> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Alain Fleischer
    Alain Fleischer
    Galaade Éditions - Entretien avec Alain Fleischer - Rentrée littéraire 2008 - extrait 2 Galaade..
  • Greg Germain
    Greg Germain
    Ôff toute ! du 26-07 .Retrouver ce contenu dans son intégralité sur pluzz.francetv.fr.Présenté par..
  • Daniel Handler
    Daniel Handler
    Lemony Snicket Tomes 1 et 2 Bande annonce Lemony Snicket Tomes 1 et 2 Tome 1: Lemony Snicket,..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...


Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad. Né en 1978 d...


Après un dernier briefing, Rick rassemble ses troupes et va au Sanctuaire. Il annonce ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Momiji, Aujourd'hui

    Wilt, Tome 2 : Comment se débarrasser d'un crocodile, de terroristes et d'une jeune fille au pair de Tom Sharpe

    Encore plus drôle et plus loufoque que le premier opus, Tom Sharpe nous embarque dans un fou rire de 317 pages où les situations les plus simples se transforment en un dédale ubuesque hilarant. Comme Henry Wilt aime à le dire, les ennuis semblent le chercher et même quand il s'acharne à dire la vérité, elle se retourne contre lui. Chat noir par excellence, il se retrouve au cœur de problèmes qu'on aurait peine à imaginer dans la vie réelle et qui pourtant sont tout à faits probables.

    Nous avions quitté un Henry qui après avoir lutté pour monter les échelons administratifs se retrouve à la tête d'un département du Tech, avec un salaire lui ayant permis de s'installer dans une maison immense où Eva régente tout, ou presque. Quatre démons, très éveillés et malins, ont en effet rejoint leur vie et vous feront désormais relativiser les bêtises de votre progéniture. Cinq femmes gouvernent donc le palais et Wilt alterne entre l'envie d'étrangler celles qui vampirisent son existence et l'amour qu'il leur porte. Et quand une sixième débarque d'Allemagne, telle une Vénus sortie des eaux, Wilt ne sait plus où donner de la tête. Il se croit renaître devant tant de beauté et d'intelligence...Avant que les soucis lui explosent à la figure. Bien sûr, un film anticapitaliste et légèrement pornographique, réalisé avec un faux crocodile par un professeur du Tech, ne va pas contribuer à diminuer la dose de stress qu'il doit gérer.

    Plusieurs histoires sont développées et s'entremêlent au fur à mesure, ce qui vivifie le récit et maintient notre intérêt. On a clairement affaire ici à un vaudeville et dans sa digne lignée, tout est ici au service du rire. De même, la caricature de certains personnages accompagne avec délice le texte. Pour ne citer qu'elle, Mrs Frackas, vieille anglaise issue de l'héritage coloniale, qui assure de temps en temps le baby-sitting des quadruplées, apporte à elle seule un cocktail pimenté à l'histoire. On suit avec plaisir les évolutions des personnages, voire leur régression depuis le tome 1. C'est aussi là que réside le talent de l'auteur : il réussit à nous faire aimer des personnalités déjantées et complètement folles, qu'on espère ne jamais côtoyer dans la vie de tous les jours !

    Tom Sharpe fait jaillir avec brio son humour british, ses répliques cinglantes et manie avec génie le langage peu châtié de Wilt sans jamais tomber dans une vulgarité déplaisante. Je ne vous en dis pas plus, on peut très rapidement dévoiler beaucoup trop l'intrigue de ce livre. Je vous conseille juste de rajouter ce roman à votre liste, on s'attache vite à la tribu des Wilt et à leurs mésaventures.

    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par CelineCDI, Aujourd'hui

    Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ? de Jean-Paul Nozière

    Bertille, ado déscolarisée de 16 ans qui vit dans une vieille ferme qu'elle retape avec ses parents, découvre dans la grange un crâne humain. Une aubaine pour elle et son père qui rêvent de fonder une agence de détectives privés. Ils vont se lancer sur les traces de la jeune fille, morte dans les années 1960...

    J'ai dévoré ce livre d'une traite tant l’histoire est prenante. Au-delà du suspense induit par la découverte de ce crâne dont la police se désintéresse et de l'enquête un peu brouillonne menée par les détectives amateurs, j'ai aimé (pour une fois) le récit à double voix qui nous en apprend plus sur la morte, son histoire et son parcours pas ordinaire, d'une lointaine île à la campagne de la Haute-Marne. Le récit des années 60 est très touchant et montre du doigt une réalité qui a eu cours en France, bien qu'elle semble terrible (cf postface documentaire). Les personnages de 2012 sont eux très amusants et atypiques et le passage d'un récit à l'autre équilibre bien le roman. J'ai été un peu déçue par les causes de la mort de la jeune fille dont le crâne est exhumé mais bon, je n'ai pas boudé mon plaisir avec cette lecture qui m'a tenue en haleine tout du long et tiré quelques larmes à la fin.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par feanora, Aujourd'hui

    Sans famille de Hector Malot

    Encore un livre qui a marqué mon enfant.
    Rémi, le héros, petit garçon abandonné, m'a tellement pleurer mais aussi sourire que je ne l'ai jamais oublié!

Dernières citations RSS

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    Le cycle du cheval suivi de Accords de Antonio Ramos Rosa

    Le cheval diamant, qui s'efface
    dans la couleur la plus dense ― la rose possible.
    Neutre lenteur, pause de la matière,
    front de terre, aurore insufflée.

    Animal taillé par la lumière dans la couleur
    lapidaire, traversé par le goût de la terre,
    promptitude et force de la masse qui se dresse
    comme la terre de loin dans l'éclat de toute chose.

    Arêtes vives, courbes souples,
    poitrine d'eau que le vent soulève
    langue de la saveur de la terre entière,
    fertilité de l'aridité minérale,
    corps sonore esseulé parmi les herbes,
    violence immobile,
    la main le recouvre entièrement, terre placide.

    p.17
    > lire la suite

  • Par PiertyM, Aujourd'hui

    Indiana de George Sand

    Les femmes ont rarement le courage physique qui consiste à lutter d’inertie contre la douleur ou le danger ; mais elles ont souvent le courage moral qui s’exalte avec le péril ou la souffrance.

  • Par rineco, Aujourd'hui

    La faiseuse d'anges de Camilla Läckberg

    Si un seul homme peut exprimer autant de haine, imaginez combien d'amour nous pouvons exprimer ensembles.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio