> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Vincent Villeminot
    Vincent Villeminot
    Ma Famille Normale - Bande Annonce Un roman illustré totalement décalé avec plein de zombies..
  • Mathias Lair
    Mathias Lair
    10_Dialogue entre Mathias Lair et Bénédicte des Mazery, un formateur et un auteur Rencontre de..
  • Alain Absire
    Alain Absire
    1_Alain Absire - La formation professionnelle? Rencontre de la Sofia, édition 4 : Alain Absire,..

On fête Halloween avec un challenge de listes
Ecrivez un texte sur le thème d'Halloween
Découvrez notre entretien avec Olivier Adam

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Myriam  Myriam Levain

    Si vous deviez présenter Romy en quelques mots à un ou une amie qui s`apprête à la rencontrer, que diriez-vous ?

    Qu`il ou elle va l`adorer, car Romy, c`est nous en pire.


    Y comme Romy fait suite à la publication de La génération Y par elle-même, un essai à quatre mains que vous aviez publié en 2012. Après ce travail d`enquête, qu`est-ce qui vous a donné l`envie d`incarner cette génération sous forme fictionnelle ?

    Y comme Romy, finalement c`est la suite de la génération Y par elle-même. Mais cette fois-ci, on a choisi de partir d`une individualité pour parler de notre génération de façon plus personnelle et plus intime. Romy Idol incarne la génération de ces jeunes adultes, qui ont gardé un côté ado tout en étant dans la vie active, qui galèrent en amour et au travail et sont les rois du système D.


    On sent la part documentaire (autobiographique ?) dans les anecdotes qui émaillent la vie de Romy. Mais a-t-elle des antécédents romanesques ? On pense par exemple à Bridget Jones d`




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Plus de maire à Notre-Dame-des-Lacs, plus de curé ou presque, Marie enceinte d’un père que per...


Déjà le deuxième tome des Vieux Fourneaux! Lupano et Cauuet décrivent avec toujours autant de d...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque (où Altarriba a enseigné la li...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par gwenleen, Aujourd'hui

    Madame Diogène de Aurélien Delsaux

    Il y en a des choses à dire sur ce roman très court (et heureusement plus aurait été trop) et ... très "frais" (à ne pas lire à table gloups).

    Le syndrome de Diogène vous en avez entendu parler non ? Au moins vaguement ... mais imaginiez-vous les proportions qu'il peut prendre ? Non? Alors ouvrez ce bouquin même si j'ai envie de dire "âme sensible s'abstenir".

    Ce roman est à vomir et vous dégoûte? Parfait il a réussi à retranscrire ce qu'est cette maladie et avec brio ... Oui il est à vomir tant il dégueule de saletés, mais aussi de solitude, de folie, de replis, ... de tous ces éléments constituant cette pathologie particulière.

    L'auteur ne nous épargne pas, il ne met pas de gants et nous balance la réalité de Madame Diogène comme ça en plein front. Le lecteur se retrouve projeté de façon violente dans cet appartement puant, dans ce terrier constitué de déchets et déjections en tous genres. Et le lecteur ne peut que s'imprégner tant la plume adroitement maniée arrive en peu de mots à nous noyer dans le quotidien du personnage, si bien que l'on se surprend à être dégoûté, à se dire que ce bouquin est à vomir, à chercher la bougie parfumée la plus proche, ...

    Alors oui franchement j'ai été dégoûtée je ne m'en cache pas. Oui j'ai trouvé certains aspects répugnants, je ne m'en cache pas non plus. Mais oui je souligne le travail de l'auteur par rapport quant à la connaissance de la maladie, oui j'estime qu'il a parfaitement retranscrit l'état des personnes atteintes, oui ce roman pour moi est une répugnante réussite. Les mots sont justes, les phrases cohérentes, et tout se tient pour nous livrer un portrait sous forme de roman de ce que vivent ces personnes.

    Nous n'allons pas parler de bon moment, car franchement non (et je précise que j'ai fait l'erreur de lire en déjeunant) ce n'est pas un moment d'évasion .... mais de moment réussi dans ce que l'auteur cherchait à faire. Il l'a fait avec brio et si il garde cette faculté de plonger dans le réel, alors j'ai hâte de le voir s'attaquer à d'autres sujets!
    > lire la suite

    • Livres 1.00/5
    Par LeslecturesdeLily, Aujourd'hui

    Mes lèvres sont mortes à minuit, suivi de : Le choix du roi de Arièle Butaux

    Un roman qui m'a laissé sur la touche. Je n'ai pas du tout été emportée par les histoires, ni par les personnages et encore moins par le style de l'auteur.
    Un livre que je vais vite oublier.

    http://www.leslecturesdelily.com/2014/10/mes-levres-sont-mortes-minuit-ecrit-par.html

    • Livres 0.00/5
    Par Montana, Aujourd'hui

    Harry and Hopper de Margaret Wild

    Un vrai bijou que ce petit livre là!
    Bien qu'écrit en anglais, on comprend parfaitement l'histoire et la tristesse de ce petit garçon qui refuse d'accepter la mort de son chien. Triste et beau à la fois, pour petits et grands, il met un peu de baume sur la douleur lorsque l'on traverse un épisode tel que celui là!
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par EffeLou, Aujourd'hui

    Les vacances du fantôme de Didier Van Cauwelaert

    " Vêtu d'un short et d'un T-shirt orné d'une poire, Jean-Pierre Choquard m'ouvrit lui-même, une raquette à la main, le doigt sur les lèvres. Chaque matin, m'apprit-il, il se défonçait au squash un quart d'heure dans son bureau, pieds nus, car ses enfants dormaient encore. A huit heures vingt-cinq, avant de se rendre à Matignon, il les déposait lui-même à l'école. Sa condition de fils-père, associée à ses trente-deux ans, faisait de lui le Premier Ministre le plus jeune et le plus sexy du monde occidental, d'après un sondage VSD.
    En fait, comme je pus m'en rendre compte dès la première tasse de thé, c'était un crétin aux dents longues qui aurait cautionné n'importe quel régime, pourvu qu'il ait une voiture de fonction et sa photo das l'histoire."
    > lire la suite

  • Par Novodvorov, Aujourd'hui

    Le chapiteau vert de Ludmila Oulitskaïa

    La vie sovétique a vraiment quelque chose d'étonnant, à moins que ce ne soit russe, ça... On ne peut jamais savoir d'où viendra la trahison et d'où viendra l'aide. Les rôles peuvent être intervertis en clin d'oeil.

  • Par Enki, Aujourd'hui

    Les Eternels, tome 5 : La cire qui chante de Yann Lepennetier

    « Boulchiteries ! »

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio