> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Jean-Michel Asselin
    Jean-Michel Asselin
    Soirée SPÉCIALE Éric Escoffier. À l'occasion de la sortie du livre "Éric Escoffier, un grand..
  • Germaine Guèvremont
    Germaine Guèvremont
    «L'homme est appréciable quand il se connaît lui-même», comme dit le proverbe chinois. Yuho Chang..
  • Julie Gravel-Richard
    Julie Gravel-Richard
    Julie Gravel-Richard présente son roman Enthos publié chez Hamac..

Participez à notre jeu de l'été et remportez un livre
Découvrez notre dossier sur Jean Teulé
Gagnez la Babelio Box de l'été

> tous les entretiensEntretien avec…




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Suivez le quotidien d’un manoir perdu dans la campagne Londonienne, dont le propriétaire est un jeune garçon de 12 an...


Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce se...


Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaite*. Vous y découvrirez no...


Petrograd, début 1917. Ania et Volodia se sont rencontrés au cœur de l’agitation révolutionnaire qui...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par ygounin, Aujourd'hui

    Richie de Raphaëlle Bacqué

    J'ai lu hier soir les 280 courtes pages de Richie d'une traite
    3 raisons d'en conseiller la lecture
    1. Un livre bien troussé voire un véritable page turner par une journaliste du Monde qui sait ce qu'écrire veut dire
    2. Une histoire qui revisite les lieux où je vis et où je travaille - même si la vie de Richie fut dix fois plus ébouriffante que la mienne
    3. Un portrait finalement très bienveillant de l'ancien directeur de Sciences Po loin de l'étalage voyeuriste contre lequel ses amis m'avaient mis en garde
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Chachouxd, Aujourd'hui

    Nés à Minuit, Tome 5 : Crépuscule de C.C. Hunter

    Une fin heureuse et pas tragique comme on peut le penser ( attention spoiller ) j'étais un peu déçu au début qu'elle finissent avec Lucas j'étais pour Derek mais au fil des livres on apprend à découvrir Lucas et a l'aimer

    • Livres 5.00/5
    Par Tempuslegendae, Aujourd'hui

    Mademoiselle S.: Lettres d'amour 1928-1930 de Anonyme

    Je peux d’ores et déjà dire qu’après la lecture de ce roman je pense comprendre en profondeur une pensée de Boris VIAN :
    « Il n’y a pas de littérature érotique. Ou plus précisément, toute littérature peut être considérée comme érotique […] Et oui, la vérité est là, il n’y a de littérature érotique que dans l’esprit de l’érotomane. »

    Jean-Yves BERTHAULT s’est-il douté un instant, que sa découverte allait le mener dans les méandres d’une «aventure littéraire» hors du commun ? Certains se seraient contentés de lire les lettres et les auraient enfouies, « bien sagement », dans le secret de leur mémoire.
    Ce qui est effarant dans ce travail de rassemblement, dans ce décorticage ultra soigné, c’est toute la patience et la minutie de l’écrivain, démontrées en amont. Un « puzzle épistolaire » à recomposer avec la plus grande précision : 61 lettres, soit près du tiers que ce que contenait la sacoche découverte dans la cave de son amie. Un endroit qui allait être oublié lors d’un déménagement. C’est à peine croyable…
    Lire ce type de correspondance épistolaire est à la portée de tout le monde, mais se livrer au délicat exercice de reconstitution littéraire, faire ressortir l’essence pure des sentiments, est un travail d’une tout autre envergure. C’est là que nous nous rendons compte à quel point la sexualité humaine est complexe, à peine traduisible par les mots. Des codes et des signaux érotiques vont prendre le relais sur la parole ; l’intériorisation mêlée aux profondeurs de l’inconscient créera ce que nous, humains, qualifions depuis toujours de « fantasmes ». Nous entrons, pour ainsi nommer, dans le « cinéma intime du désir ».
    Mais revenons à Mademoiselle S, comme Simone. Á moins que l’auteur préfère nous laisser supposer que l’"initiale nue" puisse être plus "S"exy qu’un prénom. Á nous de voir… Bref, Simone est une femme passionnément amoureuse. Elle va, par le biais de l’écriture, s’approprier de l’insaisissable, de l’illimité en matière de désir et de sensualité. Bien que souvent crues, ses lettres obéissent à un « principe de délicatesse continue ». Un texte fluide demandé par le corps lui-même. La psyché est sollicitée en permanence.
    Á noter tout de même qu’il s’agit d’un roman épistolaire érotique hors du commun, dans le sens où nous ne lirons aucune correspondance émanant de Christian, l’heureux élu. (roman à une voix). Alors, comment fait-on pour si bien le connaître ? Comment savoir que celui-ci se lasse avant de s’éloigner peu à peu de sa maitresse ? Évidemment, nous serions tentés de dire que tout réside dans l’art de l’écriture. Car à travers les lettres de Simone, nous avons l’impression de « lire un crime » qui n’en finit plus, qui fait même souffrir celle qui l’exécute. Oui, nous pouvons presque parler d’un texte criminel, et l’"auteure" sera démasquée par le texte qu’elle-même suscite. BERTHAULT, quant à lui, s’est laissé aller au silence. Il nous a simplement mais prestigieusement montré à quel point la littérature peut avoir du pouvoir sur le lecteur, ce dernier étant érotisé, raffinée, mais aussi brutale selon son genre. Un exercice de style pour le moins compliqué. Les lettres ont-elles été choisies de façon à ce que nous ne sentions pas trop l’effet de redondance ?
    Cet ouvrage, le premier lu dans le genre, m’a permis de voir à quel point la littérature érotique est plus difficile à écrire qu’elle ne peut le paraître. La littérature érotique est un genre à part entière qui, si elle est bien écrite, à la façon Berthault ou à celle de certains autres, peut nous apprendre beaucoup sur l’amour, mais aussi, ne pas nous faire perdre la valeur du beau en matière de sentiment.

    Si la sélection «Masse Critique» de Babelio ne m’avait pas proposé cette lecture, j’aurais pu ne jamais me rendre compte, ou bien fort tard, de la densité et de la puissance de ce récit. J’ai des remerciements à faire, tant à l’auteur pour son honnêteté dans la restitution des écrits, à son travail, qu’à l’équipe de Babelio pour la diversité et l’originalité des thèmes qu’elle propose.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Groucho, Aujourd'hui

    La force de vaincre de Shimon Peres

    - C'était en 1954. J'étais venu à Paris remettre au général Pierre Koenig une lettre que Ben Gourion lui avait adressé personnellement. Le général Koenig était le nouveau ministre de la Défense du gouvernement Mendès France. Je pris contact avec lui un vendredi soir. Il s'apprêtait à quitter Paris et il me proposa un rendez-vous pour le dimanche. J'étais extrêmement flatté car il est rare qu'un ministre français ait des audiences le dimanche.
    .../...
    Le général Koenig est resté jusqu'à la fin de sa vie l'un des plus grands amis d'Israël. Il m’écrivait régulièrement des lettres d'encouragement, et j'ai tenu à assister personnellement à ses funérailles.
    > lire la suite

  • Par Sycomore, Aujourd'hui

    La Merditude des Choses de Dimitri Verhulst

    Et cet enfant? Seigneur, je lui souhaite ce qu'il y a de meilleur. Il y a beaucoup de chemins à prendre dans la vie et je veux être son atlas.

  • Par fatoutou97, Aujourd'hui

    Le Ventre de l'Atlantique de Fatou Diome

    " Celui qui a un bon guide ne se perd pas dans la jungle"

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio