> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Frédéric Lenoir
    Frédéric Lenoir
    Coeur de cristal - Frédéric LENOIR Il était une fois... Dans un royaume lointain, un jeune..
  • Hervé Gagnon
    Hervé Gagnon
    Hervé Gagnon Mai 2014 Entrevue (audio) réalisée à Knowlton dans le cadre du Festival..
  • Félix Leclerc
    Félix Leclerc
    Rature et lit: Métier critique Bienvenue à Rature et lit : métier critique Rature et lit font..

Découvrez notre entretien avec Alex Alice
Découvrez notre nouveau Challenge ABC Critiques
Découvrez la lecture commune du mois d'octobre

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Annie  Annie Pietri

    Dans cette histoire criminelle qui touche de près Louis XIV, le Roi demande à Louis Alexandre Bontemps de mener une enquête "moderne". Qu`est-ce que cela signifie en cette fin de 17ème siècle ? Comment se résolvaient les enquêtes à la cour du Roi ?

    Je ne suis pas une grande spécialiste du droit au 17è siècle, mais en résumé, à cette époque lorsqu`on était accusé d`un délit quelconque, on devait prouver son innocence. Aujourd`hui, le tribunal doit apporter la preuve de la culpabilité du suspect. C`est en demandant au héros du roman de fonctionner de cette manière que Louis XIV veut expérimenter ce qu`il appelle une enquête « moderne ». Bien sûr, cela relève de la fiction. Dans mon scénario, il fallait que je trouve un moyen pour justifier le fait que le roi ne confie pas l`enquête au chef de sa police, mais au héros qui n`a rien à voir avec la police.


    L`histoire commence par la découverte du corps sans vie d`Appolline de Flez-Cluzy. Comment présente-t-on ce type de macabre découverte à des jeunes lecteurs ? Quelles limites vous imposez-vous dans la description de ce genre de scènes ?

    Je ne m`interdis rien, à priori, mais je n`ai pas non plus envie de me lancer dans le genre « gore ».
    En l`occurrence, ce qui arrive à la...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



La vie d'Agatha Christie - auteure de 80 romans et nouvelles vendus à deux milliards d'exemplair...


Dans la campagne angevine, près de Cholet, Pierre Martino découvre qu’il est cocu. Armé d’un fusil, il se rend au motel où sa...


Elevée par les vieilles barbes du Jordan College à Oxford, la jeune Lyra ne pense qu'à faire les qu...


Je me suis levée, les mains tremblantes. J’entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J’ai pris le...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par sweetie9, Aujourd'hui

    Le certificat de Isaac Bashevis Singer

    David Bendiger ressemble comme un frère jumeau à Singer et nous allons passer en sa compagnie quelques semaines à Varsovie àla fin de l'hiver 1922;agé de dix-neuf ans,fragile,timide,sans le sou,il est venu tenter sa chance dans la capitale,habité par deux passions:les femmes et la littérature.
    Tragique,comique,attachant,déchirant,ce livre vous fera passer du rire aux larmes.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par MMChretien, Aujourd'hui

    La face cachée de Margo de John Green

    Quentin est un adolescent discret, sérieux, faisant la fierté de ses parents, et amoureux depuis l'enfance de Margo, sa voisine. Alors qu'ils étaient amis enfants, Margo n'est désormais plus qu'une lycéenne qu'il aperçoit de loin en loin dans les couloirs du lycée, une jeune femme populaire entourée d'amis.
    Un soir pourtant, Margo tape à la vitre de la chambre de Quentin et l'embarque jusqu'au bout de la nuit dans une aventure faite d'intrépidité, d'insouciance, de petites vengeances et de rêverie, avant de s'évanouir dans la nature deux semaines à peine avant la fin de l'année scolaire. Quentin part alors sur les traces de sa camarade disparue en décortiquant, avec l'aide de ses amis Ben, Radar et Lacey, les menus indices qu'elle lui a laissés.

    Une bonne première moitié du roman happe d'abord le lecteur par son rythme entrainant. Les personnages principaux sont attachants, drôles, frais, vifs comme des ados. Le lecteur se laisse alors volontiers entrainer par Margo, avec Quentin, dans leur périple nocturne et tomberait lui aussi presque amoureux de cette jeune fille délurée, infatigable, ingénieuse et espiègle, qui semble différente des autres.
    Mais le roman nous perd par la suite, avec ses longueurs, ses indices qui ne mènent nulle part, et c'est à Margo que l'on finit par en vouloir de nous avoir semés. Le lecteur aux cotés de Quentin dans sa recherche, finit par se détourner d'elle et lui souhaiter de rester là où elle est, si elle ne veut décidément pas qu'on la retrouve.
    J'ai donc d'abord été charmée par ce personnage et sa fraicheur, puis déçue par lui lorsque je me suis aperçue que ce n'était qu'une gamine capricieuse. Malgré un regain de dynamisme dans le rythme de l'histoire dans le dernier quart du roman, la fin est plutôt décevante, et à ce stade ce n'est plus Margo qui emporte mon adhésion mais ses camarades par leur amitié touchante, leur solidarité et leur drôlerie.

    Enfin, je me demande si les lecteurs lycéens se retrouveront dans cadre spatial et social de la jeunesse américaine qui est déployé ici, mettant en scène des adolescents à qui on offre une voiture dès leurs seize ans, préoccupés par le bal du lycée et les admissions dans les grandes universités, ou encore le père du petit copain sortant avec le fusil... autant de motifs moins présents dans le quotidien de nos ados.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Manon-Marie, Aujourd'hui

    Lire au Lit de Sue Gee

    Encore une fois, les éditions Charleston nous montrent la diversité et la qualité de leur catalogue. Et Lire au lit de Sue Gee ne fait pas exception !
    Lire au lit est un roman sur l’amitié. Et pas n’importe laquelle : Dido et Georgia se connaissent depuis très longtemps (elles se sont connues à l’université). Aujourd’hui, proches de la retraite, leur amitié est toujours aussi forte. Mais les drames qui vont les frapper tour à tour vont mettre à mal cette amitié. Georgia a perdu son mari un an auparavant et peine à s’en remettre. Dido de son côté souffre de malaises récurrents et commence à s’inquiéter de sa santé. A cela s’ajoute des suspicions quant à la fidélité de son époux. Que faire ? Vers qui se tourner ? Sans compter que leurs enfants, à l’une comme à l’autre, ne semblent pas trouver leur bonheur. Comment y remédier ? Heureusement que leur passion commune, la lecture, va leur permettre de surmonter toutes ces épreuves !

    Dans l’ensemble, le récit est calme, je dirais presque plat au niveau du rythme. On a l’impression qu’il ne se passe quasiment rien. Au début, il m’a même paru un peu ennuyeux et je ne pensais pas être prise par la lecture, car ce n’est vraiment pas mon genre habituel de roman. Et pourtant, j’ai été surprise au moment de le reposer d’avoir lu plus de la moitié d’une traite et sans jamais me lasser ! En fait, grâce à sa très belle plume, Sue Gee nous fait avancer sans à coup dans l’histoire, avec beaucoup de fluidité. Chaque événement, les bons comme les plus graves, sont amenés tout en douceur. Et nos deux amies sont particulièrement attachantes.
    En partant de ces deux personnages, l’auteur nous fait découvrir les différents aspects de leur vie : leur maison, leur passion, leur couple mais aussi (et surtout) leurs enfants. Car si Dido et Georgia ont réussi à trouver le bonheur, il n’en va pas de même pour Nick (le fils de Dido) et Chloé (la fille de Georgia). Alors nous suivons l’évolution de ces deux dames aux portes de la retraite et qui vont prendre conscience progressivement que oui, elles ont vieilli, qu’elles ne sont plus toutes jeunes et qu’il est temps pour elles de trouver un nouvel équilibre. Mais comment y parvenir quand leurs enfants leur causent tant de soucis ? Chloé est une trentenaire épanouie dans son travail mais qui enchaîne les déceptions amoureuses et déçoit quelque peu sa mère. Non, elle n’est pas et ne sera jamais une intellectuelle, les livres appartenaient au monde de ses parents, pas au sien. Nick, en revanche, appartient à ce monde mais voilà, son couple bat de l’aile et il est particulièrement malheureux. Peut-être parviendront-ils à trouver enfin une porte vers le bonheur ? Georgia et Dido devront quant à elles comprendre que malgré tout l’amour qu’elles portent à leurs enfants, elles ne peuvent pas toujours régler tous les problèmes. Surtout lorsque la santé entre en jeu. Et là, seul le soutien de leur famille et leur indéfectible amitié pourront les aider à remonter la pente !

    Sans aucun voyeurisme, la vie privée de nos personnages est ici étalée pour nous montrer les différentes facettes de leur vie, aussi bien dans le bonheur que dans la tristesse. Lire au lit est un livre empreint de nostalgie et aussi une belle réflexion sur la vieillesse. Sue Gee nous livre ici avec beaucoup de finesse et de justesse une belle histoire dont les livres en sont le cœur ! Comment passer à côté d’un livre mettant à l’honneur ce qui fait tant notre bonheur : les livres ?
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par motspourmots, Aujourd'hui

    L'ordinateur du paradis de Benoît Duteurtre

    - En fait, la doctrine du ciel n'est pas figée. C'est vrai qu'ils ont eu des penchants égalitaristes. Mais tout a changé avec l'arrivée de Friedrich Hayek, Milton Friedman, Ronald Reagan, et quantité d'apôtres de la déréglementation qui ont commencé à faire leur propagande ici même.
    - Vous voulez dire qu'aujourd'hui...
    - Je veux dire qu'aujourd'hui, sous leur influence, le ciel est devenu carrément néo-libéral.
    > lire la suite

  • Par Antoin47, Aujourd'hui

    Les Fourmis de Bernard Werber

    Cessez de sourire devant vos écrans, je vous parle de choses graves. Je vous parle de l'avenir de l'humanité. Cela ne pourra plus durer. Ce mode de vie n'a pas de sens. Nous gaspillons tout, nous détruisons tout. Les forêts sont laminées pour faire des mouchoirs jetables. Tout est devenu jetable: les couverts, les stylos, les vêtements, les appareils photo, les voitures, et sans vous en apercevoir vous devenez vous aussi jetables. Renoncez à ce genre de vie superficielle. Vous devez y renoncer aujourd'hui, avant qu'on ne vous force à y renoncer demain.
    > lire la suite

  • Par Manon-Marie, Aujourd'hui

    Lire au Lit de Sue Gee

    - Merci d’avoir appelé l’Aide sociale. Nous vous informons qu’afin d’améliorer la qualité de nos services, cet appel peut être enregistré. Si vous souhaitez joindre un conseiller de l’équipe Délinquance juvénile, appuyer sur la touche 1…
    Si vous voulez vous flinguer, nous vous prions de ne pas quitter.
    La modernité. A quoi bon ?
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio