> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?- 3e partie : les questions avec le public Débat (en trois parties)..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ?– 1ère partie : les exposés Débat (en trois parties) entre Carlo..
  • Carlo Rovelli
    Carlo Rovelli
    Faut-il tuer le temps ? - 2e partie : le débat Débat (en trois parties) entre Carlo Rovelli et..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Le nouveau Le Chat est de sortie. Comme le précédent, La bible selon Le Chat...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par yowie, Aujourd'hui

    Mngwa ! : N° 46 de Henri Vernes

    Dernier roman en pocket de Bob Morane! Pour mon aventurier préféré c'est un retour en Afrique. Il enquête sur la résurgence du Mngwa. Ici on est en plein cryptobiologie. Autrement dit les monstres légendaires à la Gevaudan, à la Yéti, Big Foot, Yowie et cie...

    Bref le Mngwa est une légende en Afrique. Un fauve gigantesque massacrant les humains. Il s'agit en fait d'un tigre à dents de sabre. Comme si un spécimen aurait pu survivre de l'ère préhistorique...

    Mais c'est quand même bien ficelé... En plus une aventure sans Bill! Étrange...
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par carre, Aujourd'hui

    Il était une fois... peut-être pas de Akli Tadjer

    Mohamed élève seul sa fille Myriam. Il est un peu grognon depuis qu’elle est parti suivre des études à Toulon. Il l’est toujours lorsqu’elle débarque avec Gaston son petit copain. Au bord de la crise de nerfs quand Myriam lui demande d’héberger le gus et carrément fou de colère quand elle lui annonce qu’elle a rencontré un nouvel homme et qu’elle se convertit à l’Islam.
    Pauvre Mohamed ! Akli Tadjer lui fait une vie d’enfer. Il y a un peu de Pennac dans le style Tadjer. Cette manière de parler de choses pas forcément drôle et de les désamorcé par une pirouette verbale. Tadjer nous fait aimer ces personnages dès les premiers instants, Mohamed et Gaston ne sont pas à la fête, tant pis c’est pour mieux nous faire rire. Cet humour renforce notre empathie car malgré la légèreté son regard sur des sujets difficile est bien plus sombre. Découvrez son univers, vous ne serez pas déçu.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par SagnesSy, Aujourd'hui

    Onze petites trahisons de Agnès Gruda

    « Les enfants, ils ont beau avoir cinquante ans, il faudrait toujours tout leur expliquer.«
    « J’aime l’adjectif « diaphane », je l’ai appris récemment dans des mots croisés et je l’ai noté dans ma liste de mots français favoris. C’est un son qui ressemble à ce qu’il signifie. Comme chuinter, chuchoter, clapotis ou aérien, qui figurent aussi sur ma liste.«
    « Onze petites trahisons » d’Agnès Gruda (premier livre) (Boréal 2010) est un très bon recueil de nouvelles. Pas tant pour leur sujet, les petites trahisons, mais surtout pour la qualité d’atmosphère qu’elles installent toutes. Que l’on suive une petite polonaise de douze ans envoyée un mois en colo pour se faire des amies et pratiquer le français, une vieille dame qui avait promis de ne pas remplacer son chien après sa disparition, une aide-soignante qui ne voit pas d’un très bon oeil la parfaite tenue d’une très vieille patiente, ou un libanais peu friand de l’hiver québécois qui s’effraie de la fragilité psychologique de sa maîtresse (entre autres), on y est tout le temps, dans leur tête, on touche du doigt ce qui tangue, on ressent les odeurs, la chaleur d’un sourire, ce qui va bloquer. A chaque épilogue c’est une petite frustration, on aurait aimé lire onze romans pleins et entiers, chaque histoire s’était installée pour de bon.
    Délicieux.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par PatLyne, Aujourd'hui

    Dieu me déteste de Hollis Seamon

    Je vais vous confier un petit secret: les gens disent que c'est dans ses yeux qu'on voit que quelqu'un bluffe. C'est faux. C'est dans les lèvres. Elles tremblent, voyez-vous? Quand vous devez vraiment, absolument gagner, vos lèvres vous trahissent à chaque coup.

  • Par PatLyne, Aujourd'hui

    Dieu me déteste de Hollis Seamon

    La vie, c'est la vie, jusqu'au bout, pas vrai ?

  • Par VALENTYNE, Aujourd'hui

    L'Homme foudroyé de Blaise Cendrars

    Notre arrivée au Nain Jaune fit sensation. C’est ainsi que l’automne précèdent j’avais vu entrer A la Rose, à Biarritz, le prince de Galles incognito entre deux belles filles qu’on lui avait jetées dans les bras et une bande de jeunes fous en délire. Mais le Nain Jaune était une maison sérieuse. C’était un tripot doublé d’une fumerie clandestine et l’on ne plaisante pas avec la drogue. Immédiatement on nous conduisit au petit bar privé, où d’autres gentlemen, tout aussi élégants et réservés que Félix et que Victor, les confrères avec qui ils avaient affaire, nous reçurent sans marquer aucune espèce d’étonnement. Il y avait une femme parmi eux, la patronne du Nain Jaune, une grande latte astiquée, lustrée, calamistrée, avec des dents de jument et des yeux glauques.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio