> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Gilles Bornais
    Gilles Bornais
    Gilles Bornais - J'ai toujours aimé ma femme .Gilles Bornais vous présente son ouvrage "J'ai..
  • Michele Astrud
    Michele Astrud
    Michèle Astrud - Jour de l'effondrement .Viviane du Guiny vous présente l'ouvrage de Michèle..
  • Rufus Dayglo
    Rufus Dayglo
    Rufus Dayglo en interview sur PlaneteBD.com .

Découvrez la lecture commune du mois de juillet
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Jouez autour du thème

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Pascal  Pascal Ory

    Pascal Ory, vous avez publié il y a quelques mois le Dictionnaire des étrangers qui ont fait la France. Comment est né ce projet ?


    Au fond, c`est la découverte, il y a un quart de siècle, du musée américain de l`immigration, à Ellis Island, qui est à l`origine de ce livre. J`avais été séduit par sa muséographie, très novatrice à l`époque, qui impliquait fortement les visiteurs. Mais la conclusion que j`en tirais était au second degré : la France était elle aussi, comme les États-Unis ou le Canada -et au contraire de quasiment toutes les autres nations européennes-, un pays d`immigration, à cette réserve près qu`elle ne l`affichait pas, qu`elle ne construisait pas son mythe national autour de l`immigration, alors que les pays d`immigration neufs, eux, s`en glorifiaient. De retour en France, je fis une note en ce sens à Jack Lang, alors ministre de la Culture. Dans l`immédiat cela n`a rien donné, malgré la mobilisation de plusieurs historiens comme Pierre Milza. Jacques Chirac a repris le dossier, ce qui a donné la Cité nationale de l`histoire de l`immigration. Restait, à mes yeux, que la France devait disposer d`un second lieu de mémoire,...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



C'est dans la ville d'Aspen logée dans le froid du nord que commence cette histoire... Alors qu...


Je m'appelle Eugène Ysaÿe. Je suis violoniste. Le Gouverneur m'avait invité au Congo pour donner un concert. Je comptais passer ens...


Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’i...


1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Laviniaa, Aujourd'hui

    Le club des tongs, tome 2 de Ellen Richardson

    Lizzie vient passer les vacances chez sa tante sur Sunday Island. Seule, elle s'ennuie énormément et ne peut s'empêcher de penser à sa mère morte quatre mois plus tôt d'un cancer. Une mystérieuse carte aux trésors déposée sur son lit va la mener à Tash et Sierra, deux autres jeunes filles qui passent également l'été sur l'île. Une grande et belle amitié va se construire et une foule d'aventures attend nos héroïnes..

    Comme les deux tomes sortent en même temps je me suis dit que je pouvais bien vous parler de mon ressenti général en une fois. Celui-ci est que.. Et bien que j'ai vachement aimé, pour être honnête. Avec cette ambiance de vacances j'avoue que des petites lectures légères comme celles-ci me font énormément de bien, mon cerveau est ravi quand je le met en pause et que je le laisse lire des petites histoires sans prise de tête, des lectures qui me donnent l'impression d'avoir dix ans à nouveau. Alors bon, dire que j'achèterais cette saga pour moi toute seule serait un peu exagéré.. Par contre, si j'avais une fille, je lui offrirais volontiers puis les lui volerais discrètement pendant qu'elle dort. Histoire qu'elle ait pas honte de moi quoi.

    J'y retrouve un petit côté Cathy Cassidy avec ses filles au chocolat, vraiment. On y retrouve tous les thèmes abordés dans les livres pour grands enfants ainsi que quelques ingrédients supplémentaires pour la petite touche en plus: l'amitié, l'amour, le deuil, les voyages, les aventures, les trésors, la famille, la tolérance et.. les animaux. Très important les animaux! (Ce dont je suis le moins fan, j'avoue. Il est loin le temps où je potassais amoureusement des grands tableaux sur les cétacés..) Je ne dirais pas que je me suis attachée à elles car tout est très rapide et très simple mais je les ai trouvées mignonnes et adorables, je sais que c'est le genre de livre que j'aurais adoré en étant gamine, le genre qu'on amène à l'école et qu'on prête à toutes ses copines.

    Bref, que dire de plus? Je retrouverai ces trois jeunes demoiselles avec plaisir et je conseille à toutes les mamans de les acheter à leurs fifilles. Ou à leurs garçons qui aiment les histoires de fifilles. Puis de leur voler, tout simplement.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Laviniaa, Aujourd'hui

    Le club des tongs, tome 1 de Ellen Richardson

    Lizzie vient passer les vacances chez sa tante sur Sunday Island. Seule, elle s'ennuie énormément et ne peut s'empêcher de penser à sa mère morte quatre mois plus tôt d'un cancer. Une mystérieuse carte aux trésors déposée sur son lit va la mener à Tash et Sierra, deux autres jeunes filles qui passent également l'été sur l'île. Une grande et belle amitié va se construire et une foule d'aventures attend nos héroïnes..

    Comme les deux tomes sortent en même temps je me suis dit que je pouvais bien vous parler de mon ressenti général en une fois. Celui-ci est que.. Et bien que j'ai vachement aimé, pour être honnête. Avec cette ambiance de vacances j'avoue que des petites lectures légères comme celles-ci me font énormément de bien, mon cerveau est ravi quand je le met en pause et que je le laisse lire des petites histoires sans prise de tête, des lectures qui me donnent l'impression d'avoir dix ans à nouveau. Alors bon, dire que j'achèterais cette saga pour moi toute seule serait un peu exagéré.. Par contre, si j'avais une fille, je lui offrirais volontiers puis les lui volerais discrètement pendant qu'elle dort. Histoire qu'elle ait pas honte de moi quoi.

    J'y retrouve un petit côté Cathy Cassidy avec ses filles au chocolat, vraiment. On y retrouve tous les thèmes abordés dans les livres pour grands enfants ainsi que quelques ingrédients supplémentaires pour la petite touche en plus: l'amitié, l'amour, le deuil, les voyages, les aventures, les trésors, la famille, la tolérance et.. les animaux. Très important les animaux! (Ce dont je suis le moins fan, j'avoue. Il est loin le temps où je potassais amoureusement des grands tableaux sur les cétacés..) Je ne dirais pas que je me suis attachée à elles car tout est très rapide et très simple mais je les ai trouvées mignonnes et adorables, je sais que c'est le genre de livre que j'aurais adoré en étant gamine, le genre qu'on amène à l'école et qu'on prête à toutes ses copines.

    Bref, que dire de plus? Je retrouverai ces trois jeunes demoiselles avec plaisir et je conseille à toutes les mamans de les acheter à leurs fifilles. Ou à leurs garçons qui aiment les histoires de fifilles. Puis de leur voler, tout simplement.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Kenehan, Aujourd'hui

    Les Chroniques des vampires, tome 4 : Le Voleur de corps de Anne Rice

    Avec "Le voleur de corps", Lestat reprend sa plume pour la troisième fois dans les Chroniques des Vampires. Ce quatrième tome de la saga pourrait faire pâle figure à côté de "La Reine des Damnés". Mais Lestat prend soin de nous prévenir sur cette nouvelle aventure : "Vous n'avez pas besoin d'avoir lu tous ces livres pour comprendre celui-ci. Et vous n'y trouverez pas non plus les milliers de personnages qui peuplaient "La Reine des Damnés". Pas un instant la civilisation occidentale ne vacillera au bord du gouffre. Vous n'y rencontrerez pas davantage de révélations datant du fond des âges ni de vieillards proférant des demi-vérités, des énigmes et des réponses encourageantes qui en fait n'existent pas et n'ont jamais existé. Non, tout cela, je l'ai déjà fait."
    C'est un récit définitivement plus intime parce qu'il se centre sur Lestat : "Il s'agit d'un récit contemporain. Ne vous y trompez pas, il appartient bien aux Chroniques des Vampires. Mais c'en est le premier volume véritablement moderne, car il accepte l'horrifiante absurdité de l'existence depuis son commencement, et il nous entraîne dans l'esprit et dans l'âme de son héros - devinez donc de qui il s'agit ! - pour d'étonnantes découvertes."

    C'est un vrai plaisir que de retrouver Lestat dans ces pages et je me demande encore pourquoi je n'ai toujours pas achevé de lire ces chroniques. Heureusement, l'annonce d'un prochain tome à la rentrée a été un déclic suffisant pour que je m'y remette.

    Si dans "Lestat le Vampire", ce dernier lever le voile sur sa transition d'humain à vampire par le biais de l'énigmatique Magnus, le présent tome renverse la vapeur. En effet, le célèbre vampire va tenter le diable en redevenant humain.

    L'histoire, bien que dépourvu de l'action intense des précédents opus, est agréable à lire. Surtout une fois allongé sur le sable chaud de juillet. Je relèverai malgré tout un défaut majeur : la prévisibilité. Il n'y a pas de surprise dans cet opus car, soit Lestat révèle d'avance certains points comme par exemple le destin de Mojo, soit on s'y attend comme avec les mauvais coups de Raglan James. Je n'ai pas vraiment eu de plaisir en ce qui concerne la succession des évènements si ce n'est de me dire : "j'en étais sûr !". Heureusement, le chapitre 33 répare tout cela ! Le final est savoureux.

    Bon, il me reste encore quelques petits mois pour rattraper mon retard avant la sortie de "Prince Lestat" en octobre !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Pixie-Girl, Aujourd'hui

    Le dominant - Volume 2 de la trilogie « La soumise » de Tara Sue Me

    "Mon matériel de peinture se trouvait sur la table, prêt pour le lendemain, simplement recouvert d’un chiffon. Il eut tôt fait de les repérer et, posant le chandelier, il jeta au feu palette, peintures, tubes, crayons, pinceaux, vernis. Je vis se consumer les couteaux qui se brisèrent en deux ; l’huile et l’essence de térébenthine libérèrent une flamme sifflante en brûlant. Puis il sonna… "
    > lire la suite

  • Par Pixie-Girl, Aujourd'hui

    Le dominant - Volume 2 de la trilogie « La soumise » de Tara Sue Me

    Je respirai un grand coup, ouvris un nouveau document dans mon ordinateur et me mis à taper avec frénésie.

    Nathaniel West est le plus grand imbécile que la terre ait jamais porté.
    Mais qu’est-ce qui t’a pris ?
    Triple buse !

    Abigaïl ouvrit la porte, pénétra dans la pièce et referma le battant derrière elle.
    Un parfait imbécile, voilà ce que tu es.

    Tu es cinglé de l’avoir invitée à venir ici.
    Quelle bourde, tu t’en souviendras longtemps !

    Elle s’immobilisa au milieu de la pièce. Je l’observais du coin de l’œil. Les bras ballants, les pieds écartés de la largeur de ses épaules.
    Zut.
    Zut. Zut. Zut. Zut et zut
    Zut. Zut. Zut. Zut et zut.
    Merde. Merde. Merde.
    Zut et rezut
    > lire la suite

  • Par Sachenka, Aujourd'hui

    L'oeil du léopard de Henning Mankell

    Ses souvenirs sont une forêt devenue broussailleuse et Hans Olofson ne dispose pas d'outils pour déchiffrer son paysage intérieur qu'il a de plus en plus de mal à embrasser du regard.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio