> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Sébastien Roffat
    Sébastien Roffat
    ESTHÉTIQUE ET RÉCEPTION DU DESSIN ANIMÉ FRANÇAIS SOUS L'OCCUPATION (1940-1944) - Sébastien..
  • Pascal Hachet
    Pascal Hachet
    RAHAN CHEZ LE PSYCHANALISTE - Pascal Hachet..
  • Claire Mestre
    Claire Mestre
    MALADIES ET VIOLENCES ORDINAIRES DANS UN HÔPITAL MALGACHE - Claire Mestre..

Devenez jury du concours Nos lecteurs ont du talent
Rendez-vous à Angoulême !
Quand nos membres rencontrent Chimamanda Ngozi Adichie

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Amélie  Amélie Lucas-Gary

    A l`image du Minotaure dans son labyrinthe, ou du gardien d`hôtel du Shining de Stephen King, le gardien de votre livre est intimement lié à sa Grotte. Existerait-il sans elle ? Où s`arrête le gardien, et où commence la grotte ?

    J`aime bien penser leur relation en terme de volume. Ils sont tous les deux à la fois forme et contre-forme : le gardien invente la grotte et en même temps son récit vient épouser les parois de la cavité. L`un commence exactement où l`autre s`arrête.


    Chapitre après chapitre, la Grotte est tour à tour un refuge, une matrice, un boudoir, un musée, une tombe, un piège, un temple, un portail, un inconscient refoulé etc. Aviez-vous une volonté d`épuisement systématique des significations, à la manière d`un Georges Pérec ou d`un Italo Calvino ?

    J`avais davantage à l`esprit un débordement : occuper tout l`espace et même plus. L`aspect parodique de Grotte tient à cette outrance : il se passe beaucoup trop de choses, et en même temps, c`est assez creux, les mots résonnent. Ce paradoxe me réjouit.
    Je n`entretiens pas de rapport particulier avec l`écriture de Georges Pérec.




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Taniguchi met ici en scène la rencontre entre deux adolescents dans le Japon de l'entre-deux guerres (1925-1932). T...


"Lorsqu'un Don Juan se retrouve prisonnier sur une île remplie de femmes... Céleste Bompard est un « Coq en l'air », un as de la...


La Colline, Alexandria Quelque temps après la Guerre totale. Une autre vie commence pour les surviva...


Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’ava...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par m3g_g3ndr0n, Aujourd'hui

    The Lying Game, tome 6 : Pas vu pas pris de Sara Shepard

    Ça y'est, fin d'une admirable série littéraire.
    Chacun des tomes n'étaient pas tous aussi bons les uns que les autres mais le dernier tome m'a plu. Sara Sheppard a su mettre les qualités et défauts des personnes en évidence, ont a enfin eus l'impression de connaitre les personnages.
    L'histoire est aussi devenue beaucoup plus claire et précise lors de ce sixième tome. J'ai commencée à comprendre des choses et j'ai moi-même réussie à démasquer l'assassin. Dans les cinq romans précédents, je ne me serais jamais douté d'un dénouement final de ce genre, mais en lisant les premières phrases du tome 6, je l'ai réalisé par moi-même. J'ai démasqué l'assassin au moment où le corps de Sutton a été découvert. À l'endroit où il a été découvert. Ça m'a rappelé des trucs qu'on avait évoqué dans le troisième tome.
    Ce livre est également le plus intriguant de toute la série : ont sait que la fin approche, qu'on connaitra l'assassin, que les proches de Sutton vont apprendre le décès de leur amie et la présence d'Emma, sa jumelle. Tous le monde va tout savoir. J'ai lue ce livre rapidement, prête à connaître la vérité. C'est une lecture fluide.
    Je le conseille à tous mais lire absolument les tomes précédents avant.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par pve735, Aujourd'hui

    Saint-John Perse : Oeuvres complètes de Saint-John Perse

    Un jour, dans une librairie de livres usagés à Montréal, j'ai ouvert Amers par hasard et j'ai commencé à lire: Et vous mers, qui lisiez dans de plus vastes songes, nous laisserez-vous au rostre de la ville parmi la pierre publique et les pampres de bronze.
    Je suis tombé en amour avec l'ample pulsation de la période de Saint-John Perse, avec ces sonorités qui reviennent avec les images nébuleuses et cette sensation d'histoire ou d'historicité qui nimbe les pages sans que les repères soient suffisamment marquer pour y placer le nom d'un homme ou un lieu avec certitude. J'ai cherché beaucoup de mots dans le dictionnaire, mais jamais je ne me suis découragé de lire cet auteur qui me transporte dans un univers mystérieux. Je le place à l'égal de Baudelaire, dans mon panthéon personnel, un peu plus haut même!
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par m3g_g3ndr0n, Aujourd'hui

    Birth marked, Tome 1 : Rebelle de Caragh M. O'Brien

    C'est un bon livre, une magnifique histoire d'amour entre Gaia et sa mère. Tout au long du roman, ont perçoit bien l'amour qu'elle ressent pour sa mère, tout ce que cette dernière lui a inculquée comme bonnes manières. Gaia est très proche de sa mère et c'est ce qui rend l'histoire époustouflante. Elle ferait n'importe quoi pour elle. Comme pour son père mais qui malheureusement, est décédé avant qu'elle n'ait pu lui dire aurevoir.
    Gaia apprend que toute la vie qu'elle connaissait n'est pas celle qu'elle croyait. Qu'elle ne doit pas se fier sur l'Enclave, qu'ils tuent des innocents comme son père, qu'elle doit agir.
    J'adore le personnage de Gaia, elle est une héro et j'ai adorée lorsqu'elle a sauvée ce bébé de la mort. J'ai versée quelques larmes. Quelqu'un qui frôle la mort pour sauver un bébé, c'est magnifique. D'autant plus que Gaia n'est pas quelqu'un qui se prend pour quelqu'un d'autre : elle est réelle, sympathique et si je pouvais l'a rencontrer dans la vraie vie, je suis certaine qu'elle deviendrait une bonne amie.
    La fin de ce roman m'a beaucoup plue. Forte en surprises, en pleurs, j'ai adorée.
    Je suggère ce livre à tous.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par lyzdekiel, Aujourd'hui

    Le Message Retrouvé : Ou l'horloge de la nuit et du jour de Dieu de Louis Cattiaux

    La victoire secrète sur le monde se parfait dans la solitude de dieu

  • Par manu_deh, Aujourd'hui

    Le jugement de dieu de Henri Troyat

    (Suite au nauffrage de leur bateau, Jacques et son compagnon d'infortune viennent d'atteindre à la nage un rivage inconnu, quelque part en Afrique)


    - "Pourtant, je ne veux pas croire que je ne reverrai jamais la France, Dieppe, Véronique, ..." Et il se mit à pleurer
    (...)
    - "Arrête! Arrête donc bon Dieu! Ou je t'assomme! Tant de chagrin pour une femme, c'est offenser la nature! Après tout, la terre où nous sommes est habitée, sans doute. Et comme le Seigneur a malencontreusement semé des femmes à la surface du monde entier, tu trouveras bien ici quelque noire beauté qui saura te distraire aussi bien qu'une fille de France!"
    - "Une négresse?"
    - " Toutes les femmes sont des négresses quand il fait nuit. Et comme c'est la nuit que les femmes nous sont nécessaires...
    - "Ah! Que tu parles donc légèrement de l'Amour!
    > lire la suite

  • Par princesse_yuni, Aujourd'hui

    Le Monde de Narnia : Intégrale de C.S. Lewis

    cet intégrale est pas mal
    et ce qui me gene ces que a la télé il n'ont pas sorti les 7 tomes ils sont sont sortis en film
    - le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique qui est le 2eme tome
    - le prince caspian qui est le 4eme tome
    - l'odyssé du passeur d'aurore qui est le 5eme tome
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio