Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Comment ça marche?

Recevez chez vous gracieusement des livres et faites en votre critique publique, bonne ou mauvaise, comme bon vous semblera. Il n’y a rien d’autre à comprendre : un livre en l’échange d’une critique, c’est aussi simple que ça.

Comment participer


1- Nous recevons tous les mois une sélection de livres mis à disposition par des éditeurs partenaires.

2- Pour participer, il vous suffit d’être inscrit sur Babelio et d'avoir déjà publié des critiques de livres sur Babelio.
Pour de bêtes raisons postales, nous limitons pour l’instant l’opération aux lecteurs français, suisses et belges. Nous espérons pouvoir changer ça à l’avenir.

3- Vous choisissez dans la liste un ou plusieurs livres que vous souhaiteriez recevoir ou critiquer.

4- Nous sélectionnons par tirage au sort les membres gagnant le droit de recevoir les œuvres et nous les leur envoyons dans un joli paquet cadeau.

5- Les membres s’engagent à lire le livre et à en publier une critique dans le mois qui suit sa réception. La critique devra être publiée sur Babelio (et sur votre blog si vous êtes inscrit comme blogueur)

PS : Nous invitons les éditeurs désireux de participer à l’opération à nous contacter sur la page contact.

PS2 : Nous ne pouvons recevoir de demande de livre avant l'ouverture de l'opération, qui sera annoncée par mail.

La dernière édition de Masse Critique est close


Pour être prévenu des prochaines opérations :

Je m'inscris

Livres contre critiques


Livres disponibles Présentation de l’éditeur
#Secret Wag : Confessions d'une femme de footballeurs #Secret Wag : Confessions d'une femme de footballeurs
Anonyme

Hugo et Compagnie

#Secret Wag, confessions d'une femme de footballeurs est une plongée sans langue de bois (enfin presque) dans le quotidien très hot d'une femme, d'une "wag". Manuela, 39 ans est l'une de ces Wags (wifes and girlfriends), l'anglicisme désignant les femmes et compagnes de footballeurs. Une wag qui compte à son tableau de chasse, parmi les plus célèbres footballeurs de Premier League, de Serie A, de Liga et de Ligue 1.

Les bons coups, les mauvais, le rapport à l'argent, les séances shopping, les histoires de sexe derrière les murs des suites capitonnées des grands hôtels, elle raconte tout. Tout ce qui fut son quotidien durant une décennie, elle le raconte sous un nom d'emprunt, à l'instar du Footballeur masqué.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
10 vertus pour cultiver son jardin intérieur 10 vertus pour cultiver son jardin intérieur
Rosette Poletti

Jouvence

Dix auteurs renommés des éditions Jouvence s’expriment sur la vertu qui leur semble essentielle !

Olivier Clerc
L’humour, une drôle de vertu
« Les gens se demandent souvent : que serait un monde sans amour ? Mais posez-vous la question : que serait-il sans humour?? »

Jacques de Coulon
La joie de l’être
« Seul l’être nous ouvre à la joie véritable. »

Maria-Elisa Hurtado-
Graciet et Jean Graciet
La pureté de cœur
« Avoir la pureté de cœur c’est conserver un cœur d’enfant, un cœur qui ne sait rien faire d’autre qu’aimer. »

Ilios Kotsou
et Caroline Lesire
Vivre le moment présent
« En cultivant en nous cette vertu de pleine conscience, nous apprenons à construire un espace de calme au plus profond de nous (...). »

Rosette Poletti
La vraie signification du lâcher-prise
« Lâcher prise, c’est vivre, c’est oser faire confiance à ce qui vient, c’est accepter d’être faillible, vulnérable et merveilleux tout à la fois ! »

Colette Portelance
L’intégrité
« L’intégrité suppose une volonté de pénétrer dans la profondeur de notre vie intérieure et d’y faire face. »

Pierre Pradervand
S’accorder le cadeau du pardon
« Le pardon est avant tout un cadeau que nous nous faisons à nous-même, en acceptant de lâcher tout regret ou ressentiment.?»

Jacques Salomé
La générosité
« La vraie générosité est portée par une intentionnalité libre de toute demande, quand donner et recevoir deviennent une même vibration. »

Anne van Stappen
La bien-veillance
« La bienveillance tisse des liens qui donnent du sens à la vie ainsi que le goût de la vivre ! »

Yves-Alexandre Thalmann
L’humilité
« Être humble, c’est oser regarder au-delà de ce que l’on croit, laisser nos certitudes au vestiaire de l’arrogance. »

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
101 saveurs du Japon : Voyage gastronomique au pays du Soleil Levant 101 saveurs du Japon : Voyage gastronomique au pays du Soleil Levant
François-Xavier Robert

Dunod

Ce petit guide n'est ni un livre de recettes, ni un livre sur la gastronomie japonaise, il est bien plus que cela: une invitation au voyage à travers des produits culinaires japonais, à boire et à manger, à manger seul ou à boire seul, de marque ou simplement authentique... voici le guide des 101 produits japonais qu'il faut avoir goûtés au moins une fois dans sa vie !Alternant grandes histoires et petites anecdotes, l'auteur, grand amateur mais aussi expert du Japon, donne les clés pour apprécier la diversité des goûts de ces produits culinaires.A découvrir absolument!
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
12, rue Carioca 12, rue Carioca
Jean-Paul Delfino

Le Passage

A l'aube du XXe siècle, le Brésil est une poudrière. Avec l'avènement de la démocratie et la fin de l'esclavage, le pays bouillonne et se cherche un futur. A Rio de Janeiro, les bandes s'affrontent avec violence pour défendre leurs territoires et la capoeira est encore l'apanage des mauvais garçons. Naissance du cinéma, idéaux anarchistes venus d'Europe, droits des travailleurs et des syndicats bafoués par la force, premières luttes féministes, émergence de la samba, déferlement du carnaval, reconstruction du centre historique : la ville fait table rase du passé, bien décidée à devenir enfin la capitale flamboyante de l'Amérique latine.
Au même moment, entre Vieux-Port, quai de la Joliette et Belsunce, Marseille se glorifie d'être la porte de l'Orient et d'accueillir l'Exposition universelle de 1906. Mais entre les troubles sociaux, le ressentiment envers les premières vagues d'immigrés et les terribles conditions de vie du prolétariat, la cité phocéenne semble elle aussi prête à exploser. C'est là, de Rio de Janeiro à Marseille, que Marina et Filomena vont suivre leurs destins tumultueux.
C'est là encore que vont se faire et se défaire les passions amoureuses de leurs petites-filles, Andrea et Josefina. C'est là, enfin, que vont naître et grandir Jean Dimare et Zumbi, les deux héros de Corcovado, premier volet de la Suite brésilienne de Jean-Paul Delfino.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
14 lignes 14 lignes
Fanny Salmeron

Envolume Editions

14 lignes de métro, 14 auteurs, 14 nouvelles. Des auteurs aux univers très différents qui nous ont fait le plaisir de jouer le jeu; choisir une ligne de métro et écrire une courte nouvelle. Il existe bien un attachement inavoué à ce compagnon historique et quotidien du parisien depuis 1900. On a tous une ligne favorite, celle que l'on ne supporte pas et que l'on évite autant que faire se peut, celle de notre quotidien, celle de notre enfance, celle sur laquelle on rêve d'habiter... Ce livre crée un univers des possibles dans le métro, qui devient un lieu d'imagination et de littérature. En faisant le choix de travailler avec quatorze auteurs, nous avons voulu proposer une expérience de lecture originale, un changement d'univers d'une nouvelle à l'autre. Le fan de polar comme l'amateur(trice) d'histoires d'amours manqués pourra y trouver son bonheur et découvrir des auteurs qui sauront les émouvoir. Cette originalité est centrale. Chacun a son style et a été guidé par sa vision du métro et par son inspiration.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
14-18, la guerre en images 14-18, la guerre en images
David Van Reybrouck

Mardaga

Carl De Keyzer, photographe de l'agence Magnum, pose un regard contemporain sur des photographies inédites et poignantes datant de la Première Guerre mondiale. Un travail rigoureux de sélection et de restauration En compagnie de David Van Reybrouck, l'auteur de Congo, une histoire, il a sélectionné des négatifs sur plaques de verre venus du monde entier et les a numérisés afin d'obtenir des tirages aussi fidèles que possible. Le livre expose ainsi une centaine de photographies inédites et poignantes du front occidental, notamment des plaques aux couleurs surprenantes. Deux années de recherche L'ouvrage est le résultat de deux années de recherches au sein de collections privées et dans les archives de grandes institutions, en France, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Australie (l'Australian War Memorial, l'ECPAD en France, le MAP à Paris, le KIK à Bruxelles, le In Flanders Fields Museum à Ypres, le City Archive de Bruges et l'Imperial War Museum à Londres). Une approche contemporaine Par ce travail minutieux, il s'est glissé dans les pensées du photographe de l'époque : qu'a-t-il voulu montrer, comment aurait-il voulu que son travail soit exposé ? Cette approche résolument contemporaine fait la part belle au point de vue du photographe et à la puissance de l'image.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
1515 - L'invention de la Renaissance 1515 - L'invention de la Renaissance
Nicolas Le Roux

Armand Colin

1515 Marignan. Qui ne connaît cette correspondance entre un millésime facile à retenir et la victoire remportée par François Ier dans le nord de l’Italie ?
Cet essai d’histoire synchronisée entend replacer dans son contexte une bataille longtemps considérée comme une date majeure de l’histoire de France.
Le début du xvie siècle fut un moment de circulation des hommes, des œuvres et des idées sans précédent. Les nouvelles formes artistiques inspirées par la redécouverte de la culture antique se diffusaient en Europe, et l’on a pu voir dans ce mouvement une véritable « renaissance » du Vieux Continent.
Alors qu’Érasme défendait une vision renouvelée de la vie chrétienne et prônait la paix entre les créatures de Dieu, certains s’interrogeaient sur le sens profond des guerres qui ravageaient l’Ancien Monde et sur celui des « découvertes » ultra-marines.
Ces événements n’annonçaient-ils pas la fin des temps ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
A parts égales A parts égales
Joanna Trollope

Les Deux Terres

Susie Moran est une femme de caractère. Elle dirige sa propre entreprise de céramique, qu'elle a fondée quand elle avait une vingtaine d'années. Depuis toujours, chaque décision lui appartient, et elle n'envisage pas qu'il en soit autrement. Chez les Moran, travail et famille ne connaissent pas de frontière. Ses trois filles et l'un de ses gendres ont tout naturellement rejoint l'entreprise familiale. Le retour du vieux père de Susie, après des années d'absence, pousse finalement chacun à s'affirmer, et l'équilibre au sein de la famille part en lambeaux. Le temps est venu pour une redistribution des rôles, à parts égales.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
A un détail près A un détail près
Kristan Higgins

Mosaic

Quand elle débarque pour deux mois à Manningsport, la petite ville des Finger Lakes où vit toute sa famille, Faith Holland a dans la poche une liste ambitieuse de projets :
- rénover la vieille grange du domaine familial de Blue Heron
- faire en sorte que la ville oublie, enfin, que son ex-fiancé l’a larguée devant l’autel le jour de leur mariage en faisant son coming out (un moment particulièrement bien choisi, non ?)
- trouver une nouvelle compagne à son père, lequel pourrait bien vouloir se remarier avec une femme cupide et d’un absolu mauvais goût (pour elle, le comble du chic est de porter une robe à imprimé léopard)
- régler ses comptes avec Levi Cooper, le copain ô combien attentionné qui a tout fait pour que son ex-fiancé clame son homosexualité devant la moitié de la ville…
Car pour Faith, une chose est sûre : rien, ni le sex-appeal affolant de Levi ni ses magnifiques yeux verts, ne viendra altérer la colère que suscite en elle celui qui, trois ans plus tôt, a fichu sa vie en l’air.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Agir en démocratie Agir en démocratie
Hélène Balazard

Editions de l'Atelier

Peut-on, dès à présent, agir pour améliorer l'organisation de la vie en société ? L'empowerment, le renforcement des capacités d'agir des citoyens et la «démocratie participative» sont souvent présentés comme des solutions à la crise de la représentation politique en France et dans le monde. Loin de se contenter de slogans et de mots d'ordre, ce livre propose de découvrir les nouvelles manières d'agir des citoyens en explorant de multiples questions pragmatiques : comment s'organiser pour peser sur les décisions ? Comment être à la fois critique et efficace ? Etre représentatif sans être élu ? Etre en conflit et coopérer ? Avoir du pouvoir sans le capter ? Pour y répondre, Hélène Balazard raconte et analyse plusieurs expériences françaises et étrangères en s'attachant plus particulièrement à deux expériences construites sur le modèle du community organizing : celle de London Citizens en Grande-Bretagne et celle de l'Alliance citoyenne à Grenoble. En dévoilant les ressorts de ces mobilisations citoyennes innovantes, leurs richesses et leurs limites, ce livre ouvre de nouvelles voies. Il montre à quelles conditions il est possible de développer des pratiques démocratiques originales qui bousculent l'ordre social, remettent en cause les tentations technocratiques et autoritaires et retissent des liens de solidarité. Fourmillant d'initiatives jamais médiatisées, cet ouvrage incite à inventer de nouvelles manières d'agir en démocratie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Alice Guy, la première femme cinéaste de l'histoire Alice Guy, la première femme cinéaste de l'histoire
Emmanuelle Gaume

Plon

Des studios Gaumont à Hollywood, le destin exceptionnel d'Alice Guy, femme de tête et pionnière de l'histoire du cinéma.

Enfant illégitime et métisse, Alice Guy partage son enfance entre le Chili, la Suisse et la France, où elle est placée dans un couvent. A Paris, elle devient l'assistante de Léon Gaumont, se rend rapidement indispensable et est nommée, à 22 ans, directrice des studios Gaumont, un statut unique dans l'histoire naissante de l'industrie du cinéma.
En 1907, après avoir réalisé des centaines de films, Alice quitte la France pour les Etats-Unis avec son jeune époux, Herbert Blaché. Quatre ans plus tard, elle est mère de deux enfants et la réalisatrice et la productrice la plus riche du pays. La presse américaine, fascinée par cette self made woman, en fait une star.
Mais, derrière la success story, la vie d'Alice Guy ressemble à un mélodrame. Herbert, envieux de la réussite de sa femme, la trompe impunément et gère ses affaires au contraire de ses inclinations, la contraignant à rejoindre les trusts alors qu'elle veut se consacrer au cinéma indépendant, puis à déménager à Hollywood. C'est l'escalade : en 1920, après une violente dispute, Alice tire sur Herbert avant de retourner l'arme contre elle.
Son mari et la machine hollywoodienne finiront par avoir raison d'elle : an 1922, elle reprend seule avec ses deux enfants le bateau pour la France.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Am stram gram... Am stram gram...
M. J. Arlidge

Editions Les Escales

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. À côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Apologie de la Barbarie : Berlin-Bucarest (1932-1941) Apologie de la Barbarie : Berlin-Bucarest (1932-1941)
Emil Cioran

L'Herne

Il semble opportun, aujourd’hui, de proposer au lecteur ces écrits de jeunesse de Cioran, en lui demandant un regard lucide, sans préjugés et, surtout, sans les habituelles étiquettes de la pensée unique inaptes à saisir une démarche si extrême. Il convient néanmoins de préciser que certains propos exprimés ici peuvent choquer et n’entraînent, en aucun cas, l’adhésion de l’Éditeur.
Lorsque Cioran, étudiant boursier à Berlin, rédige ces articles pour les journaux roumains Calendarul ou Gândirea, il y fait montre d’une fascination sans limite et assumée pour une Allemagne à laquelle Hitler promet un renouveau radical. Il reniera, plus tard, explicitement ses emballements d’alors, mais ces textes restent essentiels pour comprendre aussi bien l’évolution de sa pensée que celle de notre histoire passée et présente. En effet, le déferlement de violence qui y est invoqué, l’effondrement métaphysique, le déclin des valeurs morales et spirituelles, la perte d’identité d’une jeunesse désorientée à la recherche de solutions extrêmes, signent le sceau barbare d’une civilisation occidentale à l’agonie, d’une Europe des années 30 qui projette un éclairage cruel et singulièrement contemporain sur nos problématiques actuelles et notre impuissance à les résoudre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Assiettes veggie Assiettes veggie
Virginie Garnier

Marabout

80 recettes gourmandes et modernes à composer avec des ingrédients simples, quasiment sans geste de cuisine. - des quatre-quarts, des brownies, des tartes rustiques, des chaussons mais aussi des gâteaux magiques… - des goûts simples et bons.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Au poil ! Au poil !
Klaire fait Grrr

JUNGLE EDITIONS

Le livre le plus drôle jamais écrit sur le poil !
Comment s'épiler avec un ouvre-boîte et un reste de vin de blanc ? Comment Jeanne d Arc a-t-elle failli révolutionner l'épilation du maillot en ticket de métro ? Comment cacher ses repousses en se scotchant des moufles sous les aisselles ? L'épilateur électrique est-il une invention du Malin ? Et surtout : quelle grosse boulette ont bien pu faire les femmes pour MERITER ÇA ?
Autant de questions auxquelles cet ouvrage se propose de livrer des réponses fascinantes, grâce à une enquête en eaux troubles, entre bandes de cire perverses et pinces à épiler fantômes.

INCROYABLE : LA LECTURE DE CE LIVRE FAIT TOMBER LES POILS !*
(* Enfin, à condition de s'épiler en même temps.)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Au secours, j'ai 40 ans (depuis 4 ans) Au secours, j'ai 40 ans (depuis 4 ans)
Gaëlle Renard

CHARLESTON EDITIONS

On dit que 40 ans, c'est le nouveau 30. Certes, mais c'est quoi avoir 40 ans pour une femme aujourd'hui ? Un livre désopilant sur vous, les jeunes quarantenaires, mais aussi un peu sur vos hommes (l'ancien et le nouveau), votre belle-mère (ou ex.), vos copines qui s'appellent toutes Véronique ou Virginie… Sans oublier vos enfants qui grandissent, votre banquier, votre cher patron, votre panier à provisions, votre miroir, votre estime de vous-même, votre crème de jour… Et la question qui taraude l'héroïne : et si je faisais un dernier bébé pour la route ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Au service du roi - Dans les coulisses de Versailles Au service du roi - Dans les coulisses de Versailles
Mathieu Da Vinha

Tallandier

Si le château de Versailles évoque irrésistiblement les ors et les fastes de la cour des rois de France, on oublie qu’il était aussi un lieu de vie où cohabitaient non seulement la famille royale, les grands seigneurs mais aussi toute une foule de serviteurs qui ont contribué à son fonctionnement et à sa gloire.
À travers les portraits de dynasties d’hommes et de femmes qui ont travaillé et servi au château, de Louis XIV à Louis XVI, Mathieu da Vinha nous fait découvrir le parcours et la destinée d’entrepreneurs, de maçons, d’officiers de la chambre, de la garde-robe, d’un colonel des gardes-suisses, d’un grand maréchal des logis, de concierges du château et de la ménagerie, de l’intendant de Mme de Maintenon, du curé de Versailles, de la gouvernante des Enfants de France ou encore des cuisiniers des rois, qui tous ont été, à leur manière, les artisans de la construction et du rayonnement de Versailles. Grâce à des sources inédites, l’auteur fait le portrait de ces personnages indispensables à la mécanique royale et explique le fonctionnement de la cour.
Ainsi, quel que soit le rang qu’ils occupaient, ces acteurs essentiels ont su tisser des relations sociales et matrimoniales qui leur ont permis non seulement de se maintenir dans des charges pendant plusieurs générations, mais aussi d’en acquérir de nouvelles.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Avec lui Avec lui
Nathalie Poitout

Alma Editeur

C’est un roman d’amour. Et aussi d’aventure, l’aventure d’être soi.
Au mitan de la vie, Marie qui s’achemine vers la quarantaine rencontre Paul divorcé. Ils s’éprennent l’un de l’autre avec enthousiasme même si, à l’instant où ils se croisent, l’un et l’autre sont dans une capacité mesurée d’aimer. Leur histoire est celle d’un modèle amoureux. Pour Marie, l’amour est un absolu. Pour Paul, blessé par sa rupture, l’amour est réparateur avant tout.
Parcours de deux êtres épris et qui se quittent, radiographie de la passion, des mots de la passion et de la sensualité propre aux amants. Pour lui, est aussi le récit d’une découverte que fait Marie, celle de la liberté. Seule, elle entreprend un voyage pour écouter sa voix.
Constitué de paysages nimbés d’eau, de phrases sèches, courtes et qui claquent. Pour lui, est une éducation sentimentale d’aujourd’hui pleine de hardiesse.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Aventuriers extraordinaires Aventuriers extraordinaires
Jean-Paul Bouchon

Editions Métive

Venus de tous les horizons, hommes et femmes, volontaires ou contraints par les circonstances, ils ont répondu présent à l'appel de l'aventure. Cela se passait sur les cinq continents, pendant le grand XIXe siècle, entre la guerre d'Indépendance américaine et la Première Guerre mondiale. Leurs vies sont de véritables romans, souvent oubliés ou méconnus. Au temps du roi bourgeois, un huissier des Deux-Sèvres et son épouse partent à la conquête des diamants du Brésil. Kidnappé par un pirate barbaresque, un inquisiteur italien devient l'homme de confiance d'un féroce Pacha. Condamné à mort par un tribunal militaire, un ancien officier de Napoléon erre à travers l'Europe de la Sainte Alliance à la recherche d'un emploi, stable si possible... Un ancien industriel, devenu commerçant en Afrique, cherche à s'y créer un royaume personnel. Ce sont vingt de ces romans véridiques et pittoresques que ressuscite Jean-Paul Bouchon, dans cet ouvrage abondamment illustré, dans l'esprit des voyages extraordinaires et des romans d'aventure d'autrefois.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Belleville Shanghai Express Belleville Shanghai Express
Philippe Lafitte

Grasset

Au cœur du quartier chinois de Belleville, deux jeunes gens n’auraient jamais dû se rencontrer. Vincent est vietnamien par son père, français par sa mère : une « banane », en argot local. Line est la fille de monsieur Li, ogre du business chinois, protecteur des traditions et des secrets de son passé. Vincent est photographe et serveur dans un restaurant à ses heures, Line fait de brillantes études. Il cherche son père disparu, elle est en quête de liberté ; il étouffe entre sa mère et sa grand-mère, elle est sous la protection rapprochée d’un de ses cousins, Yan, une crapule qui parade en Porsche Cayenne.
Deux mondes si proches et si lointains, qui cohabitent mais ne se fréquentent pas. Quand la rencontre a lieu, elle est explosive. Line disparaît au bout du monde et Vincent, seul dans la ville, désespéré, traque Yan et doit déjouer les menaces qui s’amoncellent sur lui, sa famille et son amour.
Comment s’affranchir d’un passé qui ne passe pas? Quête des origines sur fond de courses poursuites vers la liberté, Belleville Shanghai Express nous entraîne tambour battant dans le sillage d’une jeunesse aux destins contrariés.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bernard, François, Paul et les autres Bernard, François, Paul et les autres
Jean-Emmanuel Ducoin

Anne Carrière

En 1985, Bernard Hinault remporte son cinquième et dernier Tour de France. Trente ans plus tard, aucun Français n’a réussi à regagner l’épreuve mythique de juillet. Comment prévoir une telle déveine dans le pays qui inventa la course la plus importante de toute l’histoire, celle qui façonna la légende des « Forçats de la route » ?
Il y a trente ans, Jean-Emmanuel Ducoin, qui n’est pas encore journaliste, suit la Grande Boucle en touriste, avec son grand-père, Paul, dans une Simca 1000. Durant trois semaines, le vieil homme et son petit-fils, mus l’un et l’autre par la passion pour leur idole Bernard Hinault, traversent la France de part en part et assistent, au gré de leurs rencontres, mais sans en prendre pleinement conscience, au basculement d’un monde.
Au milieu des années quatre-vingt, c’est la France de la gauche au pouvoir, celle de Mitterrand. Mais c’est aussi la fin des promesses de mai 1981, oubliées sur l’autel du réalisme économique. C’est la casse de la sidérurgie, la fermeture de Manufrance, le temps de la rigueur. C’est la fin des illusions. Les ouvriers se sentent trahis, tandis qu'avec l'arrivée de Bernard Tapie dans le cyclisme, les meilleurs coureurs deviennent des millionnaires.
L’année 1985 scelle la disparition d’un âge d’or. Celui du cyclisme. Celui d’une certaine idée de la France.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bible of Freaks Bible of Freaks
Alain Frétet

Delpierre Editions

On a tous besoin d'une bible. Une bible personnelle, où les héros, les belles et les bêtes jouent à la vie comme à la mort sans y croire vraiment.

Un monde parallèle, une sorte de Twilight Zone où l'on croise des drôles de freaks en liberté. Des personnages dont les visages nous sont presque toujours familiers.

Le plus souvent mis en scène, épinglés comme sur ces vieilles photographies de films qu'on pouvait voir, naguère, dans le hall des cinémas de quartier où nous aimions tant traîner.

D'autres fois seuls, face à leur propre légende.

De Elvis à Jim Morrison, en passant par Betty Page et Madonna, venez donc découvrir et redécouvrir ces freaks !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bienvenue au Moyen Âge Bienvenue au Moyen Âge
Michel Zink

Des Equateurs

« Pour nous, la nature est d’abord un spectacle. Pour le Moyen Âge, un contact : la nature est ce qu’on touche, ce qu’on sent, ce qu’on entend, ce qui borne le regard et baigne le corps entier. Rien d’étonnant si les chansons d’amour du Moyen Âge commencent par dire les sensations de la nature avant de passer aux émotions de l’amour. »

En quarante chapitres vivants et imagés, Michel Zink nous invite à plonger dans l’aventure du Moyen Âge. À travers l’imaginaire, le merveilleux, les romans, les chroniques, les chansons et les légendes, il nous propose un voyage du IXe siècle jusqu’à nos jours, des chevaliers de la Table ronde jusqu’à la série télévisée Kaamelott. Il nous est à la fois si familier et si lointain, ce Moyen Âge ! Qui était le roi Arthur ? Roland a-t-il vraiment sonné le cor à Roncevaux? Pourquoi les troubadours, poètes exigeants, ont-ils laissé leur nom aux guitaristes babas-cool? Le Graal ressemblait-il à celui d’Indiana Jones et des Monty Python ? Tomber amoureux comme Tristan et Iseut a-t-il un sens aujourd’hui ? Qui a mieux parlé de l’amour conjugal que les poètes du Moyen Age ?

Entrons de plain-pied dans la forêt de Brocéliande mais aussi dans le Roman de la Rose grâce à ce voyage plein de joie, d’humour et de légèreté proposé par un troubadour du XXIe siècle.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bonjour vieillesse Bonjour vieillesse
Véronique Dufief

Salvator

Il y a toujours eu de vieilles personnes dans ma vie, comme dans les films de Miyazaki. J'ai toujours eu des amis de tous les âges, bien avant d'avoir fait, à 25 ans, l'expérience anachroniquement précoce de la vieillesse, de ses grâces et de ses servitudes. Nous vivons le plus souvent en avance ou en retard de nous-mêmes, sans toujours trop savoir quelle est notre horloge intérieure, ni comment elle fonctionne. C'est presque une expérience rare de trouver midi à sa porte. Généralement, le démon de midi nous pousse à demander sans cesse l'heure autour de nous, comme si les pendules des autres étaient réglées sur un temps objectif, capable d'apaiser notre inquiétude de vivre. C'est ainsi qu'à 50 ans, on se prend à regarder d'un étrange regard l'adolescence, et cette gloire dont elle se nimbe lorsque, au fil d'un insensible affaissement, commencent à s'étrécir nos paupières.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bonsoir, la rose Bonsoir, la rose
Zijian Chi

Editions Philippe Picquier

Il faut d'abord imaginer ce Grand Nord de la Chine aux si longs hivers, les fleurs de givre sur les vitres et l'explosion vitale des étés trop brefs. Puis Xiao'e, une jeune fille modeste, pas spécialement belle, dit-elle, pour qui la vie n'a jamais été tendre :« j'appartenais à une catégorie insidieusement repoussée et anéantie par d'invisibles forces mauvaises ». Et puis Léna aux yeux gris-bleu et au mode de vie raffiné, qui joue du piano et prie en hébreu, dont le visage exprime une solitude infinie. Elle qui avait une vie intérieure si riche, comment pouvait-elle ne pas avoir connu l'amour ? Xiao'e rencontre donc Léna, une vieille dame juive dont la famille s'est réfugiée à Harbin après la révolution d'Octobre. Tout semble les opposer, pourtant on découvrira qu'un terrible secret les lie. C'est un monde où les fantômes côtoient les supermarchés, où les blessures de l'enfance restent vivaces. A la fois désabusé et espiègle, tragique et gai. L'écriture de Chi Zijian est, elle, à la fois étincelante et d'une infinie délicatesse. Un auteur qui n'a pas fini de nous enchanter.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Bridget Jones’s Diary - édition bilingue Bridget Jones’s Diary - édition bilingue
Helen Fielding

Harrap's

[LIVRE BILINGUE]

Bon Dieu, pourquoi suis-je aussi moche? Dire que je me suis persuadée que je me gardais tout mon week-end pour travailler alors que j'étais simplement en faction devant le téléphone à attendre que Daniel m'appelle. Atroce! Pourquoi n'a-t-il pas appelé? Qu'est-ce qui cloche chez moi ?
Bridget a presque trente ans et n'est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche le prince charmant qui changera sa vie, son regard sur elle-même et sur le monde. Comment s'y prendre avec les hommes? Par où commencer? Avec humour décapant, Helen Fielding trace le portrait d'une génération de femmes socialement responsables, financièrement autonomes, affectivement... frustrées! Une comédie sentimentale, ironique et tendre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Brouillard sur le pavillon haut Brouillard sur le pavillon haut
Annick Le Scoezec Masson

Garamond

Hispaniste, auteur de deux romans (Mélancolie au Sud, 2004, et Esplanade Avenue, 2010), Annick Le Scoëzec Masson a d'abord publié Suite indienne (2001), poèmes où se mêlent évocations du Nord de l'Inde et scènes librement inspirées de miniatures mogholes. Dans Brouillard sur le Pavillon Haut, la référence à la poésie et à la peinture de la Chine classique alterne avec les instantanés d'un séjour à Shanghaï et à Pékin à l'aube du XXIe siècle.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
By Nightfall - édition bilingue By Nightfall - édition bilingue
Michael Cunningham

Harrap's

[LIVRE BILINGUE]

Au coeur d'un New York insomniaque, un roman éblouissant sur l'art, le désir, le couple, la mort. Le grand retour de Michaël Cunningham pour une oeuvre d'une douloureuse beauté.

Peter et Rebecca Harris ou le couple new-yorkais par excellence : lui est galériste, elle est éditrice, ils ont la quarantaine fringante, un superbe loft à Soho, une fille en route pour l'université, des amis brillants. En un mot, la quintessence de la réussite et du bonheur.
Jusqu'à l'arrivée de Mizzy, le frère de Rebecca, jeune beauté androgyne de vingt-trois ans au charme ambigu.
Fasciné, envieux de la liberté de Mizzy, troublé par ce prince gracieux et décadent qui lui rappelle tant son défunt frère, Peter va tout remettre en question, ses artistes, sa carrière, son mariage, le monde qu'il avait mis tant de soin à se construire...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Cavalcades romaines Cavalcades romaines
Murielle Levraud

Julliard

Ils viennent des quatre coins de l'Europe. Ils ont été jetés sur un marché d'esclaves perdu au fin fond de l'Empire romain. Ils sont cinq : deux jeunes Gauloises intrépides, un Grec dépressif, un Germain terrifiant et un timide savetier. Condamnés à vivre comme des chiens ou à mourir de privations, ils vont pourtant résister à un tremblement de terre, fuir l'Illyrie, traverser l'Adriatique et remonter la Via Appia à marche forcée pour atteindre enfin cette Rome mythique dont ils espèrent tous les bonheurs. Une odyssée hilarante où Murielle Levraud laisse éclater sa fantaisie et son humour rare.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ce cri qui nous décrit... Ce cri qui nous décrit...
Pascal Saint-Vanne

La Decouvrance

Pascal Saint-Vanne dit Vladimir est un écorché vif. Artiste autodidacte, il peint sans discontinuer depuis son plus jeune âge avec passion, d'instinct, sans souci de plaire. Une centaine de ses tableaux, sur une période d'une dizaine d'année, sont reproduits dans cet ouvrage et sont rythmés par ses écrits singuliers et désemparés qui ne laisseront aucun lecteur indifférent.

Un cri de soufrance, de morbidité, de sensiblité grinçante… soit vous vous détournez soit vous êtes captivé.
Tu veux crier Vladimir ? Et bien soit, exprime toi, vocifère, gueule, crache, vide toi de tout ce qui t'encombre, de toutes ces incompréhensions, de tes souffrances accumulées depuis le jour où ta vie a basculé.

Ce livre est préfacé par Luis Marcel, par ailleurs directeur et initiateur de cette collection. Vladimir est originaire de Verdun, Meuse, et y vit. Il n'a jamais eu d'autre passion que la peinture. Il peint d'instinct, le plus naturellement du monde.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ce qu'elle veut dire Ce qu'elle veut dire
Françoise Renaud

Chèvre-feuille étoilée

Françoise Renaud recueille ici ce qu’ELLE veut dire.
Elle, l’amie jamais nommée dans ce récit, représentée par ce pronom si « personnel » et universel à la fois. Elle, Humaine, ni plus, ni moins…
Se sentant accompagnée par l’écrivain dans l’épreuve qu’elle traverse, ELLE raconte, fouille son histoire pour comprendre.
Peu à peu elle pénètre la broussaille, progresse à cœur.
Toujours la présence insistante de la mort qui ramène dans le camp de la vie et rallume les lampes sur les berges du fleuve.
La seule parole qui tienne est en train de s’écrire.
La vérité est dans le livre… dans le livre…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ce qu'il reste d'Alice Ce qu'il reste d'Alice
T. R. Richmond

Calmann-Lévy

Alice Salmon, vingt-cinq ans et promise à un bel avenir, retourne dans sa ville universitaire pour y passer une soirée entre amies. Au petit matin, son corps est découvert sous un pont, balayé par la rivière. Est-ce un suicide, un accident ou un meurtre ? Les médias s’emparent de l’affaire, créant une véritable onde de choc.
Le professeur Jeremy Cooke, proche de la retraite, se lance alors dans un ultime projet de recherche : reconstituer la vie d’Alice, son ancienne élève, pour élucider sa fin si tragique. Il fouille dans toutes les traces qu’elle a laissées : Facebook, Twitter, Spotify, forums, blogs, journaux intimes, lettres. Pièce par pièce, Alice apparaît tel un puzzle mystérieux, parfois très sombre. Et bientôt, entre ses lignes, des vérités choquantes font surface…
Ce qu’il reste d’Alice est un thriller psychologique à la construction unique. Jamais nos nouveaux outils de communication ne seront apparus si menaçants. À une heure où la distinction entre vie réelle et vie digitale est de plus en plus floue, que reste-t-il vraiment de nous après la mort ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ces savants qui ont eu raison trop tôt Ces savants qui ont eu raison trop tôt
Laurent Lemire

Tallandier

De tout temps, dans le domaine des découvertes, avoir raison trop tôt ou mettre à bas les théories établies de son époque n’a suscité que railleries, condamnations, complots et ironie. De la Renaissance à nos jours, voici un catalogue de ceux qui eurent tort d’avoir raison trop tôt.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ceux de Billancourt Ceux de Billancourt
Laurence Bagot

Editions de l'Atelier

Ce livre fait entendre des voix rarement écoutées. Dix ouvrières et ouvriers de Renault-Billancourt se souviennent de l’île Seguin, le berceau de Renault, « la forteresse ouvrière ». Venus d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, de Côte d’Ivoire, d’Italie, de banlieue et d’ailleurs, ils racontent l’arrivée à Paris, l’embauche, la recherche d’un logement, les cadences, la fierté, la révolte, l’épuisement, l’action syndicale, les brimades, la solidarité, le coeur de leur métier. Leur travail.


L’usine de Billancourt a fermé ses portes en 1992. Des dizaines de milliers d’hommes et de femmes y ont passé une partie de leur vie. Qu’en reste-t-il ? Des ouvriers et employés se confient, à voix nue. Leur passé est étonnamment présent. Ils disent l’ineffaçable trace de cette vie d’usine et de bureau dans leur existence.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Chagall. Voyage dans la Bible. Études inédites et gouaches Chagall. Voyage dans la Bible. Études inédites et gouaches
Sylvie Forestier

Mardaga

Dans cet ouvrage, trois grandes spécialistes de l’art moderne et de Marc Chagall se penchent sur le travail d’illustration de la Bible réalisé par l’artiste en 1930 et 1931, à la demande de l’éditeur Ambroise Vollard.
La critique connaissait déjà les quarante gouaches préparatoires aux gravures de la Bible. Mais la découverte récente des vingt-deux études inédites rassemblées dans ce livre bouleverse la compréhension de cette oeuvre.

Par un jeu subtil de couleurs et de formes, Chagall ne se limite pas à illustrer la narration biblique : il construit sa propre interprétation du texte, révélant sa vocation prophétique.

Les vingt-deux études inédites forment un ensemble où se mêlent l’aquarelle, la gouache, le pastel, l’encre et le crayon. Plus spontanées encore que ses gouaches, elles semblent refléter l’inquiétude et les menaces sourdes d’un temps tragique.

Les auteurs nous racontent l’oeuvre de Chagall, son imprégnation de la philosophie russe du XXe siècle, ses références à l’art grec, aux icônes russes et à la peinture occidentale.

Une nouvelle lecture de l'oeuvre de Chagall.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Changer la vie Changer la vie
Antoine Audouard

Gallimard

1981. Les murs de Paris se couvrent des affiches du candidat Mitterrand, avec le slogan socialiste "changer la vie". André et son ami François ont une vingtaine d'années. Par tempérament, fidélité ou rébellion, ils participent à la grande fête du 10 mai.

L'occasion leur étant donnée de passer l'été à New York, les deux amis s'y précipitent, persuadés de croiser Bob Dylan dans le Village ou de rencontrer Lou Reed au Max's Kansas City. Tandis que François s'éclipse dans les recoins de la scène gay new-yorkaise, André, guidé par la jolie Giulia et par son employeur, Logan, gauchiste devenu patron d'une maison d'édition marginale, découvre le rythme frénétique de la "ville qui ne dort jamais"...

Roman d'apprentissage, roman des illusions, des déceptions, Changer la vie est porté par une allégresse d'écriture nourrie par sa bande-son : un medley de titres rock impeccablement enchaînés, qui communique au lecteur son énergie et son goût de vivre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Chaque pas que fait le soleil Chaque pas que fait le soleil
Maïssa Bey

Chèvre-feuille étoilée

Huis clos entre deux personnages. Elle est otage. Il est gardien. Elle lui demande du papier pour écrire. Entre eux va s'établir un dialogue. Au centre de ce dialogue, l'humain, simplement. Au-delà du mal. On retrouve ici la force de l'écriture. Celle qui repousse les limites de l'enfermement des hommes dans leurs convictions.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Châtiments Châtiments
Val McDermid

Editions 84

Parmi tous les criminels que le professeur Tony Hill a mis derrière les barreaux, il en est un qui a particulièrement influencé sa vie et sa carrière. Un tueur en série plus diabolique que tous les autres. Un tueur en série qui a le don de lui glacer les sangs : Jacko Vance.
Et aujourd'hui Jacko est de retour. Encore plus retors qu'avant, il veut prendre sa revanche sur Tony -et sur l'inspectrice Carol Jordan- pour les années qu'il lui a fait passer en prison.
Tony ne sait ni où ni quand le tueur va frapper. Touts ce qu'il sait, c'est que sa peur ne connaîtra plus de limites et que Jacko va user de tous les moyens pour détruire sa vie.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Chien de printemps: 1 CD MP3 Chien de printemps: 1 CD MP3
Patrick Modiano

Audiolib

[LIVRE AUDIO]

« Il faut croire que parfois notre mémoire connaît un processus analogue à celui des photos Polaroïd. Pendant près de trente ans, je n’ai guère pensé à Jansen. Nos rencontres avaient eu lieu dans un laps de temps très court. Il a quitté la France au mois de juin 1964, et j’écris ces lignes en avril 1992. Je n’ai jamais eu de nouvelles de lui et j’ignore s’il est mort ou vivant. Son souvenir est resté en hibernation et voilà qu’il resurgit au début de ce printemps 1992. Est-ce parce que j’ai retrouvé la photo de mon amie et moi, au dos de laquelle un tampon aux lettres bleues indique : “Photo Jansen. Reproduction interditeˮ ? Ou bien pour la simple raison que les printemps se ressemblent ? (...)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Chroniques en Thalys Chroniques en Thalys
Alex Vizorek

KERO

Alex Vizorek mène une double-double vie : il anime des chroniques hilarantes le jour et se produit sur scène la nuit, le tout entre Bruxelles et Paris. Sa belgitude lui permet de porter un regard décalé sur l'actualité et d'épingler avec beaucoup de tendresse les travers des habitants des deux pays. Ce livre rassemble le meilleur de ses chroniques dans lesquelles il se frotte à des personnalités culturelles, politiques ou scientifiques. On le verra ainsi s'essayer à l'analyse littéraire de l'œuvre de Clara Morgane, le fameux Calendrier 2014, tenter un rapprochement entre deux grands philosophes néerlandais, Spinoza et Dave, donner quelques conseils marketing à Alain Finkielkraut ou encore comparer les qualités respectives de la tour Eiffel et du Manneken-Pis. Le tout est illustré par Pierre Kroll et Nicolas Vadot, deux des plus célèbres caricaturistes du plat pays.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Coal Creek Coal Creek
Alex Miller

Libretto

Robert Blewitt, alias Bobby Blue, a vingt ans lorsqu’il rejoint Daniel Collins au sein de la police de Mount Hay, dans l’état du Queensland, Australie. Il fait alors la connaissance d’Esme, l’épouse de Daniel, et de leurs deux filles, Irie et Miriam.

Bobby Blue semble emprunter une voie bien éloignée de celle de son enfance libre et orageuse passée dans le bush avec son ami de toujours, Ben Tobin, jeune chien fou à la réputation de mauvais garçon.

Condamné par son passé, Ben Tobin devient bientôt la cible de Daniel Collins, esprit étroit et sous influence, peu enclin à ergoter sur la nature du coupable.

Bobby Blue se retrouve alors pris au piège entre la loyauté qu’il doit à son supérieur, l’inébranlable amitié qui le lie à Ben Tobin… et l’ardente complicité qu’il entretient avec Irie, adolescente aventureuse qui n’aspire qu’à embrasser les chemins de la tragédie…

Un pas de plus dans le bush… Un pas de plus vers Coal Creek et leur destinée à tous s’en trouvera bouleversée.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Codex 632 - Le secret de Christophe Colomb Codex 632 - Le secret de Christophe Colomb
José Rodrigues dos Santos

HC Editions

La vie de Tomás Noronha bascule lorsqu'on lui demande de déchiffrer les notes d'un professeur d'histoire portugais, retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel alors qu'il travaillait sur la découverte des Amériques. Au fil de ses investigations, Tomás va découvrir un code qui pourrait bien changer notre vision de l'Histoire. De Lisbonne à Rio, New York ou Jérusalem, le jeune cryptologue se trouve plongé dans l'histoire fascinante des Grandes Découvertes et se heurte à l'une des énigmes que les historiens n'ont toujours pas réussi à résoudre : l'identité de Christophe Colomb et, par delà son identité, la véritable histoire de la découverte des Amériques. Pourquoi le nom de " Colomb " n'a-t-il jamais été trouvé dans les témoignages de l'époque ? Pourquoi un jeune génois d'origine modeste ne parlait-il ni italien, ni génois, mais un espagnol approximatif truffé de mots portugais ? Pourquoi cet homme a-t-il embarqué sur la Santa- Maria quelques heures avant l'avis d'expulsion des Juifs du Portugal ? Tomás se rend vite compte qu'un mystère en appelle un autre. Comment un jeune tisserand génois a-t-il pu épouser une femme de la noblesse portugaise ? Que dire de la signature cabalistique de Christophe Colomb ? Et l'Amérique n'était-elle pas déjà bien connue avant 1492 ? Comme un leurre utilisé par les Portugais pour éconduire les Espagnols... Christophe Colomb n'était-il pas un agent double oeuvrant entre les deux plus grandes puissances de l'époque qui voulaient se partager le monde et enfouir la vérité ? Autant de questions posées par l'Histoire auxquelles les spécialistes n'ont jamais pu répondre... Jusqu'à aujourd'hui.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Colocs (et plus) Colocs (et plus)
Emily Blaine

Editions Harlequin

Le nouveau roman d'Emily Blaine : un événement à ne manquer sous aucun prétexte !Parfois, les hommes font vraiment des choses stupides. Comme noter le prénom de leur conquête d'un soir au creux de leur main pour ne pas l'oublier au réveil, par exemple. Ou bien promettre de ne jamais toucher à la s?ur de leur meilleur ami.Connor n'échappe pas à la règle. Connor, c'est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j'aie jamais rencontré. Et accessoirement l'heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l'air j'ai passé un délicieux moment lors d'une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable? suivie d'une douche froide quand il a compris qui j'étais et qui j'allais devenir ? sa colocataire. Là, il a vraiment eu l'air paniqué. Je me demande bien pourquoi : a-t-il peur que je révèle notre petit secret à mon frère ? À moins qu'il ne redoute que nous ne succombions une fois de plus à la tentation?A propos de l'auteur :Emily Blaine est française (oui, ce n'est pas évident !), moitié bretonne, moitié parisienne (encore moins évident !), et la rumeur veut qu'elle ait vingt-huit ans pour toujours.Derrière son ordinateur, elle écrit des histoires, encore des histoires, toujours des histoires. Celles qui font rêver, celles qui font rougir, celles qui vous emmènent loin de votre quotidien. Après le succès de Dear You et de Pourquoi choisir ?, elle livre avec Colocs (et plus) une nouvelle romance sexy et terriblement addictive.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Combattants juifs dans les armées de libération Combattants juifs dans les armées de libération
Georges Brandstatter

Editions Ouest-France

Un recueil de témoignages de soldats juifs engagés dans les armées alliées durant la Seconde Guerre mondiale. De toutes tendances politiques ou philosophiques, ces hommes et ces femmes expliquent les raisons de leur combat.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comme une ombre dans la ville Comme une ombre dans la ville
Nicolas Zeimet

Editions du Toucan

A San Francisco, le Tueur des collines assassine des femmes blanches d'environ 35 ans et les marque d'une entaille au poignet. Jérôme Dubois, auteur français de bandes dessinées vivant en Californie, se lance à la poursuite du serial killer pour pimenter sa vie. Mais, rapidement, il devient la cible du tueur.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comment ça va l'école ? : Etre parent d'élève pendant vingt ans, cela forge un point de vue Comment ça va l'école ? : Etre parent d'élève pendant vingt ans, cela forge un point de vue
Francine Raymond

Don Quichotte éditions

Personne ne m'avait prévenue que ce serait si dur. Ces vingt années passées dans la peau d'une parent d'élèves, à pratiquer l'un des métiers les plus difficiles du moment, m'ont épuisée. En juin dernier, la cadette de mes deux filles a décroché le Saint Graal: le baccalauréat. Je goûte ma liberté. L'école est finie.
Parent d'élèves est un métier risqué. On peut y perdre sa bonne humeur, et sa santé. À l'extérieur des murs de la classe, il faut panser les plaies de nos enfants trop souvent cabossés par l'école sans bien comprendre d où vient le mal. Là où on aimerait entendre les mots d'enthousiasme, de valorisation et d'empathie, on parle de sélection, de stress, d'humiliation ou d'ennui.
Je veux raconter cette conversation entretenue avec les enfants et les parents d élèves à l'heure de la sortie, ces mots échangés avec des enseignants croisés dans les salles vides, ces rencontres avec de jeunes professeurs impuissants à détourner leurs élèves des quartiers défavorisés d un chemin tout tracé...
J'ai voulu éclairer par le menu les différentes facettes de cette école enivrée de compétition, enfermée dans des débats stériles, machine à exclure et à creuser les inégalités sociales. Partir à la rencontre de pédagogues enthousiastes ou de pionniers entreprenants qui redonnent le goût d apprendre à nos enfants.
Notre école est forcément finie, celle de demain en marche...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comment rater ses vacances Comment rater ses vacances
Collectif

Editions du Chêne

Le guide absolu pour aborder la période estivale avec dérision
Ce recueil inédit regroupe plus de 150 dessins raillant les chassés-croisés, les plages bondées, les joies du camping, la folie du bronzage ou encore le mauvais temps qui vient tout gâcher. Avec l humour qui les caractérise, les dessinateurs Tignous et Gros prennent un malin plaisir à montrer que les vacances ne sont pas toujours de tout repos !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comment sortir de l'emprise Comment sortir de l'emprise "djihadiste" ?
Dounia Bouzar

Editions de l'Atelier

Le mouvement « djihadiste » a changé de visage et attire de plus en plus de jeunes en France. Ce ne sont plus seulement des adolescents des milieux défavorisés et sans repères familiaux, mais aussi des fils et des filles d’enseignants athées ou d’artisans bouddhistes exilés du Cambodge, des enfants de la campagne, des banlieues ou du XVIe arrondissement… Daesh et Al-Nosra, les deux principaux groupes terroristes, ont affiné leurs techniques d’embrigadement pour réussir à convaincre ces jeunes qu’ils vont accomplir leur mission en rejoignant leurs rangs.

Une fois cette emprise idéologique établie, est-il possible d’en sortir ? Quand le jeune embrigadé a tiré un trait sur sa famille pour se tourner vers une communauté de substitution, quand il a remplacé la raison par le mimétisme et la répétition, quand c’est le groupe qui pense à sa place, quand il ne ressent plus rien pour personne, quand il veut tuer et mourir, comment le remobiliser en tant qu’individu ? Comment faire pour qu’il redevienne un être humain qui pense et qui aime ? Il est urgent de répondre à ces questions pour pouvoir enrayer le processus d’embrigadement. C’est le pari de cet ouvrage.

Dounia Bouzar veut partager la méthode de « désembrigadement » conçue et expérimentée par le CPDSI, en s’appuyant sur l’accompagnement de quatre cents familles dont les enfants ont été entraînés dans cette spirale morbide, pour construire une chaîne humaine qui soit plus forte que la chaîne de la mort des terroristes. Et convaincre chacun d’entre nous qu’il est possible d’en finir avec l’emprise « djihadiste ».
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comment Thomas Leclerc 10 ans 3 mois et 4 jours est devenu Tom l'Eclair et a sauvé le monde... Comment Thomas Leclerc 10 ans 3 mois et 4 jours est devenu Tom l'Eclair et a sauvé le monde...
Paul Vacca

Belfond

Tom Leclerc, en cette année 1968, vient de s'installer avec ses parents Pauline et Serge à Montigny, proche banlieue parisienne. Tom est un garçon qui ne montre pas ses émotions, solitaire, capable de résoudre des problèmes ardus en peu de temps, ce qui ne facilite pas les rapprochements entre collégiens. Tom souffre d'une forme d'autisme, et néanmoins est plutôt bien inséré dans la société, grâce à Pauline qui règle sa vie au millimètre et qui fait tout pour l'aider à grandir. Tom est fan de comic books, ces BD qui n'ont pas encore déferlé sur l'Europe ; à leur lecture, il sait qu'il est devenu un super héros et que ses pouvoirs l'aideront à sortir de sa solitude.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Comment trouver la femme idéale Comment trouver la femme idéale
Graeme Simsion

Pocket

Don Tillman a un gros problème. Ce n'est pas son incapacité à vivre en société. Ni ses idées arrêtées sur à peu près tout (à commencer par le homard au dîner, le mardi). Non, le vrai souci de Don, brillant professeur de génétique, c'est le " Problème Épouse ". Sur 100 individus de sexe féminin, 100 ne répondent absolument pas à la liste de critères scrupuleusement établie par lui – et Rosie, étudiante le jour, serveuse la nuit, encore moins que les autres... Et c'est bien là que le théorème se complique... " De quiproquos en éclats de rire, on en pince pour Le Théorème du homard. " Madame Figaro " Original, charmant, fascinant. " The Times " Absurde à souhait. " Vanity Fair
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Conduire le changement en bibliothèque Conduire le changement en bibliothèque
Christophe Pérales

Presses de l'ENSSIB, École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques

Comment conduire le changement de manière efficace dans le contexte très particulier introduit par les révolutions du numérique et des réseaux dans les bibliothèques ? Comment assurer le bon fonctionnement d’un équipement lorsque le rythme des changements à conduire s’accélère ? Ce volume apporte des éléments de réponses pratiques, tirées de réalisations concrètes et propose une réflexion plus générale sur les modalités du management en bibliothèque, centrée sur la notion émergente, dans les institutions publiques, d’organisation apprenante.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Consentir à mourir: Médecin et patients, instants de vérité en fin de vie Consentir à mourir: Médecin et patients, instants de vérité en fin de vie
Dr Alix de Bonnières

Editions du Toucan

A l’heure où les questions relatives à la fin de vie alimentent les débats, voici le témoignage d’un médecin confronté chaque jour à la mort au sein d’une unité de soins palliatifs. Rencontres et échanges avec les malades, questionnements des familles, Alix de Bonnières nous confie ces instants précieux, ces derniers moments qui peuvent éclairer chacun de nous et nourrir notre réflexion.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Coupable vous êtes Coupable vous êtes
Lorenzo Lunar

Asphalte

Santa Clara, ville de province cubaine. Le cadavre d’un caïd est découvert non loin de la gare routière. L’arme du crime étant un marteau de cordonnier, le commissaire de quartier Leo Martín soupçonne tout de suite son ennemi juré, Chago Le Boeuf, dont c’est la profession. Sauf que celui-ci vient de lui-même au poste pour déclarer le vol de l’outil… puis il annonce qu’il souhaite collaborer avec la police sur cette affaire. Sa piste : les prostituées.
Aux côtés d’un Leo Martín toujours en proie à ses démons, le lecteur découvre la vie des jineteras, jeunes femmes vendant leurs charmes aux hauts fonctionnaires cubains comme aux touristes, à travers une galerie de personnages féminins aux caractères bien trempés. L’une d’elle pourrait bien être impliquée dans le meurtre…

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
D'un mauvais oeil D'un mauvais oeil
Jessica Treadway

Préludes

Au milieu de la nuit, Hanna Schutt et son mari Joe sont attaqués sauvagement dans leur lit. Joe ne survit pas aux coups ; quant à Hanna, elle est défigurée et ne conservera aucun souvenir de cet épisode tragique. Tous les soupçons se portent sur le seul intrus présent dans la maison ce soir-là : Rud, le petit ami de Dawn, la cadette, qui dormait avec elle. Une liberté permise par les Schutt, si heureux de voir leur fille, martyrisée depuis toujours à cause d’un strabisme, enfin amoureuse. Trois ans plus tard, Rud, emprisonné, fait appel. Un nouveau procès va s’ouvrir. Alors que Hanna tente désespérément de se rappeler les événements du drame, Dawn revient vivre chez sa mère. Un huis clos mère-fille des plus intenses, une plongée troublante au coeur d’une terrible vengeance familiale, pour un suspense psychologique remarquable.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dans l'oeil du faucon Dans l'oeil du faucon
Kathleen Jamie

Hoëbeke

Telle est la force de la littérature à sa plus haute intensité – et du voyage, parfois : nous réapprendre à regarder ce que nous ne voyons plus, à force d’habitudes, devenus sans nous en apercevoir indifférents, aveugles. Presque rien, ici, mais un rien où par magie il nous semble qu’affleure le monde entier. Presque rien, les Orcades une nuit de solstice d’hiver, un couple de faucons pèlerins occupés à nidifier, une navigation à la voile entre les îles du Nord, une rencontre avec des dauphins, un crâne de fou de Bassan sur une
plage : l’univers de Kathleen Jamie dans le nord de l’Écosse – et puis le frisson du vent, le goût du sel sur la peau, cette ivresse légère quand vous sentez que le monde vient, passe à travers vous, parce que vous ne faites plus obstacle.
Et pour rendre cela, une acuité extrême du regard, une densité lumineuse de la phrase, précise, toujours légère et pourtant chargée, dirait-on, d’une infinité de pensées qui nous donne le sentiment d’ouvrir les yeux pour la première fois.
On pourrait penser à John Muir, à H. D. Thoreau, mais on préfère se laisser entraîner, tout à la beauté de ses mots, tout à la pertinence de ses propos, tout à la vision qu’elle nous donne de ce monde, si proche mais qui pourtant nous avait échappé… Un bijou.

Kathleen Jamie est écossaise. Elle vit avec son mari et ses enfants dans le nord-ouest de l’Écosse, dans le comté de Fife. Elle a reçu de nombreux prix littéraires pour sa poésie et a été acclamée par les plus grands pour ses récits de voyage. Mais c’est avec Dans l’œil du faucon qu’elle signe son chef-d’œuvre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Danse avec ton cheval d'ombre : Comment le sens équin nous aide à trouver équilibre, force et sagesse Danse avec ton cheval d'ombre : Comment le sens équin nous aide à trouver équilibre, force et sagesse
Chris Irwin

Au Diable Vauvert

A travers une approche sensorielle et corporelle du comportement des chevaux, le dresseur élabore un guide pour les cavaliers, qui est également un ouvrage de développement personnel. Il explique comment son programme peut développer l'écoute des autres et la conscience de soi.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dark Horse Dark Horse
Johnson Craig

Points

L'affaire paraissait pourtant simple. Wade Barsad, un homme au passé trouble, a enfermé les chevaux de sa femme Mary dans une grange avant d'y mettre le feu. En retour, celle-ci lui a tiré six balles dans la tête durant son sommeil. Telle est du moins la version officielle. Mais le shérif Walt Longmire ne croit pas à la confession de Mary. Persuadé de son innocence, Walt décide de se rendre sur les lieux du crime. Il débarque incognito à Absalom, la petite ville du comté voisin – où il n'a pas juridiction– et se heurte très vite à l'hostilité de la plupart des habitants. Mais Walt n'est pas là pour se faire des amis, et il ne tardera pas à découvrir qu'une grande partie de la population avait de bonnes raisons de vouloir la mort de Wade.


Dark Horse est un polar tendu comme une corde. Craig Johnson entraîne son shérif dans une chevauchée palpitante à travers les paysages rudes et désolés du Wyoming sans jamais se départir de son humanité et de son humour habituel.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
De l'art comme résistance à l'implication politique De l'art comme résistance à l'implication politique
Maxence Caron

Seguier Editions

Obsédée par l'opinion de chacun, l'époque veut absorber l'art dans ses débats. Mais le principe de l'art résiste aux préoccupations de la cité. Se tenant dans ce que Rimbaud nomme « le dégagement rêvé », l'art est le lieu d'une absence totale d implication civile. Ce livre est un traité De l'art ; conçu comme une odyssée, il progresse en sept étapes. La première, à travers l'analyse des slogans partisans, établit la vacuité d'une psychose volontaire : la relation au politique. En rupture avec cette maladie, les étapes suivantes sont les cinq degrés de progressive élévation dans la relation que l'artiste entretient avec l'art. Les figures symboliques de Ph. Muray (dont on lit pour la première fois le Journal intime), de Wagner, de Rousseau, de G. Gould et de saint Augustin permettent à cette odyssée hors de l'implication civile de déployer la richesse de son sens. L'étape finale est l'expression directe du Poéme qui se tient au coeur de l'art : un chant de solitude. Ici, on ne parle pas extérieurement de l'art, on le fait. Et l'oeuvre vient couronner la pensée de l'oeuvre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
De la fragilité de la démocratie : Une lecture de Tocqueville De la fragilité de la démocratie : Une lecture de Tocqueville
Amine Boukerche

Apogée

En faisant de l'avènement de la recherche de l'égalité des conditions, c'est-à-dire de la démocratie, une loi historique universelle qui travaille les sociétés, les transforme et détermine, en même temps, les individus qui la composent, Tocqueville nous révèle le sens même de l'histoire. Il nous invite à mieux comprendre la démocratie, à prendre conscience de sa fragilité et des risques de dérives.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
De pareils tigres De pareils tigres
Jean-Marie Dallet

Libretto

Le 15 décembre 1891, le navire Niuroahiti disparaît en Polynésie. Quelques mois plus tard, à plusieurs milliers de kilomètres de son port de départ, il accoste sous un faux nom dans une île du Pacifique où il est arraisonné par les autorités locales. Seuls membres de l’équipage d’origine : deux frères, Joseph et Alexandre Rorique, et le maître-queux du bâtiment. Sur accusation de ce dernier, les Rorique sont arrêtés. Soupçonnés de meurtres et d’actes de piraterie, ils ne cesseront, lors de leur procès retentissant, de clamer leur innocence.
Dans ce roman polyphonique, Jean-Marie Dallet revient sur une célèbre affaire qui a défrayé la chronique à la fin du dix-neuvième siècle et inspiré à Jules Verne la trame de son roman Les Frères Kip. Des lagons de Tahiti au bagne de Cayenne, en compagnie de Paul Gauguin et de Joseph Conrad, l’auteur mêle fiction et réalité pour raconter le mystère qui continue d’entourer le destin des frères Rorique.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
De Vous à Moi De Vous à Moi
Christelle Angano

la Rémanence

C'est l'histoire d'une famille.

Un peu amochée, un peu cabossée.

Des enfants qui rient ; un enfant qui meurt.

Une jeune fille « différente », mon enfant baroque.

Cette famille, cette vie, c'est la mienne. C'est aussi celle de nombreux parents.

Parler de mes enfants, c'est parler de tous les enfants de la nuit, de tous les enfants baroques. Pour qu'on les connaisse, pour qu'on nous connaisse.

Soyez les bienvenus dans notre univers.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Deathless Days: L'enfer sur terre, pour de vrai Deathless Days: L'enfer sur terre, pour de vrai
Lucas Legendre

La Bourdonnaye

D., alias Azraël, est l’archange de la mort. Son job, c’est de séparer l’âme du corps des humains pour leur permettre de rejoindre l’au-delà, au moyen de sa faux. Jusqu’au jour où un mystérieux voleur la lui pique, alors qu’il est encore certainement trop occupé à cuver pour faire attention à ses affaires.

Gros problème : sans la Faux, les hommes ne peuvent plus mourir. Et, faute de mieux, des hordes de Deathless, des Sans-Mort, âmes errantes enchaînées à leur corps, sont acheminées jusqu’en enfer. D. est super mal et passe un mauvais quart d’heure au conseil des archanges. Car sans être totalement rabat-joie, Dieu n’est pas non plus le roi de la déconne, à qui on peut expliquer tout de go un truc pareil. De toute façon pas la peine de lui expliquer, il sait déjà tout, non ?

Il sait, par exemple, que dans sept jours les Deathless seront trop nombreux pour être tous contenus sous terre et que, si les négociations entre anges et démons tournent court, le paradis déclarera la guerre à l’enfer. Sept jours durant lesquels D., condamné à mort en cas d’échec, tentera par tous les moyens de retrouver celui qui a volé sa faux et de comprendre la raison d’un tel acte. Sept jours avant qu’il ne soit trop tard, avant que l’équilibre du monde ne vole en éclats et que l’humanité entière ne passe aux mains de Satan. On dit qu’il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints, mais là, pas sûr...

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Délivrance Délivrance
James Dickey

Gallmeister

Avant que la rivière reliant la petite ville d'Oree à celle d'Aintry ne disparaisse sous un immense lac artificiel, quatre trentenaires décident de s'offrir une virée en canoë pour tromper l'ennui de leur vie citadine. Gagnés par l’enthousiasme du charismatique Lewis et bien que peu expérimentés, Bobby, Ed et Drew se laissent emporter au gré du courant et des rapides, au cœur des paysages somptueux de Géorgie. Mais la nature sauvage est un cadre où la bestialité des hommes se réveille. Une mauvaise rencontre et l'expédition se transforme en cauchemar : les quatre amis comprennent vite qu'ils ont pénétré dans un monde où les lois n’ont pas cours. Dès lors, une seule règle demeure : survivre.

Best-seller de renommée internationale, prix Médicis étranger adapté au cinéma par John Boorman, Délivrance est de ces découvertes littéraires brutales et inoubliables. À bord du canoë, happé par la voix d'Ed, le lecteur poursuit cette aventure dont nul ne sortira indemne.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Demain à Santa Cecilia Demain à Santa Cecilia
Maria Dueñas

Points

Après le succès de L'Espionne de Tanger, le nouveau grand roman de María Dueñas.
Un mauvais tour du destin. Une fuite. Une seconde chance.

À quarante-cinq ans, Blanca Perea s'est construit une existence qu'elle croit solide : un mariage qui dure depuis vingt-cinq ans, deux grands fils bien dans leur peau et une carrière universitaire honorable. Mais son mari la quitte. Dévastée, elle n'a plus qu'une idée : fuir l'Espagne et ses souvenirs. Elle accepte un emploi temporaire à Santa Cecilia, une université californienne. Elle y est chargée du classement des archives d'Andrés Fontana, professeur réputé, mort depuis trente ans.
Peu à peu, Blanca découvre qu'Andrés Fontana se passionnait pour les missions construites par les Jésuites en Californie. Et notamment pour la dernière de ces missions, dont la trace semble être perdue. Quand elle fait part de ses trouvailles à son entourage, elle provoque une curieuse agitation. Pourquoi le président de l'université s'inquiète-t-il soudain de ces vieux papiers oubliés ? Que cherche le séduisant Daniel Carter, universitaire de renom, en lui proposant son aide ? Et quelles relations entretient-il avec l'énigmatique fondation qui finance les archives ?
Malgré elle, Blanca se trouve plongée dans les secrets d'un très lointain passé. Des secrets qui, livrés au grand jour, vont l'entraîner vers une renaissance qu'elle n'aurait pas crue possible.

Un portrait de femme subtil et émouvant, une intrigue menée avec maestria : après L'Espionne de Tanger, le deuxième roman tant attendu du nouvel auteur phénomène espagnol.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Demain l'énergie : Paroles de chercheurs Demain l'énergie : Paroles de chercheurs
Béatrice Méténier

Presses Universitaires de Grenoble

Aujourd’hui, plus personne ne met en doute le réchauffement climatique et ses conséquences sur l’équilibre de la planète. Chaque année, les questions liées au climat se font plus pressantes, et le débat sur la transition énergétique a débouché sur des objectifs chiffrés et des engagements nationaux.


Les scientifiques sont au coeur de ces problématiques. Dans le domaine de l’énergie, les chercheurs de la communauté de recherche Arc Énergies sont à la pointe. Impliqués dans leurs laboratoires, leurs enseignements, leurs échanges avec le monde industriel, ils ont souhaité partager leurs réflexions et faire connaître leurs travaux au grand public, afin d’augmenter la capacité de chacun à se forger sa propre opinion.


À travers cet ouvrage très accessible, fourmillant de repères pédagogiques et d’exemples concrets, ils nous livrent leur témoignage sur les enjeux et les résultats des recherches sur l’énergie. Des ressources fossiles aux pistes nouvelles, de la pile à combustible au bâtiment à énergie positive, du photovoltaïque au véhicule à hydrogène, du captage du CO2 aux biocarburants, on y voit comment la science est à l’oeuvre dans la résolution des questions concrètes qui intéressent nos concitoyens.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Demande, et tu recevras Demande, et tu recevras
Sam Lipsyte

Monsieur Toussaint Louverture

Dans un pays qui favorise outrageusement les hommes blancs, la mère de Milo Burke se demande pourquoi celui-ci n'arrive pas à faire ton trou. Milo, petite quarantaine, petite bedaine, marié et papa gâteau, dont les ambitions de peintre se sont dissoutes dans les compromissions, vient de se faire virer de son boulot de collecteur de fonds pour une université de seconde zone. Il se retrouve dans la délicate situation de quémander l'aide d'un vieil ami de fac fortuné s'il veut retrouver son travail et une vie presque normale.
Portrait satirique du raté tel que le fabrique notre époque, Demande et tu recevras tire à feu nourri sur la fin d'un idéal. Ce roman désespéré, d'une invention verbale à donner le tournis, a de Céline la noirceur et de Hunter Thompson, une bile au goût de miel.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Démocratie et société de la connaissance Démocratie et société de la connaissance
Daniel Innerarity

Presses Universitaires de Grenoble

La connaissance est plus qu’un moyen d’appréhender le réel. Elle est ce qui nous permet de configurer l’espace démocratique et de vivre ensemble. Nos problèmes collectifs les plus importants – comment sortir de la crise économique, par exemple – semblent en effet tenir autant, peut-être même davantage, à l’insuffisance de notre savoir qu’à un manque de volonté politique.
Ce livre développe la thèse selon laquelle la connaissance, dans les multiples dimensions qui sont les siennes aujourd’hui (la compréhension des transformations sociales, les politiques de la science et de l’innovation, l’expertise auprès des responsables politiques, l’évaluation des politiques publiques, etc.) est une sphère où ce qui est en jeu est non seulement la prospérité économique mais, plus fondamentalement encore, la qualité de notre vie démocratique.
Abordant les différents aspects de la connaissance contemporaine, l’ouvrage démontre comment la question de la connaissance est devenue centrale dans la démocratie, depuis son mode de production et de diffusion jusqu’à son utilisation dans l’exercice du pouvoir.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dernière fenêtre sur l'aurore Dernière fenêtre sur l'aurore
Coulon David

Actusf

Il y a cet immense bunker isolé où quatre hommes retenus captifs sont systématiquement avilis et torturés. Il y a la belle Aurore Boischel, dix-huit ans, jeune fille de bonne famille, qui gît sur son lit, morte. Assassinée. Il y a ce détective privé embauché par un inconnu pour filer? un policier. Et il y a Bernard Longbey, le flic revenu de tout, qui sait que la petite bourgade de Bois-Joli est devenue une toile de mort et de folie où l?araignée attend sa proie?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Des vies parallèles Des vies parallèles
Lucy Caldwell

Plon

À bientôt quarante ans, Lara veille sa mère mourante et se décide enfin à affronter le passé pour trouver les réponses qui lui ont manqué quand elle était enfant.
Lara avait douze ans, et son frère Alfie huit, à la mort de leur père dans un accident d'hélicoptère. Chirurgien de renom, il travaillait à Belfast et ne revenait à Londres que deux fois par mois pour travailler dans sa clinique où il avait rencontré leur mère.
Lors de leurs seules vacances en famille, Lara a découvert le terrible secret de ses parents : la vraie vie de son père était ailleurs, à Belfast, avec son épouse légitime et les enfants qui portaient son nom...
Aussi douloureux que soient ses souvenirs, Lara trouve un apaisement dans l'exploration de son histoire personnelle. Elle s'approprie le passé de sa mère, allant jusqu'à le réécrire, réussissant ainsi pour la première fois à comprendre ce qu'elle a pu vivre et les raisons qui l'ont poussée à être " l'autre femme ".
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dessiner et photographier les fleurs - Le guide pratique du parfait botaniste Dessiner et photographier les fleurs - Le guide pratique du parfait botaniste
Aline Raynal-Roques

BELIN LITTERATURE ET REVUES

Vous aimez la nature, les jardins ? Vous souhaiteriez dessiner des fleurs, mais vous n'avez pas encore osé vous lancer ? Vous vous interrogez sur la meilleure manière de photographier une plante entière ou certains détails qui vous intéressent ? Lisez don
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Destination système solaire Destination système solaire
Collectif

Marabout

Ce livre richement illustré propose un véritable voyage à travers notre système solaire. Des images en 3D réalisées à partir de documents fournis par la NASA et par l'Agence Spatiale Européenne permettent une exploration de la surface des planètes, et des pages d'infographies fournissent une foule de détails et d'informations sur chaque planète. Des focus sont faits sur le Soleil, sur la Lune, sur les astéroïdes. Un chapitre est consacré aux expéditions spatiales, des premiers pionniers aux dernières missions vers Mars. Scientifique mais facile d'accès, extrêmement documenté et très visuel, ce livre offre à toute la famille des heures passionnantes pour découvrir le monde fascinant de l'Espace.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Détox Détox
Christopher Vasey

Jouvence

Détoxiquer consiste à rétablir le fonctionnement optimal des 5 émonctoires (le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons), afin de favoriser l'évacuation des toxines.
Voici un programme de détoxication progressif et personnalisé en 4 semaines. Les techniques de drainage (plantes médicinales, aliments spécifiques, diète hypotoxique, bains, frictions, cures d'eau...) vous aideront à purifier efficacement votre organisme. Vous serez ainsi guidé(e) étape par étape pour progresser dans votre cure afin de retrouver énergie et vitalité !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Devenir plus humain avec saint Augustin Devenir plus humain avec saint Augustin
Jean-François Petit

Salvator

Il y a mille façons de lire cet auteur majeur qu'est saint Augustin : théologique, historique, spirituelle voire même psychanalytique…Et si ce saint, délivrée des lectures trop spécialisées, pouvait aussi nous aider à changer notre vie et à devenir plus humain ? Son parcours personnel, son apprentissage de la vie avec ses joies et ses épreuves, sa capacité à se regarder en face en présence de Dieu, sa démarche de conversion, tout cela en font un personnage qui continue d'avoir des choses à nous dire et peut nous aider dans notre vie quotidienne. Comme dit l'auteur, Augustin peut nous aider à résister à l'idée de destin et de technicisme ambiant. Une approche nouvelle et originale, qui peut faire découvrir saint Augustin à un public beaucoup plus large.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dieu me déteste Dieu me déteste
Hollis Seamon

10-18

Etat de New York, hôpital Hilltop, Richard Casey aura bientôt 18 ans. Il voudrait faire la fête, draguer et tomber amoureux. Richard sait qu'il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est plus pressé que les autres et pour vivre comme il veut, il lui faut déjouer les pièges de ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dieu s'amuse Dieu s'amuse
Michel Lambert

Editions Labor

Cela peut arriver n'importe où. Dans le froid et la pluie d'hiver. Par une chaude après-midi d'été. En pleine ville. Au bord de la mer. Tout près d'un casino ou encore un jour de carnaval où tous déambulent, parfaitement méconnaissables...
Soudain quelqu'un vous bouscule et vous voilà nez à nez avec l'être qui a détruit votre existence: le rival qui vous a pris votre fiancée, le père qui ne vous a pas aimé, la maîtresse que vous avez rejetée. Vous brûlez d'en venir aux mains. Mais non, vous pressentez que tout se jouera autrement. Au-delà de la haine, de l'angoisse et du remords.Autour de vous, la vie continue à suivre son cours: des musiques s'échappent des bars, des voitures accélèrent, des rires résonnent. Et vous pressez l'allure, histoire d'échapper au fantôme du passé qui s'attache à vos pas. Une course-poursuite qui durera toute la nuit. Jusqu'à échanger enfin un regard, une parole de compassion au point du jour.
Neuf nouvelles en forme de déambulations sur le thème des retrouvailles.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dossier CD-09/3756 Dossier CD-09/3756
Dragana Covjekovic

MEO

L’imbroglio communautaire belge a “furtivement glissé vers la violence pour d’un seul coup y basculer”. En 2009, dans Bruxelles assiégée par “les fachos” qui ont pris le pouvoir en Flandre, une jeune fonctionnaire de la Cellule Disparitions est chargée de retrouver l’époux flamand d’une Bosnienne, elle-même rescapée d’un autre siège anachronique, celui de Sarajevo.
Une femme dont l’histoire lui paraît étrangement ressembler à la sienne !
Au fil des rencontres – un “drôle de pistolet” invalide, une ex-chanteuse nonagénaire, un ex-gastronome-poète, un fonctionnaire onusien, un officier flamand défenseur de la ville – l’enquête devient le ferment d’une maturation. Comme le lui dira la chef de service à laquelle elle aimerait s’identifier, “ces quelques mois t’en auront plus appris sur la vie que toute leur existence à la plupart des gens.”

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Dragon bleu, tigre blanc Dragon bleu, tigre blanc
Qiu Xiaolong

Points

Stupeur à la brigade des affaires spéciales de la police de Shanghai. Sous couvert d’une promotion ronflante, l’inspecteur Chen est démis de ses fonctions. Après tant d’enquêtes menées contre les intérêts du pouvoir, pas étonnant qu’on veuille sa peau. Forcé d’agir à distance, inquiet pour sa vie, Chen affronte l’affaire la plus délicate de sa carrière tandis qu’à la tête de la ville, un ambitieux prince rouge et son épouse incarnent le renouveau communiste. Alors que dans les rues résonnent les vieux chants révolutionnaires, ambition et corruption se déclinent plus que jamais au présent. Avec une amère lucidité, Qiu Xiaolong réinterprète à sa manière le scandale Bo Xilai qui secoua la Chine en 2013.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Droit à l'essentiel : l'essentiel du droit Droit à l'essentiel : l'essentiel du droit
Bertrand Delcourt

Médias et médiation

« Droit à l’essentiel : l’ essentiel du droit » présente les bases du droit et des règles de procédure applicables en France, dont la connaissance est indispensable à la pratique de la médiation. Pas à pas, l’auteur nous guide dans l’univers de la Justice. Il nous initie à son langage, à ses us et coutumes, présente ses acteurs et leur rôle, signale les écueils, redonne du sens aux règles et en facilite l’appropriation. Conçu à l’origine à l’intention des médiateurs non juristes, nul doute qu’il intéressera un public très large : prescripteurs, utilisateurs et praticiens de la médiation, étudiants, responsables RH, élus du personnel, psychologues et travailleurs sociaux...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Du sang dans les embruns Du sang dans les embruns
Claude Depyl

TDO Éditions

La célèbre station touristique languedocienne de Gruissan est endeuillée par trois crimes successifs. Ces assassinats, perpétrés sur les sites prestigieux du village, sèment la panique chez les saisonniers. La PJ montpelliéraine dépêche ses meilleurs inspecteurs, mais c'est le Narbonnais Constantin Grégoire, policier amoureux de versification romantique, qui s'implique le plus dans la recherche des criminels.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Einstein à la plage: La relativité dans un transat Einstein à la plage: La relativité dans un transat
Marc Lachièze-Rey

Dunod

Pourquoi et comment les théories d’Einstein ont-elles révolutionné nos conceptions de l’espace, du temps, de la matière… et plus généralement toute notre manière de penser ?

Installez-vous confortablement dans un transat, puis laissez Marc Lachièze-Rey vous guider sur le chemin menant de la relativité aux modèles de big bang et aux trous noirs. Découvrez les mystères de la courbure de l’espace-temps. Voyez quels succès impressionnants la physique et la cosmologie relativistes ont déjà remportés et quels problèmes elles posent encore aux chercheurs. Au moment de quitter votre transat, la relativité vous sera devenue étonnamment familière...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Elle Elle
Harriet Lane

Plon

Deux femmes. Deux mondes que tout oppose. Jeune mère dépassée par ses deux enfants en bas âge, Emma a quitté son emploi à la télévision et vit mal son quotidien de femme au foyer. Nina, raffinée, indépendante, et maîtresse d'elle-même jusque dans les moindres détails, semble être la réponse parfaite aux névroses d'Emma. Lorsqu'elles se rencontrent, c'est tout naturellement que Nina s'invite dans la vie d'Emma. Elle se rend vite indispensable, peut-être même un peu trop. Car ce n'est pas la première fois que leurs chemins se croisent. Nina se souvient bien d'Emma, elle se souvient de ce qu'elle a fait... Qu'attend Nina d'Emma ? Et jusqu'où ira-t-elle pour l'obtenir ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
En dépit du bon sens En dépit du bon sens
Marcel Nuss

Editions de l'Eveil

Marcel Nuss, est atteint d une amyotrophie spinale, une maladie congénitale lourdement invalidante et nécessitant une assistance respiratoire ainsi que la présence continue d un assistant.

Dans cette autobiographie, il expose soixante années de douleurs, de maltraitantes médicales et administratives. Il raconte son quotidien d enfant, ses turpitudes de jeune homme et d adulte confronté à la menace d une mort douloureuse en cas de défaillance du matériel qui lui permet de respirer.

Sans la moindre concession, il dénonce l hypocrisie de nombreux politiciens et leur incompétence. Il pointe du doigt les incohérences de notre système de soins et de prise en charge du handicap.

Il met aussi des mots sur ses errances affectives, sur les joies qu il a pu connaître avec les femmes qui l ont aimé, sur ses souffrances quand elles ont cessé de le faire. Il dit la difficulté d être père et néanmoins la richesse que la paternité lui a accordée. Il confie aussi la joie d un nouvel amour qu il s apprête à célébrer par un mariage et un nouveau projet d enfant.

Avec ce témoignage, Marcel Nuss livre un grand message d espoir pour celles et ceux qui se sentent défavorisés par le sort. Tant de choses sont possibles à celui qui garde l envie de vivre et de se battre !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Entre père et fils Entre père et fils
Guillaume Sébastien

Béatitudes

Un coup de fil, et c’est un coup de tonnerre dans la vie d’Antoine. Paul, son père, lui demande de venir le voir sans attendre. Il est à l’hôpital où il vit ses derniers jours. Or, Paul et Antoine ne se sont pas revus depuis vingt ans. Une rancoeur profonde mine le père et le fils. Dans ces conditions, comment effacer vingt années de brouille ? Comment rattraper le temps perdu alors qu’il n’y a plus de temps ? Que peuvent se dire l’un et l’autre à quelques heures de l’échéance fatale ? Après avoir réglé leurs comptes, Paul et Antoine se lancent à corps perdu dans une semaine folle pour réparer l’irréparable.
Entre père et fils explore la complexité des relations père-fils. L’auteur veut aussi montrer comment chacun, avec ses blessures, peut être amené à s’ouvrir à une autre paternité, la paternité divine, source de conversion et de pardon.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Eroica Eroica
Pierre Ducrozet

Grasset

À la fin des années 1970, un jeune Américain, fils d’un Haïtien et d’une Portoricaine, recouvre les murs de Manhattan de phrases énigmatiques qu’il signe du nom de SAMO. Quatre ans plus tard, riche et célèbre, il invente un langage pictural d’une puissance inégalée, fait de corps, de mots, de rage. Jean-Michel Basquiat, aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands peintres du XXe siècle, devient ici, pour la première fois, un personnage de roman. Pierre Ducrozet suit le parcours d’un garçon qui se rêve héroïque dans un monde qui ne l’est pas.
Rock, hip-hop, clubs de l’East Village et galeries de SoHo ; dans ce New York en pleine renaissance émerge une nouvelle scène artistique autour de lui, de Keith Haring et d’Andy Warhol. Basquiat danse, peint, cavale, et devient, malgré lui, le symbole des années 80. Au-delà de la légende, Eroica raconte le combat d’un artiste contre le monde, contre ses passions destructrices, contre son succès même, le dangereux succès. Il a le génie, il a la grâce. Aura-t-il le courage ?
Un personnage fascinant dans une ville en ébullition ; une épopée contemporaine.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Eviter les péages Eviter les péages
Jérôme Colin

ALLARY

À partir de quarante ans, la vie est toute tracée. C’est ce qu’il pensait avant de rencontrer Marie un après-midi dans un bar.

Il est chauffeur de taxi, père de trois enfants, marié depuis quinze ans, propriétaire d’une maison avec jardin en périphérie de Bruxelles et sa belle petite vie roulait tranquillement. Jusqu’à ce que Marie lui sourie et lui offre la possibilité d’un nouveau départ.

Ce n’est pas une décision qu’un homme prend facilement. Alors il continue de rouler au son de Bashung, Jeff Buckley et des confidences de ses clients.

Quitter sa femme pour une autre qu’il connaît à peine : il y songe. Rester avec une femme qu’il n’est plus sûr d’aimer : il y songe aussi. En attendant, il s’accroche à son volant et monte le son, espérant trouver dans les paroles de ses chansons préférées la bonne façon d’aimer.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Exogène Exogène
Papin Arnaud

Les Presses du Midi

Dans un futur proche, Paris vit sous surveillance vidéo. L'auteur zoome sur deux personnages. Nancy Lanier, une adolescente à l'aube de sa carrière de mannequin, avale sous l'influence de son petit ami une mystérieuse gélule rose qui la fait basculer soudainement de l'autre côté du miroir... De son côté, Ilyas Aloui, travailleur social à SOS drogues en instance de divorce, reçoit un e-mail-au-secours de la part d'une inconnue qui vit sous le joug d'un homme aux moeurs sexuelles décomplexées.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
F. O. I. F. O. I.
Xavier de Brettes

Delpierre Editions

« Vie, Mort et Imagination, bordel !

Croyez aux Forces de l'Ordre International !

La Verte, la Rouge ou la Blanche.

Plus de temps à perdre, il y a urgence !

Chacune des ces forces sont interdépendantes.

En prendre une, c'est les prendre toutes. »

F.O.I., c'est une explosion de couleurs, d'images, de sentiments et d'impressions, qui vous prennent à l'âme comme aux tripes, vous entraînent dans les recoins de vos réflexions et de vos certitudes, les renversent et les retournent pour vous conduire au bout du chemin les yeux et l'esprit plus ouverts.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Fanatiques Fanatiques
Véronique Chalmet

Editions Prisma

Après L'Enfance des Dictateurs, Véronique Chalmet nous dévoile de nouveau un aspect méconnu de l'Histoire. Elle raconte les obsessions et les parcours hors du commun de personnages devenus les icônes d'une véritable légende noire et dont la folie a infléchi le cours des événements de manière aussi définitive que radicale.

Comment bascule-t-on dans l'idolâtrie au point d'agir en kamikaze, de renier ses origines, sa famille, pour ne plus donner à son existence qu'un seul objectif : accomplir l'acte tragique par lequel on désire ne plus faire qu'un avec son Dieu – voire avec la star qu'on admire?

Y-a-il un terrain propice, une prédisposition psychologique ? Pourquoi vouloir à tout prix sacrifier sa vie à un idéal, une divinité – ou juste à une célébrité ?Dans le cas des leaders fanatiques, comment la force d'une idée qui se transforme en monomanie peut-elle entraîner des foules entières?

Le lecteur découvre une galerie de huit portraits étonnants, du XVe siècle à l’époque récente avec une profusion d'anecdotes, donnant une idée très précise du contexte et des personnalités de Ravaillac, Heinrich Himmler, Mark Chapman…Des portraits écrits comme des romans, qui mettent en scène des événements et des faits dont l'aboutissement est toujours fatal.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Fanny Fanny
Charlotte Bousquet

Milady

Fanny revient des États-Unis pour décrocher le rôle de sa vie, celui qui lui permettrait de casser son image de fille sage. De retour en France, elle retrouve sa famille qui ne l’a jamais soutenue. Les choses n’ont pas changé. Fanny renoue avec sa meilleure amie et les deux femmes redeviennent complices comme au premier jour. Pour l’aider à se remettre d’une rupture, Fanny accepte de piéger le mufle qui a brisé le cœur de son amie. La voilà prisonnière de deux rôles au moment où elle rencontre quelqu’un qui pourrait l’aimer pour elle-même.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Fasciste Fasciste
Thierry Marignac

Actusf

Avec "Fasciste", Marignac signe en 1988 une entrée dans le monde du roman noir qui ne passe pas inaperçu et qui lui vaudra deux années de purgatoire. Son crime ? Avoir voulu proposer un roman intelligent et bien écrit articulé autour d'un personnage d'extrême-droite qui ne soit ni une victime ni un ogre cannibale.

Loin du stylisme froid et intellectualisé de Manchette ou des tracts politiques de 200 pages des Fajardie et consorts, Marignac démontre qu'on peut écrire sur le fascisme sans tomber dans la fascination morbide, le grand-guignol ou le prêchi-prêcha.

Et déjà, dès le premier roman, la force d'un style et d'une qualité d'écriture peu commune.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Faux haïkus Faux haïkus
Jean-Claude Pirotte

L'atelier de l'agneau

Ecrits en 2011, deux ans avant la disparition de l'auteur en 2013, ces petits textes ressemblent à des aphorismes en trois vers amusants et acides. Ils ont été écrits à la main dans un petit carnet que l'éditrice avait confectionné. J.P Pirotte l'a renvoyé rempli…

De nationalité belge, connu comme romancier (La pluie à Rethel, Cavale, etc) il a publié à la Table Ronde et a fait partie de la sélection du Goncourt.
Il a aussi publié des poèmes dans la veine réaliste. Il était critique de poésie dans la revue LIRE.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Figure parmi les morts Figure parmi les morts
Fréville

Ch. de Traverse

Elle travaillait normalement, vivait normalement, dormait sans somnifères, que lui demandait-on de plus ? Certes elle ne baisait plus et n'avait plus ses règles depuis plusieurs mois mais ça arrive à des tas de filles très bien. Oui son fiancé était mort à Atocha, oui c'était dur depuis, oui elle souffrait. Et alors ? Pourquoi n'était-on plus capable, dans notre société, de gérer une catastrophe en famille ? Pourquoi avait-on besoin de ces médiateurs, de ces psychiatres, de ces solidarités externes ? Le malheur avait toujours existé, il avait toujours été à la porte, et la mort encore davantage. Les gens étaient-ils assez stupides pour croire que la tragédie représentait maintenant une anomalie, voire une injustice ? Elle repensait souvent à une phrase de son fiancé : « La vie, c'est pas Disneyland. »
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Finir la guerre Finir la guerre
Michel Serfati

Phébus

Confronté au brutal suicide de son père, Alex va se mettre en tête de comprendre les raisons qui ont poussé le vieil homme à commettre l’irréparable.

Une mystérieuse lettre en provenance d’Algérie, arrivée quelques jours avant sa mort, éveille sa curiosité et l’incite à explorer cette piste, celle de son père mobilisé au sud de Tébessa en 1959. Là-bas, il découvrira une culture fascinante, des paysages grandioses et Kahina – l’auteure de la fameuse lettre –, mais aussi les affres de la guerre qui ont tôt fait de transformer les héros en bourreaux.

Divorcé, père en mal de reconnaissance, Alex a besoin de connaitre la vérité sur son aïeul pour devenir le pilier qu’il souhaite être pour son fils et faire éclater la chape de plomb qui écrase leur famille.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
France Culture Papiers - N14 France Culture Papiers - N14
Collectif

BAYARD CULTURE

Numéro 14 de la revue France Culture Papiers.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
François Ier François Ier
Didier Le Fur

Perrin

François Ier tient l'un des premiers rôles dans le roman de l'histoire de France. Roi chevalier et prince modèle de la Renaissance pour les uns, souverain dominé par les femmes et chantre de l'intolérance religieuse pour les autres, le vainqueur de Marignan est écrasé par ses légendes. Ces souvenirs, qui s'opposent tout en se nourrissant, ont fait disparaître l'action du monarque, souvent aux antipodes de ce qui fait aujourd'hui sa renommée, en bien ou en mal. Didier Le Fur a rouvert le dossier, sans parti pris et grâce à l'ensemble de la documentation. Ce travail colossal en archives permet de décrasser le roi, son règne et ses proches de ses fables aigres ou douces afin de faire revivre ce qui avait conduit François Ier à agir de la manière qui fut la sienne pendant les trente-deux ans où il gouverna la France, de 1515 à 1547. Ce fut une vie de pouvoir, où la politique intérieure fut rarement dissociée de la politique étrangère, où la position de la France et de son souverain dans le concert européen fut autant glorieuse que malheureuse. Ce fut aussi, et avant tout, un temps de conflits armés, un temps bien plus violent, bien plus guerrier que celui habituellement évoqué. S'esquisse ainsi le portrait d'un autre prince qui dut souvent, après une période fort brillante au début de son règne, composer avec ses moyens pour résister à la puissance toujours grandissante de son pire ennemi, Charles Quint. S'il rêva de grandeur, c'est parce que sa position à la tête de la France, principale puissance politique et économique de l'Europe, le lui permettait. Ce rêve fut aussi celui que ses devanciers avaient caressé, et que son fils Henri II reçut en héritage.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Genèse de ton absence Genèse de ton absence
Annie Wellens

Salvator

La Genèse correspond on le sait à cette Création en sept jours qui ouvre la Bible. Mais ici, il s’agit de la « genèse d’une absence » : Annie Wellens raconte les sept jours où son mari, le poète Serge Wellens, va partir peu à peu vers la mort, après des années de fragilité. Pour autant, il s’agit plus ici de la célébration d’une existence que du récit d’une agonie. Dans un récit particulièrement bien écrit, où se mêlent à la fois la grande tendresse du couple et un sens de l’humour décalé, mais toujours bienvenu, nous partageons ces derniers moments sans être jamais des voyeurs indiscrets. Moments d’où ressort le quotidien avec sa dimension dense, l’attention mutuelle, les repas, les conversations, mais aussi la maison, un arbre, des chats. Moments où la lecture, les livres, la poésie et les idées ont place dans une forme de communion. Moments où se dessine tout un chemin spirituel, une ouverture vers une absence qui n’est pas disparition... Un très beau texte...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Genre et jeux vidéo Genre et jeux vidéo
Fanny Lignon

Presses universitaires du Midi

Nés dans les années 1960, les jeux vidéo ont, en quelques décennies, accédé au rang de fait économique et culturel majeur. On est en effet bien au-delà, aujourd’hui, d’un phénomène générationnel. Smartphones, tablettes, consoles de salon et portatives ont modifié le profil du gamer type. Désormais, on joue à tout âge, filles ou garçons, ensemble ou séparément, en couple, entre amis, en famille. Les débats sur le sexisme qui ont récemment agité la communauté des pratiquant.e.s montrent qu’il est nécessaire, voire urgent, de considérer le fait vidéoludique sous l’angle du genre.

Ce livre est le premier, en France, à aborder cette question de front en interrogeant les dispositifs de mise en scène et de narration qui construisent dans les jeux vidéo le masculin et le féminin, les modalités genrées d’expression et d’identification à l’œuvre dans les relations joueur.se/avatar, et les changements introduits par l’avènement des gameuses dans l’univers masculinisé des jeux vidéo.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Georges et les dragons Georges et les dragons
Jean-Pol Hecq

Luce Wilquin

À l'été 1927, Maximilien Jelgersma débarque à Mons. Ce journaliste néerlandais prétend faire des reportages sur le Borinage, la reconstruction de l'après-guerre et la réalité sociale de la région montoise. Sa motivation est toutefois plus personnelle: il recherche Georges, un de ses cousins disparu pendant la guerre. Au cours de son enquête, Max croise notamment le cinéaste Joris Ivens, en repérage pour son film Misère au Borinage, et Stefan Zweig, le célèbre écrivain autrichien. Il reçoit l'aide d'un sous-officier véreux, côtoie un drôle de psychiatre franc-maçon et la supérieure d'un couvent. Mais, surtout, il se lie d'amitié avec un homme paisible qui prétend avoir vu de ses propres yeux saint Georges voler au secours des Britanniques au plus fort de la bataille d'août 1914... Qu'a réellement vu cet homme ce jour-là? Et pourquoi y a-t-il tant de chevaux dans cette affaire? Ils peuplent les cauchemars de Max, tirent le Car d'Or dans la Procession de la Trinité, sont les montures de saint Georges et des hommes du 2e régiment de Chasseurs à cheval; ils forment les attelages des livreurs de bière... Peut-être sont-ils en fin de compte au coeur de l'énigme?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Guérir de ses blessures affectives Guérir de ses blessures affectives
John Gray

Editions de l'Eveil

Que ce soit dans nos relations de couple, familiales (parents, enfants...), amicales ou professionnelles, nous répétons tous sans en avoir conscience des schémas comportementaux qui nous sont nuisibles. Ils sont l'héritage d'un conditionnement social ou de blessures affectives qui nous ont poussés à enterrer nos émotions négatives dans notre inconscient. Or, à force de réprimer nos émotions négatives, on finit aussi par perdre contact avec nos émotions positives, comme l'amour de soi et des autres !

Comment faire pour lutter contre l'auto-dépréciation ?
Comment gérer les tensions quotidiennes et éviter de se laisser dévorer par la rancoeur ?
Pourquoi est-on en colère ? Comment exploiter les ressorts de cette émotion pour aller mieux ?
Comment renouer le dialogue et faire la paix avec les gens qui nous ont blessés ?
Comment désamorcer la colère d une personne qu'on a blessée ?
Comment notre passé affectif nous empêche d'être heureux en couple et d'entretenir de bonnes relations avec nos enfants ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Guga, un Brésilien, une passion française Guga, un Brésilien, une passion française
Gustavo Kuerten Kuerten

Talent Sport

Le Brésilien Gustavo Kuerten reste dans le coeur du public de Roland-Garros, dont il était le véritable chouchou. En remportant ce tournoi du Grand Chelem à trois reprises (1997, 2000, 2001), le tennisman aux boucles blondes et au sourire ravageur a aussi permis à son sport d’exister dans un pays où le football était roi.
Gustavo Kuerten commence le tennis à 6 ans et passe professionnel en 1995. Deux ans plus tard, il crée la sensation : classé 66e mondial, il élimine les deux précédents vainqueurs de Roland-Garros (Thomas Muster, Ievgueni Kafelnikov) avant de battre en finale Sergi Bruguera, lauréat en 1993 et 1994.

A seulement 20 ans, le natif de Florianopolis devient le premier Brésilien à remporter un titre du Grand Chelem. Il sera aussi le premier Sud-Américain classé n°1 à l’ATP.Orphelin de père à 9 ans, et grandissant auprès de son jeune frère handicapé qui décèdera au cours de sa carrière, « Guga » met fans et médias dans sa poche par sa joie de vivre et sa générosité. En 2001, il fait définitivement chavirer le public de Roland Garros en huitièmes de finale : au bord de l’élimination face à un Américain sorti des qualifications, il efface une balle de match à l’issue d’un échange interminable (26 coups !), remporte la rencontre et dessine un coeur sur la terre battue à l’intention de ses supporters. Le geste les fait fondre. Il le répétera après son succès en finale contre Alex Corretja.

Kuerten est désormais chez lui à Paris ! A 24 ans, il entre dans le club très fermé des triples vainqueurs du tournoi. Victime de douleurs aux hanches, l’aventure s’arrête dans la capitale parisienne en mai 2008, là où elle avait commencé. Dans cet ouvrage, la coqueluche de Roland Garros nous raconte son Brésil… et sa passion française.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Hervé Guibert ou les Morsures du destin Hervé Guibert ou les Morsures du destin
Frédéric Andrau

Seguier Editions

Hervé Guibert (1955-1991) fut, en France, l’un des premières personnalités à vivre son sida au grand jour, mais aussi à mettre en scène la maladie, à en faire un objet littéraire comme jamais aucun écrivain ne l’avait fait auparavant. Avec une précision déroutante, Guibert s’est filmé, photographié et a décrit ses métamorphoses sans relâche jusqu’à son dernier souffle.
Mais sa courte vie ne se résuma pas à la maladie. Loin s’en faut. Intime de Foucault, Chéreau, Adjani et de tant d’autres, il fut l’un des acteurs importants de la vie intellectuelle des années quatre-vingts, laissant en héritage une trentaine d’ouvrages, un film et des centaines de photos qui sont régulièrement exposées. Si les thèmes choisis dans ses livres furent parfois controversés, l’unanimité s’est faite au fil du temps pour saluer un talent littéraire d’exception.
Une importante rétrospective photographique vient d’avoir lieu à New York et son journal, Le Mausolée des amants vient d’y être traduit. En France, son souvenir plane au dessus de la littérature comme un fantôme rassurant et familier auquel on ne peut s’empêcher de faire référence.
Ce texte relate le parcours d’une vie hors du commun.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Heureux comme un Danois Heureux comme un Danois
Malene Rydahl

J'ai Lu

Le Danemark est le pays le plus heureux du monde. Pourquoi ?
Malene Rydahl, danoise de naissance et française d'adoption, a enquêté et réfléchi pour nous offrir ici le trousseau des dix clefs d'un bonheur finalement sans frontières.

Anecdotes savoureuses, souvenirs personnels et statistiques rigoureuses font de ce petit précis philosophique et concret un manuel du bien-être au quotidien.

Ce « mode d'emploi de l'allégresse » ne donne aucune leçon, mais un lecteur français ne manquera pas d'y trouver un réjouissant antidote au pessimisme ambiant.

A la fois plongée humoristique et critique dans le Danemark contemporain, ses moeurs, ses traditions, son fonctionnement et leçon de plaisir à l'usage de tous, voici un parfait guide du savoir-vivre…heureux.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Hot Love Challenge Hot Love Challenge
Cécile Chomin

Editions Harlequin

Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy qui est aussi l’être le plus irritant, le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on s’est connu à l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia.

Love, parce que je suis réquisitionnée à J-7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui augure d’une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes.

Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas tuer Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec Julien.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ici meurent les loups Ici meurent les loups
Stéphane Guyon

Editions de La Différence

Ici le temps semble immobile. Il y a la maison, la grange, les champs et les bois alentour. Il y a aussi les gens, dont la vie est rude et qui parlent peu. Trois garçons, trois frères, grandissent ici, loin de la ville, Stanislas, Matthias, Ladislas. Les questions de toujours les hantent : comment partir, fuir le père colérique et la mère effacée ? Comment rompre avec ce qui les retient encore ? Chacun s’accroche à ce qu’il peut, les bagarres, les filles,les histoires d’un oncle quasiment aveugle. Quand le meurtre d’une jeune femme est découvert de l’autre côté de la colline, tout accuse un des frères. Mais est-ce l’assassin ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ile de Ré Ile de Ré
Mickaël Augeron

Glénat

Île déco ou île nature, rendez-vous chic ou rendez-vous famille : Ré sait séduire tous les publics. Escale en 100 photos sur l’un des joyaux de l’Atlantique.

Celle qu’on baptise « Ré la blanche » est l’une des îles les plus courtisées de France. Il faut dire qu’il s’en dégage un charme unique. Qu’on se balade à bicyclette le long du littoral jusqu’au phare des Baleines, au milieu des bois de pins, des champs de coquelicots et des vignes ou bien au bord des marais salants où la mer se marie à la terre, on ne peut être que frappé par la beauté préservée des paysages rétais et l’harmonie de ses villages. Saint-Martin, Loix, Ars, La Flotte, Sainte-Marie, Rivedoux, Les Portes, Saint-Clément, La Couarde, Le Bois : grâce à des règles d’urbanisme strictes, ces dix villages ont su garder intacte leur authenticité.

Île ou presqu’île ? Terre de paysans-pêcheurs ou villégiature pour stars ? Ré est tout cela à la fois. C’est cette double identité, maritime et rurale, que montre ce beau livre écrit par deux spécialistes de l’histoire rétaise. Les textes comme les très belles photos qui les accompagnent mettent en valeur le patrimoine naturel et culturel de l’île. En fin d’ouvrage, un carnet de voyage donne toutes les informations nécessaires sur les lieux à visiter.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Iles Iles
Albert Alberts

Piranha Editions

Les histoires qui composent ce recueil publié en 1952 décrivent des scènes simples de la vie quotidienne. Le décor est celui des Indes néerlandaises, sans doute vers le milieu du XXe siècle.

La « technique d’écriture » d’Alberts qui consiste à une mise à distance d’une réalité prosaïque, à de petites phrases très courtes, toutes en retenues, à l’absence d’indications géographiques et chronologiques précises, à un ton légèrement nonchalant, légèrement ironique et plein d’autodérision, font rapidement comprendre au lecteur qu’il est face à un questionnement existentiel permanent.

Ce sont des thèmes universels qui sont au cœur du livre : la mort et l'amour, la découverte et la surprise, mais aussi l’aliénation due à la solitude, avec ses personnages qui échouent à rompre leur isolement.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ?
Axel Roques

Alerte Editions

Découvrez Incidence & Confidence, à la croisée des destins d'Angelo, le jeune historien français, Ferdinand, le banquier privé autrichien et Malik, le commissaire marocain.

Face à la précipitation du Monde, chacun s'efforce de vivre. Entre questionnement existentiel et détails anodins de la vie quotidienne.

Axel Roques nous plonge insidieusement dans leurs pensées les plus intimes.

Subtil, prospectif, tragique, surprenant. Laissez-vous happer par Incidence & Confidence !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Individu-s et démocratie au Japon Individu-s et démocratie au Japon
Christian Galan

Presses universitaires du Midi

Contrairement au cliché, hélas encore trop répandu et auquel il est plus nécessaire que jamais de tordre définitivement le cou – ce à quoi s’emploie cet ouvrage –, il y a des individus au Japon… Il y a dans ce pays des singularités, fortes et originales, et pas uniquement dans le domaine artistique ; il y a des individus qui mènent des combats pour leurs droits, et ces combats nourrissent et renforcent la démocratie japonaise.

La question de l’individu, qui est depuis le XIXe siècle au centre de la réflexion sur la modernité japonaise, est toutefois aujourd’hui âprement discutée au Japon même. Ce qui rend plus complexe encore la perception que l’on peut en avoir. On assiste en effet dans ce pays, au travers de la montée en puissance des idées néolibérales et néoconservatrices, sinon nationalistes, à une tentative de redéfinition de l’individu et des droits individuels qui pourrait aboutir à terme à des changements importants dans la nature même de sa démocratie. Outre l’affirmation de l’existence d’individus japonais, et plus exactement comme condition même de l’existence de ceux-ci, ce sont donc toutes ces questions que l’on trouvera traitées dans cet ouvrage dont l’ambition est de défricher un domaine jusqu’ici peu étudié.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Indulgences Indulgences
Jean-Pierre Bours

HC Editions

Dans une Allemagne entre Moyen Âge et Renaissance, dans un monde que se disputent la peste et la lèpre, la famine et la guerre, une mère et sa fille doivent braver leur destin pour tenter de se retrouver.

1500, au cœur de la forêt saxonne, une femme abandonne son enfant avant d’être arrêtée pour sorcellerie. Quinze ans plus tard, alors que les premiers feux de la Renaissance et de la Réforme commencent à briller sur Wittenberg, la jeune Gretchen ne sait pas encore que la quête de son identité l’amènera à croiser ceux qui sont en train d’écrire l’histoire, qu’il s’agisse de Luther, de Cranach ou du très mystérieux docteur Faust...

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Infernus Infernus
Pol Matheys

Il était un ebook

La Belgique, ça vous dit quelque chose ? Hé bien, vous allez être surpris !


Car vous ne connaissez pas le plateau des Hautes Fagnes, les rues de Bruges, les ports d'Andenne et de Floreffe, ou les secrets d'Ellezelles comme l'auteur. Pol MATHEYS nous plonge dans la Belgique fantastique, celle des loups-garous, des sorcières et des revenants. L'atypique, l'étrange et l'extraordinaire s'invitent dans ce recueil et vont vous faire frissonner...

Pour tous les amateurs de fantastique et de flashback temporels... décrouvrez ou redécouvrez Infernus !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Intempéries Intempéries
Collectif

Atelier de l'Agneau

Du réalisme (j’ai nettoyé la cave) au métaphorique (fourreau des nuages), l’auteur n’a pas choisi une école littéraire plutôt qu’une autre : elle pianote dans la tension d’un « vivre-écrire ». Présente-absente aux moments de la journée, et toujours plus loin.

"Un recueil tout en douceur. Quelque chose d’oriental dans le style, non pas des haïkus mais cette ligne légère qui court comme la phrase se tient et nous retient, savante et précise, juste drossée à son relief, à sa césure. Ainsi, elle respire et nous entrons dans son mouvement par le souffle." Jeanine Baude extrait de la préface

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Jack l'éventreur: Scotland Yard savait (Histoires du monde t. 2) Jack l'éventreur: Scotland Yard savait (Histoires du monde t. 2)
Sophie Herfort

Storia Editions

Cette pièce-enquête que l'on suit comme un polar est un huis-clos mené tambour battant entre la jeune fille d'un haut gradé de police et des ex-officiels de Scotland Yard, venus en découdre avec leur passé...
Jack L'Eventreur est au centre de cette affaire ténébreuse avec à la clé des révélations fracassantes et des réputations en danger. Et si Scotland Yard savait ?

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je hais les dimanches Je hais les dimanches
Hervé Bellec

DIALOGUES.FR

Quelle noble folie est donc celle de Hervé Bellec qui combat les dimanches comme l’autre combattait les moulins.

52 chroniques comme autant de dimanches loufoques, cocasses, épiques ou désespérants aussi, quand ils sont vides de la femme attendue qui vous pose un lapin... 52 dimanches, avec ou sans maman, tantes et enfants, avec ou sans copies à corriger, seul dans une chambre d’hôtel impersonnelle ou en charmante compagnie à la plage, au bistrot du coin avec les potes ou même à la messe, parce que bon... faut bien parfois ! Et la vie qui s’écoule, morne comme un moulin par un dimanche sans vent, réjouissante comme un matin de printemps. La vie quoi.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je n'avais rien compris Je n'avais rien compris
Diego De Silva

Les Presses De La Cite

Prenez la personne la plus sympathique que vous connaissez. Puis la plus intelligente. Maintenant, la plus narcissique. La plus généreuse. La plus folle. Mélangez bien. Voici, grosso modo, le protagoniste de ce livre. La vie de Vincenzo Malinconico est un désastre. Le jour, il fait semblant de travailler dans son minuscule cabinet d'avocat. La nuit, il lambine devant des émissions de téléachat, toujours dans l'attente d'un appel de son ex-épouse, Nives, qui vient de temps à autre se réfugier dans ses bras. Beau-père d'une jeune Alagia, étudiante à la fac, qu'il rencontre clandestinement au Burger King de l'aéroport (la malbouffe est proscrite, chez Nives), il est aussi le père d'un adolescent bizarre, Alfredo, journaliste en herbe, adepte de la prise de risque. Mais tout change le jour où l'avocate la plus séduisante du barreau de Naples jette son dévolu sur lui ; et que, à ce moment même, il est commis d'office pour défendre un homme de main de la Camorra... Les péripéties rocambolesques commencent ! Un roman subtil et drôle, dans lequel le personnage principal, irrésistible philosophe du quotidien, parle d'amour et de Camorra avec la même énergie, à la fois lucide et railleuse. L'humour napolitain dans toute sa splendeur.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je ne veux pas d'une passion Je ne veux pas d'une passion
Diane Brasseur

ALLARY

Une trentenaire, un père, un amant : dans la lignée de son succès Les fidélités, Diane Brasseur nous plonge dans un nouveau triangle amoureux.
Cela commence par une rupture. Elle pensait que c’était le bon, mais il la quitte. Restée seule dans un café, une jeune femme revit les derniers mois de son histoire d’amour avec son amant, et la relation fusionnelle qu’elle entretient avec son père depuis l’enfance. Deux passions qui vivent dans un seul coeur.
À la faveur d'un détail, on glisse d'une histoire à l'autre, racontées en parallèle. Les amours ne se comparent pas, mais ils ne cessent de se répondre, de s'entremêler. De se gêner peut-être.
Diane Brasseur est franco-suisse. Née en 1980, elle a grandi à Strasbourg, a fait une partie de sa scolarité en Angleterre, et travaille depuis plusieurs années comme scripte pour le cinéma.
Son premier roman Les fidélités, succès critique et de librairie, est traduit dans huit pays.
Je ne veux pas d’une passion est son deuxième roman.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je peux très bien me passer de toi Je peux très bien me passer de toi
Vareille Marie

Charleston

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l'interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je suis juive mais je me soigne Je suis juive mais je me soigne
The sefwoman

Casterman

Vous les avez découvertes sur Jewpop ? Retrouvez les meilleures chroniques de SefWoman avec en bonus plusieurs inédits.
Sa mère (qui n'a qu'une obsession : la caser), ses frères (dont le sens de la famille confine à la séquestration), le stagiaire de troisième, Patrick Bruel, les rencards qu'on préférerait oublier, le top des beaux partis qu'on a ratés, les phrases à ne pas prononcer lors d'un mariage juif, sans oublier deux, trois trucs pour gérer sa belle-mère et son rabbin : avec un regard drôle, décalé et sans concession, SefWoman répond à tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le judaïsme sans jamais oser le demander.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je suis Pilgrim Je suis Pilgrim
Terry Hayes

Le Livre de Poche

Avec Pilgrim, nous allons pénétrer dans les arcanes des services secrets, qui enquêtent sur des affaires très spéciales et même parfois les organisent et les montent de toutes pièces pour parvenir à leurs fins. Lorsque l’on s’intéresse un peu à la politique et aux affaires de ce monde, rien ne nous étonne vraiment. Une histoire qui nous accroche et nous fait trembler parfois. N’oubliez pas votre passeport, car nous allons faire le tour de monde presque !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Je suis Zélie. Une petite fille pas comme les autres. Je suis Zélie. Une petite fille pas comme les autres.
Armelle Boyer

Béatitudes

L’histoire vraie d’un couple qui attend une petite fille trisomique dont l’avenir est incertain. L’auteur, d’une façon originale, se met à la place de la petite Zélie pour raconter la grossesse de sa Maman et tout ce que sa famille a vécu de douloureux et beau à la fois durant ce temps de vie particulier.
Ce témoignage, empreint de sensibilité mais sans jamais tomber dans la sensiblerie peut contribuer à aider à regarder le sens de toute vie comme un trésor.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Jeanne Lanvin, arpèges Jeanne Lanvin, arpèges
Isabelle Mestre

Le Passage

Partie de rien, j'ai fait de mon nom une griffe, un symbole, un monde. Luxe et féminité. Mon nom est plus célèbre que moi. J'ai bâti un empire. On me dit ambitieuse. C'est le côté jour.
Côté nuit, je touche les étoffes comme des paysages, j'associe des couleurs, je raconte des histoires. Je réinvente des enfances. J'ai une fille, l'arpège et le totem, mais comment peupler l'intime des maisons que l'on rêve ?
Robes ou parfums, je fais un voyage immobile en habillant mon désir de la splendeur des années folles. Les théâtres aussi sont pour moi sources et liens avec le monde ; j'y transporte mes intérieurs. Je ne parle pas, car ma vie c'est mon nom et mon travail. Pas de mots sur les choses, rien que des légendes aux croquis des silhouettes que j'habille. Et moi, Jeanne, derrière, silencieuse. De la petite fille à la femme, les chambres restent voilées et les nuits solitaires.
À vous pourtant, à peine croisé un dimanche d'été lointain sur l'hippodrome de Longchamp, et qui ce matin marchez près de moi, à vous, je raconte.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
John Ford et les Indiens John Ford et les Indiens
Arnaud Balvay

Seguier Editions

Les Indiens navajos sont les grands oubliés des biographies de John Ford. Pourtant, le cinéaste n'a eu de cesse, depuis leur rencontre sur le tournage de La Chevauchée fantastique, de faire travailler et de mettre en valeur les frères Stanley, Many Mules et tous ceux qu'il nommait affectueusement « ma propre tribu ». De 1938 à 1964, ils ont fait dix films ensemble, dix monuments qui trônent encore aujourd'hui dans l'éternelle vallée du Western.
Arnaud Balvay et Nicolas Cabos sont allés à la rencontre des Navajos pour redonner vie à ces visages inconnus. Ils en ont rapporté des récits inédits, qui offrent un éclairage nouveau sur la filmographie et la personnalité controversée de l'un des plus grands réalisateurs de tous les temps.
Une promenade dans Monument Valley et dans l'oeuvre de John Ford, à travers trente ans d'histoire américaine.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Journal de la Kolyma Journal de la Kolyma
Jacek Hugo-Bader

Noir sur blanc

Journal de la Kolyma est une road story. Jacek Hugo-Bader y raconte son voyage au long de la Route de la Kolyma, qui relie Magadan à Iakoutsk en 2025 kilomètres. Un voyage pavé de rencontres, d'expériences et d'émotions. En référence aux Récits de la Koly
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Jours tranquilles au Caire Jours tranquilles au Caire
Isabelle Mayault

Riveneuve éditions

Arrivée au Caire, comme toute une génération de jeunes correspondants, le stylo en poche, Isabelle Mayault découvre les coulisses d'une société en situation insurrectionnelle permanente. Elle explore en tâtonnant ce laboratoire politique à ciel ouvert qu'est l'Egypte d'après 2011. Un témoignage intense sur la vie quotidienne autour de la place Tahrir alors que le flux des médias internationaux l'a désertée pour d'autres théâtres d'opérations.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Kafka à Paris Kafka à Paris
Xavier Mauméjean

Alma Editeur

Septembre 1911, Franz Kafka et Max Brod débarquent à Paris. Les deux jeunes écrivains, encore débutants, laissent derrière eux leurs fastidieux emplois de bureau, sans compter, pour Franz, une famille étouffante. Voilà ce que l’on sait de source sûre. Autrement dit : rien concernant ce qui leur advint dans la capitale. Heureusement, Xavier Mauméjean, la plume alerte, poursuit leur voyage. Voici nos deux Praguois découvrant la gouaille des prostituées, les cabocheurs des Halles, les labyrinthes du Bon Marché, les coulisses du métro, les cabarets louches, le ratodrome de Neuilly… Ils croisent même un certain Apollinaire suspecté d’avoir volé la Joconde.
Franz et Max prennent la vie à bras le corps, souvent pour rire, parfois en mourant de peur ou roués de coups. Mais l’époque est belle.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Kâmasûtra Kâmasûtra
Vâtsyâyana Mallanâga

La Musardine

[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

Paradoxe : le Kama Sutra est célèbre dans le monde entier. Mais sait-on vraiment ce qu'il contient ? Précieux manuel à l'usage des amants, le Livre de l'Amour renferme, il est vrai, quantité de trésors. Il dévoile sans tabous les plus extrêmes raffinements du plaisir. Techniques de séduction, préliminaires, caresses, baisers, positions amoureuses... Aucun détail n'y est oublié. Mais attention ! L'amour, ici, est élevé à la dimension du sacré. Ces conseils avisés ne proviennent-ils pas des dieux eux-mêmes ? Et l'harmonie du corps serait-elle sans effet sur celle de l'esprit ? Dans une langue poétique et imagée, Vatsyayana nous livre un fascinant témoignage sur la civilisation de l'Inde antique, ses mœurs, ses croyances, sa morale. Un véritable art de vivre... et d'aimer !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Kouri Kouri
Dorothée Werner

J.-C. Lattès

Février 1950. Un train file vers l’Allemagne. Kouri, nom de résistante de Germaine Tillon, n’aime pas les voyages et celui-ci qui l’emmène vers le pays maudit moins que les autres. Là-bas, un curieux procès l’attend. Rescapée de Ravensbrück, où elle a été déportée pour des faits d’insoumission en 1943, elle part pour témoigner au procès de deux anciennes gardiennes du camp. À l’époque, ces femmes cruelles avaient tout pouvoir sur les détenues. Cette fois, Kouri tient leur vie entre ses mains. Elles risquent la peine de mort et son témoignage fera basculer le procès d’un côté ou d’un autre.
Kouri suffoque dans son étroit compartiment bondé. Tout au long du trajet, des événements curieux la confrontent à son passé, fait de chagrins inconsolables, de folles aventures et de souvenirs éblouissants de sa vie d’ethnologue en Afrique. Kouri doute et vacille.
Elle porte sous sa peau la mémoire de l’enfer, une connaissance de la part d’ombre des hommes et le manque d’une mère partie en fumée dans le ciel de la Baltique. « Justice, camarades ! », Kouri entend encore le cri des prisonniers emmenés vers la mort. C’est au nom de cet idéal qu’elle a survécu, mais la vérité est brûlante et voilà qu’elle doute. La justice ou la vengeance, la loyauté ou la trahison ? Avant que le train n’arrive à sa destination, elle aura choisi.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'affaire des coupeurs de têtes L'affaire des coupeurs de têtes
Moussa Konaté

métaillié

À Kita la foule venue accueillir l’équipe de foot est repartie de la gare en dansant et en abandonnant sur place un mendiant immobile et surtout sans tête. Dans la nuit un esprit vêtu de rouge est passé dans la colline armé d’une torche. Le matin suivant, un autre mendiant décapité a été trouvé au marché. Le commissaire Dembélé et son adjoint, le moderne Sy, sont dépassés par la situation. Les notables et les religieux y voient un châtiment de la dépravation moderne. Le commissaire Habib est envoyé à leur rescousse, il connaît bien la ville et ses coutumes. Il sait résister aux pressions multiples. Habib et le jeune Sosso, son adjoint, mènent l’enquête, chacun selon son style et ses compétences, et évitent les embûches qu’on leur tend pour que rien ne bouge. Les cadavres sans tête se multiplient, les jeunes gens modernes font des affaires et les religieux prient. Mais que deviennent ces têtes sans corps ? Moussa Konaté raconte avec talent et tendresse le village où il a passé son enfance, il met en scène les enjeux de la société malienne prise entre tradition et modernité, entre logique de l’État et religion musulmane. Son style ironique et plein d’humour donne un charme tout particulier à ce dernier roman écrit quelques mois avant sa mort.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'alcool en questions L'alcool en questions
Vincent Seutin (dir.)

Mardaga

L’alcool remonte le moral. Une petite cuite n’a jamais tué personne. Boire un café atténue l’effet de l’alcool. Le binge drinking est un fléau nouveau… De nombreuses idées reçues, certaines fondées, d’autres pas, sont véhiculées à propos de l’alcool et de ses conséquences. L’alcool soulève aussi de multiples questions : L’alcool est-il une drogue ? L’alcool est-il aphrodisiaque ? L’alcoolisme est-il héréditaire ? Combien l’alcool coûte/rapporte-t-il à la société ? Peut-on guérir de l’alcoolisme ?…

Ce livre a pour but de démont(r)er certaines idées reçues sur l’alcool et d’apporter des réponses aux questions que chacun se pose. Les auteurs ne se bornent pas à répondre par vrai ou faux, ils fournissent les explications, appuyées sur l’état des connaissances scientifiques actuelles, qui permettent d’infirmer ou de confirmer ces idées reçues ou de répondre à ces questions. Ils nuancent le propos lorsque la réponse n’est pas de l’ordre du tout ou rien.

Il est indéniable que l’excès d’alcool est nuisible à la santé. Il existe cependant une littérature scientifique démontrant des effets positifs sur la santé de la consommation en quantités modérées de certaines boissons alcoolisées. Ce mélange d’effets positifs et négatifs explique que le public a développé une relation d’amour-haine avec l’alcool. Ainsi, les abstinents complets sont parfois qualifiés de rabat-joie. Les alcooliques chroniques (5 à 10 % des occidentaux, selon les études épidémiologiques !) sont, quant à eux, souvent trop vite jugés. Ce qui est certain c’est que l’alcoolo-dépendance est source de beaucoup de souffrances pour la personne et son entourage.

Ces 41 réponses à des questions sur l’alcool visent à donner des balises au lecteur, littérature scientifique à l’appui.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'alignement des équinoxes L'alignement des équinoxes
Sébastien Raizer

Gallimard

Karen Tilliez, fille étrange et fascinante, se prend pour un samouraï, atteint l'équinoxe de la mystérieuse loi de l'alignement en décapitant un homme d'un coup de sabre. Diane Lempereur, jeune femme aussi séduisante que déboussolée, travaille dans un sex-shop et abandonne tous les repères de sa vie tourmentée en se laissant guider par un psychiatre aux expérimentations singulières. Silver, boxeuse zen laotienne, et Wolf, ancien commando déphasé, deux flics de la brigade criminelle, vont être entraînés dans ce lavage de cerveau existentiel en forme de grand huit, au son des Stooges, de Kraftwerk et de Coil, dans un univers mutant et mouvant, où rien ne semble impossible - ni aller de soi. Et pendant ce temps, la Vipère règle ses comptes, en attendant son propre équinoxe.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'amour des Loving L'amour des Loving
Gilles Biassette

BAKER STREET EDITIONS

Inspiré d’une histoire vraie qui allait marquer un tournant dans la société américaine, ce roman raconte l’amour interdit de Mildred Jeter et Richard Loving, dans la campagne de Virginie. L’été 1958, en pleine nuit, le shérif fait irruption dans leur chambre. Leur seul crime: s’aimer.

Car le Sud, dans les années 1950, punit toujours les unions mixtes. Or Mildred a hérité du teint sombre de ses ancêtres noirs et indiens, Richard, lui, est blanc.Le certificat de mariage de Washington, punaisé sur un des murs, n’y change rien. Jetés en prison, ils seront condamnés, puis finalement bannis du comté et de Virginie, jusqu’à ce que des avocats travaillant pour le mouvement des droits civiques adoptent leur cause et portent l’affaire devant la Cour suprême. Cinquante ans plus tard…

Alors que Barack Obama vient d’être élu à la tête des États-Unis, John Bouvier, journaliste à l’Alexandria Chronicle, découvre cette histoire méconnue qui l’intrigue, et bientôt le passionne, en interviewant Harry Connors, l’ancien homme fort de Virginie dans les années 50 et 60. Le jeune journaliste doit écrire le portrait du politicien vieillissant. Gouverneur, puis sénateur, Harry Connors a défendu bec et ongles la ségrégation. Il a tout fait pour contrarier l’amour des Loving. Mais dans sa course effrénée au pouvoir, le sénateur a dû enfouir ses propres démons. John Bouvier va les sortir au grand jour…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'ange du Liponard et autres recits de mer L'ange du Liponard et autres recits de mer
Mario Tobino

La Decouvrance

L'ange du Liponard rassemble neuf récits de mer qui romancent, parfois même poétisent, des souvenirs personnels comme des témoignages sur des personnages que Mario Tobino a pu connaître à Viareggio sa ville natale sur la côte méditerranéenne de la Toscane, et dont il s'entend à rendre, dans une langue sobre, aussi bien les faits et gestes que les inquiétudes, les pensées, les rêves qui travaillent l'esprit de ces marins.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'Arrachoir Volume 2 L'Arrachoir Volume 2
Françoise Favretto

Atelier de l'Agneau

suite du volume 1 de l'Arrachoir,
voici 12 nouveaux textes. Trois histoires d'adolescentes en souffrance, une psychanalyse un peu ratée, un lecteur qui sort de l'anonymat, un meurtrier qui se fait des pièges lui-même, un questionnement philosophique sur l'arrachage et sur le hasard heureux, deux morts bien étranges.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'autre moi-même L'autre moi-même
Saskia Sarginson

Marabout

Enfant, Klaudia a toujours été terrifiée par son père. Quant aux crimes commis par celui-ci dans son passé, elle en éprouve une effroyable honte. Aussi, son éloignement pour entrer à l'université est-il pour elle l'occasion rêvée de se « réinventer », elle se transforme alors en Eliza Bennet, une jeune femme pleine d'assurance. Mais lorsque Klaudia se retrouve obligée de revenir chez elle, la voilà dramatiquement piégée dans une double vie. La révélation de secrets enfouis dans le passé de son père oblige la jeune femme à affronter enfin son héritage familial. Mais elle va bientôt soupçonner qu'elle n'est pas la seule personne de la famille à s'être forgé une double identité - et pas la seule non plus à être capable de mettre un terme à une existence...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'avant-guerre civile L'avant-guerre civile
Eric Werner

Xenia Editions

Enfin réédité, voici un ouvrage capital pour comprendre notre temps.
L'avant-guerre civile a fait sensation lors de sa sortie en 1998. Avec des années d'avance, il décrivait les conséquences de l effondrement de l URSS. Une fois le grand Ennemi disparu, qu'allait faire le système de pouvoir occidental pour se légitimer? Se reconstruire un ennemi, au besoin dans sa propre basse-cour. L'après-guerre froide aurait pu être la paix. Ce fut l'avant-guerre civile. Philosophe politique, mais aussi grand érudit, critique littéraire et connaisseur de la pensée antique, Eric Werner invite toute l expérience et la sagesse de l Occident à se pencher sur le berceau de l ère nouvelle que nous vivons. Il montre les continuités, ouvertes et secrètes, du Pouvoir. Il dégage aussi les situations inédites et potentiellement incontrôlables. Il consolide enfin les passerelles que nul n osait trop évoquer entre l ordre et son contraire, le chaos violent. Ce qui n était que frôlements et connexions fortuites apparaît désormais comme l architecture même du contrôle politique et social de la masse globalisée.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'avenir L'avenir
Catherine Leblanc

la Rémanence

Troublée par le départ brutal de sa sœur aînée, la jeune Charlène a du mal à trouver sa place et son identité. Le quotidien lui pèse car l’avenir lui semble fermé et sans espoirs. Petit à petit, elle s'ouvre au monde, découvre l’amour et commence à conquérir son autonomie. Ce beau récit, avec beaucoup de douceur et de sensibilité, raconte cette délicate étape de séparation et de construction. Il fait surgir toute la fragilité, l’intensité et la beauté de ces années de passage.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'effet Rosie L'effet Rosie
Graeme Simsion

Editions Nil

Don et Rosie sont de retour. Ils n’habitent plus Melbourne mais New York, ils sont mariés depuis dix mois et dix jours et… ils sont « enceints ».Après avoir mené à bien l’Opération Épouse, Don, scientifique hors norme – atteint du syndrome d’Asperger – se lance corps et âme dans ce nouveau défi : devenir père. Avec sa rigueur toute mathématique et sa logique imparable, il devient expert en obstétrique, même si cela ne semble pas correspondre à ce qu’attend Rosie de lui.

Heureusement – ou pas –, il bénéficie également des conseils de ses amis qui lui font part de leur propre expérience : Gene, qui est venu le rejoindre à New York car sa femme l’a mis à la porte et qui s’est installé chez eux, Dave, qui travaille dans la réfrigération, et George, ancienne rock-star. Cependant, plus il cherche à bien faire, plus il s'empêtre et plus son couple bat de l'aile. Mais Don ne serait pas Don s'il ne trouvait pas une solution…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'Encyclopédie des sports oubliés L'Encyclopédie des sports oubliés
Edward Brooke-Hitching

Denoël

Aussi amusante qu’intrigante, cette encyclopédie unique en son genre appelle à porter un nouveau regard sur l’ingéniosité, la folie et la bravoure de nos ancêtres.

Edward Brooke-Hitching a parcouru nombre de grimoires poussiéreux afin de faire revivre les sports et autres passe-temps les plus étonnants, les plus dangereux ou tout simplement les plus absurdes que l’homme ait jamais inventés (et, tout compte fait, abandonnés). Après tout, qui aurait pensé à remettre au goût du jour les combats de pieuvres, très populaires au XVIIIe siècle? Ou la boxe avec feux d’artifice – un sport aussi dangereux qu’on peut le craindre. Quant au ballet à skis, il ne semble pas si risqué, à moins que vous ne tentiez de reproduire l’exploit de Suzy «Chapstick» : le grand écart sur la pointe des skis.
Voyage délicieusement loufoque au pays des excentriques, ce livre ravira tous les fans des Monty Python ou de Mr Bean.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'enfant caché L'enfant caché
Godofredo De Oliveira Neto

Envolume Editions

Aimoré, faussaire de tableaux, se bat avec l'art.. Il s'accroche à l'écriture sur son ordinateur. Il essaie de retrouver l'axe de sa vie sur une bande enregistrée, son histoire. Le roman se passe à Rio de Janeiro à l'époque actuelle, avec des incursions dans les paysages magiques de la Baie de Babitonga, dans le sud du Brésil. Le lecteur passe de la condition de visiteur d'expositions de peinture, bercé par des accords musicaux, à celle de complice d'un narrateur en quête hallucinée du portrait réel de sa vie. Le désespoir de se trouver pris dans un processus de folie constitue aussi pour Aimoré l'angoisse d'essayer de comprendre l'ambiguïté d'aimer et d'être aimé. C'est dans le quotidien de la ville de Rio, dans les mouvements de l'histoire du Brésil et de la peinture contemporaine qu'Aimoré, entre webcams, réseaux sociaux et meurtres, devra rencontrer Ana Perena, sa muse de la baie de Babitonga (Traduit du brésilien par Richard Roux)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'estime de soi L'estime de soi
Rosette Poletti

Jouvence

S'estimer et se respecter est un préalable indispensable pour vivre une vie harmonieuse et tournée avec confiance vers autrui. L'éducation, la société, la pensée judéo-chrétienne nous transmettent très souvent une vision culpabilisante de nous-même et limitative de nos potentiels. Il s'agit de nous en libérer par une prise de conscience de nos vraies valeurs et de la personne unique que nous sommes. C'est ainsi permettre à notre réelle personnalité de s'épanouir.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'Été du cyclone L'Été du cyclone
Beatriz Williams

Belfond

1931. Discrète et réservée, Lily Dane n'a jamais su laisser parler son cœur. Jusqu'à ce que son chemin croise celui de Nick Greenwald. Le coup de foudre est immédiat, mais Lily est inquiète : elle, issue de la haute société new-yorkaise, pourra-t-elle jamais faire accepter à sa famille son amour pour un étudiant désargenté d'origine juive ? 1938. Alors qu'elle séjourne avec sa mère et sa petite-sœur dans la paisible station balnéaire de Seaview, Rhode Island, Lily a un choc : Budgie, son amie d'enfance qu'elle n'a pas revue depuis sept ans, est là. Accompagnée de son mari, le beau Nick Greenwald. Effondrée, Lily fait son possible pour éviter le couple. Tout l'inverse de Kiki, son espiègle petite sœur de six ans, qui s'est prise d'une affection immédiate et réciproque pour Nick... Quel lien celui-ci cherche-t-il à créer avec l'enfant ? Et si, à travers Kiki, Nick essayait de se rapprocher de Lily ? Alors qu'une tempête menace de s'abattre sur la côte, Lily ne tarde pas à faire de terribles découvertes et met au jour de troublants secrets sur sa famille, sur la perfide Budgie, et sur le lien si spécial qui unit Kiki et Nick...

Titre original : A hundred summers
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'histoire de France selon Facebook L'histoire de France selon Facebook
Baptiste Thiébaud

Presses Universitaires de France

Y aurait-il eu un «do it yourself» pour apprendre à tailler ses silex ? Clovis aurait-il changé son statut de païen après son baptême ? François Ier aurait-il publié un album sur ses châteaux ? A quel groupe les révolutionnaires de 1789 se seraient-ils inscrits ? Louis XVI aurait-il été arrêté à cause de son dernier «post», près de Varennes ? Qu’aurait publié sur son mur Napoléon après Waterloo ? Charles Baudelaire aurait-il eu beaucoup de «fans» ? S’appuyant sur une chronologie réelle, l’auteur détourne les épisodes les plus connus de notre histoire nationale.
Le fil d’actualités court ainsi de l’arrivée des premiers hommes sur le territoire aujourd’hui français jusqu’à la création de Facebook en 2004. Le livre convoque personnages historiques et contemporains pour mieux jouer avec nos références, celles qui subsistent de nos apprentissages scolaires, et les codes de ce fameux réseau social. Homo Sapiens vient de liker le mur de Lascaux. Valérie Damidot trouve que ça manque de rayures.
Et vous ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'Humain et le barbare L'Humain et le barbare
Yvan Droumaguet

Apogée

Après les terribles assassinats à Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher à Paris les 7 et 9 janvier 2015, les immenses rassemblements du 11 janvier furent la digne réponse d’une communauté humaine blessée et endeuillée mais unie par un désir de liberté, de fraternité et de paix.
Toutefois, si généreux soit-il, l’élan d’une émotion ne peut suffire. Il faut chercher à comprendre la barbarie pour aussi mieux nous comprendre nous-mêmes.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'importun L'importun
Aude Le Corff

Stock

Une nouvelle maison, pleine de charme, qui se révèle inquiétante. L’ancien propriétaire ombrageux qui s’impose. Lorsque la narratrice emménage avec son mari et ses enfants, elle n’imagine pas que sa vie va étrangement basculer. Quels souvenirs hantent le vieil homme ? Quelle réparation cherche-t-il auprès d’elle ? De quelle mémoire les murs de la maison sont-ils les gardiens ? Aude Le Corff livre un second roman subtil, qui sonde les fragilités de l’âme humaine et s’interroge sur les stigmates de l’Histoire.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'inconnue de Queen's Gate L'inconnue de Queen's Gate
Anne Beddingfeld

Marabout

A l'entresol du grand hôtel particulier londonien de la famille Hewes, Beth Huntly règne sur les fourneaux et trois servantes, d'une main aussi ferme que talentueuse. Un soir d'hiver apparemment comme les autres, alors qu'elle se rend au jardin pour, comme à son habitude, fumer discrètement un cigare, elle fait une macabre découverte : le corps d'une femme, inconnue, gît dans le labyrinthe, un poignard planté dans le cou. Très vite, les soupçons se portent sur le valet indien au service de Lord Hewes. Après tout, n'est-ce pas lui qui a offert l'arme du crime, un kriss malais, au maître de maison ? Mais Beth ne croit pas à la culpabilité de Rajiv - qu'elle connaît particulièrement bien puisqu'elle partage régulièrement avec lui l'exiguïté de sa petite chambre de domestique... La jeune femme au caractère volontaire est bien déterminée à découvrir qui a commis ce meurtre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'incroyable histoire de Wheeler Burden L'incroyable histoire de Wheeler Burden
Selden Edwards

10-18

Wheeler Burden vit à San Francisco en 1988. Il a donc peu de raisons de se réveiller un beau matin à Vienne en 1897. C'est pourtant ce qui lui arrive, de façon totalement inexplicable. Totalement démuni, il décide d'aller consulter un jeune thérapeute viennois, Sigmund Freud. Tandis que celui-ci réfléchit à son cas, Wheeler fait connaissance avec la ville où Mahler et Klimt révolutionnent leurs arts respectifs. Alors qu'il tombe amoureux d'une jeune Américaine de passage dans la capitale autrichienne, il réalise ce qui est en jeu dans cette curieuse mésaventure : l'incroyable possibilité de changer le destin des siens et, peut-être plus encore, celui de l'humanité tout entière. À quelques kilomètres de Vienne, dans le village de Lambach, vit en effet un petit garçon âgé de 6 ans, nommé Adolf Hitler. Wheeler est néanmoins loin de se douter de tous les risques qu'il encourt et des dangers qu'il y a à vouloir modifier le cours des choses.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'Indonésienne L'Indonésienne
Pierre-Alain Gasse

éditions de la Rémanence

Ratih, jeune indonésienne divorcée avec une ado à charge, gagne péniblement sa vie dans un « food court » (espace de restauration rapide) de Bandung Pinang. Passionnée de cuisine, son rêve, c'est d'avoir un jour un petit restaurant bien à elle.
Alors, elle s'engage comme « maid » (employée de maison) chez une famille chinoise de la cité-état de Singapour, pour quelques années, pense-t-elle, le temps de réunir les économies nécessaires.
Mieux payée, certes,  mais désorientée, ses riches patrons sont très exigeants, son travail exténuant, sa vie privée et familiale inexistante.
Cependant, elle fait face à toutes ces difficultés, jusqu'à ce qu'un grain de sable mette un terme à ses rêves par son renvoi précipité dans son île natale de Java.
Saura-t-elle vaincre cette adversité tenace ? La chance tournera-t-elle enfin pour elle ?
C'est ce que vous découvrirez en lisant « L'Indonésienne ».
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'innocence des bourreaux L'innocence des bourreaux
Barbara Abel

Belfond

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas.
Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent…Des gens normaux, sans histoire, ou presque.

Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur.Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
L'intranquille : N° 8 L'intranquille : N° 8
Collectif

Atelier de l'Agneau

n°8 printemps/été 2015

ROMAN TRADUIT :
José Vidal Valicourt …
LISBOA SONG traduit de l'espagnol par Gilles Couatarmanac'h
illustration Christian St-Germain…

POÈMES de 6 nouveaux et de
Béatrice Brérot… (bibliothécaire à Lyon)
Éric Chassefière… (astrophysicien à Paris)

DOSSIER BOHÉMIENS, GITANS
Graphisme de Carla Bertola…
deux nouveaux auteurs :Gabrielle Jarzynski, Elisabeth Morcellet
Rabah Belamri…
Carole Naggar…
Gustave Flaubert, Lettre à G. Sand…
George Sand, Lettre à Flaubert…

DOSSIER RABAH BELAMRI écrivain algérien d'expression française
J.M.G. Le Clézio, Le Monde, 13/10/95…
René de Ceccatty, Écrivains français de l'ailleurs.
"Être étranger en son pays même… "
Rabah Belamri, extraits…
"L'olivier boit son ombre" ,"Femmes sans visage"
DOMAINE CRITIQUE :
Jean-Pierre Bobillot : VOIX, etc. N° 84, Laurent Fourcaut…
Marie Cazenave, "D'un livre l'autre"…
Françoise Favretto, Poésie/Arts /…
Jean-Pierre Bobillot, Disparition de Bernard Heidsieck…

HISTOIRE LITTÉRAIRE
Fabienne COUECOU présente FORD MADOX FORD …
"Pour Ford, un romancier est avant tout un poète"

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La beauté du métis : Réflexion d'un francophobe La beauté du métis : Réflexion d'un francophobe
Guy Hocquenghem

Serge Safran éditeur

La france, avec un f minuscule comme Guy Hocquenghem l’écrit constamment dans son essai à charge, c’est la france, rejetée avec violence, de tous ceux qui sont persuadés qu'elle est ou qu'elle a été la meilleure en tout ; dans sa langue, ses institutions, sa littérature, sa cuisine, etc.
Pour mieux rejeter cette france-là, l’auteur, tout en se livrant à un véritable jeu de massacre intellectuel, choisit l’éloge de l’autre, du métis, de l’étranger. Il se transforme, à la manière d'un Genet, en « ennemi intérieur », reniant en bloc la france et sa francité pour devenir le métis dont il affectionne la liberté d'être et de penser.
À mille lieues des contempteurs nostalgiques d'aujourd'hui, Guy Hocquenghem dynamite le système, le met en lambeaux, souvent avec une certaine injustice, pour faire l'éloge d'un métissage dont il affirme qu'il sera une chance pour le vieux pays qui est le sien.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La beauté, chemin vers Dieu La beauté, chemin vers Dieu
Anthony J.Ciorra

Béatitudes

La tradition spirituelle suggère qu’il est possible de chercher et connaitre Dieu par quatre voies : l’Un, le Vrai, le Bien, et le Beau. C’est ce quatrième chemin qu’explore le père Ciorra dans ce livre.

Il met en lumière la capacité qu’a la beauté d’introduire des éléments de prière, de joie et de spiritualité dans nos vies aujourd’hui. S’inspirant en particulier des solides écrits de Hans Urs von Balthasar, il montre combien la beauté est la porte d’entrée d’une nouvelle spiritualité pour le XXIe siècle, dans la fidélité à la tradition spirituelle chrétienne, et comment elle conduit vers Dieu d’une façon certaine.

Il nous invite à voir toutes les belles choses qui sont en nous, autour de nous et chez les personnes qui nous entourent. Il encourage à changer notre regard sur le monde et sur notre vie pour y voir la beauté, même au cœur des difficultés. Il rappelle les bienfaits de la gratitude, de l’instant présent et de l’espérance et va jusqu’à une exploration des ténèbres comme chemin vers la beauté, comprenant qu’une grande expression de la beauté a souvent pour origine des périodes de ténèbres spirituelles ou émotionnelles et de mélancolie.

Un livre accessible et rendu vivant par de nombreuses présentations d’œuvres d’art – en peinture, musique, littérature – et de multiples anecdotes.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La bible du crime La bible du crime
Stéphane Bourgoin

Editions de la Martinière

À chaque jour suffit son crime. Du 1er janvier au 31 décembre, pas un jour qui ne réserve son lot de faits divers, de meurtres sanglants, d'arrestations mémorables. Stéphane Bourgoin, expert en criminologie, recense dans ce livre 365 histoires plus cruelles et insolites que n'importe quelle fiction.
2 janvier 2004. Un Sud-Africain passe cinq années en prison pour vol de voiture, à cause d'un témoin qui l'a identifié ? dans ses rêves.
24 mai 1930. Le "Vampire de Düsseldorf", qui a assassiné hommes, femmes et enfants sans jamais éprouver l'ombre d'un remords, est enfin capturé. Il confesse ses pulsions à un psychiatre.
24 octobre 2006. En Inde, le plus jeune tueur en série au monde commet son premier meurtre à l'âge de 7 ans, avant d'assassiner deux autres enfants.
Stéphane Bourgoin raconte son histoire.Spécialiste mondialement reconnu, Stéphane Bourgoin travaille depuis plus de 35 ans sur le sujet des serial-killers. Il en a rencontré près de quatre-vingts pour les besoins de ses enquêtes et documentaires.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La cachette du diable La cachette du diable
Carlos Acosta

KERO

Dans la grande tradition du réalisme magique sud-américain, une épopée foisonnante ancrée dans l’histoire mouvementée de Cuba.

Le jour où Oscar Kortico se retrouve seul au monde, il se souvient des paroles de son grand-père : « On ne peut pas savoir qui l’on est vraiment avant de connaître son propre passé, son histoire et aussi celle de son pays. » Sur les traces de sa famille, il part à la recherche du minuscule hameau de Pata de Puerco, fondé dans les années 1800 par ses ancêtres.

Qui étaient ces esclaves fugitifs aux haines féroces, aux amours improbables, et que signifie cette amulette étrange, un collier avec un pied de cochon séché, qui a donné son nom au hameau et qui constitue le seul héritage d’Oscar ? Au cours de sa quête, Oscar plongera dans son passé familial et dans celui de son île, son peuple…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La chair et la grâce La chair et la grâce
Isabelle Pirot

Salvator

Matthieu est le héros de ce roman bouleversant sur la quête de soi et sur la grâce qui advient au fil de la vie. Fils de paysans bretons et pauvres, souffrant de relations tendues avec son père, il cherche son salut en entrant au séminaire. Mais le jeune prêtre, après des débuts prometteurs, est désarmé par une série d’imprévus qui jalonnent sa route : la rencontre d’une femme amoureuse, une paternité non voulue, la disgrâce dans le monde ecclésiastique, les remords... Ce roman, qui s’achève dans les décors somptueux des Alpes, raconte aussi comment, en s’abandonnant peu à peu à la grâce, et en s’appuyant aussi sur des amis aussi étonnants qu’attachants, Matthieu réussit à la fois à rester fidèle à sa mission et à creuser davantage sa raison d’être, à découvrir sa vocation profonde... Cette fiction, qui ne se veut ni à charge ni à thèse, relate avec une exquise délicatesse et dans un style prenant rappelant celui des œuvres picaresques, la vie d’un homme dont les choix guidés au départ par la crainte et la fuite de soi, deviennent au fur et à mesure des fruits mûrs de la Grâce enfin reçue et pleinement accueillie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La chaise numéro 14 La chaise numéro 14
Fabienne Juhel

Editions du Rouergue

À la fin de la seconde guerre mondiale, à Saint-Brieuc, la jeune Maria Salaun est tondue par son ami d'enfance, Antoine, pour avoir vécu une histoire d'amour avec un officier allemand. Le commando de maquisards, débarquant dans une Jeep de l'armée américaine, impose à la jeune fille l'humiliation publique, en l'asseyant sur une chaise de bistrot, dans la cour de l'auberge de son père, devant la foule friande de spectacle.
Maria n'oppose aucune résistance, sauf celle de se présenter devant eux pieds nus, dans une robe de mousseline blanche, sa flamboyante chevelure rousse déployée. Sans pleurer ni baisser les yeux, elle se laisse tondre. Mais la honte va bientôt passer dans l'autre camp. Six noms sont sur sa liste...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Colline des potences La Colline des potences
Dorothy Marie Johnson

Gallmeister

La Colline des potences est l’histoire de ces trois personnages, à l’ombre de l’arbre qui étend sur Skull Creek la menace d’un destin funeste. Pour chacun, il est question d’apprendre ; d’apprendre à échapper au destin dont on s’est fait des chaînes, à dompter ses peurs pour voir le monde tel qu’il est et devenir capable d’y grandir. Cet apprentissage passe par le don : Rune reçoit de Joe Frail un toit et une protection, même s’il n’y voit longtemps qu’esclavage, il reçoit ensuite d’Elizabeth la connaissance qui lui permet de lire et de décrypter ; Elizabeth reçoit l’amour du docteur, qui se cache d’abord puis s’exprime au grand jour. Quant à Joe Frail, il doit apprendre à accorder sa confiance pour espérer échapper au destin implacable qui le tient emprisonné. Ce récit d’apprentissage est écrit avec sensibilité et lucidité, baignant dans cette absurdité qui fait la folie des hommes, au cœur de laquelle brille l’éclat de l’or.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La conquête des coeurs et des esprits La conquête des coeurs et des esprits
Hugues Jallon

Verticales-Phase deux

C’est le milieu de l’après-guerre.
C’est le temps des rêves, de la puissance des hommes et des machines, le temps des héros sans visage de l’aventure spatiale, celui des explorateurs fanatiques des profondeurs de l’esprit humain, le temps des ingénieurs et des prophètes, celui des théoriciens de la guerre psychologique, tous emportés dans une course glorieuse et sans issue pour la conquête de nos âmes.
Ils s’appellent Neil, Ayn, Jim, Claude, Ted, Ron, Charles, Veronica… En brouillant les pistes de leurs destins singuliers, Hugues Jallon saisit les pulsions secrètes – mégalomanie, paranoïa, mélancolie – d’un monde qui s’enfuit.
Mené à un rythme effréné, La conquête des cœurs et des esprits est l’épopée souterraine de ce qui est arrivé à nos rêves.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque
Cécile Rabot

Presses de l'ENSSIB, École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques

L’accroissement de la production éditoriale, quand il ne le laisse pas le lecteur démuni, engendre le risque d’une concentration sur un nombre réduit de titres médiatisés. Les bibliothèques ont un rôle essentiel à jouer dans cette économie de l’attention, comme instance de construction de la valeur et de la visibilité.

À partir d’une enquête menée de 2004 à 2010 au sein des bibliothèques de la ville de Paris dans le cadre d’une thèse de doctorat, l’ouvrage interroge les politiques et dispositifs de valorisation des collections. À travers leurs pratiques de sélection, c’est l’identité des bibliothécaires de lecture publique qui se construit, dans un lien ambigu avec l’école et les instances plus reconnues du champ littéraire.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La contagion La contagion
Walter Siti

Verdier

Dans un immeuble populaire, au coeur des borgate de Rome, vivent Chiara et son mari Marcello, ancien bodybuilder entre deux sexes, Francesca, handicapée militante, Bruno supporter de la Roma aux arrêts domiciliaires. Et puis il y a aussi Gianfranco, dealer qui veut s'élever, Eugenio, dit la Toupie, qui travaille dans un atelier et se découvre amoureux de sa colocataire, prostituée. Dans ce paysage romain fait de bouts de campagne, de villages et de lambeaux de métropole, dans le bric-à-brac d'un présent bouillonnant, il y a tant d'autres figures encore toutes défoncées par la vie, toutes défoncées comme la vie... Les borgate sont le laboratoire des transformations les plus profondes de la société italienne, et, plus largement, européenne : on y assiste à la contagion des modes de vie qui rend toute division de la société en classes à la fois simpliste et aveugle. Roman baroque, excessif, destructeur, provocateur, La Contagion est une arche de Noé, une nef des fous, un volcan d'énergies qui fait ruisseler sur ses pentes, les styles et les genres, les vies et les langues, les corps et les rêves. C'est trop peu de dire qu'on n'en sort pas indemne. On n'en sort pas.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La cour des grandes La cour des grandes
Adèle Bréau

J.-C. Lattès

Elles sont quatre, elles veulent tout, leur vie est un roman.

De leurs cahiers de teste de collégiennes à leurs plannings surbookés, Mathilde, Alice, Lucie et Eva sont entrées sans s'en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes made in France, elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée et d'alliances. Elles n'en ont plus le temps. Crèche, école, courses, vie sexuelle, carrière, enfants malades, premières rides et corps qui fout le camp, elles tentent de maîtriser le tourbillon qui les emporte depuis qu'elles ont dit oui.
Dans un Paris de comédie romantique, ces équilibristes à l'aube de la quarantaine rient, galèrent, aiment et espèrent, car au fond leur vie ne fait que commencer.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La cour des secrets La cour des secrets
Tana French

Calmann-Lévy

Une star du polar nous plonge dans l’enfer de la jeunesse dorée irlandaise.
Stephen Moran, personnage apparu brièvement dans Les Lieux infidèles, est un flic ambitieux affecté aux affaires non classées et qui rêve d’intégrer la Brigade des homicides quand il reçoit la visite de Holly Mackey, fille d’un collègue.
Il y a un an, dans le lycée huppé de Colm, à Dublin, Chris Harper, 16 ans, a été assassiné.
Holly a trouvé sur le tableau d’affichage de son lycée privé pour filles, tenu par des religieuses, une photo de Chris assortie d’un mot dont les lettres ont été découpées dans les pages d’un livre : « Je sais qui l’a tué. »
Moran saute sur l’occasion et s’impose au côté de l’inspectrice chargée de l’enquête.
Issus d’un milieu ouvrier, les deux flics sont mal à l’aise parmi les adolescents gâtés de ces deux établissements.
Et il leur est difficile de démêler l’écheveau des secrets, des mensonges, des rodomontades propre à l’adolescence.
Mais les drames se produisent même dans ces cages dorées, ces bulles où les parents fortunés s’imaginent pouvoir protéger leurs enfants des violences du monde.

Déroulant son roman sur une seule journée d’interrogatoires, interrompus par des flash-back remontant à un an avant la mort du jeune homme, Tana French excelle dans ses portraits psychologiques, dans l’interaction des adolescents, la cruauté inouïe des jeunes filles entre elles, les rivalités, les premiers émois amoureux, les différences sociales.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La dernière page La dernière page
Gazmend Kapllani

Intervalles

En 2011, Melsi, journaliste et écrivain albanais vivant en Grèce, est rappelé en Albanie pour enterrer son père, dont il ne sait presque rien. A Tirana, il s'emploie à surmonter les tracasseries administratives et entreprend de reconstituer la vie de ce dernier, pleine de secrets. Ce roman, qui met en scène deux périodes mouvementées, éclaire la dérive de l'Albanie pendant et après le communisme.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La drôle de vie de Zelda Zonk La drôle de vie de Zelda Zonk
Laurence Peyrin

KERO

Et si tout le monde pouvait changer de vie ? Foutu mardi, foutue pluie... Sur cette route d'Irlande qu'Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c'est l'accident. À l'hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d'emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c'est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant... Tout en menant l'enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie. Est-elle vraiment épanouie dans ce hameau perdu, dans ce mariage routinier ? Si vraiment Zelda est Marylin, si elle a réussi à passer de la lumière à l'anonymat, pourquoi elle-même ne pourrait-elle pas changer de vie ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La fabrique d'hormones La fabrique d'hormones
Saskia Goldschmidt

Gallimard

Motke, de son vrai nom Mordechai de Paauw, aimerait bien mourir. À quatre-vingt-dix-sept ans, il regrette le temps où son corps était encore le moteur de tous ses plaisirs, et il se fait alors le narrateur d’une existence hors du commun.
Jeune homme, il est contraint de reprendre l’abattoir familial, mais son ambition le pousse à transformer la florissante entreprise en faisant appel à Rafaël Levine, un scientifique d’origine juive-allemande, pour lui adjoindre un laboratoire. Utiliser les déchets de l’abattoir pour procéder à l’extraction de l'insuline, puis d’autres hormones, sexuelles, voilà le projet industriel de Motke. Le succès est au rendez-vous, l’argent coule à flots. Grisé et doté d’une libido indomptable, Motke ne parvient pas à rester fidèle à son épouse Rivka et n’hésite pas à exercer une sorte de droit de cuissage sur ses ouvrières. Mais le drame se noue quand il pousse son propre frère jumeau Aron à s’administrer des doses de plus en plus élevées de testostérone…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La face froide du soleil La face froide du soleil
Mustapha Nadi

Riveneuve éditions

Natori, au Nord de Tokyo, le 11 mars 2011. Riki voit fondre sur lui le tsunami le jour de ses quinze ans. Réfugié sur le toit de sa maison avec une vieille marchande de thé du quartier, il est un des rares survivants de la ville. Sur sa tablette numérique, Riki vit en direct les catastrophes qui se suivent. Le lendemain, c’est dans un pays ravagé qu’il cherche à retrouver son amie Kimiko partie dans la ville voisine de Fukushima avec ses parents. Au cours de son périple, hanté par les images qu’il a vues, Riki fait de fantomatiques rencontres. Confusion d’identités, réalités indicibles ou illusions : le docteur Tanizaki parle de « la face froide du Soleil », ce monde virtuel où l’on peut réellement sombrer lorsqu’on navigue trop dans l’univers numérique.
Retrouvera-t-il Kimiko ? Quel secret lui cache-t-elle ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La femme de pluie La femme de pluie
Katy Axer

Ch. de Traverse

« Ce soir-là, derrière la fenêtre de la chambre de l’homme ouverte en oscillo-battant, elle esquissa sa révélation, tandis qu’elle regardait à travers les rideaux de métal qui la dessinaient en pointillés. Dans la rue, la pluie tombait,
raide, incessante. »
La femme de pluie nous emmène sur les traces d’une histoire d’amour impossible, à travers le récit des moments de basculement, tels qu’une mémoire
lacunaire peut les livrer. Le roman se déroule dans un univers silencieux et très
visuel, où les mots font acte d’images. Il nous plonge dans l’univers de deux
personnes qui n’ont pas su s’aimer.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Fille du train La Fille du train
Paula Hawkins

Sonatine

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Avec ce thriller psychologique exceptionnel, Paula Hawkins fait figure de révélation de l’année. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoïaque et jubilatoire qu’elle vous tend et vous comprendrez combien cette publication fait figure d’événement.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La génération Y, le manager et l'entreprise La génération Y, le manager et l'entreprise
Benoît Meyronin

Presses Universitaires de Grenoble

La « génération Y » occupe les débats depuis plus d’une décennie. Comment la définir ? Comment travailler avec ces digital natives, ces jeunes diplômés qui sont nés avec le numérique et qui affichent des comportements nouveaux ? Déstabilisés par leurs pratiques, leurs comportements et leurs attitudes, de nombreux managers se plaignent de ne pas comprendre leurs jeunes collaborateurs.
Au-delà de la question du management intergénérationnel et des clichés qui peuvent circuler sur ce sujet, ce sont les pratiques du digital des jeunes générations qui sont interrogées ici. Quel est leur niveau de pratique du digital ? Quelles sont leurs représentations de ces outils, services et contenus ? Quels managers seront-ils demain, à l’aune de ces pratiques et représentations ? Quelles évolutions des comportements numériques apportent-ils à l’entreprise ?
Des cas d’entreprises complètent cet état des lieux.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La lettre de Queenie La lettre de Queenie
Rachel Joyce

Xo Editions

Le roman inoubliable de ceux qu'on aime et qu'on laisse partir .
Vingt ans que leurs chemins s'étaient séparés. Il a suffi d'une lettre de Queenie, lui annonçant qu'elle allait mourir, pour qu'Harold Fry décide de la retrouver. Alors qu'il traverse, à pied, l'Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles. Comment lui faire face ? Comment lui dire ce qu'elle cache depuis tant d'années ? Queenie lui écrit une seconde lettre. Elle lui raconte toute l'histoire. Cette fois-ci, pas de mensonges. Il est temps pour elle de lever le voile et de se libérer de cette culpabilité qui la ronge. Mais qu'a-t-il bien pu se passer, il y a vingt ans, dans cette petite ville du sud de l'Angleterre, pour qu'elle veuille la quitter et ne jamais y revenir ? Une histoire de destins manqués, tendre et bouleversante. Après La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi..., roman salué dans le monde entier, Rachel Joyce nous livre la vérité poignante de Queenie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La malédiction de Kamerrer La malédiction de Kamerrer
Dominique Bourgeon (II)

In Octavo

« Quelques fenêtres sont encore éclairées sur des histoires de vie que la junkie espère insouciantes. Elle fouille son sac, à la recherche de ses clés. Le 4x4 accélère subitement et pile à hauteur de sa proie. La portière s'ouvre, s'en extrait un homme vêtu de noir. Sophie se retourne, alertée. L'homme se baisse. Son bras droit balaie l'air avant de frapper l'ancienne avocate aux genoux. A l'image d'une faux moissonnant de frêles céréales. Le corps de Sophie bascule en arrière et le bras gauche de l'homme le cueille et l'enveloppe. La main droite se referme sur les jambes. Il la porte jusqu'au et la jette sur les sièges arrière. Sept secondes viennent de s'écouler, ponctuées du hurlement de Sophie. »
Nue, éventrée, elle est là... pendue à une branche. Qui est l'auteur de cet effroyable tableau ? Comment cette jeune pictavienne s'est-elle retrouvée immolée près de Saint-Malo ? Pourquoi lui a-t-on prélevé l'estomac ? Que signifie le bijou en forme de scarabée accroché à son cou ?
Le nom de la victime et le lieu de la pendaison sonnent comme l'écho d'un meurtre commis en 1894 par Joseph Vacher, le "Jack l'éventreur du Sud-Est". Le criminel actuel désire-t-il prolonger l'aventure sanglante d'antan ? Au fil d'une enquête jalonnée de coïncidences et de terrifiantes similitudes, un flic ordinaire se retrouve confronté aux heures les plus noires de l'histoire de l'Humanité.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Mariée rouge La Mariée rouge
Hervé Jaouen

Omnibus

La Mariée rouge suivi de 6 nouvelles : 'Le disparu de Men-Diaoul', 'Une trop fine mouche', 'Abus de phosphore', 'Interrogation écrite', 'Stang fall', 'L'argent de la quête'. Un couple de jeunes, dans une cavale nihiliste et suicidaire, croise le chemin d'un trio de ferrailleurs, d'un commando d'autodéfense et d'une noce, dans le fin fond de la campagne bretonne ; une épopée tragique et ultraviolente qui se termine dans le sang, servie par la prose grinçante d'Hervé Jaouen. Ce roman fit grand bruit lors de sa parution en 1979, en pleine vogue du néo-polar français lancé par A.D.G., Jean- Patrick Manchette et Jean Vautrin, entre autres, et qui se caractérisait par le soin apporté à l'écriture. Ce roman, qui bénéficie d'un avant-propos de l'auteur et de deux préfaces signées Pierre Magnan et Jean-Baptiste Baronian, est suivi par six nouvelles choisies par l'auteur, pas toutes policières mais noires, aujourd'hui introuvables.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La mécanique du saut La mécanique du saut
Nicolas Roiret

Editions Rue Fromentin

Ils ont entre de 18 et 25 ans. Ils vivent dans le périrubain ou l'intramuros, parfois à la campagne. Ils connaissent la débrouille, l'ennui et, souvent, le danger. Tous tentent de tirer leur épingle du jeu. Ce sont les héros des nouvelles de Nicolas Roiret. Dans le premier texte qui donne son titre au recueil, une bande de copains part vers la frontière franco-espagnole pour une semaine de fiesta. La rivalité avec un play boy des plages se terminera par un concours stupide de plongeon... à partir d'un toit d'immeuble. D'autres s'ennuient à la campagne, près d'une voie ferrée et imaginent une corrida avec les trains. Le tout filmé pour récolter des "views" sur youtube. Pendant ce temps, une fille et un garçon veillent jusqu'au "premier métro" et dépouillent les fêtards endormis. Un "bon plan" qui finira en cavale meurtrière. Nicolas Roiret raconte le désarroi d'une jeunesse qui n'a rien à perdre, ni à attendre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La mémoire des embruns La mémoire des embruns
Karen Viggers

Editions Les Escales

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre. Une femme au crépuscule de sa vie. Un homme incapable de savourer pleinement la sienne. La Mémoire des embruns est une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Ménagerie - Saison 1 L'intégrale: On retourne en ville La Ménagerie - Saison 1 L'intégrale: On retourne en ville
Kemi Outkma

La Bourdonnaye

Voilà six ans que le Dog, caïd incontesté de la ville, a défiguré le Caméléon avant de le laisser pour mort. D’un certain côté, c’est vachement pratique. Le Caméléon, aujourd’hui totalement méconnaissable, peut revenir régler ses comptes à visage à la fois découvert et masqué. Faut savoir se contenter de petites joies, n’est-ce pas. Bref, à côté de sa vengeance, celle d’Edmond Dantès n’est que de la roupie de sansonnet – pour rester dans le registre animalier.

Armé de sa détermination, de son audace et de ses poings américains, le Caméléon a élaboré un plan d’une redoutable simplicité : détrôner d’abord puis tuer ensuite son ennemi de toujours. Entre la Blatte – loser magnifique et pilote surdoué –, le Fennec – prince vaincu mais fier soldat –, le Dog – roi de la pègre et bourreau sadique –, la Hyène – femme facile mais imprévisible –, les Siamois – hommes de main fidèles et pervers –, le Grizzly – ex-taulard récemment libéré –, la Fouine – vieux roublard usé et hyperactif –, ou encore la Belette – femme influente mais anonyme –, qui prendra la tête de la horde ?

Les fauves sont lâchés, et certains ont la rage. Bienvenue dans la ménagerie !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La métamorphose du rossignol La métamorphose du rossignol
Janine Teisson

Chèvre-feuille étoilée

Lorsque dans la nuit, une créature montée sur escarpins, les lèvres écarlates, jaillit laissant derrière elle une vie une vie terne et routinière, comment s'étonner qu’autour d'elle les hommes tombent, assommés ?
Mais qui est qui, au juste, dans cette histoire abracadabrante ? Fine Rossignol est-elle en danger ? Est-elle la femme d'un assassin ?
Par quel être inclassable la belle Camille, médusée, est-elle séduite ?
Tout au long de ce récit tendre, loufoque et sanglant, les catastrophes convergent, de Paris au cœur de l'Afrique, sur l'inénarrable F. Rossignol, qui, dans sa naïveté, cherchant le calme, récoltera la tempête, l'aventure, et l'amour.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La mort au Festival de Cannes La mort au Festival de Cannes
Brigitte Aubert

Editions du Seuil

La célèbre Élise Andrioli, tétraplégique, aveugle et muette depuis un attentat, est officiellement invitée au Festival de Cannes comme membre du jury Jeunes Talents. Toute heureuse de côtoyer des stars et de boire plein de champagne, elle débarque sur la Croisette dans son fauteuil roulant aérodynamique à turbo intégré, escortée par sa fidèle dame de compagnie, Yvette. Depuis l'époque où elle ne communiquait vraiment pas du tout, Élise a fait des progrès : elle peut bouger la main gauche et saluer comme la reine d'Angleterre, et utilise un ordinateur à synthèse vocale spécial non-voyants. Las, Yvette s'éprend d'un vieux beau, les membres du jury ne cessent de s'écharper et surtout les morts suspectes se succèdent à un rythme plus effréné que celui des projections. Élise, déjà confrontée dans le passé à des meurtres sanglants, cogite abondamment, tandis que le capitaine Kevin Isidore, champion de boxe thaïe, mène l'enquête, et que Véra Martineau, la très susceptible médecin légiste, ne cesse de se disputer avec sa compagne, la présidente du jury.
Née en 1956 à Cannes, Brigitte Aubert a développé son goût pour le polar dans la pénombre du cinéma familial. Parmi ses nombreux romans publiés au Seuil et traduits dans plus de vingt pays, on retiendra Les Quatre Fils du Dr March, La Mort des bois, Transfixions (adapté au cinéma sous le titre Mauvais Genres), Funérarium. Elle est la reine du thriller à humour grinçant.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La mort de Napoléon La mort de Napoléon
Simon Leys

Editions Labor


Contrairement à ce que l'on croit en général, Napoléon n'est pas mort à Sainte-Hélène; une ingénieuse conspiration dont les détails sont ici révélés au public pour la toute première fois, lui permit de s'évader et de regagner l'Europe. L'itinéraire de ses dernières années fut à certains égards encore plus dramatique et romanesque que l'épopée bien connue qui traîne dans les manuels d'histoire. Un enchaînement de circonstances le ramena à Waterloo ou il faisait beau cette fois, mais l'épreuve qu'il dut y subir fut nettement plus terrifiante que le simple écroulement d'un empire. Son retour à Paris fut jalonné de traverses singulières dans lesquelles il montra que les ressources de son génie étaient demeurées entièrement égales à elles-mêmes seulement, au lieu de reconquérir un trône, il ne put finalement édifier qu'une honorable fortune bourgeoise. Au bout du compte, la plus prodigieuse de toutes ses aventures fut peut-être celle qui, d'une manière ou d'une autre, nous attend tous Obstinément, il était passé sa vie durant à côté de l'essentiel, mais la bonté d'une femme lui fit découvrir à la dernière minute - trop tard, sans doute - que la vraie question après tout n'aurait pas été de redevenir un empereur, mais de devenir enfin un homme.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La navigation des Molénais dans l'autre monde La navigation des Molénais dans l'autre monde
Joseph Cuillandre

DIALOGUES.FR

Le broella, une fois célébrée suivant le rite traditionnel, l’âme du marin disparu qui errant en peine, peut enfin entrer dans son repos. Alors, mais alors seulement, elle fait la grande navigation dans l’autre monde. Sur cette navigation merveilleuse des marins après leur mort, j’ai entendu faire bien des récits dans mon jeune âge, à Molènes même, qui est mon île natale. La légende qui a enchanté mon enfance est toujours vivante en moi, du moins dans ses traits essentiels [...] Pour le marin, l’autre monde a autant de certitude, sinon plus de réalité que ce monde-ci.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La nouvelle vie d'Arsène Lupin La nouvelle vie d'Arsène Lupin
Adrien Goetz

Grasset

Arsène Lupin revient. Un héros des années 10, lui ? Oui : des années 2010 ! Le gentleman-cambrioleur, plus sportif, gouailleur, élégant et désinvolte que jamais, détrousse les réseaux sociaux, enlève les scénaristes de sa série télévisée favorite, s’attaque au changement climatique, s’envole vers les émirats, et va jusqu’à faire invalider les comptes de campagnes du nouveau président de la République…
Dans ce trépidant divertissement, Adrien Goetz, le père de Pénélope et de ses fameuses intrigues (Intrigue à Versailles, Intrigue à Giverny…), rajeunit le plus mythique des personnages français, ainsi que ses partenaires et adversaires, du ridicule détective Herlock Sholmès à la redoutable Joséphine Balsamo, convertie au féminisme militant. La traque d’Arsène Lupin commence !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Là où vont les morts Là où vont les morts
Liam McIlvanney

Editions Métailié

Après trois années dans la nature, le baroudeur Gerry Conway est de retour dans son bureau du Glasgow Tribune. Mais trois ans c’est très long dans la presse et les temps ont changé – les lecteurs sont de moins en moins nombreux, les budgets très serrés et l’éthique jadis rigoureuse du journal part à vau-l’eau. Avant, il était le reporter-vedette du journal mais à présent il est dans l’ombre de son ancien protégé, Martin Moir. Mais lorsque Moir est porté disparu au moment où une grosse affaire explose et qu’on découvre son cadavre dans une carrière inondée, l’enquête entraîne Conway au plus profond des bas-fonds de la ville. Bravant l’hostilité des gangsters, des politiciens ambitieux et des propriétaires de son propre journal, Conway s’aperçoit qu’il a encore suffisamment de ressources pour faire sortir un gros scoop. Mais tout le monde n’a pas envie d’entendre cette histoire alors que la ville se prépare à accueillir les Jeux du Commonwealth à la veille du référendum sur l’indépendance de l’Écosse. McIlvanney explore les interactions troubles entre le crime et la politique dans l’Écosse d’aujourd’hui.

« McIlvanney évoque les bas-fonds les plus obscurs de la ville avec une précision au rasoir et le roman saute hors de la page comme une bête sauvage… une superbe narration, un regard merveilleux sur les personnages et une passion pour les dialogues, qui annoncent l’avènement d’un poète écossais du thriller. » Daily Mail
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La porte du secret La porte du secret
Christel Noir

Editions Héloïse d'Ormesson

Marie, jeune femme pétillante, a hérité de la librairie de son grand-père Samuel, qui l'a élevée. Lors d'un week-end à la campagne chez son amie Margaux, elle fait la rencontre de Josh, charmant scénariste franco-américain. Si l'attraction est immédiate, Marie, trop souvent déçue, s'interdit de rêver à une histoire d'amour. Quant à Josh, veuf depuis trois ans, il vit prisonnier du fantôme de sa femme, Hélène. Leurs chemins semblent se séparer. Mais c'était sans compter sur l'apparition d'Éloïse... l'ange gardien de Marie, bien décidée à l'aider. Heureusement, Marie peut partager son surprenant secret avec Noémie, une adolescente au caractère bien trempé, et Émile, le meilleur ami de Samuel. Pas à pas, grâce à ce drôle d'entourage, Marie apprend à faire la paix avec son passé. De son côté, Josh prend conscience de la nécessité de faire son deuil face à l'évidence de ses sentiments pour Marie. Deux âmes égarées vont réapprendre à aimer. Et la magie opère... La Porte du secretest un roman résolument optimiste qui dispense avec énergie une belle leçon de vie. L'habileté de l'auteur est d'avoir su équilibrer l'imaginaire surnaturel fraîchement distillé avec les aléas et drames du quotidien. Un texte dont on ressort le sourire aux lèvres et au cœur, fin prêt à se donner les moyens de vivre pleinement.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La première blessure La première blessure
Ali Knight

J.-C. Lattès

Plus rien ne va dans la vie de Nicky. Sa meilleure amie a été assassinée plusieurs années auparavant, un drame dont elle ne s’est jamais vraiment remise, et depuis quelque temps son couple bat de l’aile. Aussi, lorsqu’elle rencontre un jeune homme aussi beau que séduisant, se dit-elle qu’un léger flirt ne peut que l’aider à oublier un peu ses problèmes. Mais ce qui commence comme un petit jeu innocent vire bientôt au cauchemar le plus sordide et l’amène à déterrer un terrible secret enfoui depuis de nombreuses années. Elle découvrira que les blessures amoureuses ne cicatrisent jamais vraiment.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La prétendue innocence des fleurs La prétendue innocence des fleurs
Franck Calderon

Scrineo

Le bouquet était prêt : Cinq iris mauves, cinq lys blancs et deux jacinthes sauvages. Dans quelques heures à peine, il serait déposé au cabinet du juge d'instruction Marc Ferrer, plongé dans la plus importante affaire criminelle de sa carrière. Marc connaît le langage des fleurs, il sait que les lys blancs évoquent la pureté et que les jacinthes invitent à l'amour. Pourtant, ces fleurs là lui inspirent la mort. Celle d'une jeune femme et d'un amour fou disparu huit ans plus tôt... De Paris à Venise, de bouquets en bouquets, vers quel secret enfoui le conduira ce nouveau jeu de piste ?La Prétendue innocence des fleurs est un roman inclassable où le mystère, l'aventure sentimentale et l'intrigue judiciaire s'entremêlent pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au dénouement.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La promesse de l'Ouest La promesse de l'Ouest
Robert Lautner

Les Presses De La Cite

Avril 1837. Le jeune Tom Walker quitte New York avec son père, commis voyageur. Tous deux se dirigent vers l'Ouest, au-delà des montagnes et des plaines arides, pour vendre, de petite ville en petite ville, le célèbre revolver Colt. La joie d'être sur la route, de partager un repas autour d'un feu et de dormir l'un près de l'autre, est cependant de courte durée. Tandis que la nature se fait de plus en plus sauvage, une rencontre dévastatrice laisse Tom seul et démuni. Déterminé à regagner l'Est et la civilisation, le jeune garçon place alors tous ses espoirs en Henry Stands, un cowboy taciturne croisé en chemin. Ensemble, cet étonnant duo se lance dans un périlleux périple...
Voyage des ténèbres vers la lumière, de l'ignorance vers la connaissance, de la confusion de l'enfance vers la lucidité de l'âge adulte, La Promesse de l'Ouest est un magnifique roman.
" C'est une histoire palpitante, violente, inquiétante, profondément humaine et émouvante. " The Times
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Quête d'Amy La Quête d'Amy
Naomi Ajavon

la Rémanence

Élevée et choyée par Dada, sa grand-mère, la petite Amy vit une enfance heureuse au Togo. Sa vie bascule quand, suite au décès de Dada, elle doit rejoindre ses parents installés en France. La jeune fille s’adapte facilement à son nouveau pays, mais pourquoi un tel désir d'indépendance et cette quête éperdue d'amour ?
Retraçant un parcours difficile et une histoire pleine d’amertume, La Quête d’Amy est un roman engagé et émouvant qui montre comment des faits encore ordinaires, peuvent, littéralement, détruire des âmes innocentes.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Quête du bleu divin La Quête du bleu divin
Sylvain Treperman

La Grande Ourse

Chartres, capitale de la lumière.
Au début des années 1970, Raoul, jeune étudiant, découvre dans une chapelle un vitrail dont la lueur bleutée sert à apaiser la folie des hommes. Déjà, trente ans plus tôt, sous l'occupation allemande, un haut officier nazi, professeur d'histoire médiévale, avait décidé, après la lecture d'un vieux manuscrit, de partir à la recherche de ce même vitrail fabuleux. Mais cette quête avait réellement débuté au Moyen Âge, avec la tentative d'un maître-verrier juif de contacter l'Éternel par le biais d'une clarté merveilleuse émise par un vitrail de sa fabrication. Trois époques, trois destins, une même quête : celle du bleu divin, qui selon la tradition avait le pouvoir d'insuffler la grâce suprême aux âmes les plus pures.
Au centre de ce roman historique se dresse la cathédrale de Chartres et ses fabuleux vitraux.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La regrettable importance de la beauté La regrettable importance de la beauté
Amanda Filipacchi

Xo Editions

Une fable moderne et irrévérencieuse... ... pour en finir avec le pouvoir de l'apparence ! Au cœur de New York, un petit groupe d'amis totalement fantaisistes appelés " Les chevaliers de la création " se retrouvent régulièrement pour travailler. Parmi eux, Barbara, une femme éblouissante de beauté, et Lily, dont le physique est terriblement ingrat, ont un rêve commun : être aimée pour ce qu'elles sont, au-delà de leur apparence. Barbara, costumière, s'enlaidit dans l'espoir de trouver le véritable amour, tandis que Lily, musicienne talentueuse, s'acharne à conquérir l'homme qui l'ignore. Alors que toutes deux cherchent désespérément des solutions à leur tourment, elles réalisent qu'un meurtrier se cache parmi leur entourage, se jouant de leurs failles les plus intimes. Le roman, mordant et décalé, d'une époque qui s'attache davantage à la beauté physique qu'à la vérité des êtres. Une galerie de personnages plus excentriques les uns que les autres. " drôle... intelligent et délicieux. " The New Yorker
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Rochelle 1939-1945 La Rochelle 1939-1945
Musee des Beaux Arts

Geste

Pour le soixante-dixième anniversaire de la Libération de La Rochelle, le musée des Beaux arts de la ville organise une exposition de photos prisent durant l’occupation allemande. Une rétrospective qui montre des images inédites de la poche de La Rochelle qui fut l’une des cinq poches françaises occupées jusqu’à l’armistice. La drôle de guerre, l’afflux des réfugiés, les heures sombres de 1940-1944, la poche, la résistance et la vie quotidienne des populations... La réalisation de l’ouvrage coordonnée par Nicole Proux et Annick Notter s’efforcera de mettre en lumière le quotidien de ces 6 années de guerre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La sagesse du père Brown La sagesse du père Brown
G. K. (Gilbert Keith) Chesterton

Omnibus

le père brown est un prêtre qui fait le métier de détective, et dont chesterton raconte les exploits dans une série de recueils.
ici, on verra un prestidigitateur qui parle tout seul, un banquier malhonnête qui se fait attaquer par les brigands dans les apennins, un duel publicitaire et un drame de l'avarice. fantastique, paradoxe, mystère et humour font de ces histoires des classiques du roman policier.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La sentence de juillet La sentence de juillet
Jean-François Leblanc

La Valette Editeur

Montréal. Juillet 2012. Les étudiants manifestent en pleine canicule. Le cadavre de Catherine Grégoire est retrouvé transpercé de clous sur le toit d'un chantier de construction dans l'arrondissement de Verdun. Nue, violée: elle brille sous les feux du soleil brillant. Le Sergent-détective Jean Royer, vedette montante du SPVM, est chargé de l'enquête. Aidé par le médecin légiste Raphaël Simard et le procureur criminel David Egan, il sillonne la métropole dans sa Volvo C-30 baignée de jazz. Le crime appelle le crime, réveille des souvenirs tragiques et horribles. Quel est le lien entre Robert Grégoire - le propriétaire des entreprises de construction Grégoire et Fils Inc., également père de la victime - et ce meurtre abject? Serait-ce la chaleur de l'été 2012? Cette chaleur qui pénètre tout jusqu'à la mort?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La sexagénaire et le jeune homme La sexagénaire et le jeune homme
Nora Iuga

Le square éditeur

La " Grande Dame " de la poésie roumaine nous propose ici une oeuvre en prose, un petit roman plein d'humour, de tendresse et de séduction. Une femme de lettres âgée, Anna, reçoit un homme beaucoup plus jeune qu'elle, écrivain lui aussi. Dans ce face à face inattendu vont se mêler confessions, souvenirs, anecdotes de la vie littéraire des années 70, amours et amis... une vie entière mêlée à tout un pan de l'histoire et de la société roumaine à travers la suite des différents régimes politiques.
Une oeuvre dense, en grande partie autobiographique.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Théorie de la tartine La Théorie de la tartine
Lecoq Titiou

Au Diable Vauvert

En 2006, lorsque Marianne découvre sur le net une sextape postée par son ex, elle ne trouve pour l’aider qu’un hacker immature et un journaliste visionnaire qui croit qu’Internet va transformer le monde. Dix ans et les chocs de la jeunesse (enfants, travail, amours) plus tard, que deviennent notre ex-étudiante blogueuse, le jeune pirate et l’homme de presse idéaliste ? Internet a tout bousculé…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La tournée d'adieux La tournée d'adieux
Thomas Paris

Buchet-Chastel

Le jour de ses 28 ans, Alex comprend qu’il ne fera pas partie du mythique Club 27. Il a pourtant créé son groupe de rock, ’Assemblée nationale’, il compose et joue sur scène (bien que modestement) depuis des années. Mais il ne sera jamais Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain ou Jimi Hendrix (tous morts à 27 ans)... Il ne connaîtra pas de destin flamboyant.

Il est donc temps, pour lui, d’arrêter de rêver et de se confronter au réel. Il décide de dissoudre son groupe et de trouver une autre activité pour le restant de ses jours.

C’est compter sans ses compagnons de musique. Et c’est compter sans son père !

De Paris à San-Francisco, La Tournée d’adieux est un roman à l’humour léger. C’est aussi l’histoire d’un père et de son fils, des regrets que l’on collectionne tout au long de nos vies, et de l’envie irrésistible qui nous saisit, parfois, de prendre la tangente !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La trace du sang La trace du sang
Peter May

Editions du Rouergue

Alors qu'il vient de se découvrir atteint d'une forme de leucémie foudroyante, MacLeod, l'enquêteur hors pair, doit repartir en chasse d'un meurtrier sans visage qui menace sa famille. Son enquête va l'emporter des années en arrière dans un petit village espagnol où une famille britannique séjourne avec ses trois enfants. Alors que les parents se sont absentés pour dîner, Richard, un garçon de vingt mois disparaît. Peter May déploie tous les arcanes d'une intrigue pleine de suspense pour le troisième opus de sa série française.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La triomphante La triomphante
Teresa Cremisi

Des Equateurs

" Longtemps je n'avais pas compris que le fait d'être une femme était comme on dit un handicap ; je ne m'étais nullement attardée sur l'évidence qu'il était difficile d'envisager un destin à la Lawrence d'Arabie en étant de sexe féminin. Je n'avais d'ailleurs eu aucune alerte à ce sujet. Mes parents ayant oublié de m'interdire quoi que ce soit, je n'avais jamais de ma vie entendu dire que je ne pouvais pas entreprendre quelque chose parce que j'étais une fille. "
La Triomphante est le portrait d'une aventurière : l'odyssée, réussie ou ratée, ne compte que pour elle-même. La Triomphante est l'histoire d'une enfant d'Orient rêvant à l'Europe : adaptation, dissimulation, transformation ; drôles de batailles, inévitables défaites. La Triomphante est un personnage qui a une conception primitive de l'amour : possible ou impossible, glorieux ou tragique. La Triomphante est un traité de survie, quand il faut traverser l'exil, tous les exils, dans un monde au bord du gouffre. La Triomphante est la cavalcade d'une étrangère dont la seule patrie est la littérature, l'humour, l'ironie. La Triomphante est aussi un bateau, une belle corvette, qui ne demande qu'à larguer les amarres.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Troisième Prophétie La Troisième Prophétie
Gérard Raynal

TDO Éditions

La Troisième Prophétie de Jean de Jérusalem, qui annonce la fin de la Chrétienté et l'hégé­monie de l'Islam sur les peuples d'Europe, a disparu. Sa trace se perd à Saint-Michel-de-Cuxa, un monastère du sud de la France...

La Main Noire, une Organisation rendue célèbre par l'as­sassinat de l'archiduc d'Autriche à Sarajevo en 1914, cherche à tout prix à se l'approprier pour servir ses ambitions criminelles. La divulgation du texte serait en effet de nature à créer le chaos mondial...

Pris dans le tourbillon de ce complot aux rami­fications internationales, l'abbé Salvat, simple curé de village et Vincent, un jeune paysan à la recherche de sa mère, vont s'apercevoir que cette dernière est liée à la disparition du manuscrit. De Pise au lac de Garde, en passant par Séville et le Duomo de Milan, ils vont tenter de remonter, énigme après énigme, jusqu'à la prophétie tant convoitée.



Un Thriller étonnant et détonnant qui renouvelle littéralement le genre !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La tyrannie des apparences La tyrannie des apparences
Valérie Clo

Buchet-Chastel

La plupart des vieux détestent les jeunes. C'est comme si on était des pestiférés, des moitiés d'homme. Il nous faut conquérir notre place, trimer avant d'être trouvés dignes d'intérêt. Ils ont oublié qu'ils sont passés par là eux aussi, et ne veulent surtout pas s'en souvenir. La jeunesse est maudite et chaotique, c'est une période entre parenthèses où l'ennui est mortel. Mais la jeunesse est tellement courte, lorsque l'on peut vivre jusqu'à presque deux cents ans.' Une société où la vieillesse est devenue l'âge d'or. Où le passé et son culte du jeunisme ont été rayés des mémoires. Où rien ne peut advenir de bon pour l'être humain avant quarante ans. Où tous ceux qui le peuvent paient des fortunes pour avoir le plus rapidement possible de belles rides et de beaux cheveux blancs... Après Les Gosses, La Tyrannie des apparences est une fable qui se moque de notre société et de ses travers. Valérie Clo a écrit deux romans aux éditions Buchet/Chastel : Les Gosses (2013) et Plein soleil (2011).
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La variante chilienne La variante chilienne
Pierre Raufast

Alma Editeur

Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux.
Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Deux vacanciers, réfugiés pour l’été au fond d’une vallée, le rencontrent par hasard. Rapidement des liens d’amitiés se tissent au fur et à mesure que Florin puise ses petits cailloux dans les bocaux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le professeur revenu de tout, il raconte. L’histoire du village noyé de pluie pendant des années, celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase, celle de la piscine transformée en potager ou encore des pieds nickelés qui se servaient d’un cimetière pour trafiquer.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La végétarienne La végétarienne
Han Kang

L'Aube

La végétarienne est un triptyque. Autour de Yonghye, la femme qui veut devenir végétale, nous suivons son mari, petit cadre banal, puis le beau-frère de celui-ci, artiste vidéaste obsédé par la tache mongolique de Yonghye, et enfin la sœur de Yonghye, qui l’assiste dans ses derniers instants, et, d’une certaine façon, la dépasse.
Trois parties, trois personnages autour d’une seule qui elle-même s’efface inexorablement.
La Végétarienne est un roman fascinant, sensuel et destructeur, angoissant et libérateur, une lecture inoubliable.
L’univers de Han Kang est fortement marqué par le bouddhisme, dans une veine épurée, nomade, contemplative, proche d’un certain chamanisme. Ses personnages sont souvent approchés par leur corps, par la faillite de celui-ci, qui ouvre ou non vers d’autres voies. Pour autant l’écriture de
Han Kang est ancrée dans son époque ; elle pose son regard sur les questions politiques cruciales de la Corée, comme la transition démocratique des années 90 et le libéralisme effréné actuel.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Vendée et les Vendéens La Vendée et les Vendéens
Claude Petitfrere

Gallimard

Voici l'histoire d'une guerre vieille de deux siècles et qui n'en finit pas de durer. Du bocage où s'éternise une lutte inexpiable aux fourrés de papier d'une littérature déchirée entre l'hagiographie et l'anathème, la Vendée est devenue l'un de nos mythes nationaux. Mais c'est aussi une guerre des hommes : appuyé sur une énorme documentation inédite, Claude Petitfrère en propose ici une analyse plus complexe et présente une lecture neuve de cette révolte ambiguë, combat d'arrière-garde pour la défense de l'ordre ancien, lutte prophétique contre les nouveaux privilégiés.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La veuve à l'enfant La veuve à l'enfant
Maggetti Daniel

Editions Zoé

Au XIXe siècle, don Tommaso, un prêtre piémontais tombé en disgrâce, est assigné dans la cure d'un village de Suisse italienne. Il recrute Anna Maria, une servante veuve et âgée vivant seule avec un enfant. Cette rencontre va permettre à ces deux personnages de replonger dans leur passé sinueux.
Si don Tommaso est une figure entièrement fictive, Anna Maria a existé. Comme son mari, dont les méfaits sont à l’origine d’une légende racontée depuis des générations, elle est sortie d’un arbre généalogique aux branches aussi touffues que celles d’un coudrier jamais taillé, et ses différends avec sa belle-fille ont laissé des traces dans les archives de l’émigration tessinoise en Australie.
À la frontière du récit historique et de l’invention romanesque, dans le bruissement de plusieurs langues qui s’entrechoquent, La Veuve à l’enfant met en scène deux personnages énigmatiques et intensément humains, dont la vie sera marquée par la rencontre de l’autre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La vie al dente : Une enquête de Tiziana Dallavera La vie al dente : Une enquête de Tiziana Dallavera
Sarah Berti

Luce Wilquin

Une silhouette sombre suspendue à une grue, sur un chantier désaffecté, trouble la blancheur du paysage enneigé. Le médecin du village vient d'être assassiné, et Tiziana Dallavera, la jeune policière rebecquoise aux prises avec une histoire passionnelle, reprend du service pour mener l'enquête, dans un hiver glacial. Rapidement, un autre corps est découvert, et les policiers se lancent à la poursuite d'un étrange tueur en série, avec pour seuls indices une manne abandonnée et des témoignages discordants. Que cache la terrible solitude des victimes? Quel lien les unit-il donc au-delà du silence? Heureusement, Tiziana pourra compter sur son inénarrable famille pour l'aider à démêler le vrai du faux, et plonger avec elle dans les arcanes d'une histoire douloureuse. Après Le jour du tiramisù et Cappuccino blues, cette troisième enquête de Tiziana Dallavera entremêle les fausses pistes, et seule une plongée dans un passé troublé permettra de lever le voile sur les dérives d'une humanité égoïste.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La vie caméléon : mémoires sans nostalgie d'une Allemande exilée (1926-1954) La vie caméléon : mémoires sans nostalgie d'une Allemande exilée (1926-1954)
Waldtraut Helene Treilles

Ch. de Traverse

"Nous avons besoin de l'histoire pour vivre et pour agir", écrit Nietzsche. Rien de tel que le reflet subjectif de l'histoire pour comprendre, afin de mieux y résister, les mécanismes qui entraînent un peuple dans une logique d'exclusion et d'extermination.
Ces mémoires nous font vivre l'effondrement du monde désuet des Junkers, de ses valeurs et de son mode de vie à la fois opulent et austère. Avec une grande lucidité et beaucoup d'humour, l'auteur transcende la nostalgie de son enfance pour nous montrer l'étroitesse de cette société, l'attachement à ses privilèges et ses ambiguïtés à l'égard du nazisme.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La vie de couple des poissons rouges La vie de couple des poissons rouges
Guadalupe Nettel

Buchet-Chastel

Nos destins et ceux des animaux qui nous entourent ont-ils, au-delà de l'affection que nous nous portons, à voir ?
C'est la question qui travaille cet étonnant recueil de nouvelles. Au fil de narrations sensibles et iconoclastes, presque toujours servies par de puissants portraits de femme, Guadalupe Nettel confronte le lecteur à ce que notre humanité a de plus cruellement animal. Des poissons, des chats, ou encore des cafards mêlent ainsi leur destinée à celles des humains dont ils partagent, volontairement ou non, l'existence, mettant en lumière les liens spéculaires qui les unissent, les instincts qui les tenaillent. La maternité, le lien amoureux, la manière d'être au monde sont autant de thèmes qu'explore l'auteur à travers ce prisme quasi totémique.
Il en ressort des textes d'une inquiétante étrangeté. Porté par la prose épurée de Nettel La vie de couple des poissons rouges parvient, à travers un jeu métaphorique remarquable, à nous plonger dans ce qu il y a de plus vivant en nous, et dans ce que notre quotidien recèle de plus sauvagement mystérieux.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La vie rêvée des autres La vie rêvée des autres
Agnès Bihl

Don Quichotte éditions

Jacky et Ferdinand sont amis depuis soixante ans. Ils furent respectivement disquaire et fossoyeur. Leur amie commune, Madeleine, 77 ans, est malheureuse en maison de retraite. Jacky et Ferdinand vont tenter l'incroyable pour l'en faire sortir. Mais l'idée qui paraît belle ne fera sans doute pas la joie des petites-filles de Madeleine, Magali et Delphine. Magali, croqueuse d'hommes et de la vie en général qui souhaite se marier avec son riche amant, se faire entretenir et le cocufier généreusement ; problème, il est déjà marié... Delphine, en ménage avec Jean-Christophe, un macho-misogyne, un gros connard doublé d'un imbécile.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
La Ville Dans le Miroir La Ville Dans le Miroir
Mirko Kovac

MEO

La “ville dans le miroir”, c’est Dubrovnik, la prestigieuse, qui, dans son enfance, exerçait sur l’écrivain une fascination quasi mystique, mais aus-si l’ogresse qui, régulièrement, “grâce à quelque sorcellerie, capturait et séquestrait” son père, commerçant pauvre, bohème et philosophe, quand mère et enfant s’alliaient pour survivre.
Roman autobiographique, cette chronique familiale et régionale dans les premières années de la Yougoslavie titiste, à la fois tendre, mélancolique et sans complaisance, infiltrée de brèves réflexions sur la littérature et l’existence, est empreinte de la pensée que “notre vie n’aura pas été ce que nous avons vécu, mais ce dont nous nous souvenons.”
Un écrivain majeur fouille ses racines en quête des sources de son inspiration.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lady mensonges Lady mensonges
Marie-Laure Le Foulon

Alma Editeur

L'histoire était si belle qu'Hollywood en a produit une fiction dans les années 1990, One against the wind. Mary Lindell une Anglaise, devenue comtesse de Milleville par son mariage, a fait passer des milliers de réfugiés en Angleterre sous l'occupation allemande, en prenant la tête du réseau Marie-Claire, opérant notamment à Ruffec en Charentes, avant d'être déportée à Ravensbrück... Peu auparavant une série britannique la faisait figurer parmi les Femmes courage de la deuxième Guerre mondiale. Alertée par Anise Postel-Vinay (déportée en 1942 à l'âge de 20 ans), après la parution de Résistantes (Alma, 2012) l'historienne Corinna von List a pu avoir accès à des dossiers jusqu'alors inaccessibles, assistée par la journaliste Marie-Laure Le Foulon. Les conclusions sont imparables : manipulatrice, Mary Lindell a menti. Son dossier révèle un jeu trouble et de fâcheuses accointances. De cette découverte, l'historienne a tiré les éléments d'une nouvelle édition de Résistantes qui sortira conjointement avec Mary Lindell l'enquête de Marie-Laure Le Foulon. Le fameux comte de Milleville, père des trois enfants de Mary Lindell, était un escroc qui faisait main basse sur les biens des déportés, il sera d'ailleurs condamné à la Libération. Leur fils cadet, Octave, a intégré le réseau "Collaboration" et part en Allemagne de son plein gré. Quant à la benjamine Ghita elle est la maîtresse d'un agent de la Gestapo... Jusqu'à Ravensbrück où de drôles de rumeurs courent sur une Mary Lindell qui ne semble pas y avoir été internée : elle y est enregistrée dans les archives allemandes comme travaillant à l'hôpital SS ! Comme le résume une note de 1947 dans les archives nationales américaines (Washington DC) : "This family has an extremely bad réputation." Après la guerre, Mary Lindell malgré sa carte de déportée et d'invalidité à 75%, est inculpée d'intelligence avec l'ennemi. Un non-lieu est obtenu grâce au seul témoignage d'un agent de la Police municipale de Paris. Dans les années 1950, l'Intelligence Service britannique, sollicitée par les autorités françaises suite à une demande de Légion d'honneur pour Mary Lindell, émet un avis défavorable. La décoration lui sera refusée (documents secrets déclassés à l'appui). Pourtant en 1962, son heure arrive. Un écrivaillon, Barry Wynne, crée sa légende dans son livre, vite traduit en français : La peau du tambour (Presses de la Cité). La gloire est en marche et en 1979, elle devient l'héroïne d'une série britannique sur quatre Femmes courages pendant la II ème guerre mondiale avant que l'ouvrage de Wynne fasse l'objet d'une adaptation à Hollywood. Recueillant le témoignage d'Anise Postel-Vinay (née en 1922) et des quelques rares survivants de cette époque, fouillant dans les archives françaises, anglaises et américaines Marie-Laure Le Foulon démonte les mensonges et les demi-vérités de Mary Lindell. Cette recherche nous conduit de la première Guerre où Mary Lindell se fit un nom à la Croix-Rouge jusqu'aux années 1960 où elle se trouve des biographes complaisants, en passant par les sombres épisodes de la Cagoule (années 1930) et de la collaboration. C'est l'histoire d'une aventurière, avide d'argent et de succès, mais aussi d'un milieu – celui du très douteux " comte de Milleville " et de sa famille.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le bal des ardentes Le bal des ardentes
Ghislain Gilberti

Anne Carrière

En plein cœur de Marseille, un attentat extrêmement violent souffle un bâtiment entier, faisant nombre de victimes. Le commissaire Ange-Marie Barthélemy, de la SDAT (Sous-direction antiterroriste), est immédiatement dépêché sur place pour prendre en main cette affaire au retentissement énorme, à la hauteur du massacre. Les premiers résultats de l'enquête lui font comprendre que cet acte non revendiqué est lié au trafic de drogue. Dès lors, accompagné par son groupe aux allures de meute, Barthélemy étudie le biotope local et s'immerge dans le milieu impitoyable du crime organisé au sein de la cité phocéenne. Grâce à l'assistance d'un agent d'Interpol et d'un groupe spécialisé dans les analyses de scènes de crime post-explosion, l'équipe constate que le poseur de bombes a déjà sévi sur tous les continents. Son profil est plus proche de celui d'un tueur en série que d'un terroriste. Mode opératoire scrupuleux, signature, monomanie... L'homme se révèle un dangereux psychopathe et donne des prénoms féminins à ses engins de mort en les gravant dans l'acier. Une course-poursuite contre ce véritable fantôme va être mise en place avec l'aide de la police locale. La commissaire Cécile Sanchez va elle aussi apporter son concours à l'enquête de Barthélemy.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Big Data Le Big Data
Pierre Delort

Presses Universitaires de France

Notre époque produit quantité de données. Toutes ces données, utiles pour la conduite de machines, la surveillance d’ouvrages d’art ou pour notre vie sociale, économique, sentimentale... laissent des traces ou des scories. Ces traces maillent le monde et sont conservées de manière croissante. Le Big Data (ou mégadonnées) y trouve des modèles pouvant améliorer les décisions ou opérations et transformer les firmes.
C’est ainsi que nos recherches sur Google ou Wikipedia peuvent constituer des alertes avancées d’épidémies, les données d’exploitation de moteurs d’avion Rolls-Royce permettent de mieux les maintenir ou les concevoir, nos courses de taxi informent sur les endroits où les arrêter et les lieux où sortir, nos relations sur un réseau social informent sur la qualité de notre crédit… et que la publicité évolue vers l’avant commercial.
Cet ouvrage est une invitation à penser ce qu’une approche par les mégadonnées modifie dans la recherche, l’innovation, la vie des entreprises et dans notre vie quotidienne. Ni eldorado, ni miroir aux alouettes, le Big Data est loin de n’être qu’une mode. DSI et président de l’Association nationale des directeurs des systèmes d’information, Pierre Delort a créé en 2011 à l'École des Mines le cours de Big Data qu'il enseigne à Telecom ParisTech et en entreprise.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le cahier d'Alberto Le cahier d'Alberto
Monique Rivet

Quidam

Qui a commis ce crime ? Alberto l'ignore : accroupi dans les roseaux de la lagune de Maguelone, il n a vu qu'un soldat sans nom et sans visage abattre l'adolescent venu pêcher avec un carrelet dans ' eau malodorante du canal. Et il n a rien dit à personne.
Aujourd'hui, à cet endroit même, des touristes, des familles vont à la plage, les enfants équipés de bouées multicolores, les pères chargés de parasols. Il y a un marchand de glaces sur la berge, à quelque distance du parking où l'on a laissé les voitures. Sandro est venu avec Céline, sa compagne. Il regarde les eaux du canal,
il songe à ce jeune mort d'autrefois. Persuadé que les clés du drame se trouvent dans un cahier qu aurait rédigé Alberto, il se met à sa recherche avec une fièvre que Céline ne comprend pas : pourquoi ce crime fascine-t-il autant Sandro ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le cercle des plumes assassines Le cercle des plumes assassines
J-J Murphy

Editions Baker Street

Critique, nouvelliste, poète, et plus tard scénariste, Dorothy Parker fut l’un des piliers de la célèbre Table Ronde de l’hôtel Algonquin, où déjeunaient ensemble les esprits les plus caustiques de New York. Dans ce roman qui nous fait revivre les années 20, elle se retrouve malgré elle au centre d’une enquête criminelle. Un matin, elle découvre, sous la table habituelle du cercle d’amis, un inconnu poignardé en plein cœur. Pour compliquer l’affaire, un jeune outsider, venu du Sud, un certain William (« Billy ») Faulkner, qui rêve de devenir écrivain, apporte un témoignage troublant. Il prétend avoir eu un furtif aperçu du tueur… Bientôt il sera traqué aussi bien par la police que par les malfrats les plus redoutables de la ville.
Dans un rythme endiablé, ce roman qui allie suspense et humour nous plonge dans l’ambiance de Manhattan à l’époque de la Prohibition. On y croise gangsters notoires, stars de cinéma, légendes littéraires, des personnes réelles côtoyant des êtres de fiction. Jeux de mots, propos acidulés, insultes à peine voilées : les répliques fusent comme des tirs de mitraillette, le tout dans une joyeuse anarchie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Chagrin des cordes Le Chagrin des cordes
François Weerts

Delpierre Editions

L'usine Forgibel, dans la banlieue de Bruxelles, est moribonde. Ses ouvriers sont en grève, et l'un des leurs vient de connaître une mort violente sur une machine. L'affaire est classée comme un cambriolage ayant mal tourné, mais Antoine Daillez, journaliste, n'est pas convaincu. Le défunt était son ami Gilles, « Gil » le rockeur, qui avait abandonné la musique et se consacrait corps et âme à l'usine Forgibel, expiant un passé que lui seul connaissait.

Dans une lettre envoyée à Antoine peu avant sa mort, avec un vinyl de Sticky Fingers des Rolling Stones, Gilles exposait ses soupçons de malversations au sein de l'usine.
Les morts s'accumulent autour de Forgibel, les ouvriers crient vengeance pour leurs emplois menacés, et une jeune femme orpheline a soif de sang. La clé de l'affaire se cache-t-elle dans le passé trouble de Gilles, le musicien déchu ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Château de Walpurgis: Messes et humour noirs Le Château de Walpurgis: Messes et humour noirs
Philippe Duchateau

La Bourdonnaye

Josuan reçoit un jour une lettre alarmante d’un de ses vieux copains de classe qui le supplie de venir le rejoindre à Northcalton, où il a de sérieux problèmes. N’écoutant que son courage et porté par la fougue de sa jeunesse, Josuan vole au secours de son ami. Mais la route est longue, et il fait étape dans l’auberge de l’inquiétante Lucy. Il y rencontre la jeune et jolie serveuse, Louisia, et s’en amourache aussitôt. Après avoir quitté l’établissement, Josuan est victime d’un « étrange » accident de voiture. Sa vieille Ford réduite à un tas de tôles, il doit poursuivre le chemin à pied, dans les frimas d’un paysage carnivore. Ses pas le mènent alors au château de Walpurgis. Où l’enfer lui ouvre ses portes.

En effet, les habitants de ce palais délabré se révèlent tous plus loufoques et satanistes les uns que les autres. Mais aussi comiques soient-ils, ces hurluberlus semblent en vouloir pour de bon à la peau de Josuan. Et de Louisia, qui se retrouve – par quelle malédiction ? – bientôt prisonnière, à ses côtés.

Comme beaucoup d’autres avant eux, les jeunes gens ne servent qu’à amuser cette galerie de frapadingues, en attendant de finir, selon les projets réjouissants du maître des lieux, au fond d’une oubliette, une cagoule sur la tête et une balle entre les deux yeux. L’amour donne des ailes, dit-on. Les tourtereaux en auraient bien besoin pour séchapper de cet asile et sauver leur vie.

Avec Le Château de Walpurgis et ses adorateurs de Satan, Philippe Duchateau distille un suspense diablement drôle et méchamment hilarant.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le choc de Carnac Le choc de Carnac
Sophie Marvaud

Nouveau Monde

Au Ve millénaire avant l'ère commune, dans la région de Carnac, l'arrivée de cultivateurs sédentaires sème le trouble chez deux autres tribus : les chasseurs des forêts et les pêcheurs de la côte. Le commerçant Longues-jambes se propose d'intervenir comme médiateur, ce qui ne conduit qu'à son assassinat. Pour faire cesser la guerre qui s'ensuit, trois femmes proposent de retrouver le meurtrier.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le coeur entre les pages Le coeur entre les pages
Shelly King

Préludes

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.
Spirituel, mordant, généreux, Le coeur entre les pages est un premier roman au charme fou, une histoire à la fois drôle et sensible qui chante la mélodie joyeuse des livres que nous avons aimés.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le crabe Le crabe
Simon Gurtler

Rannou

«Je vous jure que c'est vrai que je vous raconte pas de craques et que mon papa et ben, il a ça, il a eu le crabe y paraît et même qu'il était vachement gros pour un crabe et même que maman, elle le trouvait tellement gros qu'elle en a pleuré une fois et pis moi j'ai rêvé très fort hier soir tellement fort il faut que je vous le raconte avant d'aller faire ma visite à mon papa. C'est où qu'elles sont les fleurs ?»
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le crime du sphinx Le crime du sphinx
Christian Jacq

J Editions

Un riche industriel doit participer à la reconstitution du meurtre de l'amant de sa femme, qu'il nie avoir assassiné. La scène tourne au drame lorsqu'il utilise l'arme du crime, censée être déchargée, et tue le policier qui incarnait la première victime. Débordé par cette double affaire sans véritable coupable, le superintendant Marlow appelle à l'aide son ami Higgins.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Cyclisme en infographies Le Cyclisme en infographies
Gatellier Jean-Luc

Editions Pratiques Automobiles (EPA)

Cet ouvrage est le premier à retracer un siècle de cyclisme à travers une présentation infographique, riche, ludique, pratique, qui revisite la légende du Tour de France et des classiques majeures jusqu’aux temps modernes : grands exploits des champions, petites histoires des sans-grades, cols majestueux, palmarès, évolution de l’entraînement et de la stratégie, vélos de haute technologie…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le dernier pape Le dernier pape
Luis Miguel Rocha

L'Aube

29 septembre 1978 : le monde apprend que le pape ­Jean-Paul Ier a été retrouvé mort dans son lit, 33 jours après son élection. Pourtant, jamais jusque-là un pape n'est mort sans témoin. Et le Vatican ordonne que le corps soit ­embaumé dans les 24 heures, excluant toute autopsie... 2006 : Sarah Monteiro, journaliste portugaise installée à Londres, vient à peine de découvrir dans son courrier une liste de noms dont celui de son propre père qu'elle subit une première agression. À coup sûr, cette liste la met en danger. Aiguillée à distance par son père, elle se retrouve aussitôt embarquée dans une course-­poursuite incroyable entre l'Angleterre, le Portugal, les États-Unis et le Vatican. Protégée par le très mystérieux Rafael, confrontée à des hommes prêts à tout pour mettre la main sur cette liste, Sarah va, bien malgré elle, se retrouver mêlée à un véritable et terrifiant complot, qui ne serait pas sans rapport avec le décès de Jean-Paul Ier...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Divan illustré Le Divan illustré
Michel Longuet

Les Impressions nouvelles

Suite à son entrée en analyse, le narrateur consigne chaque séance passée sur le divan de sa psychanalyste. Il raconte son enfance, les secrets familiaux, les souvenirs enfouis de la collaboration et parvient à établir un lien entre les faits dissimulés de sa famille sous l'occupation allemande et le masochisme qu'il a expérimenté tout au long de sa vie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le dossier Rodina Le dossier Rodina
Patrick de Friberg

Nouveau Monde

Alors que les tensions s'aggravent entre la Russie et ses anciens pays satellites, suite au développement de la crise ukrainienne, Pavel Vostich, commissaire de la police criminelle de Lettonie, reçoit l'ordre d'enquêter sur le meurtre d'une jeune femme russe, pourtant prescrit depuis vingt ans. Il comprend vite que sa hiérarchie craint une nouvelle poussée de haine entre les communautés russophone et lettone, parce que tout porte à croire que c'est une officier du KGB qui fut sauvagement assassinée juste avant la libération de la Lettonie en 1991. François Carignac, le nouveau directeur général de la DGSE connaît la femme retrouvée. Elle était l'un de ses agents à Riga avant l'effondrement de l'URSS. Elle détenait alors un secret qui pourrait déclencher une guerre mondiale, ou bien la seule solution pour empêcher aux chars russes, d'envahir les pays baltes. Une nouvelle fois, François Carignac et son adjoint Jean Lefort se retrouvent opposés à leurs vieux ennemis, Vladimir Poutine et son éminence grise, Igor Grychine, l'inquiétant Conseiller. Cette fois ils se combattront sur les anciennes terres de chasse du KGB et ranimeront les haines oubliées de la Guerre froide.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Dossier Snowden - Les services secrets au coeur d'un scandale planétaire Le Dossier Snowden - Les services secrets au coeur d'un scandale planétaire
Luke Harding

BELIN LITTERATURE ET REVUES

Edward Snowden était un as de l'informatique de 29 ans travaillant pour la NSA, lorsque ses révélations sur l'espionnage de masse auquel s'est livrée la très puissante agence de renseignement des Etats-Unis ont ébranlé le monde. Il est aujourd'hui réfugié à Moscou, dans l'attente d'un improbable destin. Ce livre retrace le parcours périlleux du lanceur d'alerte et des journalistes à qui il confia ses dossiers explosifs dans une chambre d'hôtel de Hong Kong. Echanges codés, filatures déjouées, pièces calfeuttrées, destruction forcée de disques durs dans un obscur sous-sol, sous le regard des services secrets britanniques : tous les ingrédients d'un thriller d'espionnage sont ici réunis... mais tout est réalité. Luke Harding mène une enquête extraordinaire-ment documentée qui nous fait pénétrer les arcanes du monde du renseignement et partager la fièvre d'un journal résistant aux intimidations. Il ne cache rien de la complicité - passive ou active - des géants d'inter-net avec la raison d'Etat face à la protection de la vie privée. Il éclaire enfin les motivations d'un homme qui a, en toute conscience, renoncé à sa liberté pour se faire lanceur d'alerte.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Double des corps Le Double des corps
Juliette Bouchet

Robert Laffont

Six mois, trois semaines, douze jours, vingt et une heures et trente-quatre minutes d'abstinence.

Julia, sublime trentenaire spontanée et rêveuse, raconte ses rencontres amoureuses sans tabou. Accumulant les échecs et les désillusions, elle va peu à peu perdre contact avec la réalité et commettre un crime. En cavale, obligée de se travestir en homme pour cacher son identité, elle tombe amoureuse de Mathias...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le droit chemin, tome 1 Le droit chemin, tome 1
Sacha Gellman

Denoël

Claire est une emmerdeuse. Non pas qu'elle ait mauvais caractère, mais c'est une éternelle insatisfaite. Elle s'est mariée six ans plus tôt. Elle était très amoureuse, alors elle y a mis du sien. Stéphane est un mari séduisant et attentif, doublé d'un bon amant. Mais à trente-deux ans Claire se demande déjà si elle s'est perdue en cours de route. Au cours d'un déplacement, elle retrouve Matthias, un ami, pour déjeuner. Rien ne la prédispose à se mettre en danger, et pourtant tout est prêt pour qu'elle bascule. Au fil d'une exploration sensuelle intense, entre euphorie et incertitude, Claire va questionner ses choix de vie et perdre peu à peu ses repères.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le facteur émotif Le facteur émotif
Denis Theriault

Anne Carrière

Un facteur modèle s'adonne à des activités illicites. S'étant immiscé dans une correspondance amoureuse, le voilà forcé d'écrire des haïkus (lui qui n'en a jamais produit un seul !) et entraîné dans une aventure amoureuse qui se terminera d'une incroyable façon...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le garçon bleu Le garçon bleu
Aurelia Demarlier

Alice

"Il y a eu ce garçon. Bleu. Bleue était son âme. Bleu était son coeur. Bleus étaient ses yeux, même si aux yeux des autres ils apparaissaient bruns. Mais moi, je les savais bleus car ils contenaient l'infini." A son arrivée au collège, le nouveau, tel un dieu que l'on ne peut nommer, devient vite le centre de toutes les attentions car il sort de six mois de coma durant lesquels il prétend avoir séjourné dans un monde où tout est bleu. Tous les jours, Léa l'attend pour faire le chemin du retour avec lui et en apprendre plus sur cet étrange pays bleu où il était si heureux, si paisible. Mais elle n'est pas la seule à être subjuguée par ses paroles : toutes les filles de l'école ne pensent et ne respirent plus qu'en bleu. Quand "le garçon bleu" décède par noyade, Léa n'a plus qu'une idée : sombrer à son tour dans le coma pour rejoindre celui qu'elle aime.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le gène du sport Le gène du sport
David Epstein

Talent Sport

Au lycée, j’imaginais que les américains d’origine jamaïquaine qui faisaient le succès de notre équipe portaient une sorte de « gène de la vitesse » provenant de leur île minuscule... A l’université, en courant contre des Kenyans je me demandais si les gènes de l’endurance pouvaient avoir voyagé avec eux depuis l’Afrique orientale. Au même moment, j’observais dans mon équipe qu’un groupe de coureur qui s’entrainait ensemble, l’un à côté de l’autre, dans la même foulée, jour après jour, produisait cinq coureurs aux performances totalement différentes. Comment cela était-il possible ?
Ce débat est aussi vieux que l’histoire de la compétition sportive. Est-ce que des athlètes comme Usan Bold, Michael Phelps ou Serena Williams dominent leur discipline en raison d’un patrimoine génétique extraordinaire? Ont-ils simplement dépassés les limites biologiques des gens normaux grâce à un entrainement acharné ?
La vérité est plus compliquée que cette simple dichotomie entre l’inné et l’acquis. Depuis la découverte de la séquence du génome humain il y a une dizaine d’année, les chercheurs ont lentement commencé à découvrir comment la relation entre la dotation biologique et l’entrainement d’un sportif de haut niveau affectent les performances sportives. Les scientifiques sportifs sont progressivement entrés dans l’ère moderne de la recherche génétique.
Dans cette exploration controversée et passionnante du succès sportif, David Epstein, rédacteur en chef de Sport Illustrated, aborde le débat de l’Inné et de l’acquis. Il décrit les résultats actuels de la science pour tenter de résoudre cette énigme. Il examine la fameuse « règle des 10.000 heures » pour découvrir si la pratique rigoureuse et intensive d’un sport dès le plus jeune âge est la seule réponse à la réussite sportive.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le jardinier des morts Le jardinier des morts
Alain Lercher

Verdier

Ce qui relie ces différents récits, c'est peut-être la violence. Non pas la violence des faits divers, des attentats ou des films policiers, mais la violence inhérente à la condition humaine et indissociable de la vie : Celle de la mort, de l'abandon, de la passion, de la séparation irrémédiable des sexes, du désir d'avoir un enfant ou du regret d'en avoir un, la violence que les hommes font subir aux animaux et celle qu'ils s'infligent les uns les autres même et surtout quand ils s'aiment. Dans une langue directe et sobre, la remémoration des différents narrateurs (ou bien est-ce le même ?) devient explication avec soi comme une nécessité qui n'aurait rien de narcissique ni de morbide et qui n'exclut ni la tendresse ni l'amour de la vie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le jour et l'heure Le jour et l'heure
Simon Critchley

Presses Universitaires de France

Un professeur de philosophie de la Sorbonne à la retraite meurt durant l’'épisode de canicule qui frappe la France à l'’été 2003. Des cartons contenant ses archives inédites font mystérieusement leur apparition dans le bureau de Simon Critchley. En fouillant dans ces papiers, ce dernier tombe sur un essai consacré à l’'art de la mémoire pratiqué par les Anciens et des cartes astrologiques prédisant la mort d'’un certain nombre de philosophes, dont Critchley lui-même. Dès lors obsédé par le cours annoncé de sa propre vie, il finit par recevoir un dernier carton contenant le modèle réduit d’un théâtre de la mémoire vénitien supposé englober la totalité des connaissances. C'’est à ce moment-là que les hallucinations commencent…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le jour où j'ai pu pardonner les crachats de ma mère Le jour où j'ai pu pardonner les crachats de ma mère
Elisabeth Bourgois et Martine L

Béatitudes

C’est pour lever la chape de silence qui pèse sur tant d’enfances broyées que Martine témoigne dans ce livre.
Comme trop de jeunes, elle a vécu une enfance habillée de cris et de violence extrême, une enfance de peur et de honte, au cœur de chaque heure du jour et aussi de la nuit, quand une main maternelle venait sans raison, la frapper.
Elle a cru au bonheur dans la création d‘un couple, sans imaginer qu’il lui était impossible de mettre la paix dans son cœur encombré de haine et de peur.
Elle a vécu la panique et le refus d’être mère… effrayée par l’image de sa mère qui avait inscrit en elle, l’horreur de la maternité.
Aujourd’hui, elle vit le miracle d’une rencontre avec Dieu, un Dieu d’Amour parfait, un Dieu qui lui offre enfin la Paix.
Aujourd’hui, elle veut offrir à ceux qui souffrent, l’espace infini de l’Espérance nichée dans l’Amour divin.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le journal de Rywka Lipszyc Le journal de Rywka Lipszyc
Rywka Lipszyc

Calmann-Lévy

1945. Une femme médecin de l’Armée rouge tire des ruines d’Auschwitz- Birkenau un petit carnet. Elle n’en sait rien encore mais il s’agit de l’un des témoignages les plus bouleversants de la Shoah. Il sera oublié pendant des décennies…
Entre octobre 1943 et avril 1944, Rywka Lipszyc a dépeint dans les pages de son journal le cauchemar qui fut le sien et celui de centaines de milliers de Juifs dans le ghetto le plus dur du régime nazi, celui de Lodz, en Pologne.
Avec l’éloquence de l’innocence, Rywka relate son quotidien terrible. Mais elle raconte aussi comment elle trouve dans l’amitié, la spiritualité et dans sa foi en l’humanité la détermination de vivre. Et pour Rywka vivre, c’est continuer d’aimer, d’étudier, d’écrire de la poésie. C’est continuer de croire en un avenir meilleur.

« Mon jeune sang bouillonne dans mes veines.
La jeunesse ! La jeunesse vers la vie !
Quelque chose a chanté en moi ! Je veux vivre !
Vivre de suite ! Vivre ! »
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le labyrinthe du singe Le labyrinthe du singe
Alain Roussel

Apogée

Dans ce livre, l'auteur s'abandonne totalement à son plaisir d'écrire, mêlant humour, insolence et tendresse. Car c'est aussi une histoire d'amour fou, celle de Mélusine et de Raymondin, déjà célèbre au Moyen Âge grâce à Jean d'Arras, qui renaît ici, y compris dans son aspect le plus tragique.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le livre secret de Dante Le livre secret de Dante
Francesco Fioretti

HC Editions

Septembre 1321, Dante Alighieri meurt de la malaria ; sa dépouille est couronnée de lauriers et le monde pleure le poète de génie. Giovanni, jeune médecin, disciple de l'auteur de la "Comédie", doute de cette version officielle. Tout le porte à croire que Dante a été empoisonné et la disparition des treize derniers chants du "Paradis"" ne fait que renforcer son intuition. Avec la fille du poète, sœur Béatrice, il décide partir à la recherche des feuillets disparus et de retrouver l'assassin.

Guidés par les codes cachés de "La Divine Comédie", Giovanni et sœur Béatrice vont découvrir la face secrète du poète et se trouver au cœur d'enjeux et de questions qui les dépassent. Pourquoi Dante a-t-il dissimulé ses derniers chants ? Que contiennent-ils et pourquoi un ancien templier cherche-t-il à se les procurer ? Qui pouvait vraiment vouloir la mort de Dante ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le massacre des faux-bourdons Le massacre des faux-bourdons
Elisa Vix

Editions du Rouergue

Pâques s'annonce mal pour le lieutenant Sauvage. Voilà qu'on découvre un macchabée raide comme un col amidonné, avec une ruche sur la tête. Ce que Sauvage ignore encore, c'est que les abeilles ne vont pas tarder à attaquer. Et lorsque les soldates se fâchent, c'est comme si elles déclaraient la Troisième Guerre mondiale... En lâchant en pleine nature un serial-killer d'apiculteurs, Élisa Vix pique au vif son héros policier. Il ne va pas tarder à découvrir que la société des abeilles a beaucoup à lui apprendre sur la psychologie criminelle.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le mystère des livres disparus Le mystère des livres disparus
Ian Sansom

Hoëbeke

Le Mystère des livres disparus, premier titre de la série des « Enquêtes en bibliobus d'Israël Armstrong », démarre sur les chapeaux de roue !
Pour ce trentenaire londonien, replet, végétarien, féru de littérature, vêtu d'un costume de velours côtelé, portant de petites lunettes rondes cerclées d'or, les poches de son duffle-coat débordant de livres (au cas où...), devenir bibliothécaire était le rêve absolu.
Mais quand Israël Armstrong débarque à Tumdrum, en Irlande du Nord, pour prendre ses nouvelles fonctions, il est loin de se douter de ce qui l'attend.
Et pour cause : la bibliothèque vient de fermer définitivement pour être remplacée par un bibliobus (en fait, un vieux fourgon rouillé).
Mais, pire encore, les 15 000 livres de la bibliothèque ont mystérieusement disparu. Et c'est à Israël, devenu malgré lui le premier et sans doute l'unique bibliothécaire-détective au monde, que revient la charge de les retrouver.
Durant cette enquête aussi hilarante que loufoque, Israël devra faire face à une population mal aimable, peu coopérative et dotée d'un accent épouvantable. Sans compter que rouler en bibliobus sur les routes étroites du fin fond de l'Irlande n'est pas chose aisée lorsque l'on possède un sens de l'orientation quasi nul.
Allant de quiproquos en fausses pistes, finira-t-il par amadouer les habitants et à éclaircir le mystère des livres disparus ?

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le nombre de Dieu Le nombre de Dieu
José-Luis Corral

HC Editions

À l'aube du XIIIe siècle, alors que les rois d'Europe lancent les dernières croisades en terre Sainte, les évêques portent tous en eux le rêve d'ériger leur propre cathédrale. Avec Chartres, Rouen et Notre-Dame-de-Paris, la France a lancé un mouvement architectural sans précédent et plus personne ne peut imaginer un édifice sans y laisser toute sa place à la lumière. Nous sommes aux débuts de l'art gothique. En Espagne, l'évêque de Burgos est bien décidé à faire ériger la plus grande et la plus lumineuse cathédrale du pays. Il fait alors appel au jeune maître bâtisseur Henri de Rouen, qui détient le très précieux secret du nombre d'or. Teresa, jeune peintre aux origines cathares doit s'adapter à ces nouvelles règles architecturales qui ne laissent que peu de place à la peinture. Son art et l'atelier qu'elle dirige y survivront-ils ? Dans cette parenthèse médiévale où la femme jouit d'une grande liberté, dans cette période lumineuse du culte de l'amour et de l'intelligence, Teresa va réussir à faire de Henri de Rouen son allié et bien plus encore. Mais leur amour va-t-il pouvoir dépasser tous les diktats pour faire de cette cathédrale l'oeuvre de leur vie ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Parfum du Yad Le Parfum du Yad
Philippe Fauche

Il était un ebook

Dans le New York des années cinquante, le détective Schlomo Silberstein est contraint, pour trouver du travail, de cacher ses origines et de prendre un faux nom. Rebaptisé Daniel Hummer, il est engagé par le District Atorney pour aider la Police dans une curieuse affaire de cambriolage manqué dans une synagogue.


Flanqué de l'Inspecteur Donovan, policier raciste avec lequel les relations sont plutôt tendues, mais aussi de Schultz, vieux mafieux juif à la retraite, Hummer découvre qu'une collection impressionnante d'objets religieux juifs a été dérobée sans qu'aucune plainte n'aie jamais été déposée...

Première enquête choc de Schlomo Silberstein, le détective privé à l'humour grinçant et à la baffe facile. Un vrai régal !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Paris de Dumas Le Paris de Dumas
Claude Schopp

Editions Alexandrines

Comment Alexandre Dumas a-t-il pu devenir durant plus de vingt ans le "Roi de Paris" ?
Claude Schopp, président de la Société des amis d'Alexandre Dumas, qui s'est consacré à la réhabilitation d'Alexandre Dumas, nous invite à suivre pas à pas le géant débonnaire dans les lieux qu'il a hantés, afin de composer la carte de son Paris qu'il a autant haï qu'il l'a aimé.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Paris de Duras Le Paris de Duras
Alain Vircondelet

Editions Alexandrines

Marguerite Duras s'installe définitivement à Paris à l'âge de 19 ans etle Quartier Latin devient son lieu de vie privilégié. En 1943, elle emménage au 5, rue Saint-Benoît. Elle y rassemble tous ses amis et devient la reine d'un cercle de poètes et d'intellectuels. C'est l'époque du Tabou, rue Dauphine, et de l'hôtel d'Aubusson où l'on refait le monde.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Paris de Modiano Le Paris de Modiano
Béatrice Commengé

Editions Alexandrines

Modiano a fait de Paris sa ville intérieure. Un lieu onirique, une ville métaphysique, intemporelle, où les époques se superposent. Comment alors relier les sensations éprouvées par le petit garçon qui découvrait la ville à l'enchevêtrement de rues, de quartiers, d'hôtels, de cafés, de garages, de squares et de boulevards qui innervera pendant plus de quarante ans les romans de l'écrivain ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Paris de Prévert Le Paris de Prévert
Danièle Gasiglia-Laster

Editions Alexandrines

Prévert connaissait Paris comme d'autres leur village. Il y a vécu des histoires extraordinaires, fréquentant avec son père les coulisses des théâtres, récupérant dans un hôtel de la rue Racine occupé par les nazis, des documents de la Résistance, passant des nuits dehors pour découvrir les mystères de l'ombre.
Ce Paris de Prévert, Danièle Gasiglia-Laster nous le propose comme un rêve. Les lieux familiers au poète raniment son souvenir et elle s'adresse à lui comme à un ami, marchant au bord de la Sein ou contemplant le sourire de la lune en sa compagnie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le petit livre des symboles Le petit livre des symboles
Christine Barrely

Editions du Chêne

Pourquoi l’abeille est-elle un emblème d’immortalité ? Comment l’agneau est-il devenu le symbole de Jésus ? Qu’évoque la coquille de l’escargot ? Que symbolise la main ? De quoi le rubis est-il le gage ? D’où vient le caractère sacré du gui ? À qui le tournesol est-il associé ? Quelle est la signification du saphir ? Ce petit album illustré de belles chromos recense et explique 80 symboles ésotériques, magiques ou mystiques.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le phare, voyage immobile Le phare, voyage immobile
Paolo Rumiz

Hoëbeke

Paolo Rumiz n’en est pas à son premier voyage, lui qui a longé les sept mille kilomètres des frontières de l’Europe, de l’Arctique à la mer Noire, traversé les Balkans, franchi les montagnes à la recherche d’Hannibal, descendu le cours du Pô… Et pourtant il s’apprête en ce printemps 2014 à vivre le plus étonnant d’entre eux. Son premier voyage immobile. Isolé dans un phare perché sur un rocher au milieu de la Méditerranée, avec pour seuls compagnons les gardiens. Et soudain le sentiment d’être libéré, sans agenda, sans horaires, sans aucune connexion avec le monde, enfin loin de tout mais curieusement peut-être aussi au centre de tout. Un nouvel univers où plus rien ne ressemble à rien, où même les étoiles ne semblent pas être à leur place. Se consacrant à l’exploration de son minuscule environnement, un kilomètre de long sur deux cents mètres de large, il nous raconte la nature, le cri des oiseaux, le silence des poissons, nous décrit le bâtiment où il loge, la lanterne du phare. Il nous parle tempêtes, orages, vents et nous fait partager le quotidien des gardiens, ceux d'aujourd’hui mais aussi ceux de jadis. C’est avec une indéniable volupté que ceux qui rêvent d’île déserte et de vie d’ermite se laisseront entraîner dans ce voyage immobile tout en délicatesse, empathie et érudition. Un récit prenant, inoubliable et aussi un fabuleux livre de mer.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le sang des forêts Le sang des forêts
Jean-François Leblanc

La valette

Le trafic de coke tisse des liens sanglants. Les zones interdites du Venezuela chaviste, les rumeurs anonymes de San Luca, les déchéances meurtrières de Montréal et les réserves amérindiennes contestataires du Québec libéral se mêlent dans la deuxième enquête de Jean Royer, Sergent détective au service de police de la ville de Montréal.

Échappant aux dérives criminelles du milieu de la construction, il se lance à la poursuite d’un mandataire sadique de la ‘ Ndrangheta :Ramone.

Ce prince du crime des bidonvilles de Caracas a décidé d’anéantir les forces de l’ordre de la Belle Province.

Borderline, Jean Royer, va oser se frotter à ces réalités et révéler le secret des contradictions québécoises.

En contrepoint de cette deuxième enquête horrifique, le quotidien de “l’embrocheur” se dévoile progressivement.

Ce pervers absolu né dans La sentence de juillet trouvera sa vérité dans l’épilogue de la trilogie : Le labyrinthe des mirages.

Le sang des forêts scelle le talent de l’un des écrivains les plus atypiques de sa génération. Son univers poétique rugueux épouse le rythme du jazz, créant une atmosphère unique, dérangeante, tant elle plonge dans les ténèbres.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Sauveteur de touristes Le Sauveteur de touristes
Éric Lange

Taurnada Éditions

Je suis le sauveteur de touristes. C'est mon métier, une sorte de détective privé ne travaillant que sur des affaires de touristes en perdition. Les cas les plus courants sont les emprisonnements pour trafic et consommation de drogues illégales, mais les plus intéressants sont les disparitions, volontaires ou non. Cette histoire est celle de ma première enquête. Elle m'entraîne à New York, Bangkok, Goa, Tanger et Alice Springs, à la recherche d'Émilie. Émilie, la fille qui peut détruire notre monde. Si elle le veut.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le siècle de Louis XIV Le siècle de Louis XIV
Collectif

Perrin

Pour le tricentenaire de la mort de Louis XIV, une entreprise sans précédent, conçue et dirigée par le plus grand biographe du grand roi.

C'est Voltaire qui, en 1751, proposa publiquement l'expression de " Siècle de Louis XIV ", qui depuis lors s'est imposée pour qualifier la période sans doute la plus éclatante de l'histoire de France, de 1643 à 1715. Ce rayonnement n'alla certes pas sans ombres, et le bilan présenté ici ne dissimule pas, à côté des grandeurs du règne, les misères du temps. De plus, loin d'être immobile, ce grand siècle fut une période de maturation et de transformation de la société, sous tous ses aspects. Aussi cet ouvrage traite-t-il tout autant de la personne royale que du mode de gouvernement, de l'économie du royaume et de la religion que de la guerre, de l'entourage du roi que de la politique extérieure et des mouvements populaires, sans oublier les arts et les lettres.
Pour dresser ce panorama, à l'occasion du tricentenaire de la mort du Roi-Soleil, Jean-Christian Petitfils, dont le Louis XIV, paru en 1995 et lauréat du Grand Prix de la biographie (histoire) de l'Académie française, fait autorité, s'est entouré d'une vingtaine d'historiens qui se sont distingués par leur connaissance de cette période : Jean Barbey, Lucien Bély, Yves-Marie Bercé, de l'Institut, Emmanuel Bury, Jean-Philippe Cénat, Jean-Marie Constant, Joël Cornette, Bernard Cottret, Mathieu Da Vinha, Sylvio De Franceschi, Jean-Paul Desprat, Françoise Hildesheimer, Jean-Claude Le Guillou, Alexandre Maral, Emmanuel Pénicaut, Jean-Pierre Poussou, Thierry Sarmant, Jean-François Solnon.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Sourire du Diable Le Sourire du Diable
Antonia Hodgson

Xo Editions

« Bienvenue à Marshalsea, môssieur… »

Londres, 1727 : le jeune Tom Hawkins, qui a refusé de devenir révérend comme son père, ne vit que pour le jeu, la bière, les femmes. Criblé de dettes, il est envoyé à Marshalsea, une prison des bords de la Tamise où sont réunis les débiteurs de la ville.

Dans cette prison, l’argent décide du sort de chacun. Les plus riches, comme Tom, mènent une vie de château – ou presque – avec lingerie et domestiques. Ils ont même droit à une taverne ! Les autres croupissent dans l’aile insalubre et coupe-gorge de l’établissement.
Dans ce monde souterrain impitoyable, Tom Hawkins affronte des personnages plus avides, fourbes et cruels les uns que les autres. Il ne peut faire confiance à personne. Surtout pas à son compagnon de cellule, l’ironique Samuel Fleet, qui incarnerait le diable !
Sa rencontre avec la séduisante Kitty Spark pourrait bien tout changer…

Une plongée aussi réjouissante que terrifiante dans les bas-fonds de Londres, au XVIIIe siècle

« Une intrigue délicieusement machiavélique » The Sunday Times
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le spectacle au coeur, mémoires d'un directeur de théatre Le spectacle au coeur, mémoires d'un directeur de théatre
Marc Bélit

Seguier Editions

Le spectacle est un univers visuel et sonore, peuplé par les artistes et les clameurs du public. Dans une salle naissent des plaisirs singuliers et inoubliables.
Comment les restituer, comment les raconter ?
Léo Ferré, Barbara, Pina Bausch, Ariane Mnouchkine, Alwin Nikolaïs, Jeanne Moreau, Michel Petrucciani, Mistlav Rostropovitch, Peter Brook - et tant d'autres.
Directeur d'une grande salle de spectacle, Marc Bélit a vu, entendu, aimé les performances des meilleurs créateurs de ces dernières décennies. Son récit est un « partage du soir », ce moment si particulier où l'on vient s'asseoir face à une scène pour écouter des histoires, admirer des corps qui dansent, entendre des musiques d'ici et d'ailleurs, pour vivre ces instants où les projecteurs éclairent au-delà de la salle et du présent.
Un livre de souvenirs pour l'amour de l'art et des artistes.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le train des enfants Le train des enfants
Yves Caldor

MEO

Ce texte parle d'exil, de voyage initiatique et de la réappropriation de ses racines, tout en cherchant à vérifier un postulat : les ruptures et les déracinements peuvent-ils structurer notre personnalité s’ils ne la détruisent pas? La réponse, résolument affirmative, plaide pour le métissage culturel et la tolérance.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Le Voyage a la Mecque Le Voyage a la Mecque
Sylvia Chiffoleau

BELIN LITTERATURE ET REVUES

Pilier de l'islam, le pèlerinage à La Mecque est à l'origine du plus grand rassemblement humain au monde. Née aux premiers temps de l'islam, cette pratique n'a cessé de croître, s'inscrivant dans une histoire qui mêle les dimensions religieuses, politiques, sociales, économiques ou encore sanitaires. Au cours du me siècle, le voyage à La Mecque prend un essor inédit et cesse d'être une affaire exclusivement musulmane : les puissances coloniales s'attachent à gouverner administrativement ce vaste mouvement touchant chaque année plusieurs dizaines de milliers de leurs ressortissants. La communauté internationale se mobilise pour assurer un strict contrôle sanitaire de ces rencontres qui catalysent les risques d'épidémies. Avec la fin des empires coloniaux, le pèlerinage entre dans l'histoire de reconfigurations géopolitiques, qui demeurent jusqu'à aujourd'hui au coeur des enjeux de la région. En retraçant l'histoire du voyage à La Mecque, Sylvia Chiffoleau nous plonge dans le quotidien des pèlerins et nous montre que ces croyants au fil du temps expérimentent les territoires de la modernité.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les ailes froissées Les ailes froissées
Patricia Legrand Peoc`h

Editions Ouest-France

Les ailes froissées est le récit autobiographique de Patricia Legrand Peoc’h.Elle y raconte son enfance dans le quartier de Bellevue à Brest, ses premiers sauts en parachute à 16 ans, son accident de parachute un an plus tard, son réveil à l'hôpital, son énergie, ses douleurs, sa rééducation au centre de Kerpape…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les bas-fonds de Paris - tome 1 Les bas-fonds de Paris - tome 1
Aristide Bruant

Des Equateurs

Portrait de Paris dans toute sa splendeur et sa décadence, ses nuits sulfureuses et ses jours mornes, sa gouaille irrésistible faite d'argot et de poésie, Les bas-fonds d'Aristide Bruant sont peuplés de jouisseurs, de buveurs, de viveurs, de canailles, de filles de joie, de beautés étourdissantes et de "rongeuses de monde". Le luxe y côtoie la misère, les histoires d'amour se mêlent aux aléas de la fortune : on roule dans le ruisseau comme dans la soie. De morale point, de vices à foison, "tant il est vrai qu'ici-bas, le succès arrange, explique, excuse et couronne tout, même le crime !" "Dans la majeure partie des cas, les choses se passent ainsi : un individu quelconque est arrêté pour un fait sans gravité, –; insultes aux agents ou soulographie, –; on le juge et on le condamne.
Il perd son travail, il est à l'index et à l'œil. Le voilà sans gîte et sans pain : dans la rue ! Illico et dare dare on le ramasse de nouveau, pour vagabondage, et ainsi de suite jusqu'à plus soif. En prison, au tas, il se corrompt par la contagion de l'exemple; il apprend la théorie du vol, et, une fois en liberté, il passe à la pratique. Voilà comment on commence et comment on finit : c'est la loi physique et fatale d'accélération de la chute des corps... et des êtres !"
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les cartes du boyard Kraïenski Les cartes du boyard Kraïenski
Andre Ourednik

La Baconniere

Joachim Brik est un post-doctorant qui participe à la mise en ligne d'une cartographie révisée de l'Europe, dont les confins ne sont plus très clairs. Mandaté par des pontes européens, il part scanner la monumentale collection de cartes du Boyard Kraïenski à la frontière dacène. Dès l'atterrissage, le cours des événements amorce comme un glissement de terrain.
En grand lecteur de littérature tchèque, André Ourednik plonge dans une littérature fantastique sans monstres, sans paranormal, et pourtant traversée d'une tenace aura d'étrangeté nimbée de relents post-apocalyptiques. Un roman à mi-chemin entre l'essai philosophique et le récit burlesque, servi par une écriture précise et incisive. Selon André Ourednik, son idéal d'écriture serait accompli s'il pouvait faire promener Bukowski dans un film de Tarkovski ou le père Ubu dans un roman de Quignard.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les chevaux ne mentent jamais : Le secret des chuchoteurs Les chevaux ne mentent jamais : Le secret des chuchoteurs
Chris Irwin

Au Diable Vauvert


La véritable découverte de la méthode de dressage pratiqué par « ceux qui murmurent », c’est que les chevaux nous révèlent des choses sur nous-mêmes quand nous cherchons à déchiffrer leur comportement. C’est au nom de cela que Chris Irwin, une sommité au Canada et l’un des dresseurs les plus demandés aujourd’hui en Amérique du Nord, a su construire ce petit manuel d’initiation à la méthode pratiquée par les « chuchoteurs », comme un véritable programme de développement personnel du cavalier. Fruit de plus de vingt années de dressage et d’observation éthologique, ce guide à lire et relire mêle réflexions sur la relation humain cheval, commentaires morphologiques,examen des langages corporels des chevaux et des hommes et explications techniques simples sur la méthode du dressage sans résistance. Irwin nous montre de façon claire et positive combien assurance intérieure, conscience de soi, honnêteté et confiance sont indispensables dans l’établissement d’une bonne relation avec le cheval, dont la sensibilité et la nature de proie face aux prédateurs que nous sommes enrichit nos propres perceptions. En déchiffrant nos attitudes comme les chevaux les perçoivent, en toute vérité, et en nous enseignant comment nous ouvrir à leur langage, Irwin nous montre ce que les chevaux nous apprennent en matière d’empathie et de patience. Et ce qui est vrai avec les animaux et le monde naturel, l’est tout autant avec nos semblables. Son livre s’achève par un programme d’entrainement pratique à destination de toutcavalier ou amoureux des chevaux, pour commencer à « parler cheval ».


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les diables du Mont Saint-Michel Les diables du Mont Saint-Michel
Claude Merle

Nouveau Monde

En 1430, au Mont Saint-Michel assiégé par les Anglais, une succession de meurtres conduit le commandant Louis d'Hestouteville à mener l'enquête. Assisté par le supérieur des Bénédictins et l'aubergiste de la cité, il tente de faire la lumière sur ces crimes que certains attribuent à des espions et d'autres à des entités surnaturelles.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les doutes du divisionnaire Vallandra Les doutes du divisionnaire Vallandra
Victoria Thérame

Chèvre-feuille étoilée

Nono, jeune “anormal”, détesté par les uns, protégé par les autres, ne comprend pas pourquoi sa grand-mère ne lui répond plus. Il fonce droit devant lui sur son Booster, fuyant avec une rageuse exultation le sort qui est le sien. Son Booster est sa revanche, son arrimage à la vie qui lui a tout refusé.

Au cours d’une folle sarabande à travers Paris, où un tueur en série étrangle sans pitié, il rencontre une prostituée maternelle, un pédophile en 4x4, des petites filles détestables et d’étranges dames. Nono ne sait rien des crimes commis. Sans sa grand-mère il a faim, il a froid, il est vulnérable et doit se défendre tout seul.

Vallandra, qui suit le déroulement de l’enquête sur les meurtres de femmes et d’enfants, se demande que faire lorsqu’on est divisionnaire et que l’on sait que le coupable est innocent.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enfants cachés du général Pinochet Les enfants cachés du général Pinochet
Maurice Lemoine

Don Quichotte éditions

Depuis la fin 1998, en Amérique latine, une vague de chefs d'Etat de gauche ou de centre gauche occupe le pouvoir. Hasard ? Des coups d'Etat, pronunciamientos et autres tentatives de déstabilisation ont affecté le Venezuela (2002, 2014 et 2015), Haïti (2004), la Bolivie (2008), le Honduras (2009), l'Equateur (2010) et le Paraguay (2012). Mais, alors qu'en 1973 la «communauté internationale» exprimait sa solidarité avec le Chili de Salvador Allende, elle se montre aujourd'hui indifférente, quand elle n'appuie pas implicitement les putschistes et la politique interventionniste des Etats-Unis. C'est que, depuis les années 1970, les techniques ont évolué. Les conservateurs avant appris que, face à «l'opinion», les méthodes sanglantes se révèlent contre-productives, des recettes sophistiquées permettent à ces sinistres opérations de ne plus eue qualifiées de... «coup d'Etat». De Kennedy et Nixon à Bush et Obama, d'.Allende et Castro à Châvez ou Morales, l'auteur méle le passé et le présent, le récit, les témoignages et l'analyse pour raconter cette mutation et ses protagonistes armées, CIA, diplomates, «sociétés civiles», Elises, think tanks, médias... A l'heure où de nouvelles forces progressistes Svriza en Grèce ou Podemos en Espagne font leur apparition, ce document, qui se lit comme un roman, décrypte les enjeux et la fabrication de ces tentatives de déstabilisation.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enfants de Dimmuvik Les enfants de Dimmuvik
Jon atli Jonasson

Noir sur blanc

Le jour de l’enterrement de son frère, une vieille femme se remémore leur enfance misérable au bord d’une crique, quelque part en Islande, où l’on enterrait les mort-nés dans des champs de lave. C’était un pays maudit baigné d’une mer vide, écrasé par des montagnes aux cimes déchiquetées. Un pays aux hivers rudes où trois enfants malingres sont réduits à manger du lichen ou des chiens errants. La vieille femme se souvient de sa mère qui un jour perdit la raison et se tourna vers un mur, cessant de parler et de voir. Elle se souvient de son père qui, à la lueur d’une bougie, leur lisait le soir des pages de la Bible. C’était en 1930, la vieille femme avait alors douze ans. Elle se rappelle la faim, qui les torturait, et le crucifix où pendait un jésus efflanqué à la tête énorme, un christ aussi difforme qu’eux, qui n’avait rien à leur dire.

Dans Les enfants de Dimmuvík, Jón Atli Jónasson raconte une histoire d’autant plus terrible que la vérité y apparaît comme un os mis à nu : il y a parfois, simplement, trop de bouches à nourrir. C’est aussi en filigrane une méditation angoissée sur la tentation d’abandonner les siens à leur misère pour sauver sa peau.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les Enfants de l'Hermione Les Enfants de l'Hermione
Caillaud-Roboam Laur

Geste

3 destins que tout oppose avec pour seul point commun la frégate l Hermione. 1960. Rochefort-sur-Mer. Un nacelier du Pont Transbordeur tombe amoureux d une jeune inconnue alors qu elle traverse la Charente, tous les dimanches. Il parvient à glisser discrètement une lettre dans son sac. Fraîchement arrivée à Boston, elle ne se souvient pas de lui mais décide pourtant de lui répondre. Que vient-elle faire en Amérique ? 2012. Paris. Une jeune femme de 22 ans vient participer à une émission de radio où les candidats racontent une histoire qui leur est arrivée un jour dans une station de métro. Fébrile, elle attend le moment où son tour viendra de s exprimer. Mais quelle est la véritable raison de sa présence ? Qu est-elle venue chercher ? 1780. Rochefort-sur-Mer. Un jeune garçon de 14 ans embarque clandestinement à bord de L Hermione, engagée pour l indépendance de l Amérique. Le commandant de La Touche-Tréville et le marquis de La Fayette rencontrent ce jeune impertinent. Pourquoi a-t-il quitté ses terres natales ? Que deviendra-t-il ? Entre la France et les États-Unis, la narratrice nous guide vers trois destins. Se rejoindront-ils ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enfants de Sal Mal Lane Les enfants de Sal Mal Lane
Ru Freeman

Editions Zoé

Sal Mal Lane ? C’est une ruelle à Colombo, Sri-Lanka, dans laquelle vivent des familles cinghalaises et tamoules. L’emménagement de Mr et Mrs Herath et de leurs quatre enfants, très réveillés et bourrés d’imagination, va renforcer les liens entre tous. Nous sommes entre 1979 et 1983. La guerre civile est sur le point de faire exploser le pays. Ce roman raconte essentiellement du point de vue des enfants les cinq années de coexistence paisible, joyeuse, sensuelle, colorée, néanmoins pleine de petites cicatrices et de méchancetés humaines. C’est aussi une histoire sur la capacité qu’ont les hommes à surmonter les tragédies, un roman de résilience qui se lit comme une grande saga familiale et historique.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enfants perdus de Saint Félix Les enfants perdus de Saint Félix
Yves Desmazes

TDO Éditions

La découverte devant les ruines de l’abbaye Saint-Félix de Monceau d’une religieuse espagnole assassinée, va conduire le capitaine Kevin Normand du SRPJ de Montpellier, membre de la confrérie des Pénitents blancs, à enquêter.

Il va alors s’intéresser aux agissements de cette ancienne responsable de maternité mise en accusation devant un tribunal espagnol pour enlèvements d’enfants. Pourquoi la sœur avait-elle trouvé judicieux de venir se recueillir devant les murs de ce lieu qui fut, au XIVe siècle, une importante abbaye de moniales ?

Et pourquoi, en l’an 1332, l’évêque de Maguelone avait-il demandé à un chanoine d'y mener des investigations ? Que s’était-il donc passé de si grave à cette époque ?

Existe-t-il un lien entre ces deux affaires et quels en sont les enjeux ?

Assisté de son amie Charlotte, journaliste, et de ses coéquipiers, l’officier de la brigade criminelle ne se doute pas qu’il s’attaque à une enquête qui le mènera, au péril de sa vie, à de bouleversantes révélations sur sa propre personne.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enfants sont formidables ! Les enfants sont formidables !
Marion McGuinness

JUNGLE EDITIONS

- Tu as de la pâte à modeler sous la chaussure et des tickets de manège au fond de la poche.
- Tu sais sur quelle chaîne passent les dessins animés et à quelle espèce appartient T choupi.
- Ton livre de chevet, c'est un carnet de santé et il y a des petites voitures sous ton oreiller.
- Tu manges souvent des restes sur un coin de table et tu bois ton café désespérément froid.

Bref, t'as des enfants !

Parce que l'HUMOUR est aussi INDISPENSABLE que le sommeil pour tenir au moins 18 ans, file te cacher dans les toilettes, tu seras tranquille environ 4 minutes pour boulotter quelques pages. T'auras même peut-être le temps d y piquer un petit roupillon aigu avant qu'un enfant te trouve.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les enquêtes de l'inspecteur Higgins, Tome 17 : Un assassin au Touquet Les enquêtes de l'inspecteur Higgins, Tome 17 : Un assassin au Touquet
Christian Jacq

J Editions

Vous êtes, paraît-il le champion de Scotland Yard. Vous ne croyez certainement pas à un crime parfait. Je vais le commettre. Dans trois semaines, au Touquet, en France, on retrouvera une jeune femme morte... Je démontrerai au monde entier que vous êtes un incapable et que votre réputation est surfaite.
Apollon

Contrairement à ce que supposait Higgins, destinataire de cette lettre, Apollon tiendra parole. Directement mis en cause, l'ex-inspecteur-chef est contraint d'intervenir sur le territoire français. Et malgré le charme du merveilleux Touquet, le crime annoncé ne sera que le premier.

Mondialement connu pour ses romans sur l'Égypte ancienne, Christian Jacq nous invite à découvrir les passionnantes investigations d'un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les étoiles en moi Les étoiles en moi
Andrea Seigel

Hugo roman new way

Je vous présente Magnolia !
Son père est mort, son petit-ami l’a larguée pour s’investir davantage dans sa passion du surf, et sa mère est en dépression à force d’être rejetée des castings pour le nouveau show télé des ménagères... Tout ce que Magnolia cherche, c’est elle-même.
Et voici... Ford !
La moitié de sa famille est en prison. L’autre devrait sans doute l’être également. Il vivote grâce à un petit boulot chez un disquaire, et son frère a revendu sa guitare pour quelques pièces. Tout ce que Ford veut, c’est une autre vie.
Et Ford rencontra Magnolliia...
Quand les deux adolescents sont castés pour Spotlight, la nouvelle téléréalité de concours de chant, ils voient dans cette aventure la possibilité de repartir de zéro. Avec les autres candidats, ils vivent tous ensemble dans une maison à Hollywood et chantent du matin au soir. Jusqu’à ce qu’ils tombent amoureux.
Mais leur amour peut-il vraiment être sincère, face à des caméras qui espionnent chacun de leurs mouvements ? Et que faire de leur passé, qui les rattrape plus vite qu’ils ne l’auraient voulu ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les filles chéries Les filles chéries
Corinne Atlas

Editions du Seuil

Paris, 1966. Trois collégiennes grandissent ensemble, coincées entre leur fantasme de l'amitié éternelle, leurs rêves d'émancipation et des parents encore marqués par les années de guerre.

Mina est née dans une famille communiste mais ignore tout de ses origines, jusqu'au jour où sa mère s'enferme dans sa chambre pour ne plus jamais ressortir d'une inquiétante dépression.

Perle, élevée dans la crainte d'une tragédie imminente, vit avec des parents toujours sur le qui-vive. Vingt ans après la Shoah, le drame surgit de nouveau.

Lili, gamine complexée, arrogante et solitaire, est hantée par l'idée de prendre la place de Perle dans le cœur de Mina. Petite bâtarde d'une employée de maison, elle s'invente une famille idéale, et se fait passer pour une gosse de riches.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les frangines Les frangines
Denis Soula

Joëlle Losfeld

Les frangines, l’histoire de deux sœurs que tout semble opposer mais qui s’aiment de façon inconditionnelle. La première joue aux cartes dans des casinos ou des clubs, elle vit la nuit et mène une existence en marge. La seconde est une mère de famille célibataire qui travaille d’arrache-pied pour subvenir aux besoins de ses enfants.
Longtemps séparées par la vie et les hommes qui passent, elles se retrouvent un jour et partagent enfin les difficultés, la fuite du temps et les bonheurs liés au sentiment que chaque événement doit se vivre comme un moment unique. Mais quelque chose d’imprévu va chambouler leur vie à jamais.
Ce court roman de Denis Soula est à la fois rigoureux et inventif. L’écriture, sans apprêt, est soutenue par une émotion palpable, au plus près de ses personnages.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les héritiers de la mine Les héritiers de la mine
Saucier Jocelyne

Denoël

Une famille de 21 enfants gravite autour d'une mine à l'abandon. En soi, ce n'est pas banal. Surtout que le groupe sème la terreur partout. Mais il y a plus: un drame est survenu qui les concerne tous. Quelqu'un est mort dont on veut taire l'identité. Un secret insupportable.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les Iles et îlots de Bretagne Les Iles et îlots de Bretagne
François de Beaulieu

Glénat

Toutes les îles et tous les îlots de Bretagne à visiter depuis le littoral

Cet ouvrage rassemble pour la première fois toutes les îles de Bretagne à visiter depuis le littoral, en bateau, ou à pied à marée basse. Belle-Île, Bréhat, Ouessant, Sein… Certaines sont renommées, accueillant chaque année de nombreux visiteurs et estivants. Sieck, Carn, Maudez… D’autres sont plus secrètes, souvent très petites, et parfois ne peuvent se visiter qu’une fois par an. Habitée ou non, chacune présente des attraits particuliers : patrimoine naturel, culturel, religieux, fortifications militaires, vestiges archéologiques… Toutes sont réunies pour la première fois dans cet ouvrage écrit et illustré par deux Bretons passionnés par leur région. De l’île du Guesclin à Hoëdic, suivant le trait de côte, François de Beaulieu et Hervé Ronné nous révèlent l’extraordinaire diversité des îles bretonnes, et donnent les indications pratiques pour s’y rendre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les illusionnistes Les illusionnistes
Alain Andréoli

Les Presses du Midi

Les péripéties surprenantes d’une navigation à la voile dans la mer Tyrrhénienne tournent à l’enquête sur un trafic humain déconcertant mené par un équipage composite, haut en couleurs. Cette enquête connait des rebondissements successifs entrelardés d’aspects secrets ou méconnus des iles toscanes, des côtes ligures, corses ou provençales dans cette contrée de passage immémorial qu’est la Méditerranée, propre à la méditation sur notre devenir.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les impliqués Les impliqués
Zygmunt Miloszewski

Pocket

Teodore Szacki est procureur à Varsovie. En tant que tel, c'est lui qui mène les enquêtes qui lui échoient, faisant appel à tel ou tel policier. Lui, il aime travailler avec Oleg Kuzniecov, un rien graveleux, mais très efficace. Lorsque le corps d'un homme, Henryk Telak, est découvert, une broche à rôtir dans l'œil, dans un ancien monastère en plein milieu d'une séance de thérapie collective, il est loin de se douter que ses investigations l'emmèneront aussi loin. Un peu lassé par sa vie de famille routinière et par une partie de son travail bureaucratique, il s'engage totalement dans cette nouvelle enquête.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les jours infinis Les jours infinis
Claire Fuller

Stock

Il n’a pas l’air d’un menteur », pense Peggy Hillcoat en regardant la photo de son père. Elle a été prise l’été de ses huit ans. Il avait transformé la cave en abri antiatomique et discutait de fin du monde avec ses amis survivalistes. Sa mère retenue au loin, ils s’étaient amusés à camper dans le jardin, avant qu’il ne l’emmène en voyage dans une forêt lointaine. Les vacances se muent en perpétuité quand il lui annonce que le reste du monde a disparu. La vie de Peggy sera désormais réduite à un piano bricolé qui joue de la musique dans sa tête, à la forêt immense et à une hutte en bois.
En 1985, Peggy est de retour à la maison, après neuf ans d’absence. Comment a-t-elle survécu mais surtout comment est-elle revenue ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les Loups blessés Les Loups blessés
Christophe Molmy

Editions de la Martinière

Les destins de Matteo Astolfi, criminel de haut rang, et Renan Pessac, commissaire à Paris, vont se percuter. De braquages en filatures, ils vont se chercher, se traquer. Jusqu’au grand chaos.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les meilleurs d'entre nous Les meilleurs d'entre nous
Patrick Pesnot

Hugo et Compagnie

Nicolas Katz, militant internationaliste devenu apparatchik du Parti et membre du service de renseignement de l'Armée rouge, le GRU, voit peu à peu ses certitudes militantes s'effondrer.Staline a commencé ses purges et Katz a peur.Pour sa vie, pour sa femme Sarah et pour sa fille Rachel. Il a d'autant plus de raisons d'avoir peurqu'il n'ignore rien des méthodes de ses « camarades » dans les caves de la Loubianka !Quel jeu joue son ami d'enfance Jacob Stobline, lui qui a été à ses côtés au long de ces trente années ? Et quelles ont été les relations qu'il a entretenues avec Sarah ?Le roman débute en 1937, au moment où Nicolas se sent traqué.Puis, en remontant le temps, nous suivons Katz dans son rôle de commis-voyageur de la Révolution dans l'Europe de l'avant-Seconde Guerre mondiale découvrant les manipulations de Staline. Par exemple, ces armes défectueuses livrées aux révolutionnaires espagnols contre de l'or bien réel. Ou encore les man?uvres secrètes en faveur d'Hitler...Il veut encore y croire, cet idéaliste, mais au fil du récit il comprend qu'il a été floué.Pour le forcer à rentrer à Moscou et donc l'éliminer, sa fille Rachel, pensionnaire en Suisse, est enlevée. Mais c'est à Paris que Katz se rend. C'est à Paris qu'il va tenter de dénoncer les agissements de Staline. Traqué, il cherche à renouer des contacts avec ceux qu'il pense être des « amis fiables ». Mais la mort frappe toujours avec un coup d'avance. Il ne peut plus accorder sa confiance à quiconque, pas même aux femmes en lesquelles il l'avait placée : Sarah, Olga, Anna Kedrova, toutes sont devenues suspectes.Jusqu'à la fin, cet homme aux idéaux purs s'est fait berner par tous ceux qui lui ont été les plus chers.Il y a cru, en vain.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les mémorables Les mémorables
Lídia Jorge

Editions Métailié

La photo était là sur l’étagère tout en haut de la bibliothèque de son père. Un groupe d’hommes et de femmes autour d’une table de restaurant et parmi eux ses parents, l’éditorialiste lucide et la comédienne étrangère. Lorsque la CBS lui commande un documentaire revisitant les mythes de la révolution des Œillets, Ana Maria réalise que tous les acteurs du coup d’État qui renverse la dictature se trouvent sur cette photo. En compagnie de deux journalistes aussi jeunes qu’elle, elle les retrouve et, au fil de son enquête, découvre l’effet du passage du temps non seulement sur ces héros, mais aussi sur la société portugaise. Survivants d’un temps oublié, les personnages de la photo essaient de recréer ce qu’a été l’illusion révolutionnaire, et le difficile chemin vers la démocratie. Le regard des jeunes gens sur les protagonistes d’une histoire que personne ne veut plus entendre réécrit cruellement leur épopée. Lídia Jorge s’intéresse à l’espace indéfini qui sépare le récit que l’Histoire dévoile, avec ses vérités difficiles à affronter et la création du mythe, le moment où la vie a été transformée en une construction de l’imaginaire ou de la volonté. Un roman exceptionnel sur la politique et le destin des rêves.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les métiers de la météo : Histoire et patrimoine Les métiers de la météo : Histoire et patrimoine
Joël Collado

Nouvelles Editions Loubatières

Y-aura-t-il assez de pluie pour faire pousser les semences ? Les vents gonfleront-ils les voiles jusqu'aux Indes ? Fera-t-il beau pour les vacances ? Depuis toujours, le temps qu'il fait, le temps qu'il fera, est une des préoccupations majeures de l'homme. Tellement qu'aujourd'hui la science et le phénomène se confondent en un seul mot : la Météo. Observer et prévoir, derrière ces fondements de la météorologie, il y a une histoire, des métiers, des siècles d'observation, des milliards de données comparées en permanence. Et il y a les interprètes, les prévisionnistes, nos pythies modernes, qui gardent à tout instant, toujours émerveillés, un ?il sur les cartes et les chiffres, et l'autre sur le ciel. C'est l'histoire de cette grande aventure quotidienne que raconte ce livre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les morts renaîtront un jour Les morts renaîtront un jour
Christoph Ernst

Piranha

Entre victime et bourreau, la frontière est parfois mince…
Une enquête haletante sur les exactions du régime allemand, entre passé et présent.



54 ans après avoir fui l’Allemagne, Käthe, d’origine juive, retourne à Berlin et tente de récupérer un immeuble familial confisqué par les nazis. Quelques jours après son arrivée, elle est retrouvée morte au pied d’un mémorial de la déportation. Sa nièce, Maja, qui ne croit pas à la thèse du suicide retenue par la police, soupçonne un vaste complot immobilier. Elle décide de mener une enquête au cours de laquelle elle va rencontrer des personnes au passé trouble ou douloureux. Mené comme un thriller, cette intrigue policière haletante permet de découvrir un vaste pan de l’histoire du XXe siècle : l’attitude des juifs sous le nazisme, la spoliation des biens juifs, Israël et le conflit avec la Palestine, les exactions du régime communiste en RDA et la difficile réunification de l’Allemagne.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les noces meurtries Les noces meurtries
Sandra Banière

Chemin Vert


" Robe blanche, hiver blanc, journée blanche... Ses illusions, en ce matin de février 1979, étaient aussi pures que ce blanc qui avait recouvert tout le vignoble, immaculé. "

D'un point de vue extérieur, Hélène semble mener une existence paisible au c?ur du vignoble champenois, mais une fois la porte de la chambre conjugale refermée, qui peut se douter de l'enfer qu'elle vit au quotidien ?
En parallèle, sa fille Gaby, va peu à peu perdre ses illusions sur la vie familiale et se construire dans la douleur.
Deux femmes face à l'adversité : deux femmes en quête d'indépendance.



Finaliste du concours "Nos lecteurs ont du talent 2013"


Les lecteurs ont aimé
: le côté " vrai ", histoire très touchante, sensibilité, alternance des points de vue, suscite des émotions fortes, empathie, l'humanisme qui s'en dégage. Des hommes parfois très touchés.




 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les nouveaux visages de l'esclavage : Ensemble contre la traite des êtres humains Les nouveaux visages de l'esclavage : Ensemble contre la traite des êtres humains
Louis Guinamard

Editions de l'Atelier

La traite des êtres humains n'appartient pas seulement à l'histoire. elle n'existe pas seulement dans des pays non démocratiques : femmes prostituées sur les trottoirs de Paris ; "petites bonnes" reléguées à une existence d'ustensile ; migrants sous-payés, trimant dans des exploitations agricoles peu regardantes ; jeunes migrants attirés par une carrière sportive ; enfants forcés à mendier ou à voler...

Une économie souterraine et prospère se nourrit de cette traite en France et ailleurs. Qui sont ceux qui subissent ces conditions de vie infrahumaines ? Quels sont les réseaux et les individus qui les exploitent ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment faire pour abolir ce système avilissant qui bafoue la dignité de ceux qui le subissent ?

Ce livre dévoile une part cachée de nos sociétés en décrivant, témoignages et analyses à l'appui, les différents systèmes qui organisent la traite. En s'appuyant sur l'expérience de vingt-trois organisations qui luttent contre cette traite des êtres humains, cet ouvrage montre qu'il est possible de combattre ce fléau. Il invite chacun à agir afin que celles et ceux qu'on maltraite puissent enfin vivre debout.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les ombres de l'enfance Les ombres de l'enfance
Henriette Bernier

Les Presses De La Cite

Villers est un village d'à peine cent habitants, dans la Meuse profonde. En 1950, l'instituteur y gère la classe unique, où il « tient » les enfants avec autorité et bienveillance. Parmi ses élèves, il y a Dilette, la petite orpheline qui ne parle, ne rit, ne joue presque plus. Seule sa grand-mère veille sur elle.
Luigi, dit Gigi, petit dernier d'un couple d'origine italienne, est l'enfant heureux d'une famille heureuse.
Enfin, Claude, dit Bouboule, arrivé longtemps après trois aînées. Ses parents ne le maltraitent pas, mais il manque de tendresse. Il a conscience de sa singularité, ce qui le rend taciturne et sournois.
C'est à l'école que vont naître dans ce trio des sentiments d'enfants ― jalousie, envie, trahison, amour ― tenaces et vécus avec une intensité qui échappe souvent aux adultes, et qui vont construire ou déconstruire leur vie...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête
Minna Lindgren

Calmann-Lévy

Des nonagénaires déchainés font grincer les dents du personnel de leur maison de retraite... En plein coeur d'Helsinki, venez découvrir la résidence du Bois du Couchant... D'apparence charmante, il ne fait en réalité pas si bon finir ses jours dans cette maison de retraite où le drame ne cesse de frapper. Olavi, l'ancien combattant, est convaincu que son infirmier a abusé de lui sous la douche ; son ami Reino, prote et grand séducteur, se voit confiné au service de démence lorsqu'il dénonce le scandale en pleine partie de cartes ; et Tero, le jeune cuistot, est retrouvé pendu. Pour Sirii et Irma, il n'y a aucun doute : quelque chose de louche se profile au sein de l'administration de la résidence. C'est alors que les deux amies se décident à enquêter, épaulées par un chauffeur de taxi Hells Angels qui connaissait bien Tero. Entre tension artérielle, pertes de mémoire, surdité et déambulateur, l'enquête va s'avérer ardue, d'autant plus qu'Irma est soudainement internée de force dans la section fermée de la résidence... Mais pour Sirii, pas question de jeter l'éponge ! Oscillant entre comédie satirique et enquête policière, le premier volet d'une trilogie loufoque et charmante sur le troisième âge, avec un éventail de personnages aussi extravagants qu'attachants.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les plantes sauvages de nos campagnes Les plantes sauvages de nos campagnes
Bernard Clément

Editions Métive

Photographe-naturaliste, l'auteur présente 200 plantes sauvages. Plantes nourricières ou guérisseuses, bienfaisantes ou maléfiques, plantes sacrées ou belles tout simplement, chacune d'elles fait l'objet d'une minutieuse revue de détail , complétée par une photographie rapprochée rendant leur identification plus aisée. Vous apprendrez à les connaître et ainsi à mieux comprendre la longue histoire qui les unit aux hommes depuis des temps immémoriaux.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les plus beaux cyclotours de France Les plus beaux cyclotours de France
Jean-Claude Praire

Glénat

Adeptes de la slow attitude, sportifs, amoureux du voyage, jeunes ou moins jeunes, seuls, en famille ou entre amis, hommes ou femmes… ils sont de plus en plus nombreux à choisir de découvrir les plus belles régions de France à vélo. Voici près de trente itinéraires à parcourir en 2, 5, 10 jours ou plus, au rythme de ses jambes et de ses envies.

En 2011*, la France enregistrait quelque 8 millions de séjours touristiques liés au vélo. Économique, écologique, sain, le vélo est aussi un excellent moyen d’apprécier le paysage. Et lorsque le paysage est exceptionnel, l’effort n’en est plus un. Jean-Claude Praire nous emmène avec ce beau livre vers les grandes destinations qu’il affectionne tout particulièrement.

Outre l’intérêt touristique qu’ils présentent, ces cyclotours ont le mérite d’être accessibles : nul besoin d’être très entraîné pour « déguster » ces destinations au relief peu accidenté. Entre nature et culture, Les plus beaux cyclotours de France ouvrent de nouveaux horizons à une forme de tourisme actif, durable… et totalement hédoniste ! En plus de la description des itinéraires (majoritairement sur pistes cyclables et autres voies aménagées) et des informations pratiques incontournables (distance, type de sol, bonnes adresses…), les photos nous invitent aux voyages et nous rappellent cette phrase de Jean Taboureau : « Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs. »
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les producteurs Les producteurs
Antoine Bello

Gallimard

Sliv Dartunghuver vient d'accéder aux instances dirigeantes du Consortium de Falsification du Réel, organisation secrète internationale qui s'efforce de maintenir une harmonie relative sur la planète en construisant de toutes pièces les légendes dont l'humanité a besoin. Or le CFR est dans la tourmente, menacé par la divulgation de documents internes et décrédibilisé par plusieurs échecs (dont la création d'Al-Qaida, pure fiction née des cerveaux des falsificateurs du CFR dans le but de faire comprendre au monde la menace de l'extrémisme islamiste). Avec l'aide de ses amis Youssef et Maga, et de la belle et redoutable Lena, Sliv se lance dans une série de mystifications toujours plus audacieuses, qui l'entraînent de Hollywood à Hong Kong, de Sydney à Veracruz, et jettent un jour nouveau sur l'élection d'Obama, l'épidémie de grippe H1N1 et la découverte d'une fascinante cité maya. La jubilation de l'auteur à échafauder des scénarios vertigineux transparaît à chaque page de ce récit à la fois divertissant et profond.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les Sangs Les Sangs
Audrée Wilhelmy

Grasset

Un manoir obscur et fascinant, dans une cité hors du temps. Celui qu’on appelle l’Ogre attire à lui des proies presque consentantes pour les aimer puis les tuer. Mais d’où viennent ces femmes ? Pourquoi se donnent-elles à lui ? Elles le racontent dans les carnets qu’elles laissent derrière elles et que Féléor assemble en un curieux livre – ses Sangs.
Mercredi, Constance, Abigaëlle, Frida, Phélie, Lottä, Marie : sept femmes, et autant d’expériences du désir et de la mort, sept écritures qui disent la féminité, le narcissisme, la soumission tantôt feinte, tantôt amusée.
Polyphonique et amorale, poétique et sulfureuse, cette réinterprétation virtuose du conte de Barbe bleue, par Audrée Wilhelmy, n’est pas pour les enfants.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les secrets ne meurent jamais Les secrets ne meurent jamais
Robert Audiffren

Les Presses du Midi

En province, il est de charmantes bourgades, paisiblement endormies au hasard d’un cours d’eau, qui peuvent parfois receler de terribles secrets, enfouis sous la poussière accumulée au fil du temps. Une petite étincelle, un petit fait parfois d’apparence insignifiante, peuvent faire rejaillir des passés que l’on croyait oubliés et profondément enterrés, des rancoeurs que l’on pensait éteintes, de sombres histoires que l’on n’ose même as murmurer du bout des lèvres dans l’obscurité d’un confessionnal. Quand les secrets ressurgissent, le meurtre deviendrait-il le seul moyen de régler à jamais quelques comptes en souffrance ? En héritant à Saint-Aubin d’une vieille maison qu’elle voulait restaurer, Nathalie Forest ne savait pas où elle allait mettre les pieds. Une série de crimes avec pour signature des poupées de chiffon allait déclencher une véritable psychose dans la région.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les sept soeurs, tome 1:  Maia Les sept soeurs, tome 1: Maia
Riley Lucinda

Charleston

A la mort de leur père, Maia et ses sœurs se retrouvent dans le château de leur enfance, sur les rives du lac de Genève. Toutes ont été adoptées, et chacune a reçu en héritage un indice lui permettant de remonter le fil de ses origines. Maia est ainsi conduite jusqu'à un manoir en ruines, sur les collines de Rio de Janeiro.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les somnambules se réveillent tard Les somnambules se réveillent tard
Elodie Geffray

Chemin Vert

" Lorsqu'il grimpa dans la voiture, Dominique sut qu'il venait de faire le choix le plus important de sa vie, peut-être le plus insensé, certainement le plus fou. "
Lorsque Nicolas voit le regard de Sandra se ternir, puis s'éteindre, il sait qu'il vient de commettre une bêtise, et il panique. Il appelle son ministre de père, qui a toujours une solution. Mais cette fois-ci, la bêtise est de taille. L'homme de confiance de la famille saura-t-il tirer Nicolas d'affaire ?

Finaliste du concours "Nos lecteurs ont du talent 2013" Les lecteurs ont aimé : structure, écriture, tient en haleine, humour, psychologie des personnages, originalité du traitement.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les sources de la nuit Les sources de la nuit
Jacques Lovichi

Lucien Souny

De retour dans son village après de brillantes études, un jeune homme d’excellente famille est contraint à commettre un acte de violence extrême, sans lequel il aurait été rejeté par les siens et n’aurait pu continuer à vivre. Avec la bénédiction respectueuse des villageois, il se réfugie dans le maquis. Il y est ravitaillé par une lointaine cousine, jeune et jolie, dont il aura un fils, et y rencontre un berger illettré, en rupture sociale, qui deviendra son ami. Une vie de solitude assumée s’organise alors. Fin 1914, comme à tous les autres insulaires bannis, on propose aux deux hommes d’être amnistiés, à condition de contracter un engagement volontaire dans l’armée…
Un roman, d’une modernité surprenante, qui donne à voir le chaos de notre monde et fait entendre les voix de ceux qui luttent à l’aveugle pour s’y faire une place. À l’image de son héros, une histoire pleine de contradictions et de fureur, mais aussi de douceur et d’authentiques grandeurs. Le style minimaliste et efficace de Jacques Lovichi se prête à merveille aux drames intimes et exerce un charme hypnotique sur le lecteur.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les ténèbres intérieures Les ténèbres intérieures
Jean-Marc Rosier

Apogée

À l'orée des années 1980, Jonas, jeune instituteur athée est marié à Désirée, chrétienne et superstitieuse. Un soir, un papillon de nuit de coutume, l'émissaire de la mort rentre dans la maison.
Désirée, très effrayée par ce qu'elle croit être un signe néfaste, insiste pour que son mari tue la « bête ». Mais étrangement, ce dernier échoue. Et Désirée disparaît mystérieusement. Jonas, espérant la revoir, est alors pris d'un amour fou, et déraisonnable, au point d'être bientôt « séparé de lui-même » !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les tribulations d'un stylo plume Les tribulations d'un stylo plume
Gwladys Constant

Alice

Mélissa va bientôt passer le brevet des collèges. Son père est tellement fier d'elle qu'il décide de lui offrir un beau stylo plume. Elle s'en servira régulièrement, jusqu'au jour où elle se le fera voler par un admirateur qui, à son tour, le perdra. Dérobé, perdu, donné, prêté, oublié, le stylo plume va passer de main en main et parcourir le monde en inspirant (parfois) la vie de ceux qui croisent sa route. A travers l'écriture, les propriétaires successifs du stylo vont livrer une part d'eux-mêmes, chacun à sa façon.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien
Michel Barbaza

Presses universitaires du Midi

Le Sahara central constitue par la qualité et l'abondance de son art rupestre un véritable conservatoire à ciel ouvert où sont rassemblés d'extraordinaires témoignages de la vie des bergers néolithiques. Comment comprendre et interpréter cet art des rochers ? Pourquoi des images ? Pourquoi les représentations du Bovidien (VIe-IIIe millénaire avant notre ère), qui éclairent la vie quotidienne des populations du Néolithique saharien de leur réalisme surprenant, succèdent-elles à des images schématiques et empreintes de mystère, exprimant les inquiétudes existentielles des sociétés «Têtes Rondes» confrontées à un monde en mutation ?

En parcourant à rebours le chemin de la connaissance et en remontant l'ordre des choses à partir de la paroi ornée, l'archéologue tente de parvenir à la formation du mythe et d'en comprendre, au travers de sa structure, la nature profonde, c'est-à-dire son essence, qui le justifie et qui est aussi l'explication fondamentale de l'art rupestre.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Les voix de Iasi Les voix de Iasi
Jil Silberstein

Noir sur blanc

Fin juin 1941. Iasi, alors troisième ville de Roumanie, devient le lieu d'un carnage auquel collaborent, aux côtés des troupes roumaines et allemandes, toutes les classes de la population. Quelque treize mille Juifs y trouvent la mort. Aboutissement d'une séculaire tradition antisémite ? Eclipse de la raison ? Phase finale d'un plan élaboré au plus haut niveau ? Petit-fils d'un natif des lieux, présent à la commémoration des soixante-dix ans du massacre, Jil Silberstein décide de se reporter aux origines de l'ancienne capitale de la principauté moldave et de retracer pas à pas l'aventure de la communauté juive. Mêlant quête personnelle et panorama historique, l'auteur s'appuie sur de nombreuses archives, tout comme sur la parole des derniers témoins. Au gré des bons et mauvais traitements infligés par les souverains locaux, au fil d'une histoire riche en luttes d'influence opposant Sublime Porte, Russie et Autriche-Hongrie, la communauté d'origine se verra peu à peu rejointe par un flot grossissant de coreligionnaires étrangers fuyant les pogromes. Dès les années 1830, elle subira l'instauration de premières lois discriminatoires imposées par les Russes. La situation s'aggravera au fil des décennies, jusqu'au déchaînement de l'horreur antisémite en 1941. Il y avait à lasi quarante mille Juifs dans les années 1930. Il n'en reste plus aujourd'hui que trois cents. Célébration d'un monde qui disparaît, Les Voix de lasi ressuscite dans son sillage une vaste et fascinante fresque : celle d'une Europe orientale en perpétuelles convulsions.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lettre à Line Lettre à Line
Amélie Billon

Alice

Louise, aujourd'hui adulte et maman, prend sa plume pour écrire à Line, son amie d'enfance. Le déclic, c'est une photo que sa fille a retrouvée entre les pages d'un livre, sur laquelle Line et Louise ont treize ans. Au fil des mots de l'adulte qui se souvient de son adolescence, le drame se dessine : Louise qui s'intègre, Line qui s'isole et subit la méchanceté récurrente des autres élèves, exacerbée sans cesse par sa discrétion. On assiste à une vraie histoire de harcèlement, avec, en filigrane, une maladie dont on ne prononce jamais le nom mais qu'on devine à mesure qu'on avance dans la lettre...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lettres de la Drole de Guerre Lettres de la Drole de Guerre
Zay Jean

BELIN LITTERATURE ET REVUES

Après la parution en 2013 d Ecrits de prison (1940-1944), ce livre réunit des extraits (et quelques lettres intégrales) des 170 lettres que Jean Zay écrivit à sa femme lorsqu'il était au front, où il était parti volontairement, alors que sa fonction ministérielle l'en dispensait.
Cette sélection privilégie les passages qui évoquent la situation politique et militaire de la France ou dépeignent la vie quotidienne dans son cantonnement.
Ces lettres sont une chronique des premiers mois de guerre, dont elles montrent la confusion et l'inaction chez les politiques comme chez les militaires.
Julian Jackson, historien anglais parfaitement francophone, spécialiste de cette époque, introduit l'ouvrage.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lettres pour le Monde Sauvage Lettres pour le Monde Sauvage
Stegner Wallace

Gallmeister

Écrivain majeur de l'Ouest américain, Wallace Stegner a grandi au début du XXe siècle dans la région des Prairies, au nord du Montana et du Dakota. Évoquant les trésors, les mirages et les gens de passage, l’auteur livre ici un témoignage sur un monde qui n’est plus. Mais un monde qui lui a appris à tendre l’oreille au bruit de l’eau des montagnes et à respecter des valeurs héroïques comme la grandeur d’âme et la dignité. Un monde qui lui a fourni la matière essentielle à son oeuvre et à l’engagement politique pour la préservation d’une nature vierge.


Mêlant récits autobiographiques et réflexions sur l’environnement, Lettres pour le monde sauvage donne à voir la complexité de la vie dans l’Ouest, la beauté immaculée de ses paysages et les hommes qui ont fait l’Amérique d’aujourd’hui.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Leur coeur gros comme des cailloux Leur coeur gros comme des cailloux
Cécile Chartre

Alice

Il y a la mer. Éternelle, immuable. En face de la mer, il y a ce banc. Éternel, immuable. Sur ce banc, tous les jours, de 8 heures à 20 heures, il y a la vieille. Éternelle, immuable. Aux pieds de la vieille, il y a le mignon chien chien. Et à côté de la vieille, il y a le tas de cailloux, bien ronds, petits, mais qui doivent faire mal si on les lance fort.
Puis arrive un jeune. Qui ose s'asseoir sur le banc. Qui ose caresser le mignon chien chien. Et qui ose même adresser la parole à la vieille.
« Que faites-vous là ? » « J'attends Théodore. » Et la machine à parole se met en route. Théodore l'a embrassée, hier, au bal, derrière la roulotte. Le si séduisant Théodore l'a choisie, elle, entre toutes. Et ils vont se marier, demain, Théodore l'a promis. Il est parti en mer mais il revient à 17 heures 30. Alors elle l'attend.
Le jeune comprend que tout ça s'est passé il y a au moins 60 ans, que Théodore n'est jamais revenu, et que la vieille attend depuis lors, désespérément.
« Et toi, mon gars, tu as déjà embrassé une fille ? » Pour qui elle se prend, la vieille, avec sa question qui fait mal tellement elle sonne juste ?
La compassion du jeune cède la place à la colère. Il va inventer une réponse. Et une autre, le lendemain. Puis encore une autre. Le rituel se répète tous les jours. La vieille raconte son histoire, le jeune s'invente une vie.
Puis la compassion revient. Et le jeune dit la vérité. Il dit aussi à la vieille qu'il ne sert plus à rien d'attendre, que Théodore ne reviendra pas.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ligne 12 Ligne 12
Emmanuelle Pagano

Le square éditeur

Et si la poésie se vivait au quotidien ? En projetant le plan de métro sur une mappemonde, vous avez créé 13 voyages sidérants. 13 tours du monde différents qui racontent autant d'aventures, d'impressions, de rencontres. Ce carnet de voyage est celui d'un voyageur "transporté". Chaque station du métro trouve un équivalent géographique dans le monde, avec une latitude et une longitude : la station Kléber devient la Nouvelle Orléans, la station Bonne Nouvelle devient Le Caire, la station Lourmel devient l'Ile de Pâques ! Et chaque escale est l'occasion d'une pensée, d'une esquisse, d'un songe réel.

Les couleurs changent à cause de la météo, orageuse au large. La mer, séparée en deux par un brise-lames, n'a pas la même couleur, n'a pas les mêmes bleus, d'un côté du brise-lames et de l'autre. Le brise-lames est un brise-couleurs, un brise-bleus.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lille l'essentiel Lille l'essentiel
Lucie Tavernier

Editions Nomades

Plus de 160 adresses incontournables, insolites et bons plans d'un habitant

Avec 22 millions de personnes qui transitent chaque année dans les gares Lille Europe et Lille Flandres (2e gare de France), Lille Métropole attire autant les touristes que les professionnels du monde entier.
Alors oui, Lille a ses clichés : ses briques rouges, son beffroi et ses petites mousses, et quelque part, ils sont vrais. Mais Lille a surtout un dynamisme sans pareil. Entre les maisons flamandes ont poussé des fabriques textile, et lorsque les métiers à tisser ont cessé d’y ronronner, les décibels, les riffs de guitare et l’art du xxie siècle s’y sont installés. Dans cette ville – petite intra-muros, vaste dans sa métropole – qui chérit pourtant son esprit « village » et ses traditions, il y a de la place pour le métissage, la créativité, l’enthousiasme, les projets un peu fous, l'insolite, et pour l’énergie de la jeunesse, de jour comme de nuit.
Saviez-vous qu’ici, un habitant sur quatre a moins de 25 ans ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Livre d'heures du bois d'automne Livre d'heures du bois d'automne
Jean-Claude Masson

Garamond

Après les Saisons brûlées des poètes du XXe siècle, destins condensant les convulsions de ce fragment de l'histoire du monde occidental, le dernier livre de poèmes de Jean-Claude Masson revient à la chronique tumultueuse et aux riches heures des monastères de jadis. Mais s'il peut apparaître comme un lointain écho, très contemporain, des récits de Jacques de Voragine, une nouvelle légende dorée des frères prieurs ou bâtisseurs, fondateurs des ordres de la chrétienté, le Livre d'heures du bois d'automne se veut avant tout méditation lyrique sur les Psaumes et dialogue avec d'autres poètes en quête de spiritualité. Aussi cette « hagiographie » problématique, et à rebours de notre temps, interroge-t-elle de manière poignante la réalité de notre époque qui ne veut plus trop savoir ce qu'elle fut, ni qu'elle fut par l'esprit. De saint Augustin à Hildegarde de Bingen ou Cyprien de Kiev, de Bernard de Clairvaux à Thérèse d'Avila, pour n'en citer que quelques-uns, sans oublier les anonymes dont l'existence fut aussi une chrysalide d'espérance et d'humilité, sont convoqués tous ceux qui avaient compris « l'urgence de l'appel », « le présent pur de la divinité », l'art de savourer chaque détail du monde sensible comme un gage d'éternité.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lola, petite, grosse et exhibitionniste Lola, petite, grosse et exhibitionniste
Louisa Meonis

Editions Harlequin

"Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (aucun commentaire). Et exhibitionniste (mais toujours par erreur !)"

Auteur de romans érotiques la nuit et assistante d’une patronne aussi tyrannique qu’anorexique pour une grosse boîte de finance new-yorkaise le jour. Et jusque-là, je m’en sortais pas trop mal. Mais il a fallu que mon big boss décède (l’égoïste !). Hop, Joseph Hamlish n'est plus, vive Jérémy Hamlish ! Alias monsieur le fils héritier qui a débarqué dans nos bureaux, alias monsieur JE SUIS UN DIEU VIVANT. Alors bon, moi, j’ai beau être une fille très bien sous tous rapport, quand on me met dans un ascenseur (ou sur un ring) avec l’incarnation de mes fantasmes, forcément, j’ai tendance à dépasser les bornes des limites. Voire à aller un peu au-delà…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Loves music, loves to dance Loves music, loves to dance
Mary Higgins Clark

Harrap's Editions

Nona Roberts est journaliste pour des émissions de réalité télévisées. Pour préparer un sujet sur "La face cachée des petites annonces", elle demande à deux amies, Erin Kelley et Darcy Scott de répondre à des petites annonces de rencontre placées dans des journaux et de se rendre aux rendez-vous.

Soudain, Erin disparaît et est retrouvée assassinée quelques jours plus tard. Darcy est persuadée que cela a un rapport avec les annonces. Se sentant responsable de ce drame, la jeune femme va se mettre elle-même en danger pour retrouver le coupable.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Lusitania: Le grand roman d'un mystérieux naufrage Lusitania: Le grand roman d'un mystérieux naufrage
Claude Mossé (II)

Fayard

7 mai 1915. Dix mois après le début de la guerre, le luxueux paquebot britannique Lusitania est torpillé au large des côtes irlandaises par un sous-marin allemand. À son bord, effectuant la traversée New York-Liverpool, 1 959 passagers et membres d’équipage, dont la plupart sont noyés en dix-huit minutes…
Harry Wallace, représentant de la compagnie maritime propriétaire du navire, recueille les survivants et s’interroge : comment une torpille de faible puissance a-t-elle pu provoquer de tels ravages sur un bateau si gigantesque ? Certains évoquent une seconde explosion, plus violente que la première. Les explications fournies ne sont pas suffisantes. Hanté par les corps qu’il a vus pendant des semaines s’échouer sur le rivage, Harry décide d’en avoir le cœur net.
Winston Churchill, Premier Lord de l’Amirauté, pourrait bien être impliqué dans cette catastrophe. Voulait-il se servir des victimes américaines pour contraindre les États-Unis à intervenir dans le conflit ? Les rumeurs prétendent qu’il aurait fait remplir les cales de munitions, que des passagers clandestins se seraient trouvés à bord, peut-être même des lingots d’or… Harry parviendra-t-il à percer les secrets de ce mystérieux naufrage ?
Inspiré de faits réels, ce roman retrace, cent ans après le drame, le destin tragique des passagers du Lusitania.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ma presqu'île Ma presqu'île
Philippe Le Guillou

DIALOGUES.FR

En ces espaces offerts au vent, au rabot dur des rafales, à tout ce qui arrive du large, d’iode, d’averse, de sel corrosif, on éprouve soudain la sensation de la liberté plénière, de l’assentiment magique au chant du monde, à sa beauté, à sa grandeur.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ma Résistance dans la compagnie Stéphane : Une jeunesse dans la tourmente Ma Résistance dans la compagnie Stéphane : Une jeunesse dans la tourmente
Jacques Maréchaux

Presses Universitaires de Grenoble

Jacques Maréchaux a vingt ans lorsqu'il décide d'entrer en Résistance. Le nom d'un contact en poche, il prend le train pour Grenoble et rejoint le maquis en octobre 1943 avant d'intégrer la compagnie Stéphane. Pendant une année, sous le nom de Cousin, il sillonne avec ses compagnons les massifs environnants.

Son récit, un des derniers témoignages majeurs inédits du maquis, narre la vie quotidienne de la compagnie. Il nous permet de découvrir les conditions de vie extrêmes de ce groupe de camarades prêts à tout, soudés derrière leur chef charismatique : de repérages en embuscades, ces hommes constituent une unité de guérilla active et efficace qui deviendra, à la fin de la guerre, le noyau du 15e bataillon de chasseurs alpins.

Au fil des pages et des actions, on voit se dessiner les profils de ses compagnons et le grand brassage culturel et humain de la Résistance : déserteurs yougoslaves de l'armée allemande, réfractaires au STO, étudiants, paysans, ouvriers, tous unis dans une fraternité du combat qui force le respect. On y découvre comment l'engagement de ces hommes, leur vigilance, leur entraînement, leur endurance, leur courage, ont contribué à la Libération.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Ma vie de pingouin - livre audio Ma vie de pingouin - livre audio
Katarina Mazetti

Audiolib

[LIVRE AUDIO]

En croisière sur l'Orlovsky, Tomas et Wilma filent vers l'Antarctique. Lui, a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle, reste d'un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elle dispose d'un beau panel face à un épaulard tueur, une poignée d'éléphants de mer plutôt mal élevés, et environ quatre cent mille manchots royaux. Un roman frissonnant sur l'amour et l'amitié, et l'avenir de la planète.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Madame de Staël, la femme qui faisait trembler Napoléon Madame de Staël, la femme qui faisait trembler Napoléon
Laurence de Cambronne

ALLARY

Il n’y a pas d’équivalent actuel d’une telle célébrité. L’Europe entière l’admirait. Ses livres étaient des best-sellers. Ses intimes écrivaient l’Histoire et Napoléon disait d’elle : « J’ai quatre ennemis, la Prusse, la Russie, l’Angleterre et Madame de Staël ».
Laurence de Cambronne raconte la vie de cette femme exceptionnelle à travers 24 journées décisives.

Enfant surdouée de Necker, le ministre des Finances de Louis XVI, Germaine de Staël traverse la Révolution, le Consulat et l’Empire en devenant une femme très différente du type de femme admis à son époque. D’abord un écrivain politique de grande envergure : ses quinze livres la montrent libérale, démocrate et européenne quand on était royaliste, jacobin ou bonapartiste.
Son salon est le début éblouissant de ce qui deviendra « le Groupe de Coppet », du nom de son château en Suisse, l’Elysée intellectuel de toute une génération, le rendez-vous de l’intelligentsia européenne. Elle connait Voltaire et Diderot, le tsar de Russie et le roi de Suède, Jefferson et Lord Byron. Ses amis s’appellent Juliette Récamier, Talleyrand, Lafayette ou Chateaubriand. Elle était immensément riche, immensément généreuse et tous ceux qui l’entouraient ont profité de sa fortune. Sa vie est une course poursuite devant Napoléon qui l’exile sans cesse loin de Paris puis hors de France parce qu’il se juge attaqué par chacun de ses livres.

Cette femme forte, grande intellectuelle qui ne craignait pas de s’opposer à l’Empereur, est en même temps une grande amoureuse. Elle a de l’ordre dans l’esprit et du désordre dans les sens, c’est ce qui la rend si émouvante. Car elle se donne facilement aux hommes – on ne compte plus ses nombreuses aventures – et elle tombe amoureuse à chaque liaison. Elle envahit les hommes d’une passion dévorante, insatiable et souffre d’être délaissée parce qu’elle les a étouffés de son amour. Germaine a cinq enfants de quatre pères différents et, en mère fusionnelle, les emmène partout avec elle à travers l’Europe au cours de ses innombrables voyages.

En avance sur son temps, elle milite pour le divorce, pour le droit des femmes au bonheur, pour la liberté d’expression et l’abolition de l’esclavage.

Germaine de Staël est un personnage profondément attachant, une amoureuse aspirant au bonheur mais aussi une féministe, une intellectuelle visionnaire, une femme au destin si romanesque dont son amant Benjamin Constant disait : « Si elle avait su se gouverner, elle aurait gouverné le monde ».
(l'éditeur)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Madame rêve Madame rêve
Pierre Grillet

Stock

« Madame rêve, c’était quelqu’un. Fantasque, drôle, kleptomane, dépensière, égoïste, toxicomane, infidèle, belle et gracieuse. Elle passait partout et on lui passait tout. Madame rêve, c’était quelqu’un avant d’être une chanson. Je parle d’elle pour la première fois. »

À l’origine de la chanson la plus mythique d’Alain Bashung, il y a un homme. Et un amour impossible. Pierre Grillet raconte cette femme qui lui a inspiré des paroles qu’on connaît malgré soi par coeur : ils se sont aimés, fuis, trahis, ils se sont réconciliés. Ils ont joué avec leurs vies. Natasha a hanté New York, les hôtels de luxe et les hôpitaux psychiatriques. Les amants se sont perdus mais l’amour est resté ; c’est ce qu’on découvre, page à page, dans ce livre envoûtant.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Magellan ( 1 CD MP3) Magellan ( 1 CD MP3)
Stefan Zweig

Le Livre qui parle


Portugais de petite noblesse, simple marin, Magellan apprendra sous le commandement de l’amiral Almeira, combattra en mer, aux Indes, sera plusieurs fois blessé. La mer, la route des épices, il connaît, se passionne pour.
«Il ne savait ni sourire, ni plaire, ni se rendre agréable ; il était en outre incapable d’exposer ses idées avec éloquence». Peu loquace, renfermé, retranché dans son isolement, cet éternel solitaire créait autour de lui une glaciale atmosphère de gêne et de méfiance. Il montera pourtant une expédition avec 5 navires et 250 hommes, sous l’égide du roi Carlos 1er (Charles Quint).
Le récit tant du montage de l’expédition que du périple en lui-même est haut en couleurs, plein de rebondissements, passionnant. On le dévore comme le meilleur des romans d’aventures. On est là, à bord du bateau amiral, déplorant les altercations avec les 3 capitaines Espagnols ; on vibre au rythme des flots, des grains, des tempêtes ; on hurle parfois à l’incompréhension ; on se rebiffe devant l’injustice ; on craint sa rudesse ; on a peur du renoncement ...
Une biographie passionnante écrite avec beaucoup de finesse par Stefan Zweig.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mahaâva Mahaâva
Sylvie Biriouk

Éditions Tensing

Mahaâva est un recueil de contes et de nouvelles balayés par les vents marins. L'auteur nous y présente toute une galerie de portraits, réalistes ou merveilleux, cocasses ou tragiques, le plus souvent tendres, avec pour décor les embruns et les falaises bretonnes. Un soir de printemps, comme le soleil enflammait l'horizon, il me décrivit en quelques mots le moussaillon qu'il avait été, à mon âge. C'était parti ! Comme un robinet entrouvert après des siècles, un filet de parole s'écoulait, timide encore, plein d air. Les phrases s'enchaînaient à peine. Puis, à mesure que les mercredis défilaient, le flot devint continu, nourri, épais, passionnant. Il me raconta ses années d'étude dans la Marine, les cours théoriques, ses rêves d'alors, les lettres écrites à sa mère de sa petite chambre de Toulon. Il me dit comment, quittant l'armée, il avait commandé ensuite des thoniers, comment il avait harponné les plus grands poissons de la mer, ceux dont le corps n'en finit pas de surgir des vagues et vous éblouit de leur peau d'argent, près du cercle polaire, là où l'eau semble plus lourde qu'ailleurs et ondule avec des grâces de sirènes. Il me peignit les icebergs se refermant sur le bois en craquant. Il avait plusieurs fois échappé à cette lente agonie du froid qui paralyse, quand le blanc de la banquise vire au bleu intense et brûle l'iris des moins sages.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Maison des autres : Suivi de Un moment comme ça Maison des autres : Suivi de Un moment comme ça
Silvio D'Arzo

Verdier

Grand admirateur de James et de Conrad, D'Arzo sait bien que les moments essentiels sont ceux où " il ne se passe rien ". Mais ce rien engendre ici une prose tendue et scandée où chaque mot semble arraché à la plus secrète réticence. La douloureuse question que la vieille femme de Maison des autres, après maints détours et lapsus, pose au prêtre d'un village perdu de l'Apennin émilien ne peut avoir de réponse. Dans un univers minéral et désolé que rythme le retour obsédant des saisons et des gestes, à peine troublé par le drame indicible qui fait le livre, elle renvoie chaque lecteur au profond de lui-même.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mémoires Mémoires
Erich von Manstein

Perrin

Parus pour la première fois sous le titre Victoires perdues, les Mémoires du maréchal von Manstein comptent parmi les documents les plus percutants pour comprendre les opérations majeures de la Deuxième Guerre mondiale. C'est que, véritable pompier du Führer, Manstein est partout entre 1940 et 1944 : en Pologne, en France et, bien sûr, en Union soviétique. Il relate les querelles stratégiques, la mise au pas du haut commandement par Hitler, le quotidien des soldats et ses propres faits de gloire (surtout le terrible plan d'invasion de la France ou la prise de Sébastopol). Manstein, en rédigeant ses mémoires après guerre, cherche néanmoins à dédouaner la Wehrmacht des crimes perpétrés sous le nazisme, notamment à l'Est. " En refusant d'emprunter, de temps en temps, la tunique du philosophe, il se garde de porter un regard rétrospectif sur la portée morale de son action et sur les crimes du régime hitlérien ", résume Pierre Servent dans sa présentation. Reste que " Manstein est un stratège hors pair, cumulant des qualités que l'on retrouve rarement chez le même homme : la capacité à conceptualiser un grand nombre de combinaisons et la force de caractère pour en engager une seule avec résolution ".
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mémoires d'un atome : Kyôto 2008-2012 Mémoires d'un atome : Kyôto 2008-2012
Vincent Eggericx

Verdier

Ce matin : kyudô. Quand on observe le tir à l'arc japonais de l'extérieur, et qu'on le pratique dans cet esprit, on se blesse. Je suis passé maintenant à l'extérieur. Et je me blesse, à la joue ou à l'oreille, la corde claque sur la chair, ça me fait un visage de boxeur. Maître Obohiri et maître Agata me prodiguent gentiment des conseils, maître Nakagawa refait une énième fois ce geste de la main, bras tendu, poussant le pouce et l'index en avant d'un coup sec. Rien n'y fait. Cela ne m'intéresse plus. Je ne suis plus là. Il faut sortir de ce silence.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mingming au rythme de la houle Mingming au rythme de la houle
Roger D. Taylor

La Decouvrance

Le quotidien de la navigation océanique en solitaire, les aléas de la vie à bord, mais aussi le bonheur d’observer la faune océane, la mer, le ciel, les terres entraperçues, voilà ce que nous raconte Roger

Taylor de façon poétique et innovante. Avec un regard de peintre et une écoute de musicien, il décrit la texture de la mer, les vagues et la houle, dans différentes configurations de vent, de tempête, de

lumière, allant du calme plat à de monstrueuses lames déferlantes. Au milieu de nulle part, entouré de milliers de puffins majeurs en migration, s’émerveillant de la rencontre aussi fortuite qu’improbable avec un albatros à sourcils noirs, l’auteur poursuit une réflexion philosophique sur l’égarement, la solitude et l’humanité.

Naviguer de Plymouth jusqu’à l’ouest du Groenland, dans le détroit de Davis, ou du nord de l’Écosse jusqu’à la latitude 80° N., au-delà du Spitzberg, en affrontant des mers tempétueuses et le risque de glaces, constituait un énorme défi. L’avoir fait sur un bateau de six mètres vingt, avec cent jours de vivres et d’eau, est une démonstration magistrale de navigation minimaliste.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mira Corpora Mira Corpora
Jeff Jackson

Buchet-Chastel

Mira Corpora, est le récit onirique, électrique et noir d’un jeune fugueur. Reprenant par bribes ses carnets intimes, on y suit un enfant déraciné, confronté très jeune à la cruauté et qu’une mère alcoolique dépassée par les événements ne parvient pas à contrôler. Seule la vision fugitive d’une petite fille derrière un rideau qui s’ouvre à la fenêtre d’en face parvient à le faire rêver. La vie en captivité devient alors impossible : ce sera la fuite, la plongée dans l’immensité du monde et sa solitude. Réfugié au cœur de la forêt parmi une colonie d’enfants livrés à eux-mêmes, il hante des parcs d’attractions abandonnés, s’adonne à d’étranges rituels adolescents avant de fuir les bois pour la ville où il lui faudra pour devenir adulte vivre en exil, affronter ses cauchemars, et peut-être, au final, s’affranchir de ses démons.

Véritable poème en prose, Mira Corpora est un bouleversant et inquiétant conte moderne sur la rédemption et la possibilité d’être libre, une sorte d’anti-roman d’apprentissage, rock et violent.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mon âme pourpre , roman de la forêt et du fleuve Mon âme pourpre , roman de la forêt et du fleuve
Ricciotto Canudo

Éditions Tensing

Ricciotto Canudo (Gioia del Colle, en Italie, 1877 - Paris 1923), poète, romancier, essayiste, critique et esthéticien du cinéma, inventeur de l’expression courante de nos jours, Le septième Art, pour désigner le cinéma, est l’un des plus grands écrivains de la Grande Guerre.

Il participe brillamment aux combats, pour défendre la Latinité, la civilisation méditerranéenne et le brassage entre Orient et Occident.

Ce livre, L’âme pourpre. Roman de la forêt et du fleuve, est un chef-d’œuvre : c’est un opéra de la vie et de la mort, une symphonie de fusils, d’obus et de tonnerres.

Relisons-le : la poussière du temps disparaîtra à jamais. Nous y retrouverons le sens de l’histoire, de la participation, de la tragédie, et de l’espoir, en cette aube du troisième millénaire.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mon ex est un gros naze Mon ex est un gros naze
Laurent Storch

JUNGLE EDITIONS

Il était grand temps de le crier... haut et fort !
Dans la lignée de Mon ado est un gros naze, un nouveau livre d humour exutoire pour se lâcher sur ceux qui nous en ont fait tant baver : NOS EX !
Qui sont forcément des NAZES !
DANS CE LIVRE, VOUS DECOUVRIREZ l aventure inouïe du string et du parapheur et d autres histoires EXtraordinaires (mais vraies) et pires que la votre...ce qui devrait vous consoler.
VOUS COMPRENDREZ pourquoi vous n auriez jamais du faire des photos de cul avec votre ex.
VOUS APPRENDREZ qu il ne faut jamais devenir la meilleure amie de son ex.
Après la lecture de ce livre, vous ne verrez plus vos ex comme avant, d ailleurs vous ne les reverrez plus du tout !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Monsieur K Monsieur K
Marc Michel-Amadry

Editions Héloïse d'Ormesson

Monsieur Kest un richissime collectionneur d'art français. Pourtant derrière la gloire, Viktor cache un lourd passé familial. Réfugié en France, son père, d'origine allemande, avait accumulé des toiles volées pendant la Seconde Guerre mondiale. À sa mort, elles sont toutes saisies par la police à l'exception d'un Renoir, dont la vente, vingt ans plus tard, assure à Viktor sa fortune. Aujourd'hui, en dépit de son opulence, il est seul et atteint d'un cancer incurable. Cette condamnation scelle son désir de réparer les fautes commises. Après maintes recherches, il retrouve le Renoir, le rachète, et décide de le restituer aux héritiers légitimes qu'il est parvenu à localiser en Israël. Lors de son enquête, il fait la rencontre de Giorgia, dont la simplicité bouleversante l'émeut. Mais parviendra-t-il à devenir un homme meilleur avant que sonne le glas ? Monsieur Kest le récit d'une quête de rédemption. Mais peut-on jamais réparer le passé ? L'intrigue s'inspire de nombreuses affaires de tableaux volés à des familles juives, qui attendent toujours que justice soit faite. Viktor incarne ici cette conscience morale gangrénée par ses erreurs qui ira jusqu'au bout, pour mourir en ayant accompli son devoir envers l'humanité.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Mythes et gastronomie de l'Ouest américain : sur la route ! Mythes et gastronomie de l'Ouest américain : sur la route !
Nausica Zaballos

Le square éditeur

Le Pony Express, Buffalo Bill, les indiens Navajo, la ruée vers l'or, John Wayne et Monument Valley, le tourisme atomique au Nevada, Las Vegas, les Mormons et les médiums de Sedona... en empruntant la route 66 et de nombreux chemins de traverse, Nausica Zaballos nous fait découvrir les cultures du Far West passé et actuel en prenant le temps de goûter à la gastronomie américaine (plus d'une cinquantaine de recettes sont proposées). Au fil des époques et de différents destins choisis, elle brosse ainsi un portrait de l'Ouest américain où mythes et réalité se confondent.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Nageur de rivière Nageur de rivière
Jim Harrison

J'ai Lu

Le nouveau livre de Jim Harrison met en scène deux hommes aux prises avec l'amour, le désir, et toutes les contrariétés qui vont avec, tandis qu'en toile de fond la ville gangrène peu à peu la nature. Clive, historien de l'art distingué mais artiste raté,
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Napoléon Bonaparte: La nation incarnée Napoléon Bonaparte: La nation incarnée
Natalie Petiteau

Armand Colin

Cerner l’homme Napoléon Bonaparte sous toutes ses facettes : telle est l’ambition du présent ouvrage. Depuis l’œuvre de Jean Tulard en 1977, les études napoléoniennes se sont très largement renouvelées, notamment sous l’impulsion du Napoléon, de la mythologie à l’histoire que Natalie Petiteau a publié en 1999. Par ailleurs, de nombreuses sources nouvelles ont été mises au jour. Il était donc temps de relire l’histoire de Napoléon Bonaparte avec toutes ces données inédites, mais aussi dans une démarche qui tienne compte des nouvelles approches du genre biographique. Natalie Petiteau propose ici de comprendre la vie d’un homme, Napoléon Bonaparte, dans un temps spécifique, la Révolution française puis ses lendemains, et dans un espace d’envergure, le continent européen.
Par un retour aux sources, elle livre un portrait intérieur en montrant ses mutations permanentes au gré des événements. Elle donne à voir comment cet officier d’abord farouchement corse puis viscéralement français est devenu un homme politique tout autant qu’un génial chef de guerre. Elle souligne comment il a été perçu comme l’incarnation de la nation française, et comment il s’est lui-même pensé comme tel. Elle montre le processus par lequel il s’est enfermé dans la certitude que lui seul savait ce qu’était la bonne voie pour la France révolutionnée. Napoléon ne pouvait pas concevoir une France qui ne soit pas en position dominante en Europe. Si bien que l’enfant des Lumières et l’officier jacobin qu’il a été a finalement fait figure de tyran sanguinaire. L’un des intérêts de ce livre est aussi de proposer une remise en perspective de cette image légendaire.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Nature morte à Giverny Nature morte à Giverny
Renée Bonneau

Nouveau Monde

1908. La maison de Claude Monet attire à Giverny, comme chaque été, les jeunes peintres américains venus dans l'espoir de travailler auprès du Maître. Mais, dans la petite société cosmopolite de l'hôtel Baudy, vont très vite naître des rivalités et des jalousies de toutes sortes.

Pouvait-on imaginer qu'un crime viendrait troubler l'atmosphère lumineuse immortalisée par les Nymphéas et que du sang se mêlerait aux nuances délicates des toiles impressionnistes ?

Professeur de lettres, auteur de plusieurs anthologies littéraires (Grand-mères au fil des pages, Carnet de bals) Renée Bonneau a aussi travaillé dans le secteur audio-visuel et enseigné l'analyse de films. Ses polars font volontiers intervenir des personnages célèbres, Monet ou Toulouse Lautrec dans Sanguine sur la Butte, mis à contribution pour alimenter de passionnantes énigmes où le lecteur s'égare à plaisir.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Neymar, mon histoire Neymar, mon histoire
Collectif

Talent Sport

Il y a eu Pelé, Zico, Romario et Ronaldo. Aujourd’hui, la superstar du football brésilien se nomme Neymar. à seulement 22 ans, l’attaquant du FC Barcelone totalise déjà plus de 40 buts sous le maillot du Brésil. Durant la Coupe du monde 2014, sa blessure face à la Colombie a été vécue comme un drame national. Privé de son buteur vedette, le pays hôte a été humilié par l’Allemagne en demi-finales (7-1).

Sans doute les dieux du football se sont-ils penchés sur le berceau de Neymar. Il possède tout : la vitesse, l’aisance technique, la qualité de dribble, l’efficacité face au but adverse. Comme son modèle Pelé, Neymar se fait connaître sous le maillot de Santos, où il effectue sa formation de 2003 à 2009. Passé professionnel, il obtient très vite ses premiers trophées : dans le championnat national avec trois titres consécutifs, la Coupe du Brésil en 2010, la Ligue des champions d’Amérique latine en 2011 et la Supercoupe en 2012.

Son transfert au FC Barcelone en 2013 - pour 5 ans et 57 millions d’euros - l’a élevé au rang de star planétaire. Plébiscité par les supporters du monde entier, sollicité par les plus grandes marques, le Brésilien au look toujours très soigné compte désormais 50 millions de fans sur Facebook et 15 millions de followers sur Twitter. Il est l’égal d’un Leo Messi et d’un Cristiano Ronaldo.

Dans ce livre, Neymar nous parle de la relation unique qu’il a nouée avec son père. Il évoque ses origines, livre ses souvenirs les plus personnels, explique son approche du jeu et retrace toutes les étapes qui ont façonné sa personnalité.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Nikolski Nikolski
Dickner Nicolas

Libretto

Canada, printemps 1989. Trois personnages à l'aube de leurs vingt ans ont quitté leur lieu d'origine pour entamer une longue migration. Né quelque part au Manitoba, Noah Riel a appris à lire avec les cartes routières. Après dix-huit ans d'errance dans les Prairies, il tente de s'installer à Montréal. Joyce Doucet, elle, a vu le jour à Tête-à-la-Baleine, et caresse des rêves de flibustier moderne. Quant au narrateur, il quitte le bungalow maternel pour voyager dans les livres, qu'il vend dans une bouquinerie de Montréal. B ne se sépare jamais d'un compas-boussole déréglé qui s'obstine à pointer la direction de l'îlot Nikolski, dans le Pacifique nord. Au terme d'une migration réelle ou symbolique qui s'achève en décembre 1999, " quelques heures avant la fin du monde ", les membres de cette étrange trinité auront tant bien que mal compris ce qui les rassemble. Au passage, ils auront rencontré serpents de mer et archéologues, scaphandriers analphabètes et victimes du mal de terre. Best-seller au Canada, couronné en 2006 par le prix des Libraires du Québec, Nikolski est l'un des romans les plus originaux et les plus talentueux de la jeune littérature canadienne. Une impossible recherche des origines racontée avec bonheur et humour.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Noir et Or Noir et Or
Michèle Gazier

Editions du Seuil

Issue d'un milieu modeste, Juliette a tout pour elle. Excellente élève, elle est belle, intelligente, obstinée. Elle intègre Sciences Po, cornaquée par le père d'un copain de lycée qui a ses entrées dans le monde politique et lui trouve un point de chute à Paris, chez François de Maule. Ce dernier pourrait être son père, il tombe amoureux d'elle. Guidé par son amant, Juliette fait ses premiers pas au ministère de la Santé. Elle ne tarde pas à s'y faire remarquer par son intelligence et sa roublardise, allant jusqu'à monter une magouille portant sur le trafic de médicaments périmés. Ni vu, ni connu. Tout irait à merveille dans cette réussite fulgurante s'il n'y avait la jalousie de François?Roman de l'ambition et de la revanche sociale, Noir et Or est une histoire d'aujourd'hui, qui fait écho à ce classique de la littérature qu'est Le Rouge et le Noir, de Stendhal.Michèle Gazier est l'auteur de nombreux romans, dont Les Convalescentes (Seuil, 2014). Elle a longtemps tenu la chronique littéraire de Télérama et a aidé à la découverte de grands écrivains espagnols en traduisant notamment Manuel Vázquez Montalbán et Juan Marsé.Pierre Lepape a tenu pendant sept ans le célèbre « Feuilleton » du Monde des livres. Il est l'auteur de plusieurs biographies (Diderot, Voltaire, Gide, Sorel) et de deux essais littéraires : Le Pays de la littérature (Seuil, 2003) et Une histoire des romans d'amour (Seuil, 2011).
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Nous - livre audio Nous - livre audio
David Nicholls

Audiolib

[LIVRE AUDIO]

Biochimiste de 54 ans, Douglas Petersen imagine déjà sa retraite auprès de Connie, sa femme artiste, dans leur maison londonienne. Mais celle-ci lui apprend brusquement qu’elle n’est plus certaine de l’aimer. Pathologiquement maladroit et réservé, Douglas va devoir déployer toute son énergie pour reconquérir sa femme et tenter de tisser des liens avec cet inconnu qu’est devenu son fils adolescent. Douglas entraîne alors sa famille sur les traces de leur passé, dans un tour très balisé de l’Europe. Qu’est ce qui pourrait mal tourner ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Nouvelles brésiliennes Nouvelles brésiliennes
Rubens Figueiredo

Envolume Editions

Violence urbaine et conflits intérieurs, fantômes, fantasmes et fantaisies, vie prosaïque, humour, amour et désamour traversent les dix nouvelles. Pour mieux faire connaître cette littérature, nous avons sélectionné des écrivains pour la plupart non traduits en français, jeunes ou moins jeunes, mais tous confirmés par leurs publications et reconnus au Brésil (prix littéraires, etc.) : Rubens Figueiredo, Sérgio Sant'Anna, Affonso Ferreira, Edla van Steen, Luis Fernando Veríssimo, Marçal Aquino, Marcia Bechara, João Paulo Cuenca, Amilcar Bettega, Godofredo de Oliveira Neto.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
O my darling O my darling
Amity Gaige

Belfond

Jouant avec l'apparente indolence du quotidien dans les banlieues américaines, Amity Gaige dissèque avec lucidité la vie d'un jeune couple. Pris au piège du mariage, comment déjouer l'inéluctable descente aux enfers ? Découvrez le premier roman de l'auteur de Schroder.

Cela commence comme la plus belle des histoires : Charlotte et Clark, trois ans de mariage, des rêves plein la tête, un futur radieux. Et un projet, emménager dans cette jolie maison de la banlieue de Boston qu'ils ont achetée sur un coup de tête.
Une maison idéale pour se construire un avenir commun, pour abriter la famille qu'ils vont former.
Une maison comme un cocon.
Ou comme une prison.
Car peu de temps après leur installation, la maison qui hier encore leur paraissait si parfaite semble avoir changé. Comme si les murs s'étaient rapprochés, les plafonds abaissés, comme si tout l'espace s'était rétréci. Comme si la maison elle-même ressentait un certain malaise.
Quelles angoisses se cachent derrière les murs ? Quel drame s'est joué dans l'enfance de Clark qui l'empêche d'envisager un avenir ? Pourquoi Charlotte a-t-elle un tel empêchement face à la maternité ? Parviendront-ils à renouer le lien ?

Avec une douce ironie et une sidérante lucidité, Amity Gaige dissèque le quotidien d'un jeune couple, entre joies simples, angoisses tues et preuves d'amour.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
On est foutu, on pense trop ! : Comment se libérer de Pensouillard le hamster On est foutu, on pense trop ! : Comment se libérer de Pensouillard le hamster
Serge Marquis

Editions de la Martinière

Derrière le tapage incessant de Pensouillard le hamster (héros de ce livre) se cache notre EGO. Face aux petits bobos et aux gros tracas de la vie, cet "agité du bocal" nous fait souffrir, nous leurre, nous empêche d'être libres. Comment le remettre à sa place ? Dans un style vivant et plein d'esprit, le Dr Serge Marquis nous invite à observer les mouvements de notre ego. A nous amuser de ses pitreries. Puis, à ralentir pour trouver la paix. Etape par étape, l'auteur nous guide dans une aventure inattendue, celle de la... décroissance personnelle pour ne plus subir la dictature de l'ego. Une démarche à contre-courant, à la fois divertissante et libératrice. Car un petit pas de moins pour Pensouillard, c'est un grand pas de plus pour vous.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
On m'avait dit que c'était impossible... On m'avait dit que c'était impossible...
Pascale Casanova (II)

Nouvelles Editions Loubatières

Pascale Casanova ne voit presque rien et souffre d'une malformation cardiaque mais, qu'importe, elle compte bien vivre pleinement. Sans jamais rien voir au tableau, malgré les nombreuses opérations auxquelles elle doit faire face, dont une lourde opération de chirurgie cardiaque à 10 ans, elle devient l'une des premières malvoyantes en France à suivre la totalité de sa scolarité au sein de classes ordinaires. Après des études universitaires de droit et l'obtention d'un Master en gestion d'entreprise, elle intègre une grande entreprise où elle est aujourd'hui chargée de communication. Passionnée de ski, elle mène, parallèlement à ses études puis à son travail, une carrière de sportive de haut niveau en ski alpin handisport. Son palmarès est impressionnant : près de quatre-vingt médailles remportées sur la scène internationale, parmi lesquelles trois médailles d'or aux Jeux Paralympiques de Salt Lake City en 2002 et Turin en 2006, ce qui lui vaudra d'être décorée de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite. Désireuse d'apporter son aide aux autres, elle devient secouriste à la Croix-Rouge. Au fil des années pourtant, elle doit se résoudre à mener son combat le plus difficile : accepter son handicap. Entre humour et émotion, dans un style alerte et direct, ce livre est le récit de ses combats, de ses doutes et de ses réussites.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
On pouvait tout lui dire On pouvait tout lui dire
Michel Richard

Fayard

La jeune femme pouvait rentrer chez elle, en France, sa mission dans la filiale américaine de son entreprise était achevée.
Elle avait pris un taxi pour gagner l’aéroport.
La course avait duré une quarantaine de minutes et s’était passée sans incident de parcours.
Rien d’anormal non plus entre elle et son chauffeur.
Pourtant, sa vie en avait été bouleversée.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Osez 20 histoires de sexe en voyage Osez 20 histoires de sexe en voyage
Collectif

La Musardine

[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

Voyager, c’est partir vers l’inconnu pour découvrir de nouveaux horizons géographiques, culturels… et parfois sexuels ! C’est ce que vous découvrirez en lisant ces 20 histoires de sexe en voyage, qui vous mèneront aux quatre coins de la planète pour un tour du monde des plaisirs les plus torrides et inattendus. En autostop, en train, en bateau ou en avion, tous les moyens sont bons pour vous conduire au septième ciel. Détachez vos ceintures, paré au décollage !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Osez devenir une bête de sexe Osez devenir une bête de sexe
Stephanie Rose

La Musardine

[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

Comment mettre notre sexualité en corrélation avec nos fantasmes ? Comment concilier harmonieusement notre part animale et notre part cérébrale ? Bref : Comment laisser s’exprimer la bête de sexe qui sommeille en chacun de nous ? Ce livre répond à ces questions. Aux antipodes des guides de séduction habituels, il vous apprendra non pas à jouer un rôle pour séduire, mais à renoncer à toute forme de rôle pour établir le lien de confiance qui vous permettra de faire l’amour librement. Ecrit par un homme pour les hommes, il s’adresse également aux femmes désireuses de comprendre ce qu’il se passe dans le cerveau des hommes en général et de leur amoureux en particulier. Emaillé de nombreux témoignages de femmes, de « paroles d’experts » et de conseils pratiques, il vous permettra de réconcilier l’homme civilisé et la bête de sexe qu’il dissimule.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Padre Cocaïne Padre Cocaïne
Luc Venot

La Bourdonnaye

Premier acte : sur ordre du Padre, Corto et Alban chopent Le Marseillais dans le sud du Portugal, où il se terre comme un rat, pour un rapatriement express à Paris.Deuxième acte : mis en éveil par cette agitation, Figo, flic véreux et sadique, se lance sur la piste des ravisseurs et espère bien remonter jusqu'au parrain pour le faire cracher au bassinet.Troisième acte : ledit parrain ordonne à Gilles, petit loser toxico, de retrouver sa nana, partie en cavale avec son bien, et de la lui ramener par la peau des fesses.Quatrième acte : l'Évêque, un tueur en série au top de sa forme, égrène les cadavres sur son parcours comme autant de chapelets.Dernier acte : quel est le rapport entre tous ces cinglés qui finissent par se retrouver les uns en face des autres ? Le rapport, c'est que chacun compte emporter le morceau.Mais voilà, le morceau, Padre Cocaïne n'a aucune intention de le lâcher. Après son succès Même pas peur, Luc Venot livre avec Padre Cocaïne un roman survolté et hyper stylisé, dans lequel il parvient à faire jaillir le rire au c?ur des ténèbres.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Parfaite Parfaite
Caroline Kepnes

KERO

Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t'aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu'il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins... Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n'a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s'est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Avec un peu d'organisation, une " vraie " rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l'entourage de Beck sont victimes d'accidents macabres, c'est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l'ampleur de l'obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée... " Aussi intelligent que glaçant." ELLE
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Paris Paris
Joris-Karl Huysmans

L'Herne

Le gaz s’allume au Palais-Royal et déploie son éventail de flammes jaunes ; les restaurants étalent à leurs vitrines des mets qui ne se mangent : poissons aux écailles d’azur et aux cottes d’argent, chevreuils aux chairs d’un rouge de pourpre, pistaches vertes, truffes noires, langoustes écarlates, pommes laquées de rose, et tout cela coûte deux francs… pour n’en pas manger ! En haut, c’est la cohue, les garçons s’élancent, crient, se disputent, bousculent les gens qui mangent et, dans ce vacarme de pas, de heurts, de hurlements, une petite cuiller qui sonne, en tombant, jette sa note aigrelette, tandis que le « ouf » des bouteilles que l’on débouche détonne sur le cliquetis des verres qui se brisent.
J.-K. Huysmans

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Paris Surprises - 500 coups de coeur (édition 2015) Paris Surprises - 500 coups de coeur (édition 2015)
Marie Farman

Mardaga

- Quelles sont les 5 boutiques de design vintage incontournables ?
- Où trouver 5 lieux agréables pour travailler quand on est freelance ?
- Quels sont les 5 meilleurs clubs où sortir après minuit ?
- Quelles sont les 5 plus belles merceries de Paris ?

Autant de bonnes adresses que Paris surprises - 500 coups de coeur se propose de vous faire découvrir.

Écrit par une Parisienne pour qui la Ville-Lumière n’a plus de secrets, ce guide vous rendra Paris attachante.
Il ne manquera pas d’éveiller votre curiosité avec ses 500 lieux et détails que peu de gens connaissent, comme ce restaurant qui sert des plats typiquement français jusque 3h30 du matin, cette papeterie qui vend les plus belles créations de papiers japonais, cette boutique qui fournit des serviettes brodées à votre nom, ou encore cette petite ruelle abritant une maison construite par Le Corbusier.

Ce livre s’adresse autant aux visiteurs de passage désireux d’éviter les « attrape-touristes » qu’aux résidents impatients de dénicher les perles les mieux cachées de leur ville.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Pâris, le choix des autres Pâris, le choix des autres
Mathieu Arnaud

Il était un ebook

Pâris, le choix des autres est l'histoire de Pâris, héros célèbre de la guerre de Troie, ainsi que de son entourage. Hécube, sa mère, rêve que cet enfant sera la chute de Troie. Abandonné par le roi Priam dans la montagne, le bébé est recueilli par le berger Agélaos. Mais son destin prend un virage exceptionnel lorsqu'il est choisi par les Dieux pour décider quelle déesse sera la plus belle et méritera la Pomme de la Discorde.

C'est ainsi que Pâris découvrira la vérité sur son origine royale, qu'il obtiendra l'amour de la belle Hélène, mais déclenchera par la même occasion la célèbre guerre de Troie...



Ce drame classique quoique moderne pose une question bien difficile : les choix des hommes sont-ils dictés par les dieux ou le destin ? Ou bien est-ce que les hommes sont libres, et rejettent donc leurs erreurs sur les autres, et les dieux en particulier ? Qui est vraiment responsable de nos choix, et par-delà, des conséquences sur l'Histoire ?

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Pas exactement l'amour Pas exactement l'amour
Arnaud Cathrine

Verticales-Phase deux

Dans des registres variés allant de l'humour à la gravité, ces nouvelles explorent les effets collatéraux de l'amour : le temps du fantasme qui le précède, celui du souvenir qui le suit ainsi que toutes les nuances de sentiments confondus avec ce sentiment. Elles mettent en scène un jeune couple miné par la peur de la lassitude, l'obsession d'une ex-compagne ou la violence conjugale quotidienne.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Passion et repentir Passion et repentir
William Wilkie Collins

Libretto

Sur le front franco-allemand, pendant la guerre de 1870, le hasard réunit deux jeunes Anglaises. Lorsqu’un obus frappe l’une d’entre elles l’autre décide aussitôt d’usurper son identité pour rompre avec un passé infamant et vivre enfin une vie meilleure. Au début, tout se passe pour le mieux. Mais, très vite, les événements vont prendre un tour inattendu… On peut faire confiance au génial Collins (1824-1889), rival et ami de Dickens, pour nous concocter une nouvelle fois un suspense diabolique et mettre à vif les nerfs de ses lecteurs. Ce féministe convaincu nous donne ici un de ses plus beaux portraits de femmes: celui de Mercy, pécheresse repentie et amoureuse, confrontée à toutes les bassesses et à toutes les hypocrisies de la bonne société victorienne, mais qui finit néanmoins par accepter les plus durs sacrifices pour faire triompher le bon droit et la vérité. Ce roman, jamais encore traduit en France, ravira tous les fans de l’auteur, qui y retrouveront les qualités inimitables de Pierre de lune et de La Dame en blanc. Un inédit à déguster d’urgence!
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Petit Cahier d'Exercices de Pleine Conscience Petit Cahier d'Exercices de Pleine Conscience
Ilios Kotsou

Jouvence

Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine et fondateur du Centre pour la pleine conscience en Médecine, définit la pleine conscience - ou mindfulness (pratique originairement issue du Bouddhisme), comme un « art » de diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire: délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur. Il s'agit de vivre pleinement l'instant, d'être présent à soi, à ses émotions et à son corps, sans attentes ni craintes, juste « là, hic et nunc ». Sur cette base, Jon Kabat-Zinn a mis au point une technique attestée scientifiquement, la « méditation de la pleine conscience », destinée à aider les gens à surmonter leur
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Physique de la mélancolie Physique de la mélancolie
Guéorgui Gospodinov

Intervalles

Un roman naturel avait été salué par la critique internationale comme l’un des meilleurs romans postmodernes européens dont la structure ouverte et libre, l’écriture fragmentée et ludique se révélait être particulièrement propice à allier les contraires : imbrication de la mémoire collective (celle du socialisme) et de la mémoire individuelle (celle du monde de l’enfance) ; de la nostalgie et de la dérision par l’ironie, dans une quête du « moi » longtemps sacrifié au nom de l’édification collective d’un nouveau modèle de société mais qui se révèle n’avoir de sens qu’en tant que maillon d’une autre grande chaîne collective, celle qui le rattache à l’histoire d’un peuple et à l’histoire mondiale.

Physique de la mélancolie, roman-labyrinthe, apparaît comme un prolongement et un dépassement longuement et patiemment mûri de cette quête du moi qui englobe tous les autres « moi », et ce, dès le tout début du roman, dans son prologue qui déclare : « Je sommes nous. »

Dans ce labyrinthe (celui des histoires, mais aussi celui du Minotaure, alter ego du narrateur) Guéorgui Gospodinov pousse plus loin cette démultiplication des « je ». Que de non-vécu, de manqué, de passé à côté, de laissé de côté dans une existence ! De multiples fils d’Ariane relient ce moi incomplet d’ici et maintenant aux autres « moi » d’autres lieux et d’autres époques, humains, animaux ou plantes le transformant en un moi collectif, empathique, qui lui permet de traverser les âges et d’entrer tour à tour dans les histoires et les corps de son grand-père dans la Hongrie de 1945, du Minotaure, de Guéorgui Gospodinov dans la Bulgarie communiste et post communiste de 1968 à 2011, d’une mouche à vin, d’un nuage de printemps, d’une perdrix, etc.

Avec l’enfance prend fin l’empathie. Le moi collectionne, « achète » alors les histoires d’autrui, encapsule le temps. Pour retarder la fin du monde. Pour ne pas oublier. Ce que l’on oublie habituellement, le périssable, l’éphémère, le quotidien, l’oublié par la « Grande Histoire », le Minotaure. Parce que le sublime est partout, même dans « l’architecture, la physique et la métaphysique de la bouse de buffle ». Parce que le passé est le seul futur possible. Car, si l’imbrication de l’Histoire et des histoires personnelles, la mélancolie suscitée par l’impossibilité de communiquer vraiment entre les êtres, traversent l’oeuvre de Gospodinov, elle est également « imbibée » du sentiment des apocalypses à venir.

Dans cette quête de l’universel par le prisme du personnel, en dépassant le national, quoi de plus partagé, en ce début de XXIe siècle, que le sentiment de crise et la mélancolie qui en résulte ? Et pour conjurer la mélancolie, il faut la raconter. L’architecture du roman, labyrinthe dynamique, fragmenté, qui collectionne histoires, listes, catalogues, carnets et énumérations, nous place, comme le narrateur, à la veille d’une fin, d’une apocalypse, qui peut se révéler infinie. Physique de la mélancolie s’inscrit ainsi dans la poétique du divers et de la relation développée par Édouard Glissant : à la conception de « l’identité à racine unique et exclusive de l’autre » véhiculée dans de nombreux textes d’écrivains des Balkans porteurs d’une esthétique exotisante et foklklorisante, Glissant oppose une autre notion d’identité « comme rhizome », c’est-à-dire « non plus comme racine unique mais comme racine allant à la rencontre d’autres racines. » Une identité-relation.

Traduit du bulgare par Marie Vrinat-Nikolov.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Piste noire Piste noire
Antonio Manzini

Denoël

Séducteur, corrompu, sarcastique, Schiavone est aussi antipathique qu’attachant. Le genre de héros qu’on adore détester…

Le commissaire Rocco Schiavone est romain jusqu’au bout des ongles : snob, macho et ronchon, il est doté d’un humour noir dévastateur. Muté à Champoluc dans le val d’Aoste, il vit son départ en province comme un exil. À son corps défendant, il doit quitter sa paire de Clarks adorée pour porter de répugnants après-ski et considère ses nouveaux collègues comme des ploucs.
Peu après son arrivée, on trouve le cadavre d’un homme sur une piste de ski, écrasé sous une dameuse. Accident ou meurtre? Quand le médecin légiste découvre un foulard dans la gorge de la victime, le doute n’est plus permis. Schiavone se plonge alors dans une enquête rocambolesque, freiné par son ignorance, voire son mépris, de la région et de ses usages. Mais certains habitants de cette vallée hostile et glaciale trouvent grâce à ses yeux. Notamment une habitante : la somptueuse Luisa Pec…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Pitié pour leurs âmes Pitié pour leurs âmes
John Searles

J.-C. Lattès

Tout commence par un appel téléphonique, une nuit neigeuse de février. Couchée dans son lit, la jeune Sylvie Mason entend ses parents au téléphone à l'autre bout du couloir. Ce n'est pas la première fois qu'on les appelle si tard car ils ont une occupation pour le moins inhabituelle : ils prêtent main-forte aux « âmes tourmentées » pour les aider à retrouver la paix. Mais cette fois, Sylvie sent que cet appel n'est pas comme les autres, d'autant qu'on les convainc de se rendre à la vieille église à l'orée de la ville. Là, ses parents disparaissent, l'un après l'autre, par les portes rouges de l'édifice, laissant Sylvie seule dans la voiture. Bientôt, elle s'endort? réveillée un peu plus tard par des coups de feu.Au fil du roman, qui oscille entre les années ayant mené à cette nuit-là et les mois qui suivirent, la jeune Sylvie n'aura de cesse de chercher les réponses aux questions qui la harcèlent, quitte à découvrir des secrets qui hantent sa famille depuis des années.Alliant le sens dérangeant de l'étrange d'un Stephen King et la tendresse fantasque d'un John Irving, Pitié pour leurs âmes nous est raconté par la voix captivante d'une jeune héroïne bien décidée à découvrir la vérité sur ce qui s'est réellement passé cette nuit d'hiver.Traduit de l'anglais par Philippe Loubat-Delranc
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
PK44 PK44
Jane Tanel

Il était un ebook

Constance Tardieu, la fille du célèbre médecin-nutritionniste, est retrouvée presque morte par deux surfeurs sur une plage landaise, au Point Kilomètre 44.


L'affaire est confiée à Tom Jaliscot, un jeune lieutenant bordelais prometteur, diplômé d'un doctorat de psychologie. Il va devoir faire équipe avec une nouvelle partenaire, Lou Dargembeau, qui connait bien la région. L'enquête piétine et une autre femme disparaît.

Une course contre la montre avec un schizophrène vient de commencer...

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Plus forte que la mort Plus forte que la mort
Bonnet/Marie-Jo

Editions Ouest-France

En se basant sur les témoignages de survivantes, Marie-Jo Bonnet dresse le portrait de l'amitié féminine qui unit les femmes dans les camps nazis et leur permit de supporter la vie quotidienne et de survivre.Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle, Odette Abadi, Simone Veil, Margarete Buber-Neumann, Odette Fabius, toutes les déportés témoigne de l'importance de l'amitié comme vecteur de survie que ce soit à Ravensbrûck, Auchwitz-Birkenau ou dans les commandos de travail forçé.L'absence de relations humaines était un facteur de mort peut-être encore plus ravageur que la faim et l'usure physique, comme l'explique Germaine Tillion. J'ai survécu grâce à mes amies, dit-elle. Pour résister à la déhumanisation, les détenues mettent en place des réseaux de solidarité complexes, fragiles, éphémères et absolument nécessaires à la survie.Ce livre est aussi un hommage vibrant à ces femmes résistantes. La Résistance fut pour les françaises de la génération de Germaine Tillion ou Jane Sivadon, Geneviève de Gaulle et bien d'autres, un moment fondateur de l'entrée des femmes en politique, c'est-à-dire dans l'action pour libérer leur pays de l'occupant nazi. Le 27 mai 2015, journée nationale de la Résistance, les cendres de Germaine Tillion, ethnologue et résistante, et de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, ancienne présidente de ATD Quart Monde et nièce du général de Gaulle, toutes deux déportées à Ravensbruck, seront transférées au Panthéon, incarnations de l'esprit de la Résistance.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Pourquoi cette puissance... Pourquoi cette puissance...
Françoise Lalande

Luce Wilquin

Le narrateur de ce roman tente de transmettre à deux jeunes Parisiens ce qu’il sait de Germain Nouveau, dont il fut l’ami le plus proche les dix dernières années de sa vie. Mais que sait-on des autres ? Le narrateur, comme tous les témoins, comme tous les « Je l’ai très bien connu », quand il ne sait pas, invente. Germain Nouveau avait décidé de consacrer sa vie à l’amour, à la poésie et à Dieu. Trois domaines qui relèvent de l’infini. Or, l’infini… De sorte qu’il vivra des amours bricolées, ne sera connu que de rares initiés et brûlera sa folie aux porches des églises de France et du Liban. Un temps à Paris, il fréquentera Charles Cros, Verlaine, divers cercles de poètes. En 1874, il accompagnera Rimbaud dans un mystérieux voyage à Londres. Il poussera ses curiosités de nomade jusqu’en Orient avant de revenir dans le village de sa naissance dans le Var. Il fut beatnik à une époque où le mot n’était pas encore inventé. Un roman d’une liberté joyeuse, à l’image de Germain Nouveau qui signait certains textes sous le pseudonyme La guerrière et qui se qualifiait en amour de Toutou de sa Niniche.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Professeur singe, suivi de Le bébé aux cheveux d'or Professeur singe, suivi de Le bébé aux cheveux d'or
Yan Mo

Editions du Seuil

Professeur Singe
Wang San est un professeur d’université, du genre malingre, distrait et myope. Son épouse, ancienne joueuse de volley, prend parfois son visage pour un ballon. Ce matin-là,elle l’envoie en ville chercher de quoi nettoyer la maison. La traversée de l’avenue est un effroyable cauchemar. Passant devant un grand panneau publicitaire sur lequel figure un singe joyeux, le professeur, aussitôt, se change en singe. Le narrateur, ami du couple, tire une courte morale de l’incident… et l’histoire rebondit avec les tentatives désespérées de l’épouse pour redonner forme humaine à son mari. Quel rude chemin devra-t-elle parcourir ?

Le bébé aux cheveux d’or
Une vieille femme aveugle vit à la ferme avec sa toute jeune bru. Son fils, militaire grognon et renfermé, est au loin, dans sa caserne, et ne se préoccupe guère de la jeune femme. Ne l’a-t-il pas épousée pour qu’elle s’occupe de sa mère ? Un grand jeune homme aux cheveux jaunes vient aider la bru aux travaux des champs et la séduit. Le mari revient et chasse l’amant. Mais le ventre de sa femme s’arrondit déjà. La vieille sait bien, elle, que les enfants arrivent où ils veulent et comme ils peuvent…

Deux fables sur la famille, les contraintes sociales et politiques de la Chine rurale de la fin des années 1980. Deux histoires d'amour incroyables, inattendues, drôles et tragiques, où les sentiments se cachent sous le burlesque et l'ironie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Promenades littéraires dans les catacombes Promenades littéraires dans les catacombes
Gilles Thomas (II)

Le Passage

Paris, 1782. Pour la première fois, un opuscule anonyme mis en vente dans les magasins de nouveautés stipule que l'on va créer à Paris des "Catacombes". L'adoption de ce mot pour désigner les sous-sols de la capitale se révèle vite un choix d'une efficacité redoutable. C'est jouer de la confusion entre carrières souterraines et ossuaire, un objet de fascination pour le public, c'est aussi marquer fermement, par ce nom évoquant la mort, l'opposition entre cette ville sous la cité et la Ville-lumière. Depuis, cette confusion a toujours été plus ou moins savamment entretenue, notamment dans la littérature, et c'est probablement la raison pour laquelle la fascination pour les catacombes est aujourd'hui plus vive que jamais. Avec ses Promenades littéraires dans les catacombes, Gilles Thomas nous invite en fait à une double promenade : une randonnée dans les galeries établies au niveau des anciennes carrières souterraines de la Ville de Paris, mais également une déambulation dans la littérature du XIXe siècle à nos jours. En retraversant cette "littérature du sous-sol", où l'on croise, entre autres, Balzac, Dumas, Gérard de Nerval ou Gaston Leroux, une littérature d'une grande richesse dont la source n'est pas près de se tarir, il nous fait découvrir le microcosme des "cataphiles", nous présente des personnages hauts en couleur comme Charles-Axel Guillaumot, l'homme qui a consacré sa vie à sauver Paris, Philibert Aspairt, qui a disparu sous terre, ou encore le Commandant Jean-Claude Saratte, le premier "cataflic" de France. Il nous raconte enfin, avec force anecdotes et détails, l'histoire passionnante et méconnue de ces galeries qui serpentent sous nos pas.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Prophétie de Viviane : Tome 1 : Kaelig Morvan Prophétie de Viviane : Tome 1 : Kaelig Morvan
Romain Godest

Editions Ouest-France

Un druide apprend au seigneur Kaelig Morvan que sa fille est la descendante de la fée Viviane et qu une mystérieuse secte cherche à tuer l enfant. Aidés du barde Caerwyn et du chevalier Madur, Kaelig et sa fille Aela vont partir en quête d une arme légendaire, seule capable de terrasser le chef de la société secrète. Un voyage extraordinaire au coeur de l imaginaire celte débute alors pour la jeune fille en compagnie des trois plus redoutables hommes du monde breton. - Le 1er tome d'une trilogie sur l'aventure de Kaelig Morvan. - Une histoire qui tient le lecteur en haleine, dans l'univers féerique celte, et plus particulièrement breton.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ? Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?
Susan Crawford

Mosaic

Ce pourrait être une fin d’après-midi banale, dans une banlieue banale de Manhattan. Et pourtant, tout est plus vibrant, plus aigu, plus dérangeant. Dana se réveille au bord de la crise qui ne tardera plus à la faire basculer dans l’exaltation mentale, celle des bipolaires comme elle. Au même moment, à quelques pas de là, la police découvre une femme dans une flaque de sang, chez elle, assassinée. C’est Celia Steinhauser, l’amie de Dana. Et Dana est la dernière personne à l’avoir vue cette après-midi-là…

A travers les yeux de son héroïne - une femme délaissée par son mari, ultra-sensible et au bord de l’abîme -, Susan Crawford mène une enquête à la fois policière et psychologique. Dana a-t-elle tué son amie ou bien le meurtre dont elle se soupçonne n’a-t-il eu lieu que dans sa tête ? Y a-t-il une meurtrière tapie en elle, ou bien le coupable se cache-t-il dans les ombres du dehors ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Qu'il est bon d'être mauvais Qu'il est bon d'être mauvais
L'Odieux Connard

Points

« Qu’il est bon d’être mauvais ». C’est le credo de l'Odieux Connard dont le blog compte déjà près de 4 millions de lecteurs. Dans cet ouvrage, il persiste à signer des spoilers de films, tels Twilight en deux minutes, mais il s’interroge aussi sur des questions beaucoup plus pratiques : Comment parler le jeune ? Comment survivre au monde hostile d’une grande surface ? Faut-il coucher le premier soir ?

Ce livre est composé aux deux tiers de textes totalement inédits et d’articles cultes du blog, comme l’art mystérieux du selfie ou la page Facebook d’Hitler.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Quarante tentatives pour trouver l'homme de sa vie Quarante tentatives pour trouver l'homme de sa vie
Rachel Corenblit

Editions du Rouergue

Lucie, institutrice trentenaire et célibataire depuis trois ans, cherche à se recaser à tout prix. En quarante scènes, le roman explore les situations variées de rencontrer un homme, depuis le milieu professionnel jusqu'aux courses au supermarché. Avec l'humour et le trait féroce qui l'a fait reconnaître en littérature jeunesse, Rachel Corenblit radiographie la solitude des femmes d'aujourd'hui. Un roman-miroir dans lequel beaucoup de lectrices se reconnaîtront, le premier de cet auteur en littérature générale.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Quatre-Vingt-Dix-Sept Quatre-Vingt-Dix-Sept
Sema Kiliçkaya

In Octavo

« Parfois, Alèv aurait voulu ne jamais cesser de nager. Tendre les bras, les écarter, repousser l’onde, repousser son chagrin, nager encore et encore. Rester en apnée, ne plus jamais remonter. Filer sous l’eau, à travers le bassin, à travers la terre, l’argile, la craie, rejoindre les ruisseaux, les fleuves, les mers, les océans. Nager jusqu’à l’épuisement, jusqu’au bout du monde, jusqu’au bout des temps. Jusqu’au bout d’elle-même. Oui, ne plus remonter… » Istanbul, place Taksim. Comme un écho lointain des printemps arabes, la jeunesse s’embrase. Dans tout le pays, des voix s’élèvent, brutalement étouffées par le pouvoir. Gueugnon, Saôneet-Loire. À quoi ressemble la nouvelle patrie d’Hassan, père un mois sur douze ? Erzincan, Anatolie. Deux reporters interrogent la mémoire d’une paisible préfecture de province… Que de secrets à percer ! Tant roman de l’éveil politique et amoureux que chronique familiale, Quatrevingt-dix-sept retrace l’histoire d’Alev, jeune alévie dont la parentèle garde les stigmates d’un massacre presque oublié.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Que cherchent-ils au Ciel, tous ces aveugles ? Que cherchent-ils au Ciel, tous ces aveugles ?
Daniella Pinkstein

MEO

Peu après la chute du Mur, deux jeunes femmes de Budapest, l’une juive et l’autre non, amies d'enfance avec tout ce que cela comporte d'ambiguïtés et de non-dit, émigrent en France à l'insu l'une de l'autre. Deux errances, dans lesquelles l'une d'elles usurpe l'identité de l'autre, et qui convergent dans l'amour doublement illusoire d'un autre errant.
« Que cherchent-ils au Ciel, tous ces aveugles ? », ces femmes sans illusions, ces hommes errants, ces âmes précipitées à contresens. Tantôt confidents, tantôt narrateurs, ils poursuivent le spectre vagabond d’une Europe devenue fantôme d’elle-même, naguère broyée entre le socialisme réel de l’Est et le monde de l’Ouest, si attendu, si espéré, qui se révèle hélas si vide, si désespérant. Pourtant, nous avions tant d'outils intellectuels, tant de penseurs exceptionnels pour avancer, reconstruire l'avenir après la guerre, tant de figures audacieuses auxquelles nous atteler. Ce livre est un hommage à ceux qui ont espéré, ceux auxquels l'Europe d'aujourd'hui tourne de le dos, entre méfiance envers la culture (voire animosité) et attirance indigente du vide. À chaque pas, à chaque tour du cadran, ils résistent à l’effarante étrangeté de notre époque, écartant leur destin, comme celui de tout un continent, de sa fatalité.
Jane Austen pensait que la femme de son époque écrivait dans « l’ourlet » de la littérature. Chaque femme écrivain, d’une certaine manière, a repensé le monde, les yeux levés au ciel, partagée entre héritage et résurrection. Daniella Pinkstein s’inscrit dans leur sillage.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Quelque part avant l'enfer Quelque part avant l'enfer
Niko Tackian

Scrineo

Anna R. est une survivante. L'espace d'une seconde, lorsqu'une tonne d'acier a fracassé l'habitacle de sa voiture, elle a vécu une expérience de mort imminente. De retour parmi les vivants, Anna n'aura de cesse d'essayer de comprendre ce qui lui est arrivé. Qui était cet homme baigné de lumière noire qui la menaçait jusqu'aux portes de la mort ? Pourquoi n'a-t-elle pas, comme les autres « expérienceurs », la conviction de pouvoir vivre une vie meilleure ?
Parfois, il faut peut-être mieux ne pas revenir...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Quelques femmes Quelques femmes
Mihàlis Ganas

Quidam

Seize petits bijoux à la gloire des femmes, seize petites scènes d'une brièveté parfois extrême et d'une densité identique. Elles sont menées avec un art du récit, de la surprise perpétuelle, de la chute savoureuse, changeant subtilement de ton selon le caractère de l'héroïne, traversées d'éclairs d humour et de tendresse.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Redrum, à la lettre contre le fascisme Redrum, à la lettre contre le fascisme
Collectif

Les Impressions nouvelles

Écrit à l'envers, Redrum signifie Murder (Meurtre). C'est le signifiant tracé avec du sang par le jeune fils de Jack Torrance dans le film de Stanley Kubrick The Shining, alors que son père est le meurtrier et que la peur est partout dans le grand hôtel.Dans ce livre choral, des écrivains, des philosophes, des poètes et des artistes se proposent de penser ce fait, cette cause et ses conséquences, cette arme chargée à bloc : il y a du fascisme partout. Par les moyens du poème, du récit, de l'essai et de l'image, ils tentent une critique (pour combattre) et une clinique (pour soigner) de ce fascisme en mettant à l' uvre, tout un chacun, un anti-fascisme littéraire. Toutes les pensées et toutes les écritures ont été convoquées pourvu qu'elles considèrent la question aujourd'hui d'un certain fascisme, d'une certaine crise dans le politique et dans la pensée.Un certain antifascisme alors a pu se dire qui initie à nouveau frais un usage poétique de la critique en politique.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Reinhold Messner : le sur-vivant Reinhold Messner : le sur-vivant
Reinhold Messner

Glénat

Le plus grand alpiniste de notre temps a 70 ans ! Dans le monde de l’aventure, les légendes vivantes sont rares. Pour avoir échappé au destin tragique de nombre de ses compagnons et parce qu’il continue de mener plusieurs existences en une, Reinhold Messner est un « plus que vivant ». Il signe ici son livre le plus personnel.

Reinhold Messner revient sur sept décennies d’une vie aux confins de l’extrême. Au cœur de son propos, la vie dans ce qu’elle a de plus essentiel, la passion, le courage et la responsabilité. Très tôt confronté à la mort lors de ses expéditions, Messner a appris à survivre. Aujourd’hui, il s’exprime sans fard au sujet de l’ambition, la culpabilité, les cauchemars qui l’ont hanté, le vieillissement, les nouveaux départs et le renoncement.
On retrouvera dans ces pages les étapes d’une vie d’exception qui ont conduit un petit montagnard du Tyrol du Sud à devenir l’aventurier le plus célèbre au monde, mais aussi un homme politique combatif, un agriculteur engagé, un conseiller recherché par les chefs d’entreprise, le fondateur d’un musée des montagnes du monde unique en son genre, et le père de quatre enfants.
Reinhold Messner témoigne de cette vie au superlatif en évoquant l’odeur du pays natal, l’espace de liberté dont a besoin un enfant, l’importance de la peur, de l’égoïsme et de l’instinct pour qui doit survivre.

C’est un livre d’aventure passionnant qu’il nous offre pour ses 70 ans.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Retour à San Catello Retour à San Catello
Philippe Carrese

L'Aube

L'histoire pouvait s'arrêter là. Mais une destinée se joue souvent à pas grand-chose : quelques secondes de retard, un geste inapproprié, une rencontre anodine, un incident idiot. L'histoire aurait pu s'arrêter là si le fils et le mari de Valentina ne s'étaient pas trouvés sur le pont de ­Genesee River ce jour-là, si Charles Cèseran, un jeune photographe marseillais, n'était pas tombé sur une correspondance d'Amérique destinée à sa mère, si Marzio ­Belonore, le concertiste réputé, ne s'était pas coincé les doigts dans une porte, si Vittoria Belonore avait pris le volant de cette ­Maserati sur le circuit de Tripoli... L'histoire aurait pu ­s'arrêter là si Tancredi Crevalcore, condottiere romain, n'avait pas retrouvé au hasard d'une soirée tout à fait ­oubliable le violon de son fils Michele, disparu un quart de siècle plus tôt.
Philippe Carrese nous offre une grande fresque palpitante sur fond de montée du fascisme dans l'Italie de la fin des années 1930, avec un détour picaresque en Abyssinie, sur les bords du lac Ontario et au c ur du quartier réservé ­marseillais de l'entre-deux guerres. Magistral.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Retour du paradis Retour du paradis
Mircea Eliade

L'Herne

Retour du paradis ouvre une série de romans que Mircea Eliade a consacré sa génération. La personnalité protéiforme et souvent contradictoire de l’auteur se reflète ici dans presque tous les personnages. Les protagonistes sont tiraillés entre l’action et le leurre. Ses jeunes héros mettent toujours en question leur propre vie, avec une ironie grave, dans une solitude complète ou dans des réunions bachiques. Une vie faite d’amours passionnés et d’idéaux turbulents dans un monde qui semble incapable de trouver son emplacement. Peu de choses se produisent, après tout pour Dav, Paul ou Eléazar, mais ils sirotent leurs expériences avec délectation, ils regardent la vie avec les yeux grands ouverts, dans une recherche fiévreuse d’eux-mêmes et des autres.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sacré bleu Sacré bleu
Christopher Moore

Des Equateurs

1890. Vincent Van Gogh est assassiné à Auvers-sur-Oise par un mystérieux dealer de bleu, « l’Homme-aux-Couleurs ». Toulouse-Lautrec mène l’enquête. Il enrôle son ami Lucien Lessard, peintre-boulanger de la butte Montmartre. Mais Lucien n’a qu’une obsession : brosser le portrait de Juliette, muse magnétique, qui vient de lui offrir un tube de bleu très rare …
De sa plume débridée, trempée à l’ultramarine, Christopher Moore signe une fabuleuse comédie qui revisite l’histoire et le Paris de l’impressionnisme. Renoir, Pissarro, Toulouse-Lautrec, Monet, Manet, les frères Van Gogh, Gauguin sont victimes d’un piège qui n’est peut-être que celui de l’inspiration. Comment savoir ? Surtout lorsque la muse sort du cadre pour asséner de façon peu académiques ses considérations sur l’art et la manière.
Sacré Bleu dynamite tous les codes, du roman noir au rose, du livre d’art à la saga. Voici le premier roman bleu.
Cahier couleurs (32 p.)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Saluts et applaudissements Saluts et applaudissements
Thierry de Carbonnières

Riveneuve éditions

« Depuis sa sortie du Conservatoire, Victor, la quarantaine, se bat chaque jour pour exercer son métier d’acteur. Mais à la place du "Roi Lear", du "Misanthrope" ou du "Prince Mychkine", ce sont des petits rôles, des silhouettes, du doublage, des lectures, parfois même des Pères Noël qu’il enchaine en espérant faire la rencontre qui lui permettra d’accéder enfin à "La Lumière" promise à ses débuts (…).

Pourtant Victor y croit encore ; son envie est intacte ! Dans sa loge, avec pour seule compagnie son visage qui lui sourit dans le miroir, il attend d’aller jouer son unique réplique… »
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sang blanc Sang blanc
Noémi Krynen

Taurnada Éditions

Alors qu'une série de meurtres teinte de rouge la si belle campagne enneigée du Vercors, Édouard, dentiste, revient dans son village après la mort de ses parents. Il y retrouve Renaud, un vieil ami d'enfance, et se lie avec Anna, une jeune serveuse.
Édouard pensait connaître ses parents, mais il n'est pas au bout de ses surprises... Ce séjour qui ne devait être qu'une simple formalité administrative va peu à peu glisser vers l'abîme du passé et bouleverser définitivement son avenir...


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sans mobile Sans mobile
Marine Richard

Le square éditeur

Un collectif des Faucheurs volontaires d’antennes traqué par d’obscurs barbouzes moustachus et paranoïaques à la solde des industriels de la téléphonie. Des babas-cool ariégeois vêtus de peaux de bêtes incarnant la résistance et la joie avec les moyens du bord. Et au milieu, un couple électrosensible qui est prêt à toutes les fuites pour protéger son bébé à naître... Se présentant comme un thriller rocambolesque, Les mobiles du lobby emprunte son intrigue très rythmée aux séries télévisées et sa langue à une littérature policière « à la française » qui ne fuit ni le comique ni une tendresse sans concession pour ses personnages. Le texte est parsemé de notes qui renvoient à un abécédaire permettant un tour d’horizon de l’état actuel de la recherche scientifique sur l’impact des télécommunications sans-fil.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sans raison... Sans raison...
Mehdy Brunet

Taurnada

Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Savannah Palissades Savannah Palissades
Archippe Marc

Les Presses du Midi

Martin McAllister est un jeune banquier de Baltimore promis à un avenir radieux dans le monde difficile de la finance. La disparition prématurée de son épouse va lui imposer de reconsidérer son mode de vie et la société qu’il fréquente dans le Maryland. Il effectue un voyage à Savannah en Géorgie, en quête du souvenir des moments de bonheur qu’il y avait vécus avec sa femme. Emporté par l’ambiance de cet état du Sud et particulièrement par la quiétude et la fausse nonchalance de ses habitants, il va faire basculer sa vie en devenant propriétaire de « Savannah Palissades », la plus ancienne librairie de la ville. Mais c’est une tout autre réalité qui va l’emporter…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Scènes de ménage Scènes de ménage
Pierre Lepape

Presses Universitaires de France

La littérature ne néglige aucun des aspects de notre vie. Si les romans d’amour explorent le temps de la passion, les embûches sur le chemin de l’union, les écrivains s’intéressent aussi au temps plus « solide » du ménage. Au sein du couple installé, c’est le retour en force des passions ordinaires – la cupidité, le pouvoir, la guerre des sexes, la foire aux vanités – et l’arrivée de la fameuse scène de ménage.
D’Homère à Chandler, de Shakespeare à Tanizaki et Philippe Djian, Pierre Lepape nous invite
à une promenade littéraire aussi variée qu’intense, à travers les plus belles scènes de ménage de la littérature mondiale. Car chaque auteur éclaire à sa manière les différentes facettes de ces querelles intestines, récurrentes ou définitives, mortelles ou aphrodisiaques. De quoi donner de la splendeur à nos guerres amoureuses !

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Scooters rétros Scooters rétros
Chris Haddon

Hoëbeke

De la mythique Vespa sur laquelle Gregory Peck fait découvrir Rome à Audrey Hepburn dans Vacances romaines au légendaire Lambretta de Mamma Roma, ce sont les marques italiennes qui ont créé les classiques du scooter et suscité l'engouement pour ce nouveau mode de transport. À leur suite, des entrepreneurs du monde entier ont tenté de prendre leur part de ce marché en pleine expansion, ce qui n'a pas échappé à l'auteur, toujours en quête de nouveaux modèles suprenants. À l'image de cet Heinkel Tourist rouge du constructeur allemand Excelsior surnommé par les connaisseurs la « Rolls-Royce des scooters », de ce Honda Spacy au look futuriste ou encore de cet étonnant scooter Fuji Rabbit produit par la compagnie aéronautique Nakajima, une entreprise japonaise qui produisait des avions avant de se reconvertir dans les scooters à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des scooters tous plus originaux les uns que les autres dont les propriétaires ont compris qu'ils leur rendraient mieux hommage en les utilisant au quotidien qu'en les entreposant dans un musée. Ces passionnés nous racontent comment ils ont su redonner vie à leur deux-roues ou les entretenir au fil des années à force d'obstination et de patience !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Seul contre Osbourne Seul contre Osbourne
Joey Goebel

Editions Héloïse d'Ormesson

Retour de vacances pour les élèves du lycée Osbourne. James, vêtu du costume de son père récemment décédé, constate une nouvelle fois qu'il est le seul adulte responsable parmi ses congénères. Il déplore, sous leurs apparences branchées, des brutes insensibles et vulgaires, se tirant constamment dans les pattes. Et voilà que Chloé, unique créature qui trouvait grâce à ses yeux, semble s'être métamorphosée durant un sulfureux Spring Break en Floride. Ne voyant d'autre solution, James décide d'entrer en guerre contre Osbourne, vil ramassis de tout ce qu'il exècre. Sa première cible : le principal, qu'il fait chanter à propos d'une liaison qu'il aurait entretenue avec une élève. James tient alors l'opportunité de rêve pour torpiller l'année scolaire et faire annuler le bal de promo. Non content de son coup, le " plus exclu de tous les exclus " est bien déterminé à semer le trouble vaille que vaille. Une immersion férocement drôle dans l'univers ô combien impitoyable des ados. Des élèves marginaux aux sportifs les plus cool, chacun en prend pour son grade ! Seul contre Osbourne est une anthropologie satirique de la jeunesse qui cristallise les dérives et excès de l'Amérique puritaine et conservatrice. Conformistes et bien-pensants s'abstenir !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Seul l'assassin est innocent Seul l'assassin est innocent
Julia Szekely

Phébus

Une journée. Un lieu. Un meurtre. Et cette horloge qui égrène les heures, rythme l’intrigue et voit passer les membres tourmentés d’une famille désunie comme autant de présumés coupables : un père malheureux, joueur compulsif ; une mère infantile et narcissique ; un petit frère négligé, mal aimé et gorgé de ressentiment ; une adolescente révoltée, véritable Lolita, et son amoureux révolutionnaire, le fils du gardien. Ajoutons enfin la victime, l’amant de la mère et ami d’enfance du père, et le policier chargé de l’enquête, lui-même auteur de romans policiers.

Tension dramatique, huis-clos étouffant, Julia Székely saisit de sa plume les mécanismes de l’inconscient, la théâtralité des événements et l’atmosphère oppressante des lieux et fait de ce thriller psychologique d’une impitoyable ironie une histoire foncièrement immorale, dont les personnages font penser à ceux croisés dans Rue de la Chimère et le décor à ceux, ténébreux, des romans de Dostoïevski.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Seuls sont les indomptés Seuls sont les indomptés
Abbey Edward

Gallmeister

Au milieu des années 1950, Jack Burns reste un solitaire, un homme hors du temps. Il s’obstine à parcourir le Nouveau-Mexique à cheval, vit de petits boulots et dort à la belle étoile. Lorsqu’il apprend que son ami Paul vient d’être incarcéré pour avoir aidé des Mexicains entrés clandestinement aux États-Unis, Jack décide de se faire arrêter. Retrouver Paul en prison et s’évader ensemble, tel est son plan. Mais il n’imaginait pas que son évasion déclencherait une traque d’une telle l’ampleur. Nul ne peut impunément entraver la marche de l’ordre et du progrès.

Seuls sont les indomptés est un chef-d’œuvre d’Edward Abbey, auteur insoumis et emblématique de l’Ouest américain, qui dévoile avec cette échappée sauvage le prix à payer pour la liberté.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Shanghai-la-juive Shanghai-la-juive
Khan Michele

Le Passage

1938. Près de trente mille juifs s'exilent d'Europe vers Shanghaï, le seul endroit au monde où l'on peut encore entrer sans visa. Ils croient fuir Hitler et les SS, ils se retrouvent pris au piège d'un ghetto japonais.
"Je ne veux pas moisir dans cette ville pourrie, je veux vivre ou crever mais pas végéter." Walter Neumann, jeune journaliste juif, tente de se frayer un chemin dans une Shanghaï interlope où la misère côtoie le luxe le plus effréné, où caïds chinois et gangsters philippins font la loi. Avec pour seules armes son intelligence et son charme, Walter traverse les années de guerre. A ses côtés, deux femmes Feng-si la Chinoise et Macha la Russe, les deux amours de sa vie. Puis ce sera Hong Kong, la réussite... Enfin son destin bascule à Macao, à la veille de la restitution de Hong Kong à la Chine, le 1" juillet 1997.
Un grand roman d'amour et d'aventures qui nous emporte et nous fait revivre une période de l'Histoire passionnante et méconnue...

Source : J'ai Lu

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Short 12 Short 12
Collectif

Short Editions

Ce SHORT 12 est celui du Printemps, des bourgeons délicats, des premières siestes au soleil… et des premiers coups de soleil.

C’est le SHORT qu’on lit allongé dans un champ de pâquerettes, le SHORT dont les pages se tournent sous la caresse du vent.

Tout au long de ses pages, il vous dévoilera le Palmarès du Grand Prix du Court Printemps 2015 dont les 4 Lauréats sélectionnés par les Internautes : Julie déroule dans Que la vie est belle ! une farandole d’instants précieux et Libellaisne vous emporte Au gré filant de sa poésie. Mon tendre amant de Carine Guichard dévoile une douceur exquise alors qu’une étonnante rigueur ressort dans La Ferme ! de Claude Lauret.

Pour découvrir et savourer chaque œuvre courte, laissez-vous porter, page à page… Si le printemps n’a pas déployé votre âme d’aventurier et vous laisse encore frileux, voici quelques pistes pour vous lancer !

Laissez Renaud, Jean-Marc Bassetti et Claire Joanne vous envelopper de tendresse dans Vois, c’est ma main posée…, La Pièce de Rosalie et Les Sablés de Noël.
Puis aérez-vous l’esprit, partez en promenade sur les chemins sylvestres et profitez de la beauté des paysages en lisant Ouverture de chasse, de Christine Rousselle de la Perrière et Couleurs du ciel d’Origami 38… ou savourez l’Amère victoire d’Alexandre, les Débiles manteaux d’Anthony Degois et La Majorette de Charlus80, des œuvres tout en sourires.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Singulière agape Singulière agape
Ethel Salducci

Luce Wilquin

Une escapade improvisée à Venise ou le long d'un canal parisien, une peur d'enfant exorcisée, la paix trouvée loin de chez soi, une grille de scrabble comme terrain de jeu, la vie qui se pose au coin de la rue, une photo d'identité qui suit l'état de l'âme, un époux volage rêvant de revoir sa femme, une existence construite sur l'absence, des poissons qui l'emportent sur un repas de famille, un écrivain fatigué surpris par la vitalité de son personnage, un manuscrit égaré qui retrouve son auteur, la tendresse d'un ouvrier bourru pour son comparse, l'émerveillement au réveil, un festin en solitaire... Quinze trajectoires, que l'on suit l'espace d'une heure, d'une nuit ou d'une vie.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Souad n'est plus Souad n'est plus
Malika Fecih

Riveneuve éditions

« Enivrée par la nuit, ses pensées titubent, son bien être de la nuit et son mal-être du jour se parlent, s’affrontent… »

Issue d’une famille algérienne immigrée en France, huitième d’une fratrie de dix enfants, avec des parents usés et dépassés par le quotidien, Souad connaît une miraculeuse réussite sociale que rien ne favorisait à priori. Et pourtant, bien qu’apparemment comblée, elle demeure rongée par un mal…
Une histoire où de nombreuses femmes se reconnaîtront, qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs.

Malika Fecih, née en 1966 à Argenteuil, est ingénieure informatique. Sa rencontre avec l’auteur du Thé au harem d’Archi Ahmed, Mehdi Charef, finit de la convaincre de passer à l’écriture. Souad n’est plus, inspiré de la difficile condition des femmes, est son premier roman.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Soudain, seuls Soudain, seuls
Isabelle Autissier

Stock

Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde.

Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn.

Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar.

Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls.

Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats.

Comment lutter contre la faim et l'épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ?

Un roman où l'on voyage dans des conditions extrêmes, où l'on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Spike Lee : American Urban Story Spike Lee : American Urban Story
Karim Madani

Don Quichotte éditions

Trente ans avant les événements de Ferguson, Spike Lee créait la polémique avec Do The Right Thing, brûlot sur les tensions raciales et de frustration urbaine à Brooklyn.
Jamais avant Spike Lee un cinéaste n'avait filmé le ghetto du point de vue d'un accro au crack se vantant d avoir fumé la télé Sony de sa mère ou d'un sneaker addict entrant dans une rage folle lorsqu'un cycliste caucasien (on ne disait pas encore hipster à l'époque) a roulé sur sa paire de Jordan immaculée. En inventant la street culture, creuset d'une nouvelle mythologie urbaine au fil des décennies, l'auteur de Do The Right Thing est aussi devenu le père-fondateur du film hip hop en intégrant le rap à son espace narratif. Ce gamin de Brooklyn, trop petit et trop frêle pour s'illustrer sur les terrains de basket, aura ainsi esthétisé dans sa représentation cinématographique la pratique du basket de rue, à travers la figure de Michaël Jordan et de ses défis quotidiens aux lois de la gravité... Celui qui dit emmerder John Wayne et a menacé Wim Wenders avec une batte de baseball au festival de Cannes a influencé, dans le monde entier, la mode, le langage, les codes, l'esthétique, l'attitude, voire le folklore, de plusieurs générations.
Ce livre n'est pas une biographie exhaustive mais bien une ballade gonzo et rap n roll nourrie d une approche journalistique dans la lignée des écrits de Nick Cohn, Nick Kent ou encore Jeff Wang. À travers la vie et l'oeuvre de Spike Lee, c'est une certaine histoire de l'Amérique que nous sommes amenés à raconter, d'une Amérique noire pas encore totalement remise de l'épidémie de crack des 90's, ni des drames nationaux provoqués par les attentats du 11 septembre 2001 et les dévastations de l'ouragan Katrina en août 2005, sans oublier les bavures policières de 2014.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Suite indienne, poèmes Suite indienne, poèmes
Annick Le Scoezec Masson

Editions Garamond

Suite indienne déroule dans un enchaînement d'instantanés à coloration musicale les étapes d'un voyage dans le nord de l'Inde à la fin des années 80 : "Des hommes bavardaient avec des gestes lents, / villageois en sursis dans un répit de l'air, / portant assis leurs mots sur la paume de la main, / les accompagnant un instant un peu au-dessus d'eux-mêmes / pour les voir éclore à la surface du ciel..." Dans cette évocation, le quotidien et ses bouillonnements ne masquent jamais l'au-delà des apparences. Comme dans le rêve, les frontières sont poreuses et l'instant dans sa pureté semble toujours prêt à s'entrouvrir sur un temps aussi vivant que le présent, où des ombres se meuvent dans la lumière somnambule d'une après-midi, en arrière-plan d'un grouillement de rue, sur le pavement flétri d'une ville morte. Sur les estampes, les figures s'animent parfois et des voix intimes s'élèvent pour dire les passions encloses et les fièvres, les douleurs enfouies d'autres moments jamais perdus. Et puis, partout entre les pages, la fuite des geckos, l'odeur des gargotes où l'on grignote des beignets sans faim", la "puanteur des chauve-souris" tandis que le regard, emporté haut par les arêtes d'une architecture vide", "des rangées de linge gris sur des mètres de fil", "la bave écumante d'une forêt au loin", se ferme dans le vert humide des brouillards d'Udaïpur, au froissement d'un sari, "torsade noire au bord d'un bassin où le ciel entraîna sa procession de nuages". Il n'est plus alors que ce "tremblement / dans la vapeur dorée d'un jardin immobile"...(Editions Garamond)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sur la trace des peuples perdus Sur la trace des peuples perdus
Jean-Pierre Dutilleux

Hugo Document

Ce récit regroupe 40 ans d’aventures, d’engagement. C’est le vécu du réalisateur qui consacre sa vie à la rencontre et la défense des derniers Peuples Premiers.

Jean-Pierre part sur la trace de ces peuples perdus à travers les déserts de Madagascar et d’Afrique de l’Est, la forêt équatoriale du Congo, en passant par les sommets de Nouvelle-Guinée, jusqu’au plus profond de l’Amazonie. Le lecteur est entraîné dans un parcours initiatique et pédagogique, sans jamais tomber dans le côté universitaire.

Le récit est composé d’une quarantaine d’histoires (de 6/7 pages chacune environ), ponctuées de faits mystérieux, de magie et de sortilèges, mais aussi de séquences palpitantes, toujours inattendues.
L’humour est aussi de la partie. On ne se prend pas au sérieux tout en cherchant à faire passer un message pour soutenir ces derniers témoins de l’Histoire des premiers hommes dont la survie est, aujourd’hui, menacée par la dévastation accélérée, voire frénétique, de leur univers par le monde extérieur auquel ils n’ont rien demandé.
L’ouvrage foisonnera de personnages hauts en couleur : Ari, l’anthropophage insoumis d’Irian- Jaya (Indonésie), le chef Raoni (tribu des Kayapos) dont Jean-Pierre Dutilleux a initié la renommée mondiale et contribué à préserver un immense territoire en Amazonie, grand comme 6 fois la Belgique, ou encore, Marlon Brando et le chanteur Sting, impliqués dans ces combats...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Sur les rives du lac Mère Sur les rives du lac Mère
Francesca Rosati Freeman

Éditions Tensing

Dans le Yunnan, au sud-ouest de la Chine, au pied de l'Himalaya, depuis des millénaires habitent les Moso, une société égalitaire où les femmes sont valorisées sans que les hommes ne soient discriminés. Ici aucune activité est considérée supérieure ou inférieure sur la base du sexe, et l’éducation des enfants n’est pas fondée sur la discrimination du genre. C’est un exemple de vie harmonieuse et pacifique, une société guidée par les femmes que les hommes acceptent sans craindre de perdre leur virilité. Des concepts universels tels que famille, mariage, maternité et paternité, prennent chez les Moso une tout autre signification, bouleversant ainsi notre système de valeurs, en montrant un modèle différent de société. L’absence du mariage et le fait que les femmes aient le contrôle de leur corps et de leur sexualité ne sont pas considérés comme immoral, ou cause de désordre social, mais comme la façon la plus naturelle de vivre la vie en harmonie.

La société des Moso, bien que millénaire, n’est pas un fossile vivant et elle n’est pas une sous-culture ou un repère archéologique, mais une forme de vie contemporaine qui existe et résiste encore à toutes formes d’uniformisation aux coutumes du reste du pays.

Malheureusement l’identité de cette communauté est menacée par l’afflux d’un tourisme envahissant, faisant passer les Moso d’une économie solidaire à une économie de marché. Le progrès technologique se fait au détriment des valeurs traditionnelles. À l’occasion du 50ème anniversaire de l'ONU, la société Moso a été reconnue comme un modèle pouvant inspirer d’autres communautés dans le monde.

Très vite le cynisme des grandes puissances ruinera les rêves d’autonomie du Mont Liban alors que la condition désastreuse des canuts perdurera...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tadeusz Kantor : conversation Tadeusz Kantor : conversation
Tadeusz Kantor

Presses universitaires du Midi

Cette édition est dédiée à Tadeusz Kantor à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance. Il s’agit de la conversation à bâtons rompus entre l’artiste et Mieczysław Porębski, historien et théoricien de l’art, enregistrée à la charnière des années 1989-1990. Les interlocuteurs, amis de longue date, se plongent dans leurs souvenirs et partagent leurs réflexions sur la peinture, le théâtre, la littérature, dans le contexte polonais et universel. Leurs propos sont agrémentés d’anecdotes, d’apartés et de critiques spontanées. Dans le contexte de la pensée esthétique contemporaine, la conjonction des aspects plastiques et dramatiques, dont il est souvent question ici, fait du théâtre de Kantor un exemple de l’art total.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tel Fils Tel Fils
Pierre Cochez

Phébus

J’avais quatre mois quand mon père est mort. Personne ne m’en a parlé et je n’ai pas demandé grand-chose. J’ai construit ma vie avec son ombre. Cette lettre, qui lui est adressée, décrit comment j’ai grandi sans lui, comment je me suis débrouillé avec lui, comment on m’a abîmé et comment on m’a aidé. En l’écrivant, j’ai mieux compris le manque charnel que j’avais de cette présence bienveillante d’un père.

Ceux qui ont perdu tôt leur père retrouveront dans ce texte des expériences qu’ils ont vécues. Ceux qui sont pères ou qui sont fils pourront comprendre un peu de la force qu’ils ont reçue.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Temps Glaciaires - livre audio Temps Glaciaires - livre audio
Vargas-F

Audiolib

[LIVRE AUDIO]

Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur la table […]. La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D’après les rapports internes il s’agit d’un suicide avéré. Tu as des doutes ? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur, grand fumeur, grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à 100 ans. – Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique.


 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
The woods - édition bilingue The woods - édition bilingue
Harlan Coben

Harrap's

[LIVRE BILINGUE]

Été 1985, New Jersey. Paul Copeland est animateur d'un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, il abandonne quelques heures son poste. Quatre jeunes en profitent pour s'éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera leur mort à un tueur en série qui sévissait dans la région. Vingt ans plus tard. Paul est devenu procureur. Alors qu'il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil Ferez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s'obstinent-ils à nier son identité? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd'hui? Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n'a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tiens-toi droite et chante Tiens-toi droite et chante
Jessye Norman

Fayard

Jessye Norman, chanteuse lyrique de réputation internationale, est bien connue en France par ses concerts et surtout par sa participation au bicentenaire de la Révolution. On se rappelle son interprétation de La Marseillaise, et sa robe-drapeau qui flottait dans le vent.
Elle raconte cet épisode avec émotion, au cœur d’un récit où elle évoque l’ensemble de sa vie et de sa carrière : son enfance en Géorgie, son attachement à sa famille (et aux « femmes puissantes » qui lui ont insufflé son idée de la dignité).
Si elle a interprété à l’opéra les grands rôles du répertoire (Wagner, Strauss, Mozart, Verdi…) elle s’est toujours montrée avide d’élargir son répertoire, l’ampleur de sa voix et l’intensité de son interprétation la faisant exceller dans Brahms, Mahler et Schoenberg.
Sa relation avec la France et avec sa musique s’incarne dans ses interprétations de Berlioz (Les Troyens, Les Nuits d’été), de Rameau et dans son goût pour la mélodie française.
Femme de son temps, Jessye Norman a été engagée dans les combats pour les droits civiques aux États-Unis ; elle met en relation cette exigence de dignité avec la lutte des femmes pour l’égalité.
Bien au-delà des amateurs de musique, son témoignage s’adresse à tous.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Toulouse l'essentiel Toulouse l'essentiel
Aurélie Croiziers de Lacvivier

Editions Nomades

Plus de 160 adresses incontournables, insolites et bons plans d'un habitant

Toulouse se classe dans le peloton de tête des villes les plus touristiques de France. Une performance due notamment au tourisme d'affaires, et en particulier à l'aéronautique.
Alors si on vous dit Toulouse, vous penserez sans doute Airbus, Ville Rose, rugby, et peut-être même à la violette ou au canal du Midi. Mais cela est loin d’expliquer pourquoi Toulouse est l'une des 3 villes préférées des Français.
Parions plutôt que c’est du côté de l’âme du Toulousain que vous trouverez des réponses. Il est l’incarnation de la mixité réussie : mixité des gens qui peuplent la ville, mixité des influences, entre Espagne, Amérique Latine et néo-Toulousains venus de France, d’Europe ou d’Afrique, mixité par la situation géographique de la cité, un pied dans la mer, l’autre dans l’océan et la tête dans les Pyrénées… La ville est aussi dynamique et culturelle, et reste un pôle de recherche vivace et elle peut compter sur ses 100 000 étudiants pour perpétuer cette tradition.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Touriste, regarde où tu poses tes tongs Touriste, regarde où tu poses tes tongs
Nicolas Santolaria

ALLARY

Et si, pour nos vacances en France, on évitait les pollutions ?

Pas si facile, car certains de nos plus beaux lieux de villégiature cachent parfois des dangers insoupçonnés… que ce livre nous apprend à éviter.

La Grande Plage de Biarritz ? L’une des plus belles de France. Mais ne vous y baignez pas après de fortes pluies. La vallée de l’Arve ? Un paysage de carte postale. Qu’il vaut mieux admirer depuis les hauteurs. Le parc du Mercantour ? L’une de nos plus belles réserves naturelles. Mais évitez la cueillette des champignons.

Aussi drôle qu’utile, ce guide pas comme les autres montre l’endroit mais aussi l’envers de nos destinations préférées. Pour que nos vacances deviennent enfin synonymes de vrai bol d’air pur !
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tout ce qui fait BOUM Tout ce qui fait BOUM
Kiko Amat

Asphalte

Pànic Orfila est né à Londres d'une mère catalane et d'un père anglais. Orphelin à huit ans, il est envoyé dans la province de Barcelone chez sa grand-tante, ancienne combattante anarchiste et femme à poigne. Celle-ci tâche de lui transmettre ses valeurs libertaires?Douze ans plus tard, après quelques déboires amoureux, c'est un Pànic excentrique et peu ancré dans la réalité qui arrive à Barcelone pour étudier. Il y fait la connaissance d'un quatuor de dandys qu'il surnomme « les Vorticistes ». Ceux-ci, sentant le besoin de reconnaissance du jeune homme, décident de l'inclure dans un mystérieux projet de révolution. Ils l'initieront à leur manière aux amphétamines et à la lutte clandestine?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tout ce qui m'est arrivé après ma mort Tout ce qui m'est arrivé après ma mort
Ricardo Adolfo

Editions Métailié

« Et je n'arrivais pas à m'habituer à vivre mort. » Brito a émigré clandestinement dans une ville qu'il ne connaît pas et dont il ignore la langue. Un dimanche après-midi, à la suite d'un incident dans le métro, après avoir fait du lèche-vitrine avec sa femme et son fils, il se perd et ne retrouve plus le chemin de sa maison. Le retour chez lui s'avère impossible. Après une nuit d'errance dans la ville, où il ne rencontre que des étrangers qui ne parlent pas sa langue, il se rend compte que s'il ne demande pas de l'aide il se perdra pour toujours, mais que s'il le fait il détruit tout son rêve d'une vie nouvelle. En moins de 24 heures l'auteur explore ce que signifie vivre en ayant l'impression d'être immigré à l'intérieur de soi-même, ce qui s'avère plus difficile que l'exil.   « Une lecture sublime ; un Portugais qui écrit des livres comme Almodóvar fait des films. » Néon (Allemagne)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Trafics en plein ciel: Une enquête de Kate Shugak, T2 Trafics en plein ciel: Une enquête de Kate Shugak, T2
Dana Stabenow

Delpierre Editions

« Une voix unique au c?ur du thriller » Michael Connelly« Une énergie fulgurante et inattendue » Publishers WeeklyLorsque l'entrepreneur Finn Grant meurt dans le crash de son avion, Liam Campbell, agent de la police d'État à Newenham, a toutes les raisons de croire qu'il s'agit d'un sabotage. Et les habitants de cette région d'Alaska ont presque tous un mobile. À court de ressources, Liam fait appel à l'amie d'un ami, la détective privée Kate Shugak. Travaillant incognito Chez Bill, bar et gril, Kate apprend que l'activité de Finn Grant a connu une expansion fulgurante : pêche, chasse, promenades touristiques et transport de marchandises. Mais quel genre de marchandises, et pour quelle destination ? Les réponses entraînent Kate dans une des affaires les plus complexes de sa carrière, à la découverte d'une épave, de secrets de famille bien gardés, au milieu d'une conspiration d'envergure impressionnante...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Trois gouttes de sang et un nuage de coke Trois gouttes de sang et un nuage de coke
Quentin Mouron

La Grande Ourse

Watertown. Banlieue de Boston, novembre 2013. Un retraité sans histoire est retrouvé dans son pick-up sauvagement assassiné. L'enquête est confiée au shérif McCarthy, pugnace, humaniste, déterminé. Au même moment, Franck, jeune détective dandy, décadent et cocaïnomane, double sombre du shérif, mène l'enquête en parallèle, parcourant la ville en quête de sensations nouvelles.


Un mafieux de renom, un jeune musicien ambitieux, un romancier vulgaire, des flics besogneux ainsi que tous les autres, les « largués », les « paumés » sont mis en scène et embrasent cette fresque sans concession d'une Amérique hantée par la crise des subprimes.

Le ton est vif, le style léché. À mi-chemin entre le roman social et le thriller, Trois gouttes de sang et un nuage de coke laisse le lecteur sans voix.





 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Trois ronds de fumée Trois ronds de fumée
Colette Vlérick

Les Presses De La Cite

Après celles d'Anna et Gabrielle, Colette Vlérick raconte la vie d'une troisième héroïne dont le destin est lui aussi lié à la manufacture de tabac de Morlaix au xxe siècle.

Anne-Marie, la petite-fille de Gabrielle, naît au début du xxe siècle, après trois garçons.
Sa mère, Julie, a épousé un négociant aisé de Morlaix qui fait faillite et disparaît dans un naufrage au large du Maroc où il espérait rebâtir sa fortune. Elle doit quitter sa belle maison et s'installe à Keranna tandis qu'Anne-Marie habite à Morlaix chez des amis de la famille pour poursuivre sa scolarité. Ses frères font leurs études à Paris, loin des commérages. Arthur, un cousin de Julie devenu le médecin de Locquénolé, épaule Julie et joue un rôle paternel auprès d'Anne-Marie. La guerre de 14-18 coûte la vie aux deux aînés de Julie tandis que la grippe espagnole emporte le troisième en 1919. Brisée, Julie meurt quelques années plus tard. Anne-Marie, en tant que soeur de soldats tombés au front, bénéficie d'un emploi à la Manufacture de tabac.
Quand elle prend sa retraite, elle devient à son tour « la dame de Keranna ».
Toute sa vie, comme sa grand-mère et sa mère, Anne-Marie a tenu un « journal de bord » dans lequel elle a consigné les événements de sa vie, privés ou publiques. Elle y décrit l'évolution des conditions de travail, les relations entre les ouvrières, l'évolution des mentalités, les transformations de Morlaix, de Locquénolé et de la Bretagne en général...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Tueuses mais pas trop Tueuses mais pas trop
Stéphanie Mesnier

Fayard

Qui n’a pas souffert de la présence, dans son entourage, d’un odieux personnage ? Supérieur hiérarchique pervers, belle-mère sadique, associé escroc… Comment se débarrasser de ces « encombrants », qui prennent plaisir à pourrir la vie de leur prochain, sans y perdre son âme et sa liberté ?
Quelques femmes - des esprits supérieurs et très inventifs - ont résolu la question. Réunies en une mystérieuse association, elles se consacrent aux cas extrêmes, dans un registre esthétique qui élève le crime au rang des beaux-arts.
Quand vous aurez fait leur connaissance, vous ne parlerez plus jamais de sexe faible.
Romancière et journaliste, Stéphanie Mesnier signe avec Tueuses mais pas trop une comédie allègrement amorale, où les coupables ont le beau rôle.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un agent nommé Parviz Un agent nommé Parviz
Naïri Nahapétian

L'Aube

Parviz est un être mystérieux. Les Iraniens le disent mort ; lui se plaît à raconter les circonstances dans lesquelles des hommes aux ordres de Khomeyni l’ont assassiné. Il ­travaillait alors pour la CIA, mais vend désormais son savoir-faire aux services secrets français. C’est ainsi que Kiana se retrouve à écouter sa confession dans un ­pavillon impersonnel de banlieue parisienne : il semblerait que son mari, Nasser, un scientifique iranien, ait des choses à ­cacher. Peu après, Florence Nakash, jeune recrue de la DGSE, est chargée d’une nouvelle enquête : son ami Parviz, celui-là même que l’on disait mort en 1979, a disparu…
Un roman subtil et efficace qui nous entraîne au cœur des secrets nucléaires iraniens et des manipulations des ­services secrets occidentaux pour ralentir l’avènement d’une « bombe islamique ».
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un autre tour de manège Un autre tour de manège
Tiziano Terzani

Intervalles

Voyager a toujours été pour Tiziano Terzani une seconde nature. Quand on lui diagnostique une maladie qui met sa vie en péril, c’est naturellement qu’il part en quête du remède qui le sauvera. Mais où chercher ? Dans la clinique new-yorkaise ultramoderne vers laquelle il se tourne d’instinct ? Ou plus loin, en Asie, là où son cœur le mène depuis des décennies, avec le risque de devoir mettre de côté certaines de ses convictions d’Occidental
cartésien ? Et si le remède était en lui ?
Chaque culture a sa propre façon de traiter les maux humains, en particulier la maladie et la douleur. Après s’être intéressé à l’homéopathie, Terzani se tourne vers les cultures orientales et découvre des régimes étranges, des potions à base de plantes ou des chants sacrés. Il s’intéresse à la médecine tibétaine, chinoise, à l’Ayurveda, au qi gong, au reiki, au yoga, au pranayama, comme autant d’étapes vers un but qui pourtant se dérobe. Cette
recherche d’un remède se transforme alors en un voyage intérieur, le voyage de retour vers les racines de l’Homme.
Des centres « alternatifs » de Californie aux spectacles grandiloquents de guérisseurs philippins, de l’ascèse des ashrams indiens à une masure au sommet de l’Himalaya, Terzani chemine non pas vers un remède miracle mais vers une vision de ce que l’Homme a de plus profond à livrer : sa spiritualité. Et si la guérison, plutôt que de faire le tour de toutes les médecines, constituait à changer de point de vue ? À opérer cette révolution intérieure qui contribuerait à bâtir un monde meilleur ?
Un autre tour de manège est un livre sur l’Amérique et sur l’Inde, un livre sur la médecine traditionnelle et alternative, une prodigieuse quête d’identité. C’est aussi un vade-mecum précieux contre les maux de nos vies d’hommes et de femmes modernes, une ode à ce qui demeure merveilleux dans l’univers, à l’extérieur comme à l’intérieur de nous.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un capitaine de volontaires Un capitaine de volontaires
Joaquim Maria Machado de Assis

La Découvrance éditions & Les Arêtes éditions

"Nous étions deux, et elles, deux. nous y allions tous deux en visite, par habitude, par délassement, et finalement par amitié. je devins l'ami du maître de maison, et lui devint mon ami. Le soir, après diner - l'on dînait tôt en 1866 - , j'y passais pour fumer un cigare. le soleil entrait encore par la fenêtre, d'où l'on voyait une colline avec des maisons. La fenêtre opposée donnait sur la mer. Je ne citerais ni la rue ni le quartier ; je puis citer la ville, c'était Rio de Janeiro. Je tairais le nom de mon ami mettons une lettre, X***, Elle, l'une d'elles, s'appelait Maria."
Joaquim Maria Machado de Assis

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un coach, onze titres NBA Un coach, onze titres NBA
Phil Jackson

Talent Sport

Avec 11 bagues de champion NBA, Phil Jackson est l'entraîneur le plus titré de l'histoire du sport professionnel. À la tête des Chicago Bulls et des Los Angeles Lakers, son charisme et son sens du management ont forcé le respect des plus grands joueurs : Michael Jordan, Scottie Pippen, Shaquille O'Neal, Kobe Bryant... Surnommé le " Maître Zen ", ce coach à succès révèle : Ses secrets pour rendre Michael Jordan plus altruiste et transformer Kobe Bryant en un leader. Ses méthodes pour gérer les égos de joueurs stars afin qu'ils se dévouent à leur équipe. Son approche pour permettre à des joueur aux caractères et aux talents très différents de réussir ensemble.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un coeur en silence Un coeur en silence
Blanca Busquets

Editions Les Escales

Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures, "Un coeur en silence" est une ode à la musique et à son pouvoir.
A Berlin, alors qu'un concert en hommage à Karl T., chef d'orchestre virtuose décédé dix ans auparavant, est sur le point de wcommencer, la présence d'une femme dans le public rend certains membres de l'orchestre nerveux. Qui est-elle ? Que fait-elle ici ?
Pour répondre à ces questions, quatre voix, celles de Teresa, Anna, Maria, Mark, se souviennent.
A travers leurs récits, les liens qui les unissaient se dévoilent : relations d'amour et de haine, de filiation et d'abandon et, au-delà de tout, leur passion commune, parfois destructrice, pour la musique.
Quatre destins marqués par un même musicien et par son violon, un précieux Stainer disparu depuis longtemps. A qui Karl l'a-t-il légué ? Des années plus tard, ce dernier concert fera éclater la vérité.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un crime délicat Un crime délicat
Sérgio Sant'anna

Envolume Editions

Le critique de théâtre Antonio Martins se retrouve sur le banc des accusés à cause des suites judiciaires de ses rapports suspects avec Inès, une belle jeune femme, modèle et cependant boiteuse. Dans la tentative de reconstituer, voire de créer, l'histoire de cette relation, il laisse ouvertes plusieurs possibilités contradictoires d'interpréter les faits. Est-il victime d'un piège élaboré par l'artiste plasticien Vitorio Brancatti, protecteur et possible amant d'Inès? Ou, acteur de son propre drame, le critique dissimule-t-il dans les plis de sa syntaxe la vérité de l'affaire ? Savant mélange d'érotisme insolite et de raisonnement autour des arts, ce récit explore de manière subtile les liens existant entre les arts et la critique comme des voies intriquées et distinctes de façonner la vie. (Traduit du brésilien par Izabella Borges-Barrot)
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un doux parfum de mort Un doux parfum de mort
Guillermo Arriaga

Libretto

Dans un petit village du Mexique profond : un meurtre, un cadavre de jeune fille, un assassin trop malin pour se faire pincer, un autre « assassin » (innocent, lui) que chacun voudrait bien voir à la place du vrai… et un brave garçon timide avec les filles que chacun pousse à jouer les vengeurs de la société outragée.

Très fort de café. Un film vient d’être tiré du livre (qui fait un tabac en Allemagne).
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un pas dans les nuages Un pas dans les nuages
Catherine Velle

Anne Carrière

Après le décès dramatique de sa jumelle, Alex, seule pour la première fois de sa vie et brisée de chagrin, trouve refuge sous une nouvelle identité dans les Cévennes pour animer une petite radio locale perdue en pleine montagne. L'endroit est sauvage et inquiétant... comme certains habitants, d'ailleurs. Alex subit des accès de terreur, très inhabituels chez elle. Heureusement, il y a cet Observatoire météo, au sommet du mont Aigoual, qui l'attire comme un aimant. Elle y découvre un horizon et des conditions climatiques extrêmes toujours différentes. À l'image de son existence. Elle y connaît aussi des amitiés nouvelles, et un homme qui la bouleverse et qu'elle commence à aimer. Petit à petit, cœur et corps bousculés par les éléments, Alex écrit sa nouvelle vie. Mais on ne tourne pas impunément le dos à son histoire. C'est au moment même où elle croit toucher enfin à la paix et au bonheur que son passé la rattrape soudain, mettant en péril tout ce qu'elle a réussi à construire. Alex saura-t-elle entendre les voix du vent, des arbres et des êtres qui pourraient l'aider... ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Un site nommé désir Un site nommé désir
Lou Borgia

La Musardine

[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

" Un site nommé Désir... " C'est le nom que Lou a donné au site qu'elle a créé avec Adèle - DJ dans une boîte de filles - et Victoire - qui rêve de gloire sur les podiums -, afin de parler librement de sexe entre jeunes. Elles adoreraient pouvoir en vivre, mais pour cela il faut intéresser les publicitaires... Côté cour, il y a l'amoureux que Lou a quitté et qui continue à la harceler. Mais aussi Miss Mojito, une jolie Cubaine qui brûle de lui faire découvrir les plaisirs entre filles.
Et, surtout, le mystérieux internaute qui reproche à Lou de ne rien connaître au désir et qui lui lance un défi : remettre au goût du jour le concept de flirt. Le programme ? Flirter à mort sans jamais coucher. Jouer avec le désir par tous les bouts, en s'interdisant d'aller jusqu'à l'orgasme. Et ne pas tomber amoureux... À 26 ans, Lou a une imagination débordante et elle fantasme plus vite que son ombre.
Quoi de plus excitant pour elle qu'un garçon qui joue à l'Homme Fatal, celui qu'on n'a pas le droit d'aimer ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une dernière danse Une dernière danse
Victoria Hislop

Le Livre de Poche

Derrière les tours majestueuses de l’Alhambra, les ruelles de Grenade résonnent de musique et de secrets. Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de la ville quand elle arrive. Mais une simple conversation au café El Barril va la plonger dans la tragique histoire de la cité de Garcia Lorca et de la famille qui tenait les lieux.

Soixante-dix ans plus tôt, le café abrite les Ramirez : trois frères qui n’ont rien d’autre en commun que leur amour pour leur sœur, Mercedes. Passionnée de danse, la jeune fille tombe bientôt sous le charme d’un gitan guitariste hors pair. Mais tandis que l’Espagne sombre dans la guerre civile, chacun doit choisir un camp. Et la fratrie va se déchirer entre résistance, soumission au pouvoir montant, ou fuite.

Happée par ce récit de feu et de sang, Sonia est loin d’imaginer à quel point cette histoire va bouleverser sa propre existence…
Diplômée de littérature anglaise de l’université d’Oxford, Victoria Hislop vit entre l’Angleterre et la Crète, et parle français couramment. Best-seller international, vendu à plus de deux millions d’exemplaires dans le monde, son premier roman L’Île des oubliés n’a pas quitté les classements des meilleures ventes depuis sa sortie en France, avec 400 000 lecteurs conquis, et a été couronné par le prix des lecteurs du Livre de Poche. La success story se poursuit avec son deuxième ouvrage publié aux Escales, Le Fil des souvenirs, plébiscité par le public et la presse, et Une dernière danse, qui a déjà créé l’événement à l’étranger.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une fille dans le noir Une fille dans le noir
Anna Lyndsey

Editions Nil

Londres, 2005. Anna, trentenaire londonienne, vit une existence tout à fait normale. Elle aime son job, « plume » au ministère du Travail ; elle est ambitieuse et travaille dur ; elle vient de rencontrer Pete. Tout semble aller pour le mieux à part un trouble cutané qui la gêne depuis quelques mois : la peau de son visage semble réagir à la lumière de son écran d ordinateur. Ces sensations de brûlure, de plus en plus intenses et fulgurantes, « comme si quelqu un braquait un chalumeau sur [son] visage », s étendent sur son corps, face à toute lumière artificielle, puis à la lumière naturelle : « Les rayons du soleil pénètrent dans la pièce avec la puissance et l intensité d un laser, et brûlent mes pieds. » Les spécialistes de photosensibilisation qu elle consulte concluent à une maladie rare, sans cause ni traitement connus...
Comment vivre sans lumière ? Le couple quitte Londres et part habiter la maison de Pete à la campagne. D un masque en tissu pour protéger son visage, Anna est passée à plusieurs couches de vêtements, même en plein été ; ses journées s écoulent dans l obscurité d une pièce à écouter des livres audio et la radio, à inventer des jeux à faire seule dans sa tête, en osant quelques incursions très rapides hors de sa chambre noire, dans la cuisine du rez-de-chaussée pour boire un thé ou dans le jardin à la nuit tombée.
Anna Lyndsey écrit le journal d une vie hors du commun, hors du monde. Construit en deux parties, d une cinquantaine de courts chapitres chacune, des « Jeux à faire dans le noir » à l « Abécédaire des soins médicaux », de « Pete » à « Grenouilles », « Chapeaux », « Assistante » ou « L esprit en manque », elle nous livre avec une grande sincérité son difficile quotidien. De petites et lentes rémissions qui lui permettent de retrouver sa joie de vivre en espoirs déçus qui l arrachent à nouveau à la lumière et l emprisonnent des mois durant dans sa chambre noire, on suit son quotidien physique et psychologique. Le corps d Anna est prisonnier, mais son esprit voyage et son récit est plein de fantaisie et de poésie, son écriture chaleureuse. Ce livre est aussi et surtout une incroyable histoire d amour : histoire d amour avec la lumière, avec Pete, mais aussi avec les mots qui raccrochent Anna au monde et lui permettent de raconter son histoire.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une fille parfaite Une fille parfaite
Mary Kubica

Mosaic

« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »
Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. Suspense psychologique envoûtant, Une fille parfaite possède une écriture affûtée, nerveuse, qui sait faire naître peu à peu une émotion bouleversante. Dans ce récit à trois voix, les apparences sont trompeuses, jusqu’à la révélation finale : un uppercut en plein cœur.
Vous n’oublierez pas Une fille parfaite. Vous n’oublierez pas Mia.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une lettre en été Une lettre en été
Debbie Macomber

Charleston

L'été est une saison importante pour la maison d'hôtes de Jo Marie Rose. Mark Taylor et elle ont passé beaucoup de temps ensemble pour aménager au mieux ce lieu paradisiaque. Et même si la jeune femme essaie de se persuader que Mark n'est qu'un ami, elle pense beaucoup à lui ces derniers temps, alors que, finalement, elle se rend compte qu'elle le connaît très peu. Désireuse d'en apprendre plus sur son passé, elle sait aussi qu'il lui faudra affronter d'abord le sien avant d'avancer dans la vie. Mais pour le moment, il est nécessaire d'accueillir trois nouveaux visiteurs.

Ellie Reynolds a 23 ans, et arrive à Cedar Cove pour rencontrer Tom, un homme avec qui elle correspond depuis des mois et dont elle pense être tombée amoureuse. Maggie et Roy Porter sont là pour leurs premières vacances seuls sans les enfants. Ils espèrent retrouver la flamme de leur amour et regagner chacun la confiance de l'autre. Mais Maggie a un dernier secret à lui avouer, qui pourrait bien faire éclater son mariage…

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une ombre sur le Roi-Soleil : L'affaire des Poisons Une ombre sur le Roi-Soleil : L'affaire des Poisons
Claude Quétel

Tallandier

Messes noires, expériences alchimiques, fabrication de fausse monnaie, morts suspectes de dizaines de personnes chez les bourgeois parisiens, mais aussi chez les aristocrates de haut rang. En cette année 1678, la Cour et la capitale entrent en effervescence. La machine judiciaire se met en marche : torture, aveux, dénonciations, exécutions... Bientôt l'entourage du roi lui-même est compromis ! Au premier rang des suspects, sa favorite, Madame de Montespan.

À travers les archives de la police, les récits des contemporains, les procès-verbaux des interrogatoires, Claude Quétel nous entraîne au coeur de l'une des trois grandes affaires de l'Ancien Régime, avec l'affaire du Collier de la reine et celle du Masque de fer. Une des pages les plus mystérieuses du règne du Roi-Soleil, éclairée pour la première fois avec autant de véracité et de détails jusqu'alors peu exploités, et ne laissant dans l'ombre aucune pièce du dossier.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une pluie sans fin Une pluie sans fin
Michael Farris Smith

Super 8 éditions

"De temps à autre apparaît un auteur amoureux de son art, du langage écrit [...] et des grands mystères qui résident de l'autre côté du monde physique. Il y avait William Faulkner, Cormac McCarthy ou Annie Proulx. Vous pouvez maintenant ajouter Michael Farris Smith à la liste." James Lee Burke
Après des années de catastrophes écologiques, le sud des États-Unis, de la Louisiane à la Floride, est devenu un véritable no man's land. Plutôt que de reconstruire sans cesse, le gouvernement a tracé une frontière et ordonné l'évacuation de la zone. Au sud de la Ligne se trouve désormais une zone de non-droit ravagée par les tempêtes et les intempéries incessantes – sans électricité, sans ressources et sans lois. Cohen fait partie des rares hommes qui ont choisi de rester. Incapable de surmonter la mort de sa femme et de l'enfant qu'elle portait, il tente tant bien que mal de redonner un sens à sa vie, errant sous une pluie sans fin. Des circonstances imprévues vont le mettre en présence d'une colonie de survivants, menée par Aggie, un prêcheur fanatique hanté par des visions mystiques. Celui-ci retenant contre leur gré des femmes et des enfants, Cohen va les libérer et tenter de leur faire franchir la Ligne. Commence alors un dangereux périple à travers un paysage désolé, avec pour fin l'espoir d'une humanité peut-être retrouvée.
Prophétique, sans concession, portée par une langue incantatoire, cette histoire de rédemption aux accents post-apocalyptiques révèle un auteur de tout premier ordre. Une pluie sans fin est de ces romans qui continuent de hanter leur lecteur bien après la dernière page.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une putain d'histoire Une putain d'histoire
Bernard Minier

Xo Editions

Une île boisée au large de Seattle...
" Au commencement est la peur.
La peur de se noyer.
La peur des autres,
ceux qui me détestent,
ceux qui veulent ma peau.
Autant vous le dire tout de suite :
Ce n'est pas une histoire banale.
Ça non. c'est une putain d'histoire.
Ouais, une putain d'histoire... "

Un thriller implacable

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Une saga hongroise Une saga hongroise
Jean Kemèny

Éditions Tensing

Décembre 1944 Budapest est en feu. Sous les coups de boutoir de l'Armée rouge, un nouveau Stalingrad se prépare et la ville va devenir un champ de ruines. Une famille hongroise décide alors de fuir le pays coûte que coûte. Ce livre est l'histoire de son exode et du long cheminement qui la conduira jusqu'aux bords de la Seine. Une vision de la Hongrie actuelle par l'auteur, le réfugié enfant, devenu adulte et touriste, complète cette saga originale.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Valse mémoire Valse mémoire
Violaine Ripoll

Noir sur blanc

«Faire resurgir le passé, et lui dire quoi ?» Emile, maître d'école, mène une vie en apparence calme à la lisière d'un hameau, dans une vieille maison nichée dans les rosiers, où le silence est un royaume. Seule sa femme Aurore sait qu'il n'a plus retrouvé le sommeil depuis son retour d'Algérie en 1962. La nuit, il s'agite, crie, cherche de la main le corps de sa compagne. Les années passent ainsi, et puis, un jour, Aurore apprend qu'elle souffre d'une maladie de la mémoire. Son médecin lui conseille alors de coucher ses pensées sur le papier avant que sa conscience décline. Dès lors, confinée entre son jardin et sa cuisine, Aurore se met à tout noter, la beauté des fleurs et des arbres, le mouvement des êtres, ses souvenirs. Elle se rappelle qu'ils s'étaient mariés à la surprise de tous, car on croyait Emile destiné à la frondeuse Solange, militante poli-tique aux yeux brillants, la soeur d'Aurore, montée toute jeune à Paris. La nouvelle éclate comme une bombe : un vieux général publie ses Mémoires et brise la loi du silence à propos de la torture en Algérie. On parle d'exécutions, de viols, de massacres, mais Emile reste muet. Un soir qu'Aurore a sombré dans sa nuit, Solange décide de reprendre avec son beau-frère une très ancienne conversation. Dans ce roman à trois voix, à trois mémoires, Violaine Ripoli évoque le drame d'une femme qui meurt de ne plus rien se rappeler et les tourments d'un homme qui n'arrive pas à oublier les horreurs du passé. Ce faisant, elle fouille la mémoire collective et renvoie la France à ses crimes de guerre.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Vauxhall Vauxhall
Gabriel Gbadamosi

Editions Zoé

Vauxhall, c’est une enfance au bord de la Tamise. Il y a le ciné du samedi et le caté, les bagarres et les clochards, les fantômes et les terreurs nocturnes. Il y a les amis pour toujours et la jalousie entre les frères et sœur, vachards, injustes, solidaires, indispensables. Il y a le père nigérian et musulman, la mère irlandaise et catholique, qui se querellent et se séparent, se retrouvent, se soutiennent, s’aiment. Il y a les fêtes qui réunissent la communauté nigérianne ou la famille irlandaise. Et alors ça chante et ça danse, ça boit et ça fume. La dèche, c’est parfois joyeux.
Les parents sont des étrangers dans ce Londres des années 60-70, dans ce quartier convoité par les promoteurs, à deux pas de Big Ben mais du «mauvais» côté du fleuve. On peut y grandir noir ou métis sans savoir qu’on l’est, jusqu’au jour où le monde extérieur vous tend son miroir. Vauxhall, c’est des morceaux d’enfance, des flashs comme des éclats de verre qui brillent le long du chemin. Ils racontent, par la voix de l’enfant, une histoire singulière et une époque avec une vivacité, une puissance visuelle et une richesse de regard qui vous entraînent dans leur courant.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Vers l'ouest Vers l'ouest
Xavier Jaillard

Scrineo

De nos jours, David Berg, comédien parisien, hérite de son vieil oncle Djydek une maison dans les Orcades, en Ecosse. Fraîchement débarqué sur l'île, il tombe amoureux du lieu, entre autres... Mais l'insolite comportement des autochtones cache un mystère... Pourquoi Djydek a-t-il quitté son Brésil pour venir mourir ici?
Quelque part au milieu de des brumes de Scapa Flow, cette histoire renvoie a une autre histoire, enfouie, oubliée, une histoire qui a commencé à Varsovie...
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Vie et Mort de Sophie Stark Vie et Mort de Sophie Stark
North Anna

Autrement

Sophie Stark est une réalisatrice de génie. Jeune femme inadaptée à la vie quotidienne, elle transcende sa timidité derrière la caméra. Et pour réaliser ce qu’elle considère comme le film parfait, peu importe le prix à payer. Pour elle, mais surtout pour ses proches. Elle n'hésite pas à pousser ses acteurs dans leurs derniers retranchements, exploitant leurs peurs les plus intimes pour obtenir, l'espace d'une seconde, l'expression tant désirée. Tour à tour séductrice, attachante, manipulatrice, elle ne peut s'empêcher de sacrifier les gens qu'elle aime au nom de l'art.
Ceux qui ont compté dans sa vie - Robbie, son petit frère ; Allison sa muse et maîtresse ; Daniel, son flirt d’adolescente ; Jacob, son mari ; George, le producteur hollywoodien et Ben, critique de cinéma - prennent la parole à tour de rôle pour raconter « leur » Sophie, faisant émerger la femme derrière l'artiste. Sophie est une femme-enfant terriblement seule, incapable d'affronter le monde qui l'entoure sans se dissimuler derrière son appareil photo, puis derrière sa caméra. Semblant dénuée d'empathie, elle ne communique jamais aussi bien que par le biais de son art : « C'est difficile pour moi de parler de l'amour. Je pense que je le fais à travers mes films. » Et dans ce cas, comment concilier intégrité et succès, amour et création ?

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Voyages en train Voyages en train
Collectif

L'Herne

Les textes présentés ici nous font voyager de la Russie à l’Inde, en passant par les plaines américaines ; des origines du chemin de fer, que relate Delphine de Girardin dans sa lettre sur l’inauguration du Paris-Saint-Germain, à un voyage mouvementé à travers l’Espagne dont Truman Capote raconta les péripéties dans le New Yorker.
Lieu de rencontres et d’aventures, moyen de transport mythique, le chemin de fer a toujours enflammé l’imagination des écrivains. Poètes, dramaturges ou auteurs de
romans policiers, ils sont nombreux à avoir investi le thème du train pour en faire le décor de leurs oeuvres. Le train, à l’origine invention formidable et effrayante de par sa vitesse, mais aussi symbole du progrès et emblème de la révolution industrielle, est aujourd’hui devenu un moyen de transport paisible offrant le loisir de regarder défiler le paysage, ou de se plonger dans un bon livre.
Ce recueil propose ainsi une escapade littéraire entre deux gares. Jack London, « vagabond du rail », nous enseigne « l’art de voyager sans billet », tandis que Colette traverse la France avec la tournée Baret. Les nouvelles de Maupassant mettent en scène des rencontres inattendues alors que celles de Schwob baignent dans une atmosphère fantastique dans laquelle le train, machine folle lancée dans la nuit, rappelle la vision qu’en donne Zola dans La Bête humaine. Théophile Gautier s’interroge sur l’utilité des chemins de fer, « curiosité scientifique, […] joujou industriel », le narrateur de la Recherche rêve d’un voyage en train à travers l’Italie, et Thomas Mann nous raconte un « accident de chemin de fer en bonne et due forme »…
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Waterloo illustré Waterloo illustré
Émile Erckmann

Editions du Chêne

Waterloo (1864) est la suite du roman Histoire d’un conscrit de 1813 des mêmes auteurs, paru en 1864, qui rencontra un véritable succès populaire. Les deux ouvrages racontent les aventures du jeune Joseph Bertha, apprenti horloger, qui se voit embarqué parmi les conscrits de l’armée napoléonienne. Avec un réalisme étonnant, mis en valeur par des illustrations saisissantes, on le suit lors des longues marches, des nuits froides et des batailles sanglantes. Dans Waterloo, pas de tactique ou de stratégie militaire, c’est l’histoire de braves gens jetés dans l’enfer. C’est la Grande Histoire napoléonienne vue au niveau du simple pousse-caillou, un éclairage inédit sur la perception de cette bataille dont la défaite a marqué la conscience collective française.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Wild idea Wild idea
Dan O'Brien

Au Diable Vauvert

En quittant le ranch de Broken Heart pour les terres de Cheyenne river, l'auteur réintroduit les bisons dans leur milieu naturel originel. L'éleveur écrivain raconte l'aventure de la création de la Wild Idea Buffalo Company, son entreprise d'exploitation écologique et raisonnée du bison, avec sa compagne et sa fille.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Wulf Wulf
Hamish Clayton

Editions de La Différence

Nouvelle-Zélande, début du XIXe siècle. Te Rop’raha, le grand chef maori, a voué sa vie à la conquête sanglante de ces îles. Il règne aujourd’hui sur une bonne partie de ces territoires agités par le jeu des alliances et des guerres indigènes. Le navire marchand l’Elizabeth, après un long périple depuis l’Angleterre, arrive en vue de ces terres encore inconnues. Au sein de cet équipage, seul Cowell, le jeune et mystérieux maître-commerçant du navire, connaît l’histoire de ce pays et sait parler la langue des hommes qui l’habitent. Fascinés par la beauté de ce pays sauvage et envoûtant, les marins naviguent vers Te Rop’raha, le redoutable Loup de Kopitee, dans l’espoir de faire commerce avec lui. Les hommes naviguent vers un inconnu qu’ils abordent à travers les mots de Cowell, fascinant conteur qui subjugue les esprits. C’est à travers sa voix qu’ils apprendront la sanglante épopée du Loup, à travers ses mots que le pays se découvrira à eux avec le terrible avertissement que semble murmurer ce sol sauvage.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
X X
J. J. Connolly

Sonatine

X est un dealer londonien anonyme, et tient à le rester : dans son milieu, la notoriété relève en effet de la faute professionnelle. Et des fautes professionnelles, X veille soigneusement à n'en commettre aucune. Il se contente d'être un intermédiaire, ce qui lui évite de fréquenter la rue et ses camés trop bavards. Il ne flambe pas, préférant rester discret sous ses allures d'homme d'affaires. La pègre le tient en haute estime pour son intelligence et sa rigueur. Sachant qu'on ne fait en général pas de vieux os dans le business, X met le maximum d'argent de côté pour pouvoir prendre le large le jour de ses 30 ans. Il en a 29 et il ne lui reste plus que quelques semaines à tirer quand son boss, le mafieux Jimmy Price, lui demande un dernier service qui va bouleverser la donne d'une manière fort inattendue. Publié en 2000, X a été en Angleterre l'un des plus grands succès de librairie de l'année et une véritable bombe dans le domaine du polar mafieux. Au moment où Guy Ritchie modernisait les films de gangsters avec Arnaques, crimes et botanique ou Snatch, J.J. Connolly révolutionnait le genre avec ce thriller d'un réalisme à toute épreuve, peuplé de figures aussi déjantées qu'inoubliables. Traduit pour la première fois en français, ce véritable feu d'artifice à la gloire de la pègre est un véritable régal.
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Yôko Yôko
Pierre Hel

Ch. de Traverse

Yôko est l'histoire d'un homme qui reçoit en cadeau une poupée gonflable dont la particularité est qu’elle est indégonflable...

Lui qui voulait s'en débarrasser au plus vite devra vivre avec cet objet sexuel qui, lentement, va s'humaniser au point de devenir une compagne indispensable.

L'enlèvement de Yôko conduira le héros de ce roman jusqu'aux portes d'une sorte de maison close où les prostituées sont des poupées gonflables à l'effigie de personnalités politiques, du show-biz et des médias.

Dans ce temple des fantasmes et du virtuel, l'homme réalisera que dans notre monde d'hyper-communication, jamais les relations entre individus n'ont été aussi pauvres ; un constat dont il prendra le contre-pied d'une étrange façon.

 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Zéro déchet Zéro déchet
Béa Johnson

J'ai Lu

Bea Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n'ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement.

Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l'environnement qui, même pour les plus occupés d'entre nous, sont simples à appliquer.

Sa devise (et seulement dans cet ordre) : « refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter »
Plus d'une centaine d'outils et astuces :

Pourquoi mettre une brique dans le réservoir d'eau des toilettes ? Comment faire son mascara, sa laque ou son dentifrice ? Comment fabriquer sa propre moutarde, emballer le déjeuner des enfants sans utiliser de plastique, avoir une alimentation saine et sans gâchis, créer ses produits d'entretien et éviter tous les toxiques, refuser les pubs intempestives dans la boîte aux lettres, faire son papier recyclé ou son compost ?
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h
Zombis Zombis
Philippe Charlier

Tallandier

Visages et corps décharnés, titubant à travers les villes, marchant comme des somnambules : dans l’imaginaire occidental, les zombis suscitent l’effroi et servent d’exutoire aux angoisses et aux fantasmes les plus crus et parfois les plus farfelus.
Ces morts-vivants, qui ont pour patrie d’origine Haïti, nous fascinent, nous inquiètent, tout en excitant notre curiosité. Qui sont-ils au juste ? D’où viennent-ils ? Existent-ils seulement ?
Avec son double regard de médecin légiste et d’anthropologue, Philippe Charlier a enquêté en Haïti, interrogeant des prêtres vaudou, assistant à des funérailles, observant des rituels, inspectant des cimetières, et examinant avec ses collègues des patients considérés comme zombis. Fruit de ces rencontres, on découvre au fur et à mesure du récit, le rôle clé d’un poison redoutable, extrait d’un poisson tropical dans le processus de « fabrication » de ces êtres entre deux mondes, mais aussi tout un imaginaire caraïbe et africain autour de la mort et du corps.
Quand la science explore les croyances.
Postface d’Alain Froment
 
Rendez-vous le 27 mai à partir de 7h