> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Helene Wecker
    Helene Wecker
    Découvrez la bande-annonce du premier roman d'Helene Wecker, "La Femme d'argile et l'Homme de feu".
  • Claire Holden Rothman
    Claire Holden Rothman
    (Version originale anglaise) Mai 2015 ? 35 min. Welcome to Between the Pages, the program where..
  • Sylvain Luc
    Sylvain Luc
    Sylvain Luc et Stefano di Battista Quartet au festival Django Reinhardt de Samois 2015

Participez à notre jeu de l'été et remportez un livre
Découvrez notre dossier sur Jean Teulé
Gagnez la Babelio Box de l'été

> tous les entretiensEntretien avec…




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Suivez le quotidien d’un manoir perdu dans la campagne Londonienne, dont le propriétaire est un jeune garçon de 12 an...


Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce se...


Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaite*. Vous y découvrirez no...


Deux auteurs de bande dessinée peuvent-ils survivre dans la jungle ? Partis quelques jours en pleine forêt guyanaise avec deu...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par greg320i, Aujourd'hui

    ABC de la psychologie et de la psychanalyse de Corinne Morel

    Un besoin subit de comprendre votre plan relationnel ?
    Besoin de descendre dans votre Ça émotionnel ?
    Rassurez-vous, je vous évite la besogne de lire Freud et de ses sbires psychologue , je vous épargne la hargne de la tâche de ses ouvrages tout en longueur mais bien peu en douceur...
    Car la taille c'est bien connu n'apporte pas à elle seule le plaisir. Lui qui s'acquiert plutôt à la manière d'un travail sur soi est donc le fruit et l'usufruit de vos investissements face à vous-même .

    En somme -car la mathématique de l'Homme entre aussi en jeu- plus nous désirons et plus nous serons frustrés ; plus nous nous soumettons d'exigences démesurés strict et très éloigné de nos capacités plus rude sera la chute de la réalité .
    C'est un fait , une simple constatation .

    Exemple,, littéraire et personnel : ( on reste sur planète babelio quand même, je vous épargne le voyage sur 'Science-fiction-de-la-métaphysique-grosses conceptions-de-l'être' )
    - Je désire ardemment un livre d'horreur qui me fera flipper et refiler de bien belles nuits de sueurs sur de chaudes coulées d'émotions glacés ( en ces temps d'été caniculaire ,c'est parfait ! )
    1) problème : Je n'est pas d'accès direct à cela, je ne sais pas choisir, trop de choix , trop de vague d'hésitation, trop de peur à perdre du temps à chercher .
    2) constat: Nous ( moi et ma conscience) constatons une élévation du désir qui peine à être atteint dans l'immédiat.
    3) Moralité , le ÇA veut , mais le Moi ne peut .

    Nous sommes bel et bien dans un contexte de frustration évident mais pourtant pas irréalisable . Bref, " j' y reviendrai ! "comme dirai Terminator ;

    Il vous faut tout au moins dans l'immédiat une solution :
    C'est alors qu'entre en jeu le meilleur de la psychanalyse sur soi même !
    " Et oui tout à fait greg,, belle sortie de parole pour son remplacement à la Mi-temps de son homologue psychologue,, le match risque d'être passionnant ! "
    Car:
    a) Si vous aimer réfléchir, votre désir premier d'avoir du plaisir (en placebo de lire de suite votre livre d'horreur) est déjà accompli par l'entremise de votre propre intelligence qui vous titillent les neurones.
    b) Vous constater l'échappatoire salutaire à d'abord calmer vos pulsions ( LIRE , LIRE , LIRE !! ) et l'angoisse de se retrouver face à l'impasse d'une grande surface type Fnac ou bibliothèque rempli à ras-bord de livre en vrac .

    Vous êtes donc votre propre entraineur, manager et gérant de votre vouloir.
    Moralité : La Psychanalyse à déjà remporter une belle victoire pour vous.
    " analyse : 1 - refoulement :0 ,Ouaiiis allez les psy ! On va ga-gnééé !

    Mais attention, vous n'avez pas encore votre bon bouquin baignant dans le sang, la bestialité et dans la brutalité des scènes de personnages égorgés qu'il vous fallait ! Puisqu'il s'agissait d'horreur je le rappelle ( le minima et le B.A. BA pour frémir)
    " égalisation de psyché pour le besoin ! " Arf...

    C'est alors qu'entre en scène votre meilleur joueur, votre Johan Cruijff, votre Van Basten personnel en quelque sorte : ( toute allusion à la Hollande est purement sublimatoire et dû au hasard )
    Vous décider ainsi de vous soumettre une contrainte autre que choisir le premier livre venu pour satisfaire vos yeux mouillés et horrifié qu'il n'y a au final dans cette arène mal rangé et mal famé en bon titres que trois Musso et deux Lévy pour vous mettre au lit aussitôt.

    La douleur reste, mais le mal est restreint.
    " Les Enfers perdent un joueur, carton rouge pour Satan ! "
    Plutôt donc que perdre patience ou d'incendier à grand coup d'essence l'endroit sur un coup de folie digne de Fahrenheit 451 , votre décision -sage, calme, réfléchi et bien appuyé sur votre idée primaire et établi de lire un livre d'horreur- se porte sur un livre qui parle et porte "sur les livres d'horreur" ..

    Et donc la meilleur solution qui l'emporte , adéquate facile et accessible, c'est la psychologie de mettre en action votre conscience face à l'imprévu .
    " Buuuut des psy . pleine lunette, superbe, "
    Vous venait tout simplement de réaliser qu'il va falloir passer par un intermédiaire pour exaucer votre vœu .

    Ps: Je note au passage que le mot vœu en lui même est déjà le symbole de mon vouloir

    Voilà pourquoi vous demander, poliment , courtoisement à une charmante bibliothécaire, qui n'est hélas pas un puits de science pour vous aiguiller sur les best seller de terreur ( mais à défaut bien jolie quand même) d'un ton élégant :
    " Vous n'auriez pas Anatomie de L'Horreur de Stephen King ?,,s'il vous plait ? "
    Puis après mures réflexion aussi : " Vous n'auriez pas également un numéro de portable très chère ? "
    Bingo ! D'une pierre deux coups vous y parvenez enfin .
    A savoir :
    1 ) l'évidence que l'ami Stephen King à écrit ce superbe concentré ,véritable bible dans le best-of-horror de tout les temps-
    (le second 'coup' étant la claque magistrale de la dame offensé suite à vos avances manifestement raté,,) .
    Qui vous servira surtout de pense-bête en plus d'une deuxième lecture agréable tout-à-fait satisfaisante ( mais encore suffisante)

    2)L'évidence aussi qu'en déviant sensiblement votre besoin sur autre chose, l'accès ( mais pas celui du téléphone de madame -je-fanfaronne-et-ronronne-devant-toi-mais-je-ne-me-plie-pas-à-tes-caprices-de-playboy) de votre demande s'est considérablement arrangé puisqu' anatomie de l'horreur vous fourni le titre qui va remplir votre nuit et votre jouissance intérieur de lire votre livre d'horreur
    exemple : FOG par James Herbert. salué par Stephen King comme étant divin, succulent, virulent , mais aussi troublant , déroutant , inquiétant, splendide , horrible et terrible ( salivé par moi )



    TADA ! Comme un beau diable sorti de sa boite, comme une envie irrépressible de sauter en l'air et de vous exclamer joyeusement " que je suis bon quand je me met à l'action sur mes neurones flamboyant, " et ceci même sans lire cet A.B.C .. de comprendre le point d'action de vos pensées décidées et réfléchies quand elles sont aidées par votre précieuse alliée de matière grise .

    Coup double pour le scoop : La feuille de match résumant les meilleurs moment de la critique .
    Coup franc porté : 1
    Buts atteint : 3 ( dont un pleine tête)
    Occasion raté :1 : une brune de perdue
    Carton rouge : 2 : la furieuse envie de remettre Ça ne s'estompe pas ,sans compter qu'il va falloir rendre le livre emprunté.
    Remplacements : 3 : -Je veut par je réfléchi
    -Je peut par je m'autorise
    - Je m'interdit par je relativise

    Clip musical de la critique A,B C ,, One , Two ,, Three,, by Jackson 5 .

    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par GrandGousierGuerin, Aujourd'hui

    C'était la guerre des tranchées, 1914-1918 de Jacques Tardi

    Dans cette BD, Tardi évoque avec force et images la grande guerre, mais celle du poilu qui a peur et veut rentrer chez lui. Le poilu est lâche, égoïste, prêt à tout pour s’échapper de cet enfer mais tellement humain que ces récits touchent en plein dans le mille : plus jamais cela …

    • Livres 4.00/5
    Par GuillaumeTM, Aujourd'hui

    Regarde ta jeunesse dans les yeux : Naissance du hip-hop français 1980-1990 de Vincent Piolet

    Ce livre relate les balbutiements de ce mouvement (à l'origine contre-culturel) que l'on connait sous le nom de hip-hop. Ici sont rappelées Les pages de son histoire ignorées par les médias et qu'ils mettent évidemment peu en avant puisque, en ce qui les concerne, l'amnésie prime (une constante bien connue des médias généralistes). C'est une sous-culture possédant ses codes propres et qui a influencé jusqu'à la mode, la musique, la danse, etc...

    Les parties de l'ouvrage les plus intéressantes sont, à mon goût, celle qui raconte les mésaventures d'un frenchie parti à Los Angeles ouvrir une discothèque au tout début des années 80.
    Ou encore celle de l'émission de danse H.I.P-H.O.P., animée par Sydney, période où tout le monde tenta de capitaliser, d'exploiter le filon un maximum (la marque de boisson Banga ou même Smirnoff par exemple) sur ce qu'ils voyaient comme une mode éphémère sous la dénomination de « smurf », une synecdoque un peu fourre-tout pour parler aussi bien du rap que du break ou le graffiti. Une mode bonne-enfant, insouciante, à destination des enfants, loin de la réalité de ce qu'était le hip-hop pour la Zulu Nation et le reste des activistes de ce mouvement. Même Annie Cordy publia en face B d'un 45-tours un titre appelé « Et je smurf ».
    Une fois la mode passée, la perception des médias changea radicalement en celui que nous connaissons encore aujourd'hui. C'est-à-dire de voir en ce mouvement une façon de s'en sortir dans la vie ou d'amalgamer les rappeurs en assistants sociaux, de la violence, des bandes et j'en passe et des meilleurs.
    Autre passage sublime, celui des graffeurs, la frange la plus radicale du hip-hop, où l'on peut se rendre compte que certains de ses acteurs n'ont jamais acheté un album de rap, préférant le hard-rock.

    La dernière partie dresse un portrait de tous les rappeurs qui comptèrent dans le paysage du rap de la fin des années 80, certains sont encore actifs de nos jours même s'ils sont bien peu, dépassés qu'ils sont par des plus jeunes davantage en phase avec notre époque.

    En définitive, c'est un bouquin complet, bien documenté et plaisant à lire.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par IndiaSong, Aujourd'hui

    Otages Intimes de Jeanne Benameur

    L'homme qu'est son fils aujourd'hui a touché la mort, au fond de lui. Maintenant ,elle peut laisser tomber tous les masques qu'elle a portés pour rassurer.
    Il connait la seule vérité: le pouvoir des mères est dérisoire devant la mort.

  • Par IndiaSong, Aujourd'hui

    Otages Intimes de Jeanne Benameur

    Son pas aura désormais la fragilité de qui sait au plus profond du coeur qu'en donnant la vie à un être on l'a voué à la mort. Et plus rien pour se mettre à l'abri de cette connaissance que les jeunes mères éloignent instinctivement de leur sein.(...)

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    Réflexions et maximes de Luc de Clapiers marquis de...

    La perfection d'une pendule n'est pas d'aller vite, mais d'être réglée.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio