> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Alexis Sentenac
    Alexis Sentenac
    Alexis Sentenac .Le dessinateur Alexis Sentenac aime la science-fiction ! Après avoir fait ses..
  • Christian Jeltsch
    Christian Jeltsch
    MP 2014-10-23-209-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Christian Jeltsch - Abaton : au-delà..
  • Jérôme Meizoz
    Jérôme Meizoz
    MP 2014-10-24-159-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Jérôme Meizoz - Saintes colères.

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Déjà le deuxième tome des Vieux Fourneaux! Lupano et Cauuet décrivent avec toujours autant de d...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par marysen1968, Aujourd'hui

    Un jeune homme prometteur de Gautier Battistella

    J'ai adoré la première partie, tendre,attachante, la deuxième déjà un peu moins et j'ai eu du mal avec la dernière, noire,folle. Belle découverte cependant.

    • Livres 3.00/5
    Par Incongrue, Aujourd'hui

    Docteur Sleep de Stephen King

    Ca commence comme du déjà-lu mais en fait ce roman s'avère bien mieux ficelé que ce à quoi SK nous a habitué.
    Ce n'est pas un enième SK pondu à la chaîne, il est vraiment bien léché pour une fois, sans être alourdi par des digressions au fil de la plume.
    Ca vaut le coup

    • Livres 3.00/5
    Par marina53, Aujourd'hui

    Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini de Katarina Mazetti

    Linnea a perdu sa meilleure amie, Pia, qui s'est suicidée et a bien du mal à s'en remettre. Après avoir passé l'été chez sa grand-mère, il est temps de rentrer à la maison, de retrouver sa maman et son beau-père qu'elle surnomme affectueusement Le bovin et son petit frère Knotte. La vie continue malgré tout et même si autour d'elle l'on prend soin d'elle, cela ne l'empêche pas de penser souvent à son amie. En cette nouvelle rentrée scolaire, certaines personnes allaient vers elle. Non par amitié mais pour en savoir plus sur Pia. Elle a bien essayé de se faire de nouvelles amies. Mais, entre Madeleine, si sûre d'elle et qui se prend un peu pour une star, et Malin qui n'ose pas la contredire et ne jure que par ses amulettes et ses esprits, aucune ne remplace Pia, même si elle reconnaît que cela fait du bien d'être entourée. La jeune fille se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie et vivra aussi bien des moments intenses que loufoques tout en faisant de drôles de rencontres ...

    "Entre le petit chaperon rouge et le loup, c'est fini" est la suite de "Entre Dieu et moi, c'est fini". L'on retrouve Linnea, cette fois jeune adolescente de 17 ans qui se cherche et a bien du mal à trouver du réconfort après la mort de sa meilleure amie. Heureusement que sa grand-mère est là pour l'aider et l'inciter à réaliser l'un de ses rêves. Autant le personnage de Linnea m'a laissé de glace, autant celui de Malin est déjanté et celui de Knotte, le petit frère, attachant. Katarina Mazetti nous offre un roman d'apprentissage plein de fraîcheur. La première partie manque d'entrain, la deuxième, plus vive et plus enlevée, redonne un second souffle avec les mésaventures de Linnea. C'est tendre mais manque de piquant.

    Entre le petit chaperon rouge et le loup, c'est fini... mais qui apportera les galettes à mère-grand?
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par wellibus2, Aujourd'hui

    Le Marchand de Venise de William Shakespeare

    .....,ce n'est pas ta lame mais ton âme
    Que tu aiguises. Mais il n'y a pas de métal,
    Pas même la hache du bourreau, qui soit aussi
    Acéré que ta haine . Rien ne peut te fléchir ?

  • Par enkidu_, Aujourd'hui

    Dialectique du moi et de l'inconscient de Carl Gustav Jung

    C’est un fait évident que la moralité d’une société, prise dans sa totalité, est inversement proportionnelle à sas masse, car plus grand est le nombre des individus qui se rassemblent, plus les facteurs individuels sont effacés et, du même coup, aussi la moralité, qui repose entièrement sur le sentiment éthique de chacun et, par le fait même, sur la liberté de l’individu, indispensable à son exercice.

    C'est pourquoi tout individu, en tant que membre d'une société est inconsciemment plus mauvais, dans un certain sens, qu'il ne l'est lorsqu'il agit en tant qu'unité pleinement responsable. Car, fondu dans la société, il est en une certaine mesure libéré de sa responsabilité individuelle. Ceci explique qu'un groupe important qui ne serait composé que d'hommes excellents équivaudrait en tous points, pour ce qui est de la moralité et de l'intelligence, à une espèce de gros monstre, balourd, obtus, impulsif et sans discernement. Plus une organisation est monumentale et plus son immoralité et sa bêtise aveugle sont inévitables (Senatus bestia, senatores boni viri : les sénateurs sont des hommes bons et le Sénat est une bête cruelle).

    La société, en favorisant dans tous ses membres individuels automatiquement les qualités collectives, laisse le champ libre, par le fait même, à toutes les médiocrités, cultivant à bon marché tout ce qui est en passe de végéter de façon irresponsable : dès lors l’oppression des valeurs et des facteurs individuels est inéluctable.

    Ce processus commence dès l’école, continue au cours de la vie universitaire et imprime son sceau à tout ce qui, de près ou de loin, concerne l’État. Plus un corps social est petit, plus est grande l’individualité de ses membres ; plus sont grandes leur liberté relative et les possibilités d’une responsabilité consciemment assumée.

    Hors de la liberté, point de moralité. (pp. 74-75)
    > lire la suite

  • Par marina53, Aujourd'hui

    Haiku : Poésies anciennes et modernes de Jackie Hardy

    pleine lune
    sur le verger de mon père -
    le bruit sourd d'une pomme

    Rich Krivcher

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio