> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Quiz littéraires à l'affiche


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Pamela Redmond Satran
    Pamela Redmond Satran
    Livres cités : - Younger, Pamela Redmond Satran. - Kallio, Damien Alcantara. - Aristote et Dante..
  • Kristoff Valla
    Kristoff Valla
    Voici mes dernières acquisitions ! de précieux livres qui rejoignent ma bibliothèque ! Pour plus..
  • Annelise Heurtier
    Annelise Heurtier
    Bienvenue ! Je vous parle de livres. Retrouvez toutes mes vidéos sur ma chaine :..

Jouez autour du thème des vacances
Découvrez notre dossier sur Emile Zola
Derniers jours pour participer au défi d'écriture

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Alain  Alain Defossé


    Avez-vous déjà été victime ou témoin d’un cambriolage ? De quoi vous êtes-vous inspiré pour imaginer le ressenti d’Anna, l’héroïne du roman elle-même victime d’un cambriolage ?



    J’ai en effet été victime d’un cambriolage, il y a quelques années. Qui ne l’a pas été au moins une fois ? Des objets auxquels je tenais beaucoup m’ont été dérobés, contrairement à mon personnage : Anne n’a chez elle rien à quoi elle tienne, rien qui fasse sens ou souvenir, sauf une photo. Elle dit elle-même : « repeindre l’appartement, ce serait comme ripoliner du vide ». Le cambriolage en soi la laisse presque indifférente.



    Le roman traite principalement du thème de la mémoire. Pourquoi avez-vous choisi de mettre en avant cette thématique ?



    Tous mes livres sont basés sur ce thème. Tous réinventent, recréent des fantômes, parfois littéralement (L’Homme en habit). C’est la mémoire qui nourrit mon écriture, la mienne ou celle que je prête à mes personnages. Sans mémoire, on n’est rien.



    Effraction est l’autoportrait d’une vieille femme. Votre précédent roman On ne tue par les gens...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Comment devenir libre quand tout vous prédestine à la soumission ? Itinéraire d’une jeune fille musulmane d’auj...


Nobody Owens serait un garçon normal. S'il ne vivait pas dans un cimetière, élevé par des fantômes...


Un adolescent nain, Redwin, de l'ordre de la Forge, malmené régulièrement par un sale gosse Rom, veut de...


On a demandé à Marion Montaigne, auteure des célèbres aventures du Professeur Moustache, son avis dessiné sur l...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 3.00/5
    Par fanette812, Aujourd'hui

    Des vies en mieux de Anna Gavalda

    L'écriture d'Anna Gavalda a cela d'agréable, qu'il suffit de quelques pages pour être plongé au coeur de l'histoire. Elle a un talent certain pour décrire les scènes, les personnages sans que cela soit trop lourd mais juste assez pour que l'on se sente face à un écran de cinéma, ou plutôt dans un petit coin de la scène.
    Dans ce livre, on retrouve trois personnages qui étaient déjà présents dans les précédents roman d'Anna Gavalda: Billie, Mathilde et Yann. Pour ma part, celui qui m'a le plus touchée c'est Yann. Ce jeune homme qui après une soirée avec ses voisins reconsidère toute sa vie, ou plutôt le quotidien dans lequel il s'était installé sans se rendre compte qu'il n'y est pas vraiment heureux. Anna Gavalda nous fait vivre une scène de la vie quotidienne des plus touchantes et émouvantes. On voit, on touche, on sent les mêmes odeurs que Yann...
    Anna Gavalda rédige aussi quelques saillies bien senties sur notre vie d'hyperactifs captés par des écrans qui remplissent notre vie et qui nous épargnent la moindre seconde face à nous même...
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par viviM, Aujourd'hui

    Le protectorat de l'ombrelle, Tome 4 : Sans coeur de Gail Carriger

    Cette série de bit-lit est un peu un ovni avec son humour décalé mais irrésistible ainsi que son univers steampunk qui rajoute une part d’originalité. Ce tome 4 est l’un de mes préférés car on retrouve l’humour d’Alexia qui a fait le charme de cette série, de plus l’action et l’enquête sont très prenantes. L’auteur met aussi l’accent sur ses personnages secondaires et j’ai trouvé agréable de connaître un peu plus son univers à travers ses autres personnages.

    On retrouve avec plaisir la dynamique du couple Alexia/Macon avec leurs petites chamailleries causées par l’état de santé d’Alexia. Car j’avoue avoir été un peu frustrée de l’absence de Macon dans les tomes 2 et 3 même si on peut le comprendre au vu du contexte de l’histoire.

    Les répliques entre eux sont toujours aussi savoureuses ainsi que l’humour d’Alexia qui ne pourra que vous faire sourire tout au long de votre lecture. Surtout qu’Alexia a le don pour se mettre dans des situations périlleuses ce qui entraine inévitablement beaucoup d’actions comme dans les tomes précédents.

    Du côté des personnages secondaires, l’habitude de Lord Akeldama de nommer Alexia avec des petits noms français toujours aussi loufoque, nous fait sourire et dédramatise certaines situations.

    Le personnage de Mme Lefoux m’a beaucoup intrigué car on sent qu’elle cache de nombreuses choses.

    Ivy se révèle bien plus intelligente qu’elle ne le laisse croire et sera une alliée de taille pour cette nouvelle enquête.

    Quand je disais que ce livre était extravagant ceci s’étend également à son personnage principal qui va par exemple en pleine course poursuite s’occuper de son apparence et de sa tenue vestimentaire et comme toujours elle nous livre à tout moment des commentaires incongrus.

    Lire un livre de la série du protectorat de l’ombrelle est tout à fait dépaysant et rafraichissant mais ne ressemble à aucune lectures qui vous auriez pu lire avant.

    De plus, la dernière scène à la fin du livre avec la confrontation parait tellement invraisemblable qu’elle en devient comique quand on voit ce que fait Alexia surtout vu son état.

    Je reste très intriguée par la suite de l’aventure surtout sur la nature de Prudence qui m’a beaucoup surprise. D’ailleurs l’auteur va sortir une série sur ce personnage cette année en VO. Par conséquent il me tarde de lire le dernier tome des aventures d’Alexia Tarabotti, une série de bit-lit vraiment pas comme les autres.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par kikibaba, Aujourd'hui

    Tout ce qui m'est arrivé après ma mort de Ricardo Adolfo

    Un couple et son enfant partis se promener se perdent sur le chemin du retour après un incident dans le métro. Ils sont incapables de retrouver leur chemin car ils ont émigré clandestinement sur l'île depuis peu, ne parlent pas la langue et personne ne les comprend. Leur voyage retour se transforme en un périple digne de l'Odyssée d'Ulysse où le père, se sentant incapable d'assurer le minimum pour sa famille, s'impose des épreuves dans lesquelles il doit être capable de voir les signes qui le ramèneront chez lui. Un roman sur l'exil et l'éloignement mais également sur l'exil intérieur de cet homme qui pour expier la faute qui les a amenés là lui et sa famille se contraint à des choses absurdes pour contrecarrer les plans du destin. Un très bon roman.
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par Stellabloggeuse, Aujourd'hui

    Le noir est ma couleur, tome 3 : La riposte de Olivier Gay

    A travers un voile de fatigue, je sentis la présence en moi gronder, menacer de prendre le contrôle. J’essayai de lutter, sans succès. J’avais trop présumé de mes forces et mes Ombres réclamaient vengeance. Des pensées de haine et de violence m’assaillaient avec une énergie renouvelée. La créature s’agitait, consciente que je ne pouvais plus l’arrêter.
    > lire la suite

  • Par Stellabloggeuse, Aujourd'hui

    Le noir est ma couleur, tome 3 : La riposte de Olivier Gay

    Je crois que ce genre de débat a passionné les érudits du Moyen-Age. Les Ombres ont-elles une âme ? Enfin, c’est une question qui se posait également au sujet des femmes, à une époque.

  • Par PoppyM1505, Aujourd'hui

    La Ligne noire de Jean-Christophe Grangé

    Ce soir, dans votre chambre, observez le ventilateur. Les pales tournent si vite qu'on ne peut pas les distinguer. Le cerveau humain, pareil. Nos pensées vont trop vite. Impossible de les démêler.
    Il ralentit son geste :
    Mais arrêtez le ventilateur. Regardez chaque pale qui se précise, retrouve sa forme. Faites pareil avec l'esprit. Détachez chaque idée. Observez-la sous tous ses angles. Voilà le rôle de la méditation : transformer la pensée en objet fixe.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio