> tous les quiz littéraires Derniers quiz littéraires


> voir toutes les vidéos / RSS

Dernières vidéos

  • Michèle Fitoussi
    Michèle Fitoussi
    Autour d'un verre avec Michèle Fitoussi .Michèle Fitoussi évoque l'écriture, sa relation aux..
  • Minh Tran Huy
    Minh Tran Huy
    Minh Tran Huy commente les chroniques des Explorateurs .Minh Tran Huy commente les chroniques des..
  • Dunia Miralles
    Dunia Miralles
    MP 2014-10-29-923-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Dunia Miralles - Inertie.

Gagnez des places pour le festival Livres en tête
On fête Halloween avec un challenge de listes
Découvrez la lecture commune du mois de novembre

> tous les entretiensEntretien avec…

    photo de John  John Burnside

    Le roman se déroule en Norvège. Quel rapport entretenez-vous avec ce pays ? Les légendes norvégiennes ont-elles quelque rapport avec leurs homologues écossaises ?

    La première fois que je suis allé dans le nord de la Norvège, c`était en 1996, pour assister à une conférence. En survolant les îles du comté de Troms, je me suis immédiatement senti chez moi. C`était en juillet donc les nuits étaient assez claires, la terre magnifique, la mer sombre et je dois dire que j`ai toujours eu un faible pour les îles. Pendant quelques années, j`y retournais même tous les ans et les îles de Kvaloya, que m`a fait découvrir mon ami Dag Andersson, sont devenues un point central, non seulement pour ce roman mais aussi pour mes autres écrits.
    Certains mythes norvégiens ont des similitudes avec les histoires écossaises, d`autres sont très différents. J`ai été attiré par les deux, par une sensation de familiarité et d`étrangeté en même temps.


    Il est question, tout au long du roman, d`une mystérieuse créature appelée Huldra, très peu connue en France. Quelles sont les caractéristiques de cette créature ? Qu`est-ce qui vous a intéressé en elle ?

    La Huldra est une femme magnifique, souvent représentée portant une robe rouge, qui rencontre les jeunes gens dans la nature – généralement dans les bois ou les champs, parfois près de la côte - et les...




> voir plus Bandes dessinées les plus populaires de la semaine



La Petite Mort a dû faire un terrible choix entre faucher Ludovic, son meilleur ami ...


Après la contre-attaque de Negan sur Alexandria, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réuss...


Dodin-Bouffant, le plus fin des gourmets, doit trouver une nouvelle cuisinière. Cette quête, qui lui semble ...


L'histoire vraie de Robert Leroy Johnson (1911-1938), guitariste virtuose, mort prématurément à 27 ans. Son talent était ...

> voir plus Listes de livres


Dernières critiques RSS

    • Livres 0.00/5
    Par Nyx, Aujourd'hui

    Liaison dangereuse, tome 1 : Jalousie de Sean Olin

    Voici un roman qui s'avère être le premier d'une trilogie. Cela ne paraît pas évident de prime abord, mais l'épilogue confortera ce fait.
    Ce roman, c'est une tentative d'un roman YA "thriller sexy". Autant le dire de suite, c'est un échec ! Je ne trouve pas sexy d'avoir uniquement la description de l'escapade de Carter qui résulte plus, à mon avis, ici d'une frustration adolescente que d'un désir sincère et/ou d'amour.
    On a une histoire de triangle amoureux, avec le point de vue du garçon, ce qui change, certes.
    Comme le dit le résumé, c'est une histoire de "peut-être", de "et si". Car tout le roman repose sur ces interrogations latentes de ce qui aurait pu se passer.

    Pourtant ça ne prend pas. Lilah est certes un personnage avec un fort potentiel, et l'auteur aurait du je pense jouer plus à fond cette carte, mais n’apparaît au final que comme une petite fille désespérée et délaissée, grotesque et pathétique.
    Carter, que l'on commence pas plaindre, devient rapidement insipide et légèrement crétin. Il est aveugle à ce qui l'entoure. Quant à Julie, on avait là aussi un certains potentiel : un personnage assez libre, réfléchi, qui envisage les conséquences et les accepte en toute connaissance de cause, pourtant par "amour" elle finira elle aussi pour devenir une poupée insipide (et je ne parle même pas du final, hautement décevant).

    J'ai n'ai pas vu le "thriller" ou même le "sexy" dans ce roman qui n'est pas réaliste. Il dépeint un univers adolescent fantasmé où chacun fait ce qu'il veut sans aucun contrôle extérieur (tout à fait la thèse que l'on retrouvait dans les romans jeunesse/adolescent des années 80). Les parents sont absents ou alors leur intervention se borne à être un personnage de fond, et pas un adulte ne semble réaliser qu'il y a quelque chose de pourri.
    Je veux bien que ce soit des situations délicates, mais tout de même.

    Au final, je n'ai vraiment pas aimé ce roman qui ne tient pas ses promesses et que donc, je ne peux pas vous recommander.
    > lire la suite

    • Livres 0.00/5
    Par Groucho, Aujourd'hui

    La fille de Baruch de Laetitia Bourgeois

    Jusque cette intrigue, Laetita Bourgeois me captivait légèrement moins que Jean d'Aillon ou Jean-François Parot.
    Là, avec son dénouement, j'attends la suite avec impatience, car elle a frappé fort !

    • Livres 4.00/5
    Par stokely, Aujourd'hui

    Psycho Killer de Anonyme

    Ayant adorée la tétralogie précédente j'ai acheté ce livre sans crainte dès sa sortie en poche, je l'ai dévorée en quelques heures on y retrouve tous les ingrédients des quatre bouquins précédents mais dans une nouvelle ville.

    Déjà le nom du bordel dans ce livre "le minou joyeux" donne le ton du bouquin, ajouté à cela une fan de dirty dancing une autre de Coyote girl avec un tueur avec masque comme dans Halloween et avec une lame tranchante façon kill bill. Des agents du Fbi avec une sonnerie de téléphone des Backstreet Boys, une ville fondée et entretenue par un producteur de cinéma porno bref c'est un livre inclassable mais tellement jouissif un grand bonheur vivement le prochain!
    > lire la suite

Dernières citations RSS

  • Par PiertyM, Aujourd'hui

    Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen de Stefan Zweig

    Seul celui qui n'a plus d'attache à rien n'a plus rien à ménager

  • Par rkhettaoui, Aujourd'hui

    Ruptures de Robert Larivière

    On se pose des questions toute notre vie et encore plus lorsque quelque chose comme cela arrive…

  • Par rkhettaoui, Aujourd'hui

    Ruptures de Robert Larivière

    — Maman, est-ce qu’il y a une vie après la mort ?
    — Je le crois, dit France, mais beaucoup ne le croient pas. S’il n’y avait pas la vie après la mort, la vie des démunis n’aurait pas de sens non plus. Comment expliquer qu’un enfant naisse en milieu défavorisé et meurt de faim s’il n’y a pas quelque chose de bien après la mort ? C’est dur d’expliquer cela, car personne ne revient de l’au-delà pour nous raconter ce qui s’y passe. Nous sommes de passage sur terre. Après la mort, seuls nos esprits survivent. Si ton esprit a été bon sur terre, il sera heureux pour l’éternité.
    > lire la suite

> voir toutes les etiquettes

Etiquettes les plus populaires

aventure   littérature   récits   roman   fantasy   science-fiction   anticipation   dystopie   fantastique   roman historique   historique   manga   essai   bande dessinée   théâtre   nouvelles   poésie   classique   biographie   autobiographie   jeunesse   littérature jeunesse   roman d'amour   témoignage   histoire   thriller   suspense   romans policiers et polars   contes   société   art   enfance   magie   adolescence   enfants   drame   amitié   mort   femmes   maladie   deuil   enquêtes   humour   religion   musique   horreur   politique   psychologie   peinture   amour   romance   guerre   seconde guerre mondiale   cuisine   voyages   science   mythologie   famille   vampires   philosophie   meurtre   états-unis   littérature française   littérature américaine   Paris (France)   littérature anglaise   chine   afrique   japon   littérature japonaise   littérature italienne   littérature allemande   moyen-âge   19ème siècle  

> voir plus Les médias parlent de Babelio