> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Anne-Marie Garat
    Anne-Marie Garat
    Anne-Marie Garat - Amour de loin .Anne-Marie Garat vous présente son ouvrage "Amour de loin"...
  • Lise Charles
    Lise Charles
    LIse Charles Comme Ulysse Éditions P.O.L: Où LIse CHarles lit quelques pages de "Comme Ulysse", à..
  • Mary  Dorsan
    Mary Dorsan
    Mary Dorsan le présent infini s'arrête éditions P.O.L: Où Mary Dorsan lit le premier chapitre de..

Gagnez le dernier roman de Paul Colize et venez le rencontrer
Participez au challenge éditeurs de la rentrée
Prix du roman Fnac : la sélection finale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alice  Alice Moine


    Faits d’hiver raconte le destin de dix hommes et femmes habitant un immeuble, juste avant que ce dernier n’explose à cause d’une fuite de gaz. Veille femme, jeune homme, vous incarnez tous types de profils. De quoi vous êtes-vous inspirée pour imaginer les réactions de chacun ? Certains profils sont-ils plus facile à mettre en scène que d’autres ?


    L`inspiration me vient de mes expériences personnelles, de mes observations et des fruits de mon imagination. Au quotidien, je passe mon temps à me mettre dans la peau des autres, à envisager comment je réagirais à leur place. Dans Faits d`hiver écrit à la première personne, je me suis mise dans la peau d`une vieille femme acariâtre, d`un jeune maquettiste, d`une femme trahie ou d`un garagiste retraité. Il y a un peu de moi dans chacun d`eux mais ils possèdent leur logique propre. L`essentiel est de rester à l`écoute de ces « moi » virtuels.



    Le roman est constitué de dix chapitres, peignant chacun le portrait d’un habitant. Pourquoi avez-vous choisi ce format de nouvelles qui se déroulent dans une temporalité très courte et pas celui d’un unique roman ?


    Les histoires me sont venues les unes après les autres. Un beau jour, j`ai remarqué qu`elles avaient des points communs : une grande ville, l`immeuble… J`ai réuni les destins sous le même toit...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Dans le Paris des années cinquante, où règnent Sartre et l'existentialisme, nous faisons la connaissance de Daniel Br...


Javi, dit le maigrichon, est un adolescent de 16 ans qui, à l'insu de sa famille, a quitté l'école pour devenir une sorte de m...


Une grand-mère habille son petit-fils en petite-fille. Outre une réflexion sur la définition de soi à travers son corps et s...


Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce se...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Auracan, Aujourd'hui

    Fiction Squad T1 de Paul Jenkins

    À découvrir instamment, à la condition de supporter l'irrésistible travestissement des comptines d'antan.

    • Livres 0.00/5
    Par BullesEtOnomatopees, Aujourd'hui

    Black Science Tome 2 de Rick Remender

    Afin de ne pas lasser et d’éviter les répétitions, il faudra trouver de nouveaux ressorts à l'histoire et c’est ce qui semble se passer en fin de volume.

    • Livres 0.00/5
    Par Prudence, Aujourd'hui

    L'intelligence biologique de José Cita

    J'ai retrouvé ce livre derrière un meuble qui était devant une partie de la bibliothèque. En lisant l'arrière je me suis demandée comment j'avais pu me retrouver avec cette chose dans les mains, une dédicace m'informa bien vite qu'il s'agissait d'un cadeau.
    Le quart de couverture que je viens de recopier m'a déjà énervée: l'abus des majuscules (C'EST PAS PARCE QU'ON CRIE QU'ON A RAISON), le mauvais usage des signes de ponctuation!... ça commence mal. Ce genre d'arrière de couverture où on se dit que toutes les phrases rassurantes sont exactement le contraire de la réalité.
    J'ouvre le livre: sur une même page (p107, choisie au hasard), on peut trouver: police normale + souligné + gras-italique + gras-italique-souligné + gras-double souligné.
    La forme est pitoyable et le contenu est pire. C'est juste d'une bêtise absolue.
    Les deux dernières phrases du livre sont "Il suffit de faire preuve de faire preuve de bon sens. C'est ce à quoi je me suis employé tout au long de l'écriture de ce livre" (j'ai respecté l'erreur avec le double espace entre "ce" et "à"). Ha! Ha! Ha! Ça m'a fait penser à ce jour ensoleillé où on m'a conseillé le livre des Bogdanoff en me le mettant dans les mains. Bêtise ou de la malhonnêteté intellectuelle?
    A réserver aux adeptes de l'intelligent design. Ce n'est pas scientifique contrairement à ce que prétend l'arrière de couverture.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par PiertyM, Aujourd'hui

    Cuisine sanglante de Minette Walters

    Les obsessions, sont toujours destructrices.

  • Par stoufnie, Aujourd'hui

    Je n'ai pas toujours été un vieux con de Alexandre Feraga

    Si les vieux radotent, ce n'est pas pour emmerder leur entourage, c'est pour bien garder à l'esprit tous les bons et maivais moments qu'ils ont vécus. Pour se rappeler qu'ils ont eu une vie, que l'état de décrépitude dans lequel ils se trouvent ne résume pas leur existence.

  • Par Unvola, Aujourd'hui

    Communisme et totalitarisme de Stéphane Courtois

    (Page 39) : Dès 1921, le pouvoir soviétique décida de rejeter les données du service de statistique quand elles ne répondaient pas à sa volonté politique. Ainsi la grande famine de 1921-1923 fut-elle en partie provoquée par la décision politique de majorer fortement les estimations de la récolte proposées par les services compétents et de calculer les réquisitions de blé en conséquence. Ayant supprimé la bureaucratie des entreprises privées et refusant de se soumettre aux indications de la bureaucratie d’État, le régime bolchevique était condamné à pratiquer la terreur et le mensonge officiel.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio