> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Marie-Hélène Lafon
    Marie-Hélène Lafon
    Marie-Hélène Lafon - Joseph .Marie-Hélène Lafon - Joseph. Parution le 28 août 2014 aux éditions..
  • Fouad Laroui
    Fouad Laroui
    Fouad Laroui - Les tribulations du dernier Sijilmassi .Fouad Laroui vous présente son ouvrage "Les..
  • Anthony Horowitz
    Anthony Horowitz
    Anthony Horowitz - Moriarty .Anthony Horowitz vous présente son ouvrage "Moriarty". Parution le 3..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...


Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres extrêmement bien organisées, appelées les Mimics, ont l...


Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’i...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Zabouille, Aujourd'hui

    Les larmes de tarzan de Katarina Mazetti

    Katarina Mazetti vous me faites rire ! Où que je sois, où que je lise, je me marre sans retenue ni complexe. Des rencontres peu probables, des histoires hors du commun me font du bien, une bouffée d'humour comme une bouffée d'oxygène ! Une bien bonne thérapie contre la morosité ! Pourquoi ? Parce c'est bien, touchant, les personnages toujours attachant... Continuez, Katarina, svp !!
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par infini, Aujourd'hui

    Le Silence des hommes de Christine Orban

    J'aime beaucoup Christine Orban...
    Avec le silence des hommes , je n'ai pas été autant passionné qu'avec d'autres que j'ai lu d'elle mais je l'ai apprécié...
    En effet le silence , pas de mot , pas de paroles sur des sentiments..le vide , le noir...
    le silence peut faire peur dans une histoire , devenir dérangeante et laisser l'autre dans le désaroi et l'attente obsessionnel de mots ...
    Le silence peut faire mal , peut manipulé ,peut rendre fou....
    > lire la suite

    • Livres 2.00/5
    Par infini, Aujourd'hui

    Tu devrais voir quelqu'un de Emmanuelle Urien

    Wouah ..
    Ce livre m'a dérangé , angoissé....je me suis sentie mal en le lisant..
    il touchait des choses en moi qui me dérangeait ,cette manipulation ,meme face au lecteur...
    je l'ai fini , par curiosité et surtout car je perdais le fil de l'histoire...
    Pour ma part je n'ai pas aimé ...j'ai ressenti un sentiment de peur ,dérangeant dans ce roman....
    de plus savoir qui est le personnage fictif ou pas....
    non , pas pour moi ...
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par araucaria, Aujourd'hui

    Espèces d'espaces de Georges Perec

    L'objet de ce livre n'est pas exactement le vide, ce serait plutôt ce qu'il y a autour, ou dedans. Mais enfin, au départ, il n'y a pas grand-chose : ru rien, de l'impalpable, du pratiquement immatériel : de l'étendue, de l'extérieur, ce qui est à l'extérieur de nous, ce au milieu de quoi nous nous déplaçons, le milieu ambiant, l'espace alentour.
    > lire la suite

  • Par infini, Aujourd'hui

    Le voyage impaisible de Pauline de Maryna Uzun

    La façon de Pauline de faire la bise était surprenante aux joues des Français : ses bises étaient trop "vraies" , ses lèvres trop engageante , alors que d'habitude une bise ne se reconnait que par le son.



  • Par Elna, Aujourd'hui

    L'Assassin Royal, tome 2 : L'Assassin du roi de Robin Hobb

    Je regarde sans rien dire. Nul poème ne saurait raconter la mère qui enfonce une boulette de poison dans la bouche de son enfant pour le garder des Pirates; personne ne pourrait chanter les cris des enfants saisis de crampes sous l'effet du poison violent ni les femmes violées pendant leur agonie; aucune poésie, aucune mélodie ne supporterait de parler des archers dont les flêches les mieux ajustées tuent ceux de leur famille avant qu'on puisse les enlever. Je jetai un coup d'oeil à l'intérieur d'une maison en feu; à travers les flammes, je vis un garçon d'une dizaine d'années offrir sa gorge au couteau que tenait sa mère; il avait dans les bras le cadavre de sa petite soeur, étranglée déjà car les Pirates rouges étaient là et un frère aimant ne pouvant l'abandonner ni aux pillards ni aux flammes voraces. Je vis les yeux de la mère lorsqu'elle prit les corps de ses enfants et s'enfonça dans le brasier avec eux. Ce sont là des scènes qu'il vaut mieux oublier, mais elles ne m'auront pas été épargnées. Mon devoir m'oblige à y assister et à m'en souvenir.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio