AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Matilda
Lechodesmots31 août 2016
Matilda de Roald Dahl
Je remercie Babelio et Audible qui m'ont permis de découvrir ce classique de Roald Dahl.

Je connaissais déjà Roald Dahl que j'avais étudié brièvement lorsque j'étais au collège mais n'avait jamais réellement lu un de ses ouvrages. Mais Mathilda reste un de ses ouvrages les plus connus, surtout pour les passionnés de livres et je me devais donc de le découvrir.

Mathilda, c'est l'histoire d'une jeune fille de 5 ans, qui du haut de son jeune âgeà déjà lu les plus grands. Précoce et très intelligente, la jeune Mathilda, lit grâce à la bibliothécaire Orwell, Dickens, ou encore du Hemingway. Cette petite fille à l'enfance malheureuse ne s'épanouit qu'au milieu des livres, ce qui n'est pas du goût de ses parents.

J'ai adoré découvrir ce petit livre, malgré l'aspect très jeunesse. On retrouve ce style si spécial à la Roald Dahl. On retrouve de l'humour mêlé à une pointe de fantastique. C'est un style que j'avais déjà aimé à l'époque et que j'ai adoré retrouver.

Quant à Mathilda, on ne peut que s'attacher à ce personnage si adorable, qui fait rêver les lecteurs. On vit l'histoire à ses côtés de la première à la dernière page et on ne peut qu'adorer !



Quant à l'expérience Audible, j'en ressors assez conquise. C'est assez inédit de pouvoir écouter une histoire qui nous est narrée. Il est totalement possible de faire autre chose pendant qu'on écoute l'histoire, et donc l'écouter à tout moment de la journée. Cela peut être notamment pratique pour les personnes ayant de grands trajets dans les transports en commun. Personnellement, j'ai légèrement du mal à rester concentrée si je fais autre chose en même temps, mais cela reste personnel. Ça reste une chouette possibilité de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Confiteor
Tsubaky3131 août 2016
Confiteor de Cabre
  • Livres 5.00/5
Je reconnais, j'avoue, qu'il y a longtemps qu'un livre ne m'avait pas autant déroutée... Une narration, telle la libre pensée qui nous fait voyager à travers l'histoire avec un grand H et l'histoire de ce personnage d'une intelligence Hors du commun, passionnant et terriblement humain. C'est remarquablement bien écrit, c'est extrêmement bouleversant, et tout simplement savoureux... Une liturgie qui nous hante et nous transporte. J'ai Adoré!
Commenter  J’apprécie          00
Le Joueur d'échecs
palamede31 août 2016
Le Joueur d'échecs de Stefan Zweig
  • Livres 4.00/5
En 1939, entre New York et Buenos Aires, Mirko Czentović, l'arrogant champion mondial des échecs, affronte un aristocrate autrichien, un homme, torturé par les nazis, qui a été sauvé de la folie par le jeu d'échecs.



On peut bien sûr faire un parallèle entre Stefan Zweig et l'aristocrate de cette oeuvre posthume - le champion d'échecs pouvant être, quant à lui, assimilé aux nazis. C'est une manière de mettre en scène le conflit mondial dont Stefan Zweig imagine l'issue.



Une oeuvre admirable de la part d'un homme qui veut mourir, ne supportant plus le sort réservé aux Juifs et le délitement de la culture européenne. Un expatrié forcé qui ne peut plus espérer en un monde qui agonise, mais qui garde sa confiance en l'homme.

Commenter  J’apprécie          30
Bride Stories, tome 4
Noctenbule31 août 2016
Bride Stories, tome 4 de Kaoru Mori
  • Livres 3.00/5
Smith se décide alors à partir impulsé par son guide, Ali. Il est d’accord mais la possibilité d’étudier une cérémonie de mariage lui semble une belle occasion à ne pas rater. On risque de très bien mangé et de voir des choses assez exceptionnelles. Mais avant que tout se déroule bien, il va falloir que les pères des deux familles se mettent d’accord.



Henry se fait passer pour un médecin occidental. Difficile de se fondre dans le décor lorsqu’on a la peau blanche, les cheveux blonds et les yeux bleus dans un univers où tout le monde à la peau foncé, les yeux marrons et les cheveux noirs. Cette nouvelle amène de bien nombreux villageois qui n’ont pas les moyens des voir un véritable docteur. La fille d’attente ne s’arrête pas. Il va faire de son mieux avec ces maigres connaissances. Mais si jamais il ne dit stop, jamais il ne pourra poursuivre son chemin.



En parallèle, nous allons faire la connaissance de jumelles, Leyla et Leyli qui ont beaucoup l’énergie à revendre. Elles veulent absolument se marier et pour cela, elles sont prêtes à tout au grand désespoir de leurs parents. Leur complicité les rapproche et n’envisage pas encore le mariage arrangé comme une séparation de ce duo qui a toujours vécu ensemble. Par chance, leur père leur a trouvé des garçons. Mais qui va se marier avec qui ? Et surtout, il faut que les pères se mettent d’accord sur le montant des dots. L’un ne veut pas brader ces filles à bas tarifs et l’autre ne veut pas trop dépenser. Les tensions sont fortes d’autant plus que les deux hommes se connaissent bien.



Encore un manga passionnant nous emmenant au cœur d’une famille. Les jumelles sont très attachantes et drôles dans leur quête incessante d’un mari. C’est pétillant, malin et sympathique. Les pages se dévorent avec curiosité pour mieux connaître les personnages plus attachants les uns, les autres. J’attends avec impatience de lire la suite afin d’assister au mariage des jumelles qui va être magnifique et appétissant. Le manga finit trop tôt malgré les 200 pages car j’ai envie toujours de savoir ce qui se passe. Kaoru Mori maîtrise à merveille l’art du récit et du dessin. Je n’ai plus qu’une hâte : poursuivre ma lecture.



Une série qui est toujours d’une qualité égale à chaque tome et qui donne toujours envie d’en savoir plus et d’aller plus loin. Il ne faut pas passer à côté de cette pépite.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
16 Pays,3 Mois,1 Sou:la Traversée de l'Europe..
Cielvariable30 août 2016
16 Pays,3 Mois,1 Sou:la Traversée de l'Europe avec 1 en Poche de Rioux Billy
  • Livres 2.00/5
J'ai été extrêmement déçue par cet récit de voyage. Tout d'abord, même si les mots "récit de voyage" figurent sur la page couverture, c'est loin d'être le récit d'un voyage. Presque jamais l'auteur ne décrit de façon détaillée les endroits visités dans les pays traversés; les lieux historiques ou significatifs sont occultés au profit d'anecdotes sur la manière dont il est parvenu à traverser 16 pays sans argent. Plusieurs fois il précise qu'il n'a pas eu le temps ou l'occasion de voir telle ou telle chose (des endroits incontournables!). Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de faire le tour du monde si c'est pour passer devant les merveilles de la nature et les merveilles bâties par l'Homme. Comme le récit de quelqu'un qui essaie de voyager en profitant de la générosité des autres ne m'intéresse aucunement; pire, cela heurte mes valeurs, surtout s'il s'agit de voyager sans profiter du voyage. De plus, l'auteur s'insurge parfois contre les personnes qui ne lui commanditent pas un moyen de transport ou qui ne le laissent pas bénéficier d'un service gratuitement: étant donné que la grande majorité des humains travaillent fort pour vivre, parfois pour survivre, parfois encore pour réaliser leurs propres rêves, je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant à ce qu'on refuse d'aider quelqu'un qui n'est pas dans le besoin ni dans une situation périlleuse - qui n'est dans une situation de précarité que parce qu'il a choisi d'y être.



Deuxièmement, le récit est tellement mal écrit que cela a beaucoup perturbé ma lecture. N'y avait-il pas de correcteur/réviseur aux éditions Bertrand Dumont? Tous (sans exception!) les verbes qui devraient être écrits au passé simple sont à l'imparfait (on apprend tout de même dès la 1re secondaire - 12 ans - la concordance des temps dans un récit). Voici un exemple de phrases tirées du texte pour une meilleure compréhension de ce que j'expose: "Il me demandait malgré tout de lui donner une livre pour les frais. Je sortais l'argent de ma poche et il me remettait la monnaie. Ensuite, j'osais lui demander s'il octroyait souvent des billets gratuits. Il me répondait négativement."



Pour les amateurs de récits de voyage, je suggère plutôt les livres de Bruno Blanchet, ceux de Julien Blanc-Gras ou de Krystelle Savoye.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Continuer
Ynaro30 août 2016
Continuer de Laurent Mauvignier
Ce livre est directement et largement inspiré de l'histoire vécue par Renaud et Tom Francois, qui a fait l'objet d'un livre publié aux éditions Kérosène en avril dernier sous le titre "dans les pas du fils". Renaud Francois avait été interviewé par Pascale Kremer au retour de son voyage initiatique au Kirghiztan en 2015 avec son fils. L'histoire est belle, elle est crue et réelle. L'original mérite d'être lu, ne serait ce que pour comprendre les émotions qui étreignent les vrais protagonistes.
Commenter  J’apprécie          00
Banlieue rouge sang
DesLivresEtMoi730 août 2016
Banlieue rouge sang de Laurent Mely-dumortier
Un retour au mythe du vampire réussi : "Banlieue rouge sang", de Laurent Mély-Dumortier, aux éditions La Condamine.



Le pitch : Eric Miran vient tout juste d’être recruté par les étranges laboratoires pharmaceutiques Goji, dont le directeur de recherches s’est – ou plutôt a été – suicidé. Le directeur se révèle bien ténébreux, les termes de son contrat particulièrement nébuleux, son rôle obscur mais la paie conséquente, raison pour laquelle il a accepté ce poste pour lequel il sera assisté par le laborantin syndicaliste Christophe Zalmer. Pendant ce temps, la jeune lieutenant stagiaire Elisa Alvarez assiste son tuteur, le Capitaine Régis Gauthier, dans une école, lieu d’un étrange double meurtre : le premier cadavre porta=e trace de trois impacts de balles dans le corps ainsi que deux petits trous dans le cou, tandis que l’autre, momifié avec un trou béant dans le cœur, semble être mort depuis plusieurs semaines… L’œuvre d’un mauvais plaisantin qui s’inspire du mythe du vampire… ?



C’est à la suite d’un petit message de la bloggeuse @ReadingLovetime que j’ai finalement été contacté par cet auteur fort sympathique, puis par son attachée de presse, me permettant ainsi de recevoir ce roman atypique et joliment préfacé par Olivier Gay.



Brillant mélange entre Dracula et Entretien avec un Vampire, entre Underworld et le Da Vinci Code, l’auteur nous plonge au cœur d’une intrigue prenante, rondement menée et maîtrisée. Il sait retenir notre attention dès les premières pages, et ce tout au long du roman qui défile à toute vitesse sous les yeux d’un lecteur captivé. Bien loin de la saga Twilight, et en dépit de quelques idées parfois saugrenues, l’auteur a su revenir au mythe du vampire originel et l’exploite avec subtilité et intelligence pour nous livrer un récit solidement construit et bien ficelé. Avec bien peu de temps morts, le suspense est brillamment maintenu au fil des chapitres, avant un dénouement vraiment haletant.

Particulièrement fouillés, les personnages se révèlent tous très intéressants, chacun ayant son rôle à jouer au cours de l’histoire. Eric, Elisa et Christophe constituent un trio principal auquel le lecteur s’attache et se plaît à suivre. Les autres protagonistes ne sont cependant pas en reste et s’avèrent tout aussi importants à suivre, même si le lien Eric/Narjess aurait nécessité selon moi quelques approfondissements et m’a légèrement laissée sur ma faim.

Vive et nerveuse, la plume de l’auteur est fluide et agréable et apporte beaucoup de rythme à cette histoire qui se dévore littéralement.



Bref, un thriller fantastique aussi fascinant que remarquable, à découvrir !
Lien : http://deslivresetmoi7.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ma Part de Gaulois
photomum0130 août 2016
Ma Part de Gaulois de Cherfi Magyd
  • Livres 3.00/5
1981 c'est l'année de l'élection de François Mitterrand à la Présidence de la République... Pour Magyd, petit beur de banlieu nord de Toulouse, c'est d'abord et avant tout l'année du baccalauréat...



Magyd sera t'il le premier arabe de la cité à avoir le bac, comme l'espère sa mère, toute puissante mais bienveillante ?...

Malgré les moqueries de ses copains et les brimades violentes des bandes du quartier, Magyd passe son temps à lire, étudier et donner des cours de soutien scolaire...



Tantôt éducateur parfois médiateur, il peine à maintenir un équilibre entre la vie quotidienne, la réalité du moment et le poids des traditions des familles d'immigrés...



La plupart des ados du quartier sont englués dans la fatalité, " Bougnoules" ils sont et resteront... bien peu rêvent de perspectives plus exaltantes et se battent pour gagner leur part de Gaulois, estimant que réussir signifie adhérer aux habitudes des "Blancs", donc passer à l'ennemi et trahir la cause, leur famille, leur religion...



Un roman un peu confus traduisant parfaitement le clivage interne de l'auteur, adolescent déchiré entre ses origines et son désir d'intégration...

Mais un roman autobiographique fort, offrant une analyse pertinente du phénomène et du problème identitaire douloureux des générations maghrébines françaises ...



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La tentation d'être heureux
camati30 août 2016
La tentation d'être heureux de Lorenzo Marone
  • Livres 3.00/5
Je remercie Babelio et les Editions Belfond de m'avoir proposé ce roman italien dans le cadre d'une masse critique privilégiée, même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Lorenzo Marone donne le ton d'emblée en donnant en introduction au roman une précision quant à l'orientation sexuelle de son fils : ce sera un roman humoristique et une lecture facile.

"La tentation d'être heureux" m'a rappelé "Les beignets d'Oscar ou 100 jours de bonheur" de Fausto Brizzi,autre auteur italien contemporain . Dans l'un comme dans l'autre, on voit un homme en fin de vie qui veut tardivement faire quelque chose de sa vie. Le sujet abordé est sérieux (la maladie pour l'un, la violence faite aux femmes pour l'autre) mais traité de façon assez légère.

J'imagine bien une comédie tirée de ce livre avec Jean-Pierre Bacri dans le rôle de Cesare Annunziata: ronchon, ne souriant jamais, incapable d'avouer ses sentiments, mais pas mauvais bougre dans le fond.

Ne vous attendez donc pas à de la grande littérature; les quelques phrases que j'ai relevées le doivent à l'humour plus qu'au style d'écriture. Rien à voir avec un Erri De Luca ou un Alessandro Baricco qui savent si bien manier la langue et la poésie.

Comme dans "Les Beignets d'Oscar", c'est la dernière partie du roman qui est la plus intense et accroche davantage le lecteur. Le dernier chapître , intitulé "J'aime", est assez émouvant, comme s'il était le dernier chapître de la vie de Cesare, 77 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Gagner la guerre
Morgane8230 août 2016
Gagner la guerre de Jaworski/Jean-Philip
  • Livres 4.00/5
Quand la guerre est gagnée, il faut encore la gagner. Oui, ça parait compliqué mais c’est toute l’histoire de ce livre. Nous suivons Gesufal Benvenutto qui doit négocier la paix.

Ce livre de fantasy est vraiment passionnant. Le style d’écriture particulier à travers le regard de Gesufal est vraiment agréable. Il y a des passages entiers totalement incompréhensible quand ils parlent dans leur jargon de la guilde des chuchoteurs mais ce n’est pas génant. Pas le temps de s’ennuyer malgré le pavé que représente ce livre. ça rebondit et même les passages politiques et géopolitiques sont intéressants.

Seul bémol … la fin en demi teinte.
Merci Stephibous de m’avoir permis de le garder plus longtemps que ce que la bibliothèque ne le permettait.



Challenge MULTI DEFIS 2016 : Un livre dont le titre contient un verbe à l'infinitif
Commenter  J’apprécie          10
La cache
Patsou30 août 2016
La cache de Christophe Boltanski
Quelconque.Style pas terrible.Histoire connue.Donc lu en diagonale en grande partie....
Commenter  J’apprécie          00
Mokke, tome 1
Shan_Ze30 août 2016
Mokke, tome 1 de Takatoshi Kumakura
  • Livres 4.00/5
Shizuru et Mizuki sont deux jeunes sœurs qui côtoient les yokais. L’une les voit, l’autre les attire. Il existe toutes sortes de yokais, des petits, des grands… Grâce à leur grand-père avec lequel elles vivent, on apprend plein de choses sur ces créatures surnaturelles qui s’attachent littéralement (mais de façon invisible) aux personnes. Les yokais ne sont des créatures très sympathiques mais leurs rencontres avec les jeunes filles ne sont pas effrayantes. Les yokais sont aussi une façon d’expliquer certaines humeurs des gens qui ont des soucis… beaucoup aimé leurs aventures et l’ambiance de ce livre, je lirai la suite avec plaisir.

(J'aimerais bien voir la version animée !)
Commenter  J’apprécie          30
Le Singe, suivi de
Errant30 août 2016
Le Singe, suivi de "Le Chenal" de Stephen King
  • Livres 3.00/5
Un jouet maléfique, une succession de malheurs, des jeunes et des adultes qui font le lien. Mais réussiront-ils à se débarrasser de ce maudit singe qui semble posséder les neufs vies d'un chat? Telle est la trame de cette courte nouvelle, assez linéaire, sans grande surprise mais qui se lit bien. Ce n'est nettement pas du grand King qui semble à l'étroit dans cette formule. Quant au « Chenal », pas d'horreur ici, juste un peu de fantastique auprès de cette aïeule sédentaire qui décide finalement de marcher sereinement vers sa mort qu'elle sait inéluctable. Cette vieille coutume tribale revisitée génère un gentil conte pour soirées d'hiver. Sans plus ,mais ni moins non plus.
Commenter  J’apprécie          10
Notre vie antérieure
HangingOutInPlaygrounds30 août 2016
Notre vie antérieure de Anne-Sophie Brasme
Magnifique témoignage d'une jeunesse floue, du long périple avant la délivrance, d'une âme qui se se confesse pour mieux se reconstruire.
Commenter  J’apprécie          00
Minnow
KettuWater-fox30 août 2016
Minnow de James E. McTeer II
  • Livres 3.00/5
Ce roman, déguisé en conte pour enfant est d'une extrême dureté.

Le personnage principal qu'est Minnow, est un gamin touchant, peu assuré, solitaire et timide. Au fur et à mesure des terribles épreuves qu'il traverse, il prend de l'assurance et devient un personnage héroïque. Cette construction est très bien faite.

L'ambiance vaudou et marécageuse est très bien retranscrite. On parle de pauvreté, de racisme, de ségrégation.



J'ai aimé ce bouquin presque jusqu'à la fin. Car c'est bien la fin qui me pose problème: ( ci dessous en spoiler, pourquoi cette fin m'a terriblement déçue)





Si la fin avait été différente, j'aurais applaudi ce livre des deux mains malheureusement je la trouve maladroite et mal adaptée.

Cela reste un premier roman annonciateur, peut être, d'autres bonnes histoires. A surveiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Avec ou sans toi
Laeti35530 août 2016
Avec ou sans toi de Donna Freitas
  • Livres 3.00/5
Le 19 février Jane est victime d'un cambriolage qui a mal tourné. Elle n'aurait pas du être là. Elle gardait une maison. Si elle n'avait pas été là tout aurait été différent...

Après la tragédie Jane essaye de reprendre sa vie d'adolescente entourée de ses amies. Puis elle fait connaissance avec le beau Handel, le dangereux Handel qui lui fait oublier sa tristesse, qui lui fait penser que tout est possible, qu'un bel avenir se profile. Malheureusement, ce qu'on souhaite n'est pas toujours ce qui se réalise...

J'ai passé un bon moment avec ce livre qui se lit très vite (en une journée c'est lu). Jane est touchante, sa tristesse est contagieuse. Sa mère et ses amies sont attachantes. Tout le monde (ou presque) l'apprécie et veut la protéger. Handel est secret, charismatique. On veut savoir ce qu'il cache à Jane, on sent que c'est quelque chose de lourd.

J'ai très vite eu des soupçons qui se sont par la suite confirmés, j'ai trouvé ça dommage que ce soit aussi prévisible. Un peu plus de suspense n'aurait pas été de refus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les saisons de la nuit
camati30 août 2016
Les saisons de la nuit de Colum McCann
  • Livres 4.00/5
J'avais déjà lu "Danseur" de Colum McCann ainsi qu'un autre roman dont j'ai oublié le titre, mais c'est celui-ci que j'ai préféré. C'est l'écriture qui m'a plu, une belle écriture. L'auteur parvient à insuffler de la poésie, de la beauté, dans le quotidien difficile de travailleurs noirs,d'étrangers de tout poil, qui creusent des tunnels pour le métro de New York , dans l'obscurité , dans la pauvreté, dans la vie souterraine de SDF,ainsi que dans le travail dangereux d'ouvriers du bâtiment qui ,à des centaines de mètres de hauteur, construisent des gratte-ciel.

Colum McCann mêle les vies des personnages, conduit deux histoires parallèlement sous terre, et dans les airs, jusqu'à ce que , contrairement aux principes mathématiques, elles finissent par se rencontrer. Il y mêle également les peaux blanches et noires pour mieux faire sentir le racisme encore vivace; il fait alterner au gré des chapîtres le début et la fin du vingtième siècle. Il promène le lecteur dans un équilibre aussi précaire que le bâtisseur de gratte-ciel qui marche sur sa poutrelle au-dessus de la ville de New York. Qui est qui dans ce monde sous-terrain? Qui la mort va-t-elle happer à son tour? car elle rôde en permanence : l'alcool, la drogue, la prostitution, le travail dangereux,la misère,etc....

Les saisons de la nuit: titre étonnant,non? La lumière et l'obscurité sont-elles vraiment des opposés? Intéressant de noter au passage que le titre en français met l'accent sur la seconde alors que le titre en anglais accentue la première ("this side of brightness").



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ma fille
liliej5630 août 2016
Ma fille de Jane Shemilt
  • Livres 5.00/5
Je termine à l'instant ce livre..

Une intrigue, un "thriller" sans vraiment en être un.

J'ai aimé cette lecture qui m'a tenue en haleine. Mais c'est plus du psychologique rapport aux relations mére/fille , et homme/femme je trouve personellement...

Cependant la fin m'a un peu laissé un goût amer....
Lien : https://www.facebook.com/Jus..
Commenter  J’apprécie          00
Louis Althusser, une biographie
danielkiefer30 août 2016
Louis Althusser, une biographie de Yann Moulier-Boutang
lui
Commenter  J’apprécie          00
Quelle fête !
Sharon30 août 2016
Quelle fête ! de Ana-Maria Machado
  • Livres 5.00/5
En dédicace, Ana Maria Machado écrit : Au Brésil, nous sommes très fiers de nos mélanges de cultures et de notre métissage. Ce livre célèbre la joie d'être ensemble et la richesse des différences. Venez, vous êtes mes invités. Et bien c'est exactement cela ! Un hymne à la différence et à la tolérance, puisque chaque personne est acceptée telle qu'elle est, quelle que soit son prénom, sa couleur de peau, sa famille, son animal de compagnie ou son plat préféré, sans qu'elle soit critiquée ou que l'on cherche à changer ses goûts. La fête, oui, mais surtout le partage, puisque les différences sont vues comme un enrichissement. Les illustrations très colorées d'Hélène Moreau servent parfaitement le texte de l'auteur.

A découvrir.
Commenter  J’apprécie          00
Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1063 critiques

LeFigaro

1375 critiques

LeMonde

1126 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1396 critiques

Bibliobs

1072 critiques

LePoint

497 critiques

LesEchos

836 critiques

Lexpress

3166 critiques

Telerama

2097 critiques

LaPresse

1397 critiques

LaLibreBe...

753 critiques