AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

Rejoignez la compagnie de Nicolas Bouvier sur France Culture

28 avril 2016

Information

L’équipe de Babelio sera présente à l’antenne de l'émission La Compagnie des auteurs pour relayer vos questions à propos de l’oeuvre et de la vie de Nicolas Bouvier. Participez en nous envoyant vos questions.

Quand la SFFF voyage en Afrique

27 avril 2016

liste

Êtes-vous prêts pour un voyage sur le continent africain ? Amaruel vous propose un aller-retour explosif dans le berceau de l'humanité avec une liste d'ouvrage de Science Fiction et Fantasy dont l'action se déroule en Afrique.

A la rencontre des lecteurs de Babelio

25 avril 2016

entretien

Avec 300 000 utilisateurs, il en passe du monde sur Babelio. Pour que la communauté demeure, malgré son ampleur, un endroit convivial où l’échange est à l’honneur, nous avons décidé de vous donner la parole. Rencontre avec CDemassieux, inscrit depuis le 11/10/2013.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Retour sur la rencontre avec Caryl Férey

20 avril 2016

Compte rendu

“Mes livres commencent toujours par un voyage" explique Caryl Férey, à propos de son dernier roman, Condor, publié dans la collection Série Noire des éditions Gallimard et qui évoque un Chili actuel, hanté par sa dictature.

Entretien avec Sandrine Collette

19 avril 2016

entretien

Dans son dernier roman, Il reste la poussière, Sandrine Collette nous entraîne dans un huit clos des grands espaces, auprès d'une famille rongée par la violence. Retrouvez l'interview de Sandrine Collette.

Précisions concernant masse critique

25 avril 2016

Information

Suite aux nombreuses interrogations que suscite chaque édition de masse critique, nous avons décidé de vous proposer un petit récapitulatif des points faisant question.

La presse en parle Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
Les confessions de Mr Harrison
Fafnirlit27 avril 2016
Les confessions de Mr Harrison de Elizabeth Gaskell
  • Livres 5.00/5
Un livre qui se lit rapidement et qui encore une fois m’a fait beaucoup rire. Le narrateur, monsieur Harrisson se retrouve par la faute de son associé, qui est un peu trop élogieux à son égard, l’homme à séduire pour toutes les dames à marier du village. Quiproquos et ragots feront le reste et ce jeune homme naïf devient alors la victime bien malgré lui de cette société qui se veut bien pensante.
Elizabeth Gaskell se moque ici encore, avec un ton ironique toujours aussi fin, du snobisme et de l’hypocrisie d’une partie de la société de son temps.
En résumé une lecture très agréable et qui fait passer un très bon moment.
Commenter    J’apprécie          170
La marche : Sauver le nomade qui est en nous
Walktapus25 avril 2016
La marche : Sauver le nomade qui est en nous de Pascal Picq
  • Livres 5.00/5
Allô Babélionaute ? Ici tes jambes ! Mais qu'est-ce que tu fais ici, assise à lire cette critique idiote au lieu de sortir faire un tour ? Tu vas finir par avoir des cals aux fesses !

En passant, nous espérons que tu as la faculté de marcher, sinon ce message est bien cruel. Mais lire, c'est un peu comme marcher. Car cette injonction est aussi métaphorique que physique.

La pensée féconde, la réalisation de la curiosité, c'est par la marche que tu l'atteindras, c'est en allant voir, en parcourant le monde, en t'y frottant, pas en jouant avec les vieux playmobils moisis abonnés aux quatre murs de ta pensée. Tel est le message fort de ce livre. Et tel est le message que nous t'adressons : as-tu pensé à nous promener aujourd'hui ?

C'est aussi la conviction du type à qui nous empruntons le compte Babelio pour te parler, un idiot indécis qui est maintenant en train de se demander s'il n'a pas fait une bêtise en adoptant sa trottinette l'an dernier. Ca demande une minute nécessaire de réflexion.

C'est également celle de Pierrette, une de tes ancêtres, qui est aussi l'ancêtre de tous les autres êtres humains, et de tous les grands singes actuels (ça ne la rajeunit pas). Elle est triste, car sa famille autrefois très florissante s'est beaucoup réduite avec le temps, et risque fort de ne plus comporter qu'une seule espèce d'ici peu. Une aventure tragique pleine de rebondissements.

Est-ce qu'elle marchait sur deux pieds ? En tout cas elle a été très touchée par le livre de Pascal Picq, qui parle d'elle, et de la recherche de tes origines. Une quête rendue très difficile par l'héritage idéaliste des Grecs antiques. Un boulet qui entrave encore et toujours la marche de la science et encombre nos esprits.

Il est matérialiste, Picq. Pour lui, le matérialisme, c'est le Monde, et c'est la Marche. La métaphysique, ce sont des types assis dans un bureau qui ressassent de vieilles idées. Matérialiste, mais d'un matérialisme qui « enchante le Monde ». Si tu n'en es pas convaincu, tu peux lire son bouquin. Un vrai page turner. Ô comme nous écumions de ne pas pouvoir tourner les pages plus vite !

Pas facile la lecture avec les orteils. Nous en regretterions presque d'être si bien adaptés à la marche et à la course, comme tout le reste de ton corps. D'ailleurs, nous avons à t'annoncer que tu es un trotteur à deux vitesses remarquable, capable de performances uniques dans le monde animal.

Tu risques fort de découvrir plein de choses sur toi. Toute l'évolution de la bipédie est décrite, y compris les effets secondaires, indésirables ou inattendus. Nous même avons enfin compris sans doute pourquoi nous avons les poils si courts (ceux que tu t'obstines à épiler). Une question qui nous turlupinait depuis des lustres.

Tu pensais avoir le cerveau le plus gros de la lignée humaine ? Eh bien même pas. Attends-toi à déchanter sur la fin. Ce n'est pas très optimiste.

Et si tu es une femme, ce qui est probable, sache qu'il parle beaucoup de toi, eu égard aux conséquences biologiques de la bipédie et à la liberté de marcher. Mais le type, là, nous souffle que le bouquin de Rebecca Solnit sur l'Art de Marcher est bien mieux sur ce dernier sujet en particulier, et aussi remarquable que celui-ci, bien que très différent. Qu'il dit.

Nous pensons qu'il a adoré celui-ci. Après avoir floodé de citations il va encore lui coller cinq étoiles en râlant qu'il n'y en a pas plus. Il ferait mieux d'aller faire un tour. Il va finir par avoir des cals aux fesses !
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          299
Effroyables jardins
Maxie26 avril 2016
Effroyables jardins de Michel Quint
  • Livres 4.00/5
Un jeune garçon, honteux de son propre père, instituteur apprécié mais qui se déguise en clown pour animer des fêtes à ses heures perdues, découvre un beau jour la raison pour laquelle son père agit de la sorte. Effroyables jardins est un récit très court mais très touchant, qui revient sur la deuxième guerre mondiale à travers le témoignage d’un ancien résistant. Très belle lecture.
Commenter    J’apprécie          280
Quiz à l'affiche Voir plus

Wilfrid Lupano

10 questions
1 participants

Antonymes et Synonymes.

13 questions
99 participants

Connaissez-vous bien, Alphonse Daudet ?

11 questions
19 participants

Le vieux ou la vieille ? ( romans )

10 questions
93 participants

Les bossus célèbres

10 questions
77 participants

Citations à l'affiche Voir plus

 Anonyme
fredho26 avril 2016
Anonyme
Là où sont mes pieds, je suis à ma place.
Proverbe amérindien
Commenter    J’apprécie          592
 Anonyme
fredho27 avril 2016
Anonyme
Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester.

Proverbe indien
Commenter    J’apprécie          430
Nastasia-B27 avril 2016
L'Hiver de notre Déplaisir de John Steinbeck
— Ce n'est vraiment qu'un petit garçon. Il a besoin de se reposer.
— Il a besoin de plusieurs choses, mais le repos n'en fait pas partie.
— Tout le monde sait que les enfants ont besoin de repos.
Les choses que tout le monde sait ont toutes les chances d'être fausses. As-tu jamais connu un enfant qui soit mort de surmenage ? Non… seulement les adultes. Les enfants sont trop malins pour ça. Ils se reposent quand ils ont besoin de repos.
— Mais il est minuit passé.
— Mais oui, chérie, et il dormira demain jusqu'à midi. Toi et moi serons debout à six heures.

Deuxième partie, Chapitre IX.
Commenter    J’apprécie          621