> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • François Fourn
    François Fourn
    Étienne Cabet ou le temps de l'utopie - François Fourn - Ed. Vendémiaire Mars 1948...
  • Bernard-Henri Lévy
    Bernard-Henri Lévy
    Quand Petro Porochenko remercie Bernard-Henri Lévy .Le discours du président ukrainien à l'issue..
  • Michèle Lesbre
    Michèle Lesbre
    Michèle Lesbre - Page des Libraires Entretien accordé à la revue Pages de Libraires à..

Gagnez le premier roman d'Ivan Calbérac et venez le rencontrer
Rejoignez le Club des Lecteurs Relay 2015
Devenez jury du concours Nos lecteurs ont du talent

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Delphine  Delphine Bertholon

    D`où vous est venue l`idée de l`insensibilité physique du personnage principal de votre roman ? Aviez-vous entendu parler d`un tel cas réel, avez-vous fait des recherches médicales ?

    J`aime beaucoup les perturbations sensorielles. J`avais déjà exploré l`hyperacousie dans L`effet Larsen (hypersensibilité au bruit) et, dans une moindre mesure, l`achromatopsie (daltonisme extrême) dans Twist. Si l`hyperacousie est une affection réelle et terrible, je l`avais traitée dans le roman de manière symbolique : quand le sens de la vie est atteint, le sens physique est touché. J`ai poussé cette idée plus loin, avec une maladie qui n`existe pas – en tout cas, pas à un tel degré. Pour l`héroïne des Corps inutiles, cette affection est psychosomatique et, d`un point de vue romanesque, métaphorique. Je suis partie du fait que les victimes de violences, en particulier sexuelles, évoquent souvent l`impression d`un corps anesthésié.


    Votre héroïne cumule les particularités physiques : cheveux roux, yeux vairons… Ce qui lui arrive était-il trop exceptionnel pour arriver à un personnage au physique plus banal ? Est-ce une forme d`adéquation entre son apparence et son âme torturée ?

    Au contraire, j`ai voulu parler d`un fait...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Zack et Archer Goodwoody ont été envoyé à Fort Apache à cause de leur non respect des règles. Fort Ap...


Depuis quelques temps, sur l'église du village, monsieur Garg...


Alors que Louve, toujours traquée par Crow, traverse la forêt pour retrouver son village, Aaricia...


Un petit renard ridicule veut devenir la terreur du poulailler. Le co-réalisateur d'Ernest et Célestine signe un...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 1.00/5
    Par BookShellFairy, Aujourd'hui

    Le Voyage de Nina de Frédérique Deghelt

    Tiens, cela faisait un moment que je n'avais plus arrêté un livre en cours de lecture. Le voyage de Nina a réussi à me faire franchir ce cap ! Le résumé me plaisait bien : l'histoire de voyage, une orpheline, tout ça tout ça...

    Et puis, je n'ai pas accroché avec l'écriture. Le prologue ne m'a pas donné envie de lire la suite. Alors à quoi bon ?
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Exuline, Aujourd'hui

    Endgame, tome 1 : L'Appel de James Frey

    C'est en trainant dans les rayons de ma librairie que j'ai trouvé ce livre avec la couverture en or et un sigle étrange en première page. Je lis la quatrième de couverture et découvre qu'en réalité il s'agit d'une vrai chasse au trésor.
    Je décide donc de me lancer dans l'aventure comme j'avais à cette époque pas si lointaine un peu plus de temps à mon travail. Et en plus je motive mon collègue pour faire une lecture commune et résoudre l'énigme quitte à partager le prix.
    Bon vous vous en doutez mais le trésor n'a pas été découvert et j'ai décidé de passer très vite à un autre livre et ne pas lire et relire et rerelire le même livre pour découvrir des indices discrètement semés dans chaque page.
    Pour en revenir à l'histoire : 12 jeunes personnes (garçons ou filles), choisis par leur peuple à devenir des combattants sanguinaires (ça ne vous rappelle pas Hunger Game pour les tributs 1 à 3) vont être appeler à se combattre les uns les autres non pas dans une arène mais sur toute la planète. En effet pour se cacher c'est plus facile.
    Au début, les personnages sont un peu difficile à suivre, il me faut un nouveau marque page représentant la terre, les sigles de chaque peuple, leur nom, ... mais ce pense "pas si bête" me permet de suivre l'histoire plus facilement et qui est finalement pas si mal car pas identique à Hunger Game. Nous voilà plonger dans une chasse aux indices, à des courses poursuites, à des alliances, à des massacres, au final c'est même bien.
    Le plus de ce livre est que lorsque l'on veut vraiment s'immerger dans le livre, on s'oblige à faire des recherches internet sur des peuples disparus (je pense par exemple au peuple de Mu que je ne connaissais pas) ou encore découvrir des lieux archéologiques dont j'ignorai l'existence et que ce livre m'a donné envie de connaitre et de préparer pourquoi pas de nouveaux voyages (pyramide de ziggourat).
    Voici donc un livre qui se lit bien, bien pensé qui permet de lier le plaisir de la lecture à la recherche internet pour en sortir plus cultivé.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Tomisika, Aujourd'hui

    La ballade des misérables de Anibal Malvar

    L'histoire se passe à Madrid, dans le quartier de Poblao, un secteur totalement abandonné par les autorités, un bidonville où s'entasse la communauté gitane. Personne ne se préoccupe des habitants de cet endroit. Un no mans'land où les gens survivent grâce à différents trafics et supportent leur quotidien misérable, dévastés par la drogue, l'alcool, le sexe, les vols et les maladies. Une vie de survie et de désespérance.

    Seule la fourgonnette sanitaire de la Croix Rouge de la soeur Soledad s'y incruste pour y soigner les enfants, les malades et les junkies. Depuis des mois, des enfants gitans disparaissent sans que personne ne s'en inquiète. On ne retrouve aucun corps et aucune enquête n'a été diligentée par les autorités pour retrouver les petites victimes.

    Mais voilà qu'Alma, la petite-fille de Perro, le patriarche de Poblao, disparaît à son tour. Perro est persuadé que Calcao, un simplet du bidonville, est coupable et il le tue. Malheureusement, Calcao était innocent et Perro est incarcéré pour meurtre. Avec ce crime, les autorités vont confier l'enquête de la disparition de la petite Alma à l'inspecteur O'Hara et à son équipier Ramos. L'inspecteur O'Hara est un policier intelligent, cynique, toxicomane, alcoolique et toujours limite dans ses procédures. Mais c'est un très bon enquêteur.

    Il mène son enquête dans les bas-fonds madrilènes et auprès de familles aisées pour démêler cette affaire et comprendre pourquoi autant d'enfants gitans disparaissent sans qu'aucune enquête n'ait été
    menée pour les retrouver et que nul ne s'en émeut. Il sera aidé dans ses recherches par sa petite amie Ximena, une jeune journaliste idéaliste.

    Mais Perro ne fait pas confiance au gadjo et il demande à Tirao, un gitan solitaire, ancien junkie, voleur, de mener une enquête parallèle car il veut savoir ce qu'il est advenu de sa petite-fille. Il a confiance en Tirao. Ce dernier n'a-t-il pas vécu le même drame. Sa petite fille qu'il a eu avec Charita fait également partie des enfants disparus.

    Ses deux enquêtes vont mener leurs protagonistes à être en danger en permanence. Quel a été le destin de ces nombreux enfants disparus ? La ballade des misérables est un roman noir, déstabilisant. Les personnages sont attachants de vérité et convaincants.

    Anibal Malvar nous livre un récit brutal, dur, sombre, sans retenue, saupoudré d'ironie, de finesse, de douleur, d'amour, de désespoir et de survie. Un livre noir avec des personnages attachants et à la fois dérangeants, un univers sans concession, brutal.

    Je ne connaissais pas l'auteur Anibal Malvar mais quelle découverte et quel choc. Sa façon de raconter peut surprendre, déranger voire choquer, mais très vite le lecteur est happé par son univers si particulier. On est littéralement projeté dans la réalité du bidonville et de ses habitants.

    Un roman qui plonge le lecteur dans l'horreur, dans une réalité humaine terrifiante mais décrite avec une justesse désarmante. On ne peut sortir indemne d'un tel roman. Ce livre m'a bouleversée et bousculée. J'ai aimé tous les personnages détruits par la vie mais si attachants et si insolemment vrais.

    Un grand coup de coeur pour ce livre dont les personnages vont rester longtemps en ma mémoire car je les ai aimé.

    Ce livre, un cri d'un endroit oublié de Madrid, méconnu et qui réclame sa légitimité. Je le conseille à lire car voilà un roman brutal, si authentique avec une dureté et une sensibilité extrêmes. Un roman que je vais très certainement relire.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio