> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos


Le 24 avril, recevez un livre en l'échange d'une critique !
Gagnez peut-être une Babelio Box !
Challenge : La Première Guerre mondiale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Camille  Camille Emmanuelle

    Comment s`est opérée la sélection des lieux conseillés dans le livre ? Quels types de lieux avez-vous voulu mettre en avant ?

    J`ai sélectionné une soixantaine de lieux ou d`expériences. J`ai privilégié la diversité des lieux (cela va de la créatrice de lingerie, à la boutique de sex toys, jusqu`au club BDSM). L`idée était de montrer comment Paris peut être une capitale érotique, si on s`amuse à la voir ainsi. Proust a écrit « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Dans ce livre, j`ai tenté d`apporter un regard érotique et léger sur la capitale.



    Y a-t-il au contraire des lieux que vous avez voulu garder pour vous ? Des adresses que vous avez voulu écarter ?

    Il y a, à Paris, beaucoup de clubs libertins, mais je ne voulais pas faire un « guide libertin », donc je n`en ai sélectionné que six. Par ailleurs, il y a des lieux gays, où en tant que femme, je n`étais la bienvenue. Mais j`ai trouvé une solution : j`ai missionné un ami journaliste !



    Qu`est-ce qui vous a le plus surpris à propos du Paris coquin au cours de vos pérégrinations nocturnes ?

    Dans les « guides roses » de l`entre deux-guerres, ou dans les revues...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au ...


Face à la colère des villageois, et alors qu'Aaricia semble croire que Thorgal est bel et bi...


"C'est ainsi qu'a commencé cette semaine extravagante. Extravagante à l'échelle d'une vie où il ne s'était finalement rie...


Il est L'oracle. Au travers de 5 tomes il voyage en Grèce antique et conte les vengeances de 5 mortels contre les...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par mariecesttout, Aujourd'hui

    L'autobus de Eugenia Almeida

    En exergue:
    "Le roman n’est pas une confession de l’auteur, mais une exploration de ce qu’est la vie humaine dans le piège qu’est devenu le monde."
    Milan Kundera

    "Cela fait trois soirs que l’autobus passe sans ouvrir ses portes. Le village est sous une chape métallique. Grise et légèrement ondulée. Le seuil des maisons est maculé de terre et l’absence de pluie rend les chiens nerveux…"

    C’est un village où le passage de l’autobus rythme les journées. Une voie ferrée le sépare en deux parties, qui ne sont pas destinées aux mêmes habitants. D’un côté il y a le vrai village, avec son hôtel, son docteur , ses habitants respectables, de l’autre "des putes, des voleurs, des vagabonds, des ivrognes. "
    Un couple d’étrangers est à l’hôtel , des inconnus . La femme porte des sous-vêtements noirs, on a vu une bretelle de sa combinaison. Eux aussi attendent que l’autobus s’arrête, assez fébrilement. Mais l’autobus ne s’arrête pas, alors ils vont partir à pied, en suivant la foie ferrée.
    Le décor de ce huis-clos étouffant est posé. Le reste, quelques questions, peu de réponses et beaucoup de silences. De l’obéissance aux ordres qui viennent du haut. Un peu de remue-ménage, l’armée, des échos de fusillade , et un mot qui résout le problème pour tous, « subversifs ».

    Dans son commentaire, Kathel parle du film de Carlos Sorin, Historias minimas. C’est tout à fait cela. Une petite histoire, comme cela. Les auteurs argentins ont un don particulier, pour décrire et traduire à travers la description de lieux confinés, étranglés sans aucune possibilité de communication extérieure, l’oppression, l’angoisse de tout ce qui n’est pas dit. Circulez, il n’y avait rien à voir, l’autobus va bientôt pouvoir s’arrêter de nouveau.

    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par denisarnoud, Aujourd'hui

    L'apparence de la chair de Gilles Caillot

    Sylvie Branetti, capitaine de police a subi un grave traumatisme. Quinze ans après, elle est toujours suivie par un psychiatre, elle essaie de se souvenir des détails de l'horreur qu'elle a vécue grâce à l'hypnose. Il y a quinze ans, elle s'est retrouvée face à face avec le Tanneur, un dangereux serial killer qui dépèce ses victimes et recoud leur peau sur les victimes suivantes.


    Le capitaine Branetti et son équipe ont failli mettre la main sur ce monstre. Ils sont passés si près, que notre héroïne s'est retrouvée entre les mains du criminel qui lui a fait comprendre qu'il détenait sa fille, Lila. Ses coéquipiers l'ont libéré des griffes du Tanneur mais la jeune policière a subi un choc et ne se souvient de rien qui pourrait l'aider à retrouver la piste du serial killer. Contrairement à ce que lui disent ses collègues, elle est convaincue que sa fille est toujours vivante. Alors quand son ami et ancien amant le capitaine Benito l'appelle pour lui annoncer que quinze après le Tanneur a repris du service, Sylvie, perturbée, n'a plus qu'une idée en tête, retrouver sa fille et se venger du monstre.


    Des amis blogueurs spécialisés dans le polar et le thriller m'avaient prévenu, il m'avaient dit que ce roman était de la "bombe". Toujours prêt à découvrir de nouveaux auteurs, je me suis laissé tenter. Tentation confirmée par la rencontre de l'auteur à Quais du Polar à Lyon cette année. Bien m'en a pris. Gilles Caillot nous mène par le bout du nez du début à la fin de ce roman, semant les fausses pistes et orchestrant sa partition de main de maître. Franck Thilliez, un des maîtres du thriller français ne s'y est pas trompé en qualifiant de "bluffant" ce roman.

    La critique sociale n'est pas non plus à négliger dans ce roman qui peut être qualifié de thriller noir.

    "Tout part en vrille. La France n'est plus le pays que j'aimais. Ce pays qui défendait des valeurs simples. Elles ont disparu petit à petit, insidieusement. La surenchère médiatique combinée au manque d'action des politiques ont fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. La France a perdu sa majuscule, laissant la loi du plus fort remplacer le respect d'autrui."

    ou

    "Si on regardait la zone d'un avion, je suis persuadée qu'on y verrait une plaie infectée charriant une flopée de virus et autres bactéries malfaisantes, résultat de l'avènement de la discrimination sociale. L'aboutissement de la connerie du fric facile. Ce coin d'horreur me rappelle ce que nous avons collectivement oublié : l'humanité."


    En bref ce très bon thriller est pour moi une découverte et j'attends avec impatience de pouvoir découvrir les autres romans de cet auteur très prometteur.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par CacamilleP, Aujourd'hui

    Nos étoiles contraires de John Green

    N'étant pas une grande lectrice, je n'ai pour point de comparaison que de grands classiques qui ont touché des générations et des générations. Avant de commencer ce livre, la barre était donc placée plutôt haut. La couverture n'appelant personne à lire ce livre, selon moi, je n'étais vraiment pas convaincue. En lisant la première page, j'ai vite compris qu'il était question de cancer et de dépression, ce qui honnêtement ne m'attire pas. Et bien je ne me suis pas fiée à mes premières impressions et j'ai eu raison. Cette histoire montre à chaque adolescent (ou même adulte) la lisant que la vie est un combat à différents échelons pour chacun. Nous pouvons sentir chacun des sentiments à travers chaque phrases. Certaines phrases, pour la plupart déjà citées sur ce site, sont bien plus touchantes et pertinentes que la plupart des phrases cultes que nous entendant durant nos cours à longueur de journées. Ce roman est transcendant, je le conseille, même pire je le force à quiconque lisant cet critique. Il vaut bien mieux lire ce livre que de regarder un film américain dont nous connaissons déjà tous la fin avant même de l'avoir commencé.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

roman   aventure   littérature   récits   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   témoignage   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   psychologie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   italie   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio