> voir tous les lecteurs

Lecteurs les plus actifs cette semaine


> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Danièle Linhart
    Danièle Linhart
    présentation Danièle Linhart
  • Ken Follett
    Ken Follett
    En route pour l'Histoire avec Ken Follett 13 - Berlin Ken Follett a consacré 7 années de sa..
  • Brigitte Haentjens
    Brigitte Haentjens
    Brigitte Haentjens présente « Un regard qui te fracasse » Réalisation : Lou Scamble © Laurent..

Masse critique revient le 18 septembre à 7h
Découvrez notre lecture du mois
Découvrez les nouveaux insignes

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de Lewis  Lewis Trondheim

    Le western est un univers qui a été très exploité, que ce soit au cinéma, en littérature ou en BD. A quand remonte votre première rencontre avec les cow-boys ? Qu`est-ce qui vous plait dans cet univers ?

    Dans ma jeunesse, il passait beaucoup plus de westerns à la télévision. Et ce sont les codes qui m`ont plu. Petit, j`envisageais le western un peu comme de la science fiction. Tout était irréel et j`ai tout de même fini par comprendre que c`était une époque humaine qui avait existé.


    De la couverture « vintage » au choix des couleurs minimalistes, le premier tome a été très remarqué pour son style « rétro ». Ce style graphique s`est-il imposé immédiatement ? A quel type de bandes dessinées souhaitiez-vous rendre hommage ?

    Comme nous nous sommes retrouvés à passer Texas Cowboys en suppléments de 16 pages dans le magazine Spirou, la forme pulp s`est tout de suite imposée. Sans cela, la physionomie de cet album aurait été sans doute plus classique.


    Le genre du western est souvent très codifié. Comment mettre à profit ses codes et ses clichés ? Est-ce une aide ou une contrainte dans l`écriture ?

    J`ai toujours aimé les contraintes, donc pour moi, c`était un bonheur. J`ai rapidement compris que pour m`en...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



Un voyage en Alzheimer. Florent a perdu sa femme beaucoup trop jeune. Il a tenté d’élever seul sa trop petite Lilie...


Avec ce premier tome de Mort au Tsar, Fabien Nury et Thierry Robin imaginent un diptyque où polar et his...


Grâce au sacrifice de la princesse Llali et d'Yfass le Sylvain, fils de la reine de la forêt ...


Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 4.00/5
    Par MatCauthon49, Aujourd'hui

    La Roue du Temps, Tome 22 : Le prince des corbeaux de Robert Jordan

    Deuxième partie du volume original "Le poignard des rêves", j'ai beaucoup aimé "Le prince des corbeaux". Enfin, enfin, les pérégrinations de nos chers héros progressent. [la plupart des plot lines évoluent, en fait : Rand découvre fait prisonnière Semirhage, Elayne réussit enfin à récupérer le trône d'Andor, Perrin réussit ENFIN à sauver sa chère épouse Faile (pas trop tôt), et Mat prend encore une dimension supérieure, à l'aide de Tuon. J'ai, je l'avoue, préféré les passages concernant Rand, Perrin (pour une fois), et Mat. Ceux concernant Elayne m'ont assez ennuyé (se coltiner les noms de presque une vingtaine de Grandes Maisons, pour au final une bataille certes, mais pas de sang (noble, du moins), on aurait pu s'en passer. J'ai par contre d'avatange aimé la confrontation des Aes Sedai d'Elayne avec celles de l'Ajah Noire dans Caemlyn. Je suis triste pour Vandene et Sareitha... Mais heureux du sort réservé à Galina et Suroth... oui, je sais, je suis un peu cruel, moi aussi... ] Bref, un tome de La Roue du Temps qui me réconcilie vraiment avec ce que j'aime dans cette saga. Petit pincement au coeur, sachant qu'il s'agissait du dernier tome écrit de la main du regretté Robert Jordan. Je vais faire une petite pause avant d'entamer le 12è tome, en anglais, écrit par son successeur Brandon Sanderson.
    > lire la suite

    • Livres 4.00/5
    Par Claire-una-volta, Aujourd'hui

    Le jour où le diable m'a trouvée de April Tucholke

    Je ne savais pas à quoi m'attendre en achetant ce roman (le résumé et la couverture n'en disait pas beaucoup), et je dois avouer que je ne saurais toujours pas le définir après l'avoir lu.

    Factuellement :
    Violet, descendante d'une riche famille, maintenant désargentée, vit seule avec son frère dans une immense maison aux bords de la côte. Pour subvenir à leurs besoins, elle décide de louer l'une des dépendances du domaine. Arrive alors River...

    C'est loin d'être facile de résumer l'histoire. L'ambiance du roman est vraiment particulière, tout comme les personnages. J'ai bien aimé, même si je ne saurais dire pourquoi; et certaines choses m'ont dérangées, sans que je puisse les définir!
    Violet est un personnage que j'ai suivi et apprécié tout au long de l'histoire. C'est une jeune femme très particulière, aux réactions parfois curieuses. Les autres personnages tels que River (on ne sait pas à quoi s'attendre avec lui), Jack ou Luke contribuent également à l'ambiance étrange de ce roman. Ils sont tous atypiques, avec un caractère propre; ils ne réagissent pas comme on s'y attendrait.

    Ce roman est donc assez indéfinissable, on est loin des clichés auxquels je m'attendait. Je ne suis pas convaincue qu'un quelconque résumé lui rende justice. J'invite donc tous ceux qui seraient tentés de le lire de se faire leur propre opinion. Ce qui est sûr, c'est que Le Jour Où Le Diable m'a Trouvée est un roman qui sort des sentiers battus!
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par figolune, Aujourd'hui

    Vengeance en Prada : Le retour du Diable de Lauren Weisberger

    le premier était inovant. Le deuxième n'a aucun intérêt. Ni du point de vue inovation, ni du point de vue histoire. A moins que le délai entre les deux tomes ne m'ait vu évoluer du point de vue de mon indulgence littéraire. On appréciait de découvrir le "monde de la mode" dans le premier, on ne découvre plus rien dans celui ci. A part si vous avez besoin d'un livre de plage, ne vous y attardez pas!
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par passion-lecture31, Aujourd'hui

    Les 100 de Kass Morgan

    j'ai lu ce premier tome après avoir regardé la série, donc pas de grosses surprises, mais j'ai beaucoup aimé, comme la série!
    seul bémol, n'ayant pas de rapport avec le récit, se sont les erreurs de noms faites dans la traduction. les noms de deux personnages féminins sont souvent inversé, en effet Clake se transforme en Glass et inversion.
    > lire la suite

  • Par slagalle, Aujourd'hui

    Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine

    C'est le deuxième roman de Barbara Constantine que j'ai lu, et vraiment je ne suis pas déçue. Après "Paulette", c'est le petit Tom qui occupe le devant de la scène. Cette histoire racontée de façon directe avec un parlé courant est pleine d'émotion mais aussi d'humour... Il se lit vite et avec plaisir.
    > lire la suite

  • Par llyza, Aujourd'hui

    Les Ténèbres de Londres, Tome 2 : Le pacte du démon de Caitlin Kittredge

    Il s'agrippa à Pete.
    — Je suis claqué, ma belle. (Il lui caressa la main avec son pouce.) Mais tu pourrais toujours me maintenir éveillé.
    — Va te faire foutre.
    Pete le repoussa doucement de sa main libre.
    Jack lui lâcha la main et la saisit par la taille, sous sa chemise de nuit. Ses doigts se placèrent entre les côtes de la jeune femme et l'attirèrent tout contre lui.
    Ils allaient bien ensemble.
    — J'rigole pas, Pete.
    Le pire c'était qu'il disait la vérité. Si Pete avait, à cet instant posé les mains à son tour, Jack ne se serait pas retenu.
    Ce n'était pas à cause du démon, ni du fait des Ténèbres. Jack était certain d'une chose à propos de lui-même ; il était totalement incapable de résister à la tentation. Pete était la flamme et lui le papier : s'il la touchait il prendrait feu. Aucun doute là-dessus.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   guerre   seconde guerre mondiale   première guerre mondiale   voyages   romance   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio