> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Christophe Bonneuil
    Christophe Bonneuil
    Christophe Bonneuil - Crime climatique stop ! .Christophe Bonneuil vous présente l'ouvrage "Crime..
  • Jessica L. Nelson
    Jessica L. Nelson
    Jessica L. Nelson - Tandis que je me dénude .Jessica L. Nelson vous présente son ouvrage "Tandis..
  • Martin Suter
    Martin Suter
    Martin Suter parle de Montecristo .Martin Suter parle de son roman Montecristo, thriller..

Gagnez le dernier roman de Paul Colize et venez le rencontrer
Participez au challenge éditeurs de la rentrée
Prix du roman Fnac : la sélection finale

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alice  Alice Moine


    Faits d’hiver raconte le destin de dix hommes et femmes habitant un immeuble, juste avant que ce dernier n’explose à cause d’une fuite de gaz. Veille femme, jeune homme, vous incarnez tous types de profils. De quoi vous êtes-vous inspirée pour imaginer les réactions de chacun ? Certains profils sont-ils plus facile à mettre en scène que d’autres ?


    L`inspiration me vient de mes expériences personnelles, de mes observations et des fruits de mon imagination. Au quotidien, je passe mon temps à me mettre dans la peau des autres, à envisager comment je réagirais à leur place. Dans Faits d`hiver écrit à la première personne, je me suis mise dans la peau d`une vieille femme acariâtre, d`un jeune maquettiste, d`une femme trahie ou d`un garagiste retraité. Il y a un peu de moi dans chacun d`eux mais ils possèdent leur logique propre. L`essentiel est de rester à l`écoute de ces « moi » virtuels.



    Le roman est constitué de dix chapitres, peignant chacun le portrait d’un habitant. Pourquoi avez-vous choisi ce format de nouvelles qui se déroulent dans une temporalité très courte et pas celui d’un unique roman ?


    Les histoires me sont venues les unes après les autres. Un beau jour, j`ai remarqué qu`elles avaient des points communs : une grande ville, l`immeuble… J`ai réuni les destins sous le même toit...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Dans le Paris des années cinquante, où règnent Sartre et l'existentialisme, nous faisons la connaissance de Daniel Br...


Javi, dit le maigrichon, est un adolescent de 16 ans qui, à l'insu de sa famille, a quitté l'école pour devenir une sorte de m...


Une grand-mère habille son petit-fils en petite-fille. Outre une réflexion sur la définition de soi à travers son corps et s...


Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce se...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Tostaky61, Aujourd'hui

    Vladimir Vladimirovitch de Bernard Chambaz

    Je viens de refermer une poupée Russe.
    C'est à ça que m'a fait penser ce livre où Bernard Chambaz raconte Vladmir Vladimirovitch Poutine le machiniste qui raconte, lui, Vladimir Vladimirovitch Poutine le Président Russe.
    En théâtre ou au cinéma, je qualifierai cette lecture de "comédie dramatique" pour le coté léger et sérieux de cet ouvrage.
    L'auteur passe en revu l'histoire de la Russie, et parfois,la Grande Histoire à travers les grands hommes qui ont fait ce pays.
    Chambaz nous raconte Vladimir l'homme du peuple, veuf bientôt retraité qui convoite la mystérieuse Galina et qui tient, depuis son arrivée au pouvoir, des cahiers rouge, gris ou noirs qu'il remplit de son écriture et de coupures de presses consacrées à son célèbre homonyme.
    Coté "Léger", c'est l'écrivain qui raconte. La petite histoire des gens du peuple, ou la grande par la vision qu'en a le machiniste, au travers d’anecdotes, la conquête spatiale et ses héros avec parfois, la aussi des homonymes anonymes... les jeux de Sotchi avec le récit amusant du parcours de la flamme.
    Coté "sombre", là, c'est Vladimir Vladimirovitch qui expose son homonyme, de sa naissance à son ascension au KGB, jusqu'au pouvoir suprême.
    Nous faisant découvrir les facettes de ce personnage à travers l'actualité. Du Sous marin Koursk au conflit Ukrainien en passant par les prises d'otages par les Tchétchènes ou l'affaire des Pussy riots...
    L'originalité de ce livre est donc dans la narration à deux voix.
    Réticent au départ, j'ai finalement beaucoup aimé ce livre et la façon dont il est écrit n'y est certainement pas étrangère.
    Je mettrai un petit bémol sur la fin de ce roman, et le dernier chapitre que je serai tenté de relire. Allez savoir pourquoi, je n'ai pas saisi la métaphore exposée... Quelque chose m'aurait-il échappé ?
    Et si l'on vient me demander ce que j'en pense me direz-vous ?
    Et bien... Lisez... sans hésitations. Lisez, ce livre n'est pas une biographie comme les autres. Le personnage principal peut rebuter, mais Bernard Chambaz à su trouver la manière de nous y intéresser.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par alain25, Aujourd'hui

    Les enquêtes de Setna, tome 2 : Le livre interdit de Christian Jacq

    J'aime les livres de Christian Jacq même si je les trouve parfois un peu "naifs" . Mais il a un style, une capacité à vous faire rentrer dans une histoire, à vous accrocher et au final à passer un excellent moment...Allez, j'attaque le volume 3...

    • Livres 2.00/5
    Par Tostaky61, Aujourd'hui

    ORFEO de Richard Powers

    Quand le bon vieux professeur Els compose le 911 parce que sa chienne vient de mourir, il ne se doute pas qu’il vient de déclencher une machine infernale qui va le pousser à fuir, car soupçonné de Bioterrorisme.
    Le sujet est attrayant ?
    Mais le vrai sujet du livre n’est pas là. L’héroïne du livre, en effet est : la Musique avec un grand M.
    Sous toutes ses formes.
    Powers raconte ce road movie dans une narration pour le moins complexe où alterne le présent du fuyard et son passé de musicologue.
    Je pourrai dire que tout est musique dans ce livre. Les voix des différents protagonistes, les sons et bruits du quotidien et les chants d’oiseaux sont systématiquement comparés, par Powers, à des instruments, des airs d’opéra, ou des morceaux de musique.
    Par la voix de son professeur, l’auteur raconte également quelques histoires de la Musique et de musiciens célèbres.

    Quant à la trame autour d'un éventuel acte terroriste, et la traque organisée pour retrouver son auteur, tout ça est très vite relégué au second, voir troisième, plan, à mon grand désarroi.

    J’avoue que ce fut une lecture difficile. La complexité des termes employés, parfois trop « techniques» m’a gêné. J’ai également été dérouté par le style, la chronologie et l’histoire elle-même, déstructurés.
    Peut-être ce roman chantera-t-il aux oreilles des spécialistes de l’art musical, mais moi, je n’y ai pas été sensible et j’ose dire que parfois… je n’ai pas tout compris.

    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio