> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Laurent Obertone
    Laurent Obertone
    La nouvelle enquête de Laurent Obertone Réservez immédiatement votre exemplaire sur Amazon :..
  • Stéphane Bourgoin
    Stéphane Bourgoin
    Stéphane Bourgoin présente "Qui a tué le Dahlia Noir ?" Stéphane Bourgoin élucide la plus..
  • Myriam Levain
    Myriam Levain
    Y comme Romy - Myriam LEVAIN et Julia TISSIER Romy Idol, presque 30 ans, presque un mec,..

Masse critique revient le 18 septembre à 7h
Découvrez notre lecture du mois
Découvrez les nouveaux insignes

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Lewis  Lewis Trondheim

    Le western est un univers qui a été très exploité, que ce soit au cinéma, en littérature ou en BD. A quand remonte votre première rencontre avec les cow-boys ? Qu`est-ce qui vous plait dans cet univers ?

    Dans ma jeunesse, il passait beaucoup plus de westerns à la télévision. Et ce sont les codes qui m`ont plu. Petit, j`envisageais le western un peu comme de la science fiction. Tout était irréel et j`ai tout de même fini par comprendre que c`était une époque humaine qui avait existé.


    De la couverture « vintage » au choix des couleurs minimalistes, le premier tome a été très remarqué pour son style « rétro ». Ce style graphique s`est-il imposé immédiatement ? A quel type de bandes dessinées souhaitiez-vous rendre hommage ?

    Comme nous nous sommes retrouvés à passer Texas Cowboys en suppléments de 16 pages dans le magazine Spirou, la forme pulp s`est tout de suite imposée. Sans cela, la physionomie de cet album aurait été sans doute plus classique.


    Le genre du western est souvent très codifié. Comment mettre à profit ses codes et ses clichés ? Est-ce une aide ou une contrainte dans l`écriture ?

    J`ai toujours aimé les contraintes, donc pour moi, c`était un bonheur. J`ai rapidement compris que pour m`en...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Un voyage en Alzheimer. Florent a perdu sa femme beaucoup trop jeune. Il a tenté d’élever seul sa trop petite Lilie...


Avec ce premier tome de Mort au Tsar, Fabien Nury et Thierry Robin imaginent un diptyque où polar et his...


Grâce au sacrifice de la princesse Llali et d'Yfass le Sylvain, fils de la reine de la forêt ...


Venise, 1510. Le peintre Giorgione, sur le point de mourir de la peste, jette ce qui lui reste de force dans un ultime ta...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par happycle, Aujourd'hui

    Ces instants-là de Herbjørg Wassmo

    On découvre dans ce livre l'autobiographie d'Herbjorg Wassmo dont on avait eu des bribes dans Cent ans: l'enfance violée, la mère effacée, la petite soeur à protéger, l'enfant arrivé très tôt...et de tout cela émerge une auteure, qui va se battre face aux siens, à sa condition sociale, à l'épilepsie et contre les évènements pour coller à son but.
    Si le style semble brut (des phrases courtes, avec seulement un verbe faisant référence qu sujet de la précédente), les personnages désincarnés ("le garçon "pour son fils, "lui" pour le père incestueux, la fille, la mère...aucun prénom), cette écriture qui déstabilise quelque peu traduit bien cette femme à bout de souffle, dont la vie ne trouve que 2 refuges: l'amour maternel qu'elle a tant de mal à exprimer, et l'écriture.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par ph_hugot, Aujourd'hui

    Les vies parallèles de Greta Wells de Andrew Sean Greer

    1985 New York, Greenwich village. Greta Wells, une photographe, est atteinte de dépression : son frère jumeau Félix est mort du sida et son compagnon Nathan vient de la quitter. Elle entreprend un traitement par électrochocs. Elle se réveille en 1918, tous les gens qu’elle aime sont là, Felix ,vivant, est fiancé à la fille d’un sénateur et amant d’Alan son avocat. Nathan est au front en Europe et la pandémie de grippe espagnole fait rage.

    Une autre séance d’électrochoc, Greta se réveille en 1941, juste avant Pearl Harbour, elle est mariée à Nathan, mère de famille comblée……Trois époques, trois Greta… Femme, mère, maitresse.

    Ecrivain malin et talentueux, Andrew Greer, auteur des Confessions de Max Tivoli (L'Olivier, 2005, Points, 2009) et surtout de L'Histoire d'un mariage (L'Olivier, 2009, Points, 2010), qui a connu un grand succès critique et public en France, brosse le portrait d’une femme et d’une ville dans trois époques déterminantes.

    Combat pour la condition féminine, combat pour la condition homosexuelle, le romancier n’oublie pas ses engagements passés. Il faut savoir qu'il est entre autres l’auteur du très remarqué « L’histoire d’un mariage » et on comprend aisément le succès de ce précédent roman en dévorant celui ci.

    Son héroïne, une femme libre en 1985, porte en elle toutes les batailles des féministes qui l’ont précédées et Félix a reçu en héritage les luttes et les humiliations des gays tout au long du XXe siècle.

    Ecriture précieuse et délicate, ses héros semblent sortis d’un tableau d’Edward Hopper ou d’un film de Douglas Sirk, « Loin du paradis » de Todd Haynes est tout près. A la fin du roman Greta s’interroge : « Quand et où a-t-il été facile d’être une femme ? » La question reste posée
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Tricia12, Aujourd'hui

    Les pièges du crépuscule : Les Carnets de Max Liebermann de Frank Tallis

    J’ai été séduite par cet auteur de polars que je ne connaissais pas: l’association d’un médecin psychologue, disciple de Freud (que l’on croise au début du roman), pianiste à ses heures et de son ami policier, chanteur lyrique amateur fonctionne tout à fait. De surcroît, les meurtres ont lieu dans la Vienne du début du XXeme siècle, ville qui se révèle être un personnage à part entière dans le récit: son architecture, ses quartiers, sa composition sociale, artistique et intellectuelle sont bien décrites. L'antisémitisme plus que rampant qui y règne dans certaines classes de la population nous fait comprendre dans quel univers le nazisme a pu s’épanouir. L’intrigue policière, sur fonds de tradition kabbaliste et décapitations, est bien ficelée.
    De plus, et au-delà de la description rigoureuse de cet univers, les «interludes gourmands» de nos deux héros sont un régal: l’auteur est manifestement amateur de cuisine et particulièrement de pâtisseries et autres «viennoiseries». Apparemment, la musique et la bonne cuisine sont des ingrédients qui aident nos deux protagonistes à se concentrer et à se ressourcer. On se régale...
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par fanfan50, Aujourd'hui

    Je ne retrouve personne de Arnaud Cathrine

    Qu'est-ce qui a bien pu m'inspirer cet attachement, me suis-je encore demandé en la suivant dans la grande salle à manger sombre. Plaisir d'assister au spectacle d'une femme que nous jugions décadente à force de la voir s'autoriser des sorties de mauvais goût, ou juste inconvenantes par rapport à nos référents familiaux, à ce qui se disait et ne se disait pas. Satisfaction de sales gamins à voir un peu de bordel dans cette bourgeoisie tirée à quatre épingles. Et puis, fascination pour l'exotisme de ce musée-mausolée. Fantasme à l'approche d'un air que nous imaginions joliment vicié (plutôt morbide, j'e m'en aperçois aujourd'hui). Alors ? Avons-nous rêvé Mado pendant toutes ces années ? L'avons-nous inventée, mon frère et moi, parce qu'elle se prêtait au contre-modèle temporaire dont nous avions besoin pour déstabiliser notre petit monde ? Il n'empêche : elle s'est aujourd'hui retranchée à un endroit où il m'est impossible de la rejoindre.
    Au moment de m'installer à table, revenu de mes souvenirs enjolivés, j'ai compris que le temps allait me paraître très long. J'ai su que j'allais devoir éviter savamment pas mal de sujets pour ne pas avoir à entendre ses petites opinions nauséabondes, la relancer sur des pistes plus anodines, ménager son narcissisme qui n'est plus du tout drôle depuis que les contrepoints malicieux ont disparu. J'ai su que je ne resterais pas à picoler jusqu'au milieu de la nuit avec la vieille "subversive" de mon adolescence, laquelle n'est plus aujourd'hui qu'une roublarde en fin de course.
    > lire la suite

  • Par nikiteam, Aujourd'hui

    Underground de Haruki Murakami

    C'est un rêve que vous continuez de faire, que vous vous en rendiez copte ou non. Aussi sûrement que vous respirez, vous rêvez inlassablement votre histoire et, dans cette histoire, vous avez deux visages. Vous êtes à la fois le sujet et l'objet. Vous êtes le tout et vous en êtes une partie. Vous êtes réel et vous êtes une ombre. Le "conteur" est en même temps le "personnage". C'est à travers ces rôles multiples dans notre histoire que nous parvenons à alléger la solitude de l'individu isolé dans le monde.
    > lire la suite

  • Par claudeparis936, Aujourd'hui

    Titien de Le Figaro H.S.

    Titien est un dramaturge qui nous révèle les mystères des personnages qu'il peint.

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio