> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Odile Haumonté
    Odile Haumonté
    ODILE HAUMONTE, DRÔLES DE SAINTS .Le samedi 17 décembre 2011, la librairie Siloë Saint Léon de..
  • Matteo Scalera
    Matteo Scalera
    Matteo Scalera (2015) en interview pour PlaneteBD.com .
  • Christina Lauren
    Christina Lauren
    Christina Lauren et Emma Chase au Furet de Lille Mardi 21 Avril, Christina Lauren et Emma Chase..

Rencontrez Ray Celestin au festival Etonnants Voyageurs
Rdv le 29 avril pour Masse Critique Imaginaire
Recevez Brainless de Jérôme Noirez et venez le rencontrer

> tous les entretiensEntretien avec…




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Voici le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet ! Une sublime adaptation du best-seller de Philippe Claudel. Manu ...


Cervantès, Mike de son prénom, est un jeune homme plutôt paisible. Pour éviter de menus ennuis avec la police, il s'engage dans...


Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la ...


La biographie dessinée d'un génie de la musique. Glenn Gould, star planétaire de la musique classique, génie absolu et soli...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par gonewiththegreen, Aujourd'hui

    Un hiver à Paris de Jean-Philippe Blondel

    Du J.P. Blondel pur jus . Après une dizaine de livres de cet auteur, on retrouve toujours les thèmes récurrents qui nous font apprécier son écriture.
    Cette fois, le héros est dans la peau de l'élève , en classe préparatoire littéraire à une époque où seule l'élite de nos lycéens avaient accès à ces classes, époque largement révolue aujourd'hui.
    Comme souvent chez l'auteur, il y a un drame avec le suicide d'un étudiant. Et comment souvent, l'auteur fait évoluer son personnage central avec beaucoup d'intelligence et de finesse à partir de ce drame.
    C'est un roman à lire d'une seule traite, prenant, sensible, intelligent. Pour ceux qui ne connaitraient pas le reste de l’œuvre de l'auteur, ses romans sont sensiblement tous du même niveau.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Tandarica, Aujourd'hui

    La Chèvre de M. Seguin/Capra domnului Seguin. Les Étoiles/Stelele. La Légende de l'Homme à la Cervelle d'Or/Legenda omului care avea creierul de aur de Alphonse Daudet

    Dans la traduction de Gabriela Cristian, les illustrations rendent la chèvre très sympathique. Pour les petits et les grands. Daudet ne sauvera la balance commerciale mais s'exporte encore bien néanmoins.

    • Livres 0.00/5
    Par wictoria, Aujourd'hui

    Karoo de Steve Tesich

    La cinquantaine, Saul Karoo est un "écrivaillon" comme il se définit lui-même, doué dans le style mais incapable d'invention. Son travail -lucratif- consiste à modifier pour l'industrie du cinéma des scenarii, et parfois de rectifier le montage de certains films afin qu'ils soient plus rentables ce qui lui vaut le surnom de "doc" (le docteur). Karoo, séparé de sa femme, incapable d'exprimer à son fils adoptif les sentiments qu'il éprouve, découvre qu'il est devenu insensible à l'alcool. Cette découverte le plonge dans un désarroi nouveau, il doit sans cesse "faire semblant" d'être ivre pour tenir son rôle, surtout devant son ennemi intime, le producteur Cromwell, qu'il rêve d'envoyer balader mais devant lequel il s'écrase finalement, acceptant même de réparer le dernier film d'un réalisateur qu'il admire plus que tout autre. La projection du film à "réparer" le plonge 20 ans dans son passé, lorsqu'il reconnaît dans un petit rôle de serveuse, le rire inégalable de la mère biologique de son fils. A cet instant, il s’octroie le rôle du démiurge qui va rectifier le destin d'une mère et d'un fils séparés par les aléas de la vie, le seul moyen qu'il entrevoit pour prouver à son fils combien il l'aime.
    ***************************************************
    J'ai emprunté ce livre à mon neveu et je dois dire que sans lui, je n'aurais pas su que ce roman existait. Je ne le regrette pas car voici un roman formidable, au sens strict du terme : terriblement bien ficelé et terriblement dramatique. Des histoires comme celle-ci il n'y a pas beaucoup d'écrivains capables d'en produire, à part peut-être Jim Harrison. Karoo comme l'indique la quatrième de couverture, raconte l'histoire d'une chute. On en dit trop et pas assez. Karoo qui rectifie les scripts va s’atteler à une tâche interdite : rectifier la vie, rien de moins. Remettre droit ce qui est parti de travers, donner de l'équilibre à une famille amputée. Et le lecteur assiste impuissant au trajet de l'aiguille, la lame, la plume, qui pique d'une couture invisible et presque cruelle, la figure d'une famille écartelée, sorte de Doppelgänger du manteau usé du défunt père de Karoo qui hante les rues de New York comme un épouvantail qui prend vie sur un paria. Très bon moment de lecture malgré les dernières pages qui m'ont parues moins convaincantes (presque bâclées) au niveau de l'inspiration (ou alors c'est moi qui n'ai pas compris ce qui est toujours possible car je manque de références mythologiques).

    Un roman à découvrir dans ce très beau livre des éditions Monsieur Toussaint Louverture
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Unvola, Aujourd'hui

    Communisme 2013. 1975-2012. Vietnam, de l'insurrection à la dictature de Stéphane Courtois...

    Nicolas Werth a souligné pour le cas soviétique que « la stigmatisation et l’exclusion du corps social d’ennemis intérieurs ont d’emblée figuré parmi les principaux modus operatndi du régime bolchevik. » Fasciné par le modèle léniniste, le régime de Ho Chi Minh n’échappe pas à cette règle et s’inscrit parfaitement dans cette thématique obsessionnelle, édictée par Lénine dans ses écrits, du "nettoyage" "permanent et jamais achevé" du corps social.
    (Page 289).
    > lire la suite

  • Par fanfanouche24, Aujourd'hui

    Diane dans le miroir de Sandrine Roudeix

    D'habitude, photographier est mon refuge. Mon abri antiatomique quand tout explose en mille éclats autour et en moi. (p.58)

  • Par wictoria, Aujourd'hui

    Karoo de Steve Tesich

    De temps en temps, très rarement bien sûr, on me redonne à retravailler un script qui n'a aucun besoin d'être retravaillé. Qui est très bien comme il est. Qui n'attend plus qu'à devenir un film. Mais les huiles du studio, ou bien les producteurs, ou les stars, ou les metteurs en scène, ont une autre idée sur la question. Je me retrouve alors face à un dilemme moral, c'est parce que j'ai en moi cette petite voix nommée l'homme moral et l'homme moral qui est en moi veut se battre pour ce qui est juste. Il veut défendre ce script qui n'a aucunement besoin d'être retravaillé, ou, du moins, il veut refuser d'être personnellement impliqué de quelque façon que ce soit dans son éviscération.
    Mais il ne fait ni l'un ni l'autre.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio