> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle Un parfum d'herbe coupée Premier roman Préludes, nouveau label éditorial
  • Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle Un parfum d'herbe coupée Préludes, nouveau label éditorial Premier roman
  • Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle
    Nicolas Delesalle Un parfum d'herbe coupée Premier roman Préludes, nouveau label éditorial

Recevez un livre en échange d'une critique mercredi 27 mai
Découvrez notre nouveau dossier sur George Sand
Participez au défi d'écriture autour du thème

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Kettly  Kettly Mars



    Suite au séisme de 2010 en Haïti, Alexandre ne peut plus être pris en charge par l`institution qui le garde. Son retour au sein de sa famille constitue un immense bouleversement, faisant ressurgir secrets et questions. Avec le recul, ce retour est-il une bonne chose pour les personnages principaux ?



    Il ne fallait surtout pas présenter de certitudes. Le sujet de la maladie mentale dans les familles est extrêmement complexe, quelles que soient les sociétés considérées. Oui, je crois qu`avec le recul le retour d`Alexandre parmi les siens est une bonne chose, mais qui n`est pas arrivée sans douleurs. Ce retour d`Alexandre après 40 ans d`enfermement dans une institution psychiatrique est une sorte d`exorcisme, qui va provoquer la cautérisation d`une blessure secrète longtemps portée par chacun des membres de cette famille.




    Eliane, la matriarche est également la narratrice. Pourquoi avoir choisi de vous exprimer au travers de ce personnage ? Vous ressemble-t-elle ?


    Je dirais qu`il y a plusieurs narrateurs dans ce roman polyphonique, mais Eliane est la voix de l`autorité, de la blessure et de l`amour qui s`élève par-dessus celle des autres. Je ne crois pas que ce personnage me ressemble, sinon peut-être par sa façon d`être directe et de ne pas se leurrer d`illusions. A 86 ans, on ne peut plus se...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Avril 1945. Alors qu'Hanna a pour mission de sauver le IIIe Reich, Werner, un ami proche d'elle 15 ans aupa...


Recueil de sept histoires parues au Japon entre 1968 et 1973, dans lesquelles l'angoisse côtoie l'horreur. Elles mette...


Paris 1910. Alors que la ville est envahie par les eaux de la grande crue de la Seine, un couple d'américains croulant sous les ...


Willa Ayre s'est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des peti...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par CruelleIronie, Aujourd'hui

    Gargantua de François Rabelais

    Ce livre est, à mon avis un paradoxe. C'est à la fois comique, léger et lourd de par les répétitions utilisées par l'auteur à répétition (trois pages de jeux de cartes, par exemple).
    J'ai ri à certaines parties, je me suis lassée à d'autres parties, mais en général, j'ai beaucoup apprécié l'absurdité de ce roman.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par CruelleIronie, Aujourd'hui

    La Remontée des cendres de Tahar Ben Jelloun

    J'aime la poésie, mais mon répertoire de celle-ci se compose généralement de poème "naïfs" (même si aucun poème ne l'est réellement) dans le sens ou ceux-ci sont utilisés pour exprimer les sentiments de l'auteur et non pour dénoncer quelque chose (la première guerre du Golf dans ce poème).
    Je n'ai pas été éblouie par la prose de l'auteur, plutôt simple et facile à lire. Non pas que ce soit mal écrit. Les mots sont bien choisis pour provoquer une réaction pour choquer et évoquer la mélancolie de toute ses vies perdues au lecteur, mais j'ai été touchée 'passivement', assez superficiellement. Une fois le poème terminé ma réflexion ne s'est pas continués pour m'empêcher de dormir et me faire questionner tout ce qu'il dénonçait (c'est un sujet auquel je pense assez souvent, mais ce poème ne m'a pas 'hanté' comme je l'aurais espéré d'un thème aussi sombre).
    Pour finir, un poème agréable et simple à lire, même s'il dénonce une situation difficile qu'est la guerre et tous ses morts anonymes.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par CruelleIronie, Aujourd'hui

    Batman : The Killing Joke de Alan Moore

    A cause du challenge reading de variété, j'ai été 'obligée' de me coller à une BD ou un roman graphique. Après quelques recherches sur les 'meilleurs' BD, je suis tombé sur ce tome, étant une fan du Joker [mais pas tant de Batman] et ayant plus ou moins vu que le tôme tournait autour du Joker, je m'y suis lancée.
    Comme vous avez pû le comprendre de cette introduction, moi et la BD ça fait 42, donc je m'y suis mise tout de suite, et la note souffre aussi de mon indifférence quant à la bande-dessinée en elle-même, et ne dénonce pas une critique de celle-ci. [Nota bene : j'ai une édition deluxe de 2008, remasterisée et tout le tralala, avec quelques pages de plus, en VO aussi]
    Commençons par le commencement, avec le 'background' du Joker dans ce tome, j'apprécie pas vraiment le concept d'origine, mais là, je n'ai pas vraiment [à lire : du tout] aimé son passé en lui-même qui, en mon sens, casse le Joker en lui donnant une raison d'être fou, annulant toute la folie /inouïe/ du personnage.
    Je pense d'ailleurs que c'est ma seule critique sur le scénario de cette BD.
    J'ai beaucoup aimé ce que le Joker à fait de Gordon ceci dit.
    Le peu d'apparence de Batman ne ma pas du tout gênée, sinon.
    Je ne vais pas m'attaquer à la fin 'controversée' comme on pourrait dire, je l'ai trouvée assez brutale, comme s'il manquait une page, mais j'ai apprécié cette fin, tout de même.
    En conclusion, je reconnait les qualité de cette BD en tant que BD mais je ne suis toujours pas convertie à la BD.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par M-Morgane-A, Aujourd'hui

    Oceania, Tome 1 : La Prophétie des oiseaux de Hélène Montardre

    Ce n'est pas ce que les gens croient qui est important, c'est ce dont nous sommes capables. A mes côtés, tu as acquis des connaissances, un savoir-faire. J'ignore combien nous somme de par le monde à en posséder une parcelle.

  • Par fanfanouche24, Aujourd'hui

    Caché dans la maison des fous de Didier Daeninckx

    Un aliéné est aussi un homme que la Société n'a pas voulu entendre et qu'elle a voulu empêcher d'émettre d'insupportables vérités. -Antonin Artaud

  • Par LesProdiges, Aujourd'hui

    Notre-Dame des Sept Douleurs de Régine Detambel

    Elle tombera comme un saltimbanque loupe son fil de fer, tandis que le public porte la main à son cœur et que le jongleur, imperturbablement, fait tournoyer ses massues exactes.
    La chute aura forme humaine, bras et jambes battant l'air comme un crawl.
    Dehors c'est la récréation : désordre et bruit discordant.
    Dedans : c'est un merveilleux calme.

    La merveille serait qu'on en reste là.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio