> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Mourad Benchellali
    Mourad Benchellali
    Mourad Benchellali, ancien détenu du camp de Guantanamo, raconte pourquoi il est parti en... .
  • Jean Dherbey
    Jean Dherbey
    Cécile Marinelli et ses amis à la librairie Elan Sud .Cécile et ses amis musiciens offrent..
  • Jean Dherbey
    Jean Dherbey
    Pravda de Babouchka, roman de Jean Dherbey, chez Elan Sud .D?abord victimes des grandes purges de..

Les Babelionautes rencontrent Eleanor Catton
Remportez la Babelio Box de Noël
10 exemplaires de la nouvelle collection

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Ayroles

    De cape et de crocs, tome 11 : Vingt mois avant raconte les aventures d`Eusèbe le lapin, l`un des personnages secondaires de la série De Cape et de Crocs. Ses nombreuses tentatives pour raconter son récit sont l`un des running gags de la série. Aviez-vous déjà son histoire dans un coin de la tête ? Souhaitiez-vous depuis longtemps la raconter ?

    L`engouement des lecteurs pour Eusèbe s`est manifesté très tôt. Lors des premières séances de dédicaces, on nous posait déjà des questions sur les raisons de sa condamnation aux galères. Nous avons alors eu l`idée de dévoiler son passé dans un album. Jean-Luc n`ayant pas le temps de le dessiner parallèlement à la série, nous avons décidé de le garder pour la fin. L`histoire d`Eusèbe s`est étoffée au fil des tomes et des indices que nous y avons disséminés, et l`album s`est finalement transformé en diptyque.


    Si Eusèbe a toujours été très apprécié des lecteurs, la série reposait jusqu`alors sur les charismatiques personnages de Don Lope et Armand. Aviez-vous des doutes sur le fait qu`Eusèbe puisse porter à lui tout seul ce diptyque ?

    Le passage de personnage secondaire à principal était en effet risqué. A la fois valet de comédie, faire-valoir kawaii et deus ex machina, Eusèbe offrait un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Préquelle de la première aventure de Blake et Mortimer, Le secret de l'Espadon. En 1944, le...


"Tes pas nulle, toi, tu vas de l'avant, tu es forte... Tu restes pas figée comme une idiote dans un cocon, même si tu pre...


Le duo Sente et Jigounov en fait voir de toutes les couleurs à XIII dans ce tome 23! Betty à l'hôpital, l...


Rescapées du tremblement de terre qui a dévasté Paris, Pauline et Gaëlle tentent par tous les moyens de reto...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par belette2911, Aujourd'hui

    Vongozero de Yana Vagner

    C’est dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures soupes et ce sont les bons auteurs qui arrivent à transcender un scénario tellement éculé qu’on aurait peur de le lire…

    Un virus mortel, les autorités qui minimisent l’affaire, tout qui s’emballe, les gens qui meurent, les survivants qui décident de quitter leurs maisons afin d’aller ailleurs… rien à dire, le postulat de départ puait le réchauffé dès le départ.

    Oui mais Yana Vagner, tel son homonyme compositeur, va nous réécrire la partition et nous en jouer une neuve tout en utilisant des vieilles notes.

    Du virus qui décime la Russie et le reste du monde, vous ne saurez rien. À vous de l’imaginer… Il est là, mais on ne saura pas grand-chose sur lui, hormis qu’il est mortel et que les grandes villes sont les plus touchées.

    Ce qui change, dans ce récit, c’est que l’auteur reste sobre et ne nous fait pas vivre des scènes de pillages ou de violences incontrôlées à tire-larigot. Exit aussi longues descriptions – râles y compris – de l’agonie de la société. Ouf.

    Non, chez elle, ce qui l’intéresse, c’est le groupe de fugitifs constitué au départ de 9 personnes. Le récit est centré sur eux et sur le voyage vers le lac Vongozero, à la frontière avec la Finlande. C’est Anna qui en sera la narratrice et vous fera partager ses doutes, ses craintes et son hostilité envers certains membres du groupe.

    Hé oui, entre ces personnes là, ce n’est pas vraiment l’amour fou. Les voisins, Anna ne les aime pas. Quant à l’ex-épouse de son mari et le fils qu’ils ont eu, on ne peut pas dire que l’entente règne entre elles.

    Va falloir se serrer les coudes, pourtant, parce qu’ailleurs, les structures sociales foutent le camp, l’autorité politique n’existe plus, l’armée par en coui***, on commence à se méfier de son voisin et de tout le monde, l’individualisme et l’égoïsme sont rois et la solidarité est aussi inhabituelle qu’un string brésilien sur la tête du père Nowel.

    Ce roman ne se lit pas, il se dévore en quelques bouchées, malgré son épaisseur. Les temps morts sont inexistants, sans pour autant virer à Indiana Jones et dans les voitures qui remontent la Russie sous la neige et le froid, les huis-clos sont parfois étouffants tant l’adrénaline et les angoisses vous prennent aux tripes.

    L’être humain, quand il en est à sa survie, peut être capable de tout, du meilleur comme du pire et ceci nous sera démontré durant le parcours de nos voyageurs car il ne sera pas de tout repos.

    Pas besoin d’effets spéciaux ou de retournements à gogo, l’auteur maîtrise son sujet et sais user de sa plume pour qu’on ne lâche pas son livre.

    Pas besoin de monstres dévoreurs d’enfants dans les pages pour vous mettre le trouillomètre à zéro quand on sait qu’un moteur doit boire de fuel ou de l’essence pour avancer et que si on s’arrête, on est mort. Mais dans un pays exsangue de gens, il en est de même pour le carburant…

    Toute la subtilité du roman tient dans son scénario qui, malgré son postulat de départ, s’écarte des classiques habituels mais tout tient aussi dans la construction des personnages et dans leurs manières de se comporter entre eux et lorsqu’ils croiseront d’autres êtres humains.

    Peut-on encore se considérer comme des gens bien lorsqu’on reçoit quelqu’un avec une carabine braquée sur lui ? Est-on une personne normale lorsqu’on ne veut pas partager notre nourriture avec de ceux qui crèvent la dalle ? Peut-on encore se regarder dans une glace, quand, après avoir été sauvé par un homme, on envisage de lui siphonner sa réserve de fuel ?

    Et vous, comment vous seriez-vous comporté la place de tout ces survivants ?? la question m’a hanté, elle me hante encore et je ne suis pas très fière de moi…

    Un roman magistral qui s’éloigne des sentiers battus pour nous entraîner dans un voyage angoissant, le suspense accroché à vos pare-chocs et la tension sous votre parka doublée de mouton…

    Un roman qui ne vous laissera pas de glace et qui mettra vos peurs primales sous le feu des projecteurs.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par ph_hugot, Aujourd'hui

    Les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma de David Parkinson

    Dunod est un éditeur que j'aime particulièrement tant l'approche didactique qu'il donne arrive à sortir des sentiers battus et propose souvent un angle singulier du thème de départ.
    Dans cet ouvrage riche en illustrations, l'auteur propose une double page par grande idée cinématographique ( la contre plongée, le genre , les magazines de cinéma, l'animation, le film d'art), accompagné d'un texte bien documenté et très riche en références, et soutenu par une galerie d'images et photos de belles qualités .

    De la lanterne magique aux images de synthèse, voici un très bel ouvrage qui retrace l'histoire du cinéma et son évolution depuis les techniques ancestrales du 18 ° jusqu'à nos jours . Cet ouvrage est certes plus à l'intention du grand public que des cinéphiles pointus qui pourraient trouver l'approche trop généraliste, mais a parfaitement sa place dans cette sélection avant Noël...
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Marie-Blanche, Aujourd'hui

    Boomerang de Tatiana De Rosnay

    Je ne mets qu'une seule étoile car ce n'est pas de la grande littérature et le récit n'est pas d'une grande originalité. cependant, ce roman remplit pleinement son rôle. J'ai été tenue en haleine par cette relation entre un frère et une sœur qui à la quarantaine se replongent dans les souvenirs d'enfance pour comprendre certains non-dits, certains chagrins, certaines blessures. Les secrets de famille sortent des tiroirs et permettent aux protagonistes de reprendre leur vie en main et d'envisager leur destin autrement. C'est une lecture idéale pour les congés de fin d'année, près du sapin. C'est comme un bon téléfilm familial.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par SZRAMOWO, Aujourd'hui

    La Chronique des Heiké de Eiji Yoshikawa

    Le soleil s'enfonçait à l'horizon. La mer hivernale s'assombrissait peu à peu, se parant de l'iridescence des écailles de poisson. Jusqu'au lointain, les crêtes des vagues se ponctuaient de touches de clarté. C'était l'heure ou la fuite rapide du jour rend presque sensible l'immense tournoiement de la terre.
    > lire la suite

  • Par pgremaud, Aujourd'hui

    Panorama No 511 Octobre 2014 de Collectif

    Qu'on écoute Bach ou qu'on lise Rûmî, derrière la porte, c'est Dieu qu'on trouve.
    (Alexis Jenni)

  • Par Groucho, Aujourd'hui

    Le léopard de Jo Nesbø

    - Le jour où tu te réveilleras dans un monde en paix, tu ne te réveilleras pas, Harry. Parce qu'ils auront fait péter la planète.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio