> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Gilles Bornais
    Gilles Bornais
    Gilles Bornais - J'ai toujours aimé ma femme .Gilles Bornais vous présente son ouvrage "J'ai..
  • Michele Astrud
    Michele Astrud
    Michèle Astrud - Jour de l'effondrement .Viviane du Guiny vous présente l'ouvrage de Michèle..
  • Rufus Dayglo
    Rufus Dayglo
    Rufus Dayglo en interview sur PlaneteBD.com .

Découvrez la lecture commune du mois de juillet
Challenge de listes d'été : Les animaux dans la littérature
Jouez autour du thème

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Pascal  Pascal Ory

    Pascal Ory, vous avez publié il y a quelques mois le Dictionnaire des étrangers qui ont fait la France. Comment est né ce projet ?


    Au fond, c`est la découverte, il y a un quart de siècle, du musée américain de l`immigration, à Ellis Island, qui est à l`origine de ce livre. J`avais été séduit par sa muséographie, très novatrice à l`époque, qui impliquait fortement les visiteurs. Mais la conclusion que j`en tirais était au second degré : la France était elle aussi, comme les États-Unis ou le Canada -et au contraire de quasiment toutes les autres nations européennes-, un pays d`immigration, à cette réserve près qu`elle ne l`affichait pas, qu`elle ne construisait pas son mythe national autour de l`immigration, alors que les pays d`immigration neufs, eux, s`en glorifiaient. De retour en France, je fis une note en ce sens à Jack Lang, alors ministre de la Culture. Dans l`immédiat cela n`a rien donné, malgré la mobilisation de plusieurs historiens comme Pierre Milza. Jacques Chirac a repris le dossier, ce qui a donné la Cité nationale de l`histoire de l`immigration. Restait, à mes yeux, que la France devait disposer d`un second lieu de mémoire,...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Je m'appelle Eugène Ysaÿe. Je suis violoniste. Le Gouverneur m'avait invité au Congo pour donner un concert. Je comptais passer ens...


Pedrosa s'attaque à nouveau, dans sa chronique du quotidien vert, à cette constante du militantisme politique qui touche...


C'est dans la ville d'Aspen logée dans le froid du nord que commence cette histoire... Alors qu...


1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par Tari, Aujourd'hui

    Les Apparences de Gillian Flynn

    Il est très difficile d’écrire une chronique de ce livre sans trop en dévoiler, tant il recèle de surprises. Mais je vais faire de mon mieux.

    Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick rentre chez lui pour découvrir que son épouse, Amy, a disparu. Il semblerait qu’elle ait été enlevée, étant donné les traces de lutte dans le salon. Et pour Nick, le cauchemar ne fait que commencer. Car très vite, toutes les pistes mènent à un seul coupable : lui-même. Décidé à retrouver sa femme et à prouver son innocence, Nick mène l’enquête de son côté, et découvre petit à petit que la femme qu’il a épousée et qu’il croyait connaître est en réalité une étrangère...

    Les Apparences est présenté comme un thriller palpitant et bourré de suspense. Sur ce point je ne suis pas du tout d’accord. Je n’ai pas trouvé cette lecture palpitante, et je n’ai pas été prise par un suspense à couper le souffle. Je pense que ce roman serait beaucoup mieux décrit par la formule « thriller psychologique magistral ». Parce que Gillian Flynn a parfaitement réussi à créer des personnages (un en particulier) extrêmement complexes et à plonger au fond de leur esprit torturée. Et surtout, elle excelle à embrouiller les pensées de son lecteur pour l’emmener exactement là où elle veut l’emmener.

    Le roman est découpé en trois parties, mais pour ne pas spoiler je ne pourrais vous parler que de la première. Nous y suivons en parallèle nos deux personnages principaux. D’un côté Nick, le mari, un ancien journaliste de la presse magazine ayant perdu son emploi lors de l’essor de la presse Internet, qui tient désormais un bar avec sa sœur dans leur ville natale. Un homme sans histoire, assez ordinaire. Nous le suivons à partir du moment où il constate la disparition de sa femme, puis quand petit à petit l’étau se resserre autour de lui tandis que la police et l’opinion publique font de lui le coupable idéal et n’attendent plus que la preuve irréfutable qu’il est bien le meurtrier qu’ils recherchent.
    De l’autre côté, Amy, l’épouse. Une petite fille gâtée de Manhattan, qui a toujours été riche et choyée par ses parents à qui elle a inspiré une série de livres pour enfants à succès : « l’épatante Amy ». Epatante, c’est tout à fait le mot pour décrire Amy. C’est son journal intime que nous lisons, à partir du moment où elle rencontre Nick, et jusqu’à la veille de sa disparition. Et c’est grâce à ce journal que l’on se rend compte que le couple apparemment sans histoires en a quelques unes, des histoires, et que le mari comme la femme ont quelques squelettes dans le placard.
    Cette première partie peut sembler un peu longue et regorgeant de détails sans importance, mais croyez moi, chaque détail a son importance.

    Et puis vient la seconde partie, aka le coup de poignard, aka le rebondissement qui vous fait dire « hein quoi mais comment c’est possible ?!? », et qui vous fait totalement revoir vos opinions sur la situation et ses protagonistes. J’avais échafaudé tout un tas de scénarios pendant la première partie, parce qu’on voit bien qu’il y a des choses qui ne collent pas, mais je n’aurais jamais pu imaginer un truc pareil. Quand je vous disais que Gillian Flynn savait s’y prendre pour vous mener en bateau !
    C’est à partir de ce moment que je me suis rendue compte que ce roman était vraiment passionnant, machiavélique, et que je suis devenue accro.

    Bon, mais dans ce cas, pourquoi ne pas en avoir fait un coup de cœur ? Eh bien, tout simplement à cause de la fin. J’ai été très déçue par la manière dont le roman se conclut. Ce n’est pas le fait que justice ne soit pas totalement rendue qui m’a dérangée – on sait tous que la vie est injuste, et comme j’aime que les romans soient réalistes, je ne m’attends pas à ce que se soit toujours les gentils qui gagnent à la fin (même si j’aime bien quand c’est le cas, parce que je suis un peu Bisounours sur les bords). Non, ce qui m’a gênée, c’est que cette fin est trop simple, pas à la hauteur de la complexité du roman. « Tout ça pour ça », c’est exactement ce que je me suis dit en tournant la dernière page.

    Néanmoins, Les Apparences est vraiment un thriller psychologique de haute volée, qui m’a bluffée et que je recommande chaudement. C’est vrai que je m’attendais à une fin plus spectaculaire, mais après tout, dans la vie, les fins ne sont pas toujours spectaculaires.

    Je vous le recommande si : vous aimez les thrillers psychologiques.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par squalette, Aujourd'hui

    Couette tome 1 de MiniKim

    Un récit quasi-muet fantaisiste sur la naissance d'une petite fille d'une goutte de pluie, qui apporte du bonheur aux personnes qui croisent son chemin.

    • Livres 5.00/5
    Par petunia, Aujourd'hui

    Mon arbre à secrets de Olivier Ka

    Magnifique livre pop-up ! Des illustrations de Martine Perrin, toutes douces, poétiques qui collent très bien à la poésie d'Olivier Ka. Un livre sur les secrets que l'on garde bien cachés, quelque fois que nous avons besoin de sortir, pour les glisser à l'oreille d'une boîte, d'un arbre... A mettre dans toutes les mains grandes ou petites et dans toutes les oreilles... grandes et petites !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Tari, Aujourd'hui

    Les Apparences de Gillian Flynn

    A quoi tu penses, Amy ? La question que j’ai posée le plus souvent pendant notre mariage, même si ce n’était pas à haute voix, même si ce n’était pas à la personne qui aurait pu y répondre. Je suppose que ces questions jettent une ombre funeste sur tous les mariages : A quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’allons-nous faire ?
    > lire la suite

  • Par joedi, Aujourd'hui

    Hommes entre eux de Jean-Paul Dubois

    Peu d'êtres vivants nous défient à la manière des animaux sauvages. Ils nous bouleversent comme le font les grandes marées, nous hantent en posant sans cesse pour nous les grandes questions de la détermination, du sens de la responsabilité, de l'importance de notre héritage génétique et du passé en général.
    > lire la suite

  • Par Cioran, Aujourd'hui

    Maximes de François de La Rochefoucauld

    Nous aimons toujours ceux qui nous admirent ; et nous n'aimons pas toujours ceux que nous admirons.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio