> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Daniel Handler
    Daniel Handler
    Lemony Snicket Tomes 1 et 2 Bande annonce Lemony Snicket Tomes 1 et 2 Tome 1: Lemony Snicket,..
  • Greg Germain
    Greg Germain
    Ôff toute ! du 25-07 .Retrouver ce contenu dans son intégralité sur pluzz.francetv.fr.Présenté par..
  • Matti Friedman
    Matti Friedman
    Le Codex d'Alep - Matti Friedman Le Codex d'Alep peut se lire comme un thriller. Mais..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...


Je m'appelle Eugène Ysaÿe. Je suis violoniste. Le Gouverneur m'avait invité au Congo pour donner un concert. Je comptais passer ens...


C'est dans la ville d'Aspen logée dans le froid du nord que commence cette histoire... Alors qu...


À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Crazynath, Aujourd'hui

    Les Piliers de la terre de Ken Follett

    Que dire de plus qui n'a déjà été écrit au sujet de ce livre qui compte près de 300 critiques sur Babelio ?
    Que je l'ai déjà lu deux fois ?
    Que je le lirais certainement un jour une troisième fois ?
    Que lors de ma première lecture je n'ai mis que 2 jours à le terminer tellement j'ai été envoutée par histoire ?
    Que pour moi, il s'agit d'un des plus beaux romans historiques jamais écrits ?
    Que j'ai adoré certains personnages avec une petite mention particulière pour Jack et Aliéna ?
    Que je ne regarde plus l'architecture des cathédrales de la même manière depuis que j'ai lu ce livre ?

    J'ai ADORE ce livre et puis c'est tout !!
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par celine85, Aujourd'hui

    Le merveilleux malheur de Benoît Pinton de Benoît Pinton

    Benoit, 6 ans, ressort lourdement handicapé d'un accident de voiture qu'il a eu avec son papa.
    Il raconte dans ce livre le combat qu'il a mené pour remarcher puis courir jusqu'à devenir un Ironman international de triathlon.

    Quel leçon de courage, de persévérance. Il a bien été entouré, guidé par sa famille, ses médecins, ses rééducateurs, amis... mais sa vraie force, il l'avait en lui. Tout petit, il a le mental d'un sportif, Benoit se fixait des objectifs toujours plus haut (même s'ils pouvaient parfois paraitre irréalisable pour les autres sur le moment). Il en veut toujours plus.
    Livre plein d'espoir pour les personnes touchées par un handicap. Le sport est peut être un bon moment pour se dépasser, se reconstruire moralement et physiquement.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Yggdrasil, Aujourd'hui

    Haarmann de Isabel Kreitz

    La Leine, tel un Styx jugeur, livre peu à peu son lot de secret et d’ossements mettant la police et la population sur le qui vive. Allemagne 1924, la Ruhr occupée, la crise économique, les pénuries, la précarité hantent le Reich. Hanovre ne déroge pas à la règle et pour faire face au vagabondage et à l’insécurité la police a recours à des indicateurs. Le "commissaire" Fritz fait parti de ces hommes-là, rodant la nuit dans le hall de gare en quête de délinquants. Et le jour, quand il n’est pas d’astreinte, il déambule dans les quartiers populaires revendant vêtements ou viande au plus offrant. Sous l’œil inquisiteur de sa logeuse, Monsieur Haarmann, le bienveillant règne sur le marché noir, répandant joie et attention à sa clientèle.

    "- Vous êtes bien contente de le connaître, notre monsieur Haarmann, hein?!

    - Ah, si seulement vous saviez, monsieur Grans" (page 21)

    Mais dans ces périodes troubles, la noirceur de l’âme n’a pas encore démontré toute ses capacités. Un nom résonne constamment dans le bureau du commissaire, un nom dont le passé n’est pas exempt de reproches, Fritz Haarmann! Entre cynisme et macabre, le "boucher d’Hanovre" dévoile sa face de Janus. Derrière le monstre se cache le leitmotiv du voisin modèle, serviable, apprécié et irréprochable.

    Dans un crayonné superbe, Isabel Kreiz retrace l’atmosphère glauque, la misère ouvrière de cette Allemagne d’après-guerre. Un Reich qui voit surgir en cette période trouble et difficile, une kyrielle de tueurs bouchers, consommant ou revendant la chair de leurs victimes, des Peter Kürten dit le vampire de Düsseldorf, Carl Großmann ou encore Papa Denke. Une ambiance qui inspira Fritz Lang. Une descente aux enfers, une immersion dans le monde de la folie ignoble et destructrice.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio