> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Michael Almodovar
    Michael Almodovar
    Michaël Almodovar - Les torches d'Arkylon A l'occasion de la Japan Expo à Paris, la..
  • Jean-Christophe Rufin
    Jean-Christophe Rufin
    Un mont Blanc en quête d'auteurs (avec Jean-Christophe Rufin et Sylvain Tesson au mont..
  • John Banville
    John Banville
    La lumière des étoiles mortes - John Banville RENTRÉE LITTÉRAIRE 2014 Dans la veine..

Inscrivez-vous au pique-nique Babelio
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Découvrez la lecture commune du mois de juillet

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Christophe  Christophe Maris

    « Les entrelacs de la mémoire » est votre neuvième journal. Vous avez également écrit des romans. Qu`est-ce-qui vous attire dans ce genre particulier qu`est l`écriture d`un journal ?


    Le travail autour du journal est totalement différent puisque genre littéraire différent. En ma qualité de journaliste, c`est une autre façon d`aborder le quotidien mais aussi la possibilité pour moi de jouer entre le grave et le léger à savoir : quand un événement marquant est d`ordre plutôt lourd, je le traite avec une certaine légèreté, il m`arrive même d`en faire un petit sketch et de jongler avec les mots ; à l`inverse quand je traite d`un sujet dit « léger », je m`applique à le traiter avec gravité. Cela permet la distance et la résistance à la sympathie, à ne pas confondre avec l`empathie.



    Lorsqu`on lit votre journal, on vous imagine écrire au jour le jour, comme une tâche quotidienne parmi d`autres. Est-ce le cas ? Vous imposez-vous d`écrire tous les jours ?


    J`écris effectivement quasiment tous les jours mais ce n`est pas une tâche anodine, presque vide de sens, loin de là. Cela demande une rigueur et une veille permanente autour de l`info ; il en va de même pour les rencontres effectuées (rencontres personnelles, interviews relatées de personnes connues ou pas). Je ne m`impose pas d`écrire tous les jours, je m`y applique avec un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres extrêmement bien organisées, appelées les Mimics, ont l...


À quelques jours de leur mariage, Lynette et Bran partent se promener en forêt. Le rendez-vous amoureux tourne rapidement au cauchemar qu...


Alors que le continent américain se remet difficilement des blessures de la Guerre Civile, d’i...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 3.00/5
    Par Ophelien, Aujourd'hui

    Le livre le plus génial que j'ai jamais lu... de Christian Voltz

    C'est l'histoire parallèle d'une petite pirate et d'un bonhomme grincheux. Ce bonhomme il n'aime pas trop l'histoire de la petite pirate, il se plaint beaucoup et est très réaliste. Mais à la fin il ne se plaindra plus et les deux histoires vont se rejoindre.
    Un petit livre rempli d'humour, plutôt amusant avec des dessins et des photographies de montages avec des matériaux divers.
    Moi je n'ai pas tellement aimé, les dessins et les photographies ne m'ont pas trop plu même si l'histoire est pas mal. Ce n'est pas un grand coup de cœur comme beaucoup de personnes mais juste une histoire sympa.
    > lire la suite

    • Livres 3.00/5
    Par mariedoc, Aujourd'hui

    L'Embellie de Auður Ava Olafsdottir

    Traductrice-correctrice à domicile comme elle se présente, l’héroïne percute une oie sur la route et se met à penser à ce qui va se passer en rentrant chez elle : son mari qui sera là à l’attendre, qui préparera le repas…..Sauf que celui-ci va lui apprendre qu’il la quitte. Dans le même temps, sa meilleure amie Audur, lui téléphone de l’hôpital où elle se retrouve suite à une chute alors qu’elle est enceinte de jumeaux, pour lui confier son petit garçon de quatre ans, un enfant différent obligé de porter des prothèses auditives et de grosses lunettes déformantes. Or, à trente-trois ans elle n'a pas élevé d'enfants et les a peu fréquentés. Désemparée, elle hésite à l'accueillir. Le même jour, elle apprend qu’elle vient de gagner à la loterie. Alors, cette femme libre décide de partir avec sa vieille voiture pour visiter l’Islande. Ce voyage au cours duquel elle va s’attacher au petit Tumi qui saura lui faire ressentir la place qu'elle a prise à ses côtés va lui permettre d’ouvrir nouvel horizon même s’il ravive des souvenirs, des rêves. Car ce voyage rythmé est joyeux et plein de rencontres.
    Ce joli roman dans lequel on retrouve toute la finesse et l’humanité de Rosa Candida nous invite à un voyage à travers l’Islande, poétique et pluvieuse, plein de péripéties attendrissantes dans lequel on assiste à la métamorphose d’une femme libre qui semble avoir été jusqu’alors simplement spectatrice de sa vie.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Earane_Berengere, Aujourd'hui

    Requiem pour Sascha, tome 1 : Lacrimosa de Alice Scarling

    J'ai beaucoup aimé cette histoire. Si elle sort des sentiers battus, j'ai été plus surprise encore par le style cru et sans détour de l'auteure. Evidemment, je crois que c'est plus que subjectif car je sais, par d'autres billets, que ce style a pu être aussi décrié.

    Personnellement, cela ne m'a guère gêné et s'il est vrai que le personnage principal peut paraître parfois assez trash - et sans doute l'est-elle un peu tout de même - ce fut pour moi une réelle découverte positive.

    L'histoire est assez originale, puisque l'héroïne possède un don hors du commun, celui de posséder pour un temps déterminé le corps des personnes qu'elle touche, ce qui dans le récit amène d'ailleurs quelques scènes très cocasses et savoureuses.
    Le personnage de Sascha est étrangement mystérieux, passant d'un statut de provocatrice à celui de personne en perdition, qui ne sait plus qui elle est et ce qu'elle vaut. Et c'est sans doute pour moi ce qui lui donne ce côté si humain dans toute sa dualité émotionnelle, passant du rire aux larmes en un temps record.

    Bien mis en avant et relativement bien campé, ce personnage introduit aussi les personnages secondaires, assez agréables aussi, Raphaël en tête, mais pas seulement.
    D'ailleurs, à ce titre, ce personnage est sans doute l'un de mes préférés tant il est capable de garder sa nature cachée un certain laps de temps, suffisamment pour que le lecteur se demande qui il est vraiment.

    A ce titre, dès lors que sa nature m'a été révélée, j'en suis restée bouche bée. Même si je dois avouer quelques doutes à un moment donné, je ne le pensais finalement pas possible. Qui plus est lorsqu'on découvre la nature profonde de Sascha.
    Là encore, c'est un aspect que j'ai beaucoup apprécié concernant le récit. Ce qui en fait finalement une héroïne totalement atypique, bien loin des standards habituels.

    Et c'est ce qui est encore plus intriguant pour la suite, la manière dont l'auteure donnera un second souffle au personnage compte tenu du cliffhanger de fin de roman - et quelle fin ! - et ce qui laisse présager pour le second tome. Nul doute que celui-ci sera encore plus passionnant !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par lesptitchats, Aujourd'hui

    No impact man - Peut-on sauver la planète sans rendre dingue sa famille ? de Colin Beavan

    Et comme je ne trouvais pas de vinaigre local en vrac, j'ai appris à en faire. Voici la recette :
    Hachez grossièrement vos restes de fruits : trognons de pommes, fruits rouges trop mûrs,etc. (Personnellement, je n'ai pas utilisé de fruits rouges parce que ce n'était pas la saison.) Délayer le quart d'une tasse de miel (normalement du sucre) dans un litre d'eau. ajoutez les fruits hachés et couvrez d'un linge propre. Laissez macérer deux ou trois semaines en remuant de temps à autre.
    Un assaisonnement idéal pour -vous l'aurez deviné- la salade de chou.
    > lire la suite

  • Par Witchblade, Aujourd'hui

    Ether, Tome 2 : La voie du Setta, seconde partie de Nicolas Jarry

    - L'éther, c'est tout ce que tu vois et tout ce que tu ne vois pas... L'éther , c'est le lien invisible qui lie tous les atomes, les pensées, les destinées, le temps présent, le passé et le futur...
    - L'éther, c'est Dieu ?
    - C'est la part d'immortalité qu'il a mise en toute chose.

    (Edraar et son sauveur quand il était enfant).
    > lire la suite

  • Par gouelan, Aujourd'hui

    Même lorsqu'elle recule, la rivière avance de Olivier Clerc

    Laissons le mot de la fin à Jean Guitton: "Dans le moment confus que nous appelons "temps présent", nul ne peut savoir ce qui est cendre et ce qui est essence, ce qui est poussière et ce qui est germe."

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio