> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Valérie Lejeune
    Valérie Lejeune
    TENDANCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES DE LA VALEUR EN ENTREPRISE - Valérie Lejeune..
  • Valérie Zenatti
    Valérie Zenatti
    Autour d'un verre avec Valérie Zenatti .Avec "Jacob,Jacob" (l'Olivier), Valérie Zenatti signe un..
  • Hugo Ehrhard
    Hugo Ehrhard
    Hugo Ehrhard - L?automne des incompris .Hugo Ehrhard vous présente son ouvrage "L?automne des..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Notre entretien avec Carine Fontaine, éditrice jeunesse
Les meilleurs livres de la rentrée littéraire 2014

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alice  Alice Scarling

    .

    Sascha est l`héroïne de votre premier roman, Requiem pour Sascha, tome 1 : Lacrimosa. Un peu rebelle et quelque peu blasée, il faut un certain temps au lecteur pour l`apprécier. Comment la définiriez-vous ?

    Sascha est une fille "paumée". Son histoire personnelle compliquée en a fait une personne peu sûre d`elle qui sait que la moindre faille peut représenter un danger mortel ; alors elle se blinde contre le monde extérieur, fait semblant d`être bien plus assurée que ce qu`elle n`est, ce qui n`est sûrement pas la meilleure façon d`aborder les choses. Elle ne veut pas qu`on puisse percer son armure donc elle se cache derrière ses attitudes rebelles et blasées. C`est une "badass" à la fragilité cachée.


    Ce premier tome raconte une histoire de vengeance mais ne se résume pas à cette intrigue. Que cherche Sascha tout au long de ce roman ? Retrouver ses origines ?

    Comme je le disais, Sascha est paumée. Paumée au point d`ignorer même ce qu`elle cherche. Elle pense vouloir venger les bonnes sœurs et souhaiter mener une vie normale mais les deux sont incompatibles et elle est incapable de choisir. C`est ce déchirement profond qui la fait avancer, pas toujours dans la bonne direction.
    Sans le savoir, ce qu`elle cherche, c`est une sorte de...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



NC...


A la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l'espace fait d'éther, q...


Miss Peregrine et les Enfants Particuliers a été la surprise best-seller 2011 – un mélange...


Pourquoi le chiffre de 50 000 victimes revient-il aussi souvent dans les médias améric...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par melina1965, Aujourd'hui

    En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis

    Fuir l’engrenage de la violence !


    …car s’est bien de fuite dont il s’agit là, fuite face l'hostilité verbale et physique, fuite face à la misère et à un avenir tout tracé !

    Le jeune Eddy est quotidiennement confronté à la violence, celle dont il est témoin – de classe sociale, du sexisme, du racisme et de la sexualité - et celle dont il est victime - humiliations permanentes, coups et crachats – au sein de sa famille, à l’école, dans le village et parmi ses pairs.

    L'exclusion dont il fait l'objet pourrait conditionner toute sa perception du monde et des autres mais il finit par assumer son homosexualité et par imposer son désir de quitter son milieu abandonnant ainsi le manteau de la honte pour une fierté nouvelle.

    Nous sommes là en présence d’une écriture forte et sans pathos qui conduit le lecteur loin des sentiers battus de la littérature d’aujourd’hui.

    Une vraie réussite littéraire que ce roman d’apprentissage !

    Edouard Louis parle de son livre sur le site de la librairie Mollat...
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par dido600, Aujourd'hui

    Maigret a peur de Georges Simenon

    Revenant d'un congrès de la police qui s'est tenu à Bordeaux, Maigret s'arrête à Fontenay-le-Comte pour saluer son ami, le juge Chabot. Celui-ci lui apprend que deux meurtres ont été commis dans la ville ; l'une des victimes est Robert de Courçon, un hobereau farfelu ; l'autre est la veuve Gibon, une sage-femme. Maigret est à peine arrivé qu'un vieil ivrogne, Gobillard, est assassiné à son tour. Le corps a été découvert par Alain Vernoux de Courçon, neveu de Robert, qui confie à Maigret et à Chabot que les assassinats doivent être l'œuvre d'un fou, puisque les victimes n'ont aucun lien entre elles Entre temps la peur s’installent dans la ville .L’énigme nous tient en haleine le long de l’histoire .un style simple avec beaucoup de dialogue. Le dédale sera résolu grâce a’ la persévérance et la placidité de Maigret Enfin un bon roman de littérature policière classique
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Sabine59144, Aujourd'hui

    Un long moment de silence de Paul Colize

    Un policier excellent où l'enquête est menée par un fils qui cherche à comprendre pourquoi son père a été tué dans un attentat en Egypte, longtemps auparavant.. Le personnage du fils est d'emblée antipathique, asocial, violent dans le sexe. On sent une rage ,un dégoût qui s'expliqueront de mieux en mieux au fil des révélations, concernant sa mère notamment. En parallèle, on suit le parcours d'un autre personnage, Nathan, engagé après la guerre au sein des " chats" , un groupe vengeur juif poursuivant les nazis impunis. Le destin des deux hommes se croisera... La note finale de l'auteur aux lecteurs rend le livre encore plus poignant. Une belle réussite de cet auteur belge.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Pharmakon, Aujourd'hui

    Fondements de la métaphysique des moeurs de Emmanuel Kant

    "Il faut que nous puissions vouloir que ce qui est une maxime de notre action devienne une loi universelle ; c'est là le canon qui permet l'appréciation morale de notre action en général".

  • Par Soleney, Aujourd'hui

    La vampire, tome 2 : Sang noir de Christopher Pike

    — Alisa, êtes-vous normale ?
    — Quelle est votre opinion personnelle ?
    — Non, nous n'êtes pas normale.
    D'une main, je tape sa cuisse.
    — Parfait. Continuez à penser de cette façon.

  • Par jovidalens, Aujourd'hui

    Lignes de faille de Nancy Huston

    ...je ne sais pas pourquoi maman m'a donné un nom comme ça, une fois je lui ai posé la question mais elle m'a juste dit qu'elle trouvait ça joli. Sadie contient aussi le mot "sad", triste, et même si elle ne l'a pas fait exprès, ce qu'elle a sur les bras (ou plutôt loin des bras, la plupart du temps) est une petite fille bien triste.
    Chaque jour a son parfum de tristesse bien à lui, je le reconnais dès que je me réveille le matin, lundi parce que c'est le premier jour de la semaine et qu'il me reste cinq journées d'école à tirer, mardi à cause de mon cours de danse classique, mercredi à cause du cours de gym à l'école, jeudi à cause des jeannettes, vendredi à cause de mon cours de piano, samedi parce que je dois changer mes draps, dimanche à cause de l'église.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio