> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Philippe Even
    Philippe Even
    Retour sur nos enquêtes : soupçon sur les labos .Avec Michaël Hajdenberg, journaliste à Mediapart..
  • Joseph Confavreux
    Joseph Confavreux
    Le grand entretien : une radiographie du peuple .Débat animé par Joseph Confavreux. Avec : Yasmine..
  • Renée Robitaille
    Renée Robitaille
    Renée Robitaille : La journée des pets et des rots Entretien avec la conteuse Renée..

Recevez un des deux romans à paraître de Linwood Barclay
Gagnez le premier roman d'Alain Gillot et venez le rencontrer
Participez au Prix des Lectrices 2015

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Frédéric  Frédéric Aribit

    Dans Trois langues dans ma bouche, le narrateur redécouvre, presque subitement, la langue de son enfance, c`est-à-dire le basque, une langue qu`il n`a jamais vraiment apprise. Comment expliquer cette redécouverte ? Que provoque-t-elle pour le narrateur ?

    C`est comme une mémoire enfouie qui revient à travers quelques mots en basque que le narrateur entend de la bouche de sa mère, à la manière d`une madeleine de Proust.


    Par accident, on retrouve parfois des pans entiers de mémoire qui surgissent, qui jaillissent à partir de quelques mots entendus au hasard d`une conversation. Les mots font rejaillir des souvenirs, et inversement les souvenirs font rejaillir toute une langue. Au départ ce sont quelques bribes seulement, quelques comptines d`enfance peut-être, et tout à coup c`est un rideau qui tombe et un théâtre de souvenirs qui s`ouvre derrière. Et il redécouvre alors une langue oubliée.

    La langue basque a d`ailleurs ceci de particulier que c`est une langue menacée qui aurait pu disparaître de la surface de la Terre. C`est la métaphore même de la langue de l`enfance, que nous avons tous sue puis parfois oubliée. C`est en cela qu`il ne s`agit pas d`une autobiographie : cela n`aurait pas eu de sens de raconter ma vie...



> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Après leur première collaboration sur American Vampire Legacy, les deux plus grands talents actuels de l’industrie des comics, Scot...


112 pages N&B + couleur...


Le jour de son mariage, Simon aperçoit Héléna sur la grande place de la mairie de Nice. Héléna, la beauté de sa classe quand il était enfant...


Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d'un ancien mineur devenu millionnaire vers le fil...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 2.00/5
    Par Kawane, Aujourd'hui

    Le chien de Mozart : [nouvelles] de Maurice Trogoff

    Ah !Mozart est un mot "magique " en ce qui me concerne.;donc j'ai acheté !

    Ah! quelle déception..."une nouvelle sans queue, ni tête !."..dommage car je pense que le chien de ce Cher Wolfy aurait eu bien des choses à nous raconter !

    • Livres 5.00/5
    Par lilice_brocolis, Aujourd'hui

    L'épouvantable encyclopédie des fantômes de Pierre Dubois

    Un livre étrange et déroutant... Pas tellement à cause de son sujet impalpable, comme je le pensais, mais de sa forme.

    C'est un très bel ouvrage, composés de textes. Contrairement à ce que je croyais, il ne s'agit pas vraiment d'un recueil de petits texte indépendant. Un narrateur - qui s'adresse directement au lecteur - nous guide à travers ce monde fantasmagorique, et nous présente chacun de ses sujets, les articulent entre eux. L'immersion est bien faite, les chapitres ou paragraphes introductifs très agréable.

    Le livreest en effet découpés en chapitre portant - à part pour les premiers et derniers - sur une grande famille de fantômes. On y trouve une présentation de ces fantômes, souvent très racontée, puis quelques "nouvelles" autour de ce thème. Les nouvelles sont liées entre elle, les rapprochements et différences soulevées dans une ambiance assez irréelle très réussie.

    Le style assez étrange est très marqué et un peu lassant. J'ai pour me part déguster ce livre sur plusieurs mois et tant mieux. Je l'ai chaque fois retrouvé avec plaisir et quitter sans peine. Il colle parfaitement à l'univers.

    J'ai également trouvé le texte très adulte contrairement à ce que le titre m'aurait laissé croire. L'expérience est plus mystique qu'effrayante. Les textes courts sont parfois un peu ardus et ne se lisent pas bien vite. Le sujet - mais surtout l'ambiance - ne se prête pas à la précipitation.

    Le livre est merveilleusement illustré et surtout mis en page. Les illustrations sont mise en relief sur des pages épaisses de fond différents (attention aux doigts gras qui tâchent ;), pleins de petites illustrations de glissent dans les marges, en médaillon pour les titres, en fin de texte et en ombre sous les mots. Si on passe quelques instants à admirer les illustrations pleines pages l'articulation entre texte en images incrustée est jouissive, on ne considère pas les deux séparément.

    Quelques phrases du textes sont reprises dans les images pleines pages, ce qui rend le fait de refeuilleter les passages que l'on a déjà lu très agréable.

    En bref un livre envoutant très bien fini, mais avec un style marqué qui ne plaira pas à tout le monde (en tout cas, qui ne m'a pas plût pour les raisons sur lesquelles j'aurais parié).
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, Aujourd'hui

    Notre Mère la Guerre, tome 3 : Troisième complainte de Kris

    5 mai, 1917, aux aurores. Dans les tranchées, la guerre fait toujours rage. Une nouvelle offensive se prépare en première ligne, le char Eglantine en tête, suivie de près par tous les soldats. Les Fritz s'enfuient, les mitrailleuses font feu. Mais, certains soldats du camp adverse se sont approchés, mettant le feu à l'un des chars puis à l'autre. Ils attaquent de plus belle, tirant sans s'arrêter et lançant des grenades. Les hommes sont obligés de se replier... Le lieutenant Roland Vialatte se réveille en sursaut. Il se trouve à l'hôpital militaire du camp de Marly-le-Roi. L'infirmière l'informe que cela fait déjà plusieurs jours qu'il dort. Il est heureux de retrouver dans le lit d'à côté Berthier, blessé mais pas suffisamment pour être en permission. Il doit retourner sur le front. Le lendemain, le capitaine Janvier vient lui rendre visite et lui demande de reprendre son enquête. Même si les hommes qu'il soupçonnait des meurtres des jeunes filles sont morts pendant une attaque allemande...

    Nous sommes en mai 1917, plus de deux ans se sont passés. Le lieutenant de gendarmerie Vialatte s'est engagé dans l'armée. Il a laissé pour un temps son enquête pour aider ses compatriotes sur le front. Mais, le capitaine Janvier le sommera de la reprendre. Nous sommes plus que jamais plongés dans l'horreur des combats sanglants et violents qui feront de nombreuses victimes. Kris s'attarde également sur ces hommes qui, parfois, se désespèrent et s'interrogent sur leur avenir mais aussi sur la population des villes et la façon dont elle les accueille. Au dessin, Maël garde toute sa justesse et sa puissance, les tons gris et ocre créant cette ambiance si particulière.

    Notre Mère la guerre, Troisième complainte au son des balles...
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par maudew, Aujourd'hui

    Mon Pire Prof de Johanne Mercier

    un livre avec trois histoire qui parle de 3 enfants, des eleves et dun proffeseure deducation physique qui choisi des equipe pour jouer a un jeu et sa prend beaucoup de temps ales choisir et alors les autre il critique que sais tros lond ...

    par : maude

  • Par marina53, Aujourd'hui

    Un minuscule inventaire de Jean-Philippe Blondel

    C'est l'un des mystères de mon existence – je sais ce que les autres me donnent mais j'ignore ce que je peux leur offrir.

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    Pièces montées de Claude Frisoni

    Les hommes politiques feraient bien d'écouter nos voix, avant de les compter.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio