> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Mourad Benchellali
    Mourad Benchellali
    Mourad Benchellali, ancien détenu du camp de Guantanamo, raconte pourquoi il est parti en... .
  • Jean Dherbey
    Jean Dherbey
    Pravda de Babouchka, roman de Jean Dherbey, chez Elan Sud .D?abord victimes des grandes purges de..
  • Jean Dherbey
    Jean Dherbey
    Cécile Marinelli et ses amis à la librairie Elan Sud .Cécile et ses amis musiciens offrent..

Joyeux Noël à tous les amoureux des livres
Découvrez les 14 livres les plus populaires de l'année
Les Babelionautes rencontrent Eleanor Catton

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Ayroles

    De cape et de crocs, tome 11 : Vingt mois avant raconte les aventures d`Eusèbe le lapin, l`un des personnages secondaires de la série De Cape et de Crocs. Ses nombreuses tentatives pour raconter son récit sont l`un des running gags de la série. Aviez-vous déjà son histoire dans un coin de la tête ? Souhaitiez-vous depuis longtemps la raconter ?

    L`engouement des lecteurs pour Eusèbe s`est manifesté très tôt. Lors des premières séances de dédicaces, on nous posait déjà des questions sur les raisons de sa condamnation aux galères. Nous avons alors eu l`idée de dévoiler son passé dans un album. Jean-Luc n`ayant pas le temps de le dessiner parallèlement à la série, nous avons décidé de le garder pour la fin. L`histoire d`Eusèbe s`est étoffée au fil des tomes et des indices que nous y avons disséminés, et l`album s`est finalement transformé en diptyque.


    Si Eusèbe a toujours été très apprécié des lecteurs, la série reposait jusqu`alors sur les charismatiques personnages de Don Lope et Armand. Aviez-vous des doutes sur le fait qu`Eusèbe puisse porter à lui tout seul ce diptyque ?

    Le passage de personnage secondaire à principal était en effet risqué. A la fois valet de comédie, faire-valoir kawaii et deus ex machina, Eusèbe offrait un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Préquelle de la première aventure de Blake et Mortimer, Le secret de l'Espadon. En 1944, le...


"Tes pas nulle, toi, tu vas de l'avant, tu es forte... Tu restes pas figée comme une idiote dans un cocon, même si tu pre...


Le duo Sente et Jigounov en fait voir de toutes les couleurs à XIII dans ce tome 23! Betty à l'hôpital, l...


Rescapées du tremblement de terre qui a dévasté Paris, Pauline et Gaëlle tentent par tous les moyens de reto...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Witchblade, Aujourd'hui

    La fractale des raviolis de Pierre Raufast

    Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2014-2015.

    Livre découvert lors de la masse critique de septembre 2014. Son titre m'a intrigué et son résumé a encore plus suscité ma curiosité. L'histoire partait de peu de choses et s'imbriquait dans une autre comme une poupée gigogne, de quoi laisser perplexe... Avec les critiques positives de Babelio, j'ai décidé de sauter le pas rapidement et il n'est pas resté bien longtemps dans ma PAL. Que je vous explique maintenant pourquoi !!

    En premier lieu, les récits gigognes. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une analogie aux poupées russes (en bois) qui s'imbriquent les unes dans les autres. L'auteur a fait de même avec son récit avec au moins 7 histoires différentes mais qui s'imbriquent parfaitement bien les unes dans les autres grâce au talent de conteur de celui-ci. Tellement bien conté que quand on retrouve les premières histoires, on ne s'en souvient guère tant on était encore avec les personnages hors du commun des petites gigognes. Certains passages sont rudes à lire (macabres ou déstabilisant) et pour d'autres, on se pose des questions. Est-ce que Paul Sheridan a réellement existé ? Est-ce le cas des vierges de Barhofk ? L'histoire est donc très bien construite et l'auteur fait montre d'une grande imagination et d'un réel don de conteur. À la fin de ce roman, je me suis dis : « Tout ça pour ça ? », et pourtant j'en redemande car même la fin nous laisse bouche-bée.

    En deuxième lieu, les personnages. Malgré l'épaisseur du roman, certains des petites gigognes sont bien construits surtout dans leurs plus noirs desseins où l'auteur nous montre toute la perversité des gens 'bien' qui le deviennent quelque fois par la force des choses ou suite à des évènements particuliers... Certains sont moins construits mais l'auteur nous donne quand même envie de les suivre dans leurs pérégrinations. Je ne saurais le décrire correctement mais j'ai vraiment très apprécié l'atmosphère créée dans ce livre malgré quelques passages rudes. On a envie d'en savoir plus sur les différents personnages ainsi que sur leurs vies et leurs aventures hors norme. L'auteur a une plume très agréable et un humour un brin décalé. Dès les premières lignes, j'ai adhéré à son style et j'en redemande maintenant qu'il est fini. Lecture donc très agréable et très rapide ; si je n'avais pas eu de boulot, il aurait été lu en 2 jours tellement on a hâte de savoir la suite.

    Comme vous l'aurez compris, ce roman et ce nouvel auteur ont été un gros coup de cœur pour ma part, malgré une belle coquille en fin de volume (« c'est là journée des petites miracles. ») et quelques erreurs de saisie (3 sur tout le livre). Ce roman est inclassable de part son style, sa forme et les histoires racontées mais j'ai passé un très bon moment de lecture en sa compagnie. Je souhaite de tout cœur que l'auteur continue à écrire car pour un premier roman, je dis : « Chapeau bas ! » et « A quand le prochain ? ». Je vous conseille donc plus que très fortement de découvrir ce roman construit sur des récits gigognes, même s'il ne fait pas parti de vos lectures habituelles. Je lis du fantastique en majorité et j'ai adoré, aussi bien son style que les histoires contées et la forme en poupées gigognes. Je suivrais donc de près les prochaines publications de cet auteur, qui, j'espère, seront prolifiques !!

    Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Groucho, Aujourd'hui

    Dr La Mort de Jonathan Kellerman

    Cet ouvrage sa range dans la lignée des autres opus de Kellerman. Une valeur sûre, pour une agréable lecture.

    • Livres 2.00/5
    Par ElizabethBennet, Aujourd'hui

    La théorie Gaïa de Maxime Chattam

    Depuis une dizaine d'années, et grâce au succès phénoménal de sa trilogie du Mal, Maxime Chattam s'est imposé comme l'un des grands noms du thriller français, aux côtés de son meilleur ennemi Franck Thilliez. Avec La Théorie Gaïa, c'est désormais sur son propre terrain que Chattam tente de battre ce dernier, avec un thriller scientifique aux accents futuristes, ambiance théorie du complot et société victime de ses propres dérives.

    D'emblée, l'intrigue apparaît un peu déséquilibrée, avec cette alternance régulière de chapitres consacrés les uns à Peter sur le Pic du Midi, les autres à Emma sur Fatu Hiva : la tension narrative, à son comble dans les parties consacrées à cette dernière, retombe lorsqu'on retrouve Peter dans son laboratoire des Pyrénées, où le suspense monte beaucoup plus lentement. C'est dommage, car certains passages montrent un véritable talent pour l'épouvante et le survival, à tel point qu'il est parfois difficile de trouver le sommeil par la suite...

    L'écriture est toujours aussi simple et efficace, et l'auteur est le maître des retournements de situation, ce qui fait de La Théorie Gaïa un redoutable page-turner, même s'il reste globalement bien en-dessous de Maléfices, par exemple.

    En ce qui concerne les personnages, ils sont plutôt intéressants dans l'ensemble, et les héros se montrent assez attachants, même si le côté "Wonder Woman" d'Emma, dans les derniers chapitres, se révèle lassant et peu crédible. Mais les personnages secondaires, pour la plupart, ne sont qu'ébauchés, puisque Chattam se concentre avant tout sur l'action, et certains sont franchement stéréotypés, amenant des rebondissements hyper prévisibles et dignes d'un mauvais James Bond, avec trahisons convenues et coups de théâtre en cascade.

    Et si l'idée à l'origine du roman est intéressante et plutôt bien exploitée, il faut bien avouer que, malheureusement, le dénouement est fort décevant, attendu, tiré par les cheveux, et sans finesse. Chattam nous avait habitués à bien mieux, et l'on espère qu'il ne s'agit là que d'une légère baisse de régime.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Groucho, Aujourd'hui

    Dr La Mort de Jonathan Kellerman

    - Je croyais que le LAPD était une organisation paramilitaire ?
    - Plutôt une garderie, ces jours-ci. Sais-tu que maintenant on peut entrer à l'Académie même si on a déjà été arrêté pour des histoires de drogue, tant que ce n'est pas trop sérieux... Des flics amateurs de coke, c'est rassurant, non ?
    > lire la suite

  • Par fanfanouche24, Aujourd'hui

    Les Tribulations du dernier Sijilmassi de Fouad Laroui

    Adam se rendit compte que son grand-père n'avait jamais dépassé la vitesse du cheval lancé au galop dans la plaine des Doukkala- et ce galop-là contenait en lui toute la noblesse qu'un homme peut désirer. Entre la sagesse immobile du hadj et la course altière du pur-sang s'esquissaient tous les mouvements qui peuvent nous occuper ici-bas, le temps bref d'une belle vie, sans laisser sur terre d'autre trace qu'un peu d'affection dans le coeur des hommes. (p.11)
    > lire la suite

  • Par LeManegeDePsylook, Aujourd'hui

    My Little Pony, tome 2 : le retour de la reine Chrysalis, 2è partie de Katie Cook

    "Tu y es presque, petite Twilight. J'ai hâte de te faire visiter mon humble demeure.
    - C'est quoi une "demeure" ?
    - C'est un nom, ça veut dire "l'endroit où l'on est demeuré".

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio