> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Jean-Luc Gaspard
    Jean-Luc Gaspard
    LA SOUFFRANCE DE L'ÊTRE : Formes modernes et traitements Sous la direction de Jean-Luc..
  • Lisa Carver
    Lisa Carver
    LADYLAND, anthologie de littérature féminine américaine LADYLAND est une anthologie de..
  • Wilfrid Lupano
    Wilfrid Lupano
    Wilfrid Lupano et Paul Cauuet en interview sur PlaneteBD.com .Paul Cauuet et Wilfrid Lupano ont..

Le 24 avril, recevez un livre en l'échange d'une critique !
Gagnez peut-être une Babelio Box !
Challenge : La Première Guerre mondiale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Camille  Camille Emmanuelle

    Comment s`est opérée la sélection des lieux conseillés dans le livre ? Quels types de lieux avez-vous voulu mettre en avant ?

    J`ai sélectionné une soixantaine de lieux ou d`expériences. J`ai privilégié la diversité des lieux (cela va de la créatrice de lingerie, à la boutique de sex toys, jusqu`au club BDSM). L`idée était de montrer comment Paris peut être une capitale érotique, si on s`amuse à la voir ainsi. Proust a écrit « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Dans ce livre, j`ai tenté d`apporter un regard érotique et léger sur la capitale.



    Y a-t-il au contraire des lieux que vous avez voulu garder pour vous ? Des adresses que vous avez voulu écarter ?

    Il y a, à Paris, beaucoup de clubs libertins, mais je ne voulais pas faire un « guide libertin », donc je n`en ai sélectionné que six. Par ailleurs, il y a des lieux gays, où en tant que femme, je n`étais la bienvenue. Mais j`ai trouvé une solution : j`ai missionné un ami journaliste !



    Qu`est-ce qui vous a le plus surpris à propos du Paris coquin au cours de vos pérégrinations nocturnes ?

    Dans les « guides roses » de l`entre deux-guerres, ou dans les revues...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Face à la colère des villageois, et alors qu'Aaricia semble croire que Thorgal est bel et bi...


"C'est ainsi qu'a commencé cette semaine extravagante. Extravagante à l'échelle d'une vie où il ne s'était finalement rie...


Il est L'oracle. Au travers de 5 tomes il voyage en Grèce antique et conte les vengeances de 5 mortels contre les...


Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Momiji, Aujourd'hui

    J'apprends l'anglais avec Cat and Mouse : Feelings de Stéphane Husar

    Cat and Mouse sont deux amis qui s’ennuient un après-midi… Par chance, le cirque débarque ! Beaucoup d’émotions en vue pour nos deux compagnons qui font s’amuser, connaître des situations impressionnantes, s’offrir un goûter épicurien et tout ça, en anglais !

    Cat and Mouse, c’est une collection de livres qui permet d’initier les plus petits à l’anglais en mariant l’utile à l’agréable. La thématique abordée, celle des émotions, est mise en place avec une histoire courte, drôle et dynamique, un très bon cocktail pour retenir l’attention des enfants.
    Mais surtout, le livre est accompagné d’un CD qui permet d’écouter les dialogues avec une ambiance sonore réaliste, qui nous plonge dans le récit, permet de faire travailler l’oralité et de se sensibiliser à la variété des accents. En effet, vous vous en apercevrez rapidement, notre souris est british et notre chat, américain !
    Sans tomber dans la liste à apprendre par coeur, le vocabulaire de ce volume est une base parfaite pour apprendre à exprimer ce qu’on ressent.

    Ce que j’ai particulièrement aimé, en plus de la démarche pédagogique très réussie, c’est le soin apporté à l’ouvrage papier : un format carré facilement manipulable, un grand soin dans la fabrication avec des couleurs vives, des effets de matière en couverture qui apportent beaucoup de tonus. C’est déjà un très bon point qui à mon sens donne envie à l’enfant de s’intéresser au livre. Les illustrations sont très expressives et mignonnes tout plein, adaptées au public concerné. Les dialogues sont bien mis en page (jeu de couleurs des bulles…), permettant à l’enfant d’être autonome dans sa lecture et son écoute. Bien évidemment, si votre enfant n’a pas encore appris à lire, ce n’est pas un souci, vous pouvez l’accompagner dans le déchiffrement des textes et travailler les textes à l’oral avec lui/elle. En effet, le CD est composé dans un premier temps de plages d’écoute du récit, mais dans un second temps, chaque page répète les dialogues de manière plus lente pour que l’enfant s’entraîne à prononcer. Tout à la fin, pour continuer à s’amuser et à l’occasion pour réviser, un lexique du vocabulaire récapitule les émotions, mais aussi quelques mots relatifs au cirque (chapiteau…) et quelques expressions génériques (glace, bravo !…).

    Enfin, une souris amie avec un chat, ça amène également une touche de poésie et un beau message sur l’amitié !

    ABC Melody a tout bon avec ce livre ludique et riche d’apprentissage, dont j’aimerais beaucoup découvrir désormais d’autres volumes de niveaux différents (ici, nous sommes dans un niveau 3). Et comme il en faut pour tous les goûts, une version numérique est téléchargeable sur différents stores.

    Un grand merci à Babelio et aux éditions ABC Melody pour cette très belle découverte (et une mention particulière à Lucie pour son envoi personnalisé très apprécié !).
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Lecume-des-mots, Aujourd'hui

    Naissances de Danielle Steel

    Ce livre est en réalité trois récits racontés en parallèles les uns des autres. On suit l'histoire de trois couples que l'on découvre le jour de leur mariage. Ils sont tous différents mais rencontrent des difficultés similaires.

    Et leur plus grande difficulté, se sont les enfants. Diana rêve d'enfants, et elle jalouse ses deux soeurs déjà mères plusieurs fois ! Pourquoi n'y arrive-t-elle pas elle aussi ? Charlie, orphelin, s'imagine père d'une grande famille. Mais il vient d'épouser Barbara, qui ne pense qu'à lancer sa carrière et ne veux surtout pas d'enfant. Quand à Pilar, elle a toujours pensé que les enfants ne sont pas une obligation et qu'elle ne ressentirait jamais le besoin d'être mère, jusqu'à ce que son envie d'enfanter s'éveille à l'aube de la quarantaine.

    J'ai adoré ces trois couples, qui se battent pour maintenir leur union malgré le fait que leurs rêves s'envolent. Danielle Steel nous montre bien l'espoir d'une naissance, puis la déception que l'on peut ressentir lorsqu'une fois de plus ça n'a pas fonctionné.

    Plusieurs sujets sont abordés dans ce livre, tel que la stérilité aussi bien chez l'homme que chez la femme, ainsi que l'insémination, l'accouchement, le drame de l'enfant mort-né et l'adoption. Des sujets parfois durs qui nous montrent aussi tous les examens médicaux que cela entraîne pour les couples qui ont des difficultés à concevoir un enfant.

    Cependant, l'auteur termine ces récits sur une note d'espoir. Il y a eu le bonheur du mariage, puis les galères et les déceptions mais malgré tout on sait qu'ils vont se relever si ce n'est pas déjà fait. Une lecture coup de coeur, avec des personnages très attachants et le point fort de suivre trois couples différents.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par Noctenbule, Aujourd'hui

    Le sumo qui ne pouvait pas grossir de Eric-Emmanuel Schmitt

    Il y a des rencontres qui peuvent changer une vie, même si c'est un homme qui dit qu'il voit en vous un gros. Jun va découvrir en lui une force qui surpasser tout ce qu'il a pu croire.

    Jun, 15 ans a fuit sa maison et sa famille pour vivre dans la rue à Tokyo. Pour survivre, il vole et il vend des produits dans la rue. Mais un jour, un homme l'aborde et lui dit qu'il voit un gros en lui et lui propose de venir voir un match de sumo. Il veut bien à condition qu'on le paie pour cela. Chose qui va le surprendre, l'homme va lui proposer de l'argent. Bien entendu, il va le prendre mais ne va pas se rendre au match.

    Lorsque l'homme revient et lui signifie qu'il n'est pas venu. Il préfère l'ignorer. Toutefois, un moment il va être dans une merde noir et va chercher un refuge. Qu'une seule possibilité se propose à lui : aller à la rencontre de cette personne. Pour être accepté, il va devoir travailler et encore plus difficilement que les autres. La solution pour progresser n'est pas dans l'effort physique ni alimentaire. Elle est dans la tête.

    Eric-Emmanuel Schmitt m'a proposé un délicat et subtile voyage vers la spiritualité bouddhiste. Apprendre à faire la paix en soi et s'ouvrir à tout ce qui nous entoure et alors le monde va changer. Amener avec délicatesse, je me suis attachée à ce jeune garçon rebelle et têtu qui va apprendre à changer pour se rencontrer. Ce n'est pas le nombre de pages qui fait la force d'un livre, c'est le bon usage des mots utilisés.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par petitegiboulee, Aujourd'hui

    Enclave, tome 3 : La horde de Ann Aguirre

    J'aurais dû rester près de toi, soupira-t-il. Quans tu as coulé, j'ai cru mourir. J'ai retenu mon souffle jusqu'à ce que tu retrouves le tien.

  • Par Jangelis, Aujourd'hui

    Au carnaval des animaux de Marianne Dubuc

    L’araignée à longues pattes poilues se déguise ...

    en joli coquelicot.

    Le joli coquelicot se déguise ...

    Les fleurs, ça ne se déguise pas, mais ça sent TRÈS bon.
    Puis la coccinelle se déguise ...

  • Par jeannebertrand, Aujourd'hui

    La plage d'Ostende de Jacqueline Harpman

    Elle portait un éternel demi-sourire, comme d'autres un bijou dont elles ne se séparaient jamais. Sans aucun doute, elle était particulièrement enchantée qu'on fût là, ou bien on venait de dire une chose exquise? Il fallait un moment pour s'apercevoir que le sourire ne la quittait pas, qu'il s'adressait indifféremment à tout ce qu'elle voyait, la rue à traverser, sa soupe ou un passant. Si on lui parlait, elle venait à un air de ravissement pur, mais tout s'arrêtait et après un moment on avait une curieuse impression de vide et on se rendait compte que le sourire se promenait également sur chaque détail qui lui était donné de rencontrer. Si bien qu'on en venait à deviner que c'était un masque. Un jour de lassitude, son mari révéla qu'elle continuait à sourire en dormant et, quand elle enterra sa mère d'abord, son père ensuite, sans changer d'expression, on forma l'hypothèse qu'elle ne pouvait pas se défaire d'une sorte de crispation involontaire qui frappait certains muscles de son visage, même au sein d'une dispute ou au plus vif des remontrances qu'il pouvait lui advenir d'endurer, si bien qu'elle donnait à croire à ceux qui ne la connaissaient pas qu'elle se moquait d'eux. Elle avait toujours l'air d'être sur le point de se répandre en volupté et pour finit jetait la confusion dans les esprits. Peu après la fin de la guerre, elle se tua d'une balle dans la tête sans laisser de lettre, on la retrouva souriant et nul ne sut jamais à quoi. On l'enterra ainsi, et si l'éternité existe, elle y entra telle qu'elle avait toujours été, prête au ravissement pour ne jamais l'atteindre et semer, là-bas, la même perplexité qu'ici. (page 311)
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

roman   aventure   littérature   récits   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   témoignage   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   psychologie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   italie   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio