> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Patricia Highsmith
    Patricia Highsmith
    Chroniques littéraire - mars 2015 - Anne Michel PATRICIA HIGHSMITH, le roman Carol, quelques..
  • Jérôme Soligny
    Jérôme Soligny
    Autour de Bowie avec Jérôme Soligny .Un livre au titre énigmatique, "David Bowie ouvre le chien",..
  • Zoyâ Pirzâd
    Zoyâ Pirzâd
    Coup de coeur de Laura de Heredia, librairie L'Arbre à lettres - Salon du livre 2015 avec.....

Recevez un des deux romans à paraître de Linwood Barclay
Gagnez le premier roman d'Alain Gillot et venez le rencontrer
Participez au Prix des Lectrices 2015

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Frédéric  Frédéric Aribit

    Dans Trois langues dans ma bouche, le narrateur redécouvre, presque subitement, la langue de son enfance, c`est-à-dire le basque, une langue qu`il n`a jamais vraiment apprise. Comment expliquer cette redécouverte ? Que provoque-t-elle pour le narrateur ?

    C`est comme une mémoire enfouie qui revient à travers quelques mots en basque que le narrateur entend de la bouche de sa mère, à la manière d`une madeleine de Proust.


    Par accident, on retrouve parfois des pans entiers de mémoire qui surgissent, qui jaillissent à partir de quelques mots entendus au hasard d`une conversation. Les mots font rejaillir des souvenirs, et inversement les souvenirs font rejaillir toute une langue. Au départ ce sont quelques bribes seulement, quelques comptines d`enfance peut-être, et tout à coup c`est un rideau qui tombe et un théâtre de souvenirs qui s`ouvre derrière. Et il redécouvre alors une langue oubliée.

    La langue basque a d`ailleurs ceci de particulier que c`est une langue menacée qui aurait pu disparaître de la surface de la Terre. C`est la métaphore même de la langue de l`enfance, que nous avons tous sue puis parfois oubliée. C`est en cela qu`il ne s`agit pas d`une autobiographie : cela n`aurait pas eu de sens de raconter ma vie...



> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Après leur première collaboration sur American Vampire Legacy, les deux plus grands talents actuels de l’industrie des comics, Scot...


112 pages N&B + couleur...


Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d'un ancien mineur devenu millionnaire vers le fil...


Un petit renard ridicule veut devenir la terreur du poulailler. Le co-réalisateur d'Ernest et Célestine signe un...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par gwenleen, Aujourd'hui

    Ma raison de vivre - tome 1 de Rebecca Donovan

    Contrairement à de nombreux lecteurs, ce roman ne fut pas un coup de coeur pour moi. Cependant, je ne peux pas dire non plus que je n'ai pas aimé car si, j'ai tout de même pu l'apprécier. Disons que pour moi il a ses qualités et ses défauts mais qu'il n'empêche qu'il reste un moment de lecture à vivre.

    Ce roman, je dois avouer l'avoir lu la boule au ventre. Pourquoi? Parce que l'auteure fait de la peur de son héroïne un sentiment contagieux qui prend le lecteur aux tripes. Le travail de maintien de la tension est exceptionnel pour certains passages du livre et a le mérite d'entraîner dans la spirale infernale vécue par Emma. Par contre, là ou ça coince pour moi, c'est au niveau des réactions de la jeune fille qui pour moi ne collent pas avec ce que j'ai déjà pu vivre sur le terrain. Déformée professionnellement parlant ? Je le crains ... Après au final considéront cela comme la preuve que le ressenti face à une lecture est directement dépendant de notre formatage quotidien. La fin m'a quant à elle laissé un goût d'inachevé et de "rapidement expédié". Nous nous retrouvons face à une scène terrible débouchant directement sur un épilogue des plus flous .... Alors que le bouquin avait pris un rythme plus lent virant presque sur du "serein", tout d'un coup cette scène arrive .... tout d'un coup cet épilogue .... Expédiés, presque jetés à la figure du lecteur et ça j'avoue, même si une fin ouverte est souvent appréciée et nous laisse imaginer le reste, là c'était juste une déception. Expédiée également une intrigue secondaire pour laquelle on commençait à avoir un peu de dénouement (la mère). Vraiment, j'ai eu le sentiment d'une fin à l'emporte pièce pour coller dans un nombre de pages souhaités (là où d'autres passages sont pour mois inutiles).

    Le bilan ?

    Un moment lecture que l'on se prend dans les tripes comme un coup de poing violent malgré ses défauts. Il est loin d'être un coup de coeur, mais il est très intéressant. Un bouquin qui encore une fois malgré les bémols soulignés doit être lu, ne fusse que pour inciter à briser la loi du silence.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Kriss2015, Aujourd'hui

    Le Temple et la Pierre de Katherine Kurtz

    Début du XIVe siècle. Les Anglais luttent contre le Temple qui soutient le nouveau roi d'Ecosse, Robert Bruce, tandis qu'en France Philippe IV usurpe le pouvoir de la papauté pour découvrir les secrets des Templiers. Le chancelier français est secrètement allié aux Chevaliers du Cygne Noir, adeptes du culte de Lucifer, farouches ennemis du Temple. Leur véritable objectif est de s'emparer des reliques sacrées des Templiers. Leur persécution atteint son paroxysme en France tandis que Robert Bruce est de plus en plus menacé. Le chevalier français Arnault et l'Ecossais Torquil partent
    aider le roi d'Ecosse alors que la guerre éclate. Ils doivent traverser la Terre sainte et récupérer la Pierre du destin, cet ancien artefact sacré des rois d'Ecosse, protégé par le Temple... P.S: Erratum une inversion malencontreuse c'est produite entre Le Temple & La Couronne et ce roman. Mea Culpa et désolé...
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Kriss2015, Aujourd'hui

    Le Temple et la Couronne de Katherine Kurtz

    En mars 1286, par une nuit de tempête, Alexandre III d'Ecosse trouve la mort avant son heure. Il laisse comme seule héritière une petite fille dont on se souviendra sous le nom de la Vierge de Norvège. Sur cette unique enfant reposent désormais les espoirs de la maison Canmore, qui règne sur l'Ecosse depuis plus de deux siècles. Mais elle n'a que trois ans et le roi Edward d'Angleterre jette depuis longtemps un regard concupiscent sur cette terre du Nord. Quand l'Ecosse devient un champ de bataille entre les clans sauvages descendus de leurs montagnes ou sortis de leurs lochs, entre druides et prêtres, seuls quelques Chevaliers du Temple se dressent contre le chaos et le mal, se risquent au-delà des zones de lumière, là où règnent des créatures immortelles et malfaisantes, où veillent des dieux païens. Sur la Pierre magique, siège de tous les couronnements, avait été assurée la légitimité des rois d'Ecosse. A présent ses pouvoirs se délitent et seuls ces Templiers savent vraiment quels sont les enjeux du combat pour la sauver.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Chrisdu26, Aujourd'hui

    Amère volupté de Eimi Yamada

    Sous ma peau, il y a Spoon. Nous nous sommes parlé. Avec des mots et non avec nos corps pour la première fois depuis les centaines de fois que nous avons fait l’amour. Je lui expliqué combien j’avais eu envie de lui pendant son absence. Que j’étais même prête à plonger dans la cuvette des toilettes pour retrouver ses excréments. Qu’après avoir renversé la poubelle, j’avais aligné en rang sur la table toutes les canettes vides remplies de ses microbes. Je désirais si fort ta queue, je l’aurais mangée en la creusant avec ta cuiller, Spoon. Je continuais de parler. J’étais complètement enflammée.
    > lire la suite

  • Par fnitter, Aujourd'hui

    Les langages de Pao de Jack Vance

    Trente des plus charmantes femmes de Pao, prêtes à satisfaire vos caprices.
    Palafox réplique avec désinvolture : « Une fois égorgées et enterrées, elles pourraient faire un engrais acceptable. Je vois mal à quel autre usage je pourrais les employer. »

  • Par colimasson, Aujourd'hui

    Hasard, nécessité et providence de Rudolf Steiner

    […] Il paraîtra peut-être superflu de se préoccuper des autres mondes. Qu’ai-je à faire des autres mondes, […] je suis dans celui-là et je me contente d’y vivre ; les autres mondes peuvent bien exister mais je ne m’en préoccupe nullement.
    Ces paroles sont d’un irréalisme sans pareil, car l’être humain n’est tout simplement pas en mesure de s’abstraire des autres mondes. Or, c’est précisément lorsqu’il nie son intérêt pour eux qu’il se trouve le plus fortement soumis aux influences des mondes spirituels.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio