> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Yvan Demuy
    Yvan Demuy
    Le rap des Sansoucy La famille Sansoucy dévoile ses talents de rapeur. le rap est tiré du tome..
  • Pascal Le Rest
    Pascal Le Rest
    LES JEUNES, LES DROGUES ET LEURS REPRESENTATIONS - Pascal le Rest..
  • Jérôme Charyn
    Jérôme Charyn
    CHRONIQUE LITTÉRAIRE - Février 2015 - Anne Michel Bronx Amer en treize nouvelles, un voyage au..

Gagnez le premier roman d'Ivan Calbérac et venez le rencontrer
Rejoignez le Club des Lecteurs Relay 2015
Devenez jury du concours Nos lecteurs ont du talent

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Delphine  Delphine Bertholon

    D`où vous est venue l`idée de l`insensibilité physique du personnage principal de votre roman ? Aviez-vous entendu parler d`un tel cas réel, avez-vous fait des recherches médicales ?

    J`aime beaucoup les perturbations sensorielles. J`avais déjà exploré l`hyperacousie dans L`effet Larsen (hypersensibilité au bruit) et, dans une moindre mesure, l`achromatopsie (daltonisme extrême) dans Twist. Si l`hyperacousie est une affection réelle et terrible, je l`avais traitée dans le roman de manière symbolique : quand le sens de la vie est atteint, le sens physique est touché. J`ai poussé cette idée plus loin, avec une maladie qui n`existe pas – en tout cas, pas à un tel degré. Pour l`héroïne des Corps inutiles, cette affection est psychosomatique et, d`un point de vue romanesque, métaphorique. Je suis partie du fait que les victimes de violences, en particulier sexuelles, évoquent souvent l`impression d`un corps anesthésié.


    Votre héroïne cumule les particularités physiques : cheveux roux, yeux vairons… Ce qui lui arrive était-il trop exceptionnel pour arriver à un personnage au physique plus banal ? Est-ce une forme d`adéquation entre son apparence et son âme torturée ?

    Au contraire, j`ai voulu parler d`un fait...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Zack et Archer Goodwoody ont été envoyé à Fort Apache à cause de leur non respect des règles. Fort Ap...


Depuis quelques temps, sur l'église du village, monsieur Garg...


Alors que Louve, toujours traquée par Crow, traverse la forêt pour retrouver son village, Aaricia...


Un petit renard ridicule veut devenir la terreur du poulailler. Le co-réalisateur d'Ernest et Célestine signe un...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 2.00/5
    Par cmeert, Aujourd'hui

    Le Siècle, tome 3 : Aux portes de l'éternité de Ken Follett

    Effectivement : le moins bon de la trilogie. Et mal équilibré : la période Kennedy/Droits civiques tirée en longueur et la fin bâclée : on enjambe un lustre quasi à chaque chapitre.

    • Livres 3.00/5
    Par exarkun1979, Aujourd'hui

    Il ne faut pas parler dans l'ascenseur de Martin Michaud

    Ce roman policier est le premier de Martin Michaud. Il contient beaucoup de qualité mais aussi quelques défauts. La principale qualité du livre est que j'ai vraiment dû attendre d'être presque à la toute fin pour comprendre les raisons du meurtre et savoir qui était le meurtrier.

    Pour le négatif, j'ai moins aimé les clichés fidèles au genre comme entre autre l'enquêteur alcoolique, divorcé qui ne s'entend pas avec son supérieur. Je les ai déjà vus et revus à mainte reprise. SVP nouveaux auteurs, changez de disque!!

    L’histoire était bien ficelée mais je n'ai pas aimé la partie du monde parallèle dans lequel vivrait les gens dans le comas.

    C'est pas mauvais mais ça parait que c'est un premier roman.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par garrytopper9, Aujourd'hui

    Le Chat, Tome 12 : Et vous, chat va ? de Philippe Geluck

    Les critiques sur les tomes du chat ne sont pas bien passionnantes, j’ai le sentiment de dire toujours les mêmes choses. J’adore l’humour de Geluck, ses dessins simplistes sont d’une grande efficacité, et je ne m’en lasse pas.

    Geluck et son chat ont toujours le mot juste pour faire rire, pour dénoncer, ou pour rendre hommage à une situation ou un événement bien précis.
    Comme toujours, du grand Geluck !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio