> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Chantal Ferdinand
    Chantal Ferdinand
    LE CRABEVADAURE - Chantal Ferdinand..
  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin
    Radio Campus Paris - "Écrits radiophoniques" de Walter Benjamin
  • Nathalie Brisac
    Nathalie Brisac
    Nathalie Brisac - Pierre contre Ciseaux d?Inès Garland .A l'occasion du Salon du Livre de Paris,..

Le 24 avril, recevez un livre en l'échange d'une critique !
Gagnez peut-être une Babelio Box !
Challenge : La Première Guerre mondiale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Camille  Camille Emmanuelle

    Comment s`est opérée la sélection des lieux conseillés dans le livre ? Quels types de lieux avez-vous voulu mettre en avant ?

    J`ai sélectionné une soixantaine de lieux ou d`expériences. J`ai privilégié la diversité des lieux (cela va de la créatrice de lingerie, à la boutique de sex toys, jusqu`au club BDSM). L`idée était de montrer comment Paris peut être une capitale érotique, si on s`amuse à la voir ainsi. Proust a écrit « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à rechercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Dans ce livre, j`ai tenté d`apporter un regard érotique et léger sur la capitale.



    Y a-t-il au contraire des lieux que vous avez voulu garder pour vous ? Des adresses que vous avez voulu écarter ?

    Il y a, à Paris, beaucoup de clubs libertins, mais je ne voulais pas faire un « guide libertin », donc je n`en ai sélectionné que six. Par ailleurs, il y a des lieux gays, où en tant que femme, je n`étais la bienvenue. Mais j`ai trouvé une solution : j`ai missionné un ami journaliste !



    Qu`est-ce qui vous a le plus surpris à propos du Paris coquin au cours de vos pérégrinations nocturnes ?

    Dans les « guides roses » de l`entre deux-guerres, ou dans les revues...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Face à la colère des villageois, et alors qu'Aaricia semble croire que Thorgal est bel et bi...


Il est L'oracle. Au travers de 5 tomes il voyage en Grèce antique et conte les vengeances de 5 mortels contre les...


Certains livres peuvent changer une vie... Camélia est assise sur un banc public. À côté d’elle, un livre...


Problème de poids, manque de confiance en soi, timidité, peur d’être ridicule, absence d’es...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par nounours36, Aujourd'hui

    Nouilles froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem

    L'auteur endossant le rôle d'un voyagiste va nous faire découvrir ce merveilleux pays qu'est la RPDC : République populaire démocratique de Corée. Il est pour cela accompagné de son ami Clorinde, une personne plutôt casanière qui affectionne davantage la lecture que les voyages. Dès le départ ce tour opérateur va être encadré, balisé, contrôlé, surveillé, par trois guides qui se pré nomment Kim. Kim 1 surveille Kim 2 et rapporte à Kim 3. "Le rôle de nos anges gardiens est double : nous montrer ce que nous devons voir, nous éviter d’approcher ce que nous ne devons pas voir. Tâche ardue puisqu’il y a plus d’interdits que d’autorisations". Le voyage va nous sembler long car il n'y a rien à voir sur ces routes quasiment vides, les hôtels désertés, "draps douteux et néons épileptiques, où les toilettes sont bouchées et où le robinet, quand il a de l’eau, fuit.", les tables de restaurant à l'identique ou les assiettes sont remplacés par des accessoires de dinette. "Toi qui entres ici oublie le diamètre de l’assiette normale ! Mais aussi celui de l’assiette intermédiaire comme celle dite à dessert pour ne te souvenir que des plus petites, sous-tasses à café et soucoupes. Car c’est ainsi que tout, désormais, te sera servi : dans de la dînette. Avec peu à manger dessus. Et encore, tu es privilégié : le reste de la RPDC crève de faim."

    Seuls les statues et les mausolées à la gloire du « Fils de l’Humanité » alias l’« Etoile Polaire du Communisme » sont réelles et pourraient nous dérider.

    Ces deux touristes au pays du matin calme vont se replier sur la lecture de Melville, car ils s'ennuient "Notre équipée surréaliste est aussi grotesque. Dix ou douze heures par jour, nous avons l’impression de jouer à un jeu de société (!) où l’essentiel serait invisible. Et le reste feint."

    Et moi, je reste sur ma faim, la lecture est édifiante, le goût des nouilles amer, les visites ennuyeuses, la dictature réaliste. Si vous avez déjà vu les quelques documentaires qui retracent la vie dans le pays des Kimjong-Land vous n'apprendrez rien de plus. Si l'on peut terminer sur une note optimiste :" Ainsi que le rappelle le proverbe chinois, même dans un trou de souris peut se glisser le rayon de soleil…"
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par AnneBoulangerPecout, Aujourd'hui

    L'Oeil se scrute de Charles Juliet

    Cinq poèmes à lire en tournant les pages avec toute la délicatesse possible, pour ne pas heurter la souffrance qui se dit. Cinq poèmes à murmurer pour en sentir le rythme, le poids réel de chaque mot, la profondeur de ce qui y est exprimé.
    Ne cherchez pas la ponctuation, ce sont votre cœur et votre souffle qui la mettront.
    Un texte dans lequel on n'entre pas facilement, mais dont on ne se défait pas une fois qu’on a franchi la porte.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par AnneBoulangerPecout, Aujourd'hui

    L'Année de l'éveil de Charles Juliet

    Un long récit sans les habituelles ruptures des chapitres. Comme si Charles Juliet voulait nous faire entrer dans le long temps de sa seconde année d’enfant de troupe.
    Le bouleversant portrait d’un adolescent chahuté de sentiments violents, qui lui viennent d’un environnement sans pitié et de la transformation qui se fait en lui, balancement entre l’enfant encore tout proche et le jeune adulte qui s’élabore. Qui lui viennent aussi de ce manque initial qui lui a valu d’être recueilli à l’âge de trois mois par une famille adoptive. Manque initial qu’il grave sur les planches du bat-flanc de la cellule où il a été enfermé : « L’enfant que le père a chassé n’a plus de route. Là-bas loin dans la montagne du fond de sa tombe la mère appelle. »
    Dureté du système militaro-scolaire dans lequel il est entré, où s’imposent majoritairement autoritarisme et violence, tant de la part des adultes que de la plupart des camarades ; douceur ambigüe des permissions hebdomadaires de faveur, où l’émerveille et le taraude de remords l’amour qu’il vit avec la femme de son chef ; un temps où se construit malgré les obstacles ou peut-être à cause d’eux, de coups de poing en coups de gueule, une personnalité.
    Ce livre est un cri d’appel au monde des adultes, un cri d’appel aux parents absents, un cri d’appel à une vie autre que violente et triste.
    M’ont particulièrement touchée, bien sûr, les pages sur l’existence ou la non-existence de Dieu. Parce qu’elles rejoignent très directement les questions que je pose dans le livre que j’ai écrit (« De la croyance à la perplexité, Itinéraire d’une agnostique »). Retrouver chez un auteur un vrai compagnon de questions, un vrai compagnon de valeurs humanistes, quel bonheur, et quel honneur…
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

roman   aventure   littérature   récits   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   témoignage   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   psychologie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   italie   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio