> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Eric Delassus
    Eric Delassus
    TROIS LIVRES - Eric Delassus..
  • Damien Coudier
    Damien Coudier
    Mille et une pages avec le Pigeonnier HORS SERIE - "Ténèbres" présenté par son auteur Damien..
  • Reinhold Messner
    Reinhold Messner
    RENCONTRE avec Reinhold Messner Samedi 20 décembre à 21h Assistez en direct à la soirée..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de John  John Burnside

    Le roman se déroule en Norvège. Quel rapport entretenez-vous avec ce pays ? Les légendes norvégiennes ont-elles quelque rapport avec leurs homologues écossaises ?

    La première fois que je suis allé dans le nord de la Norvège, c`était en 1996, pour assister à une conférence. En survolant les îles du comté de Troms, je me suis immédiatement senti chez moi. C`était en juillet donc les nuits étaient assez claires, la terre magnifique, la mer sombre et je dois dire que j`ai toujours eu un faible pour les îles. Pendant quelques années, j`y retournais même tous les ans et les îles de Kvaloya, que m`a fait découvrir mon ami Dag Andersson, sont devenues un point central, non seulement pour ce roman mais aussi pour mes autres écrits.
    Certains mythes norvégiens ont des similitudes avec les histoires écossaises, d`autres sont très différents. J`ai été attiré par les deux, par une sensation de familiarité et d`étrangeté en même temps.


    Il est question, tout au long du roman, d`une mystérieuse créature appelée Huldra, très peu connue en France. Quelles sont les caractéristiques de cette créature ? Qu`est-ce qui vous a intéressé en elle ?

    La Huldra est une femme magnifique, souvent représentée portant une robe rouge, qui rencontre les jeunes gens dans la nature – généralement dans les bois ou les champs, parfois près de la côte - et les...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


L'histoire vraie de Robert Leroy Johnson (1911-1938), guitariste virtuose, mort prématurément à 27 ans. Son talent était ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par delfina, Aujourd'hui

    La Sixième extinction de Guillaume Lebeau

    C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé Smila Sibir et Ethan Terrel dans la suite du roman « Le troisième Pôle ». Ce thriller comme son prédécesseur aborde des thémes très actuels tels que le réchauffement climatique, le terrorisme mais aussi la possible prolifération d’un virus…. Ethan et Smila poursuivent leur « combat » suite à la mort du père de cette dernière (dans Le troisième Pôle) et vont se frotter à des industriels sans scrupules qui ont compris que les catastrophes naturelles ou paraissant l’être ( à vous de découvrir l’explication du tremblement de terre puis du tsunami et de l’explosion de Fukushima qui en ont découlé lors de votre lecture) peuvent rapporter gros… Nos deux héros vont se retrouver entre deux grands industriels ayant le même but (retrouver la découverte de Lazare Sibir) mais pas totalement la même fin…



    Le rythme de ce nouveau thriller de Guillaume Lebeau est effrené grâce à des chapitres courts mais aussi beaucoup d’action surtout quand Ran entre en scéne. C’est le genre de personnage que les lecteurs adorent détester…. Guillaume Lebeau ne nous livre pas seulement des scénes d’action mais aussi une réflexion sur notre monde. En énumérant les cinq extinctions qui ont déjà existé, qui ne sont pas de la main de l’Homme car trop anciennes ( astéroïdes, baisse des océans, volcanisme…). On comprend que la sixième viendra sans doute à cause de notre espèce…



    Enfin, une des qualités de ce thriller est de nous expliquer des éléments scientifiques sans que cela soit trop ardu. L’immersion dans la base de Concordia (en Antarctique) est des plus intéressantes car on comprend la difficulté à y vivre/travailler ainsi que le but des recherches.



    Dans La sixième extinction, Guillaume Lebeau nous entraîne dans un thriller frigorifique bien construit dont les différents thémes trouvent des échos dans le monde actuel… Cela donne à réfléchir…



    Je remercie Audrey de Langage et Projets Conseils qui m’a proposé de lire La sixième extinction. Je remercie également Guillaume Lebeau pour sa dédicace en espérant que d’autres thrillers suivront.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par CorinneCo, Aujourd'hui

    Serpents d'argent : Récits de jeunesse de Rainer Maria Rilke

    « Cet ineffable…. » Écrivait Rilke à Zweig. Oui, cet ineffable sentiment ceignant l’écriture de ces treize nouvelles de jeunesse. Une peinture parfois brute et réaliste comme un tableau de Caravage, vibrante de romantisme exalté telle l’Atala de Girodet ou lumineuses, floues, aériennes avec une pointe de tourment à l’image des aquarelles de Turner. L’écriture de Rilke est tout cela à la fois, une peinture expressive, tendre, sombre et pathétiquement romanesque. La beauté de son écriture est une vibration intérieure dont l’écho s’approfondit de page en page. Une élévation presque mystique.L’écriture et les histoires sont peu complexes et on croit entendre une voix divine. Bien sûr, on assiste dans ce recueil de nouvelles à des exercices de composition littéraire : texte poétique, texte romantique, texte théâtrale, texte populaire, etc., avec en toile de fond l’humain et sa soif d’absolu, sa quête d’idéal (souvent bafoué). La femme, l’homme, l’enfant aussi, soumis aux turpitudes de l’existence, trahi par ses idéaux, par ses aspirations; par ce monde âpre, violent, dénaturé, englué dans sa faiblesse et sa bassesse. Ces treize nouvelles parlent de désespoir, de meurtre, de suicide, de trahison, de peur mais aussi d’amour, d’élévation spirituelle, de compassion, de liberté, d’un puissant sentiment d’humanité. L’âme ne semble avoir plus aucun secret pour le jeune Rilke, la justesse de ses descriptions, de son ton, allié à une prose poétique nimbant l’ensemble, propose des pages que je trouve enchanteresses. Oui, toutes ces pages relativement sombres sont un sortilège pour l’esprit. Un envoutement bénéfique ou la beauté s’exprime dans toute sa force et sa diversité, sans mièvrerie ni dogmatisme. Et comme disait un de ses amis « Nul ne peut parler de Rilke, sauf lui-même ». Alors taisons-nous.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par MaitreSega, Aujourd'hui

    Secrets et préjugés de Anne Barton

    J'ai été ravie de découvrir ce premier volet : l'intrigue est originale et les personnages sont attachants. Annabelle prend très vite un rôle de confidente pour les sœurs d'Owen, un soutien qui est nécessaire pour ce dernier. C'est aussi une jeune femme qui semble plutôt commune aux premiers abords mais qui cache une personnalité forte, déterminée et particulièrement travailleuse. Avec Owen, elle....
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par ATOS, Aujourd'hui

    Ici ça va de Thomas Vinau

    "Et puis il y a la lumière.Omniprésente.On dirait parfois qu'elle monte de la terre. Avec le bruit de la rivière. Qui lui sert d'escalier."

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    Ecuador de Henri Michaux

    NAUSÉE
    OU C'EST LA MORT QUI VIENT?

    27 avril

    Rends-toi, mon cœur.
    Nous avons assez lutté,
    Et que ma vie s'arrête,
    On n'a pas été des lâches,
    On a fait ce qu'on a pu.

    Oh! Mon âme,
    Tu pars ou tu restes,
    Il faut te décider,
    Ne me tâte pas ainsi les organes,
    Tantôt avec attention, tantôt avec égarement,
    Tu pars ou tu restes,
    Il faut te décider.

    Moi, je n'en peux plus.

    Seigneurs de la Mort
    Je ne vous ai ni blasphémés ni applaudis.
    Ayez pitié de moi, voyageur déjà de tant de voyages sans valise,
    Sans maître non plus, sans richesse, et la gloire s'en fut ailleurs,
    Vous êtes puissants assurément et drôles par-dessus tout,
    Ayez pitié de cet homme affolé qui avant de franchir la barrière vous crie déjà son nom,
    Prenez-le au vol,
    Et puis, qu'il se fasse à vos tempéraments et à vos mœurs, s'il se peut,
    Et s'il vous plaît de l'aider, aidez-le, je vous prie.

    p.97-98
    > lire la suite

  • Par rkhettaoui, Aujourd'hui

    Entre le jour et la nuit de Jackie Lynn Neely

    Ses relations avec ses proches s’étaient dégradées depuis quelque temps. L’éloignement ne pourrait qu’apaiser les tensions.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio