> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • François Reynaert
    François Reynaert
    Interview de Vincent Brocvielle pour "L'Art et l'Histoire du NPDC" (Flammarion / Région..
  • Tim Gautreaux
    Tim Gautreaux
    MP 2014-12-16-255-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Tim Gautreaux - Nos disparus.
  • Sylviane Chatelain
    Sylviane Chatelain
    MP 2014-12-18-192-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Sylviane Chatelain - La Boisselière.

Les Babelionautes rencontrent Eleanor Catton
Remportez la Babelio Box de Noël
10 exemplaires de la nouvelle collection

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Ayroles

    De cape et de crocs, tome 11 : Vingt mois avant raconte les aventures d`Eusèbe le lapin, l`un des personnages secondaires de la série De Cape et de Crocs. Ses nombreuses tentatives pour raconter son récit sont l`un des running gags de la série. Aviez-vous déjà son histoire dans un coin de la tête ? Souhaitiez-vous depuis longtemps la raconter ?

    L`engouement des lecteurs pour Eusèbe s`est manifesté très tôt. Lors des premières séances de dédicaces, on nous posait déjà des questions sur les raisons de sa condamnation aux galères. Nous avons alors eu l`idée de dévoiler son passé dans un album. Jean-Luc n`ayant pas le temps de le dessiner parallèlement à la série, nous avons décidé de le garder pour la fin. L`histoire d`Eusèbe s`est étoffée au fil des tomes et des indices que nous y avons disséminés, et l`album s`est finalement transformé en diptyque.


    Si Eusèbe a toujours été très apprécié des lecteurs, la série reposait jusqu`alors sur les charismatiques personnages de Don Lope et Armand. Aviez-vous des doutes sur le fait qu`Eusèbe puisse porter à lui tout seul ce diptyque ?

    Le passage de personnage secondaire à principal était en effet risqué. A la fois valet de comédie, faire-valoir kawaii et deus ex machina, Eusèbe offrait un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Une terrible guerre civile prend fin en Aswana, avec l'élimination physique du dic...


"Tes pas nulle, toi, tu vas de l'avant, tu es forte... Tu restes pas figée comme une idiote dans un cocon, même si tu pre...


Jacques Ferrandez est un auteur de BD bien connu, pour ses adaptatio...


Le duo Sente et Jigounov en fait voir de toutes les couleurs à XIII dans ce tome 23! Betty à l'hôpital, l...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Stellabloggeuse, Aujourd'hui

    Terre-Dragon, tome 1 : Le souffle des pierres de Erik L'Homme

    Cette histoire prend place dans le royaume de Terre-Dragon, traversé par un fleuve métallique régi par un roi que l’on ne voit jamais. Sheylis est l’apprentie de sa grand-mère, une sorcière expérimentée mais peu aimée de son clan. Aegir est prisonnier des Naatfarirs, un peuple guerrier. Lorsque Sheylis doit fuir son village et qu’Aegir a enfin l’occasion de s’échapper, la trajectoire des deux adolescents va se croiser et leurs destins vont se lier. Peut-être même auront-ils un impact sur l’avenir du royaume lui-même.

    J’ai tout de suite été séduite par l’univers fantasy que propose Erik L’Homme. Tout en respectant les codes du genre (des tribus, du vocabulaire spécifique, des paysages sauvages…), il parvient à introduire un peu d’originalité, en tout cas pour moi qui ne suis pas une grande spécialiste de fantasy. La forme de magie proposée m’a semblée intéressante, tout comme l’existence des Dakan. Cet univers est à la fois abordable pour de jeunes lecteurs (à partir de 10/12 ans) et suffisamment complexe pour intéresser un public un peu plus âgé.

    Ce tome, le premier d’une trilogie, pose les bases de l’histoire. Nous faisons connaissance avec les royaumes et ses divinités, et avec les personnages et leurs histoires respectives. Le récit est rythmé par plusieurs péripéties, bien amenées, on ne s’ennuie pas. Mais peut-être les obstacles sont-ils franchis un peu facilement, comme c’est souvent le cas dans les livres jeunesse. Quoi qu’il en soit, je suis très curieuse de connaître la suite de l’histoire !

    La force du roman, ce sont les personnages, très attachants. Aegir n’a pas eu la vie facile et se pose beaucoup de questions sur son identité. Doom est un ami loyal et son côté taquin apporte de l’humour à l’histoire. Gaan incarne la sagesse, mais il n’est pas dénué de malice. Enfin, Sheylis, si elle s’est montrée un peu égoïste au début du roman, est amenée à évoluer dans le bon sens. Ils forment une petite bande que l’on a plaisir à suivre dans ses aventures.

    Le style d’Erik L’Homme, dans ce roman, est fluide et agréable. Il a créé un vocabulaire spécifique à son univers, mais il n’est pas trop difficile à comprendre. Les descriptions posent efficacement le décor. Il y a une bonne dose d’humour. Enfin, il a composé quelques poèmes, des épopées caractéristiques de la fantasy, qui fonctionnent bien.

    Ainsi, je suis séduite par le premier tome de cette saga fantasy pour la jeunesse et les adolescents. L’univers est intéressant, tout comme la magie proposée par l’auteur. La lecture est agréable et les personnages très attachants. Leurs rapports sont faits d’humour et de loyauté. J’ai hâte de connaître la suite. A lire à partir de 10/12 ans !
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par Emidreamsup, Aujourd'hui

    L'hiver des machines de Johan Heliot

    Johan Heliot propose une nouvelle tétralogie nommée CIEL.

    Son premier tome, L’Hiver des machines, nous plonge dans une guerre où les moyens de communications sont au cœur de tout. CIEL est en réalité le nom d’une intelligence artificielle qui contrôle l’ensemble des réseaux et ressources. Cette-dernière décide subitement que les humains n’ont plus leur place sur Terre. L’aventure prend alors place dans un monde post-apocalyptique et post-numérique où les humains sont les esclaves des machines.

    Si le sujet a déjà été abordé, Heliot y apporte ici plus de détails. En s’adressant aux ados accro aux nouvelles technologies, il en profite aussi pour passer un message à cette génération qui a bien du mal à imaginer une vie sans téléphone, télé et réseaux sociaux.

    LIRE LA SUITE SUR LE SITE
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par lyoko, Aujourd'hui

    Il est de retour de Timur Vermes

    Que se passe t'il quand Hitler se réveille 60 ans après sa mort supposée dans un terrain vague (et ce sans une ride !!) ?
    Tout d'abord il constate ce qu'est devenue l'Allemagne et ses changements avec sa modernité.

    Une critique une peu acerbe de la société Allemande (mais pas que.. en définitive!!!) , avec ses atouts et ses faiblesses.
    L'auteur montre l'utilisation néfaste des médias face a un orateur exeptionnel. De plus la population (ou tout au moins une partie) est réceptive et ingurgite toutes la propagande qu'Hitler fait passer dans son émission TV.
    toute l'histoire est montée sur un quiproquo.

    Je reste mitigée sur ce livre. l'histoire et les idées sont bonnes . Mais je trouve quand même que l'auteur dénigre un peu trop la population... au point de la montrer comme un mouton qui suit son berger... et pourtant le passé a montré qu'il fallait être vigilant !!!
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par NICETTE, Aujourd'hui

    Le siècle de Sartre de Bernard-Henri Lévy

    La vraie transcendance est celle des choses. Ce n'est plus, comme chez Kant, mais aussi comme chez Husserl, la conscience qui est transcendante, c'est la chose. Il appelle "chose" cette altérité absolue, cette capacité de se produire dans une infinité d'apparitions- Cette façon de s'opposer à la conscience selon un inépuisable jeu de puissances et de résistances. page 228
    > lire la suite

  • Par christinebeausson, Aujourd'hui

    Le pacte de Lars Kepler

    Nous passons nos vies tiraillés entre des extrêmes, des vœux qui ne se réalisent jamais et des cauchemars qui ne deviennent jamais réalité.

  • Par Vianna, Aujourd'hui

    Exit le Fantôme de Philip Roth

    - Et cette façon de fourrer son nez partout qui se baptise fiction
    - (...)
    - Je décris la littérature. Elle aussi nourrit la curiosité. Elle dit que la vie telle qu'elle se montre n'est pas la vraie vie. Elle dit qu'il y a quelque chose au-delà de l'image qu'on cherche à donner de soi - disons une vérité de soi.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio