> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Werner Heisenberg
    Werner Heisenberg
    Autour d'un verre avec Jérôme Ferrari .Prix Goncourt 2012, Jérôme Ferrari publie ce printemps un..
  • Jean-Christophe Rufin
    Jean-Christophe Rufin
    Jean-Christophe Rufin, Check-point .Entretien avec Jean-Christophe Rufin autour de son livre..
  • Valérie Bourgeois
    Valérie Bourgeois
    David Nicholls - Nous .David Nicholls vous présente son ouvrage "Nous" aux éditions Belfond...

Gagnez Fenêtre sur crime et rencontrez Linwood Barclay
Recevez un livre en échange d'une critique mercredi 27 mai
Participez au défi d'écriture autour du thème

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Cécile  Cécile Reyboz


    Dans ce roman autobiographique, vous refaites le fil de votre vie, de la rencontre de vos parents à votre vie actuelle. Quel a été le déclencheur de ce récit ?

    Le mystère de ma (non-)relation avec ma sœur. Une énigme devenue un peu moins douloureuse avec le temps, sur laquelle je voulais écrire. On écrit mieux sur ce qu`on ne maîtrise pas tout à fait, et les relations humaines englobent tous les mystères. Pour parler d`elle et de moi, il fallait raconter nos parents, et Ivry, et tout ce que j`avais vécu avec, puis sans elle. J`ai tiré sur le fil.



    Ce roman retrace aussi les évolutions d`une certaine génération qui a grandi dans les années 1970. Malgré des vies et des rapports familiaux forcément différents, de nombreux lecteurs se sont reconnus dans cet ouvrage. Comment l`expliquez-vous ?

    J`ai voulu restituer tout ce qui compose une vie, les sensations, mots, et bruits captés de l`enfance au monde du travail, en passant par les vacances à la mer… les modes et les allures, la découverte du langage juridique, la découverte des subtiles différences selon les milieux sociaux, mais aussi les chansons, le nom des feuilletons télé, tous les bruits de la vie !


    Cette histoire brasse les étapes universelles : apprentissages, ambitions, déceptions et limites, tout le monde connaît cela....



> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Avril 1945. Alors qu'Hanna a pour mission de sauver le IIIe Reich, Werner, un ami proche d'elle 15 ans aupa...


Recueil de sept histoires parues au Japon entre 1968 et 1973, dans lesquelles l'angoisse côtoie l'horreur. Elles mette...


Paris 1910. Alors que la ville est envahie par les eaux de la grande crue de la Seine, un couple d'américains croulant sous les ...


Willa Ayre s'est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des peti...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 5.00/5
    Par Amnezik666, Aujourd'hui

    Une putain d'histoire de Bernard Minier

    Exit (temporairement je suppose) la France et Servaz, direction les Etats-Unis et une île fictive en compagnie d’une bande d’ados sur qui le sort s’acharne… Faut dire aussi qu’ils font ce qu’il faut pour aller au devant des emmerdes.

    Pour une putain d’histoire, c’est une putain d’histoire et une histoire sans l’ombre d’un putain de défaut ! La quatrième de couv’ est un parfait appât pour attirer les curieux, dès les premières pages Bernard Minier vous ferre, distillant les informations au compte gouttes histoire d’assurer son emprise sur le lecteur. Ce roman c’est aussi un putain de diesel, il démarre lentement mais quand il se met en branle plus rien ne l’arrête. On se laisse entraîner avec Henry dans un tourbillon d’événements, incapable de lâcher prise avant d’avoir le fin mot de l’histoire. Mais avant d’en arriver là vous emprunterez bien des chemins détournés et des fausses pistes. Une seule certitude toutefois : la fin vous laissera sur le cul !

    Au niveau des personnages je n’ai eu que peu d’empathie pour Henri, mais ça ne m’a pas empêché de vivre à fond son aventure. Certes son contexte familial (il est élevé par deux lesbiennes) sort de l’ordinaire mais à part ça j’aurai tendance à dire que c’est un ado ordinaire du XXIème siècle.
    Le plus difficile à cerner reste Grant Augustine, longtemps je me suis demandé quelles étaient ses véritables intentions… Il faut dire que l’auteur fait ce qu’il faut pour entretenir l’incertitude à son sujet, mais bon déjà la base, un politicien ambitieux, ne joue pas en sa faveur.

    Le bouquin alterne entre le récit à la première personne, l’intrigue racontée par Henri et les autres points de vue, rédigés à la troisième personne. Comme à son habitude Bernard Minier ne s’encombre pas de fioritures de style, ce qui ne l’empêche pas de recourir à un vocabulaire riche mais sans lourdeur.

    En toile de fond l’auteur s’interroge sur les conséquence du tout numérique et les portes ouvertes qu’offre internet et les réseaux sociaux à une surveillance électronique renforcée. De plus en plus la notion de vie privée n’est qu’illusion… Je ne sais pas si les possibilités de surveillance sont aussi étendues que celles déployées par WatchCorp dans le bouquin mais ça fait froid dans le dos (même si je ne suis pas du genre à étaler mon quotidien sur la fesse du bouc).
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par raton-liseur, Aujourd'hui

    Les suites d’un duel de Françoise Sagan

    Françoise Sagan est connue pour sa plume psychologique. Avec cette nouvelle, elle ne déroge pas à sa réputation, mais il est amusant de la retrouver à Vienne au mitan du XIXème siècle, elle que l’on connaît plus ancrée dans les excès des années 60. Il est question ici de lâcheté, d’honneur et de courage, dans une petite fable grinçante. J’ai déjà lu de telles histoires, . Jolie démonstration que celle de Sagan, qui fait passer un bon petit moment de lecture un sourire au coin des lèvres, mais qui ne ma laissera pas un souvenir de lecture impérissable.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par raton-liseur, Aujourd'hui

    Le Chat et le casino de Françoise Sagan

    Une après-midi mouvementé pour Angelina, qui en cherchant son chat trouve son mari dans les bras d’une autre puis qui en allant payer ses traites à la banque se retrouve devant le casino (et ainsi s’explique l’oxymore du titre). Intéressant tableau d’une femme qui tout à coup n’a plus une ligne toute tracée devant elle mais un éventail de possibilités. Vertige de pouvoir choisir, et une réponse à ce nouveau dilemme somme toute assez logique, digne de l’analyse psychologique de Françoise Sagan, une réponse qui fait réfléchir sur ses propres choix et ses propres mécanismes de décisions. Je ne me suis pas identifiée à l’héroïne de cette nouvelle, j’ai (du moins je l’espère) peu en commun avec elle, mais elle m’a fait réfléchir, moi qui écoutait cette nouvelle en faisant la vaisselle (chose que si, pour le coup, j’ai en commun avec elle). Où sont mes choix, comment mes décisions sont-elles prises ? Un miroir déformant certes, mais un miroir quand même, un miroir dérangeant.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Siabelle, Aujourd'hui

    13 Histoires diabolique de Peter Straub

    ... Faranno dei cimiteri le loro cattedrali e delle città le vostre tombe.
    (... car les cimetières seront leurs cathédrales et les cités seront vos tombes. )

    Dario Argento

  • Par TheWind, Aujourd'hui

    L'art d'écouter les battements de coeur de Jan-Philipp Sendker

    Et au milieu de tous ces craquements, de ces crissements, de ces chuchotements, de ces roucoulements, de ces écoulements et de ces piaulements, il y avait ce tapotement tranquille et facilement repérable. Lent, calme et régulier. Comme la source de tous les bruits, de tous les sons, de toutes les voix du monde. A la fois fort et délicat.
    > lire la suite

  • Par M-Pi, Aujourd'hui

    Le Grand Méchant Renard de Benjamin Renner

    Et quoi? Moi aussi, j'ai une voix grave et ténébreuse!
    Oh non...
    Toi, ta voix, elle est plutôt nasillarde et fluette...
    Et tremblotante aussi...
    Et je dirais qu'elle est suppliante aussi...
    Et plaintive...
    Comme la voix d'une chèvre qui agonise...

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio