté de sa classe quand il était enfant...


Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d'un ancien mineur devenu millionnaire vers le fil...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Kawane, Aujourd'hui

    Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle : Les chaussures neuves ; Les montres molles ; Bizarre... bizarre de Claude Ponti

    le monde de Ponti est EXTRA ORDINAIRE fourmillant de petits détails, qui distille une poésie et une empathie immédiate avec les personnages.

    • Livres 0.00/5
    Par fx131, Aujourd'hui

    Cosmos de Michel Onfray

    J'étais un grand admirateur d'Onfray , depuis des années , jusqu'à ce qu'il ne vire réac , grand ami de Finkielkraut...
    J'ai lu ce texte , cadeau d'une amie très chère ..
    Et j'en ai encore mal aux yeux ...
    Depuis quand les écologistes sont des réacs pathétiques , anti jeunes , confis dans une vision rance de la société ?
    Onfray s'est perdu et il à perdu définitivement un lecteur assidu .....
    A fuir absolument !
    0\5
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par SophieLesBasBleus, Aujourd'hui

    Ciels de Loire de Emmanuelle Guattari

    Avec "Ciels de Loire" Emmanuelle Guattari poursuit le récit de ses souvenirs d'enfance, initié avec son livre précédent : "La petite Borde". Récit est sans doute inapproprié en ce que le terme sous-entend de linéarité chronologique, car il s'agit plutôt ici de reminiscences contées en un apparent désordre. De très courts chapitres font la part belle à des évènements qui peuvent sembler anecdotiques mais qui revêtent les couleurs sépias d'un monde disparu : des liens familiaux qui se distendent, des lieux et des personnes proches qui se transforment, des sensations, des émotions... Tout un territoire intime se dévoile par fragments à travers une écriture qui rappelle parfois celle des haïkus. Chagrins, éclats de rire, mystères du monde des adultes, découvertes... jalonnent ce chemin parcouru à rebours du temps.
    Un livre qui m'a beaucoup touchée par la mélancolie pudique qu'il dégage au détour de certaines pages.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Groucho, Aujourd'hui

    Une poignée de seigle de Agatha Christie

    - Ce qui me tracasse, dit Miss Marple, de sa petite voix fluette, c'est le cintre !
    - Le cintre ?
    - Oui, ce cintre à vêtement que l'assassin lui a accroché au nez !
    Pat hocha la tête.
    - Cette macabre mise en scène, reprit Miss Marple, cette brimade posthume, c'est cela qui m'a indigné ! Faire ça à une morte, à la femme qu'on vient de tuer. C'est inimaginable ! C'est révoltant !
    > lire la suite

  • Par Fanbooks76, Aujourd'hui

    L'Initiée: De main de maître, T2 de Lorelei James

    - Je n'ai pas envie de bien me comporter envers toi, chéri, répliqua-t-elle.
    - Qu'est ce qui te prend? Je ne comprends pas cet accès de jalousie. Cela ne te ressemble pas.
    - Et toi, qu'est-ce qui t'as pris d'embaucher une actrice porno?
    Surtout, ne pas rire!
    - Tu me fais tout un plat à cause de Katie?
    - Absolument. Quans est ce que tu l'as embauchée? Pendant que nous étions en froid? Parce que je te préviens que si tu as couché avec elle, tu vas entendre parler de moi!
    - Calme toi! C'est absurde.
    - C'est ça, si tu crois que je vais me taire, tu ...
    Il lui plaqua la main sur la bouche.
    - Du calme! ordonna-t-il. Et ouvre grand les oreilles car je ne le répéterai pas deux fois.
    Elle battit des paupières.
    - Toi et moi nous sortons ensemble, ce qui veut dire que je ne regarde pas les autres femmes de façon dont je posze les yeux sur toi. Je ne ressens pour aucune ce que j'éprouve pour toi. Pigé? Et ne va surtout pas imaginer que je ficherais notre relation en l'air pour la première venue. Tu me fais confiance, oui ou non?
    Il retira sa main de sa bouche, et lui relâcha les poignets.
    Elle l'observa sans mot dire, ce qui lui ressemblait absolument pas. Puis elle posa sa main sur son torse.
    - Je me suis mise dans une colère monstrueuse , et toi, voilà ce que tu me dis... Je suis désarçonnée.
    - Qu'est ce que j'aurai dû dire? Que le fait que tu sois jalouse m'excite follement?
    Et sur ces mots, il se pressa contre elle pour qu'elle puisse mesurer la force de son érection.
    Amery rejeta la tête en arrière.
    - Oh c'est pour moi, ça?
    - C'est à dire?
    - Tu es sûr que tu n'étais pas dans cet état avant que je pénètre dans ton bureau?
    Ronin émit une sorte de grognement sceptique.
    - OK... Tu me provoques, c'est ça? La seule à me rendre si dur, c'est toi. Et je vais te le prouver, ajouta-t-il contre son oreille
    > lire la suite

  • Par Fanbooks76, Aujourd'hui

    After, saison 3 de Anna Todd

    - Ce ponton est un peu brinquebalant, mais il est costaud. Il faudrait que je trouve quelqu'un du coin pour me le réparer...
    Nous suivons Ken jusqu'au bateau.
    Le jardin à l'arrière de la maison mène directement à la mer et la vue est incroyable. Les vagues s'écrasent sur les rochers qui bordent la côte. Instinctivement, je marche dans les pas d'Hardin.
    - Qu'est ce que tu as?
    - Rien. Je suis juste un peu nerveuse.
    Il se retourne et me fait face, puis il glisse les mains dans les poches arrière de mon jean.
    - Ce n'est que de l'eau, Bébé. Ca va aller.
    Il sourit, mais je e sais s'il se moque de moi ou s'il est sincère. C'est seulement quand ses lèvres frôlent ma joue que mes angoisses disparaissent.
    - J'oubliais que tu as peur de l'eau.
    Il me serre plus fort.
    - Je n'ai pas peur de l'eau...à la piscine.
    - Et dans les rivières?
    Ses yeux pétillent. Je souris en y repensant.
    - Dans une rivière en particulier.
    J'étais nerveuse ce jour-là. Hardin avait réussi à me convaincre d'entrer dans l'eau en passant un marché. Il avait promis de répondre à une de mes sempiternelles questions à son sujet si je relevais le défi. Cette époque me semble si lointaine et à la fois si actuelle.
    Hardin m'attrape la main tandis que nous suivons sa famille sur le ponton jusqu'au navire incroyablement impressionnant qui nous attend au bout. Je n'y connais rien en bateau, mais je crois que celui-ci est particulièrement luxueux. Je n'ai jamais vu de yacht, mais il est bien plus gros que tous les bateaux de pêche que j'ai vus/
    - C'est immense!
    - Chut, arrête de parler de ma queue devant ma famille.
    J'adore son état d'esprit, espiègle et grognon. Son sourire est contagieux. Mais soudain le ponton craque sous mes pas et je me colle contre Hardin, affolée.
    - Attention à la marche, crie Ken en grimpant à l'échelle.
    Hardin me caresse le dos en m'aidant à me monter à l'échelle.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio