> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Max Tegmark
    Max Tegmark
    Toute la matière…notre Univers tout entier est un objet mathématique. Marc Lachièze-Rey,..
  • Max Tegmark
    Max Tegmark
    « Penser en grand » : le plaisir de la recherche en physique, à la quête de la nature ultime de..
  • Grégoire Delacourt
    Grégoire Delacourt
    Grégoire Delacourt - On ne voyait que le bonheur .Grégoire Delacourt vous présente son ouvrage..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Notre entretien avec Carine Fontaine, éditrice jeunesse
Les meilleurs livres de la rentrée littéraire 2014

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alice  Alice Scarling

    .

    Sascha est l`héroïne de votre premier roman, Requiem pour Sascha, tome 1 : Lacrimosa. Un peu rebelle et quelque peu blasée, il faut un certain temps au lecteur pour l`apprécier. Comment la définiriez-vous ?

    Sascha est une fille "paumée". Son histoire personnelle compliquée en a fait une personne peu sûre d`elle qui sait que la moindre faille peut représenter un danger mortel ; alors elle se blinde contre le monde extérieur, fait semblant d`être bien plus assurée que ce qu`elle n`est, ce qui n`est sûrement pas la meilleure façon d`aborder les choses. Elle ne veut pas qu`on puisse percer son armure donc elle se cache derrière ses attitudes rebelles et blasées. C`est une "badass" à la fragilité cachée.


    Ce premier tome raconte une histoire de vengeance mais ne se résume pas à cette intrigue. Que cherche Sascha tout au long de ce roman ? Retrouver ses origines ?

    Comme je le disais, Sascha est paumée. Paumée au point d`ignorer même ce qu`elle cherche. Elle pense vouloir venger les bonnes sœurs et souhaiter mener une vie normale mais les deux sont incompatibles et elle est incapable de choisir. C`est ce déchirement profond qui la fait avancer, pas toujours dans la bonne direction.
    Sans le savoir, ce qu`elle cherche, c`est une sorte de...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



NC...


A la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l'espace fait d'éther, q...


«Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Gardian Review, supplément l...


Pourquoi le chiffre de 50 000 victimes revient-il aussi souvent dans les médias améric...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par claudeparis936, Aujourd'hui

    Chagall de Connaissance des arts

    A la fin du 19e siècle, le prestige croissant des nouvelles écoles avait commencé à attirer à Paris les artistes étrangers : Picasso, Marcoussis, Brancusi, Pascin, Juan Gris, Modigliani... Chagall (en 1910) ; Il se regroupèrent à Montmartre pour les uns, à Montparnasse pour les autres.
    Parmi ceux arrivés en France avant la Première Guerre, et qui, par leur contribution, donnent un éclat particulier à l'école de Paris, il convient de mettre au premier plan Marc Chagall. Très vite il s'est imposé par ses qualités de coloriste et de conteur. Il utilise les couleurs autant en musicien qu'en peintre, sans se laisser enfermer dans les limites d'une imitation de la réalité. Avec une désinvolture de poète, il a éliminé toutes les lois physiques de notre monde matériel ; il ignore les principes élémentaires de la pesanteur en laissant flotter dans l'espace ses personnages et ses animaux.
    Néanmoins, Chagall est l'un des plus célèbres artistes installés en France au 20e siècle avec Pablo Picasso. Son œuvre, sans se rattacher à aucune école, présente des caractéristiques du surréalisme et du néo-primitivisme. Inspirée par la tradition juive, la vie du shtetl et le folklore russe, elle élabore sa propre symbolique. Chagall s'est essayé, outre la peinture sur toile, à la sculpture, à la poésie, à la peinture sur vitrail, sur émail, etc
    A la question posée à Jean-Michel Forey , commissaire de l'exposition qui s'est tenue au Grand Palais en 2003, à savoir si l'héritage de Chagall a été reçu par les générations d'artistes qui ont suivi, celui-ci a répondu : "Hélas non, je ne vois pas de jeune artiste aujourd'hui se réclamer de lui. Il est beaucoup plus facile de trouver les petits enfants de Duchamps ou de Mondrian que de Chagall, qui a toujours été en décalage avec le modernisme..."
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par CroqueMais, Aujourd'hui

    La Route de Dune de Frank Herbert

    Franchement j'ai adoré ce livre. Mais je pense que ce ne peut être le cas que pour les fans (mon cas). A lire pour ceux que ce cycle a marqué. Ce livre contient le premier embryon de Dune (histoire alternative très intéressante) ainsi que des écrits (courriers et nouvelles). C'est fascinant. Ce livre contient des éléments qui ont été repris dans les romans écrits par son fils (le cycle avant Dune, que je recommande aussi). Dune (je parle de l'ensemble de l’œuvre) est le seul roman que je lis et relis. A chaque fois l'angle d’éclairage est différent.
    Ce livre m'a donné une nouvelle fois envie de relire le cycle complet : cette fois je partirais des lires du fils pour lire dans l'ordre chronologique.
    Je comprends que certains n'apprécient pas ce livre, ou le trouve sans intérêt. Pour moi il offre un éclairage particulier. Les chapitres retirés n'apportent peut être pas grand chose, mais le fan féru (mon cas) adorera et trouvera indéniablement son bonheur. Amateur ou néophyte, passe ton chemin.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par bdelhausse, Aujourd'hui

    Carnage, constellation de Marcus Malte

    [Notes de lecture en cours] Le style de Marcus Malte est tout à fait spécifique. Cette violence, cette agressivité, cette force brute relèvent d'un procédé efficace pour déstabiliser le lecteur.

    On est choqué au départ. Mais au bout de 30-50 pages, on se lasse quelque peu. A ce stade, je me suis rendu compte que je m'étais peu à peu habitué à ce style et que j'avalais les pages sans le moindre problème. On finit même par découvrer des bribes de poésie acérée et vitriolée dans les situations les plus glauques.

    Reste le récit proprement dit. Rien de bien original, en fait.

    A ce stade de ma lecture, la question se pose donc... la forme peut-elle primer sur le contenu dans un polar?
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Pavlik, Aujourd'hui

    A moi pour toujours de Laura Kasischke

    C'est toujours comme ça, avec les trucs qu'on aime, dit Fred. Ça vous prend tout ce que vous avez. Ça vient vous prendre le temps jusque dans vos mains. Ça exige tout votre cœur.

  • Par odin062, Aujourd'hui

    Joyland de Stephen King

    « Sais-tu ce que cela signifie, de travailler dans l’industrie du parc d’attractions ?
    – Non, monsieur, pas vraiment. »
    Son regard était solennel, mais je voyais l’ombre d’un sourire se profiler sur ses lèvres.
    « Ça signifie que les ploucs doivent s’en retourner chez eux avec de grands sourires – et au fait, si jamais je t’entends appeler les clients des ploucs, je te vire avec perte et fracas.
    > lire la suite

  • Par Lilou08, Aujourd'hui

    Ames volées de Stuart Neville

    Lennon n’avait apparemment pas de chance avec les inspecteurs chef. C’était à l’un d’eux, Dan Hewitt, qu’il devait sa présence ici ce soir. En l’absence de preuves, et même s’il était possible –Lennon devait bien le reconnaître- de n’y voir qu’une simple expression de sa paranoïa, cette idée s’imposait à lui avec une force toute particulière. Hewitt ne l’avait-il pas vendu un peu plus d’un an auparavant, provoquant la mort de Marie McKenna et épargnant de justesse Ellen ?
    Hewitt avait bien des secrets, et Lennon en savait assez pour mettre son ancien ami sur la sellette s’il choisissait un jour de les révéler. En attendant, il gardait ces informations bien rangées, une partie dans sa tête, une autre sur papier. Depuis un an, il épluchait des dossiers pour tenter de prouver l’implication de Hewitt dans des affaires qui avaient été classées sans donner lieu à des poursuites.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio