> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos


Le 24 avril, recevez un livre en l'échange d'une critique !
Gagnez peut-être une Babelio Box !
Challenge : La Première Guerre mondiale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Camille  Camille Emmanuelle

    Comment s`est opérée la sélection des lieux conseillés dans le livre ? Quels types de lieux avez-vous voulu mettre en avant ?

    J`ai sélectionné une soixantaine de lieux ou d`expériences. J`ai privilégié la diversité des lieux (cela va de la créatrice de lingerie, à la boutique de sex toys, jusqu`au club BDSM). L`idée était de montrer comment Paris peut être une capitale érotique, si on s`amuse à la voir ainsi. Proust a écrit « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Dans ce livre, j`ai tenté d`apporter un regard érotique et léger sur la capitale.



    Y a-t-il au contraire des lieux que vous avez voulu garder pour vous ? Des adresses que vous avez voulu écarter ?

    Il y a, à Paris, beaucoup de clubs libertins, mais je ne voulais pas faire un « guide libertin », donc je n`en ai sélectionné que six. Par ailleurs, il y a des lieux gays, où en tant que femme, je n`étais la bienvenue. Mais j`ai trouvé une solution : j`ai missionné un ami journaliste !



    Qu`est-ce qui vous a le plus surpris à propos du Paris coquin au cours de vos pérégrinations nocturnes ?

    Dans les « guides roses » de l`entre deux-guerres, ou dans les revues...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au ...


Face à la colère des villageois, et alors qu'Aaricia semble croire que Thorgal est bel et bi...


"C'est ainsi qu'a commencé cette semaine extravagante. Extravagante à l'échelle d'une vie où il ne s'était finalement rie...


Il est L'oracle. Au travers de 5 tomes il voyage en Grèce antique et conte les vengeances de 5 mortels contre les...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Smeraldo, Aujourd'hui

    La liste de Siobhan Vivian

    J'ai eu un coup de coeur pour ce livre. Le résumé m'as tout de suite intéresser et, même si il n'y as pas d'action, je doit dire que il m'as fait de l'effet. Lue pendent les grandes vacances, j'en garde de très bon souvenirs. L'histoire est raconter par plusieurs personnes plus ou moins populaires dans le lycée et je trouve que ça donne vraiment l'idée d'un collège. Les beaux sont populaires et vénérer et les moi beau sont traité comme de losers.

    je vous invite chaudement à le lire !

    Ma note : 19.5/20
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par zity, Aujourd'hui

    Mes débuts dans l'art de Christophe Donner

    Ça ressemble fortement à un conte : c'est assez court, on navigue perpétuellement entre le merveilleux (un enfant qui sait dessiner parfaitement sans avoir besoin d'apprendre) et l'étrange (le portrait est affiné la nuit grâce au somnambulisme de David) ; enfin, sous la thématique principale se cachent de nombreux enjeux simplement évoqués et passionnants (le rapport père-fils, la trahison du maître, l'amour, etc.). J'ai beaucoup pensé à Italo Calvino en lisant ce roman, mais on pourrait également faire référence à toute cette tradition du manga où le personnage principal découvre un univers qu'il maîtrise déjà parfaitement (les Gouttes de Dieu par exemple).

    Le roman se lit d'une traite, non pas parce qu'il y aurait un suspense insoutenable mais parce que l'écriture est tellement fluide et l'histoire en même temps si banale et étrange que l'on ne peut pas s'arrêter. La thématique principale est effectivement très rare et pourrait rebuter de prime abord : quelle idée de faire se dérouler un roman jeunesse dans une école d'art où s'affronte un prof épris de la peinture italienne des XVe et XVIe et un prof qui ne jure que par l'art contemporain, Andy Wharol et Marcel Duchamp en tête ? Le roman n'est jamais didactique même s'il est très précis sur certains pans de l'histoire de l'art.

    Enfin, les personnages sont caricaturaux, mais très justes, encore une fois comme dans un conte. Un gros gros gros coup de cœur !
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Ys, Aujourd'hui

    Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

    Comme le fait judicieusement remarquer un des personnages, il y a de la tragédie grecque, dans cette histoire. De la tragédie grecque et du roman à suspense - on savoure les premiers chapitres, presque confortablement, le temps que l'affaire se mette en place, c'est très intéressant tout ça, puis les pages se tournent de plus en plus vite, on veut savoir, bon sang ! comment tout ça va bien pouvoir tourner, avec la certitude croissante que le le dénouement ne pourra qu'être un drame, mais l'espoir, quand même, peut-être... l'auteur ne peut tout de même pas être si cruel avec ses personnages ?

    Des personnages qu'on peut juger un brin stéréotypés, mais qui n'y perdent pas une once de vie pour autant, qui n'en sont peut-être même que plus percutants, car une part d'eux dépasse le seul individu pour toucher à quelque chose de plus large, de plus universel. Face à un grand méchant presque théâtral, pantin vide incarnant tout ce qu'on aime haïr, la vie se débat comme elle peut, ambiguë, complexe, fragile, toujours menacée, justement, par le vide.

    Tout cela pourrait presque être drôle - pour qui aime l'humour noir, le sarcasme grinçant comme une porte de cimetière - si les personnages en question ne devenaient pas si attachants. L'un, encore, est de ceux dont les malheurs peuvent prêter à sourire, malgré la compassion qu'il inspire, mais le destin de l'autre m'a quelque peu brisé le cœur. Il faut dire qu'il était juste fait pour me toucher - l'auteur l'aurait écrit pour moi, il n'aurait guère pu tomber mieux, le salaud !
    Il faudrait du coup que je le relise, ce roman, de manière plus posée, en sachant ce qui va arriver, en essayant de me laisser un peu moins emporter émotionnellement, pour mieux en apprécier tout le reste. La plume incisive, cruelle, réellement drôle parfois et si vivante. L'intérêt de la matière historique dont est pétrie l'histoire.

    Un jour, sans doute, j'y reviendrai. Pour l'instant, dire que j'ai aimé équivaut à un aveu de masochisme - mais il paraît que j'assume assez bien.
    Quant à décider si c'est ou non un "grand Goncourt", la seule initiative me semble beaucoup trop arrogante pour que je m'y risque. Un très bon livre, en tout cas, à mes yeux.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

roman   aventure   littérature   récits   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   témoignage   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   psychologie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   italie   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio