> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Gabriel Hardman
    Gabriel Hardman
    Gabriel Hardman en interview sur PlaneteBD.com .
  • Sophie Wahnich
    Sophie Wahnich
    Alain Badiou - Sophie Wahnich : Après la tuerie .Pour ce nouveau numéro de « Contre-courant »,..
  • Martine Lani-Bayle
    Martine Lani-Bayle
    HISTOIRES DE MORTS AU COURS DE LA VIE - Martine Lani Bayle, Gaston Pineau, Catherine Schmutz..

Participez à notre club de lecture
Retrouvez notre entretien avec Colombe Schneck
Découvrez notre étude sur le lecteur de polar

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Mehdi  Mehdi Ben Cheikh

    C`est vous, Mehdi Ben Cheikh, qui êtes à l`origine de la Tour Paris 13. Comment en êtes-vous venu au Street Art ? Avez-vous toujours baigné dans cet univers artistique ? 

    Après avoir fait des études d’art plastique à la Sorbonne, j’ai enseigné l’art pendant huit ans, et en parallèle, en 2004 j’ai décidé d’ouvrir ma propre Galerie dans le 13 ème arrondissement parisien. L’art urbain a toujours été mon courant de prédilection, de part son côté « in situ », il brasse problématiques sociales et urbaines, il est finalement une expression ultra contemporain de l’art et surtout une expression totalement universelle, assise sur une base très populaire. J’ai toujours admiré l’énergie des artistes de ce mouvement et c’est ce que me plait le plus.


    La Tour Paris 13 était une exposition d`art éphémère qui a eu lieu à Paris pendant un mois et réunissant plus de 105 artistes issus d`une quinzaine de pays différents. On parle de près de 30 000 visiteurs. Avez-vous été surpris par le succès de l`exposition ? Combien de visiteurs prévoyiez-vous à l`origine ? 

    Nous savions qu’à la base nous faisions un projet hors du commun, qui n’avait jamais été fait auparavant. De part le nombre d’artistes rassemblés mais aussi de part le lieu en lui même : une tour d’habitation vouée à la destruction. Nous savions que cela allait avoir un certain succès, mais ne nous...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



L'Odyssée transposée dans l'Amérique de la fin du XVIIIe siècle. Un récit d'aventure subtil entre mythol...


A l'heure du politiquement correct triomphant et du "Nous vieillirons tous ensemble", Cabu ne respecte rien ni...


La Colline, Alexandria Quelque temps après la Guerre totale. Une autre vie commence pour les surviva...


Jeune femme ambitieuse, Irmina quitte l'Allemagne pour Londres au milieu des années trente, pour suivre une formation de secrétaire ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par chriskorchi, Aujourd'hui

    Viscères de Mo Hayder

    Lire un Mo Heyder c’est la garantie de quelques frayeurs, quelques frissons et de quelques heures d’insomnies à lire. Ce dernier livre ne déroge pas à la règle , c’est l’occasion de retrouver un personnage déjà vu dans un précédent thriller.

    Ca m’étonne toujours de voir le décalage entre La Mo Hayder toute calme avec un air fragile dans la vie et celle qui écrit des romans où l’affreux et les intrigues sordides sont de mises.
    La tension est palpable à chaque instant, l’ambiance est pesante à souhait , les personnages flippants et mystérieux. On entre dans le monde de la folie humaine et de tout ce que l’humain est capable d’horreur. La psychologie des personnages est bien rendue.

    Ce n’est vraiment qu’à la fin que tout se dénoue et on reste sans voix. Au fur et à mesure on comprends , on découvre et on se rend compte qu’on était bien loin d’avoir tout trouvé.

    Un grand thriller qui ne fait pas semblant, une valeur sûre.

    VERDICT

    Les fans de Mo Hayder ne seront pas déçus et ceux qui ne connaissent pas et qui aiment les thrillers palpitants devraient se diriger de suite vers une librairie.
    > lire la suite

    • Livres 2.00/5
    Par Khalyus, Aujourd'hui

    Les Gardiens de Légendes, tome 1 : L'Envol du Dragon Rouge de Martin Rouillard

    Un livre extrêmement long avant de débuter, un univers dès plus simpliste, prévisible et quelconque ! Du déjà vue réchauffé et encore c'est peu dire... Bref, un livre à mettre dans les mains des jeunes profanes uniquement, sinon déception il y aura !

    • Livres 0.00/5
    Par luval1990, Aujourd'hui

    Petits suicides entre amis de Arto Paasilinna

    Ce roman est un petit bijou d'humour noir et nous peint un portrait grinçant de la Finlande. Arto Paasilinna sait "croquer" ses contemporains de façon relativement assassine mais tout en les rendant attachants et sincères. Le motif du suicide se retrouve paradoxalement mis en scène dans un éloge de la vie et de l'instant présent.

    La nature finlandaise, omniprésente, belle et sereine, semble peser comme un poids mort sur les âmes en peine dont elle abrite la détresse. Préfigurant la paix de "l'après-vie", elle semble pousser les personnages au bord du gouffre, en dépit de son charme indéfinissable.

    Un roman à la fois violent et plein d'humour, qui nous montre que malgré la détresse et le désespoir, l'optimisme arrive toujours à pointer le bout de son nez....

    Une critique approfondie de ce roman ici : http://librosophia.com/webzine/litterature-etrangere/arto-paasilinna-petits-suicides-entre-amis.htm
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par tearsless, Aujourd'hui

    Sans prévenir de Matthew Crow

    Mes sanglots m’étouffaient à moitié et m'interrompaient chaque fois que j'essayais de dire quelque chose, comme la marée emporte un homme qui se noie.

  • Par PiertyM, Aujourd'hui

    Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio

    On doit rechercher la joie, par décret de la raison, même si cette quête semble chimérique et folle. Si nous ne vivons pas dans l'oppression et la famine, mais ne parvenons pas à nous persuader de la chance que nous avons de vivre, c'est peut-être parce que nous n'essayons pas assez fort.

  • Par PiertyM, Aujourd'hui

    Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions de Antonio R. Damasio

    L'un des principaux aspects de l'histoire du développement humain est lié à la façon dont la plupart des objets qui entourent notre cerveau deviennent capables de déclencher telle ou telle forme d'émotion, forte ou faible, bonne ou mauvaise, et ce, consciemment ou inconsciemment. Certains des déclencheurs ont été établis par l'évolution, mais certains autres non, et ils se sont retrouvés associés par notre cerveau à des objets émotionnellement compétents en vertu de notre expérience individuelle.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio