> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Eugène Savitzkaya
    Eugène Savitzkaya
    Eugène Savitzkaya - Fraudeur .Eugène Savitzkaya vous présente son ouvrage "Fraudeur" aux éditions..
  • Rémi Sussan
    Rémi Sussan
    Tout doit être ludique, anatomie d'une idée reçue .Intervenants : Ziad Maalouf, Aurélien Fouillet,..
  • Bruno Lemesle
    Bruno Lemesle
    Barbès - Château Rouge - La Goutte d'or .Barbès, historiquement sur la frontière de Paris, lieu de..

Gagnez Fenêtre sur crime et rencontrez Linwood Barclay
Recevez un livre en échange d'une critique mercredi 27 mai
Participez au défi d'écriture autour du thème

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Cécile  Cécile Reyboz


    Dans ce roman autobiographique, vous refaites le fil de votre vie, de la rencontre de vos parents à votre vie actuelle. Quel a été le déclencheur de ce récit ?

    Le mystère de ma (non-)relation avec ma sœur. Une énigme devenue un peu moins douloureuse avec le temps, sur laquelle je voulais écrire. On écrit mieux sur ce qu`on ne maîtrise pas tout à fait, et les relations humaines englobent tous les mystères. Pour parler d`elle et de moi, il fallait raconter nos parents, et Ivry, et tout ce que j`avais vécu avec, puis sans elle. J`ai tiré sur le fil.



    Ce roman retrace aussi les évolutions d`une certaine génération qui a grandi dans les années 1970. Malgré des vies et des rapports familiaux forcément différents, de nombreux lecteurs se sont reconnus dans cet ouvrage. Comment l`expliquez-vous ?

    J`ai voulu restituer tout ce qui compose une vie, les sensations, mots, et bruits captés de l`enfance au monde du travail, en passant par les vacances à la mer… les modes et les allures, la découverte du langage juridique, la découverte des subtiles différences selon les milieux sociaux, mais aussi les chansons, le nom des feuilletons télé, tous les bruits de la vie !


    Cette histoire brasse les étapes universelles : apprentissages, ambitions, déceptions et limites, tout le monde connaît cela....



> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Été. Angleterre, XXe siècle. Tom Long est contraint de passer ses vacances chez son oncle et sa tante, car son frère a la roug...


Paris 1910. Alors que la ville est envahie par les eaux de la grande crue de la Seine, un couple d'américains croulant sous les ...


Willa Ayre s'est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des peti...


Voici le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet ! Une sublime adaptation du best-seller de Philippe Claudel. Manu ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Bafie, Aujourd'hui

    Les effarés de Arthur Rimbaud

    Gommer l'effarement d'un enfant.

    Lauranne Quentric nous livre sa lecture, ses images nées autour du poème d’Arthur Rimbaud « Les effarés ».

    Il s’agit ici de la 1ere version de ce poème écrite en 1870. Verlaine ayant reproduit ce poème avec quelques modifications et un éloge emphatique en 1883.

    Papiers découpés et collés, dessins, créations en pâte Fimo illustrant avec poésie, douceur, finesse le texte de Rimbaud en l’inscrivant dans notre temps. Les 5 enfants viennent des 5 continents.
    On l’aimerait obsolète l’effarement d’un enfant qui, sans pouvoir manger à sa faim, respire l’odeur du pain chaud.
    La compassion et la révolte de Rimbaud sont toujours de mise.

    Lauranne Quentric met ce texte à la portée des enfants. Leur ouvrant le cœur à la poésie, elle fait vibrer leurs âmes au diapason du monde.

    Très bel album qui devrait figurer dans toutes les bibliothèques scolaires.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Stemilou, Aujourd'hui

    La Bible-L'Ancien Testament, Tome 2 : de Jean-Christophe Camus

    On reprend le récit en suivant Jacob et les siens en direction d'Hébron où il devra se confronter à son frère Esaü qu'il a spolié de son droit d'aînesse. Tout se passe pour le mieux et ses enfants grandissent, notamment Joseph qui a la préférence de son père, malheureusement les jalousies naissent entre frères et un drame se profile. Joseph est jeté dans un puits, les frères partent annoncer la mort de leur jeune frère à leur père sauf que le destin est surprenant car Joseph avec sa grande bonté et ses visions finira par devenir un conseiller de Pharaon et verra ses frères se prosterner devant lui sans le reconnaître.

    Dans ce deuxième tome ont s'aperçoit encore de l'importance de la généalogie dans le récit et les sentiments des personnages et les lois de l'époque, la violence est également bien présence dans cet album. Toujours aussi réaliste, les dessins apportent un rendu visuel très attractif, du coup j'insiste sur l'intérêt de cette BD qui ne s'arrête pas à ces 2 tomes car il existe également le récit de l'Exode, des évangiles et des apôtres.

    Avis donc aux amateurs de BD et de religieux.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Alfaric, Aujourd'hui

    Dragon Quest, Emblem of Roto, tome 3 de Kamui Fujiwara

    C’est par pure nostalgie qui je me suis lancé dans "Emblem of Roto", qui nous parvient en France plus de 20 ans après sa sortie au Japon, mais je n’attendais pas du tout à autant à prendre autant de plaisir avec ce cycle fantasy ! (C’est bien dommage de sortir ce titre avec autant d’années de retard tant il constitue une parfaite introduction au monde du manga pour les plus jeunes, mais du coup l’édition française bénéficie directement des améliorations apportées par l’édition perfect japonaise)





    "Emblem of Roto" se déroule entre "Dragon Quest I" et "Dragon Quest III" et présente la particularité de raconter l’histoire de trois héros au lieu d’un seul :
    - Arus, héritier de Carmen le royaume du Sud, promis au mal mais sauvé par les siens d’une funeste destinée
    - Alan, héritier de Loran le royaume du Nord, qui a rejoint le côté obscur de la force en remplacement d’Arus
    - Aster, leader et symbole de la résistance d’Alefgard le royaume souterrain où le soleil ne se couche jamais

    Dans ce tome 3, entièrement consacré à l’affrontement contre Servine et Necros, l’action s’accélère :
    - niveau 8 « La Bataille d’Assarahm »
    - niveau 9 « Les deux seigneurs »
    - niveau 10 « Le secret de Kira »
    - niveau 11 « Départs »
    La team Arus rejointe par l’artiste martiale Yao affronte le Rakshasa envoyé pour assassiner leur leader tandis que Lunafrea et Guilan affrontent Servine le Seigneur de la Lame corrompu par la puissante épée maléfique Necros avant que tout le monde ne se rejoigne pour affronter le boss de fin de niveau.
    Sous forme de flashback, Yao révèle être le nouveau Seigneur du poing en quête de celui qui a massacré son clan et sous forme de flashback toujours, Servine raconte comment dans son désir de faire honneur à son clan il a fini sous la coupe de Necros… Au final, le grand frère se sacrifie pour le petit frère qu’il croyait avoir assassiné dans un acte de folie. C’est beau, c’est émouvant car c’est bien fait !
    La team Arus pansent ensuite ses plaies, cherchant un moyen de guérir les terribles blessures infligées par Necros. Tao et Tarkin parviennent à sauver Guilan in extremis, c’est déjà trop tard pour l’intrépide Lunafrea. Arus qui l’a toujours vue comme une mère est inconsolable…
    Les dernières pages nous montrent Gorgona le roi des enfers qui part se charge lui-même du cas Arus…
    Oui Arus ressemble à Sangohan, oui la relation Arus/Kira emprunte à la relation Goku/Krilin, oui le prêtre Tarkin présente de faux airs de Kamé Sennin, oui le moine Tao présente de faux airs de Karine senseï… C’est aussi pour cela que cette série fantasy est assez cool !


    Les dessins de Kamui Fukiwara sont vraiment très agréables même si certains pourraient leur reprocher leur côté old school : moi, j’y ai retrouvé le découpage hyper fluide, la mise en scène hyper dynamique, le charadesign travaillé et les arrière-plans soignés d’Akira Toriyama donc c’était bonnard !
    Pour ne rien gâcher, les illustrations de couverture sont une invitation à l’aventure et de tomes en tomes les dos de chaque volume forme un frise très sympathique : des petits plus qui font toujours très plaisir !
    > lire la suite

Dernières citations RSS

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio