> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Vincent Villeminot
    Vincent Villeminot
    Bande-annonce réseau(x) de Vincent Villeminot
  • Jenny Smith
    Jenny Smith
    Ma vie toute pourrie, 2e tentative Après le journal de Katie Sutton... voici un nouvel ouvrage..
  • Jenny Smith
    Jenny Smith
    Ma vie toute pourrie, 4e tentative Après le journal de Katie Sutton... voici un nouvel ouvrage..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Pascal  Pascal Ory

    Pascal Ory, vous avez publié il y a quelques mois le Dictionnaire des étrangers qui ont fait la France. Comment est né ce projet ?


    Au fond, c`est la découverte, il y a un quart de siècle, du musée américain de l`immigration, à Ellis Island, qui est à l`origine de ce livre. J`avais été séduit par sa muséographie, très novatrice à l`époque, qui impliquait fortement les visiteurs. Mais la conclusion que j`en tirais était au second degré : la France était elle aussi, comme les États-Unis ou le Canada -et au contraire de quasiment toutes les autres nations européennes-, un pays d`immigration, à cette réserve près qu`elle ne l`affichait pas, qu`elle ne construisait pas son mythe national autour de l`immigration, alors que les pays d`immigration neufs, eux, s`en glorifiaient. De retour en France, je fis une note en ce sens à Jack Lang, alors ministre de la Culture. Dans l`immédiat cela n`a rien donné, malgré la mobilisation de plusieurs historiens comme Pierre Milza. Jacques Chirac a repris le dossier, ce qui a donné la Cité nationale de l`histoire de l`immigration. Restait, à mes yeux, que la France devait disposer d`un second lieu de mémoire,...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Je m'appelle Eugène Ysaÿe. Je suis violoniste. Le Gouverneur m'avait invité au Congo pour donner un concert. Je comptais passer ens...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...


Ils étaient quatre, deux filles et deux garçons. Voleurs, escrocs, faussaires, ils unirent leurs talents po...


1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par typographus2, Aujourd'hui

    Lorsque j'étais une oeuvre d'art de Eric-Emmanuel Schmitt

    Premier Eric-Emmanuel Schmitt que je lis.
    J'ai fort aimé la première moitié, rythmée, abordant le sujet avec une légèreté de ton admirable et une angoisse allant crescendo.
    Le débat suscité sur la notion d'apparence et d'existence à travers elle sans jamais aborder la notion de complexe m'a fort plu.
    Autre débat abordé, le "tout" marketing, tout est dans la manière de vendre le produit !
    Ensuite, seconde moitié du livre. Nous quittons le côté surréaliste. Et là, je n'étais plus emballée. Certes cela me plaisait toujours mais je trouvais le sujet plus conformiste. Nous revenions à une vie "normale".
    Le final... hélas j'ai eu l'impression que l'auteur, parti dans ses délires du début de livre a du effectuer un virage dans un sujet qui, s'il se laissait aller, n'aurait pu aboutir à une fin. Donc obligation de revenir à du concret mais avec un essoufflement bien trop rapide et d'une banalité triste. Personnellement, j'aurais préféré 200 pages de plus dans lequel la notion d'humanité aurait été plus décortiquée.
    Globalement, il y a longtemps que je n'avais plus eu une telle sensation à la lecture d'un livre. Jamais je n'ai eu l'impression de lire via le narrateur, sensation étrange de me trouver tour à tour dans la peau des divers personnages, j'ai eu beau triturer les phrases, je ne vois pas comment je suis entrée dans cette histoire comme absorbée par celle-ci. Ce qui me fera dire que j'ai beaucoup aimé, mais... il y a ce goût de trop peu...
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par SuryaLaLectrice, Aujourd'hui

    Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans de Malala Yousafzai

    Suis en train de le lire... J'en suis à la moitié. Cette jeune fille est extraordinaire de détermination, de courage et de perspicacité. Elle ne parle pas seulement d'elle et de sa vie familiale mais donne également de très nombreux points de repère historiques, et explique le contexte politique et économique qui nous permettent de mieux comprendre la situation au Pakistan. A LIRE ABSOLUMENT !!
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par ballu_clara, Aujourd'hui

    Mon petit coeur imbécile de Xavier-Laurent Petit

    très belle histoire, qui peut être lue dès le CM2, beaucoup de thèmes y sont abordés, de manière implicites souvent: la maladie, le tiers monde, la pauvreté, mais aussi l'amour, le dépassement de soi et la famille.A exploiter en classe !!

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio