> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Frank Lafond
    Frank Lafond
    Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction - Frank Lafond - Ed. Vendémiaire De A..
  • Jean-Paul Didierlaurent
    Jean-Paul Didierlaurent
    Autour d'un verre avec Jean-Paul Didierlaurent .
  • Pierre Cabanne
    Pierre Cabanne
    "Un jour, un livre" sur France 3 - "Entretiens avec Pierre Cabanne" de Marcel Duchamp

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de John  John Burnside

    Le roman se déroule en Norvège. Quel rapport entretenez-vous avec ce pays ? Les légendes norvégiennes ont-elles quelque rapport avec leurs homologues écossaises ?

    La première fois que je suis allé dans le nord de la Norvège, c`était en 1996, pour assister à une conférence. En survolant les îles du comté de Troms, je me suis immédiatement senti chez moi. C`était en juillet donc les nuits étaient assez claires, la terre magnifique, la mer sombre et je dois dire que j`ai toujours eu un faible pour les îles. Pendant quelques années, j`y retournais même tous les ans et les îles de Kvaloya, que m`a fait découvrir mon ami Dag Andersson, sont devenues un point central, non seulement pour ce roman mais aussi pour mes autres écrits.
    Certains mythes norvégiens ont des similitudes avec les histoires écossaises, d`autres sont très différents. J`ai été attiré par les deux, par une sensation de familiarité et d`étrangeté en même temps.


    Il est question, tout au long du roman, d`une mystérieuse créature appelée Huldra, très peu connue en France. Quelles sont les caractéristiques de cette créature ? Qu`est-ce qui vous a intéressé en elle ?

    La Huldra est une femme magnifique, souvent représentée portant une robe rouge, qui rencontre les jeunes gens dans la nature – généralement dans les bois ou les champs, parfois près de la côte - et les...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


L'histoire vraie de Robert Leroy Johnson (1911-1938), guitariste virtuose, mort prématurément à 27 ans. Son talent était ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Nyx, Aujourd'hui

    Chasseuse de Vampires - 6 - la Legion de l'Archange de Nalini Singh

    Cette série et moi c'est une histoire d'amour. Je dévore chaque tome, je me délecte des mots et des intrigues, et l'auteur réussit toujours à m'embarquer dans son univers (même quand j'ai du mal à savoir qui prend la parole en anglais).
    Ce tome 6 ne fait pas exception à la règle et nous offre un nouveau grand moment de lecture.
    Nous retrouvons ici Raphael et Elena en narrateurs (ce qui n'était pas arrivé depuis le tome 3). New-York est attaqué par une menace invisible, et Raphael lui-même évolue sans qu'Elena ne puisse dire si c'est pour le pire ou pour le meilleur.
    Dans leur couple comme dans la politique angélique, Raphael et Elena vont devoir faire confiance, presque les yeux fermés, pour espérer survivre à ce qui se prépare. La Cascade arrive (ce qui n'est pas sans rappeler l'Ascension chez Kresley Cole et les Ombres de la Nuit) et les ravages se font déjà sentir. Tous les Archanges évoluent et les camps se forment. Plus que jamais, Elena se doit d'être forte et inébranlable aux côtés de son Archange.

    On se laisse prendre au jeu de cette politique et des évolutions qu'elle entraîne. Mais on retrouve avec beaucoup de plaisirs également les autres personnages qui avaient un peu été mis de côté lorsque l'on avait changé de narrateurs. La Guilde revient, plus déterminée que jamais.
    La fin (pas vraiment la scène finale, mais la fin) est épique et fera appel à tout ce que l'auteur a pu mettre en place auparavant. Le monde des Archanges ne sera plus jamais le même, et on adore ça !

    L'équilibre entre personnel et "professionnel" est plutôt bien respecté même si on pourra reprocher à l'auteur la quantité de scènes érotiques (bien que très courtes). Toutefois, la froideur de Raphael, son impérialisme, en font l'un des mâles alpha les plus aboutit et les plus agréable de la bit-lit française (à mon sens).
    A la fin de ce roman, je ne voulais que prolonger l'aventure et j'ai relu le tome 1 en une nuit...

    Je ne peux que vous recommander cette série et ce tome 6!
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par mariedoc, Aujourd'hui

    La grande rivière de Michelle Clément-Mainard

    L'histoire d'un menuisier poitevin émigré au Canada pour fuir les persécutions dont sont victimes les protestants au 17ème siècle.
    L'auteur a su à merveille fouiller les archives pour nous livrer ce récit rocailleux comme la langue de la Nouvelle France dont l'accent prend racine dans le patois poitevin et que nos cousins québécois ont conservé.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Lire-une-passion, Aujourd'hui

    Ella et Micha, tome 3 : Pour toujours nous de Jessica Sorensen

    RISQUE DE SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS !!

    Je pense que cette chronique va être très dure à faire, tout comme les deux premiers tomes. Pourquoi ? Tout simplement parce que troisième opus me confirme le gros coup de cœur que j'ai depuis le début pour cette trilogie. Cette histoire d'amour dépasse tout ce que j'ai pu lire sur le sujet. Tout est beau, quand on le lit. Micha est un garçon touchant, attentionné, drôle, amoureux. Alors qu'en fait, tout ce qu'ils vivent est une conclusion de beaucoup de douleur et de malheur. Mais pourtant, l'auteure a voulu faire passer quelque chose de beau, de magique, de magnifique et elle y est parvenue. Avec cette lecture, mon cœur a eu des loupés, mon estomac a fait des bonds, j'ai eu des papillons dans le ventre, des étoiles plein les yeux. J'ai été touchée comme jamais par cet amour qui semble inaccessible, mais qui pourtant éclot d'une manière magique.

    Nous retrouvons nos deux amoureux quelques mois après la fin du tome 2. Ils sont prêts à se marier, mais voilà qu'Ella fait encore des siennes et doute encore de l'amour que Micha a pour elle. Dans sa tête, il mérite mieux qu'elle et doit trouver meilleur. Cependant, lui pense le contraire : il est fou amoureux d'elle, et ce qu'il veut, c'est partager sa vie avec elle, et vieillir en sa compagnie. J'avoue que j'ai eu peur qu'Ella soit encore comme ça tout le long du roman : qu'elle doute de tout, qu'elle soit renfermée sur elle-même et qu'elle ne comprenne pas qu'elle vive avec un homme merveilleux, prêt à tout pour la rendre heureuse.

    Mais heureusement, plus les pages défilent, plus elle prend confiance en elle, mais surtout, combat les problèmes en face et ne fait plus l'autruche comme avant. Même si mon gros cœur va à Micha, j'ai apprécié voir son évolution à elle, et que Micha lui apportait plus que du bonheur : c'est sa lumière, sa raison de vivre, celui qui la fait sortir de son brouillard constant et de ses pensées moroses.

    Tout le monde prépare ce mariage avec ferveur et tout le monde veut qu'il soit le plus parfait pour eux. Cependant, Ella veut quelque chose de simple et en petit comité. Elle est toujours autant gênée d'avoir autant d'attention sur elle, n'ayant pas été habituée à cela étant jeune.

    La particularité de ce tome 3 et le gros point fort, c'est que l'on remonte dans le temps, pendant quelques chapitres, et on apprend à connaître encore plus en profondeur ces personnages qui nous ont émus durant toute la trilogie. Bien sûr, il n'y a pas qu'eux, il y a aussi Ethan et Lila, un petit couple bien mignon, mais qui ne fait pas passer autant de sentiments que le couple principal. J'ai beaucoup aimé ces deux-là et je suis pressée de découvrir leur propre histoire, mais.. Ella et Micha ont quelque chose de différent. Quelque chose qui me touche au plus profond de mon cœur en guimauve. J'ai été déstabilisée, touchée, bouleversée par cet amour renversant. Il est sincère, fort, et même avec tous les problèmes qu'ils ont, ils arrivent à garder ce lien fort entre eux, ce que je trouve magique. Parfois, à cause de soucis, des couples s'étiolent, mais ici c'est tout le contraire : les passages noirs les renforcent et leur amour est inébranlable. Quand Ella doute, Micha est là pour la soutenir ; quand Micha ne sait plus quoi faire, Ella trouve les mots qu'il faut pour qu'il se relève.

    En fait, Jessica Sorensen soulève un point essentiel dans cette trilogie : même face aux problèmes, quand on a trouvé la personne idéale, ces derniers deviennent finalement dérisoires. Pendant ces trois tomes, sa plume est restée authentique : touchante, percutante, poétique. Pas de fausse note. Elle touche des sujets sensibles, mais avec tellement de délicatesse et en même temps appuie là où ça fait mal, que ça passe très bien.

    En résumé, si vous ne l'avez pas encore compris, cette trilogie est pour moi le plus gros coup de cœur de cette année 2014. Ella et Micha sont sublimes, amoureux et essayent de s'en sortir. Les soucis qu'ils ont vécu dans le passé les ont rendus plus forts, plus persévérants. Leur amour est indestructible et Jessica Sorensen nous montre que l'amour existe, qu'il peut faire chavirer beaucoup de cœurs. Personnellement, mon cœur de guimauve a encore du mal à s'en remettre. Certes, je suis très romantique, donc peu objective, mais je vous conseille vivement cette trilogie, promis, vous ne serez pas déçus. Vous pouvez être certains que je la relirai un jour, tellement je l'aime. Je ressors triste de ce dernier tome, parce que c'est la fin et que je ne les reverrai pas, sauf si je relis cette trilogie, mais heureuse de ce final qui est parfait pour moi. Merci Mathieu de m'avoir offert ce dernier tome, tu ne pouvais que me faire grandement plaisir ♥

    Justine P.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par SuperPomme, Aujourd'hui

    Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder

    Les êtres qui s'aiment le plus sont ceux qui ne s'aimeront jamais.

  • Par Cronos, Aujourd'hui

    Walking Dead, Tome 17 : Terrifiant de Robert Kirkman

    Rick: Je ne vous demande pas à tous de prendre les armes. Nous n'aurons sans doute pas besoin d'une armée, mais certains membres de la communauté devront prendre des risques... à commencer par moi.
    Ces risques, j'accepte de les prendre. Je suis convaincu que ces...sauveurs, comme ils se font appeler...vont se dégonfler.
    > lire la suite

  • Par korrigan, Aujourd'hui

    Le Brunissement des Baleines Blanches de Diouf Boucar

    - [...]Une vague c'est un peu comme la rumeur, mon cher Cajun : elle commence très petite, s'amplifie en s'éloignant de sa source, et finit par donner quelque chose de complètement différent de ce qu'elle était au départ.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio