> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Jane Hornby
    Jane Hornby
    What to Bake: How to Line a Cake Pan In this series, Jane Hornby, author of What to Bake & How..
  • Christine Rollard
    Christine Rollard
    A la découverte des araignées Christine Rollard, enseignante-chercheuse au Muséum National..
  • Claude Lorin
    Claude Lorin
    UN NOUVEAU REGARD SUR L'ANOREXIE - Claude Lorin..

Les Babelionautes rencontrent Eleanor Catton
Remportez la Babelio Box de Noël
10 exemplaires de la nouvelle collection

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Ayroles

    De cape et de crocs, tome 11 : Vingt mois avant raconte les aventures d`Eusèbe le lapin, l`un des personnages secondaires de la série De Cape et de Crocs. Ses nombreuses tentatives pour raconter son récit sont l`un des running gags de la série. Aviez-vous déjà son histoire dans un coin de la tête ? Souhaitiez-vous depuis longtemps la raconter ?

    L`engouement des lecteurs pour Eusèbe s`est manifesté très tôt. Lors des premières séances de dédicaces, on nous posait déjà des questions sur les raisons de sa condamnation aux galères. Nous avons alors eu l`idée de dévoiler son passé dans un album. Jean-Luc n`ayant pas le temps de le dessiner parallèlement à la série, nous avons décidé de le garder pour la fin. L`histoire d`Eusèbe s`est étoffée au fil des tomes et des indices que nous y avons disséminés, et l`album s`est finalement transformé en diptyque.


    Si Eusèbe a toujours été très apprécié des lecteurs, la série reposait jusqu`alors sur les charismatiques personnages de Don Lope et Armand. Aviez-vous des doutes sur le fait qu`Eusèbe puisse porter à lui tout seul ce diptyque ?

    Le passage de personnage secondaire à principal était en effet risqué. A la fois valet de comédie, faire-valoir kawaii et deus ex machina, Eusèbe offrait un...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Le duo Sente et Jigounov en fait voir de toutes les couleurs à XIII dans ce tome 23! Betty à l'hôpital, l...


Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’ava...


Deuxième étape pour le plus récent des grands projets de Tardi ...


Jacques Ferrandez est un auteur de BD bien connu, pour ses adaptatio...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par sumeragi69, Aujourd'hui

    Le Grand Livre de Neon-Genesis Evangelion, tome 1 de Yoshiyuki Sadamoto

    Ce n'est pas un livre très récent, Glénat l'a édité en 1999 mais c'est une véritable mine pour les fans de la série d'animation japonaise Neon Genesis Evangelion.
    Il serait bien trop long de parler en détail de cette série diffusée au Japon en 1995 devenue culte pour un noyau de fans. La France l'a rapidement découverte dès 1997 ; d'abord en VHS, puis sur certaines chaînes payantes comme C: quelques années plus tard et enfin en DVD.

    Pour résumer, cette série reprend le principe des séries de Robots géants pilotés par des humains pour lutter contre des créatures géantes venues d'ailleurs. A partir de cette trame classique, le Studio Gainax a créé une série qui s'éloignait de tout ce qui avait pu être proposé auparavant, changeant pour des années le concept de série à robot géant.

    A noter que cet art-book est la version française d'un livre paru au Japon en 1997 en format souple. Comme tout Art Book japonais qui se respect, ce livre est une mine d'informations et d'illustrations sur la série.

    Il s'organise en différentes parties :

    - La première contient les grandes illustrations couleur pleine page : personnages, décors, scènes d'actions, images promotionnelles diverses.
    - Ensuite, c'est le résumé de la série. Avec les 26 épisodes détaillés.
    - ensuite sont présentés les documents de production visant à présenter la séries aux financiers.
    - en quatrième partie, on peut admirer les dessins en couleur des personnages, des Anges, des Eva et des machines les plus emblématiques de la série.
    - La cinquième partie reprends ces illustrations mais en crayonnés simples, enrichis d'autres dessins et surtout de très nombreux commentaires technique concernant leur emploi dans le dessin animé. Et le niveau de détail est véritablement époustouflant. Un simple caméscope tenu pendant quelques secondes dans un épisode est représenté sous toutes les coutures. Les plans des logements sont précis, fouillés. on découvre les versions préliminaires des personnages, des Eva ou des bâtiments.
    - Après cela on retrouve des extraits du courrier reçu par l'équipe de Gainax pendant la diffusion japonaise de la série.
    - Enfin on retrouve une sélection de reproductions d'articles de la revue japonaise New Type sur Evangelion, avec leur traduction résumée.

    Ce livre offre donc presque tout ce que l'on est en droit de trouver sur Evangelion. L'adaptation par les édition Glénat est consciencieuse.

    On peux cependant lui reprocher de manquer d'information sur la conception de la série, il n'y a aucune interview du staff de Gainax. Il manque donc les réflexions du créateur de la série Anno Hideaki. Et cela est d'autant plus dommage que le final a déconcerté énormément de monde, à tel point que différents films remaniant la série et lui donnant une autre conclusion seront produits par la suite.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Natacha851, Aujourd'hui

    Sténopé de Julien Roturier

    "T'as ce que je t'ai demandé ?
    -Ouais ouais...du lourd mon gars, du lourd...les classiques...Poe, Maupassant...et un nouveau sur le marché...du Roturier"

    Sténopé se compose de onze petites nouvelles horrifiques ou étranges :
    Un homme enfermé contre sa volonté et sans savoir pourquoi, un autre qui rêve de sa propre mort ou des enfants qui se lancent dans une obscure chasse au trésor.

    C'est peut être fort de ma part de citer les noms de Poe ou Maupassant au début de cette critique mais ma pensée a été pour eux en lisant ce livre.
    J'ai ressenti le même plaisir qu'en lisant leurs histoires fantastiques.

    D'abord la forme de la nouvelle est complètement maîtrisée.
    L'auteur rentre en quelques lignes dans le vif du sujet et si ce n'est pas le cas c'est justement pour nous obliger à nous demander de quoi il s'agit et nous le révéler à la fin.

    Son écriture est magique car elle nous fait oublier que nous lisons debout dans un train et nous fait croire que nous sommes dans cette forêt avec Dylon, Nathan et les jumeaux ou que nous entendons cette pulsation de plus en plus forte comme Francis.
    Chaque mot est choisi. Il n'est donc pas nécessaire d'en écrire des tonnes et mettre plus de fioritures que nécessaire pour que nous comprenions la pensée ou le récit.
    J'ai aimé le lire pour cela car avec peu de pages et de mots, il réussit à nous captiver.

    Mais pour arriver à ce résultat il faut aussi que le fond soit accrocheur.
    Et là, il y a de l'idée.
    Les histoires m'ont semblée intelligentes et bien menées. Certains dénouements sont prévisibles mais les concepts de base sont originaux.

    Vous l'aurez compris, c'est un vrai coup de cœur.
    Alors pourquoi quatre étoiles et non cinq ?
    Peut-être pour signifier ma déception de quitter si rapidement l'univers de Julien Roturier car Sténopé ne fait que 173 pages, à peine le temps de découvrir que c'est déjà terminé !
    Cela m'a laissé donc peu de temps pour me décider à le considérer comme digne d'intégrer l'étagère de mes références.
    Mais j'espère que ce n'est que "partie remise" !

    Vous l'aurez compris M. Roturier, j'attends avec impatience une autre publication de votre part.

    Merci à Babelio et aux éditions Luciférines pour cette grande découverte.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par misss83, Aujourd'hui

    Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre de Rick Riordan

    Percy Jackson et accuser d'avoir voler la foudre de zeus sa mère le mène dans un con ou ses enemi ne peuvent pas le trouver il et le fils de posaidon dieu de l'eau et réussi a retrouver la foudre et la rend a Zeus ce qui lui permet de voir son père car il ne peuvent pas ce voir

Dernières citations RSS

  • Par Ys, Aujourd'hui

    La faculté des songes de Georges-Olivier Châteaureynaud

    Un homme qui n'a de souvenirs communs avec personne côtoie la folie chaque jour.

  • Par Ys, Aujourd'hui

    La faculté des songes de Georges-Olivier Châteaureynaud

    Les œillères dont s'aveuglent si volontiers les hommes, pulsion sexuelle, goût du pouvoir ou de l'argent, passion d'un métier ou d'une oeuvre, et dont il était si cruellement dépourvu, ne lui dissimulaient ni le caractère funambulesque de la condition humaine, ni le gouffre sur lequel, danseurs de corde, nous titubons jusqu'à ce que le vent de la chute, nous sifflant aux oreilles, nous éveille de notre songe. Nous éveille ? Non pas même, car nous nous rendormons entre la corde et le sol, entre le faux-pas et la mort, et d'autres songes nous visitent encore, où nous rêvons qu'un inconnu tombe et se tue sous nos yeux...
    > lire la suite

  • Par Alice_, Aujourd'hui

    Le Bonheur des petits poissons : Lettres des Antipodes de Simon Leys

    (...) notre équilibre intérieur est toujours précaire et menacé, car nous sommes constamment en butte aux épreuves et agressions de la réalité quotidienne; l'issue des luttes de l'existence demeure à jamais incertaine, et finalement c'est un peut-être un personnage de Mario Vargas Llosa qui a donné la meilleure description de notre commune condition: "La vie est une tornade de merde, dans laquelle l'art est notre seul parapluie."
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio