> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?- 3e partie : les questions avec le public Débat (en trois parties)..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?– 1ère partie : les exposés Débat (en trois parties) entre Carlo..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ? - 2e partie : le débat Débat (en trois parties) entre Carlo Rovelli et..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Le nouveau Le Chat est de sortie. Comme le précédent, La bible selon Le Chat...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Rennath, Aujourd'hui

    Ombres et soleil de Dominique Sylvain

    Beaucoup plus passionnant que le 1er tome, on comprend enfin quelque chose dans les personnages et les histoires. Le livre est agréable à lire et il y a un bon suspense.

    • Livres 2.00/5
    Par Rennath, Aujourd'hui

    Guerre sale de Dominique Sylvain

    On retrouve les héroïnes Lola et Ingrid, l'histoire est plus noire que ces précédents romans. Il est difficile de se mettre dedans (trop de personnages et de politique ?) mais à la fin cela devient vraiment passionnant et on a envie de lire la suite.

    • Livres 0.00/5
    Par trust_me, Aujourd'hui

    Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Patrick Modiano

    Presque rien. C'est par ces deux mots que commencent le nouveau Modiano. Tout est dit, fermez le ban. L'art du presque rien est sa signature, incontestablement. Une fois encore, ne cherchez ici nulle intrigue, nulle histoire. On y croit pourtant au départ. Le personnage central, Jean Daragane, reçoit l'appel d'un inconnu qui lui affirme avoir retrouvé son carnet d'adresse. Ils conviennent d'un rendez-vous et Daragane comprend rapidement que son bon samaritain n'est pas si innocent qu'il en a l'air. Il s'intéresse de près a l'un des noms inscrits dans le carnet et voudrait en savoir davantage. On se dit que ça va mal tourner, que l'intensité dramatique va aller crescendo jusqu'aux révélations fracassantes. On se trompe, évidemment. Tout cela n'est que prétexte à une nouvelle variation sur les souvenirs et l'oubli. Ce nom qui, de prime abord, ne dit rien à Daragane, va peu à peu déchirer le voile de la mémoire et lui faire remonter le fil du temps.


    L’œuvre de Modiano est comme un puzzle dont chaque pièce semble identique. Il faut juste repérer l'infime variation qui permettra de l'imbriquer parmi les autres. L'enquête intime se pare ici d'un halo brumeux qui s'opacifie au fil des pages. Comme d'habitude oserais-je dire. Et comme d'habitude, le lecteur musarde, s'égare, se promène entre les ombres. Soyons clair, si vous n'aimez pas l'univers modianesque, ce nouveau roman ne vous fera pas changer d'avis. Mais si comme moi vous appréciez cet univers où prédominent une certain forme de nonchalance, une fausse insignifiance et une douceur diffuse, n'hésitez pas. Si vous aimez les antihéros solitaires et un peu perdus, les blessures tues, les souvenirs d'enfance douloureux et la mélancolie, vous y trouverez votre compte.


    Et l'écriture me direz-vous ? Et bien elle aussi est comme d'habitude. Sans éclats, sans cris. D'une neutralité au charme fou. Ce charme qui, chez Modiano, vous étreint et jamais ne vous lâche. En tout cas en ce qui me concerne.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Medusa, Aujourd'hui

    Lutte Ouvrière n°85 de Lutte Ouvrière

    Avec 668 057 voix, soit 2,30 % des suffrages exprimés le 26 avril 1981, les résultats électoraux d’Arlette Laguiller et de Lutte Ouvrière se caractérisent par une constance et une stabilité qui se confirment au travers des différents scrutins auxquels nous avons participé au cours de ces dernières années.

    > lire la suite

  • Par florencemullot, Aujourd'hui

    La trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge rubis de Kerstin Gier

    - Comment le sais-tu ?
    - Parce que les vampires n’existent pas, Gwendolyn.
    - Ah oui ? S’il y a des machines à remonter le temps (et des gens qui sont capables de vous toucher ou de vous étrangler à distance, pensai-je) pourquoi les vampires n’existeraient-ils pas ? Tu as regardé ses yeux ? On dirait des trous noirs.
    > lire la suite

  • Par colimasson, Aujourd'hui

    Le monde comme volonté et comme représentation de Arthur Schopenhauer

    Mon point de vue est uniquement celui de la réflexion, consultation de la raison toujours fidèlement communiquée, jamais je ne recours à l’inspiration, qu’on décore du titre d’intuition intellectuelle ou de connaissance absolue, mais dont le véritable nom serait jactance vide et charlatanisme.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio