> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Olivia Elkaim
    Olivia Elkaim
    Autour d'un verre avec Olivia Elkaim .Interview "Autour d'un verre" d'Oliva Elkaim à propos de son..
  • Marc Bourgne
    Marc Bourgne
    Franck Bonnet en interview pour planetebd.com .Franck Bonnet n?est pas le dessinateur de BD le..
  • Alain Connes
    Alain Connes
    Face à la réalité mathématique - Alain Connes .Alain Connes est titulaire de la chaire Analyse et..

Rejoignez notre club de lecture !
Participez à un challenge de listes autour de l'école
Challenge : La Première Guerre mondiale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Camille  Camille Emmanuelle

    Comment s`est opérée la sélection des lieux conseillés dans le livre ? Quels types de lieux avez-vous voulu mettre en avant ?

    J`ai sélectionné une soixantaine de lieux ou d`expériences. J`ai privilégié la diversité des lieux (cela va de la créatrice de lingerie, à la boutique de sex toys, jusqu`au club BDSM). L`idée était de montrer comment Paris peut être une capitale érotique, si on s`amuse à la voir ainsi. Proust a écrit « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Dans ce livre, j`ai tenté d`apporter un regard érotique et léger sur la capitale.



    Y a-t-il au contraire des lieux que vous avez voulu garder pour vous ? Des adresses que vous avez voulu écarter ?

    Il y a, à Paris, beaucoup de clubs libertins, mais je ne voulais pas faire un « guide libertin », donc je n`en ai sélectionné que six. Par ailleurs, il y a des lieux gays, où en tant que femme, je n`étais la bienvenue. Mais j`ai trouvé une solution : j`ai missionné un ami journaliste !



    Qu`est-ce qui vous a le plus surpris à propos du Paris coquin au cours de vos pérégrinations nocturnes ?

    Dans les « guides roses » de l`entre deux-guerres, ou dans les revues...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Il n'y avait plus de mots. Juste ce silence. Épais, lourd. C'était un génocide, celui des Tutsis du Rwa...


Quand elle apprend la mort de son père, Yumiko, jeune graphiste londonienne, doit partir au Japon pour assister à la tradi...


Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au ...


Face à la colère des villageois, et alors qu'Aaricia semble croire que Thorgal est bel et bi...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Dareel, Aujourd'hui

    Coupable de Wiebke Lorenz

    J’ai totalement choisi ce livre grâce à sa quatrième de couverture et ce que m’en a dit la vendeuse de chez France Loisirs. Et je suis très contente d’y être allée au pif !

    L’histoire est super originale. Le thème abordé est très intriguant, dur et pourtant bien réel.

    Nous sommes aux côtés de Marie, jeune femme qui se retrouve internée en psychiatrie parce qu’elle s’est retrouvée un matin aux côtés de son petit copain poignardé à de multiples reprises. Le scénario était évident, ses empreintes étaient partout : Marie était coupable.

    Or, il se trouve que Marie souffre de pensées obsessionnelles agressives. Elle ne peut s’empêcher d’imaginer les pires scénarios quand elle est entourée de gens, proches ou inconnus. Elle s’imagine en train de les frapper, les mutiler, les tuer… Inutile de dire qu’elle se pense donc capable d’avoir tué Patrick, son ami, même si elle n’en a AUCUN souvenir…

    L’histoire se passe donc dans l’hôpital. Marie est en thérapie avec le docteur Falkenhagen, à qui elle raconte son histoire dans les moindres détails pour essayer de se souvenir… Et savoir si elle est coupable ou non. Parce qu’en effet, le doute plane, bien qu’elle ait été condamnée.

    J’ai adoré ce roman. Une réelle surprise ! Un thème des plus originaux, une mise en scène géniale, un contexte bien trouvé… Autant sur le fond que la forme, c’est très réussi. On est happé par l’histoire, on ne peut pas décrocher du livre tant qu’on ne sait pas si oui ou non Marie a bien commis ce meurtre sanglant.

    Le contexte mis en place, le récit que Marie fait de sa vie, de son mariage avec Christopher, son ex-mari, le décès de leur petite fille Célia, sa rencontre avec Elli, Patrick, Vera & Felix, tout ici a son importance !

    L’histoire qui nous est présentée en parallèle est géniale ! Marie, désespérée et au fond du trou, cherche du réconfort sur un forum sur le net, un forum fréquenté par des gens atteints de la même maladie qu’elle. Elle y rencontre Elli, qui deviendra son amie et sa confidente, qui l’aidera à mieux vivre sa maladie.

    Jusqu’au bout je me suis demandée si elle était coupable ou non, et à aucun moment je ne m’attendais au retournement de situation auquel on a droit vers la fin du livre. Parce que ce qu’on attend le plus et qu’on estime être la fin du livre ne l’est en fait pas du tout. Et la dernière partie est juste parfaite. Pardonnez-moi l’expression mais j’étais sur le cul ! J’ai douté d’un personnage tout au long du roman, je ne vous dirai pas lequel mais il y en a un que je ne sentais pas du tout… Hé bien je me suis plantée ! Et c’est aussi ce que j’ai aimé.

    En résumé, une histoire passionnante sur fond de maladie mentale, maladie grave et sérieuse qui, si elle n’est pas considérée comme étant foncièrement dangereuse, rend les gens dangereux de par le ressenti qu’ils en ont. J’ai aimé qu’on suive Marie dans sa thérapie, ça change des enquêtes policières.

    Un roman qui m’a vraiment surprise, et ce très agréablement. Ma maman me l’a déjà piqué, elle aussi séduite par la quatrième de couverture.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par matane85, Aujourd'hui

    Mercy Thompson, Tome 6 : La marque du fleuve de Patricia Briggs

    Que dire ? Ce tome m'a réellement prise par surprise. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je trouve qu'il diffère des autres tomes. C'est sans doute mon préféré à ce jour ! Gros plus aussi pour la couverture que je trouve la plus belle de tous les tomes.

    Alors, l'histoire commence tout en douceur avec d'abord par un rapide aperçu de ce qu'est devenu Stefan. C'est bien d'avoir des nouvelles de ce qui été arrivé. Il s'est laissé mourir de faim après ce que lui a fait Marsilia. Mercy ensuite est confronté à sa folle de mère qui veut lui organisé un mariage en grand ! Je n'aurai jamais pensé voir Mercy se marier en blanc dans une église avec tout le tralala. Je suis un peu frustré que la cérémonie soit si vite expédiée mais je suis contente que ce soit Bran qui ait mené Mercy à Adam. Notre couple préféré part ensuite en lune de miel. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'Adam et Mercy trouve un homme ayant été blessé par une créature vivant dans le fleuve. Ça fait vraiment plaisir de les voir heureux et batifoler sans menace sur eux.

    Cet homme blessé est un indien du coin ce qui nous permet de découvrir un nouvel univers mis en place par l'auteur : la mythologie amérindienne et les esprits totems. Découvrir les origines de Mercy était vraiment géniale, j'avoue que j'avais toujours été curieuse de les connaître.

    Elles permettent également l'introduction de nouveaux personnages que j'ai adorés de suite ! J’espère vraiment qu'ils vont continuer à apparaître dans la suite de la série. Il est vrai que la meute et les autres personnages secondaires comme Zee, Oncle Mike... n'interviennent vraiment pas beaucoup. C'est un peu dommage, ils m'ont un peu manquée mais en contrepartie, on a pu se concentrer sur le couple Adam/Mercy. Si Adam reste un peu en retrait par rapport à Mercy (comme d'habitude quand on y réfléchit bien) il reste utile et un soutien de poids. Mercy gère vraiment dans ce tome et est mise au centre.

    Je suis un peu déçue de ne pas avoir eu de passage avec Samuel même aussi court que celui de Stefan.
    Les nouveaux personnages secondaires, les indiens humains sont assez peu brossés. Ce qu'il faut pour les comprendre un minimum et repérer qui est qui mais pas assez pour s’attacher.

    On se rend vite compte que ce sont les faes qui ont demandé à Adam de venir dans ce camping et de suivre une prophétie concernant le fleuve. L'intrigue bien qu' assez plate au début (on suit le quotidien qui est aussi appréciable différemment), les différentes découvertes ont maintenu mon intérêt éveillé. Le monstre de ce tome est certainement plus impressionnant que celui du tome 5 et est assez terrifiant. Un peu à la façon des dents de la mer : le prédateur avec des grandes dents cachées dans les profondeurs noires de l'eau... J'ai trouvé que le combat final était un peu flou, l'action pas trop bien décrite.
    Gros plus pour le lettre de Mercy qui m'a touchée : c'est exactement je que j'aurai voulu écrire, des sentiments bruts, sincère, sans fioritures mais si beau.

    En bref :Un tome touchant qui nous fait découvrir les origines de Mercy et de nouveaux personnages vraiment intéressant tout en développant le couple Adam/Mercy. J'ai dévoré le livre !
    > lire la suite

    • Livres 1.00/5
    Par Anis0206, Aujourd'hui

    Blues pour un chat noir de Boris Vian

    pour mon premier roman de Boris VIAN je dois dire que j'étais très déçu!! des nouvelles quelconques qui ne m'ont pas transporter dans l'univers de l'auteur!!! mais j'espère que ses autres romans vont être mieux que celui ci!!

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

roman   aventure   littérature   récits   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   témoignage   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   psychologie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio