> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Jessica L. Nelson
    Jessica L. Nelson
    Jessica L. Nelson - Tandis que je me dénude .Jessica L. Nelson vous présente son ouvrage "Tandis..
  • Dominique Conil
    Dominique Conil
    Martin Suter parle de Montecristo .Martin Suter parle de son roman Montecristo, thriller..
  • Jérémy Fel
    Jérémy Fel
    Rentrée littéraire: entretien avec Jeremy Fel .

Gagnez le dernier roman de Paul Colize et venez le rencontrer
Participez au challenge éditeurs de la rentrée
Prix du roman Fnac : la sélection finale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alice  Alice Moine


    Faits d’hiver raconte le destin de dix hommes et femmes habitant un immeuble, juste avant que ce dernier n’explose à cause d’une fuite de gaz. Veille femme, jeune homme, vous incarnez tous types de profils. De quoi vous êtes-vous inspirée pour imaginer les réactions de chacun ? Certains profils sont-ils plus facile à mettre en scène que d’autres ?


    L`inspiration me vient de mes expériences personnelles, de mes observations et des fruits de mon imagination. Au quotidien, je passe mon temps à me mettre dans la peau des autres, à envisager comment je réagirais à leur place. Dans Faits d`hiver écrit à la première personne, je me suis mise dans la peau d`une vieille femme acariâtre, d`un jeune maquettiste, d`une femme trahie ou d`un garagiste retraité. Il y a un peu de moi dans chacun d`eux mais ils possèdent leur logique propre. L`essentiel est de rester à l`écoute de ces « moi » virtuels.



    Le roman est constitué de dix chapitres, peignant chacun le portrait d’un habitant. Pourquoi avez-vous choisi ce format de nouvelles qui se déroulent dans une temporalité très courte et pas celui d’un unique roman ?


    Les histoires me sont venues les unes après les autres. Un beau jour, j`ai remarqué qu`elles avaient des points communs : une grande ville, l`immeuble… J`ai réuni les destins sous le même toit...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Dans le Paris des années cinquante, où règnent Sartre et l'existentialisme, nous faisons la connaissance de Daniel Br...


Javi, dit le maigrichon, est un adolescent de 16 ans qui, à l'insu de sa famille, a quitté l'école pour devenir une sorte de m...


Une grand-mère habille son petit-fils en petite-fille. Outre une réflexion sur la définition de soi à travers son corps et s...


Une histoire étrange et envoûtante, sombre comme le destin de son héroïne, mais aux couleurs éclatantes et généreuses. Une histoire réu...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Nikoz, Aujourd'hui

    Toute la famille sur la jetée du Paradis de Dermot Bolger

    Une saga héroïque et banale... Et pourtant totalement extraordinaire, sur une Irlande terriblement humaine et naïve, résumé des errances politiques du premier XXeme siècle.

    • Livres 3.00/5
    Par canel, Aujourd'hui

    Nous les menteurs de E. Lockhart

    « Il était une fois un roi qui avait trois filles d'une grande beauté ». Ainsi commencent quelques contes célèbres. Ainsi pourrait s'ouvrir cet ouvrage : il était une fois les Sinclair, une famille bien sous tous rapports : argent, culture, beauté. Le père, ses trois filles, les petits-enfants, tous blonds, grands, distingués... Ça, c'est ce qui fait rêver, le côté glamour. La face obscure, celle que l'on peut commencer à percevoir à l'adolescence, celle dont prend conscience Cadence/Caddy l'été de ses quinze ans : les adultes de cette famille blindée de fric sont vénaux et matérialistes, les femmes (les trois soeurs) sont jalouses entre elles, se déchirent, "boivent comme des pochardes" (sic).

    Je n'ai pas aimé cette lecture parce que je me suis trompée d'histoire. Je viens de lire 'Maine' (J. Courtney Sullivan), saga familiale dans une propriété de vacances avec rivalités et tensions familiales, et 'La décision' (Isabelle Pandazopoulos), roman adolescent. Quelques points communs avec 'Nous les menteurs' et en même temps rien à voir, strictement rien à voir dans le propos. Malgré tout je comparais, sans le vouloir. J'ai donc trouvé ce roman fade, dilué, longtemps sans intérêt. Maintenant que j'en connais le dénouement et donc les intentions de l'auteur, j'admire sa construction très habile, les indices distillés progressivement par le biais d'un conte réécrit plusieurs fois différemment, qui nous éclaire sur ce qui est arrivé à Cadence cet "été 15". Et j'y vois enfin beaucoup plus qu'une histoire mièvre d'amours adolescentes...

    Merci Marina !
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par rickiss, Aujourd'hui

    Bride Stories T07 de Kaoru Mori

    Encore un magnifique tome, qui confirme l'immense talent de l'auteur et la qualité indéniable de cette série !

    Quel bonheur de retrouver les sublissimes graphismes de ce manga, et bien qu'on ne retrouve pas dans ce tome Amir et Karluk (on commence toutefois à avoir l'habitude de devoir les laisser le temps d'autres récits, sur le parcours du médecin, Henry Smith), j'ai tout particulièrement aimé ce tome qui se concentre sur une autre facette de la vie des femmes dans ces pays-là (dans leur individualité, mais également dans leur(s) rôle(s) d'épouse, de mère, de fille, belle-fille, etc).

    J'ai été fascinée par le concept des soeurs conjointes, dont je n'avais jamais entendu parler, et adoré la sensualité qui se dégageait de ce tome. Le traitement de la psychologie des personnages (notamment ici la solitude de la protagoniste de ce récit), toujours bien cerné, est ici encore très fin et pertinent.

    Un manga absolument impeccable, à faire découvrir à tout le monde !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Sio, Aujourd'hui

    Les nuits de laitue de Vanessa Barbara

    Ada s'était entichée du mot "vachement", que du jour au lendemain elle s'était mise à utiliser à tout bout de champ. Cette nouvelle manie avait le don d'horripiler Otto, qui tint à s'informer sur la signification et les origines du mot en question. Ada s'en alla d'un pas résolu consulter sa voisine Mariana, qui après tout avait étudié à l'université. Elles émirent ensemble deux hypothèses étymologiques. La première, de nature kilométrique ; dans "c'est vachement loin", il s'agit de traduire l'idée d'une distance excessive, au point que même une vache serait épuisée avant de l'avoir parcourue. Et quand on dit : "il y a vachement à manger", c'est pour évoquer une quantité de nourriture qui suffirait à rassasier un bovin. "Quelle que soit l'origine de l'expression, on voit que tu l'utilises à tort et à travers", insista Otto après avoir entendu l'explication. Mais Ada ne l'écoutait plus. "Je suis à moitié sourde de cette oreille", prétendait-elle.
    > lire la suite

  • Par crochette, Aujourd'hui

    Les Chants de Maldoror et autres textes de Comte de Lautreamont

    Mes archanges ont retrouvé, pendu aux halliers de l’espace, les débris flamboyants de ma tunique d’opale, qui flottaient sur les peuples béants

  • Par michfred, Aujourd'hui

    Génération gueule de bois de Raphaël Glucksmann

    Puisqu'une force magique présidait à nos destinées- la "main invisible" du marché ou le sens de l'Histoire- nous avons cessé de penser la société ouverte dans laquelle nous vivions comme un projet à définir, alimenter, porter.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio