> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Vincent Villeminot
    Vincent Villeminot
    Ma Famille Normale - Bande Annonce Un roman illustré totalement décalé avec plein de zombies..
  • Alain Absire
    Alain Absire
    1_Alain Absire - La formation professionnelle? Rencontre de la Sofia, édition 4 : Alain Absire,..
  • Mathias Lair
    Mathias Lair
    10_Dialogue entre Mathias Lair et Bénédicte des Mazery, un formateur et un auteur Rencontre de..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Déjà le deuxième tome des Vieux Fourneaux! Lupano et Cauuet décrivent avec toujours autant de d...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par shao69, Aujourd'hui

    Vous allez adorer cette croisière sanglante de Arthur Ténor

    Je ne connaissais ni la maison d’édition ni l’auteur, c’est donc une découverte pour moi. Je rappelle que ce livre fait partie d’une collection jeunesse, j’ai donc prit du plaisir à le lire sans pour autant perdre de vue le public auquel il est destiné.

    La couverture du livre est très attrayante, elle rappelle un peu celles de la collection FLeuve noir que possédait mon grand-père. La qualité est au rendez-vous et la typographie agréable. Une petite fantaisie parsème les pages dans lesquelles le terme Massacre gagnant est écrit en gras et dans une autre typo.

    L’intrigue est bien menée. Six jeunes qui ne se connaissent pas mais fans d’un jeu vidéo ont gagné le droit de participer à une croisière. Cette victoire ils l’ont acquise en dominant de manière brutale, sadique et dans le sang leurs adversaires virtuels. Le rappel de ces faits à une petite importance dans le cours de l’histoire. On découvre dans les premiers chapitres chaque vainqueur – 4 garçons 2 filles – ils ont chacun des traits de caractères différents, voir stéréotypés. Ils sont attachants et bien à l’image des adolescents de nos jours. J’ai beaucoup apprécié le personnage gothique à l’extrême de Vincent – qui se fait appelé Vlad – et de Rémi silencieusement courageux.

    Après ce tour d’horizon des acteurs de cette croisière, celle-ci commence, et on se doute bien qu’elle ne va pas être enchanteresse. On rentre rapidement dans le dur. L’auteur a une plume séduisante pour décrire les sentiments et les réactions humaines. Il maîtrise parfaitement les caractéristiques de ces personnages et leur fait jouer, à merveille, les partitions de leurs rôles.

    Le rythme est soutenu et l’humour bien présent. Les morts s’enchaînent avec des détails morbides. L’atmosphère est angoissante et on retrouve les ingrédients – bruits, obscurité, apparition – d’un bon livre d’horreur. C’est d’ailleurs sans nous rappeler l’atmosphère des dix petits nègres d’Agatha Christie. On sourit à l’évocation de romans devenus des classiques, comme lorsqu’une jeune fille – Judith – découvre un livre dont l’auteur et le titre lui sont inconnus : « Elle put quand même dénicher un Frankenstein d’une certaine Marie Shelley » ou encore, l’autre fille – Nina – qui se compare à Gollum du Seigneur des anneaux.

    Le roman m’a rappelé avec nostalgie les premiers livres d’horreur que j’ai lu plus jeune. J’ai trouvé celui-ci plutôt angoissant et réussit pour un public jeune mais absolument pas décalé pour un public adulte. Certes les éléments ne sont pas aussi creusés et ils s’enchaînent très vite. Mais l’auteur sait nous surprendre au final car les petits revirements de la fin je les ai pas vu venir.

    Mon petit point positif :

    J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à lire le roman, je me suis vraiment pris au jeu et je pense qu’il sera trouvé un écho favorable auprès de beaucoup de lecteurs, jeunes ou moins jeunes.

    Mon petit point négatif :

    Le nom du bateau Le Lusitania qui m’a donné très tôt, connaissant son histoire, une idée d’une partie de la fin inéluctable du roman.
    > lire la suite

    • Livres 2.00/5
    Par Luciano_Alvaro, Aujourd'hui

    Jaurès 1859-1914 : La politique et la légende de Vincent Duclert

    Parmi les nombreux ouvrages publiés à l’occasion du centenaire de la mort de Jean Jaurès, l’ouvrage de Vincent Duclert avait attiré mon attention par l’ambition affirmée de rétablir l’homme dans sa "vérité historique” et de séparer "la politique et la légende". Toutefois, la lecture de ce livre s’est avérée assez décevante, voire frustrante.

    Il faut, tout d’abord, souligner la construction étrange de l’ouvrage : la première partie (intitulée Jaurès dans l’histoire) est consacrée à l’analyse des interprétations politiques de la vie de Jaurès, tandis que la seconde (L’histoire de Jaurès) constitue une biographie. Il me semble que la logique voudrait que l’on prenne d’abord connaissance de la vie de Jaurès dans sa vérité historique avant d’en analyser les interprétations politiques...

    Or les études proposées dans la première partie sont souvent trop imprécises, l’auteur ne reconstituant que partiellement le contexte historique et politique, pour satisfaire un lecteur novice. Il est difficile de les comprendre pleinement sans avoir une connaissance approfondie de la vie de Jaurès et de l’histoire de la troisième république. Elles me semblent également trop superficielles pour satisfaire un lecteur averti, les analyses et réflexions sur les enjeux et objectifs de ces interprétations n’étant pas suffisamment développées à mon goût.

    Quant à la seconde partie, elle est tout aussi décevante, l’auteur s’intéressant principalement aux deux grands moments de la vie politique de Jaurès : l’affaire Dreyfus et l’opposition à la première guerre mondiale. Ainsi, de nombreux aspects ne sont qu’évoqués alors qu’ils auraient mérité une véritable étude ; tels que l’enfance, les relations au sein de la famille, les amitiés et inimitiés politiques, la création et la gestion du journal l’Humanité, etc.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Charybde2, Aujourd'hui

    Le Jardin des silences de Mélanie Fazi

    Douze nouvelles jouant avec puissance et subtilité de toute la gamme d’un fantastique et d’un merveilleux contemporains.

    Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/10/24/note-de-lecture-le-jardin-des-silences-melanie-fazi/

Dernières citations RSS

  • Par Dionysos89, Aujourd'hui

    L'histoire de France en BD - Vercingétorix et les gaulois de Dominique Joly

    Un Romain : Nous appelons votre pays « Gallia » (Gaule) et vous êtes des « Galli » (Gaulois).
    Un Gaulois : Ah bon ?


  • Par patatarte2001, Aujourd'hui

    Un instant d'abandon de Philippe Besson

    Les hommes d'ici ne sont pas très causants.....ces sont des êtres de peu de mots, de peu de gestes. Ils marchent à l'économie. De sentiments aussi, ils sont économes. Ils sont généralement bourrus, généralement brusques, les étreintes sont gênées, brutales, les poignées de main viriles et brèves, les salutations rapidement expédiées. Oui ils sont ainsi les hommes de Falmouth
    > lire la suite

  • Par patatarte2001, Aujourd'hui

    Un instant d'abandon de Philippe Besson

    De toute façon les femmes ça n'est rien. Les femmes ça n'existe pas. Elles ne sortent pratiquement pas des maisons, on dirait qu'elles portent un veuvage immémoriel même lorsque leurs maris sont en vie, elles sont vêtues de noir.........elles attendent que les jours s'écoulent et ils s'écoulent, que les étés reviennent et ils reviennent. Elles savent depuis le premier jour qu'elles ne quitteront jamais la ville, elles sont bienheureuses d'avoir trouvé un homme, un qui a bien voulu les épouser, elles plaignent celles qui restent seules à Falmouth, elles savent que la solitude de ces femmes là doit être sans fond puisque la leur est déjà presque impensable
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio