> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Jami Attenberg
    Jami Attenberg
    Interview de Jami Attenberg - La Famille Middlestein Jami Attenberg, interviewée lors de sa..
  • Nelly Kaprièlian
    Nelly Kaprièlian
    Rencontre avec Nelly Kaprièlian - Séminaire RDJ .Rencontre avec Nelly Kaprièlian le dimanche 28..
  • Kengo Hanazawa
    Kengo Hanazawa
    Découvrez le trailer de Ressentiment ! .Alors qu?il s?apprête à fêter ses 30 ans, Takuro Sakamoto..

Découvrez notre entretien avec Alex Alice
Découvrez notre nouveau Challenge ABC Critiques
Découvrez la lecture commune du mois d'octobre

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Jérôme  Jérôme Charyn

    Bronx amer se présente sous la forme de 13 courtes histoires. Cela fait plusieurs années que vous n`aviez pas écrit de nouvelles. Pourquoi avoir choisi ce genre littéraire pour parler du Bronx ?

    Marie-Pierre Bay, mon éditeur au Mercure de France, m`a demandé pourquoi je n`avais pas écrit de recueil d`histoires sur le Bronx. Cela m`a directement renvoyé à mon passé. L`art d`écrire des histoires fut difficile à apprendre -c`est un art de bijoutier et j`ai essayé de l`apprendre.
    Dans mon introduction, je raconte comment Robert Moses a ruiné le Bronx en faisant passer une autoroute en plein cœur du quartier. C`est ce qui m`a réellement inspiré dans l`écriture de ces histoires : treize aperçus d`un monde ruiné.


    Ces personnages qui peuplent les treize nouvelles de votre recueil, pourraient-ils vivre ailleurs que dans le Bronx ? Qu`est-ce qui les rattache à ce quartier ?

    Bon nombre d`entre eux ont essayé de fuir le plus loin possible du Bronx, mais ce quartier vit toujours en eux, telle une mélodie dans leur tête. Il faut voir le livre comme une sorte de chanson, avec différentes entrées.


    Une place importante est...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



La vie d'Agatha Christie - auteure de 80 romans et nouvelles vendus à deux milliards d'exemplair...


Dans la campagne angevine, près de Cholet, Pierre Martino découvre qu’il est cocu. Armé d’un fusil, il se rend au motel où sa...


Je me suis levée, les mains tremblantes. J’entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J’ai pris le...


Elevée par les vieilles barbes du Jordan College à Oxford, la jeune Lyra ne pense qu'à faire les qu...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 2.00/5
    Par Lagagne, Hier

    Petronille de Amélie Nothomb

    Euh...désolée mais ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable... Se mettre constamment en scène m'agace, avec vraie ou fausse modestie, peu m'importe. Mlle Nothomb a réussi à m'ennuyer avec un livre aussi léger. Léger en nombre de pages, léger dans sa quête : la compagne de beuverie idéale. Il est certain qu'elle parle plutôt avec talent de la cuite au champagne. Et je me dis que je descendrais bien une bouteille avec elle (une bouteille, à la deuxième je dors). Mais c'est tout. Le reste m'a semblé creux. Et ce n'est rien à côté de la fin : pire que le reste. Précipitée, sans aucune logique, ni intérêt.
    Bref, pas emballée par le Nothomb annuel.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par Mariloup, Hier

    Le trésor de la baie des orques de Kenneth Cook

    J'aime les orques, j'aime les baleines, j'aime l'océan, j'aime la Nature tout simplement. Et j'ai emprunté ce livre car tout y était malgré le fait qu'une chose dans le résumé m'ait rebuté: la chasse à la baleine. Argh! La cruauté des hommes envers les enfants de Mère Nature est inexcusable!

    #Spoilers#

    L'histoire débute dans le passé où un certain Jonathan est dans un village de pêcheurs en Australie, Three Fold Bay et plus précisément de chasseurs de baleines. Une bande d'orques sauvages aident les humains à chasser les baleines, dirigée par le vieux Judas, le chef de la bande des orques. Ils rabattaient les baleines dans une baie où les pêcheurs les attendaient avec des petites embarcations et des harpons (les orques harcelant l'animal encore et encore, prélevant leur part: lèvres, langue). Ce qui est surprenant c'est que les orques n'agissant comme ça que dans cette région du monde et l'on ne sait toujours pas pourquoi d'ailleurs pourquoi elles venaient alerter les chasseurs.
    Jonathan trouve du travail en tant que rameur sur une baleinière. J'ai alors espéré que Jonathan ait un coeur, qu'il se rebelle, qu'il s'insurge contre ces actes barbares, ce qu'il ne fera pas au début mais fera par la suite après s'être posé pas mal de questions: "Pourquoi les orques aident-elles les hommes? Pourquoi tuent-elles l'une des "leurs"?...".
    Il va y avoir un naufrage dans la baie, proche du village. Les baleiniers viendront sauver les naufragés avec leurs chaloupes, et se feront rouler en beauté car, une fois délesté des Chinois qu'il transportait, le bateau mettra cap vers la grande mer. Il était question de redevance que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre et qui d'ailleurs, n'est vraiment pas important pour l'histoire.
    L'un des hommes travaillant en ville, Cassidy, propose au héros de devenir son associé secret pour retrouver un trésor en mer et pas n'importe lequel: une perle plus grosse qu'un poing humain, qui doit bien valoir une fortune! Il n'aura juste qu'à garder cette entreprise secrète, à descendre en scaphandre pour inspecter une épave. Entre temps, son patron, le très fortuné Hoyle, lui ordonne de faire exécuter une orque, ce qui choque Jon, pour guérir son lumbago (car selon lui, la carcasse encore chaude d'un cétacé permet de soulager cette maladie! Ha ha! La bonne blague!) Cette requête ne lui plaît guère, ce serait comme un acte de trahison envers ces animaux si intelligents, ces alliés redoutables. Et lorsque Jon en fait part à certains matelots, ils sont tout à fait contre. Jon va également tomber amoureux d'une Chinoise du nom de Yoko qui va le rendre heureux et va le pousser en un sens à vouloir abandonner ce métier qui lui coûte énormément désormais, un métier dangereux pour les hommes, sale, ingrat, cruel.
    Malgré le refus de Jon, Hoyle va tuer une orque! Un si majestueux et puissant animal tué juste pour le bon plaisir d'un homme qui ne pense qu'à son fichu lumbago... Alors à votre avis, comment les autres orques, et surtout le fameux Judas, vont-ils le prendre? L'alliance entre les baleiniers et les orques prendra-t-elle fin? La réponse est toute à la fin. Mais avant cela, il faut savoir que ce satané Hoyle est également au courant pour la perle et qu'il est vraiment prêt à tout pour empêcher le trio Cassidy/Jonathan/Yoko de se l'approprier pour eux-même. La fin est donc parfaite (un bon point positif), pleine d'actions et de rebondissements. J'étais sur tous les fronts et rien que de m'imaginer la scène, c'était impressionnant autant qu'horrifiant!
    La perle sera revendue, notre trio vivra heureux pour longtemps, les activités baleinières continueront malheureusement... Quant à Hoyle... eh bien, disons que Judas aura obtenu vengeance.

    La chasse à la baleine est un sujet qui me tient à coeur depuis des années, depuis que je me suis intéressée à la protection des mers et océans. La Nature est peut-être violente: les orques chassant les baleines (je peux le comprendre et c'est tout à fait normal) mais c'est honteux que la chasse existe seulement pour le plaisir et pour l'argent.
    Les descriptions bien que répugnantes semblent justes, sont précise mais cela m'a outré de connaître dans les moindres détails comment on tue une baleine: la tuerie, le dépeçage, le fondoir, la récupération de la graisse pour faire des huiles... C'est franchement dégueulasse. En fait, tout ce qui peut être récupéré est bon à prendre, le reste étant tout simplement rejetté à la mer, à la merci des créatures marines. Vous comprendrez à quel point j'ai saturé avec cette avalance de description à faire vomir et ce, tout le long du roman.
    C'est une histoire inspirée de faits réels et j'ai trouvé que l'auteur a fait du bon travail en alliant faits véridiques et fiction.

    Bien que traitant d'un sujet qui me répugne au plus haut point, je ne peux nier que c'est un bon livre, l'histoire tenant la route de bout en bout.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par ChristelAs, Hier

    Chasseur d'orages de Elise Fontenaille

    Herb, 15 ans, vient de perdre son grand-père : John. Il décide de quitter Vancouver et le « cocon familial » froid et aux antipodes de la vie qu'il menait en pleine nature avec John. Sa fugue va le mener sur les traces de son père spirituel jusqu'aux Lightning Fields, le lieu sacré des chasseurs d'orage pour lui rendre un dernier hommage et répandre ses cendres. Dans sa fugue, son road trip, il entraîne avec lui d'autres adolescents en quête d'identité.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par ph_hugot, Hier

    Leçon de danse NE de Claude Bessy

    Il ne faut pas non plus sous-estimer le hasard, les circonstances de la vie qui donnent l'occasion de découvrir la danse, au cours d'un spectacle ou d'une émission à la télévision.
    A mon époque, le jeudi, j'allais jouer avec mes cousins dans la rue. Aujourd'hui, il faut faire du sport, être actif, cela fait partie de l'éducation. Les petites filles vont prendre des cours de danse ou de piano non pas parce qu'elles en émettent le désir, mais parce que leurs parents le souhaitent.
    > lire la suite

  • Par boubi, Hier

    Le prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafón

    ...c'est le propre des sages et des justes de savoir pardonner,...(371)

  • Par enkidu_, Hier

    Petite philocalie de la prière du coeur de Jean Gouillard

    Il est une guerre secrète dans laquelle les esprits mauvais guerroient contre l'âme à coup de pensées. Comme l'âme est incorporelle, ces puissances du mal l'attaquent immatériellement, suivant leur nature. On voit s'affronter armes et fronts de bataille, embûches et engagements terribles, il y a des corps à corps, et les victoires et les défaites sont partagées.

    Un seul point de ressemblance fait défaut à la guerre spirituelle, c'est la déclaration des hostilités... Elle éclate soudainement du cœur, elle prend l'âme dans une embuscade mortelle. Pourquoi ces assauts ? Pour nous empêcher d'accomplir la volonté de Dieu conformément à la prière : "que votre volonté soit faite!" (Mt. 6, 10), c'est-à-dire les commandements.

    Celui qui garde attentivement son esprit de l'erreur par la sobriété observe avec perspicacité les assauts et les mêlées autour des imaginations. C'est là le fruit d'une longue expérience. (Philothée le Sinaïte, pp. 111-112)
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio