> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos


Retrouvez vos critiques sur les stands des éditeurs
Découvrez la collection Signé des éditions Le Lombard
Nouveau Challenge

> tous les entretiensEntretien avec…




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Accompagné de Dwight Cochrane, de Miss Pennywinkle et de Silky, Largo Winch se rend à Londres pour pr...


Emprisonné en même temps que ses parents, c'est à l'âge de sept ans que Pavel a découvert l'enfer du goulag. Séparé des siens,...


Dans la vie d'un couple, la naissance d'un enfant handicapé est un ouragan, une tempête. Quand sa petite f...


Il deviendra le meurtrier de plus de trente hommes, et sur mon âme, je peux jurer que ce navire ira à la mort, si on ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 3.00/5
    Par Loryane, Aujourd'hui

    L'Amour interdit, tome 1 : Halo de Alexandra Adornetto

    Sincèrement c'est un livre qui se lit très facilement et vite. On ne se prend pas la tête avec cette lecture, il y a pas spécialement beaucoup de suspense.

    Par contre j'ai trouvé qu'il y avait un peu d'originalité ce qui est rare pour ce genre de roman. L'auteur a su mettre sa propre touche personnelle dans cette romance-fantastique.

    Les personnages ; tout d'abord je vais annoncer ceux que j'ai bien aimé et pour qu'elle raisons. Et ensuite ceux que je n'ai pas forcément appréciés.
    Gabriel et Ivy sont deux protagonistes ; des anges plus précisément. Ils sont assez sage et un peu trop parfait certes, mais leur responsabilité et leur bonté sont deux choses que j'admire, deux côtés de leur personnalité que l'ont de voit pas forcément dans tout les récits.
    Xavier, le petit-ami qu'on rêverait toute d'avoir je pense. Il est attentionné et très ouvert d'esprit, j'ai été charmée par lui.
    Pour les autres, dont Bethany, il manquait du caractère et surtout leur naïveté m'a un brin agacé.
    Justement Beth est la protagoniste principale de l'histoire et elle m'a énormément déçu dans son comportement qui me semble totalement contraire à son destin ; je sais que c'est normal dans un sens mais le fait est que son côté rebelle amoureuse me gêne, elle se jette un peu dans la gueule du loup sans réfléchir aux conséquences de ses actes.
    Jake est intéressant et captivant mais je l'ai trouvé un peu terne quand même. Il est arrogant et rien de plus.

    Pour l'émotion ce n'est pas trop ça, elle n'est pas présente. Pendant le déroulement du roman on n'a pas vraiment le temps pour ressentir les sentiments des personnages ce qui est fort dommage.

    La plume d'Alexandra Adornetto est plutôt simple, les descriptions sont là sans pour autant être envahissante. On ne peux pas s'ennuyer avec cette lecture, il y a une certaine précipitation que ce soit dans la relation entre Bethany et Xavier ou dans l'intrigue qui est bien construite certes mais elle ne m'a pas totalement convaincu, j'ai l'impression qu'elle est là juste pour rajouter « du charme » au livre sauf qu'elle n'est pas assez développer.

    Donc c'est un bon premier tome qui m'a plutôt plu dans l'ensemble malgré quelques points négatifs dont certains personnages qui manque cruellement de maturité et aussi il y a un vide d'émotion dans plusieurs passages où il en faudrait. Le suspense est absent et l'originalité est existante, néanmoins l'intrigue où l'action est là n'est pas assez exploiter. C'est une bonne lecture tout de même.
    > lire la suite

    • Livres 5.00/5
    Par Sylve20, Aujourd'hui

    Mirage Quand les Lueurs S'Estompent de Ayayi Gblonvadji Ayi

    Ce roman est un regard critique sur un phénomène de société que connaît le monde de nos jours, le plus dur des supplices : l'enfer que l'on se crée au pays des autres, loin de son paradis natal, à la recherche du bonheur. Les illusions nous emmènent loin, très loin et se jouent de nous en se transformant en cauchemar sans fin quand les lueurs s'estompent et laissent place à l'obscurité, l'impasse et le désarroi...
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par xst, Aujourd'hui

    Tokyo de Mo Hayder

    Excellent polar. J'ai retenu mon souffle du début jusqu'à la fin qui n'est pas du tout décevante.

    Grey débarque à Tokyo avec une seule idée en tête: mettre la main sur le seul film qui illustrerait les massacres de Nankin perpétrés par les japonais pendant la guerre sino-japonaise de 1937. Pourquoi cette obsession? On ne le saura vraiment qu'à la fin. Grey est une jeune femme troublée, élevée à l'écart de tous par ses parents, elle passe pour folle alors qu'elle n'a seulement pas tous les outils pour décoder son environnement. Le film est la propriété d'un professeur chinois qui enseigne à Tokyo. Seul survivant du massacre de Nankin, il lui demandera, pour voir le film, de lui obtenir certains renseignements ce qui la mettra sur la route des yakuzas, les mafieux japonais.

    Ce livre est difficile à cataloguer. Ce qui y est décrit est effrayant mais ce n'est pas une histoire d'horreur, en tout cas pas dans le sens "Stephen King". Du genre qui vous fait dormir avec une batte de baseball sous l'oreiller pendant 3 semaines après avoir fermer la dernière page.Si vous voyez ce que je veux dire ... Il y a un mystère au centre de cette histoire mais ce n'est pas un crime (pourtant il y en a tellement de commis au fil des pages). C'est une histoire sombre et sanglante mais jamais sinistre.
    Et pourtant, pourtant ... après avoir lu ce livre je ne verrai jamais plus de la même manière qu'avant un sac de plastique accroché aux branches d'un arbre par un coup de vent et jamais plus je ne pourrait mettre des guirlandes rouges dans mon sapin de Noël ....

    Est-ce que j'ai déjà dit que c'était un excellent livre?
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par stefmet, Aujourd'hui

    Le crime du prince de Galles de Jacques Neirynck

    Sans nous, la noblesse et la bourgeoisie n'iraient pas très loin. Nous sommes les machinistes de l'amour, celles que l'on ne voit pas sur la scène, celles qui rendent possible le spectacle édifiant des familles unies, des couples assortis et des héritages préservés.

  • Par stefmet, Aujourd'hui

    Le crime du prince de Galles de Jacques Neirynck

    La peinture ne se vend pas à tout le monde, mais uniquement à ceux qui ne savent que faire de leur argent et qui le dépensent pour acquérir non la toile, mais le statut qu'elle confère ou les faveurs que j'accorde.

  • Par Kassuatheth, Aujourd'hui

    Le Siècle, tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

    La benjamine du duc de Rutland a remporté le concours du "plus beau costume féminin" au bal du Savoy... Concours doté d'un prix de deux cent cinquante guinées" il baissa son journal pour préciser : "Ce qui fait au moins cinq ans de ton salaire, Billy Boy."
    Page 20

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio