> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Frédéric Brandon
    Frédéric Brandon
    Les toiles maîtresses de Manet, avec Sophie Chauveau et le peintre Frédéric Brandon A..
  • Alexandre Jardin
    Alexandre Jardin
    Autour d'un verre avec Alexandre Jardin .Juste une fois, vraiment ? Avec l'appétit qu'on lui..
  • Florence Aubenas
    Florence Aubenas
    Rencontre avec Florence Aubenas Rencontre avec Florence Aubenas à la librairie La Galerne, pour..

Découvrez la collection Signé des éditions Le Lombard
Un sondage sur le polar et des chèques Lire à gagner
Découvrez la lecture commune du mois de novembre

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Charlotte  Charlotte Lazimi

    En quelques mots, comment résumeriez-vous le projet derrière Toutes les femmes ne viennent pas de Vénus ?

    L`idée c`est de m`adresser dans un premier temps à ma génération les Y et les plus jeunes d`ailleurs. Ces derniers pensent à tort que l`égalité est déjà acquise. Avec ce livre, je voulais parler concrètement. Qu`est-ce que les inégalités salariales, le harcèlement de rue, l`absence de femmes dans les médias, dans le monde culturel changent dans notre vie de tous les jours. Comment faire accepter un congé paternité et maternité dans une entreprise ? C`est de tous ces tracas quotidiens dont je veux parler.


    Qui aimeriez-vous voir lire votre livre en priorité ?

    En priorité, les jeunes, les étudiantes et étudiants, et les nouveaux arrivants sur le marché du travail. Jusqu`à présent, ils ont à peu près vécu dans l`illusion qu`hommes et femmes ont les mêmes opportunités et pourront faire les mêmes carrières. Or, les choses vont sérieusement se compliquer dans la vie en entreprise par exemple. Ils doivent en prendre conscience, ouvrir les yeux sur ce qui les attend, pour mieux ensuite appréhender les obstacles.


    Vous abordez ces questions en tant que journaliste dans la presse (




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Emprisonné en même temps que ses parents, c'est à l'âge de sept ans que Pavel a découvert l'enfer du goulag. Séparé des siens,...


Il deviendra le meurtrier de plus de trente hommes, et sur mon âme, je peux jurer que ce navire ira à la mort, si on ...


Accompagné de Dwight Cochrane, de Miss Pennywinkle et de Silky, Largo Winch se rend à Londres pour pr...


Dans ce septième tome de Pico Bogue, nous retrouvons l'enfant terrible de la bande dessinée dans ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par SZRAMOWO, Aujourd'hui

    L'Invention de Morel de Adolfo Bioy Casares

    Il convient de rendre justice à l'invention de Morel, ce roman culte traverse notre siècle, le XXème bien entendu, et nombre de découvertes scénaristiques soit disant géniales, lui doivent beaucoup. (Comme par exemple la série télévisée le prisonnier)
    De quoi est-il question ? Du comportement irrationnel des individus lorsqu'il est guidé par l'ignorance.
    Le héros, peut importe pourquoi il se trouve sur cette île déserte, est fasciné par les habitants qui s'y trouvent, il est fasciné par leur apparence diaphane et irréelle, par la constance de leurs gestes, la permanence de leurs paroles, la rigidité de leurs attitudes, il est subjugué par le fait qu'ils l'ignorent superbement, même lorsqu'il veut les approcher à les toucher.
    Cette allégorie de la caverne de Platon (ce que nous voyons et vivons est-il la réalité ou une image de la réalité ?) nous renvoie à nos propres illusions.
    Pour le héros il est plus facile de penser que Faustine est un être réel qui le fuit, plutôt qu'une construction artificielle (virtuelle dirions nous au XXIème siècle).
    Son savoir, sa connaissance, ne peut en tout état de cause l'amener à imaginer que Faustine n'est qu'un artefact, car l'avouer, le comprendre et l'admettre, serait renier cet amour qu'il lui porte et lui permet de donner une raison à sa vie.
    Au final il préfère s'enfoncer dans son illusion, après avoir découvert le stratagème de Morel, et régler la machine pour qu'elle projette l'image de Faustine ad libitum, lui procurant ainsi la sensation de l'éternité.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par noor, Aujourd'hui

    Lettres à sa fille de Calamity Jane

    Etonnante expérience! Ah çà fait quand même quéquchose de se dire que Calamity Jane, LA Calamity Jane a écrit ça !
    Calamity Jane, une de mes idoles, avec Pocahontas (la vraie, pas…), Fifi Brindacier (la vraie ;-) et Thérèse d'Avila (aucun second degré là dedans).
    En fait, le plus étonnant, c'est la sensibilité de cette femme. Inattendue, forte, amoureuse, au destin peu ordinaire, capable de chevaucher son cheval Satan (:-D!) debout, de balancer un uppercut à un type peu fréquentable dans un bar, et de recueillir un enfant orphelin ou lâchement délaissé.
    Capable aussi de dire ça : "Il y a des milliers de Sioux dans cette vallée, je n’ai pas peur d’eux. Ils pensent que je suis cinglée et ne me font jamais de mal.’’ Ou encore : ''Je peux aller dans les camps Sioux ou Cheyennes, où un homme ne pourrait se rendre sans être tué. Ils pensent que je suis franchement toquée et je me déplace sans être inquiétée. Tout le monde m’appelle Calamity Jane.’’
    Encore un extrait, je peux pas résister :
    "Un jour, j’ai du poulet à manger et le lendemain les plumes. Hier, je suis tombée sur Jack Dalton. On dit que c’est un hors la loi, mais tout au fond de son cœur, il est bon."
    Et la cerise sur le gâteau pour la fin ou pour le dessert ! Quelques recettes de cuisine de Calamity Jane, pour changer un peu des spaghettis, çà vous dit ? !
    Ma préférée : le ‘gâteau de 20 ans’, qui se conserve en plein Far West sans frigo.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Aela, Aujourd'hui

    Millénium, Stieg et moi de Eva Gabrielsson

    Eva Gabrielsson a été la compagne de Stieg Larsson, l"auteur de la mondialement célèbre trilogie Millenium, oeuvre publiée en 2004, plus de 40 millionsd'exemplaires vendus à ce jour.
    Cette oeuvre a été un phénomène pour plusieurs raisons: la qualité du sujet, le suspense, des héros qui se battent pour défendre des idéaux et qui veulent lutter contre le développement de l'extrême droite.
    Pourtant ces trois livres ont contribué à érafler sérieusement l'image de la Suède, réputée jusqu'alors comme pays socialement très avancé.
    Oui mais voilà, Stieg Larsson nous a montré que le mythe était loin de la réalité et qu'existaient aussi dans ce "paradis social" la corruption, les abus de pouvoir, les discriminations, les violences faites aux femmes...
    Eva Gabrielsson depuis la mort prématurée de son compagnon, gère l'héritage littéraire de Stieg Larsson. Cela n'a pas été sans mal, car, curieusement, les lois suédoises protégeaient très peu les concubins dans le cadre des héritages.
    Dans ce livre touchant "Stieg et moi", elle évoque sa vie passée avec l'auteur
    suédois, leurs trente années de vie commune, leur installation dans des conditions difficiles au début, étant tous deux issus de milieux très modestes.
    Elle est architecte et se consacre au développement durable. Elle a aussi aidé son compagnon pour finaliser les livres et la diffusion, les rapports avec les éditeurs..
    Elle souligne le perfectionnisme de Stieg Larsson qui allait jusqu'à vouloir trouver, pour ses personnages, des adresses en harmonie avec leur personnalité.
    Le livre est émouvant. Eva apparaît comme une compagne passionnée et fière de son conjoint; Elle l'a beaucoup épaulé et est sortie très éprouvée après le décès de son compagnon, en raison surtout de l'attitude de la famille de son conjoint et des réactions de son équipe au journal Expo.
    Un très beau livre qui nous donne un portrait sans concession d'un pays longtemps encensé...
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Groucho, Aujourd'hui

    Oscar Wilde et le jeu de la mort de Gyles Brandreth

    - En effet, acquiesça Conan Doyle, qui dévisageait Heron-Allen avec intérêt. C'est exact, une coupure nette en travers des poignets peut ne pas s’avérer fatale, comme le savent de nombreux candidats malheureux au suicide.

  • Par Nieva, Aujourd'hui

    Brûlant secret de Stefan Zweig

    Mais les pensées lui échappaient, glissantes, avant qu'il pût les saisir ; malgré lui il était obligé de prêter uniquement l'oreille aux rumeurs sourdes, aux voix mystiques de la nuit.

  • Par Fanelise, Aujourd'hui

    Bacha posh de Charlotte Erlih

    Aujourd'hui je donnerais tout pour revivre ces instants. Pour éprouver à nouveau l'excitation du danger. Sentir mon coeur haletant et mes mains moites. Penser que je perdrais quelque chose si ma vie s'arrêtait.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio