> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Eric Delassus
    Eric Delassus
    TROIS LIVRES - Eric Delassus..
  • Damien Coudier
    Damien Coudier
    Mille et une pages avec le Pigeonnier HORS SERIE - "Ténèbres" présenté par son auteur Damien..
  • Reinhold Messner
    Reinhold Messner
    RENCONTRE avec Reinhold Messner Samedi 20 décembre à 21h Assistez en direct à la soirée..

Gagnez des places pour le festival Livres en tête
On fête Halloween avec un challenge de listes
Découvrez la lecture commune du mois de novembre

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de John  John Burnside

    Le roman se déroule en Norvège. Quel rapport entretenez-vous avec ce pays ? Les légendes norvégiennes ont-elles quelque rapport avec leurs homologues écossaises ?

    La première fois que je suis allé dans le nord de la Norvège, c`était en 1996, pour assister à une conférence. En survolant les îles du comté de Troms, je me suis immédiatement senti chez moi. C`était en juillet donc les nuits étaient assez claires, la terre magnifique, la mer sombre et je dois dire que j`ai toujours eu un faible pour les îles. Pendant quelques années, j`y retournais même tous les ans et les îles de Kvaloya, que m`a fait découvrir mon ami Dag Andersson, sont devenues un point central, non seulement pour ce roman mais aussi pour mes autres écrits.
    Certains mythes norvégiens ont des similitudes avec les histoires écossaises, d`autres sont très différents. J`ai été attiré par les deux, par une sensation de familiarité et d`étrangeté en même temps.


    Il est question, tout au long du roman, d`une mystérieuse créature appelée Huldra, très peu connue en France. Quelles sont les caractéristiques de cette créature ? Qu`est-ce qui vous a intéressé en elle ?

    La Huldra est une femme magnifique, souvent représentée portant une robe rouge, qui rencontre les jeunes gens dans la nature – généralement dans les bois ou les champs, parfois près de la côte - et les...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


L'histoire vraie de Robert Leroy Johnson (1911-1938), guitariste virtuose, mort prématurément à 27 ans. Son talent était ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par PetiteBalabolka, Aujourd'hui

    Le météorologue de Olivier Rolin

    C’est sans doute parce qu’elle est à la fois authentique et « ordinaire » que cette histoire est bouleversante. Cette histoire qu’Olivier Rolin s’efforce de raconter « scrupuleusement », « sans romancer » est celle d’Alexeï Féodossiévitch Vangengheim, météorologue dans l’URSS des années 30, pris dans les rets de la terreur « ordinaire » dès 1934 puis dans ceux de la Grande Terreur en 1937.
    Lors d’une de ses visites en Russie, pays qui attise sa curiosité, son « tropisme », l’auteur a été ému par une série de dessins et d’herbiers, réalisés par Vangengheim entre 1934 et 1937 au cours de sa détention dans le camp des îles Solovki. Emu car ces dessins sont ceux d’un père à sa fille, d’un père qui veut continuer à éduquer son enfant à distance ; ému car celle-ci continuera d’honorer, notamment en éditant les dessins sous forme d’album, la mémoire de celui que la répression stalinienne lui a pris bien trop tôt. Eléonora n’a même pas 4 ans lorsque son père est accusé de « sabotage économique » à grands renforts de faux témoignages et d’une procédure à charge dont on connaît bien aujourd’hui les terribles rouages.
    Pourtant, le météorologue s’efforce de ne pas désespérer et réaffirme sa foi dans le Parti, multipliant les lettres de protestation. Lui qui, noble de naissance n’a pas voulu émigrer en 1917, lui qui a consacré des heures interminables de travail à la construction d’un service météorologique unifié dont les prévisions bénéficient à une agriculture malmenée par les effets de la collectivisation, lui qui sait guider, à travers les glaces, les expéditions polaires, qui a déjà compris tout l’intérêt que vents et soleil pourraient apporter en matière d’énergie, qui a contribué à la grande aventure des aérostats, pionniers de la conquête de l’espace, bref, lui qui a participé avec passion à cette grande espérance née de la Révolution de 1917, cette « utopie », « en passe de devenir réalité », ne peut se résoudre à se croire complètement abandonné et finalement livré à un sort funeste, au fond d’une forêt, en compagnie de 1110 autres « rastrelian » (fusillés).
    Cet espoir déçu émeut et interpelle Rolin dans son parcours personnel. Il le reconnaît avec honnêteté. Ancien militant, il appartient à une génération pour qui cet idéal avait un sens. On comprend mieux pourquoi la trajectoire tragique de Vangengheim, comme celles de milliers d'autres victimes (dont plusieurs noms sont rappelés en forme d'hommage) a pu, à ce point, entrer en résonance chez lui.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Megworld, Hier

    Wizards, tome 2 : Le Sacrifice de Diane Duane

    "Wizards" est une série de romans fantastiques qui s'adresse à des enfants, amateurs de fantastique, dès 10 ans. Le premier tome avait été une chouette lecture et celui-ci confirme mon avis sur la saga. Même si je ne suis pas la cible visée, j'ai passé un sympathique moment de lecture aux côté de nos sorciers en herbe.

    Nita et Kit passent les vacances en compagnie des parents de la jeune fille. Nos jeunes sorciers ne vont pas connaître un été calme puisqu'en croisant une baleine sorcière : S'reee, ils se lancent à nouveau dans une folle aventure. Cette fois, le cadre sera l'univers marin et nos héros vont même devoir se métamorphoser en baleine pour mener à bien leur mission!
    On retrouve dans ce roman les mêmes éléments que dans le premier tome. Sauf que cette fois, nous allons nager! Etant une grande amoureuse des animaux marins, je suis retombée en enfance, en évoluant aux côtés des dauphins et des baleines. Les descriptions sont utiles et ni trop longues pour ne pas décourager les jeunes lecteurs mais bien présentes pour nous laisser imaginer le décor aquatique. Bien sûr, quand on est un peu plus vieux que le public visé, on se dit que certaines choses ne sont pas toujours crédibles et que le roman manque un peu de profondeur. Nita et Kit sont peut-être un peu trop plein de ressources pour qu'on y croit vraiment mais... qu'importe! "Wizards" nous plonge dans un univers merveilleux, on ne s'ennuie pas et c'est tout ce qu'il faut retenir!

    Nita a bien changé, tout comme Kit. Ils ont pris confiance en eux. Ce ne sont plus les enfants rejetés et victimes de moqueries du début, désormais, ce sont de vrais sorciers et ils maîtrisent la magie! Comme avec le premier, j'ai aimé les suivre surtout que Diane Duane développe plus leur personnalité. On commence à sentir une évolution dans leur relation, y aurait-il de la romance dans l'air ? Quand je dis romance, c'est bien sûr mignonnet, ce roman s'adresse à un public jeune, je le rappelle! De plus, on découvre mieux la famille de Nita et notamment sa petite soeur, une vraie chipie, maligne et très attachante!

    Pour conclure, j'ai une préférence pour ce second tome car j'ai plus apprécié l'univers et l'évolution des personnages. Sans être une série incontournable, "Wizards" se lit bien quand on est adulte mais je la conseillerai surtout aux enfants dès la fin primaire, qui arriveront beaucoup plus à s'identifier à Nita ou Kit!

    3,5/5
    Une lecture sympathique!
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par musaraneus, Hier

    Ma chambre des merveilles de Collectif

    Livre reçu dans le cadre de masse critique jeunesse ;

    Au premier abord, on pourrait croire à un livre, mais il s’agit bien d’un « cahier d’activités ».
    Alors autant le dire tout de suite, je ne suis pas fan des « passeports » et Cie, pour un raison simple :
    S’ils sont ludiques et éducatifs, les cahiers d’activités ne sont jamais beaux. Pourquoi ? C’est un mystère, mais les illustrations poétiques et/ou artistiques sont réservées aux albums.
    Mais ça c’était avant, comme dirait le célèbre opticien. Car celui-ci est magnifique !
    Les illustrations à la mode « cabinets de curiosités » du 17ème, sont originales et variées. On a même du mal à entamer les pages armé de ciseaux et de feutres. (Pourtant c’est le but)

    Ici, tout est fait pour faire de vous le parfait petit naturaliste. Les activités s’enchaînent et ne se ressemblent pas :
    On commence, pour se mettre dans l’ambiance, par découper son masque de poulpe, puis on colorie les insectes et les fossiles de sa collection avant de les exposer comme dans un musée.
    On joue ensuite aux 7 erreurs dans un tableau d’Arcimboldo, on bricole des thaumatropes, on crée des animaux imaginaires, on invente des machines étranges à faire pâlir d’envie Jules Verne… Bref, c’est du bonheur pour tous les amateurs de sciences naturelles !

    Et pendant que nos « de Buffon » en herbe se triturent les méninges, créent, inventent, imaginent… les parents s’amusent aussi (oui j’ai toujours rêvé d’être poléo-géologiste !)

    C’est donc une jolie surprise, que je recommande vivement.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par fanfanouche24, Aujourd'hui

    Il faudra repartir. Voyages inédits de Nicolas Bouvier

    Voyageur, Nicolas Bouvier l'est bien-au-delà des canons du -travel writing- dont la vogue lui a néamoins permis d'accéder à la reconnaissance. Si ses observation sont des témoignages historiques (sur l'Allemagne de 1948, la France et l'Afrique du Nord de 1958, l'Indonésie de 1970, la Chine de 1986), elles renvoient surtout l'écho d'une succession de voyages initiatiques aux divers âges de la vie, et en cela elles forment une sorte d'autobiographie involontaire. - introduction de Mario Pasa
    > lire la suite

  • Par musaraneus, Aujourd'hui

    Ma chambre des merveilles de Collectif

    Ce cabinet, c'est mon musée, ma pièce cachée, ma chambre des merveilles. J'y range mes découvertes, j'y classe mes trésors, j'y expose mes secrets. Des milliers d'étiquettes pour des milliers de pièces différentes: pierres, fossiles, os, fioles, plantes, gravures, livres, animaux inconnus, monnaies, coquillages, et même des plans de machines extraordinaires.
    > lire la suite

  • Par Alyenor, Hier

    Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra

    On peut tout savoir sur la vie et sur les hommes, mais que sait-on vraiment sur soi ? Atiq, mon brave, ne cherche pas trop à te compliquer l'existence. Tu ne devineras jamais ce qu'elle te réserve. Arrête de te remplir la tête de fausses idées, de questionnements inextricables, et de raisonnements inutiles. Que tu aies réponse à tout ne te mets pas à l'abri de ce que tait le lendemain. L'érudit savait beaucoup de choses mais ignorait l'essentiel. Vivre, c'est d'abord se tenir prêt à recevoir le ciel sur la tête. SI tu pars du principe que l'existence n'est qu'une épreuve, tu es équipée pour gérer ses peines et ses surprises. Si tu persistes à attendre d'elle ce qu'elle ne peut te donner, c'est la preuve que n'as rien compris. Prends les choses comme elles viennent, n'en fais pas un drame ni un plat : ce n'est pas toi qui mène ta barque, mais le cours de ton destin. [...] Il n'est pire amour que le regard que l'on échange dans une gare lorsque les deux trains vont chacun de son côté.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio