> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Marleen Cappellemans
    Marleen Cappellemans
    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=42980 MOI, UDOLPHO,..
  • Franz Kafka
    Franz Kafka
    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45521 ÉCRIRE LA FAIM..
  • Jacques Lacan
    Jacques Lacan
    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=47100 LE TOUT DERNIER..

Participez à notre jeu de l'été et remportez un livre
Découvrez notre dossier sur Jean Teulé
Gagnez la Babelio Box de l'été

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Milena  Milena Busquets


    Blanca, l’héroïne de votre roman, vient tout juste de perdre sa mère. Au début de l’ouvrage, cette dernière est décrite par sa fille comme une personne amère et égoïste, mais son portrait s’adoucit à mesure que le récit avance. Pensez-vous que le deuil implique une phase de rejet du défunt ?


    Je ne crois pas du tout que la mère soit décrite comme une personne amère, comme quelqu’un de compliqué peut-être, comme quelqu’un qui soufre (on devient tous un peu méchants quand on souffre), mais pas amère. Et non, dans mon cas, il ni a pas eu « une phase de rejet ».


    Les femmes apparaissent comme les actrices principales de ce roman, notamment Blanca, sa mère et ses amies. Souhaitiez-vous faire passer un message particulier à ce sujet ?


    Non. Je crois que c’est un roman avec plein d’hommes, et que les hommes sont des personnages importants, à travers d’eux Blanca cherche à se sauver, à retourner à la vie.


    Le père de la narratrice n’est d’ailleurs que très peu évoqué dans l’ouvrage. Pensez-vous que les relations mères-filles soient les plus fortes et les plus compliquées ?


    Pas plus fortes, plus compliquées peut-être. J’ai choisi de parler de la relation mère-fille dans ce roman, peut-être dans le prochain je parlerais de la relation père-fille,...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Suivez le quotidien d’un manoir perdu dans la campagne Londonienne, dont le propriétaire est un jeune garçon de 12 an...


Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce se...


Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaite*. Vous y découvrirez no...


Deux auteurs de bande dessinée peuvent-ils survivre dans la jungle ? Partis quelques jours en pleine forêt guyanaise avec deu...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par lechristophe, Aujourd'hui

    Conquistador, tome 3 de Jean Dufaux

    Suite des 2 premiers tomes de la série Conquistador de Dufaux. Catalina est prisonnière de Moctezuma à Tenochtitlan. Hernan Cortès, vainqueur de Panfilo de Narvaez, fait maintenant route vers la capitale aztèque mais il lui faut s'allier à toutes les tribus mexicaines hostiles aux Aztèques. Pour cela, il missionne Royo (maintenant del Royo) de rencontrer les Hiburas. Or, La Sauterelle vient justement d'épouser Tzilli la fille du chef mourant des Hiburas...
    Épisode beaucoup moins fantastique que les précédents (excepté la transformation de del Royo) et plus centré sur la présentation d'un nouveau personnage (le prêtre fou espagnol Barbo Bezan qui s'est rangé du côté des Aztèques) et sur la préparation des 2 camps qui vont s'affronter dans l'album suivant. Un autre personnage, historique celui-là, fait son apparition : c'est la Malinche ou Malintzin qui était la traductrice-maîtresse d'Hernan Cortès.
    En parlant de traductrice. Ma remarque vaut pour toute la série, mais je suis étonné que tous les personnages se parlent et se comprennent sans l'aide de traducteurs !
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par angelique-c, Aujourd'hui

    Bonjour tristesse de Françoise Sagan

    Nous suivons la jeune Cécile qui n'a alors que 17 ans. Elle vit avec son père depuis deux ans seulement, depuis qu'elle avoir terminé son apprentissage au couvent ?? On découvre un récit plein de sentiment, de sensibilité. L'auteure possédait déjà une vision très mature de la vie pour son âge. C'est souvent ce qui est revenue dans les critiques, la maturité de Françoise Sagan, son objectivité.
    Cécile à conscience du mal qu'elle va opérer quand elle fera tout pour empêcher le mariage de son père et de Anne, la meilleure amie de sa défunte mère. Cécile oeuvre afin de les séparer, refusant les visions de sa future belle mère.
    J'ai beaucoup aimé ces instants de profondes réflexions, ces descriptions si réalistes de ce qui entoure la jeune Cécile en vacances au bord de la Méditerranée.

    Bien qu'à notre époque son récit semble être classique, au moment de la parution, Françoise Sagan représentait l'émancipation sexuelle. Son protagoniste, Cécile est libre, bien qu'elle vienne d'une bonne famille elle et son père sont libres de leurs actions, ils font ce qu'ils veulent. On le voit avec Cécile quand elle commence à fréquenter Cyril, celui dont elle pensera être amoureuse mais qui n'était en réalité qu'un amour éphémère. Il n'est pas question de mariage, d'engagement, non Cécile est trop jeune pour cela, elle veut seulement vivre, à sa façon.
    Cécile ne veut pas être enchaînée, vivre comme les petits bourgeois, vivre comme Anne. Bien qu'elle ait conscience que c'est ce qu'il faut faire, qu'elle a raison, encore et toujours, elle ne peut se résoudre à accepter de vivre avec les ordres et les réprimandes de la fiancée de son père.

    Pour empêcher ce que Cécile estime être la pire chose qui pourrait arriver pour son père et elle, celle-ci n'hésitera pas à aller jusqu'à tenter le diable. Cécile va pousser son père dans les bras de son ancienne petite amie, Elsa, une jeune étudiante que son père a initialement invitée en vacances avec eux.
    Cécile est le personnage indécis par excellence, elle ne sait jamais très bien. Ou plutôt, quand elle sait, elle ne reste jamais sur ses positions bien longtemps ? Aime-t-elle Cyril ? Cela dépend des jours.
    C'est la même chose avec Anne, parfois Cécile aura besoin d'elle, et d'autres fois Cécile veut seulement la faire partir.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par aud13, Aujourd'hui

    Flash de Kendall Ryan

    emmy travail dans une agence de mannequin avec Fiona sa patronne pas tres sympatique et tombe sur Ben un beau mannequin
    emmy va taper dans l œil de Ben et celui ci va se perdre en elle mais c etait sans compter sur Fiona
    un bon livre en esperant qu il y est une suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio