> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  •  Confucius
    Confucius
    Ré-enchantez votre job Choisissez un travail que vous aimez : vous n'aurez pas à travailler..
  • Antoine Chandellier
    Antoine Chandellier
    RENCONTRE avec Antoine Chandellier aux Editions Guérin Soirée RENCONTRE avec Antoine..
  • Anne-Sylvie Homassel
    Anne-Sylvie Homassel
    Anne-Sylvie Salzman - Vivre sauvage .Anne-Sylvie Salzman vous présente son ouvrage "Vivre sauvage"..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...


Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres extrêmement bien organisées, appelées les Mimics, ont l...


Pour Louise et Manon, sa cousine, toutes deux en vacances à Montpellier, c’est l’âge des premiers flirts. Entre attirance...


Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’i...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par rickiss, Aujourd'hui

    Professeur Eiji, Tome 1 : de Akiko Monden

    Un manga d'une grande qualité graphique et scénaristique, mais qui n'évite malheureusement pas un certain sentimentalisme et quelques clichés.

    L'auteur cerne pourtant avec une certaine justesse les portraits de ses différents personnages, et propose une série assez captivante. On ressort de cette lecture touché, on a envie de connaître la suite... mais on ne peut pas s'empêcher de regretter l'aspect trop entier de certaines situations ou personnages. Un côté un peu excessif ne nuit pas forcément à un manga, mais comme ici le cadre narratif s'inscrit dans la "réalité", on pouvait attendre un peu plus de nuances et surtout de subtilité dans la narration.

    Mais qu'importe : "Professeur Eiji" reste un manga profondément humain, qui redonne foi dans un monde pourtant souvent douloureux. Une lecture peut-être pas indispensable, mais nécessaire. Je ne regrette en tout cas pas du tout d'avoir lu cette série, bien au contraire !
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par Bigmammy, Aujourd'hui

    L'homme qui regardait la nuit de Gilbert Sinoué

    Un court roman, qui se distingue des fresques historiques habituelles de l’auteur. Encore qu'il s'inscrive dans la brûlante actualité puisque les conflits se multiplient dans le monde et que l'arrachement des réfugiés constitue un des thèmes de prédilection de l'auteur : après le génocide des Arméniens, les échanges de population entre Grecs et Turcs d'hier, la fuite des chrétiens d'Irak d'aujourd'hui, la guerre autour la bande de Gaza, les combats entre factions en Syrie et en Lybie ... Rien ne change dans ce Moyen-Orient de toutes les intolérances, pourtant berceau de notre civilisation.

    Mais surtout, une histoire d’amour cousue de fil blanc entre deux êtres fracassés par la vie, au bord du suicide et même un peu au-delà …
    Théophane est un homme brisé par un événement survenu trois ans auparavant : brillant chirurgien cardiaque, il a tenté une technique originale d’intervention mais a perdu son patient. C'était un accident, il le porte désormais comme un meurtre provoqué par son orgueil, sa témérité.

    Sa vie a basculé et, une fois encore, il a tout quitté pour se retirer sur l’ïle de Patmos, d’où était originaire sa grand-mère. Car Théophane vit la détresse des exilés. Arraché à l’Egypte après la prise de pouvoir du colonel Nasser en 1956, sa famille a dû fuir au Liban et en France. Sur ce coin de terre d’une beauté saisissante, encore toute imprégnée des mythes grecs comme des cavaliers de l’Apocalypse, il exerce la médecine générale dans la plus grande modestie, pour expier l’inexpiable.

    A cet homme brillant, enterré vivant à 45 ans, sera donnée une seconde chance : la rencontre avec Antonia, jeune handicapée de vingt ans sa cadette, qui n’accepte pas le destin qui lui a paralysé le bas du corps. On voit clairement comment s’achemine cette histoire d’amour et de résilience.

    C’est évident, mais aussi très bien écrit, fluide, bien construit, avec une accélération dramatique dans les derniers chapitres. Les paysages sont décrits avec grâce, les personnages campés avec tendresse, avec une mention spéciale pour Jéhol, le cheval-thérapeuthe.

    Un bref roman plein d’espoir, bien agréable à lire pour faire oublier une journée de pluie en été …
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par nico6358, Aujourd'hui

    Les mille et une gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen de Arto Paasilinna

    On découvre ici un livre humoristique à l'imagination pétillante, mais auquel j'ai malheureusement trouvé un manque de souffle certain.
    Les chapitres s'enchainent ainsi que les péripéties, la trame reste quasiment constamment la même. On en vient à attendre systématiquement la fameuse bévue de l'ange et ses conséquences juste assez limitées pour laisser place à un nouveau chapitre ensuite.

    Pas emballé donc, mais pas trop déçu non plus par cette bonne distraction qui ne se prend pas au sérieux et nous fait voyager dans un monde de librairie-salon de thé et d'anges balourds mais attachants de bonne volonté.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par gouelan, Aujourd'hui

    Souviens-toi de moi de Martine Laffon

    "Ulysse a besoin de temps pour revenir à Ithaque, son île natale. Ce sera pareil pour nous."

  • Par claudeparis936, Aujourd'hui

    Venise - Caneletto et ses rivaux de Dossier de l'art

    Aborder le védutisme vénitien, c'est comme ouvrir une boîte de Pandore d'où surgiraient d'innombrables thèmes de visites, comme celles qu'ont faites les peintres aux XIXe et XXe siècles de la cité lacustre, pour en consacrer eux aussi les lieux les plus magiques ; c'est aussi une formidable incitation à aller pousser les portes de ces multiples églises Renaissance, baroques ou rococo, sans lesquelles le paysage vénitien ne serait pas ce qu'il est ; c'est encore s'intéresser à d'autres écoles de védutisme en Italie dont le védutisme napolitain.
    > lire la suite

  • Par claudeparis936, Aujourd'hui

    Venise - Caneletto et ses rivaux de Dossier de l'art

    La peinture de Francesco Guardi oscille entre le dynamisme d'une écriture rapide et fragmentaire, proprement ébouriffée, et l'apathie d'un mouvement nonchalant, d'une fatigue traînée jusqu'aux limites du supportable, dont témoignent les hommes en barque, les porteurs sur la terre ferme, les passants et tous ceux qui s'agitent au milieu de cauchemars nocturnes dans des marais brumeux à la recherche de quelque chose dont nous ignorons la nature : nourriture, objets perdus, souvenirs, raisons de vivre...
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio