> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Camille de Peretti
    Camille de Peretti
    Camille de Peretti - Petits arrangements avec nos coeurs .Camille de Peretti vous présente son..
  • Nelly Kaprièlian
    Nelly Kaprièlian
    Nelly Kaprièlian - le manteau de Greta Garbo .Nelly Kaprièlian vous présente son ouvrage "Le..
  • Michelle Perrot
    Michelle Perrot
    Michelle Perrot - Les Rendez-vous de l'Histoire de Blois .Michelle Perrot sera la présidente de la..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...


Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad. Né en 1978 d...


Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieil...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par exarkun1979, Aujourd'hui

    X-Men l'Intégrale : 1968 de Roy Thomas

    À partir de ce tome, il commence à être important de suivre religieusement les comics car ils commencent tous à se suivre et à former une seule et unique histoire même si certains numéros sont individuels. Il n'est pas rare de voir des arcs d'histoires qui couvrent jusqu'à 4 numéros. J'ai trouvé que dans ce tome, Magneto devenait de plus en plus intéressant et qu'il commençait à avoir plus de profondeur. Dans l'année 1968, un personnage important meurt.

    Au niveau artistique, je commence à m'habituer au style des vieilles BD. Ça m,a quand même pris quatre tomes des intégrales pour m'y faire.

    J'ai bien hâte de voir les dernières aventures des 5 X-Men originaux avec l'intégrale de 1969 avant leur retour officiel de le série en 1974 avec des nouveaux mutants.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, Aujourd'hui

    Bloody September de Will Argunas

    En ce mois de décembre enneigé et froid, une jeune femme asiatique marche dans les rues. Elle rentre dans un immeuble, prend l'ascenseur jusqu'au dernier étage puis monte sur le toit. Un dernier regard vers la rue en contrebas et elle se jette dans le vide du haut d'une des tours jumelles de Manhattan...
    A 6h00 ce matin, dans le Queens, le réveil de l'inspecteur Pezzulo, du 15ième district, sonne, comme à son habitude. Sa femme, à ses côtés, reste au lit. Une douche, un bon café et le voilà parti pour une nouvelle journée de travail. Un appel radio l'informe d'un homicide pas très loin et il se rend sur les lieux. D'après les premières constations, il s'agit bien d'un suicide mais, une fois lui et son collègue Murray grimpés sur les toits, il remarque des traces de sang. Une fois l'autopsie faite, il s'avère que la jeune femme avait une vie sexuelle trépidante. Rien d'anormal jusque là sauf que des poils de chien ont été retrouvés sur son corps...
    Louise, une jeune Française expatriée, vit dans un petit appartement à Soho, avec son amie artiste peintre. Elle travaille dans l'industrie du porno. D'abord, des photos érotiques puis elle s'est lancée dans le cinéma. Même si son amie n'approuve pas ses choix, elle ne peut aller contre sa volonté. Au Big Tits Studio, tout se fait dans les règles de l'art. Mais, c'est dans ces locaux que travaille ED, un homme de ménage qui, à ses heures perdues, écrit également des scénarii. Un soir, à la sortie du tournage, il propose à Louise de venir les lire chez lui....

    Une ville sous tension à l'aube des attentats du 11 septembre, une population en mal de vivre, des jeunes filles libres de leur corps et en proie à de nouvelles expériences, des flics parfois dépassés par les événements, un couple en pleine crise et un tueur qui rôde... Bloody September nous plonge dans un monde noir, glauque et parfois oppressant. L'on est emporté par une vague de violence et de mal-être. D'un côté, Ed, ce dépeceur à l'air inoffensif; de l'autre, Pezzulo, ce flic affecté dans son boulot et sa vie personnelle. Alternant ainsi la narration sur ces deux protagonistes dont on attend la rencontre, Will Argunas fait monter la pression au fil des pages, le tout dans un climat morose et menaçant, le final étant à l'image de cette atmosphère froide. En référence au cinéma, on ne manquera pas de croiser quelques acteurs bien connus. Quant au dessin hachuré, il sert à merveille ce scénario, des couleurs froides renforçant cette impression de malaise. 

    Bloody September... Rouge sang...
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Virginie94, Aujourd'hui

    Divergente, tome 3 : Allégeance de Veronica Roth

    Pour moi, le premier tome est le plus surprenant, le plus fort de la trilogie. Mais chaque tome est différent, il n'y a pas de redite.

    J'ai dévoré ce troisième tome. Il apporte beaucoup de réponses. On découvre enfin ce qui se passe hors de la ville, comment les factions ont été mise en place...

    La trilogie est vraiment finie. Comme beaucoup, j'aurai préféré une fin plus heureuse.

    Mais il y a des très beaux moments. On suit tour à tour Tris et Tobias. C'est l'occasion d'entrer dans la tête de Tobias, de le comprendre mieux.
    Tous les personnages sont très attachants, compliqués, passionnants à suivre.

    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Naminam, Aujourd'hui

    Le journal d'Aurélie Laflamme, tome 1 : Extraterrestre... ou presque ! de India Desjardins

    C'est un livre dont je n'ai fais QUE rire!! A en pleurer!! vraiment, c'est un livre qui se lit en une soirée, pas compliquée, très simple pour partir dans des lieux ou on est pas concentré à 100%. Vraiment, j'ai adoré!

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    La Vie dans les plis de Henri Michaux

    Ils prennent la forme de bulles pour rêver, ils prennent la forme de lianes pour s'émouvoir.

    Appuyée contre un mur, un mur du reste que personne ne reverra jamais, une forme faite d'une corde longue est là. Elle s'enlace.

    C'est tout. C'est une Meidosemme.

    Et elle attend, légèrement affaissée, mais bien moins que n'importe quel cordage de sa dimension appuyé sur lui-même.

    Elle attend.

    Journées, années, venez maintenant. Elle attend.

    p.119
    > lire la suite

  • Par dido600, Aujourd'hui

    L'Amie de Madame Maigret de Georges Simenon

    Il paraissait anxieux de partir et insistait pour savoir s’il n’aurait pas d’ennuis avec le faux passeport.
    — Pour quel pays ?
    — Les États-Unis. Ce sont les plus difficiles à imiter, à cause de certaines marques spéciales qui sont de convention entre les consuls et les services de l’immigration.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio