> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos


Jouez autour du thème des vacances
Découvrez notre dossier sur Emile Zola
Derniers jours pour participer au défi d'écriture

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Defossé


    Avez-vous déjà été victime ou témoin d’un cambriolage ? De quoi vous êtes-vous inspiré pour imaginer le ressenti d’Anna, l’héroïne du roman elle-même victime d’un cambriolage ?



    J’ai en effet été victime d’un cambriolage, il y a quelques années. Qui ne l’a pas été au moins une fois ? Des objets auxquels je tenais beaucoup m’ont été dérobés, contrairement à mon personnage : Anne n’a chez elle rien à quoi elle tienne, rien qui fasse sens ou souvenir, sauf une photo. Elle dit elle-même : « repeindre l’appartement, ce serait comme ripoliner du vide ». Le cambriolage en soi la laisse presque indifférente.



    Le roman traite principalement du thème de la mémoire. Pourquoi avez-vous choisi de mettre en avant cette thématique ?



    Tous mes livres sont basés sur ce thème. Tous réinventent, recréent des fantômes, parfois littéralement (L’Homme en habit). C’est la mémoire qui nourrit mon écriture, la mienne ou celle que je prête à mes personnages. Sans mémoire, on n’est rien.



    Effraction est l’autoportrait d’une vieille femme. Votre précédent roman On ne tue par les gens...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Comment devenir libre quand tout vous prédestine à la soumission ? Itinéraire d’une jeune fille musulmane d’auj...


Nobody Owens serait un garçon normal. S'il ne vivait pas dans un cimetière, élevé par des fantômes...


Un adolescent nain, Redwin, de l'ordre de la Forge, malmené régulièrement par un sale gosse Rom, veut de...


On a demandé à Marion Montaigne, auteure des célèbres aventures du Professeur Moustache, son avis dessiné sur l...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par REVEN35, Aujourd'hui

    Le jour des mortes de Judith A. Jance

    Un thriller qui se passe dans un climat de culture et de croyances indiennes, très documenté. Super livre qui sort de l'ordinaire et dont on tourne les pages très rapidement. A lire

    • Livres 5.00/5
    Par MichelBouffioux, Aujourd'hui

    Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

    Que de talent et d'énergie déployés pour développer une vision par trop pessimiste et noire de l'âme humaine. Les errements politiques de l'auteur dans la vraie vie m'ont semblé moins surprenant après avoir découvert cet univers sans espoir créé par son imagination.

    • Livres 0.00/5
    Par jbyaly, Aujourd'hui

    Grey : Cinquante nuances de Grey par Christian de E. L. James

    Je l'ai tellement attendu, que je me suis précipité dessus, je n'ai pas voulu le lire trop vite pour digérer toutes les informations transmises par E.L James. Oh mon dieu quel tome, une histoire qui va vous plaire ou que vous allez détester. Pas de juste milieu comme notre héros.

    En effet Grey est 80% identique au tome précédent, comme souvent quand un(e) auteur(e) reprend la même histoire mais vu par un autre personnage et j'en ai plein en tête que je pourrais vous citez.



    Nous découvrons un Christian Grey, qui est loin d'être gris, il voit justement tout en noir ou tout en blanc il n'a pas de juste milieu, aucunes concessions, tout doit se dérouler d'une certaine façon sans pitié ni sentiment, pour moi il est fait de Deux Nuances et non de 50. Nous apprenons très rapidement pourquoi et comment il est devenu qui il est , contrairement au précédent tome ou les révélations se faisaient entre le tome 2 et 3, bien qu'il reste encore beaucoup de mystères à découvrir.



    Ce tome est Sombre, saccadé, tiraillé, en conflit avec lui-même. Un tome masculin. E.L James a mis à nu notre Héros. Nous avons les réponses à beaucoup de nos questions et nous remplissons les blancs laissé par la version d'Anastasia.



    Dans le tome Cinquante nuance de grey nous avions la voix intérieur d'Anastasia , ici l'auteur à garder le même procédé, sauf qu'il s'agit de l'adolescent Christian Grey qui parle au Christian adulte (enfin pour moi, je le vois comme ça)

    En effet Imaginé un ange et un diable, l' un lui disant : "mais si regarde tu peux y arriver laisse la faire" mais il est tellement enfui en lui et peu confiant, que le diable qui le domine totalement, j'ai même envie d’appeler se diable Mrs Robinson pour tout vous dire, lui fait penser que c'est impossible il est un dominant, qu'il aime faire du mal aux petites brunes. Voilà la lutte qui va devoir mener en lui pour briser ses chaines. Cet homme est Conflit intérieur avec lui-même, il a peur.


    Il faut se souvenir que Christian Grey est un homme qui n' a connu que la soumission et la domination.

    Un jeune homme qui a perdu sa virginité avec une femme ayant le double de son âge. Qui a brisé l'homme en lui.


    Oui certaines d'entre-vous trouverons certainement de la vulgarité dans certains passages, mais il faut se souvenir que nous sommes dans une histoire BDSM pure et je peux vous dire qu'EL James, ne laisse rien passé, elle a dû faire des recherches encore plus poussé pour ce tome. Mais visualisez l'histoire dans son ensemble et non juste l'histoire de Christian Grey.

    En finissant ma lecture, j'ai ressenti de l'angoisse, de la peine et en même temps de l’empathie avec Christian Grey cela peut vous contradictoire, mais quand je relierai le tome 50 nuances de grey, je ne verrais plus Anna comme une pauvre jeune femme, mais plutôt comme une égoïste qui n'a pas su écouté et entendre le désarroi d'un homme qui à du mal a ressentir et exprimer ses sentiments.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio