> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?- 3e partie : les questions avec le public Débat (en trois parties)..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?– 1ère partie : les exposés Débat (en trois parties) entre Carlo..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ? - 2e partie : le débat Débat (en trois parties) entre Carlo Rovelli et..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Le nouveau Le Chat est de sortie. Comme le précédent, La bible selon Le Chat...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 2.00/5
    Par Corboland78, Aujourd'hui

    Alaska de Melinda Moustakis

    Melinda Moustakis est née à Fairbanks en Alaska et a grandi à Bakersfield en Californie. Petite fille de pionniers et nièce d’un pêcheur de truites, elle est âgée d’à peine trente ans et Alaska son premier ouvrage, vient de paraître.
    Alaska est un recueil de nouvelles mais si ce n’était pas écrit dessus, on pourrait croire qu’il s’agit d’un roman, tant les textes sont liés entre eux. Le roman d’une vie, évoquée par flashes de souvenirs ou de faits s’étalant sur une longue période indéterminée mais actuelle. Dans ces conditions il est très difficile et je ne m’y risquerai pas, d’en faire un résumé. Disons qu’il est question de pêche, de cabane au fond des bois et de toilettes rustiques construites à part, d’ours et d’élans, de neige épaisse, pour les décors. Quant aux acteurs, il y a une grande famille pas très riche (« on est toujours obligés de manger des flocons d’avoine, du foie d’élan et des lapins si on arrive à en attraper »), un père violent quand il a bu, une sacrée bonne femme de mère, des enfants de tous âges dont l’un est muet, un grand-père et des tantes et des cousins… On suit tant bien que mal les aventures difficiles ou douloureuses des uns et des autres.
    Tant bien que mal, car le plus notable dans cet ouvrage, c’est le style de Melinda Moustakis. Voilà un bouquin qui tranche avec le reste du catalogue de l’éditeur – bien que je n’en ai pas tout lu bien évidemment, mais beaucoup quand même. Melinda Moustakis décape, selon les textes son écriture diffère mais le plus souvent elle surprend. Mots accolés (« Nous scotchons ensemble le râteaubalaipelle. »), tournures de phrases improbables ou baragouin d’enfants, situations qui ne s’expliquent qu’à posteriori, entrée de personnages non présentés. Tout n’est pas clair ou compréhensible immédiatement. Des chapitres sont faits de sous-chapitres extrêmement courts, des mini-nouvelles. Parfois au contraire, on tombe sur un texte à l’écriture beaucoup plus classique. De ce fracas émergent des nouvelles superbes et émouvantes comme Morsure (p. 107), Un autre animal (p. 117) ou ce Premiers secours (p. 176) un mini-texte.
    Un premier bouquin qui ne laisse pas indifférent par sa forme atypique et des images fortes, à la hauteur de cet Etat américain où survivre vous occupe à plein temps.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Revesetimagines, Aujourd'hui

    Le soir, Lilith de Philippe Pratx

    J'ai eu le privilège de lire cette oeuvre grâce à son auteur qui a eu la gentillesse de ma la proposer via mon blog...
    Ce livre porte tout à son honneur le terme d’œuvre. Ce fut une lecture laborieuse dans le sens où il m’a fallu une certaine concentration que je n’ai plus l’habitude d’avoir… Si vous lisez juste pour lire, passez votre chemin ! Il vous faudra un peu plus pour vous plonger dans cet univers que certains ont qualifié de « faux airs de romans noirs ». Mais que cela ne vous décourage pas, car on s’attache à cet univers et lorsqu'on arrête la lecture, on ne pense qu’à la poursuivre encore un peu plus en espérant y faire une découverte révélatrice… L’auteur a une écriture bien particulière mêlant poésie, description intense, et apportant cette originalité folle aux pensées des personnages. Je n’ai jamais lu quelques écrits que ce soit qui puisse être comparable à cette œuvre !
    Le narrateur qui, au début, m’a paru trop mièvre vis-à-vis de Lilith, prend plus de profondeur au fil de l’histoire. La journaliste qui me faisait un peu pitié, se révélera double. Quant à Lilith, elle m’a surprise. Sa folie qu’on pourrait attribuer à sa dépendance à l’opium, m’a paru avoir un sens… et je me suis attachée à ce personnage.
    (...)
    L’auteur présente son œuvre de façon très originale. Ainsi se mêleront plusieurs types d’écrits qui pourront amener le lecteur à une certaine perplexité.
    Donnez une chance à ce livre mais surtout prenez le temps de le lire avec plus de minutie afin de ne rien rater… Lilith est certes un personnage fictif, mais vous rencontrerez des personnes ayant réellement existés dans cette époque hollywoodienne du cinéma muet, et j’en suis presque à désirer sa réelle existence…
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par Bidib, Aujourd'hui

    Grimms Manga, tome 2 de Kei Ishiyama

    [...]Le tome deux s’ouvre sur l’adaptation du célébrissime Blanche Neige. Un version très courte, proche de la version originale mais avec des nains tout mignons. [...] Après avoir lu son Blanche Neige, ma première réaction à été de me dire “j’ai bien fait de pas l’acheter !”[...] Je n’ai pas vraiment été convaincue par son chat botté. [...] C’est finalement le dernier compte qui m’a conquis : La-fauvette-qui-chante-et-qui-sautille. On a toujours un dessin très typée et une ambiance mielleuse, mais j’ai aimé ces derniers chapitres pour la simple et bonne raison qu’ils m’ont fait découvrir un conte que je ne connaissez pas encore ! La version que nous offre Kei Ishiyame est un peut trop manga classique. Je veux dire par là que son style est très stéréotypé, qu’il n’y a aucune originalité, ni dans le dessin, ni dans la façon de raconter les choses.[...] après avoir proposé la version manga, on peut y lire le conte original à la fin. Ce que je trouve très sympa.[...]
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par mamangel1, Aujourd'hui

    La nouvelle encyclopédie de la jeunesse: qu'est ce que c'est? de Pierre Kohler

    Quelle différence entre un lapin et un lièvre?
    Les lapins creusent des terriers où ils élèvent leurs petits. Les lièvres nichent à la surface du sol.

  • Par Corboland78, Aujourd'hui

    Alaska de Melinda Moustakis

    Le mari de la femme frappe à la porte. Ils le cherchaient. Du sang imprègne le devant de sa chemise. Ils n’ont pas entendu de détonation. Peut-être un coup de hache, mais il n’y a pas de blessure. Une épaisse odeur familière les tranquillise. Il titube sur le pas de la porte et s’écroule. Deux amis le portent jusqu’au bateau, et il vomit un liquide rouge dans la rivière. La femme regarde le bateau qui s’éloigne et les laisse derrière, l’île et le sang. – C’est la dernière fois, dit-elle. Elle acquiesce comme elle a déjà souvent acquiescé, elle jette des serviettes sur ce désastre et essuie le sang du bout de sa botte. Puis elle plonge les serviettes dans la rivière et les essore.
    > lire la suite

  • Par Revesetimagines, Aujourd'hui

    Le soir, Lilith de Philippe Pratx

    Je n'en croyais pas mes yeux, je ne pouvais croire ce que je voyais, couchée à l'ombre de son arbre, un grand charme dans la plaine, dans la plaine, un arbre merveilleux. Et quand ses branches s'inclinent sur moi, le monde paraît plus tendre, plus doux, plus doux à son ombre exquise. Et quand il me frôle le ventre, je suis plus forte, pleine de force je me sens.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio