AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

La Madeleine Proust, une vie: Ma drôle de guer..
fun17725 juin 2016
La Madeleine Proust, une vie: Ma drôle de guerre 1939-1940 de Lola Sémonin
  • Livres 5.00/5
La maison d'édition refuse de faire paraître le tome 3 pour manque de chiffre d'affaires pour le tome 2. Partagez d'urgence pour faire découvrir autour de vous cette magnifique série.

Et si vous aimez apprendre en lisant une fiction avec une vraie recherche de base, vous n'avez pas peur de vous immerger dans le monde rural et de retrouver le sens des priorités autour de problèmes "simples" où la solidarité est évidente, participez à la publication du 3 ème tome en achetant les deux premiers.

Par avance merci
Commenter  J’apprécie          00
Souvenirs d'enfance, Tome 3 : Le Temps des ..
lovelybook25 juin 2016
Souvenirs d'enfance, Tome 3 : Le Temps des secrets de Marcel Pagnol
  • Livres 5.00/5
On retrouve la jeune enfance de Marcel Pagnol, le troisième volet. Dès le début on le retrouve dans ses aventures de vacances avec son ami Lily. Il recontre cependant la petite Isabelle qui lui fera bien vite oublié son meilleur ami et ses journées de chasse avec son père et son oncle. Puis, il entre au collège, si différent des notre aujourd'hui, sa première journée qui m'a replongé dans la mienne. Il se fera des nouveaux amis qui le resteront pendant longtemps. Ce troisième volet m'a une nouvelle plu, j'aime quand Marcel Pagnol nous raconte des passages de sa vie, c'est touchant.
Commenter  J’apprécie          00
L'épreuve, tome 2 : La terre brûlée
lieutenant_X25 juin 2016
L'épreuve, tome 2 : La terre brûlée de James Dashner
j'avoue avoir été assez déçu par le premier tome de cette série mais La Terre De Feu est un livre exceptionnelle, d'une finesse et d'un réalisme très (trop?) peu égalé? une aventure palpitante! de l'action, de la réflexion et des combats ponctuent ce livre du début à la fin. j'ai hâte de lire le troisième tome de cette série qui m'avait déçu sur son premier tome mais qui s'est révélée avec ce second ouvrage. [ Je vous conseille cette lecture ].
Commenter  J’apprécie          10
Ne t'approche pas
ROUMANOFFBE25 juin 2016
Ne t'approche pas de Luana Lewis
  • Livres 4.00/5
Premier volume de cet auteur que je découvrais avec beaucoup d'appétit, je n'ai pas été déçue.



Le suspense psychologique se jouait du lecteur jusqu'à la dernière page, l'histoire est bien construite, les personnages bien campés, une première réussie.
Commenter  J’apprécie          00
Le Petit Prince
Tantdebelleschoses25 juin 2016
Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupery
  • Livres 5.00/5
LE bouquin marquant de mes premières années de lectrice.

Cette magnifique édition illustrée m'a été offerte pour mes 8 ans.

Je découvre avec curiosité, le boa géant qui a avalé un éléphant, toutes ces petites planètes rigolotes, cet arbre qu'on appelle baobab, la rose et le renard et cette image de fin du petit garçon foudroyé qui m'a tant impressionné...

Le petit prince c'est d'abord ce très beau livre d'images où je me plonge le soir venu.

Je lis aussi peu à peu, des bribes de l'histoire sans en comprendre la portée.

Je devine la signification des mots en les associant aux images, un allumeur de réverbère, un businessman, une comète, un cratère...

Quelques années plus tard au collège, je découvre St Saint-Exupéry, son histoire...

Ce livre reste depuis toujours à portée de main.

Devenue maman, je l'ai fait découvrir à mes filles et je l'ai redécouvert moi même avec une lecture adulte.

Mon deuil en 2012 m'a fait comprendre au tréfonds de mon cœur ce que signifiait

« On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est Invisible pour les yeux."

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les Aventuriers de la mer, tome 3 : Or ou s..
MarquePage25 juin 2016
Les Aventuriers de la mer, tome 3 : Or ou sang de Daniela Dimat
  • Livres 2.00/5
Je n'avais pas vraiment aimé les deux premiers tomes. Mais je me suis obstinée me disant de Robin Hobb me pouvait pas nous laisser ainsi, que c'était seulement le début qui était long à démarrer.

Dans ce troisième tome l'histoire prend enfin un peu son envol, devient plus passionnante. On sent que ça se complexifie. Sans non plus être transcendante. En tout cas pas assez pour me faire oublier les grosses faiblesses de cette saga. Un très gros premièrement : les personnages. Plus agaçants les uns que les autres, antipathiques, trop superficiels voire stéréotypés. En plus les dessins, si ils étaient le gros point fort du premier tome, sont moins bien dans ce tome. On a du mal à reconnaitre nos personnages.

Je ne suis pas sure de persister pour le quatrième tome. Je pense pourtant que l'histoire doit encore monter d'un cran.
Commenter  J’apprécie          00
Surtensions
ROUMANOFFBE25 juin 2016
Surtensions de Olivier Norek
  • Livres 4.00/5
Toujours aussi agréable de lire les volumes d'Olivier Norek, on sent le vécu et le bien connu et j'ai d'autant plus de respect pour le métier de flic qui se fait quelque peu maltraiter ces derniers temps pour ne pas dire autre chose.



Le thème de la violence et de la réalité du quotidien de la prison est le sujet principal.



L'équipe bien soudée est toujours présente avec ses petits couacs dus à la hiérarchie parfois hautaine (mais j'imagine que dans certains milieux, là aussi, "il faut faire avec" comme on dit chez nous :-)
Commenter  J’apprécie          00
Humanydyne : Chroniques de San-Sepulcro
ToolFan25 juin 2016
Humanydyne : Chroniques de San-Sepulcro de Willy Favre
Dans l'ensemble ce jeu est très bon.



L'un des avantages, et non pas des moindre, c'est que le meneur (le maître du jeu) n'a jamais à lancer dés, ce qui en réduit le nombre de lancer.



La création de personnage est facile quoiqu'un peu longuette si l'on à pas une idée précise du personnage que l'on veut créer car l'on peut tout créer (du moment que cela ne nuit pas au scénarios ni aux autres joueurs.

C'est une arme à double tranchant vu que c'est aussi la porte ouverte à tout les bêtises et que cela peut déséquilibrer le jeu, mais bon le maître est là pour ça.



Le système de jeu est relativement simple, mais cela étant trop technique je ne m'étendrais pas sur le sujet.



Quoi qu'il en soit ce jeu est un des meilleurs jeux de Super-héros.
Commenter  J’apprécie          00
99 francs
Kejik25 juin 2016
99 francs de Frédéric Beigbeder
Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. Dire qu'il est nul serait faux, et dire qu'il est super, pareil.

Beigbeder écrit bien. Très bien, même. Sa prose a une certaine élégance particulièrement soignée.

Par contre, l'histoire...

Bon, c'est sûr, on sent le vécu, le véridique. Les rouages de la communication publicitaire sont mis à nus, et c'est déjà hard. Mais l'histoire est vraiment trop trash pour moi.

Et la fin m'a juste écœurée.

En fait, c'est vraiment la fin qui m'a gâchée l'histoire. Même si l'histoire était déjà glauque, triste, désespérante, elle demeurait intéressante et s'apparente à une immersion en eaux troubles.

A qui pourrait s'adresser ce livre : aux misanthropes endurcis, aux lecteurs prévenus... Passez votre chemin si vous êtes déjà déprimés ou dépressifs : vous ne vous sentirez certainement pas mieux après.
Commenter  J’apprécie          10
Temps glaciaires
trotinet25 juin 2016
Temps glaciaires de Fred Vargas
  • Livres 4.00/5
Mes premières lectures de Vargas remontent à plus de dix ans avec la série des Évangélistes (un trio d’historiens-archéologues). Je me souviens avoir adoré son humour et son style. Depuis, elle s’est consacrée à la série du commissaire Jean-Baptiste Adamsberg officiant à Paris avec son adjoint Adrien Danglard. Disons-le d’emblée, je n’ai pas aimé tous ses romans : parmi les derniers, certains m’avaient semblé tomber excessivement dans le surnaturel et être trop tirés par les cheveux (je pense notamment à « Un lieu incertain »)… en même temps, je me dis que si je les relisais maintenant, vu mon évolution récente (voire la fin de l’article), mon opinion pourrait être toute différente . Quoi qu’il en soit, ces petites déceptions m’avaient amenée à zapper son avant-dernier roman jusqu’à ce que de très bonnes critiques me poussent vers son dernier opus, « Temps glaciaires ».



Et cette fois, je n’ai vraiment pas été déçue, c’est un très bon cru, du très bon Vargas ! Toujours aussi délicieusement écrit, on y retrouve non sans plaisir, ce cher commissaire Adamsberg, le commandant Danglard et leurs acolytes Retancourt ou Veyrenc. Dans ce roman qui nous tient en haleine, nous voyageons entre la révolution française et l’Islande (non, non, il n’y a pas d’autre lien que l’intrigue)… et c’est à peu près tout ce que je vous dévoilerai de l’histoire car mon but n’est pas tant de faire une critique littéraire que de vous livrer ce que m’a évoqué ce livre d’un point de vue… disons, historico-philosophico-spirituel, ça c’est pour mon côté modeste😉



Comme dans beaucoup de romans, de films ou encore dans la vraie vie, une chose qui me fascine et m’interpelle depuis toujours est cette tendance qu’a l’être humain à être capable du meilleur (amour, compassion, belles aspirations-réalisations…) comme du pire (lâcheté, égoïsme voire cruauté…). Dans ce roman, les différents personnages de l’intrigue contemporaine comme les personnages historiques (Robespierre, Danton ou le bourreau durant la Terreur) illustrent à merveille ce petit paradoxe humain.



L’autre aspect qui m’a marquée dans ce roman et qui ne m’avait encore jamais autant frappée lors de mes précédentes lectures de Fred Vargas, c’est le côté spirituel du commissaire Adamsberg. Ce « pelleteur de nuages » (rêveur en québecois) est d’un détachement qui parfois frise l’indifférence. Adamsberg c’est le contemplatif, l’observateur, l’intuitif, le réceptif… celui qui ne réfléchit pas mais se laisse guider par ses pensées, ses songes et ses intuitions… Adamsberg coule… il se coule dans les flots de la vie… Comme son fils qui lui ressemble, il ne s’ennuie jamais puisqu’il vit, même et peut-être surtout quand il ne fait rien. Adamsberg est !



Je l’aime bien ce commissaire, je me plais à divaguer avec lui, son côté intuitif m’inspire. En même temps, comme nous le montre Fred Vargas, Adamsberg ne serait pas grand chose sans ses collaborateurs et particulièrement sans le commandant (ex-capitaine) Danglard. Adrien Danglard, l’hypermnésique, le cérébral, le rationnel, celui qui sait à peu près tout sur tout. Mais aussi Danglard, l’alcoolique, le torturé, le pessimiste et en même temps, le doux, l’attentionné… Le premier ne semble pas pouvoir exister sans le second (et vice-versa)… Et si au final, c’est les intuitions d’Adamsberg qui permettent de résoudre les enquêtes, on peut se demander s’il pourrait y parvenir sans l’aide du savoir de son adjoint. J’y vois une belle leçon d’équilibre, de complémentarité, de juste milieu… et, pourquoi pas, d’accueil de nos différentes parts.
Lien : https://etsisite.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les gens heureux lisent et boivent du café
Lesliebookaddict25 juin 2016
Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand
  • Livres 5.00/5
Dès les premières pages, le personnage principal, Diane, m’a beaucoup touchée. J’ai été immédiatement emportée par l’histoire. J’ai également aimé la plume de l’auteure car celle-ci m’a semblé sans lourdeurs, sans lenteurs. Bref, j’ai savouré chaque instant de ma lecture.



L’histoire commence un an après que Diane ait perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Diane est déprimée et n’arrive toujours pas à faire son deuil. Pour l’aider et la soutenir durant cette épreuve, Felix est là. C’est un ami très attentionné qui vient lui rendre régulièrement visite. Et comme pour contraster avec la morosité et la solitude de Diane, Felix est un homosexuel extraverti et fêtard.



Diane se rend compte qu’après un an de deuil, elle n’a toujours pas avancé. Au contraire, elle s’enfonce. Elle décide alors de partir vivre quelques mois en Irlande, ne supportant plus qu’on s’occupe d’elle. Elle souhaite enfin reprendre sa vie en mains et faire son deuil. Mais pourquoi l’Irlande alors qu’elle préfère le soleil et la mer ? Et bien parce que son mari a toujours aimé l’Irlande, et Diane souhaite se rapprocher un peu de lui. C’est donc un petit compromis car elle devra quitter son appartement rempli de souvenirs.



En Irlande, elle choisit de vivre dans un cottage situé dans un tout petit village tranquille afin de ne voir personne. Sauf qu’elle ne s’attendait pas à avoir un voisin ! Celui-ci, prénommé Edward, est très désagréable et lui fait bien comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue. Ils se détestent mais la proximité fait qu’ils vont se croiser souvent…



C’est une belle histoire d’amour mais le passé est encore trop douloureux… Ces deux personnages sont en pleine reconstruction mais pas pour les mêmes raisons.



La fin est frustrante dans un sens mais réaliste. On voit la fin comme une 1ère étape franchie dans le processus de deuil. J’ai hâte de lire la suite pour découvrir comment cette histoire de deuil, de reconstruction et d’amour va finir.



D’ailleurs, j’ai enfin compris pourquoi le roman s’intitule « Les gens heureux lisent et boivent du café », cela m’avait beaucoup intrigué au début. Ce titre renvoie donc au nom du café littéraire que possède Diane ! J’ai trouvé l’idée géniale puisque c’est aussi par là que Diane fait son travail de deuil.



Pour finir, j’ai eu beaucoup d’émotions à lire ce roman, j'en ai pleuré. C’est donc un bon coup de cœur pour moi.




Lien : http://bookaddict.e-monsite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
La décision
instantxc25 juin 2016
La décision de Isabelle Pandazopoulos
Louise, élève brillante, va mettre au monde dans son lycée un enfant dont elle n'avait jusqu'alors pas présumé l'existence. Dans ce livre, chaque chapitre correspond à la vision d'un des personnages. L'auteure fait cela de manière très juste et vient éclairer par ces divers points de vue la situation complexe de Louise. On suit donc son cheminement, jusqu'à la date fatidique où elle doit décider du devenir de son enfant. Une fin pas forcément attendue, mais qui elle aussi s'écrit dans la justesse. Un bon livre pour Young Adult !
Commenter  J’apprécie          00
L'épreuve, tome 1 : Le Labyrinthe
lieutenant_X25 juin 2016
L'épreuve, tome 1 : Le Labyrinthe de Dashner James
un assez bon livre plutôt bien rédigé avec de l'action, du suspense, de la réflexion et une histoire d'amour naissant dans un scénario post-apocalyptique.
Commenter  J’apprécie          10
La Guerre d'Algérie
ROUMANOFFBE25 juin 2016
La Guerre d'Algérie de Patrice Gélinet
  • Livres 2.00/5
Je n'ai pas réussi à me passionner pour ce livre. Je pensais qu'il y allait y avoir un récit historique mais en réalité, ce sont principalement des suivis de témoignages, ce qui fait que si vous ne connaissez pas le sujet au préalable, vous n'avez pas l'impression de bien comprendre tout ce qui est relaté.



J'essayerai de trouver un bon livre retraçant les faits histoiriques et puis je reviendrai à ce livre qui sera alors sûrement plus intéressant à lire.
Commenter  J’apprécie          10
Les filles au chocolat, Tome 1 : Coeur cerise
Vexiana25 juin 2016
Les filles au chocolat, Tome 1 : Coeur cerise de Cathy Cassidy
  • Livres 4.00/5
Un petit bonbon, une petite histoire qui se lit facilement et qui s'adresse avant tout aux ados mais qui peux aussi plaire à celles qui ont deux fois (trois fois?) l'âge des protagonistes.

L'intégration, l'acceptation de soi et le rejet font partie des thèmes qui sont abordés avec intelligence dans ce roman qui se lit rapidement et avec plaisir.

Bien sur, c'est fort simple mais c'est plein de petites surprises, comme une boite de chocolats.
Commenter  J’apprécie          00
Polaris
ToolFan25 juin 2016
Polaris de Philippe Tessier
Bon jeu dans l'ensemble, très bon univers, mais les règles de cette version, bien que simplifié par rapport à la précédente, reste beaucoup trop complexe (en tout cas selon moi qui part du principe que la prise en main doit être rapide, simple et efficace).



Je met tout de même une bonne note bien que je n'ai jamais joué ni mené le jeu car le manuel était intéressant à lire.
Commenter  J’apprécie          00
Au revoir là-haut (BD)
MarquePage25 juin 2016
Au revoir là-haut (BD) de Pierre Lemaitre
  • Livres 3.00/5
Une belle BD sur le retour des héros et le retour de la vie quotidienne. Une belle ode à la mémoire.

J'avoue être passée un peu à côté, ne pas avoir réussit à me mettre dans l'ambiance, je n'ai pas assez pris le temps de savourer les dessins, j'ai certainement tourner trop vite les pages, la nuit tombant sur la terrasse oblige.

Nous avons deux héros de la guerre qu'elle n'a pas épargné. Une gueule cassé et un témoin des horreurs qu'on peut faire par intérêt. Leur retour à la vie de tous les jours est difficile. Une réadaptation quasi impossible. Ils sont très touchants. On voit aussi un opportuniste qui ne voit qu'un moyen de gagner de l'argent avec les dépouilles de soldats. Assez révoltant. Une fin qui est un bon compromis pour qu'elle soit heureuse sans trop fleur bleue.

Je ne suis pas fan des dessins mais il faut avouer qu'ils ont un certain style, et les couleurs sombres vont à merveilles avec l'ambiance.

Je suis un peu déçue d'être passée à côté car cette BD vaut vraiment mieux que mon sentiment de trop court. En tout cas je suis curieuse de savoir ce que ça donne en livre. Peut être me laisserai-je tenter un jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La fille dans le rétroviseur
antihuman25 juin 2016
La fille dans le rétroviseur de Linwood Barclay
  • Livres 2.00/5
A la fin de ce polar moyen des familles, l'auteur sort parmi d'autres remerciements :"Merci à tous, et les auteurs qui font tout tout seul sont peu lus..." Ah bon ? Eh bien heureusement que Linwood Barclay est un nom unique, sinon je n'ose imaginer comment se passe sa vie affective avec sa femme le soir en rentrant du boulot - à plusieurs ? Ou alors en partie fine forcément ?



Car son bouquin est un ramassis de poncifs mille fois vu et revu autre part, auquel il croit donner un semblant d'originalité en lui donnant une culture geek qu'il doit penser fondamentale. Il y a même un résumé du film pourtant très américain "THE DAY THE EARTH STOOD STILL" sans même mentionner l'oeuvre... On a donc très peur pour son héros, qui fait de plus une multitude de clichés et de détails qui tuent très typiques aux mauvais policiers. Comme par exemple ce vin de pinot noir que boivent forcément les Américains instruits qui ont du goût et un palet cultivé en faisant rire les français (par contre il est dommage qu'il font tous ça ensemble, ça baisse un peu le niveau du standing.)



De même il y a toutes ces remarques éculés sur les habitudes des teens, qu'on trouve un peu partout et nul part mais qui sont là sûrement pour montrer que Linwood Barclay connaît le sujet.



Et bien sûr, le héros du livre a perdu son fils. Sans cela il ne serait pas autant déprimé et, bien sûr, il ne verrait pas tout en négatif donc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
l'appel de cthulhu (jeux de roles)
ToolFan25 juin 2016
l'appel de cthulhu (jeux de roles) de Sandy Petersen
J'ai mis une cote pour la V7 du jeu de rôle
Commenter  J’apprécie          00
Maybe someday
Amelysbooks25 juin 2016
Maybe someday de Colleen Hoover
  • Livres 4.00/5
Mon premier livre signé Colleen Hoover, et vraiment pas déçue !!

Dans ce roman, nous retrouvons Sydney, une jeune femme de 22 ans qui a tout ce dont elle pourrait souhaiter : un mec parfait (Hunter), un superbe apart' en colocation avec sa meilleure amie (Tori) et un bel avenir devant elle.

Sauf qu'un jour, elle va découvrir le terrible secret d'Hunter & Tori et décide de tout lâcher et quitter la coloc. Le problème, c'est qu'elle se retrouve très vite à la rue et se voit contrainte d'accepter l'aide de Ridge, son voisin musicien.

Doucement, des sentiments s'installent entre nos deux personnages bien que Ridge ait déjà quelqu'un...

-----------

Wow... Ce livre est bien plus qu'un coup de cœur pour moi ! C'était pour moi, la première fois que je lisais un livre de Colleen Hoover et franchement, j'adore son style d'écriture !

Surtout, je ne m'attendais pas à m'attacher autant aux personnages ! Et même s'ils m'ont déçus par moments, je ne pouvais pas m'empêcher de les aimer. (Oui, je suis consciente qu'ils sont fictifs !)

C'est une romance, avec beaucoup d'humour, des sentiments prenants, des personnages plus qu'attachants et une fin assez surprenante.

Lisez ce livre, il en vaut la peine.

Love Always xx
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1060 critiques

LeFigaro

1366 critiques

LeMonde

1119 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1396 critiques

Bibliobs

1059 critiques

LePoint

487 critiques

LesEchos

830 critiques

Lexpress

3134 critiques

Telerama

2063 critiques

LaPresse

1373 critiques

LaLibreBe...

736 critiques